Vous êtes sur la page 1sur 15

EVALUATION LINGUISTIQUE

(Français)
TEST # 1

SOMMAIRE
Page 1. Sommaire
Page 2. Introduction
Page 3. Première partie de l’évaluation linguistique
(Compréhension écrite).
Récit écrit dont la situation est proche de celles rencontrées dans les missions
de 700 à 800 mots
Page 5. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire A.
10 questions en rapport avec les éléments clé du texte (doit être distribué aux
candidats)
Page 6. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire A avec
les réponses.
10 questions et réponses (pour les évaluateurs)
Page 7. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire B.
Les mêmes questions en rapport avec le texte (doit être distribué aux
candidats), mais dans un ordre différent
Page 8. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire B avec
les réponses.
10 questions et réponses (pour les évaluateurs)
Page 9. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire C.
Les mêmes questions en rapport avec le texte (doit être distribué aux
candidats), mais dans un ordre différent
Page 10. Epreuve de compréhension écrite, Questionnaire C avec
les réponses.
10 questions et réponses (pour les évaluateurs)
Page 11. Seconde partie de l’évaluation linguistique (Production
écrite)
Page 11. Courte introduction à la partie orale.
Utilisée pour expliquer les règles aux candidats et pour ajuster le volume des
haut-parleurs.
Page 11. Monologue
L’histoire est en relation avec la première partie, mais elle apporte 10
nouvelles informations importantes à la compréhension et à la rédaction du
rapport final. Entre 350 et 450 mots.
Page 12. Dialogue
Une conversation entre deux personnes qui répète les informations du
monologue mais éventuellement dans un ordre différent.
UN Police Division Page- 2 - 01/03/21
Page 14. Liste des 20 faits clé (pour les évaluateurs)

2
UN Police Division Page- 3 - 01/03/21

EVALUATION LINGUISTIQUE
(Français)
TEST # 1

INTRODUCTION

Bienvenue à l’épreuve de français du test linguistique des Nations Unies. Ce test est en deux
parties. La première consiste en l’analyse d’un texte écrit. La seconde repose sur l’écoute d’un
enregistrement. Des instructions claires vous seront données avant le début de chacune des deux
épreuves.
L’usage de tout ordinateur, micro, livres, notes et le recours à une aide extérieure sont interdits.
Nous attendons de votre part le respect strict de ces consignes. Tout candidat qui ne respecterait
pas ces consignes se verrait exclu de l’épreuve et l’incident serait rapporté officiellement aux
autorités de l’Etat membre organisateur du test ainsi qu’au responsable chargé des SAAT au
sein de la division de police aux Nations Unies.
La première partie est un test de compréhension d’un texte écrit.

Un texte et un questionnaire vont vous être donnés. Le texte décrit une situation que l’on
rencontre typiquement dans une mission. Dix point-clés y sont développés. Le questionnaire est
composé de dix questions relatives à ces dix point-clés. Il vous sera donné des feuilles de papier
de brouillon pour que vous puissiez prendre des notes. Vous serez autorisés à conserver ces
notes tout au long du test.

Lisez le texte très attentivement. Vous pouvez écrire sur la feuille du test si vous le désirez.
Vous serez notés uniquement sur le questionnaire.

Après avoir lu le texte, répondez aux 10 questions figurant dans le questionnaire. Pour chaque
réponse, assurez-vous de faire figurer l’ensemble du point-clé. Vous n'avez pas besoin d'écrire
des phrases complètes pour répondre aux questions. Seules les informations utiles seront prises
en considération.
Il est vous est particulièrement recommandé d’utiliser le papier de brouillon pour noter
les éléments importants du texte. Lors de la seconde partie du test, vous ne pourrez utiliser
que ces notes. Aucun autre document ne sera autorisé.

