Vous êtes sur la page 1sur 186

AUTOMATION

Guide de démarrage rapide


UM QS FR PC WORX
Référence : —

PC WorX
AUTOMATION

Guide de démarrage rapide


PC WorX

2011-09-29

Désignation : UM QS FR PC WORX

Version : 03

Référence : —

Ce manuel s’applique à :

Désignation Version
PC WorX à partir de 6.10
comme élément de la suite logicielle AUTOMATIONWORX 2010 à partir de 1.60

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT


PC WorX

Tenez compte des remarques suivantes

Afin de pouvoir utiliser en toute sécurité le produit décrit dans ce manuel, vous devez avoir
lu attentivement ce dernier et compris les instructions qu'il contient. Les indications ci-des-
sous sont destinées à vous aider à utiliser ce manuel.

Destinataires du manuel
Les instructions fournies dans ce manuel concernant l'utilisation des produits sont desti-
nées exclusivement aux programmeurs d'applications et aux ingénieurs logiciels qui se
sont familiarisés avec les principes de sécurité applicables au domaine des techniques
d'automatisation ainsi qu'avec les normes et autres prescriptions en vigueur.
Phoenix Contact n'assume aucune responsabilité pour tout usage non conforme ou dom-
mage causé aux produits de Phoenix Contact ou d'autres fabricants résultant de la non
observation des informations contenues dans ce manuel.

Explication des symboles et mots-clés utilisés

Ce symbole caractérise les dangers qui peuvent entraîner des dommages cor-
porels. Afin d'éviter d'éventuels dommages corporels, tenez impérativement
compte de toutes les remarques affectées de ce symbole.

DANGER
Indique une situation dangereuse qui – si elle n'est pas évitée – a pour conséquence un
dommage corporel pouvant aller jusqu'à la mort.

AVERTISSEMENT
Indique une situation dangereuse qui – si elle n'est pas évitée – peut avoir pour
conséquence un dommage corporel pouvant aller jusqu'à la mort.

ATTENTION
Indique une situation dangereuse qui – si elle n'est pas évitée – peut avoir pour
conséquence une blessure.

Les symboles suivants renvoient à des dangers qui peuvent entraîner des dommages
matériels ou signalent des conseils.

IMPORTANT
Ce symbole et le texte correspondant mettent en garde contre des actions qui peuvent
avoir pour conséquence un dommage ou un dysfonctionnement de l'appareil, de
l'entourage de l'appareil, du matériel ou des logiciels.

Ce symbole et le texte correspondant fournissent des informations complémentaires,


telles que des astuces et des conseils permettant une utilisation efficace des appareils et
l'optimisation des logiciels. Ce symbole est également utilisé pour renvoyer à d'autres
sources d'information (telles que des manuels ou des fiches techniques).

PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Conditions générales d'utilisation de la documentation technique
Phoenix Contact se réserve le droit de modifier, de corriger et/ou d'améliorer à tout moment
et sans préavis la documentation technique et les produits décrits dans cette documenta-
tion, dans la mesure où cela est raisonnable pour l'utilisateur. Cette disposition est égale-
ment valable pour les modifications ayant pour but l'amélioration technique du produit.
La réception de documentation technique (en particulier de fiches techniques, d'instruc-
tions de montage, de manuels, etc.) ne justifie aucun devoir d'information plus approfondi
de la part de la société Phoenix Contact quant aux modifications éventuelles des produits
et/ou de la documentation technique. Tout autre accord n'est valable que s'il a fait l'objet
d'une confirmation expresse écrite de la part de Phoenix Contact. Veuillez noter que la
documentation fournie se rapporte exclusivement à un produit donné. Par conséquent,
vous êtes seul chargé de vérifier l'adéquation et la finalité des produits dans le cadre de leur
application concrète, notamment en ce qui concerne le respect des normes et lois en
vigueur. Bien que Phoenix Contact s'efforce constamment de fournir des informations et
des contenus corrects et correspondant à l'état actuel de la technique, il se peut que ces
informations contiennent des imprécisions techniques et/ou des erreurs d'impression.
Phoenix Contact ne fournit aucune garantie quant à la précision et l'exactitude des
informations. La totalité des informations contenues dans la documentation technique est
fournie sans aucune garantie expresse, décisive ou tacite. Ces informations ne compren-
nent aucun accord sur la nature, ne décrivent aucune qualité usuelle et ne représentent pas
non plus d'assurance de propriété ou d'assurance quant à l'aptitude d'un produit à une fin
définie.
Phoenix Contact exclut toute responsabilité pour les erreurs ou omissions dans le contenu
de la documentation technique (en particulier des fiches techniques, des instructions de
montage, des manuels, etc.).
Les précédentes limitations et exclusions de la responsabilité sont déclarées nulles dans le
cas d'une responsabilité obligatoire, par ex. selon la loi de responsabilité du fabricant, en
cas de faute intentionnelle, de faute lourde, d'atteinte à la vie, à l'intégrité corporelle ou à la
santé ou en cas de violation des obligations contractuelles. La demande de dommages-
intérêts pour la violation d'obligations contractuelles essentielles est cependant limitée aux
dommages prévisibles et typiquement contractuels, à condition qu'il n'y ait pas faute inten-
tionnelle ou lourde ou que la responsabilité pour atteinte à la vie, à l'intégrité corporelle ou
à la santé ne soit pas engagée. Cette disposition n'implique aucune modification de la
charge de la preuve au détriment de l'utilisateur.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT


PC WorX

Avertissement
Le présent manuel ainsi que les illustrations qu'il contient sont protégés par copyright. 
L'utilisation de ce manuel est limitée à l'usage prévu. Toute utilisation dépassant ce cadre
est interdite. La reproduction, la traduction, la publication ainsi que la mise en archive ou la
modification par des moyens électroniques ou photographiques nécessitent l'autorisation
écrite préalable de la société Phoenix Contact. Toute infraction sera sujette à des pour-
suites entraînant le paiement de dommages et intérêts.
Tous droits réservés à Phoenix Contact pour la délivrance de brevets ou le dépôt de
modè-les, dans la mesure où il s'agit de logiciels de Phoenix Contact revêtant un caractère
de technicité ou ayant trait à la technique. Tous les produits d'autres fabricants sont cités
sans mention des droits attachés aux brevets. L'existence de tels droits ne peut être pour
autant exclue.
Windows 3.x, Windows 95, Windows 98, Windows NT, Windows 2000, Windows XP et
Windows Vista sont des marques déposées de Microsoft Corporation.
Tous les autres noms de produits cités dans ce manuel sont des marques appartenant aux
organisations respectives.

Pour nous contacter :

Internet Vous trouverez sur Internet des informations actuelles concernant les produits de
Phoenix Contact et nos conditions générales de vente et de garantie à l'adresse suivante :
www.phoenixcontact.com.

Assurez-vous de toujours travailler avec la documentation actuelle. 


Celle-ci peut être téléchargée à l'adresse suivante :
www.phoenixcontact.net/catalog.

Filiales En cas de problèmes que vous ne parviendriez pas à résoudre à l'aide de cette documen-
tation, adressez-vous à votre filiale la plus proche.
Vous trouverez l'adresse correspondante sous www.phoenixcontact.com.

Éditeur
PHOENIX CONTACT GmbH & Co. KG PHOENIX CONTACT
Flachsmarktstraße 8 P.O. Box 4100
32825 Blomberg Harrisburg, PA 17111-0100
ALLEMAGNE ÉTATS-UNIS
Téléphone +49 - (0) 52 35 - 3-00 Téléphone +1-717-944-1300
Fax +49 - (0) 52 35 - 3-4 12 00
Si vous avez des suggestions ou des propositions d'amélioration quant au contenu et à la
présentation de notre manuel, n'hésitez pas à nous en faire part :
tecdoc@phoenixcontact.com

PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Table des matières
1 Généralités ..............................................................................................................................1-1
1.1 Introduction.........................................................................................................1-1
1.2 Informations concernant ce manuel....................................................................1-1
1.3 Configuration requise .........................................................................................1-2
1.4 Références .........................................................................................................1-2

2 Installation et activation du logiciel...........................................................................................2-1


2.1 Avant l'installation ...............................................................................................2-1
2.2 Suite logicielle AUTOMATIONWORX ................................................................2-1
2.3 Démarrage du programme d'installation.............................................................2-2
2.4 Démarrage de PC WorX.....................................................................................2-2
2.5 Activation de la licence PC WorX .......................................................................2-3
2.6 Gestionnaire de licences ....................................................................................2-4

3 Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX .....................................................................3-1


3.1 Aide en ligne.......................................................................................................3-1
3.2 Choix de la langue de travail...............................................................................3-1
3.3 Interface utilisateur de PC WorX.........................................................................3-3
3.4 Barres d'outils.....................................................................................................3-4
3.5 Zones de travail ..................................................................................................3-5
3.5.1 Fenêtres des zones de travail .............................................................3-8
3.5.2 Affichage/masquage et amarrage/libération des fenêtres ................... 3-9
3.5.3 Fonction Auto-Hide .............................................................................3-9
3.6 Fenêtre « Structure du bus » ............................................................................3-10
3.6.1 Symboles de la fenêtre « Structure du bus » .....................................3-10
3.6.2 Affichage dans la fenêtre « Structure du bus » ..................................3-12
3.7 Fenêtre « Lien Excel » ......................................................................................3-14
3.8 Fenêtre « Diag+ » .............................................................................................3-15
3.9 Visualisation .....................................................................................................3-19
3.10 Zone de travail FDT (Field Device Type) ..........................................................3-20
3.10.1 Introduction .......................................................................................3-20
3.10.2 Généralités .......................................................................................3-20
3.10.3 Installation de bibliothèques DTM .....................................................3-21
3.10.4 Définition d'un nouveau projet et intégration 
de DTM dans PC WorX .....................................................................3-24
3.10.5 Lecture de la configuration du bus et/ou insertion 
manuelle d'appareils .........................................................................3-26
3.11 Appel de fonctions DTM ...................................................................................3-28
3.11.1 Fonctions DTM générales .................................................................3-28
3.11.2 Fonctions DTM de la commande ......................................................3-29
3.11.3 Fonctions DTM des appareils ...........................................................3-31

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT i


PC WorX

4 Déroulement de la création de projet .......................................................................................4-1


4.1 Déroulement de la création d'un projet ...............................................................4-2
4.2 Définition d'un nouveau projet ............................................................................ 4-3
4.3 Saisie des informations sur le projet ...................................................................4-4
4.4 Préparation du PC à la communication...............................................................4-6
4.5 Vérification/modification des réglages IP du contrôleur ......................................4-7
4.6 Question : travailler en ligne ou hors ligne .......................................................... 4-8
4.7 Insertion de périphériques PROFINET IO...........................................................4-8
4.8 Vérification/modification des paramètres 
PROFINET des périphériques PROFINET IO................................................... 4-10
4.9 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS .................................................4-12
4.9.1 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS – généralités ............4-12
4.9.2 Insertion d'équipements INTERBUS dans un proxy INTERBUS ....... 4-15
4.9.3 Insertion de modules Inline dans un
coupleur de bus PROFINET IO .........................................................4-15
4.9.4 Équipements INTERBUS sous le contrôleur PROFINET IO .............4-15
4.10 Compilation après création de la structure du bus ............................................4-16
4.11 Création d'un programme .................................................................................4-17
4.12 Compilation après la création du programme ...................................................4-17
4.13 Création des variables et affectation des données de process.........................4-18
4.13.1 Création de variables ........................................................................4-18
4.13.2 Affectation des données de process .................................................4-19
4.14 Configuration de la ligne de communication : Simulation EasySim...................4-22
4.15 Passage au travail avec le système (en ligne) ..................................................4-23
4.16 Affectation d'une adresse IP au contrôleur .......................................................4-23
4.16.1 Adressage via le serveur BootP de PC WorX ...................................4-23
4.16.2 Adressage avec PC WorX via l'interface série ..................................4-25
4.17 Configuration de la ligne de communication .....................................................4-26
4.17.1 Communication via l'interface série ...................................................4-27
4.17.2 Communication via Ethernet .............................................................4-28
4.18 Lecture et reprise de périphériques PROFINET IO........................................... 4-29
4.18.1 Lecture de périphériques PROFINET IO ...........................................4-29
4.18.2 Reprise des périphériques PROFINET IO dans le projet ..................4-31
4.18.3 Attribution d'un nom aux périphériques 
PROFINET IO sans nom d'appareil PROFINET ................................4-31
4.18.4 Structure du bus avec périphériques PROFINET IO lus ....................4-32
4.18.5 Attribution d'un nom à un périph
érique PROFINET IO a posteriori ......................................................4-33
4.19 Vérification/modification des paramètres 
PROFINET des périphériques PROFINET IO................................................... 4-34
4.20 Transfert des noms d'appareil PROFINET et des 
paramètres IP aux périphériques PROFINET IO .............................................. 4-35

ii PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Table des matières

4.21 Lecture INTERBUS .......................................................................................... 4-36


4.22 Compilation une fois la structure de bus lue .....................................................4-39
4.23 Création d'un programme .................................................................................4-39
4.24 Compilation après la création du programme ...................................................4-39
4.25 Affectation des données de process ................................................................4-39
4.26 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid ................................................ 4-40
4.26.1 Compilation du projet ........................................................................4-40
4.26.2 Envoi d'un projet ...............................................................................4-40
4.26.3 Réalisation d'une reprise à froid ........................................................4-43
4.27 Fonctionnement................................................................................................ 4-45
4.27.1 Configuration des propriétés de la tâche ...........................................4-45
4.27.2 Mode débogage ................................................................................4-47
4.27.3 Stop/Run de l'API ..............................................................................4-48
4.28 Passage de la simulation au matériel réel......................................................... 4-49

5 Exemple de projet pour un système INTERBUS......................................................................5-1


5.1 Description du projet .......................................................................................... 5-1
5.2 Déroulement de la création du projet INTERBUS ...............................................5-2
5.3 Définition d'un nouveau projet ............................................................................5-4
5.4 Saisie des informations sur le projet ...................................................................5-4
5.5 Vérification/modification des réglages IP du contrôleur ......................................5-4
5.6 Affectation d'une adresse IP au contrôleur .........................................................5-5
5.7 Configuration de la ligne de communication .......................................................5-5
5.8 Lecture INTERBUS ............................................................................................5-6
5.9 Compilation après création de la structure du bus ..............................................5-6
5.10 Création d'un programme ...................................................................................5-6
5.11 Compilation après achèvement du programme ..................................................5-7
5.12 Affectation des données de process ..................................................................5-7
5.13 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid ..................................................5-8
5.14 Fonctionnement..................................................................................................5-8