Le texte et le questionnaire devront rester face cachée contre la table jusqu'à ce que vous soyez
invités à commencer. Vous aurez 20 minutes pour lire le texte et compléter le questionnaire.
L'instructeur vous indiquera quand ces 20 minutes commenceront. Vous serez ensuite informés
à 5 minutes et à 1 minute de la fin.
Après 20 minutes, le texte et le questionnaire seront ramassés. Conservez les notes que vous
avez prises sur le papier de brouillon, vous aurez à les utiliser lors de la partie audio de
l'évaluation linguistique.
N’oubliez pas d’inscrire votre nom en entier ainsi que votre numéro de candidat dans les cases
prévues à cet effet en haut du questionnaire.

Bonne chance!

3
UN Police Division Page- 4 - 01/03/21

Première partie de l’évaluation linguistique (Compréhension écrite)

TEST # 1

Rapport initial d’incident

Le vendredi 13 juin 2011 à 17 heures, le Commissariat de Pernier a reçu un appel téléphonique


d’une personne disant s’appeler M. Albert ZAKO. Celui-ci a déclaré que son épouse et lui-
même venaient juste d’être victimes d’une agression à leur domicile. Selon lui deux individus
armés avaient fait irruption chez eux et leur avait dérobé des objets de valeur.

Suite à cet appel, à 17 heures 10 minutes, une équipe de policiers du Commissariat de


Pétionville, dont des fonctionnaires de l’identité judiciaire, se rendait au domicile du plaignant
situé au 58, rue Ramiro dans le quartier de Pernier à Port-au-Prince. À leur arrivée sur les
lieux les policiers étaient accueillis par M. Albert ZAKO et son épouse Mme Denise ZAKO.

Suite du rapport - 1

A l’extérieur de la maison, les enquêteurs ont relevé que ni le portail du jardin ni la porte
d’entrée du domicile n’avaient été forcés. A l’intérieur, les enquêteurs ont constaté que les pièces
étaient en grand désordre.

Dans la première chambre, des valises étaient ouvertes et des vêtements étaient éparpillés. Le
contenu de plusieurs meubles avait été jeté sur le sol.

Dans la deuxième chambre, un coffret à bijoux était ouvert et vide. Dans le salon, des tiroirs
avaient été ouverts et un portefeuille se trouvait sur le plancher. Deux chaises sur lesquelles
étaient attachés des morceaux de ruban adhésif étaient renversées sur le sol. Après les
constatations faites par l’équipe de l’identité judiciaire, les enquêteurs ont procédé à l’audition
des victimes.

Suite du rapport – 2

Selon M. et Mme ZAKO, il était environ 16 heures 30 minutes lorsque deux individus
encagoulés et armés ont fait irruption dans la maison. Le couple était en train de boire du thé au
salon et ne les a pas entendus arriver.

Le portail étant fermé à clé, les époux ZAKO n’avaient pas jugé utile de refermer la porte
d’entrée de la maison. Selon eux, leurs agresseurs ont probablement escaladé le mur d’enceinte
sur le côté où il n’y a pas de barbelés.

Les deux individus ont pointé leurs armes sur eux et les ont contraints à monter dans les
chambres. Dans la première chambre, pendant que l’un des deux malfaiteurs surveillait le couple,

4
UN Police Division Page- 5 - 01/03/21
l’autre a procédé à une fouille minutieuse. Il s’est emparé d’un ordinateur portable de marque
Samsung.

Suite du rapport - 3

Les deux individus ont fouillé ensuite la seconde chambre. Dans un coffret à bijoux, ils ont
trouvé et se sont emparés d’un collier en or d’une valeur de mille cinq cents dollars
américains que M. ZAKO avait offert à sa femme quelques jours auparavant pour son
anniversaire.

Redescendus au salon, ils ont poursuivi la fouille et trouvé un portefeuille. Ils ont subtilisé la
carte de crédit de la Banque Populaire Haïtienne au nom de M. et Mme ZAKO qu’il
contenait.