6 Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS.........................6-1


6.1 Description du projet ..........................................................................................6-1
6.2 Déroulement de la création du projet PROFINET ...............................................6-3
6.3 Définition d'un nouveau projet ............................................................................6-5
6.4 Saisie des informations sur le projet ...................................................................6-5
6.5 Préparation du PC à la communication...............................................................6-5
6.6 Vérification/modification des réglages IP du contrôleur PROFINET IO ..............6-6
6.7 Affectation d'une adresse IP au contrôleur PROFINET IO ..................................6-7

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT iii


PC WorX

6.8 Configuration de la ligne de communication ......................................................6-7


6.9 Lecture et reprise de périphériques PROFINET IO.............................................6-8
6.10 Vérification/modification des paramètres PROFINET des périphériques
PROFINET IO.....................................................................................................6-9
6.11 Transfert des noms d'appareil PROFINET et des 
paramètres IP aux périphériques PROFINET IO ..............................................6-10
6.12 Lecture INTERBUS ..........................................................................................6-11
6.13 Compilation après création de la structure du bus ............................................6-12
6.14 Création d'un programme .................................................................................6-12
6.15 Compilation après la création du programme ...................................................6-12
6.16 Affectation des données de process ................................................................6-13
6.17 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid ................................................6-14
6.18 Fonctionnement................................................................................................6-15
6.19 Informations complémentaires .........................................................................6-15
6.19.1 Modification du nom PROFINET .......................................................6-15
6.19.2 Nouvelle numérotation des équipements ..........................................6-18
6.19.3 Attribution des paramètres IP au périphérique PROFINET IO ...........6-19

7 Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC ».....7-1
7.1 Description du projet .......................................................................................... 7-1
7.2 Déroulement de la création du projet de simulation ............................................ 7-2
7.3 Définition d'un nouveau projet ............................................................................7-4
7.4 Saisie des informations sur le projet ...................................................................7-4
7.5 Vérification/modification des réglages IP du contrôleur ......................................7-4
7.6 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS ...................................................7-5
7.7 Compilation après création de la structure du bus ..............................................7-6
7.8 Création d'un programme ...................................................................................7-6
7.9 Compilation après la création du programme .....................................................7-6
7.10 Affectation des données de process ..................................................................7-6
7.11 Configuration de la ligne de communication .......................................................7-8
7.12 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid ..................................................7-8
7.13 Fonctionnement................................................................................................7-10
7.13.1 Configuration des propriétés de la tâche ...........................................7-10
7.13.2 Simulation et mode débogage ..........................................................7-12
7.14 Passage de la simulation au matériel réel.........................................................7-16

iv PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Table des matières

8 Exemple de programme ..........................................................................................................8-1


8.1 Description de programme .................................................................................8-1
8.2 Blocs fonctionnels utilisés...................................................................................8-2
8.3 Programmation ...................................................................................................8-4
8.4 Définition de la valeur initiale ..............................................................................8-9
8.5 Autres possibilités avec PROFINET ................................................................... 8-9

A Autres fonctions du logiciel ..................................................................................................... A-1


A1 Réglage de l' horloge temps réel ....................................................................... A-1
A2 Possibilités de modification d'un projet .............................................................. A-2
A 2.1 Télécharger modifications (Download Changes) ............................... A-2
A 2.2 Modifications en ligne ........................................................................ A-5
A3 Maniement Retain élargi.................................................................................... A-8
A4 Simulation.......................................................................................................... A-9
A5 Comparaison de projets .................................................................................... A-9
A6 Visualisation ...................................................................................................... A-9
A7 Remplacement d'un contrôleur (Hardware Replace)......................................... A-9
A8 Fichiers de description des appareils .............................................................. A-16
A 8.1 Fichiers de description des appareils Phoenix Contact .................... A-16
A 8.2 Fichiers de description des appareils pour contrôleurs Inline ........... A-17
A 8.3 Fichiers de description des appareils d'autres fabricants 
(fichiers GSD) .................................................................................. A-18
A 8.4 Création d'un fichier de description d'appareil ................................. A-18
A9 Topologie Ethernet .......................................................................................... A-19
A 10 Topologie INTERBUS...................................................................................... A-20

B Informations d'état d'un système PROFINET IO ..................................................................... B-1


B1 État du contrôleur PROFINET IO....................................................................... B-1
B2 État d'un périphérique PROFINET IO ................................................................ B-2
B3 Mémoire INTERBUS ......................................................................................... B-3
B4 Réglage de tous les périphériques PROFINET IO dans un état défini ............... B-4

C AX OPC Server et WebVisit.................................................................................................... C-1


C1 AX OPC Server................................................................................................. C-1
C 1.1 Préparatifs dans PC WorX ................................................................. C-1
C 1.2 Configurateur OPC ............................................................................ C-2
C 1.3 OPC Test Client ................................................................................. C-4
C2 WebVisit ........................................................................................................... C-6

D Commandes/contrôleurs de Phoenix Contact ........................................................................ D-1

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT v


PC WorX

vi PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Généralités

1 Généralités

1.1 Introduction

PC WorX est le logiciel d'automatisation qui réunit la programmation telle qu'elle est définie
par la norme CEI 61131, la configuration du bus de terrain et le diagnostic.
Ce système de programmation est basé sur une technologie Windows à 32 bits et offre une
utilisation facile grâce à des outils tels que zoom, glisser & déposer, et des fenêtres d'ac-
cueil. Il permet également le traitement d'éléments de configuration CEI et l'intégration de
bibliothèques. En outre, le système de programmation dispose d'un système performant de
débogage. PC WorX permet d'accéder facilement à l'ensemble des fonctions par le biais du
menu et ses boîtes de dialogue peu nombreuses facilitent la création rapide d'un projet.
Ensuite, il est possible de démarrer immédiatement le développement de votre programme.

1.2 Informations concernant ce manuel

A l'aide d'exemples de projet, ce document vous guidera dans vos premiers pas du para-
métrage de la configuration du bus à la programmation du programme utilisateur (selon
CEI 61131-3).
De bonnes connaissances de la commande des PC et une bonne expérience des systèmes
d'exploitation Windows, de la norme CEI 61131 et des bases d'Ethernet sont requises.

Vous trouverez de plus amples informations relatives aux différentes fonctions de


PC WorX dans l'aide en ligne du programme. Pour appeler l'aide complète, utilisez la
fonction « Aide » de la barre de menus. Pour appeler l'aide relative à certaines fonctions,
utilisez F1.

Sans configuration de bus physique, il est impossible d'exécuter les fonctions et com-
mandes exigeant une communication avec le contrôleur.
Il est cependant possible de réaliser un paramétrage complet en état de fonctionnement
« hors ligne ». Vous pouvez également créer et compiler le programme d'application de
cette manière.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 1-1


PC WorX

1.3 Configuration requise

Système PC, configuration requise


Systèmes d'exploitation supportés MS Windows® XP Professional SP3
MS Windows® Vista Business
MS Windows® 7 Professional (32 bit; 64 bit à partir de la suite logicielle AUTOMATIONWORX 1.60 SP1)
Configuration matérielle requise
CPU Pentium 4 / Celeron 1,6 GHz min., 2 GHz recommandés
Mémoire de travail 1 Go min., 2 Go recommandés
Disque dur 2 Go disponibles
Lecteur DVD-ROM oui
Interfaces 1x série (RS-232), 1x Ethernet (TCP/IP)
Moniteur XGA min., résolution 1024 x 768 pixels, 
SXGA recommandé, résolution 1280 x 1024 pixels
Terminaux de commande Clavier, souris
Navigateur Web INTERNET Explorer version 7 ou supérieure

1.4 Références

Produits
Description Type Référence Condit.
PC WORX licence DEMO (logiciel sur DVD),  PC WORX DEMO 2985725 1
contient les 5 langages CEI, avec compilateur MSFC, 
max. 16 octets de données d'entrée et de sortie (mix)
PC WORX licence BASIC,  PC WORX BASIC LIC 2985275 1
contient les 5 langages CEI, sans compilateur MSFC, 
max. 256 octets de données d'entrée et de sortie (mix), clé de licence spécifique
PC WORX licence PRO,  PC WORX PRO LIC 2985385 1
contient les 5 langages CEI, avec compilateur MSFC, 
max. 128 octets de données d'entrée et de sortie (mix), clé de licence spécifique
PC WORX licence PRO,  PC WORX BASIC-PRO LIC 2985259 1
contient les 5 langages CEI, avec compilateur MSFC, 
max. 128 octets de données d'entrée et de sortie (mix), clé de licence spécifique, 
mise à niveau d'une licence de base disponible vers une licence complète avec
compilatueur MSFC
PC WORX mise à jour BASIC,  PC WORX BASIC UPD 2985262 1
Mise à jour pour une version de PC WORX BASIC LIC (p. ex. de 5.xx à 6.xx), 
max. 256 octets de données d'entrée et de sortie (mix), clé de licence spécifique
PC WORX mise à jour PRO,  PC WORX PRO UPD 2985372 1
Mise à jour pour une version de PC WORX PRO LIC (p. ex. de 5.xx à 6.xx), 
max. 128 octets de données d'entrée et de sortie (mix), clé de licence spécifique

Toutes les versions de PC WorX supportent les cinq langages de programmation selon
CEI 61131-3.

1-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Installation et activation du logiciel

2 Installation et activation du logiciel

2.1 Avant l'installation

Avant de commencer l'installation, veuillez fermer toutes les applications Windows


ouvertes.
Il est possible d'installer cette version de PC WorX parallèlement à des versions plus
anciennes déjà installées.

2.2 Suite logicielle AUTOMATIONWORX

PC WorX fait partie intégrante de la suite de logiciels AUTOMATIONWORX.


La suite logicielle AUTOMATIONWORX comprend les programmes suivants :
– Config+
Configuration et mise en service simples de réseaux INTERBUS
– Diag+
Diagnostic convivial de réseau au cours de la mise en service et pendant le fonctionne-
ment
– Diag+ NetScan
Surveillance conviviale de plusieurs réseaux INTERBUS
– PC WorX
Environnement de programmation CEI-61131 identique pour tous les contrôleurs de
Phoenix Contact
– PC WorX Express
Variante à commande simplifiée du logiciel PC WorX, permettant d'accéder plus faci-
lement au monde de la programmation CEI-61131 avec des contrôleurs de la classe
100 (ILC 1xx) de Phoenix Contact
– AX OPC-Server
Logiciel pour l'échange de données entre réseaux INTERBUS et systèmes de visuali-
sation distribués
– WebVisit
Outil de création de pages Internet destinées aux contrôleurs de Phoenix Contact
Vous pouvez sélectionner les programmes à installer individuellement ou de manière
concomitante.
Sélectionnez Diag+ uniquement si vous souhaitez l'utiliser indépendamment de PC WorX.
Dans le cadre de l'installation de PC WorX, Diag+ est installé en tant que composant de
PC WorX.
Après le premier démarrage d'un programme de la suite de logiciels, il fonctionne en mode
démo avec des ressources limitées. Un code d'enregistrement est requis pour activer la
version complète. Le code d'enregistrement vous est fourni lors de l'achat d'une version
complète du programme concerné.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 2-1


PC WorX

2.3 Démarrage du programme d'installation

• Insérez le DVD « AUTOMATIONWORX Software Suite » dans votre lecteur DVD-ROM.


En général, le programme d'installation démarre automatiquement au bout de quelques
secondes.
• Si ce n'est pas le cas, démarrez le fichier « SETUP.EXE » situé dans le répertoire
« [Lecteur]:SETUP » du DVD-ROM. Ce dernier active l'assistant d'installation qui vous
guidera dans la procédure d'installation.
• Suivez les instructions du programme d'installation.
Le programme d'installation crée tous les répertoires nécessaires au fonctionnement et
copie les fichiers correspondant aux programmes sélectionnés.

Redémarrage du PC
Afin d'appliquer les modifications faites dans les fichiers de configuration, il est néces-
saire de redémarrer l'ordinateur. Pour ce faire, cliquez sur le bouton « Terminer » à la fin
de la procédure d'installation.

• Pour redémarrer votre PC, cliquez sur le bouton « Terminer » à la fin de la procédure
d'installation.

2.4 Démarrage de PC WorX

• En cas d'installation avec la configuration par défaut, démarrez PC WorX par le biais de
« Démarrer, Tous les programmes, PHOENIX CONTACT, AUTOMATIONWORX
Software Suite 201x 1.6x, PC WORX 6.1x ».

Fig. 2-1 Démarrage de PC WorX

2-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Installation et activation du logiciel

Au premier démarrage, PC WorX fonctionne en mode de démonstration avec des res-


sources limitées. Vous disposez d'un maximum de 16 octets pour les données d'entrée
et de sortie.
Un dépassement des limites supérieures du mode de démonstration provoque l'apparition
des messages d'erreur suivants lors de la compilation :

Trop d'entrées/sorties dans la configuration d'E/S (16 max., XXXXX indiquées) !


Votre version de PC WORX fonctionne avec des ressources limitées.
Impossible de compiler le fichier ressource.

Indépendamment de votre configuration de bus, ces messages d'erreur s'affichent pour dif-
férents contrôleurs (par ex. RFC 470S PN 3TX) lors de la compilation en mode de démons-
tration, car toutes les variables système sont intégrées dans le cadre de configuration d'E/S.
Si vous souhaitez passer du mode de démonstration à la version complète, activez votre
licence PC WorX.

2.5 Activation de la licence PC WorX

Pour activer votre licence, procédez de la manière suivante après avoir démarré PC WorX :
• Sélectionnez la commande « Enregistrer… » dans le menu « ? ».

Fig. 2-2 Dialogue d'enregistrement pour la saisie du code de licence

• Entrez votre code d'enregistrement.


• Confirmez la saisie avec « OK ».

Fig. 2-3 Dialogue d'enregistrement pour la saisie du code de licence

Alternativement, vous pouvez activer la licence de PC WorX à l'aide du gestionnaire de


licence de la suite logicielle AUTOMATIONWORX.
L'enregistrement s'applique au prochain démarrage de PC WorX.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 2-3


PC WorX

2.6 Gestionnaire de licences

Le gestionnaire de licences vous permet d'activer tous les programmes de la suite logicielle
AUTOMATIONWORX. Sélectionnez le programme à activer et saisissez ensuite la clé de
licence dans le champ prévu à cet effet.

Fig. 2-4 Gestionnaire de licences

2-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3 Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX


3.1 Aide en ligne

Vous trouverez de plus amples informations relatives aux différentes fonctions de PC WorX
dans l'aide en ligne du programme. Pour appeler l'aide complète, utilisez la fonction
« Aide » de la barre de menus. Pour appeler l'aide relative à certaines fonctions, utilisez F1.

3.2 Choix de la langue de travail

Lors de l'installation du logiciel, vous pouvez choisir en quelle langue démarrera PC WorX.
Il est possible de modifier la langue du programme à tout instant.
• Sélectionnez le menu « Outils, Options ».
• Sélectionnez l'onglet « Général ».
• Sélectionnez la langue souhaitée.
• Confirmez la sélection avec « Appliquer » puis « OK ».

Fig. 3-1 Modification du réglage de la langue

La langue sélectionnée s'applique lors du démarrage suivant de PC WorX.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-1


PC WorX

L'élément « Apparence » vous permet de modifier le thème d'affichage de l'interface


utilisateur de PC WorX. Réglage par défaut : « Office 2003 ».

• Quittez le programme puis redémarrez-le.

Exportation de textes / Il est possible d'exporter et de traduire des textes que vous avez générés dans une langue.
importation de Vous pouvez ensuite les réimporter dans PC WorX dans la nouvelle langue.
traductions
Ceci vaut à condition que vous ayez défini la langue du projet :

Fig. 3-2 Langue du projet

• Ouvrez le menu « Fichier, Exporter … ».


• Sélectionnez les données devant être exportées.
• Confirmez la sélection avec « OK ».

Fig. 3-3 Export de fichiers du projet

Une fois la traduction des fichiers réalisée :


• Ouvrez le menu « Fichier, Importer … ».
• Sélectionnez les données devant être importées.
• Confirmez la sélection avec « OK ».
• Entrez le chemin destiné aux données à importer.
• Confirmez la sélection avec « Importer ».

3-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.3 Interface utilisateur de PC WorX

L'interface utilisateur contient les éléments principaux suivants : barre de menus, barre
d'outils, fenêtre principale et barre d'état. Le contenu de la fenêtre principale dépend de la
zone de travail concernée.

Barre de menus

Barres d'outils

Fenêtre principale

Barre d’état

Fig. 3-4 Interface utilisateur

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-3


PC WorX

3.4 Barres d'outils

Le programme présente différentes barres contenant chacune plusieurs outils qui permet-
tent d'exécuter rapidement les fonctions récurrentes. Ces opérations sont également exé-
cutables à l'aide des points de menus correspondants ou des raccourcis clavier prédéfinis.
L'affichage standard du programme présente toutes les barres d'outils. Pour afficher ou
masquer une barre d'outils en particulier, utilisez le dialogue « Outils, Options ».
Lorsque vous placez le pointeur de la souris sur un symbole (sans cliquer dessus), le sys-
tème fait apparaître une petite fenêtre appelée infobulle. L'infobulle indique le nom du sym-
bole actuel. Une description fonctionnelle brève apparaît également dans la barre d'état.
Si les infobulles n'apparaissent pas, activez-les via le dialogue « Outils, Options, Barres
d'outils ».

Symboles de sélection de la zone de travail


Vous avez la possibilité de changer de zone de travail par l'intermédiaire de la barre
d'outils :

Active la zone de travail Programmation CEI.

Active la zone de travail Structure du bus.

Active la zone de travail Affectation des données de process.

Active la zone de travail Résultat de la comparaison de projet.

Active la Zone de travail FDT (Field Device Tool).

Les fenêtres qui s'affichent effectivement dépendent de celles que vous avez sélection-
nées (voir également Chapitre « Fenêtres des zones de travail » à la page 3-8). Le dernier
réglage de chaque zone de travail est enregistré lorsque vous quittez le programme puis
il est restauré lors du redémarrage.

Symboles fréquemment utilisés pour la compilation et le débogage


Modifications en ligne.

Compilation (Compiler le projet; correspond à « Code, Compiler les modifications » dans la


barre de menus).

Regénérer le projet (correspond à « Code, Regénérer le projet » dans la barre de menus).

Activation ou désactivation du mode de débogage.

Affichage du dialogue de contrôle du projet.

3-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.5 Zones de travail

PC WorX est divisé en trois zones de travail :


– Programmation CEI,
– Structure du bus,
– Affectation des données de process,
– Résultat de la comparaison du projet et
– FDT (Field Device Tool).
Utilisez le menu « Affichage » pour passer d'une zone de travail à une autre ou bien le sym-
bole correspondant de la barre d'outils. Après l'installation initiale, la zone de travail préré-
glée est Programmation CEI.
Les fig. 3-5 à fig. 3-9 sur les pages suivantes représentent les zones de travail préréglées.
Le tableau 3-1 à la page 3-8 présente une vue d'ensemble des fenêtres susceptibles de
compléter utilement les préréglages.

Zone de travail Programmation CEI

Fig. 3-5 Zone de travail Programmation CEI

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-5


PC WorX

Zone de travail Structure du bus

Fig. 3-6 Zone de travail Structure du bus

Zone de travail Affectation des données de process

Fig. 3-7 Zone de travail Affectation des données de process

3-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Zone de travail Résultat de la comparaison de projet

Fig. 3-8 Zone de travail Résultat de la comparaison de projet

Zone de travail FDT

Fig. 3-9 Zone de travail FDT

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-7


PC WorX

3.5.1 Fenêtres des zones de travail

Vous pouvez définir à tout moment les fenêtres de chaque zone de travail que vous souhai-
tez afficher. Le fig. 3-1 représente les fenêtres préréglées lors du premier démarrage de
PC WorX et celles pouvant représenter un complément utile.

Tableau 3-1 Fenêtres des zones de travail


Fenêtre Programmation Configuration Affectation des Comparaison FDT
CEI du bus données de de projets
process
V E V E V E V E V E
Arbre du projet Oui Oui – – – – – – – –
Fenêtre de message Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Assistant d'édition Oui Oui – – – – – – – –
Fenêtre de références croisées – Oui – – – – – – – –
Fenêtre de surveillance – Oui – – – – – – – –
Analyseur logique – Oui – – – – – – – –
Fenêtre de résultat de la – – – – – – Oui Oui – –
comparaison de projet
Barre d’état Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Structure du bus – – Oui Oui – – – – Oui Oui
Détails sur l'appareil – – Oui Oui – – – – – Oui
Catalogue d'appareils – – Oui Oui1 – – – – – Oui
2
Catalogue de modules – – – Oui – – – – – –
Affectation des données de – – – – Oui Oui – – – –
process
Diag+ – – – Oui3 – – – – – –
Bus connecté – – – Oui – – – – – –
4
Lien EXCEL – – – Oui – Oui – – – –
Affichage LC – Oui – Oui – Oui – – – –
Topologie  – – – Oui – – – – – –
Ethernet
Topologie  – – – Oui – – – – – –
INTERBUS
Affichage DTM – – – – – – – – Oui Oui

Légende :
1
avec insertion manuelle
2
pour PROFINET
3
avec recherche d'erreurs
4
avec utilisation Excel
V préréglage
E complément utile

3-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.5.2 Affichage/masquage et amarrage/libération des fenêtres

Affichage/masquage Le menu « Affichage » permet d'afficher ou de masquer chacune des fenêtres en utilisant
le point de menu correspondant.
Le Chapitre « Zones de travail » à la page 3-5 décrit quelle fenêtre est recommandée pour
chaque zone de travail.

Amarrage/libération Il est possible de définir pour chaque fenêtre si elle doit être amarrée ou non. Il existe plu-
sieurs possibilités d'amarrage et de libération :
1. Effectuez un clic droit dans la barre de titre ou sur le bord grisé de la fenêtre concernée
puis activez/désactivez l'élément « Autoriser amarrage ».
Déplacez la fenêtre à amarrer jusqu'à l'emplacement auquel elle sera insérée dans le
bureau.
2. Libération brève : 
Double-cliquez sur le bord gris ou la barre de titre de la fenêtre. La fenêtre passe à sa
représentation « normale », dont la taille et l'emplacement à l'écran sont modifiables.
Pour amarrer la fenêtre à nouveau, donc la réinsérer dans le bureau, double-cliquez
dans sa barre de titre.

3.5.3 Fonction Auto-Hide

La fonction Auto-Hide peut être activée/désactivée pour toutes les fenêtres. Grâce à cette
fonction, la fenêtre est automatiquement affichée ou masquée en fonction de la position du
pointeur de la souris. Cette fonction est utile notamment lorsque vous travaillez avec un petit
écran (p. ex. sur un ordinateur portable).
Pour activer/désactiver la fonction Auto-Hide, utilisez le symbole représentant une épingle
dans la barre de titre de la fenêtre.
Auto-Hide est désactivé. La fenêtre reste affichée lorsque vous déplacez le pointeur de la
souris en dehors de la fenêtre (voir A dans la fig. 3-10).
Auto-Hide est activé. Le format de la fenêtre diminue lorsque vous déplacez le pointeur en
dehors de la fenêtre. Pour refaire apparaître la fenêtre, placez le pointeur de la souris sur la
fenêtre réduite (voir B dans la fig. 3-10).

Fig. 3-10 Fonction Auto-Hide

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-9


PC WorX

3.6 Fenêtre « Structure du bus »

La fenêtre « Structure du bus » permet d'afficher la topologie de bus d'un projet et de l'éditer.

3.6.1 Symboles de la fenêtre « Structure du bus »

3.6.1.1 Fonctionnalités logiques des équipements


Les différentes fonctionnalités des équipements sont caractérisées par des symboles lo-
giques dans la fenêtre « Structure du bus ». Les symboles logiques ont la signification sui-
vante dans l'exemple de configuration du bus :

Tableau 3-2 Symboles des fonctionnalités logiques des équipements (exemples)

Symbole Signification
Ressource du contrôleur
La ressource du contrôleur est ajoutée dans cette rubrique lors de l'éla-
boration du projet avec un modèle. 
Ajoutez la ressource du contrôleur dans cette rubrique lors de l'élabora-
tion du projet avec l'assistant.
Contrôleur PROFINET IO
Dans cette rubrique, ajoutez tous les périphériques PROFINET IO de ni-
veau inférieur.
Maître INTERBUS
Dans cette rubrique, ajoutez tous les équipements INTERBUS directe-
ment raccordés à l'appareil correspondant à ce symbole (bus local et bus
interstation).
Inline
Dans cette rubrique, ajoutez les modules Inline raccordés au coupleur de
bus Inline (bus local).
Périphériques PROFINET IO : représentants de l'appareil et modules
La représentation des périphériques PROFINET IO est divisée entre celle
du représentant de l'appareil (interface de bus) et celle de ses modules. 
Le représentant de l'appareil est désigné par « @ ». 
Le numéro de l'emplacement est indiqué à la suite de la représentation
graphique du représentant de l'appareil et des modules (réglage dans le
menu contextuel sous « Modifier la présentation de l'appareil »).
Les symboles du représentant de l'appareil et des modules sont sauve-
gardés dans le fichier de description de l'appareil (par ex. FDCML, GSD).
Ils peuvent par conséquent différer en fonction du constructeur.
Périphériques PROFINET IO de Phoenix Contact
(exemple : ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX)
Symboles par défaut pour les cas où le fichier de description du périphé-
rique ne contient rien.

Fig. 3-11 Représentant d'un appareil et modules d'un périphérique PROFINET IO

3-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Dans l'exemple de la figure fig. 3-11 :


– l'emplacement 0 est le représentant de l'appareil du périphérique PROFINET IO
– l'emplacement 1 est le module DIO du périphérique PROFINET IO
– l'emplacement 2 est le module DI du périphérique PROFINET IO
Dans la mesure où les modules sont des composants du périphérique PROFINET IO, cha-
cun d'eux est marqué par une épingle. Il est impossible de supprimer et de remplacer les
éléments marqués de cette manière.

Contrôleur PROFINET IO Structure complète avec périphériques


PROFINET IO et appareils INTERBUS
Fig. 3-12 Exemple de représentation des équipements dans une structure de bus

3.6.1.2 Validité d'actions


Lorsque vous éditez la configuration du bus avec la souris, des graphiques apparaissant
avec le pointeur de la souris vous indiquent quelle validité ont les actions entreprises.

Tableau 3-3 Symboles lors de l'édition de la configuration de bus


Symbole Signification
Insérer au même niveau
Insérer/déplacer l'appareil est possible uniquement au niveau dans lequel se
trouvent les appareils existants.
Insérer à un niveau inférieur
Insérer/déplacer l'appareil est possible uniquement au niveau inférieur à celui
dans lequel se trouvent les appareils existants.
Remplacer
Vous pouvez remplacer l'appareil figurant sous le pointeur de la souris en pla-
çant le pointeur sur l'appareil existant et en maintenant la touche <CTRL> en-
foncée.
Interdit
Ce symbole caractérise une position du pointeur de la souris à laquelle les ac-
tions sont interdites.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-11


PC WorX

3.6.1.3 Visualisation des informations d'état


Certains symboles sont utilisés dans la fenêtre « Structure du bus » pour visualiser des in-
formations d'état ; ils se superposent aux autres graphiques.

Tableau 3-4 Symboles de visualisation des informations d'état

Symbole Signification
L'appareil est masqué ou le bus est désactivé.

Des erreurs sont apparues sur l'appareil.

Des avertissements sont apparus sur l'appareil.

L'épingle caractérise un module qui fait partie intégrante d'un appareil. Il est
impossible de supprimer et de remplacer l'élément marqué de cette manière.

3.6.2 Affichage dans la fenêtre « Structure du bus »

Il est possible de personnaliser l'affichage dans la fenêtre « Structure du bus ».


• Passez dans la zone de travail Configuration du bus.
• Ouvrez l'élément « Modifier la présentation de l'appareil » du menu contextuel d'un
appareil.

Fig. 3-13 Élément de menu « Modifier la présentation de l'appareil »

• Sélectionnez les critères que vous souhaitez représenter dans l'affichage.

3-12 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Fig. 3-14 Présentations de l'appareil

Exemples de différentes présentations des appareils :

Désignation du produit Nom de l'appareil DNS/PROFINET,


séparateur et adresse IP
Fig. 3-15 Exemples de différentes présentations des appareils

La présentation choisie influence uniquement la représentation d'un certain groupe d'appa-


reils.
Les groupes sont par ex. :
– Commandes
– Périphériques PROFINET IO
– Appareils INTERBUS
Le réglage avec les périphériques PROFINET IO n'a par ex. aucune incidence sur la pré-
sentation du ILC 390 PN 2TX-IB (voir fig. 3-15).