Les deux individus ont poursuivi pendant quelques minutes la fouille du domicile des victimes
mais n’ont pas trouvé d’autres objets de valeur ni d’argent liquide. Ils ont alors contraint le
couple à s’asseoir sur des chaises et les ont ligoté avec du ruban adhésif. Les deux individus
ont alors quitté les lieux. M. ZAKO a pu se défaire de ses liens en utilisant un couteau suisse qui
était posé sur une table du salon. Puis il a libéré son épouse et a aussitôt alerté la police.

Suite du rapport - 4

Les victimes ont fait une description de leurs agresseurs. Le premier mesure environ 1,85 m, il
est mince. Il portait un blouson noir sur une chemise bleue et blanche et un pantalon jeans
noir. Le second mesure environ 1,70 m. Il a une allure athlétique. Il portait un tee-shirt noir,
un pantalon jeans bleu et des baskets de marque ADIDAS. Les deux délinquants parlaient
seulement le créole.
Les époux ont également fourni une photo du collier en or.

Les fonctionnaires du service de l’identité judiciaire ont indiqué qu’ils avaient pu relever dans la
maison du couple victime de l’agression, des empreintes utiles pour la poursuite de l’enquête.
Après avoir informé le Commissaire de Gouvernement de toutes leurs diligences et invité les
victimes à venir au Commissariat de Police pour leur déposition, l’équipe du Commissariat de
Pernier a regagné le Commissariat de Pétionville à 17h 45 minutes pour la rédaction de son
rapport.

5
UN Police Division Page- 6 - 01/03/21
Première partie de l’évaluation linguistique (Compréhension écrite)
QUESTIONNAIRE - A

Nom:………………………………….…...Prénom………………Numéro de candidat………….…
Pays:………………………………………….Date:……………

Q1: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q2: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q3: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q4: Comment était habillé le second cambrioleur?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q5: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q6: Quelle langue parlaient les voleurs?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q7: Quelle était la valeur du collier en or?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q8: Comment M. ZAKO s’est-il libéré?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q9: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q10: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur
domicile ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6
UN Police Division Page- 7 - 01/03/21
RÉPONSES Compréhension écrite

QUESTIONNAIRE - A

Q1: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?


Réponse :Une carte de crédit de la Banque Populaire Haïtienne
Q2: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
Réponse : Le premier
Q3: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
Réponse : Le commissariat de Pernier
Q4: Comment était habillé le second cambrioleur?
Réponse : Tee-shirt noir, pantalon jeans bleu et baskets de marque ADIDAS
Q5: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
Réponse : En les attachant avec du ruban adhésif
Q6: Quelle langue parlaient les voleurs?
Réponse : Créole
Q7: Quelle était la valeur du collier en or?
Réponse : 1500 dollars américains
Q8: Avec quel objet M. ZAKO s’est-il libéré?
Réponse : Avec un couteau
Q9: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
Réponse : Dans la première chambre
Q10: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur domicile ?
Réponse : Aux environs de 16 heures 30 minutes

7
UN Police Division Page- 8 - 01/03/21
Première partie de l’évaluation linguistique (Compréhension écrite)

QUESTIONNAIRE - B

Nom:………………………………….…...Prénom………………………

Numéro de candidat………….…Pays--------------------------------------------------Date:------------------

Q1: Comment était habillé le second cambrioleur?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q2: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q3: Quelle langue parlaient les voleurs?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q4: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q5: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q6: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q7: Quelle était la valeur du collier en or?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q8: Avec quel objet M. ZAKO s’est-il libéré?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q9: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q10: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur domicile ?
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8
UN Police Division Page- 9 - 01/03/21

RÉPONSES Compréhension écrite “

QUESTIONNAIRE - B

Q1: Comment était habillé le second cambrioleur?


Réponse : Tee-shirt noir, pantalon jeans bleu et baskets de marque ADIDAS
Q2: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
Réponse : En les attachant avec du ruban adhésif
Q3: Quelle langue parlaient les voleurs?
Réponse : Créole
Q4: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?
Réponse : Une carte de crédit de la Banque Populaire Haïtienne
Q5: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
Réponse : Le premier
Q6: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
Réponse : Le commissariat de Pernier
Q7: Quelle était la valeur du collier en or?
Réponse : 1500 dollars américains
Q8: Avec quel objet M. ZAKO s’est-il libéré?
Réponse : Avec un couteau
Q9: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
Réponse : Dans la première chambre
Q10: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur domicile ?
Réponse : Aux environs de 16 heures 30 minutes

9
UN Police Division Page- 10 - 01/03/21

Première partie de l’évaluation linguistique (Compréhension écrite)


QUESTIONNAIRE - C

Nom:………………………………….…...Prénom………………………

Numéro de candidat………….…Pays:………………………………………….Date:……………

Q1: Quelle était la valeur du collier en or?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q2: Avec quel objet M. ZAKO s’est-il libéré?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q3: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q4: Comment était habillé le second cambrioleur?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q5: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
---------------------------------------------------------------------------------------------
Q6: Quelle langue parlaient les voleurs?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q7: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur domicile ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q8: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q9: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Q10: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10
UN Police Division Page- 11 - 01/03/21

RÉPONSES Compréhension écrite “Violation de domicile”.

QUESTIONNAIRE - C

Q1: Quelle était la valeur du collier en or?


Réponse : 1500 dollars américains
Q2: Avec quel objet M. ZAKO s’est-il libéré?
Réponse : Avec un couteau
Q3: Dans quelle chambre l’ordinateur a-t-il été dérobé?
Réponse : Dans la première chambre
Q4: Comment était habillé le second cambrioleur?
Réponse : Tee-shirt noir, pantalon jeans bleu et baskets de marque ADIDAS
Q5: Comment les malfaiteurs ont-ils neutralisé les victimes avant de quitter les lieux?
Réponse : En les attachant avec du ruban adhésif
Q6: Quelle langue parlaient les voleurs?
Réponse : Créole
Q7: Selon les victimes, à quelle heure approximative les deux agresseurs sont-ils entrés dans leur domicile ?
Réponse : Aux environs de 16 heures 30 minutes
Q8: Qu’est-ce qui a été dérobé dans le portefeuille ?
Réponse : Une carte de crédit de la Banque Populaire Haïtienne
Q9: Lequel des cambrioleurs portait-il un blouson noir?
Réponse : Le premier
Q10: Quel commissariat a-t-il reçu l’appel téléphonique de la victime ?
Réponse : Le commissariat de Pernier

11
UN Police Division Page- 12 - 01/03/21
Seconde partie de l’évaluation (Production écrite)

TEST # 1
INTRODUCTION

Ceci est la seconde phase de l'évaluation linguistique UNPOL. Elle est divisée en deux parties.
Dans la première partie, vous allez entendre une personne relater une histoire. Il s’agit de la même
histoire que celle qui figurait dans le texte écrit que vous venez d’étudier. Ce récit sera intitulé
Monologue. Dans la seconde partie, vous entendrez cette fois une conversation, sur le même sujet,
entre deux personnes. Cette conversation sera appelée Dialogue.

Nous vous rappelons que l’usage de tout ordinateur, micro, livres, notes ainsi que le recours à une
aide extérieure sont interdits. Les candidats qui ne respecteraient pas ces règles se verraient exclus
de l’épreuve. L’incident serait communiqué officiellement aux autorités de l’Etat membre
organisateur du test ainsi qu’au responsable chargé des SAAT au sein de la division de police aux
Nations Unies.

Vous allez recevoir un document papier pour y rédiger votre rapport. Il va également vous être
donné du papier brouillon. Utilisez ce papier brouillon pour prendre des notes pendant la diffusion
du monologue puis du dialogue. Notez soigneusement les point-clés de l’histoire. L’enregistrement
ne sera diffusé qu’une seule fois.

Les notes prises sur le papier brouillon pendant la diffusion du monologue et du dialogue, vous
permettront de rédiger ensuite un rapport de police complet.