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-13


PC WorX

3.7 Fenêtre « Lien Excel »

Le lien Excel permet


– d'exporter des données dans un fichier Excel et
– d'importer des données d'un fichier Excel.
Les données destinées à l'exportation/l'importation peuvent être :
– des variables CEI,
– les relations entre les variables CEI et les signaux et
– les données et textes qui s'y rapportent.
Vous pouvez ainsi éditer les données de toutes les variables CEI dans un tableau Excel au
lieu de devoir utiliser différents dialogues de l'interface de PC WorX.
Dans la mesure où vous travaillez avec les variables CEI dans la fenêtre, il est utile de l'af-
ficher dans la zone de travail Affectation des données de process.
Le lien Excel permet d'exécuter les fonctions suivantes :
– Exportation de variables CEI existantes.
– Alignement et importation des variables CEI présentes dans un fichier Excel au format
défini avec les variables CEI présentes dans un projet PC WorX.
– Paramètres avec lesquels vous définissez comment identifier les appareils.

Des informations détaillées concernant le lien Excel se trouvent dans l'aide en ligne de
PC WorX.

Pour afficher la fenêtre « Lien Excel », sélectionnez le point de menu « Affichage, Lien
Excel ».

3-14 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.8 Fenêtre « Diag+ »

Diag+ est un outil de diagnostic pour le diagnostic intégré d'INTERBUS et PROFINET. Lors
de l'installation de PC WorX, Diag+ est automatiquement installé et intégré dansPC WorX.
Vous pouvez l'appeler depuis PC WorX à partir de la fenêtre « Diag+ ».
Vous pouvez également démarrer Diag+ séparément par le biais de « Démarrer, Tous les
programmes, PHOENIX CONTACT, AUTOMATIONWORX Suite 201x 1.6x, Diag+ 2.xx ».

La condition préalable au travail avec Diag+ est l'existence d'une connexion en ligne avec
le contrôleur.
La description suivante porte sur l'exemple de structure de bus du système composé de
PROFINET et d'INTERBUS (voir tableau 3-15 à la page 3-13). Le module Inline
IB IL 24 DI 4-ME a été supprimé de la structure du bus afin de déclencher une erreur.
• Démarrez Diag+ via « Affichage, Diag+ ».

Fig. 3-16 Masque de démarrage de Diag+

• Sous « Ligne de communication », sélectionnez l'appareil avec lequel vous souhaitez


établir une connexion.
Le diagnostic affiché est fonction de la ligne de communication :
– Contrôleur PROFINET IO : diagnostic INTERBUS et archives de diagnostic
– Périphériques PROFINET IO : diagnostic INTERBUS

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-15


PC WorX

• Sélectionnez par ex. le contrôleur PROFINET IO ILC 390 PN 2TX-IB comme ligne de
communication.

Fig. 3-17 Sélection de la ligne de communication

• Cliquez sur « Connecter » pour activer la ligne de communication.


• Dans la zone supérieure, sous « Affichage », sélectionnez les informations à caractère
général devant être affichées.

Affichage : Réglages • Dans la zone supérieure, sous « Affichage », sélectionnez les informations devant être
affichées pour les appareils.

Fig. 3-18 Exemple pour l'affichage de la représentation des appareils

Affichage :  Tous les événements sont affichés sous forme de liste. Les options de filtre dans la partie
Archives de diagnostic supérieure vous permettent d'adapter l'affichage à vos besoins.

Fig. 3-19 Archives de diagnostic

3-16 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Affichage : Diagnostic Le diagnostic des modules INTERBUS d'un système INTERBUS peut être réalisé de la ma-
INTERBUS nière habituelle à l'aide de Diag+. Les onglets disponibles vous permettent d'accéder à dif-
férentes informations.

Diagnostic dans les systèmes INTERBUS de niveau inférieur


Veuillez noter que pour le diagnostic direct des équipements Inline raccordés à la tête de
station PROFINET dans la configuration de bus dans la tableau 3-12 à la page 3-11, vous
pouvez désormais commuter la ligne de communication de ILC 390 PN 2TX-IB sur
FL IL 24 BK-PN-PAC. Pour ce faire, vous devez déconnecter la ligne de communication
avec ILC 390 PN 2TX-IB, commuter sur FL IL 24 BK-PN-PAC et ensuite activer la ligne
de communication (bouton : « Connecter »).

Passez à l'« Affichage du diagnostic d'INTERBUS ».


• Dans la zone « Affichage, Représentation des appareils », sélectionnez le type d'appa-
reil « Équipement INTERBUS ».
• Dans la partie supérieure, sélectionnez l'affichage « Diagnostic INTERBUS ».

Fig. 3-20 Diagnostic d'INTERBUS : Structure de bus (pas d'erreur)

Une erreur est simulée, le module Inline IB IL 24 DI 4-ME est retiré.

Fig. 3-21 Diagnostic d'INTERBUS : Structure de bus (erreur)

• Passez à l'onglet « Solution ».


Cet onglet contient des indications vous permettant d'éliminer l'erreur.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-17


PC WorX

Fig. 3-22 Diagnostic INTERBUS : Solution

• Éliminez l'erreur (ici : encliquetez à nouveau le module Inline).


Avec PROFINET, l'ensemble du système est remis en service automatiquement par le biais
du contrôleur PROFINET IO.
Si le bus n'est pas mis en service automatiquement, vous pouvez par ex. acquitter l'erreur
dans l'onglet « Action » ou remettre la carte de couplage à zéro et démarrer le bus.

Fig. 3-23 Diag+ : Action

3-18 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Affichage :  Dans Diag+, vous pouvez également faire afficher la topologie Ethernet.
Topologie Ethernet
Notez que la topologie Ethernet ne peut être affichée que si elle a été générée précédem-
ment dans PC WorX sous « Affichage, Topologie Ethernet ».

3.9 Visualisation

Les données créées dans PC WorX sont utilisables dans d'autres programmes, par ex.
pour visualiser des process (par ex. Visu+, WebVisit).
Le AX OPC Server est à votre disposition pour vous permettre d'utiliser les données dans
les clients OPC.
Voir également le Chapitre « AX OPC Server et WebVisit » à la page C-1.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-19


PC WorX

3.10 Zone de travail FDT (Field Device Type)

3.10.1 Introduction

FDT (Field Device Tool) est la désignation d'une spécification logicielle permettant d'unifier
la configuration, le paramétrage et le diagnostic d'appareils dans un réseau d'automatisa-
tion indépendamment du système de bus de terrain utilisé.
Pour cela, chaque fabricant d'appareils fournit des pilotes et interfaces utilisateur spéci-
fiques sous forme de DTM (Device Type Manager). Le DTM d'un appareil ou d'un groupe
d'appareils contient par ex. la vue sur des données choisies de la description de l'appareil
et une interface graphique spécifique à l'appareil. Le DTM permet d'intégrer chaque appa-
reil dans le réseau d'automatisation au moyen d'une application cadre FDT (également ap-
pelée logiciel conteneur FDT, par ex. PC WorX).

Groupe FDT Phoenix Contact est membre du Groupe FDT(www.fdtgroup.org). Phoenix Contact fournit
divers DTM, dont certains sont certifiés par le Groupe FDT.

Internet Les DTM spécifiques aux appareils n'étant pas compris dans la bibliothèque DTM installée
dans le cadre de l'installation de la suite logicielle AUTOMATIONWORX peuvent être télé-
chargés sur Internet à l'adresse www.phoenixcontact.net/catalog. La version actuelle des
bibliothèques DTM est disponible à l'adresse www.automationxplorer.phoenixcontact.de.
Pour les DTM d'appareils d'autres fabricants, veuillez vous adresser au fabricant concerné.

3.10.2 Généralités

Le logiciel PC WorX est une application cadre destinée à l'intégration de DTM. Une fois que
la prise en charge DTM a été activée pour PC WorX, la bibliothèque DTM est disponible dès
le démarrage suivant de PC WorX. Il est possible d'intégrer un nombre indifférent de DTM
d'autres fabricants.
Par le biais des DTM, dans une communication point-à-point – également au delà des li-
mites de réseau – des appareils et capteurs/actionneurs peuvent être paramétrés et dia-
gnostiqués aisément via Ethernet, INTERBUS, Profibus, HART, protocole IO-Link et à l'ave-
nir également via PROFINET IO.

3-20 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.10.3 Installation de bibliothèques DTM

Activation du support
DTM
Le support DTM doit être activée dans PC WorX ! Veuillez noter que dans les réglages
par défaut, cette fonctionnalité est désactivée.
Fermez PC WorX avant d'activer/de désactiver le support DTM.

• Pour activer la fonctionnalité DTM dans PC WorX, sélectionnez « Démarrer, Tous les
programmes, PHOENIX CONTACT, AUTOMATIONWORX Software Suite 201…,
Outils, Activer le support DTM ».

Fig. 3-24 Activation du support DTM

Fig. 3-25 Support DTM : Installation de la bibliothèque DTM

Fig. 3-26 Support DTM : Mise à jour du catalogue d'appareils

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-21


PC WorX

Installation de la L'installation de la Suite logicielle AUTOMATIONWORX 201x 1.6x comprend aussi celle de
AX DTM Library la AX DTM Library.
Pour la mise à jour de la AX DTM Library, par ex. pour intégrer de nouveaux appareils au
logiciel, il existe un setup à l'aide duquel vous pouvez installer une nouvelle version de la
AX DTM Library.
.

Fermez PC WorX avant de commencer l'installation des bibliothèques DTM.

– Si la AX DTM Library est déjà installée, chaque nouveau démarrage du programme de


configuration donnera lieu à l'installation d'une mise à jour. Seuls les éléments installés
précédemment sont alors mis à jour.
– Si la AX DTM Library n'est pas encore installée, le démarrage du programme de confi-
guration entraîne une nouvelle installation. Le système installe les éléments sélection-
nés automatiquement ou manuellement.

Installation du DTM Pour installer le DTM pour le module IB IL IFS-MA-PAC si une bibliothèque était déjà instal-
lée, vous avez deux possibilités :
1. Désinstallation de l'ancienne bibliothèque :
L'exécution du prochain setup entraîne l'installation de tous les éléments sélectionnées
automatiquement ou manuellement.
2. Installation du nouveau paquet de configuration sans désinstaller l'ancienne
bibliothèque :
Après l'installation, les éléments ajoutés (par ex. le module IB IL IFS-MA-PAC) ne sont
pas encore disponibles. 
Pour activer les nouveaux éléments, procédez de la manière suivante :
a) Sélectionnez « Démarrer, Panneau de configuration, Ajouter ou supprimer des
programmes ».
b) Sélectionnez l'entrée « AX DTM Library ».
c) Cliquez sur « Modifier ».
d) Dans la fenêtre d'accueil de l'assistant d'installation, cliquez sur « Next ».
e) Dans la fenêtre « Program Maintenance » qui s'ouvre alors, sélectionnez l'entrée
« Modify » et confirmez en cliquant sur « Next ».
f) L'assistant d'installation affiche tous les éléments mis à disposition par le setup. 
Le symbole précédant les entrées affiche leur état :
disque dur = installé/à installer, croix rouge = non installé/à supprimer

Fig. 3-27 Éléments compris dans le setup

3-22 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

g) Cliquez sur le symbole précédant l'entrée pour modifier l'état de l'élément (par ex.
IB IL IFS-MA DTM).

Fig. 3-28 Activation d'un élément

h) Confirmez la sélection avec « Next ».


i) Terminez l'assistant d'installation en cliquant sur « Install ».

Installation séparée d'autres DTM d'appareils (exemple : DTM Contactron)

Veuillez noter que l'installation d'un DTM isolé n'est nécessaire pour des appareils de
Phoenix Contact que lorsque ceux-ci ne sont pas compris dans la bibliothèque DTM ins-
tallée. Les appareils d'autres fabricants doivent systématiquement être installés.

• Enregistrez le fichier setup des DTM d'appareil à installer sur votre PC.
• Démarrez le setup pour le DTM Contactron en exécutant le fichier setup.
• Suivez les instructions de l'assistant d'installation.
• Dans la fenêtre « Required components… », sélectionnez l'entrée marquée dans la
fig. 3-29.

Fig. 3-29 DTM Contactron – Sélection pour PC WorX

• Suivez les instructions de l'assistant d'installation.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-23


PC WorX

3.10.4 Définition d'un nouveau projet et intégration de DTM dans


PC WorX

Lors du prochain démarrage de PC WorX, une fenêtre affiche la progression de la re-


cherche de nouveaux DTM dans la base de registres.

Fig. 3-30 Progression de la recherche

• À l'aide du menu « Fichier, Nouveau projet », créez un nouveau projet avec le contrô-
leur utilisé (ici : ILC 150 ETH).
• Enregistrez le projet via « Fichier, Enregistrer / Compresser projet sous… »
(ici : Quickstart_PCW_IFS_MA).
• Pour intégrer les DTM détectés dans le catalogue d'appareils, sélectionnez l'entrée de
menu « Importer depuis le catalogue DTM… ».

Fig. 3-31 Intégration de DTM dans le catalogue d'appareils

Le système affiche le message « Souhaitez-vous à nouveau effectuer une recherche sur


l'ensemble de la base de registres afin de trouver les DTM nouvellement installés ? ».
Étant donné qu'un scan de la base de registres a été effectué lors du redémarrage de
PC WorX, vous pouvez répondre « Non » à cette question.
Ensuite, il se peut que le système vous demande (même de manière répétée) pour diffé-
rentes descriptions d'appareils si vous souhaitez remplacer les appareils connus dans le
catalogue d'appareils. Répondez « Oui » à ces questions.

La procédure décrite s'applique autant aux DTM de Phoenix Contact qu'à ceux d'autres
fabricants.

La « Fenêtre de message » de PC WorX vous indique les appareil ayant été importés.
Le catalogue d'appareils affiche à présent tous les appareils regroupés par entreprise.

3-24 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Fig. 3-32 Catalogue d'appareils après l'importation

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-25


PC WorX

3.10.5 Lecture de la configuration du bus et/ou insertion manuelle


d'appareils

Maintenant, vous devez lire la configuration du bus raccordé ou prévoir manuellement la


configuration de bus souhaitée. Pour en savoir plus sur la procédure exacte, consultez le
chapitre 4, « Déroulement de la création de projet ».
Si vous insérez un appareil compatible DTM manuellement dans la configuration du bus,
selon l'appareil et la position de l'appareil dans la configuration de bus, l'affichage DTM
(menu « Affichage, Affichage DTM »), vous fournit des informations détaillées sur l'appareil.
Dans l'exemple donné à la fig. 3-33, le système affiche les informations suivantes :

Fig. 3-33 Vue DTM : Nouvel appareil – …

Les réglages suivants sont représentés dans la fig. 3-33 :

– Indicateur FDT : Indiquez une désignation univoque pour l'appareil. Ceci


est particulièrement important lorsque plusieurs appareils
du même type sont utilisés dans la configuration de bus.
– Numéro de système : Indique le numéro du contrôleur auquel sont raccordés les
appareils utilisés dans l'application. Dans une application
utilisant un seul contrôleur, le numéro de contrôleur est
« 1 ».
– Numéro de segment * : Numéro du niveau auquel l'appareil est utilisé dans l'appli-
cation.
Numéro de segment = 1 : correspond au niveau com-
mande
Numéro de segment = x : niveau inférieur à la commande
– Numéro de position * : Position de l'appareil dans le segment/la configuration de
bus.
* = Le numéro de segment et de position figurent dans la fenêtre « Configuration de
bus » dans PC WorX (numéro de segment de bus / numéro de position)

3-26 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

Réglages d'appareils Selon les appareils compatibles DTM à intégrer à la configuration de bus, le système re-
compatibles DTM quiert certains réglages pouvant différer selon les appareils.
La figure suivante représente un exemple de fenêtre de saisie pour une adresse d'appareil
et un nom d'appareil requis. Si la fenêtre « Affichage DTM » n'est pas visible, vous pouvez
l'afficher en passant par le menu « Affichage, Affichage DTM ». Vous pouvez régler le nom
(« Tag ») ainsi que l'adresse de l'appareil compatible DTM.

Fig. 3-34 Fenêtre « Affichage DTM » : adresse et nom d'appareil pour EMM…

Les modifications des réglages par défaut pour le nom et l'adresse d'appareil doivent être
confirmées avec « OK ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-27


PC WorX

3.11 Appel de fonctions DTM

• Pour appeler les fonctions DTM d'un appareil, sélectionnez le point « Fonctions DTM »
dans le menu contextuel (bouton droit de la souris) puis choisissez la fonction souhai-
tée.

Fig. 3-35 Appel de fonctions DTM

3.11.1 Fonctions DTM générales

Connecter
Établit une connexion entre le DTM et l'appareil.

Déconnecter
Coupe la connexion entre le DTM et l'appareil.

Affichage d'appareils Les appareils connectés sont représentés avec un symbole de connexion.
connectés

Fig. 3-36 Représentation de connexions

Légende :

Appareil non connecté

Appareil connecté

Appareil connecté activement

La représentation de la connexion dans PC WorX ne devient verte (connexion active) que


lorsqu'une autre fonction DTM est sélectionnée sur cet appareil.

3-28 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.11.2 Fonctions DTM de la commande

• Pour pouvoir utiliser les fonctions DTM de la commande, vous devez connecter le
contrôleur.

Fig. 3-37 Fonctions DTM de la commande

Paramètres Les paramètres de la ligne de communication sont affichés et peuvent être modifiés selon
vos besoins.

Assurez-vous que les paramètres inscrits dans cette fenêtre et dans l'onglet
« Communication » de la fenêtre « Détails sur l'appareil » concordent.

Fig. 3-38 Fonctions DTM : Paramètres – Ligne de communication de la commande

Diagnostic Des informations de diagnostic pour le DTM de communication sont mises à disposition. Ici,
vous disposez des mêmes fonctions que dans Diag+, adaptées aux fonctionnalités DTM.

Cette fonction a été adaptée à l'intérieur du DTM et est donc également disponible dans
PC WorX. Elle correspond aux affichages dans Diag+. Utilisez cet affichage de diagnos-
tic dans d'autres applications cadre FDT telles que AutomationXplorer+, qui ne propose
pas de fonction de diagnostic.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-29


PC WorX

Fig. 3-39 Fonctions DTM : Diagnostic

Liste d'appareils La liste des appareils compatibles DTM raccordés à un DTM de communication ou de pas-
serelle est affichée et peut être modifiée selon vos besoins (par ex. saisie de l'indicateur
FDT).

Fig. 3-40 Fonctions DTM : Liste des appareils de commande

3-30 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Ce qu'il faut savoir pour travailler avec PC WorX

3.11.3 Fonctions DTM des appareils

• Pour pouvoir utiliser les fonctions DTM des appareils en place, vous devez d'abord
connecter l'appareil concerné.

Fig. 3-41 Fonctions DTM des appareils

Fonctions DTM des appareils – Veuillez respecter la documentation utilisateur !


L'ordre des fonctions apparaissant dans le menu contextuel correspond à celui de l'ordre
de leur exécution.
Pour l'exécution des différentes fonctions, veuillez observer les indications fournies dans
la documentation utilisateur spécifique à l'appareil.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 3-31


PC WorX

3-32 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

4 Déroulement de la création de projet


Le présent chapitre décrit la manière générale de procéder pour créer un projet.
Ce chapitre a pour but de vous procurer une vue générale des différentes méthodes per-
mettant d'atteindre un objectif et d'expliquer dans le détail certains points n'étant évoqués
que brièvement dans les chapitres suivants.
Il n'a pas pour objectif de décrire dans le détail la création d'un projet ni de mettre à votre
disposition en fin du chapitre un projet en état de fonctionner ! Si vous créez un projet à par-
tir des descriptions contenues dans ce chapitre, gardez à l'esprit que vous devez en adap-
ter la réalisation aux caractéristiques de votre projet !
Si vous avez peu ou pas d'expérience en matière de conception de projets, procédez en
suivant les instructions des chapitres fig. 5, fig. 6 ou fig. 7. Ces chapitres décrivent chacun
une forme particulière de création d'un projet en résumé. L'accent a été mis chaque fois sur
un sujet différent :
– chapitre 5, « Exemple de projet pour un système INTERBUS »,
– chapitre 6, « Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et
d'INTERBUS »,
– chapitre 7, « Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur
de type « IPC » ».
Les chapitres sont caractérisés ci-dessous. Selon le symbole jouxtant le titre du chapitre,
les indications qu'il contient concernent :

IB un projet INTERBUS

PN un projet PROFINET

SIM un projet de simulation

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-1


PC WorX

IB PN SIM 4.1 Déroulement de la création d'un projet

Généralités

HORS LIGNE EN LIGNE


Start

IB PN SIM
IB PN SIM IB PN
Définition d'un
Non Équipement Oui
nouveau projet Simulation ? INTERBUS inséré ?

IB PN SIM
Oui Non
Saisie des informations SIM IB PN
sur le projet
Configuration de la
Lire INTERBUS
ligne de communication
IB PN SIM

Vérification/modification des
paramètres IP du contrôleur A

IB PN SIM IB PN

Oui IB PN Oui
Programme créé ?
Système installé ? Données de process
Affectation d'une
adresse IP au contrôleur affectées ?

Non Non
PN IB PN IB PN

Insertion de Configuration de la
ligne de communication Création d'un programme
périphériques ES

PN IB PN
PN
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Affectation des
Périphériques Oui
des périphériques ES données de process
ES insérés ?
IB PN SIM
Non A
Insertion manuelle PN
d'équipements INTERBUS IB PN SIM
Lecture de Compilation et envoi
IB PN SIM
périphériques ES d'un projet, reprise à froid

Création d'un programme PN


IB PN SIM
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Fonctionnement
IB PN SIM (fin)
Affectation des
données de process
PN
7127B018
Transfert des noms d'appareil
PROFINET / des paramètres IP

Fig. 4-1 Déroulement de la création d'un projet

4-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

IB PN SIM 4.2 Définition d'un nouveau projet

• Dans le menu « Fichier », sélectionnez la commande « Nouveau projet… » pour créer


un nouveau projet via un modèle.
L'arborescence et la sélection du contrôleur sont préparées.
• Sélectionnez le contrôleur.
Pour certains contrôleurs, il existe plusieurs modèles en fonction des versions du ma-
tériel et du firmware utilisés.
• Confirmez la sélection avec « OK ».

Fig. 4-2 Modèles de projet (ici : « ILC 390 PN 2TX-IB Rév. > 01/4.6F/3.00 »)

L'affichage sélectionné dans la fig. 4-2 est « Liste ». Vous pouvez commuter l'affichage
à l'aide des icônes .

Veuillez noter que dans l'entrée sélectionnée, le signe « > » signifie « à partir de » et non
« supérieur à » au sens mathématique. Le numéro de révision indiqué correspond à la
première révision prise en charge.

• Sélectionnez la commande « Fichier… Enregistrer/Compresser projet sous… ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-3


PC WorX

• Donnez un nom au projet et enregistrez-le.

Fig. 4-3 Fenêtre « Enregistrer/Compresser projet sous … »

IB PN SIM 4.3 Saisie des informations sur le projet

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


Une fois le nouveau projet créé, les informations sur le projet s'affichent dans la zone de tra-
vail Structure du bus.
• Modifiez ces informations en fonction de votre projet.

Fig. 4-4 Informations relatives au projet après sa création

4-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Lors de la création du projet, PC WorX attribue automatiquement un espace d'adressage IP


à un réseau local (espace compris entre 192.168.0.2 et 192.168.0.254). Si vous souhaitez
utiliser un autre espace d'adressage (par ex. un réseau global), adaptez l'adresse de dé-
part et l'adresse de fin du nœud du projet (ici : Quickstart_PN) à vos conditions.

Assurez-vous que toutes les composantes se trouvent dans le même sous-réseau.


Pour obtenir les informations concernant les paramètres IP à utiliser dans votre système,
consultez votre administrateur système.
Si l'adresse de départ du nouvel espace d'adressage est supérieure à l'adresse de fin
déjà existante, modifiez d'abord l'adresse de fin !

En cas d'ajout de contrôleurs PROFINET IO et de périphériques PROFINET IO, PC WorX


attribue automatiquement des paramètres IP appartenant à l'espace défini. Si vous attri-
buez ensuite manuellement des paramètres IP situés en dehors de l'espace défini, ceux-ci
sont refusés par le système.
Si vous utilisez une passerelle standard :
• Attribuez l'adresse de la passerelle standard dans la fenêtre « Détails sur l'appareil »,
à la rubrique « Passerelle standard ».
L'adresse doit être comprise dans l'espace d'adressage IP donné. Si la passerelle saisie au
début du projet est la passerelle standard, elle est ensuite reprise automatiquement à
chaque périphérique PROFINET IO ajouté (voir également « Passerelle standard » à la
page 4-11).
PN • Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », affectez à la rubrique « Domaine Postfix » le
nom destiné à l'appareil PROFINET (ici : quickstart.de).
Les caractères suivants sont admis dans le « Domaine Postfix » :

minuscules sans trémas a–z


séparateur : .

Les majuscules sans trémas sont autorisées mais sont converties en minuscules. Aucune
différence n'est faite entre les majuscules et les minuscules.

Si le « Domaine Postfix » est saisi au début du projet, il est ensuite repris automatiquement
dans le nom d'appareil PROFINET pour tous les périphériques PROFINET IO ajoutés (voir
également « Nom d'appareil DNS/PROFINET » à la page 4-10).

En cas de lecture des périphériques PROFINET IO, le nom d'appareil PROFINET des
périphériques est également lu. Le Domaine Postfix peut alors diverger ! Adaptez-le si né-
cessaire.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-5


PC WorX

Fig. 4-5 Attribution du Domaine Postfix

PN 4.4 Préparation du PC à la communication

• Dans le menu « Options, Configuration PROFINET… » de PC WorX, sélectionnez la


carte réseau de votre ordinateur que vous souhaitez utiliser pour la communication.

Fig. 4-6 Sélection de la carte réseau

• Assurez-vous que votre PC présente les paramètres IP vous permettant de communi-


quer avec le réseau connecté. Si par ex. vous utilisez PROFINET avec le réseau local
préréglé (192.168.0.2 à 192.168.0.254), les paramètres IP doivent être 192.168.0.1
pour le PC et 255.255.255.0 pour le masque de sous-réseau.

4-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

IB PN SIM 4.5 Vérification/modification des réglages IP


du contrôleur

Les paramètres IP destinés au contrôleur sont réglés lors de la conception du projet.

IMPORTANT : Les modifications des informations relatives au projet ne sont pas


reprises automatiquement.
Si vous procédez à des modifications des informations du projet ayant des répercussions
sur les paramètres IP du contrôleur, un avertissement vous en informe. La modification
n'est alors pas appliquée automatiquement. Les réglages standard nécessaires à la créa-
tion d'un nouveau projet sont disponibles dans les paramètres IP.

Adaptez ces réglages en cas de besoin.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Sélectionnez le nœud du contrôleur.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Paramètres IP ».
• Vérifiez les paramètres IP et procédez aux modifications éventuellement nécessaires.

Fig. 4-7 Paramètres IP

• Si aucune adresse IP n'a été attribuée, assignez-en une conformément aux indications
contenues dans le chapitre « Affectation d'une adresse IP au contrôleur » à la
page 4-23.

Les paramètres IP que vous réglez ici pour le contrôleur sont également utilisés comme
paramètres IP de la ligne de communication par TCP/IP.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-7


PC WorX

IB PN SIM 4.6 Question : travailler en ligne ou hors ligne

Si votre système est installé, vous pouvez travailler en ligne. Dans ce cas, ne tenez pas
compte des sections suivantes et passez directement au chapitre 4.17, « Configuration de
la ligne de communication ».
Si votre système n'est pas installé ou si vous souhaitez travailler hors ligne, procédez
comme suit :
– pour PROFINET à partir du chapitre 4.7, « Insertion de périphériques PROFINET IO ».
– pour INTERBUS ou Simulation à partir du chapitre 4.9, « Insertion manuelle d'équipe-
ments INTERBUS ».

PN 4.7 Insertion de périphériques PROFINET IO

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
Insérez les périphériques PROFINET IO souhaités au niveau du nœud Contrôleur
PROFINET IO.
• Si le catalogue d'appareils n'est pas affiché, affichez-le par le biais du menu
« Affichage, Catalogue d'appareils ».
• Ouvrez le catalogue d'appareils « Phoenix Contact ».
Les périphériques PROFINET IO suivants peuvent par exemple se trouver dans les dos-
siers indiqués :
Périphérique PROFINET IO Dossier
FL IL 24 BK-PN-PAC Passerelle FL
ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX ILB – E/S TOR
FL PN/IBS Nouveau : passerelle FL
• Sélectionnez le premier périphérique PROFINET IO (ici : FL IL 24 BK-PN-PAC).