Vous disposerez de 30 minutes pour rédiger votre rapport de police. L’instructeur donnera le
signal du début de l’épreuve. Vous serez ensuite informés à 5 minutes et à 1 minute de la fin.

N’oubliez pas d’inscrire votre nom en entier ainsi que votre numéro de candidat dans les cases
prévues à cet effet sur la feuille qui vous a servi à rédiger votre rapport.

Bonne chance!

MONOLOGUE

Les agents de la Police Nationale Haïtienne (PNH) ont procédé à l’audition des victimes. Selon
les époux ZAKO, ils buvaient du thé dans le salon aux environs de 16 heures 30 minutes, lorsque
deux individus cagoulés et armés sont entrés.

Les deux individus ont pointé leurs armes sur eux et les ont obligés à monter dans leurs
chambres.

Dans la première chambre, pendant que l’un des deux malfaiteurs les surveillait, l’autre a
procédé à une fouille. Il s’est emparé d’un ordinateur portable.
Dans la seconde chambre, les malfaiteurs ont pris un collier en or qui se trouvait dans un coffret
à bijoux.

12
UN Police Division Page- 13 - 01/03/21
Dans le salon, ils ont pris une carte de crédit qui se trouvait dans un portefeuille. Puis ils ont
ligoté les deux victimes sur des chaises avec du ruban adhésif. M. ZAKO a pu se défaire de ses
liens en utilisant un couteau. Il a ensuite libéré son épouse et a aussitôt alerté la Police.

Selon les victimes. le premier agresseur mesure environ 1,85 m, il est mince. Le second mesure
environ 1,70 m.

Le samedi 14 juin 2011, le voisin des époux ZAKO, monsieur Pierre DUBUQUE, s’est présenté
au Commissariat de Pétionville pour faire une déposition.

Mr. DUBUQUE a déclaré qu’il avait aperçu deux hommes qui montaient précipitamment dans
un véhicule stationné devant la maison des époux ZAKO. Le véhicule est parti aussitôt à vive
allure. Monsieur Dubuque a pensé à relever le numéro d’immatriculation. Il s’agit d’une Honda
Civic de couleur rouge immatriculée en Haïti ANBQ-4455.

Le lundi 16 juin 2011, les empreintes digitales relevés par le service de l’identité judiciaire au
domicile des époux ZAKO ont été identifiées comme étant celles de monsieur Roger
LAMBERT, une personne connue des services de police et déjà condamnée par la justice.

Par ailleurs l’identité du propriétaire actuel de la Honda Civic rouge immatriculé ANBQ-4455 a
été identifiée par un agent de la Police Nationale Haïtienne. Il s’agit de M. Dieudonné SAINT-
PIERRE.

Le mardi 17 juin 2011, une équipe de policiers haïtiens s’est rendue au 26 de l’avenue de la
République à Piétonville pour exécuter un mandat de perquisition à la demeure de M. Dieudonné
SAINT. PIERRE. La perquisition effectuée a permis de trouver un collier en or correspondant à
la description donnée par les époux ZAKO et un ordinateur portable de marque Samsung.
De plus les policiers ont découvert différentes marchandises au domicile perquisitionné, dont 3
appareils photos de marque Canon ainsi qu’un téléphone mobile Blackberry encore positionnés
dans leurs emballages.

DIALOGUE

Policier : Monsieur ZAKO, pouvez-vous me relater les faits ?


M. ZAKO : Le vendredi 13 juin 2011, aux environs de 16 heures 30 minutes, mon épouse
Denise ZAKO et moi-même étions à notre domicile situé 58, rue Ramiro dans le quartier de
Pernier lorsque deux individus encagoulés et armés ont fait irruption dans notre maison.

Policier : Comment les malfaiteurs ont-ils procédé ensuite?


M. ZAKO: Les deux individus ont pointé leurs armes sur nous et ils nous ont obligés à monter
dans nos chambres. Pendant que l’un nous surveillait, l’autre fouillait les chambres.

Policier: Les malfaiteurs ont-ils emporté quelque chose ?