4-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Fig. 4-8 Sélection du périphérique PROFINET IO

• En maintenant le bouton gauche de la souris appuyé, déplacez le premier périphérique


PROFINET IO dans la fenêtre « Structure du bus », à droite du symbole du contrôleur
PROFINET IO ; attendez que le symbole « Insérer au niveau inférieur » apparaisse
(voir page 3-11).
• Déplacez chaque autre périphérique PROFINET IO en dessous du périphérique
PROFINET IO précédent et attendez que le symbole « Insérer au même niveau »
apparaisse (voir page 3-11).
La fig. 4-9 représente la configuration de bus avec les périphériques PROFINET IO insérés.

Fig. 4-9 Périphériques PROFINET IO insérés

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-9


PC WorX

PN 4.8 Vérification/modification des paramètres


PROFINET des périphériques PROFINET IO

Lors de l'insertion, chaque périphérique PROFINET IO est affecté automatiquement aux


paramètres PROFINET conformément aux données définies dans les informations rela-
tives au projet.
Il est possible de vérifier et de modifier ces paramètres PROFINET dans l'onglet
« Paramètres PROFINET ».

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », sélectionnez le périphérique PROFINET IO.
• Dans la rubrique « Détails sur l'appareil », sélectionnez l'onglet « Paramètres
PROFINET ».
• Vérifiez les paramètres PROFINET et modifiez-les si nécessaire.

Fig. 4-10 Paramètres PROFINET de l'appareil ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX

Les paramètres PROFINET comprennent :

Nom d'appareil Ce nom est l'identification univoque du périphérique PROFINET IO dans le réseau. Il doit
DNS/PROFINET être connu du périphérique PROFINET IO pour pouvoir être utilisé dans le réseau.
PC WorX fait automatiquement en sorte que le nom attribué à chaque appareil soit un nom
d'appareil PROFINET unique dans le projet. Le « Domaine Postfix » sur lequel le nœud du
projet est paramétré est alors ajouté au nom (ici : quickstart.de).
Vous pouvez modifier le nom d'appareil PROFINET au besoin.

4-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Les caractères suivants sont admis dans le nom d'appareil PROFINET :

minuscules sans trémas a–z


chiffres 0–9
trait d'union -
En cas de non respect de cette convention d'écriture du nom, une « Fenêtre de message »
contenant un message d'erreur s'affiche et le nom est refusé.

Les majuscules sans trémas sont autorisées mais sont converties en minuscules. Aucune
différence n'est faite entre les majuscules et les minuscules.

La procédure faisant connaître le nom d'appareil au périphérique PROFINET IO est dési-


gnée par « Attribution d'un nom d'appareil » ou « Baptême » et est décrite dans « Transfert
des noms d'appareil PROFINET et des paramètres IP aux périphériques PROFINET IO » à
la page 4-35.

Adresse IP L'adresse IP permet de communiquer avec l'appareil au cours du fonctionnement.


L'adresse est sélectionnée par PC WorX dans la zone réglée sur le nœud du projet.

Si vous modifiez l'espace des adresses IP ultérieurement dans le nœud de projet, les
adresses des périphériques PROFINET IO doivent également être modifiées par la suite.

Réglez l'adresse IP conformément au chapitre « Transfert des noms d'appareil PROFINET


et des paramètres IP aux périphériques PROFINET IO » à la page 4-35.

Masque de sous-réseau Le masque de sous-réseau indiqué sur le nœud du projet est affecté comme masque de
sous-réseau par défaut à chaque périphérique PROFINET IO. Ce masque est modifiable
en fonction de chaque équipement individuel.

Passerelle standard Si vous utilisez la passerelle standard, entrez son adresse IP dans cette rubrique. La pas-
serelle standard indiquée sur le nœud du projet est automatiquement affectée à chaque pé-
riphérique PROFINET IO.

L'adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle standard sont les paramètres


IP d'un appareil.

Intervalle d'actualisation Intervalle après lequel les entrées/sorties du périphérique PROFINET IO sont mises à jour.
entrées / Cet intervalle peut être réglé individuellement pour chaque direction des données de
Intervalle d'actualisation chaque périphérique PROFINET IO.
sorties
L'intervalle d'actualisation a une influence directe sur le nombre de périphériques
PROFINET IO qu'un contrôleur PROFINET IO peut piloter. Le préréglage affiché dans
PC WorX est la valeur qui a été déposée dans le fichier FDCML pour le périphérique
PROFINET IO correspondant. Si les performances du contrôleur PROFINET IO sont dé-
passées avec ce réglage, un message d'erreur correspondant est généré lors de la traduc-
tion du projet. Dans ce cas, choisissez des intervalles d'actualisation prolongés pour cer-
tains des appareils.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-11


PC WorX

Temps de contrôle Le temps de contrôle est réglé automatiquement par PC WorX en fonction des temps de
mise à jour. Le temps de contrôle indique la durée pendant laquelle les périphériques
PROFINET IO ne doivent recevoir aucun télégramme PROFINET valide avant que des va-
leurs de remplacement soient appliquées aux sorties. Ce réglage permet d'influer sur la
« résistance aux perturbations » du réseau.

IMPORTANT : Tenez compte du fait que des valeurs trop élevées peuvent provoquer
des erreurs de process car le périphérique PROFINET IO « gèle » la dernière valeur de
sortie jusqu'à détection de l'erreur.

IB PN SIM 4.9 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS

IB PN SIM 4.9.1 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS – généralités

Si la configuration de bus n'est pas encore réellement existante ou si vous souhaitez créer
la configuration hors ligne, vous pouvez générer la configuration de bus manuellement.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », choisissez le point où vous souhaitez insérer un
équipement (par ex. le nœud INTERBUS du contrôleur).
• Dans le catalogue d'appareils, sous « Phoenix Contact », ouvrez la famille de produits
à laquelle appartient l'équipement à insérer (par ex. IL pour Inline).
• Dans la famille de produits, ouvrez le groupe de produits concerné (par ex. E/S analo-
gique).
• Sélectionnez l'appareil à insérer (par ex. IB IL AO 1/SF).

Fig. 4-11 Sélection d'un appareil

4-12 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

• Déplacez l'appareil sélectionné jusqu'au point d'insertion en maintenant le bouton de la


souris appuyé.
Tenez compte des indications concernant le pointeur de la souris du chapitre
« Symboles de la fenêtre « Structure du bus » » à la page 3-10.

Fig. 4-12 Appareil inséré (ici : IB IL AO 1/SF)

• Insérez tous les autres équipements souhaités.

Exemple de structures Exemple 1 : structure de bus simple


de bus

RFC 430
ETH-IB

IBS IL 24 IB IL 24 IB IL 24
BK-T/U DO 8 DI 8

IBS IL 24 IB IL 24 IB IL
BK-T/U DI 16 AI 2/SF
7127A010

Fig. 4-13 Structure de bus simple

Dossier du catalogue dans lequel se trouvent les appareils sélectionnés :

RFC 430 ETH-IB RFC4xx / API


IBS IL 24 BK-T/U IL / Coupleur de bus
IB IL 24 D…. IL / E/S TOR
IB IL A…. IL / E/S analogique

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-13


PC WorX

Exemple 2 : structure de bus avec modules passerelles

0.0 1.0 2.0 2.1 2.2

ILC 350 IBS IL 24 IBS IL 24 IB IL 24 IB IL 24


ETH RB-T RB-T DO 8 DI 8

3.0

FLS IB M12
DIO 8/8

4.0 4.1 4.2

IBS IL 24 IB IL 24 IB IL
BK-T/U DO 2 AO 1/SF

5.0

ILB IB 24
DI 32
7127A011

Fig. 4-14 Structure de bus avec modules passerelles

Exemple 3 : structure de bus avec coupleur de bus pour raccordement d'une dérivation de
bus interstation

0.0 1.0 1.1 1.2

ILC 350 IBS IL 24 IB IL 24 IB IL 24


ETH RB-LK DO 8 DI 8

2.0
(1) 3.0 3.1 3.2
IBS IL 24 BK RB-LK IB IL 24 IB IL 24
(2) DI 4 DI 2

4.0

FLS IB M12
DIO 8/8

5.0 5.1 5.2

IBS ST 24 IBS ST 24 IBS ST 24


BK-LK DO 16/3 DI 16/4
7127B012

Fig. 4-15 Structure de bus avec modules passerelles

Dossier du catalogue dans lequel se trouvent les appareils sélectionnés de la fig. 4-14 et de
la fig. 4-15 :

ILC 350 ETH ILC3xx / API


IBS IL 24 RB-T; IBS IL 24 RB-LK IL / Coupleur de bus
IBS IL 24 BK RB-LK IL / Coupleur de bus
IB IL 24 D…. IL / E/S TOR
IB IL A…. IL / E/S analogique
FLS IB M12 DIO 8/8 FLS / E/S TOR
ILB IB 24 DI 32 ILB / E/S TOR
IBS ST 24 BK-LK ST / Coupleur de bus
IBS ST 24 D… ST / E/S TOR

4-14 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

PN 4.9.2 Insertion d'équipements INTERBUS dans un proxy


INTERBUS

• Insérez les appareils INTERBUS requis du catalogue d'appareils sur le nœud


« INTERBUS » du proxy INTERBUS (par ex. FL PN/IBS).

Fig. 4-16 Modules FLM insérés sous proxy INTERBUS

PN 4.9.3 Insertion de modules Inline dans un coupleur de bus


PROFINET IO

• Insérez les modules Inline requis du catalogue d'appareils sur le nœud « Inline » du
coupleur de bus PROFINET IO (par ex. FL IL 24 BK-PN-PAC).

Fig. 4-17 Modules Inline insérés sous le coupleur de bus PROFINET IO

PN 4.9.4 Équipements INTERBUS sous le contrôleur PROFINET IO

Insérez les modules INTERBUS raccordés au contrôleur PROFINET IO manuellement


selon la procédure décrite ci-dessus.
• Insérez les modules INTERBUS requis du catalogue d'appareils sur le nœud
INTERBUS du contrôleur PROFINET IO (par ex. ILC 390 PN 2TX-IB).

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-15


PC WorX

IB PN SIM 4.10 Compilation après création de la structure du bus

Cette fonction permet de compiler un projet afin de détecter les erreurs apparues
jusqu'alors.

Compilation du projet • Pour compiler un projet une première fois, sélectionnez la commande « Recompiler le
projet » du menu « Code ». Pour les compilations ultérieures, vous pouvez également
utiliser la commande « Compiler les modifications » du menu « Code » (voir également
chapitre « Compilation (information supplémentaire) » à la page 4-16).

Fig. 4-18 Compilation du projet

• Si des erreurs apparaissent au cours de la compilation, éliminez-les puis répétez la


compilation jusqu'à ce qu'elle s'achève sans erreur. Les messages d'erreur doivent être
supprimés. Les messages d'avertissement n'ont pas besoin d'être supprimés.

Si la compilation a lieu avant qu'une programmation n'ait été effectuée, le message


d'avertissement « Feuille de travail vide » s'affiche. Il n'influence en rien la suite de la pro-
cédure et peut être ignoré.

La « Fenêtre de message » indique le résultat de la compilation accompagné du nombre


d'erreurs et d'avertissements.

Compilation et envoi d'un projet : particularités de PROFINET


La configuration PROFINET IO est créée automatiquement lors de la traduction du projet
de commande. Elle s'affiche également dans la « Fenêtre de message ».

Compilation (information supplémentaire)


Vous pouvez compiler de deux manières différentes :
1 « Code, Compiler les modifications » ou
2 « Code, Regénérer le projet »

Regénérer le projet Utilisez ces commandes pour compiler un projet complet dans une bibliothèque utilisateur
(recompiler le projet) pour la première fois ou après l'avoir modifié.
La commande « Regénérer le projet » compile toutes les feuilles de travail et les relie.
Les erreurs et les avertissements détectés par le compilateur sont journalisés dans la
« Fenêtre de message ». Une fois la syntaxe vérifiée avec succès, le système génère auto-
matiquement le code CEI et le code API spécifique. Vous pouvez ensuite envoyer le projet
à l'API.
Utilisez la commande « Regénérer projet » uniquement si des erreurs sont apparues lors de
la compilation avec « Compiler les modifications » ou si vous avez décompacté votre projet
sans utiliser de code intermédiaire (Frontend).

4-16 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Compiler les La commande « Compiler les modifications » est la commande standard de compilation.
modifications Utilisez cette commande après avoir édité et complété votre projet.
La commande « Compiler les modifications » réalise la compilation/la mise en relation de
toutes les feuilles de travail modifiées et génère le code API modifié.
Vous pouvez exécuter cette commande via « Code/Compiler les modifications » de la barre
d'outils, via le symbole « Compiler les modifications » ou le raccourci <F9>.
Les feuilles de travail modifiées sont caractérisées dans l'arborescence par une étoile figu-
rant derrière leur nom.

Les deux La « Fenêtre de message » apparaît automatiquement une fois la compilation en cours si
elle n'a pas été fermée auparavant. Cette fenêtre vous permet de suivre les opérations que
le compilateur réalise. Elle contient également un protocole des erreurs, des avertisse-
ments et autres informations relatives au process en cours.
Une fois la compilation achevée avec succès, donc lorsqu'aucune erreur n'a été signalée,
vous pouvez envoyer le projet modifié à l'API.

IB PN SIM 4.11 Création d'un programme

• Créez le programme.
Pour programmer l'exemple de programme, procédez comme décrit au chapitre « Exemple
de programme » à la page 8-1.

La suite de ce document présuppose que vous avez créé le programme. Si vous omettez
ce point, les résultats peuvent diverger !

IB PN SIM 4.12 Compilation après la création du programme

Cette fonction permet de compiler un projet afin de détecter les erreurs apparues
jusqu'alors.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-17


PC WorX

IB PN SIM 4.13 Création des variables et affectation des données


de process

Ce chapitre décrit de manière générale comment créer des variables et affecter les don-
nées de process. Les chapitre suivants présentent l'affectation des données de process
pour chaque exemple de configuration de bus évoqué.

IB PN SIM 4.13.1 Création de variables

En règle générale, les variables sont créées lors de la création des programmes ou défi-
nies spécialement. Si vous avez réalisé toutes les opérations décrites jusqu'ici pour créer
un projet, programmation comprise, les variables ont déjà été générées.
Cependant, des variables peuvent également être créées automatiquement pour les
données de process de tous les appareils (PROFINET IO et INTERBUS). Dans ce cas, les
noms sont automatiquement assignés aux variables selon le modèle suivant :
<I ou Q>_<Nom d'appareil PROFINET>_<Segment IBS>_<Position IBS>_<Nom DP>
Légende :

I ou Q I = entrée ; Q = sortie
IBS INTERBUS
Nom DP Nom des données de process
Lorsqu'il s'agit d'entrées/de sorties directes ou de données d'état PROFINET IO, il n'y a au-
cune indication de données INTERBUS.
Procédez comme suit pour créer des variables:

• Passez dans la zone de travail Affectation de données de process.


• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre supérieure droite. La configuration standard
s'affiche dans la fenêtre supérieure gauche « Symboles/Variables ».
• Dans la fenêtre supérieure gauche, sélectionnez la ressource ou le programme (dans
la fig. 4-19 : la ressource « STD_RES: ILC390PN »).

Attention :
– Pour la ressource sélectionnée, des variables globales sont créées/affichées ; vous
pouvez les utiliser dans toutes les UOP du projet (VAR_GLOBAL).
– Lorsque le programme est sélectionné (UOP), des variables globales sont
créées/affichées ; vous pouvez les utiliser dans toutes les UOP du projet
(VAR_GLOBAL_PG).
(UOP = unité d'organisation de programme ; voir l'aide en ligne de PC WorX ou
CEI 61131-3)

• Dans la fenêtre supérieure droite, sélectionnez l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables (dans la fig. 4-21 : par ex. IB IL AO 1/SF).
• Sélectionnez la donnée de process pour laquelle vous souhaitez créer une variable
(dans la fig. 4-19 : ~AO 16).
• Sélectionnez l'élément « Créer la variable » dans le menu contextuel de la donnée de
process.

4-18 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Fig. 4-19 Variable créée pour la donnée de process « ~AO16 »

La fig. 4-20 représente des exemples de variables créées automatiquement.

Fig. 4-20 Exemples de variables créées

IB PN SIM 4.13.2 Affectation des données de process

L'affectation de données de process et de variables de contrôleur se déroule dans la zone


de travail Affectation des données de process.
L'affectation se déroule en continu pour INTERBUS et PROFINET IO.

Attention :
– Pour la ressource sélectionnée, des variables globales sont créées/affichées ;
vous pouvez les utiliser dans toutes les UOP du projet (VAR_GLOBAL).
– Lorsque le programme est sélectionné (UOP), des variables globales sont
créées/affichées ; vous pouvez les utiliser dans toutes les UOP du projet
(VAR_GLOBAL_PG).
(UOP = unité d'organisation de programme ; voir l'aide en ligne de PC WorX ou
CEI 61131-3)

Simulation EasySim
La simulation ne représente que les états des variables globales reliées à une adresse
physique (entrées/sorties) dans l'affectation des données de process.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-19


PC WorX

• Passez à la zone de travail Affectation de données de process pour assigner les va-
riables aux données de process.
• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre supérieure droite. La configuration standard
s'affiche alors dans la fenêtre supérieure gauche « Symboles/Variables ».
• Dans la fenêtre supérieure gauche, sélectionnez la ressource standard
« Symboles/Variables » (dans la fig. 4-21 : STD_RES RFC450ET).
• Sélectionnez dans la fenêtre supérieure droite l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables (dans la fig. 4-21 : par ex. IB IL 24 DO 8).
• Sélectionnez la donnée de process à relier (dans la fig. 4-21 : 1.1.1).

Notez que les variables représentées à la fig. 4-21 doivent d'abord avoir été définies dans
la zone de travail Programmation CEI avant de pouvoir être affichées dans la zone de tra-
vail Affectation des données de process sous « Symboles/Variables ».

• Reliez la variable sélectionnée avec l'une des variables représentées à gauche via
Glisser & Déplacer (dans la fig. 4-21: OUT1).
La fenêtre inférieure gauche représente l'affectation des variables aux données de process.

Fig. 4-21 Donnée de process 1.1.1 affectée à la variable OUT1

• Répétez cette procédure pour toutes les entrées à exploiter et toutes les sorties à com-
mander.
PN Dans le cas d'un périphérique PROFINET IO avec entrées et sorties, tenez compte du fait
qu'il est représenté avec ses modules.

Fig. 4-22 Représentation d'un périphérique avec ses modules PROFINET IO

• Dans ce cas, sélectionnez le module sur lequel se trouvent les entrées ou les sorties
requises.

4-20 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Fig. 4-23 Affectation des données de process d'un périphérique PROFINET IO

Le résultat de l'affectation des données de process est représenté dans la figure suivante.

Fig. 4-24 Toutes les données de process utilisées affectées aux variables

Les variables système (par ex. ONBOARD_INPUT_BIT10) ne sont pas représentées


dans cet affichage des données de process.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-21


PC WorX

SIM
4.14 Configuration de la ligne de communication :
Simulation EasySim

Cette fonction n'est actuellement disponible que sur les contrôleurs équipés de proces-
seurs de type « IPC » (RFC 4xx et S-MAX 4xx).

Cette fonction permet de sélectionner la simulation EasySim. La simulation vous permet de


structurer un bus et de développer puis de vérifier un programme sans utiliser de matériel.

Pour obtenir des informations détaillées sur la simulation EasySim, consultez l'aide en
ligne de PC WorX.

• Pour configurer la simulation (sélectionner la ligne de communication) dans la zone de


travail de la structure du bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur dans la fenêtre « Structure du bus ».
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Communication » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Sélectionnez le type d'interface/la ligne de communication « Simulation ».
• Pour activer la simulation, cliquez sur le bouton « Appliquer ».

Fig. 4-25 Ligne de communication « Simulation »

Après avoir réglée la simulation, le projet doit être compilé puis enregistré dans la zone de
mémoire de la commande simulée. Pour plus d'informations, consultez le chapitre
« Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la page 4-40.

4-22 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

IB PN 4.15 Passage au travail avec le système (en ligne)

À part pour la simulation, les opérations suivantes sont possibles uniquement si vous avez
installé un système et si vous êtes en mesure de créer une liaison entre votre PC équipé de
PC WorX et le contrôleur.

IB PN 4.16 Affectation d'une adresse IP au contrôleur

Il est indispensable d'affecter une adresse IP à un contrôleur communicant via Ethernet


pour que la communication soit réalisable.

Avec certains contrôleurs (par ex.RFC 430 ETH-IB), le réglage de l'adresse IP est pos-
sible uniquement via l'afficheur de diagnostic ou un service spécifique du firmware (voir
le manuel d'utilisation du contrôleur).

Pour la majorité des contrôleurs (par ex. ILC 350 …, ILC 370 …), l'affectation de l'adresse
IP par Ethernet est réalisée à l'aide de la fonction BootP activée dans l'état à la livraison. Le
premier réglage de l'adresse IP peut dans ce cas avoir lieu à l'aide d'un serveur BootP. Il est
également possible de régler la première adresse IP manuellement, par le biais du logiciel
PC WorX, via l'interface série. Au cours du fonctionnement ultérieur, l'adresse IP est modi-
fiable via la connexion série ou Ethernet avec le logiciel PC Worx. L'adressage décrit dans
ce document est réalisé via PC WorX.

Après l'assignation des paramètres IP, PC WorX règle automatiquement la connexion via
TCP/IP comme ligne de communication avec le contrôleur.

4.16.1 Adressage via le serveur BootP de PC WorX

• Etablissez une connexion Ethernet entre le PC et le contrôleur.


• Dans la barre de menus, sélectionnez 
« Outils, Configuration BootP/SNMP/TFTP … ».

Fig. 4-26 Outils, Configuration BootP/SNMP/TFTP …

• Cochez la case « Utilisation d'un serveur BootP ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-23


PC WorX

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Sélectionnez le nœud du contrôleur (par ex. « ILC 390 PN 2TX-IB »).
• Sélectionnez ensuite l'onglet « Paramètres IP » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Entrez l'adresse MAC du contrôleur. Celle-ci est inscrite sur l'autocollant apposé sur
l'appareil. Elle commence par « 00.A0.45 ».

Fig. 4-27 Saisie de l'adresse MAC

• Effectuez une remise à zéro du contrôleur.


Le contrôleur reçoit temporairement l'adresse IP indiquée pour le contrôleur dans le projet.
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Réglages étendus » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
L'entrée « Affectation manuelle des paramètres TCP/IP » affiche les paramètres attribués.

Fig. 4-28 Adresse IP du contrôleur PROFINET IO

• Confirmez les paramètres IP affichés ou vos modifications en cliquant sur le bouton


« Émettre ».
L'adresse IP est alors enregistrée durablement sur la carte mémoire du contrôleur.

4-24 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

4.16.2 Adressage avec PC WorX via l'interface série

Si vous avez affecté vos paramètres par le biais du serveur BootP, ignorez ce chapitre.

• Etablissez une connexion série entre le PC et le contrôleur.


• Passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur (par ex. « ILC 390 PN 2TX-IB »).
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Communication » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Réglez la ligne de communication (ici : interface série COM1).
• Contrôlez la ligne de communication entrée à l'aide du bouton « Tester ».
Lorsque la ligne de communication a été testée avec succès, un voyant d'état vert ap-
paraît dans la fenêtre. Si l'indicateur d'état s'affiche en rouge, vérifiez la ligne de com-
munication et modifiez-la si nécessaire.
• Si le contrôleur PROFINET IO dispose déjà d'une adresse IP, l'entrée sous « Réglages
étendus » affiche l'adresse IP du contrôleur PROFINET IO lue via la connexion série.

Fig. 4-29 Adresse IP du contrôleur PROFINET IO lue

• Si vous souhaitez modifier les paramètres réseau, réglez les nouvelles valeurs qu'ils
doivent prendre.
• Confirmez l'affichage ou la saisie par l'intermédiaire du bouton de commande
« Émettre ».
• Dans la fenêtre « Paramètre Ligne de communication » qui s'ouvre alors, sélectionnez
l'interface série COM1 comme type d'interface et confirmez le réglage avec « OK ».
• Réinitialisez le contrôleur via le bouton de commande « Réinitialiser la commande » si-
tué dans la zone « Activer les paramètres réseau ».

Un certain laps de temps est nécessaire au contrôleur avant qu'il soit à nouveau opéra-
tionnel. Lorsqu'il est opérationnel, la LED RUN clignote à intervalles réguliers ou est éclai-
rée en continu.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-25


PC WorX

IB PN
4.17 Configuration de la ligne de communication

En présence d'un contrôleur qui supporte Ethernet (par ex. ILC 3xx ETH, ILC 350 PN,
ILC 390 PN 2TX-IB, RFC 4xx), la ligne de communication est automatiquement préré-
glée sur « Ethernet » avec les paramètres IP indiqués dans les paramètres IP du contrô-
leur. Si vous souhaitez envoyer votre projet au contrôleur par le biais de la liaison
Ethernet, il est inutile de régler la ligne de communication.
Dans la mesure où le projet INTERBUS et le projet PROFINET ont été créés à partir de
l'exemple d'un ILC 390 PN 2TX-IB, le réglage de la ligne de communication est égale-
ment représenté avec ce contrôleur.

• Pour sélectionner la ligne de communication entre le PC de programmation avec


PC WorX et le contrôleur, passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », sélectionnez le nœud du contrôleur.
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Communication » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Sélectionnez la ligne de communication vers le contrôleur.

Fig. 4-30 Configuration de la ligne de communication

• Pour la suite de la procédure, veuillez consulter le chapitre 4.17.1, « Communication


via l'interface série » ou le chapitre 4.17.2, « Communication via Ethernet » selon la
ligne de communication.

Pour l'attribution des paramètres IP avec un contrôleur Inline via Ethernet, BootIP est ac-
tivé à la livraison.
Si une modification de ce réglage est nécessaire, sélectionnez l'interface série comme
ligne de communication, puis attribuez des paramètres IP dans le dialogue « Réglages
étendus ». Ce réglage est activé après une remise à zéro du contrôleur.

4-26 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

4.17.1 Communication via l'interface série


IB PN
Condition préalable : le contrôleur est relié au PC de programmation avec le câble de
connexion.

Câble de connexion pour couplage du contrôleur avec un PC (RS-232) pour PC WorX,


longueur 3 m (désignation PRG CAB MINI DIN, référence 2730611).

• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », dans l'onglet « Communication », sélection-


nez le type d'interface « Interface série ».
• Sélectionnez l'interface (par ex. COM1).
• Contrôlez la ligne de communication entrée à l'aide du bouton de commande « Tester ».
Lorsque la ligne de communication a été testée avec succès, un voyant d'état vert ap-
paraît dans la fenêtre. Si l'indicateur d'état s'affiche en rouge, vérifiez la ligne de com-
munication et modifiez-la si nécessaire.
• Enregistrez les paramètres dans le projet en cliquant sur « Appliquer ».

Fig. 4-31 Ligne de communication « Interface série »

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-27


PC WorX

IB PN 4.17.2 Communication via Ethernet

La communication via Ethernet est possible uniquement si une connexion Ethernet existe
physiquement avec le contrôleur.
Elle requiert également le réglage de l'adresse IP dans le contrôleur.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », dans l'onglet « Communication », sélection-
nez le type d'interface « Ethernet ».
• Sous « Adresse IP », entrez l'adresse IP réglée sur le contrôleur Inline ou sélectionnez-
la dans le menu.

Fig. 4-32 Ligne de communication « Ethernet »

• Pour vérifier la ligne de communication entrée, et ainsi l'adresse IP indiquée, cliquez


sur le bouton « Tester ».
Lorsque la ligne de communication a été testée avec succès, un voyant d'état vert ap-
paraît dans la fenêtre. Si l'indicateur d'état s'affiche en rouge, vérifiez la ligne de com-
munication et les réglages, modifiez-les si nécessaire.
Lorsqu'un voyant d'état rouge apparaît, il est possible qu'aucune adresse IP n'ait été af-
fectée ou que l'adresse IP doive être modifiée. Pour affecter ou modifier les paramètres
TCP/IP, procédez comme décrit dans le chapitre « Affectation d'une adresse IP au
contrôleur » à la page 4-23 (général), chapitre « Affectation d'une adresse IP au
contrôleur » à la page 5-5 (pour INTERBUS) ou chapitre « Affectation d'une adresse IP
au contrôleur PROFINET IO » à la page 6-7 (pour PROFINET).
• Enregistrez les paramètres dans le projet en cliquant sur « Appliquer ».