M. ZAKO: Oui. Ils ont emporté une carte de crédit de la Banque Populaire Haïtienne. Ils ont
également pris un ordinateur portable de marque Samsung et puis un collier en or, avec un
pendentif en forme d’orchidée d’une valeur de 1500 dollars.
13
UN Police Division Page- 14 - 01/03/21

Policier: Que s’est-il passé ensuite ?


M. ZAKO: Les délinquants nous ont reconduits au salon. Ils nous ont ligoté chacun à une chaise
en utilisant du ruban adhésif. J’ai réussi à déplacer la chaise et à attraper un couteau qui était sur
la table du salon. J’ai pu couper les liens et me libérer. J’ai ensuite libéré mon épouse. Puis j’ai
téléphoné au commissariat.

Policier: Pouvez vous me faire une description physique des deux assaillants?
M. ZAKO: Oui. Le premier mesure environ 1,85 m, il est mince. Il portait un blouson noir avec
une chemise bleue et blanche et un pantalon jeans noir.
Le second mesurait environ 1,70 m. Il avait une allure athlétique. Il portait un tee-shirt noir, un
pantalon jeans bleu et des baskets de marque ADIDAS. Je précise que mon voisin M. Pierre
DUBUQUE a vu deux personnes quitter mon domicile précipitamment à peu près au moment où
l’agression s’est produite. Il m’a dit qu’il avait relevé le numéro d’immatriculation d’une voiture.

Policier: Effectivement. Grace à cette information une perquisition au domicile du propriétaire,


M. Dieudonné SAINT. PIERRE, a permis de retrouver un collier en or qui correspond à celui qui
vous a été volé. Le voici, le reconnaissez-vous ?
M. ZAKO: Oui absolument, c’est bien le collier en or de mon épouse. Avez-vous trouvé
d’autres objets ?

Policier: Oui, les policiers ont trouvé d’autres objets. Il y avait 3 appareils photos Canon et un
téléphone mobile Blackberry. Tous ces objets étaient encore dans leur emballage. Nous avons
également mis la main sur un ordinateur portable de marque Samsung. Nous allons vous
demander de l’identifier.
M. ZAKO: Je suis soulagé de savoir que vous avez retrouvé le collier de mon épouse. Il s’agit
d’un bijou de famille qui a une grande valeur sentimentale en plus de sa valeur financière. Et
maintenant croyez-moi, nous ne laisserons plus la porte d’entrée de notre domicile ouverte.

14
UN Police Division Page- 15 - 01/03/21

TEST # 1

Liste des 20 points clés pour le rapport

Service ayant reçu l’appel 1 Commissariat de Pernier


Jour et heure de l’agression 2 Vendredi 13 juin à 16 heures 30 -
Objet volé dans la 1ère chambre 3 Ordinateur portable Samsung
Objet volé dans la 2ème chambre 4 Collier en or
Objet volé dans le salon 5 Carte de crédit
Description du 1er agresseur 6 1,85 m, mince, blouson noir, chemise
bleue et blanche, pantalon jeans noir
Description du 2ème agresseur 7 1,70 m, athlétique, tee-shirt noir,
pantalon jeans bleu, baskets ADIDAS
Langue utilisée par les agresseurs 8 Créole
Action contre les victimes 9 Victimes ligotées sur les chaises
Moyen utilisé par la victime pour se 10 Couteau
libérer
Date de l’appel du témoin 11 Samedi 14 juin
Nom du témoin 12 M. DUBUQUE
Véhicule suspect 13 Honda Civic ANBQ - 4455
Date identification des empreintes 14 Lundi 16 juin
digitales
Date de la perquisition 15 Mardi 17 juin
Domicile du propriétaire du véhicule 16 26 Avenue de la République
Nom du 1er suspect 17 Roger LAMBERT
Nom du 2ème suspect 18 Dieudonné SAINT-PIERRE
Objets trouvés lors de la perquisition 19 Appareils photo Canon
Objets trouvés lors de la perquisition 20 Téléphone Blackberry

15