IMPORTANT : L'interface Ethernet et le protocole TCP/IP permettent l'accès au contrô-


leur Inline via un réseau. Attention, tous les appareils/ordinateurs mis en réseau présen-
tent le risque qu'un tiers accède au contrôleur Inline ou au PC sur lequel PC WorX est
installé (de manière délibérée ou non) et y effectue des modifications. Protégez le contrô-
leur Inline et votre PC des accès indésirables.

4-28 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

PN 4.18 Lecture et reprise de périphériques PROFINET IO

Si les périphériques PROFINET IO ont été insérés manuellement, ignorez ce chapitre.

4.18.1 Lecture de périphériques PROFINET IO

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Sélectionnez le nœud PROFINET du contrôleur dans la fenêtre « Structure du bus ».
• Ouvrez le menu contextuel et sélectionnez « Lecture PROFINET ».

Fig. 4-33 Lecture PROFINET

Tous les périphériques PROFINET IO raccordés sont affichés. Lors de la lecture, le nom et
les paramètres IP de chaque appareil sont repris (si disponibles).
• Sélectionnez les appareils que le projet doit contenir.

Si un projet a déjà été affecté au contrôleur PROFINET IO, il est possible d'entrer dans la
fenêtre « Lecture PROFINET » un autre nom de contrôleur que celui indiqué dans le pro-
jet actuel. Si vous êtes sûr de communiquer avec le bon contrôleur, il n'en résulte aucun
effet négatif. Les périphériques PROFINET IO affichés sont raccordés au contrôleur, in-
dépendamment du nom qu'il porte. L'envoi du projet actuel au contrôleur provoque éga-
lement la transmission du nom actuel.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-29


PC WorX

Fig. 4-34 Périphériques PROFINET IO raccordés et sélectionnés pour le projet ;


les noms des appareils PROFINET et les adresses IP sont déjà disponibles.

Fig. 4-35 Périphériques PROFINET IO raccordés et sélectionnés pour le projet ;


les noms des appareils PROFINET et les adresses IP sont déjà disponibles.

4-30 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

4.18.2 Reprise des périphériques PROFINET IO dans le projet

• Pour accepter les périphériques PROFINET IO sélectionnés dans votre projet, cliquez
sur le bouton de commande « Coller ».

4.18.3 Attribution d'un nom aux périphériques PROFINET IO sans


nom d'appareil PROFINET

Si un appareil ne dispose pas encore d'un nom d'appareil PROFINET, vous devez lui en at-
tribuer un ici.

Fig. 4-36 Attribution d'un nom à un appareil

• Cochez la case « Nommer l'appareil ».


• Vérifiez le nom d'appareil PROFINET affiché (voir également « Nom d'appareil
DNS/PROFINET » à la page 4-10).
• Attribuez un nom à l'appareil concerné.
• Confirmez l'affichage ou la saisie avec OK.
Si vous ne souhaitez pas procéder à l'attribution du nom ici, désactivez la case « Nommer
l'appareil ». Vous devrez alors nommer l'appareil correspondant (ici FL PN/IBS) à un mo-
ment ultérieur.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-31


PC WorX

Fig. 4-37 Appareils après l'attribution d'un nom

• Fermez la fenêtre « Lecture PROFINET » en cliquant sur « Fermer ».

4.18.4 Structure du bus avec périphériques PROFINET IO lus

La structure PROFINET s'affiche dans la fenêtre « Structure du bus ».

Fig. 4-38 Structure du bus avec périphériques PROFINET IO lus

Les paramètres peuvent également être contrôlés dans la fenêtre « Lecture PROFINET ».
Tous les périphériques PROFINET IO doivent maintenant avoir un nom d'appareil
PROFINET. Les paramètres IP sont affectés ultérieurement.

4-32 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

4.18.5 Attribution d'un nom à un périphérique PROFINET IO


a posteriori

Si la liste comprend un appareil sans nom, attribuez-lui ici un nom d'appareil PROFINET.
• Sélectionnez l'appareil dans la structure du bus.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Nom d'appareil
PROFINET ».
• Sélectionnez l'appareil sans nom.

Fig. 4-39 Attribution d'un nom d'appareil PROFINET

• Cliquez sur le bouton « Nom attribué ».


La liste actualisée affiche désormais les périphériques PROFINET IO avec leur nom
d'appareil PROFINET.

Fig. 4-40 Exemple : tous les appareils avec un nom d'appareil PROFINET

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-33


PC WorX

PN 4.19 Vérification/modification des paramètres


PROFINET des périphériques PROFINET IO

Si vous avez réglé les paramètres PROFINET des périphériques PROFINET IO hors ligne
après avoir inséré les périphériques PROFINET IO, ignorez ce chapitre.
Lors de la lecture, les paramètres PROFINET de chaque périphérique PROFINET IO sont
acceptés avec les valeurs par défaut. Vérifiez ces paramètres et modifiez-les si nécessaire.

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », sélectionnez le périphérique PROFINET IO.
• Dans la rubrique « Détails sur l'appareil », sélectionnez l'onglet « Paramètres
PROFINET ».
• Vérifiez les paramètres PROFINET et modifiez-les si nécessaire.

Fig. 4-41 Paramètres PROFINET de l'appareil ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX

Les différents réglages possibles sont décrits au chapitre « Vérification/modification des


paramètres PROFINET des périphériques PROFINET IO » à la page 4-10.

4-34 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

PN 4.20 Transfert des noms d'appareil PROFINET et des


paramètres IP aux périphériques PROFINET IO

Avant qu'un périphérique PROFINET IO puisse fonctionner dans un réseau PROFINET IO,
le nom d'appareil PROFINET planifié dans PC WorX et l'adresse IP doivent être communi-
qués à l'appareil lui-même.
• Assurez-vous que le contrôleur PROFINET IO est en mesure d'établir une communica-
tion avec les périphériques PROFINET IO.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid. Pour
ce faire, procédez comme indiqué au chapitre « Compilation et envoi d'un projet, re-
prise à froid » à la page 4-40.
Lors de la phase de démarrage, le contrôleur PROFINET attribue automatiquement les ré-
glages IP et les paramétrages d'appareil définis aux périphériques PROFINET IO.
• Pour vérifier l'attribution des noms d'appareil et des paramètres IP, cliquez ensuite sur
l'onglet « Nom d'appareil PROFINET » dans la fenêtre « Détails sur l'appareil ».
La liste actualisée affiche désormais les périphériques PROFINET IO avec leur nom d'ap-
pareil PROFINET et les paramètres IP.

Fig. 4-42 Tous les noms d'appareil avec les noms d'appareil PROFINET et l'adresse IP

Lorsque vous sélectionnez cet onglet, liste est actualisée. Si vous souhaitez actualiser une
nouvelle fois la liste, cliquez sur « Actualiser ».
Les options suivantes de limitation du résultat de la recherche sont disponibles :

Aucune limitation Tous les appareils disponibles dans le réseau apparais-


sent dans la liste.
Sans nom Tous les appareils ne possédant pas encore de nom
d'appareil PROFINET apparaissent dans la liste.
Introuvable dans le projet Tous les appareils non compris dans le projet apparais-
sent dans la liste.
Même type Seuls les appareils du même type que celui sélectionné
dans la structure du bus apparaissent dans la liste.
La LED BF est maintenant éteinte sur tous les appareils PROFINET IO.
Le réseau PROFINET fonctionne.

Des informations complémentaires concernant l'attribution de noms d'appareils


PROFINET et d'adresses IP sont disponibles au chapitre « Informations
complémentaires » à la page 6-15.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-35


PC WorX

IB PN 4.21 Lecture INTERBUS

Si les équipements INTERBUS ont été insérés manuellement, ignorez ce chapitre.


Pour que la lecture soit possible, la structure du bus doit réellement exister et la tension doit
être établie sur les modules.
• Sélectionnez la commande « Bus connecté » dans le menu « Affichage » pour lire
l'INTERBUS raccordé.

Fig. 4-43 Commande « Affichage, Bus connecté »

• Sélectionnez ensuite la commande ou le contrôleur dans la fenêtre « Bus connecté ».

Avec PROFINET, il est également possible de sélectionner les périphériques


PROFINET IO comme contrôleur (dans la fig. 4-44 : FL IL 24 BK-PN-PAC).

4-36 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Fig. 4-44 Sélection de la commande/du contrôleur

Ceci permet d'activer l'état de fonctionnement « En ligne » et la commande/le contrôleur lit


la configuration INTERBUS connectée.
Lorsque la commande/le contrôleur a lu l'INTERBUS connecté, il est nécessaire d'intégrer
les appareils INTERBUS au projet.
• Sélectionnez la commande/le contrôleur dans la fenêtre « Bus connecté ».
• Ouvrez le menu contextuel puis sélectionnez la commande « Reprendre dans le
projet…Avec description d'appareil ».

Fig. 4-45 Fenêtre « Bus connecté »

La fenêtre « Sélectionner l'appareil » affiche une liste de modules correspondant à la des-


cription des appareils connectés.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-37


PC WorX

Fig. 4-46 Fenêtre « Sélectionner l'appareil »

• Sélectionnez l'appareil véritablement connecté à l'INTERBUS puis répétez cette procé-


dure jusqu'à ce que tous les appareils soient reliés à vos descriptions.
• Coupez la connexion au contrôleur/à la commande en sélectionnant « Hors ligne »
dans « Sélection de l'API » de la fenêtre « Bus connecté ».

Fig. 4-47 Fenêtre « Bus connecté »

PN Avec PROFINET, tenez compte des remarques suivantes


De manière générale, la lecture des modules INTERBUS raccordés à un contrôleur
PROFINET IO ou à un périphérique PROFINET IO est identique.

Contrôleur PROFINET IO Une fois la ligne de communication vers le contrôleur PROFINET IO établie, vous pouvez
effectuer la lecture des appareils INTERBUS raccordés au contrôleur.

4-38 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Périphérique Une fois les noms d'appareils et les paramètres IP attribués aux périphériques
PROFINET IO PROFINET IO, vous pouvez effectuer la lecture des appareils INTERBUS raccordés aux
périphériques PROFINET IO.
• Sélectionnez successivement tous les contrôleurs auxquels des appareils INTERBUS
sont raccordés. Il s'agit à la fois du contrôleur Inline et des périphériques PROFINET IO
affichés dans la fenêtre « Bus connecté ».
• Procédez comme décrit plus haut pour lire l'INTERBUS.

La désignation du produit ou le nom de la station s'affiche dans la fenêtre « Sélection de


l'API ». Si le projet doit comprendre plusieurs appareils de même type, attribuez-leur
d'abord des noms de stations. Ceci permet d'identifier clairement les différents appareils.

IB PN 4.22 Compilation une fois la structure de bus lue

Cette fonction permet de compiler un projet afin de détecter les erreurs apparues
jusqu'alors.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

IB PN 4.23 Création d'un programme

Si vous avez créé le programme hors ligne, ignorez ce chapitre.


Pour programmer l'exemple de programme, procédez comme décrit au chapitre « Exemple
de programme » à la page 8-1.

IB PN 4.24 Compilation après la création du programme

Cette fonction permet de compiler un projet afin de détecter les erreurs apparues
jusqu'alors.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

IB PN 4.25 Affectation des données de process

Si vous avez affecté les données de process hors ligne, ignorez ce chapitre.
Pour affecter les données de process, procédez comme décrit au chapitre « Création des
variables et affectation des données de process » à la page 4-18.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-39


PC WorX

IB PN SIM 4.26 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid

IB PN SIM 4.26.1 Compilation du projet

• Pour procéder à la compilation, procédez comme indiqué au chapitre « Compilation


après création de la structure du bus » à la page 4-16 ou

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

IB PN SIM 4.26.2 Envoi d'un projet

Si vous travaillez en ligne, le projet est enregistré dans la mémoire de travail du contrôleur. 
Si vous travaillez en mode simulation, le projet est enregistré dans la mémoire de travail si-
mulée du contrôleur.

• Ouvrez le « Dialogue de contrôle de projet ».

Si seul le bouton de commande « Fermer » est activé dans le dialogue de contrôle de pro-
jet qui s'ouvre, il n'existe aucune connexion valide vers le contrôleur. Vérifiez la ligne de
communication.

Fig. 4-48 Dialogue de contrôle du projet

• Cliquez sur le bouton « Télécharger ».


Une autre fenêtre de dialogue s'ouvre. Il existe plusieurs méthodes pour envoyer le projet
au contrôleur ou au contrôleur simulé.
1. Dans la zone « Projet », appuyez sur le bouton « Télécharger ».
2. Dans la zone « Projet d'amorçage », appuyez sur le bouton « Télécharger ».
3. Dans la zone « Projet », cochez la case « Inclure projet amorçage » puis cliquez sur le
bouton de commande « Télécharger ».
Dans le premier cas, le projet est envoyé, mais sans être chargé automatiquement lors du
redémarrage du contrôleur.
Avec les méthodes 2 et 3, le projet est écrit sous forme de projet d'amorçage dans la mé-
moire de paramétrage du contrôleur puis chargé automatiquement une fois le contrôleur re-
démarré.
La tableau 4-49 à la page 4-41 représente la méthode 3.
• Dans la zone « Projet », cochez la case « Inclure projet amorçage » puis cliquez sur le
bouton de commande « Télécharger ».

4-40 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Fig. 4-49 Dialogue « Télécharger »

Lorsque le contrôleur supporte la fonction « Télécharger modifications », le dialogue


« Télécharger » s'affiche comme représenté dans la fig. 4-50. Pour utiliser la fonction
« Télécharger modifications », cochez les cases « Télécharger modifications' en temps
réel » et « Inclure projet amorçage ».

Fig. 4-50 Dialogue « Télécharger »

Le projet se trouve désormais dans la mémoire de travail réelle ou simulée du contrôleur.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-41


PC WorX

4.26.2.1 Envoi d'un projet : particularités de PROFINET


PN
Lors de l'envoi d'un projet vers le contrôleur, la configuration PROFINET IO imposée est
transmise et activée. Une fois l'activation réalisée, la variable système
PNIO_CONFIG_STATUS_ACTIVE est activée.
Le contrôleur PROFINET IO tente de mettre en service tous les appareils de la configuration
imposée.

SIM 4.26.2.2 Envoi d'un projet : particularités de la simulation EasySim


La simulation EasySim démarre à l'affichage de la boîte de dialogue du projet. Elle est re-
présentée dans la barre de tâches par le symbole suivant :

Fig. 4-51 Simultation EasySim : symbole dans la barre des tâches

Dans le menu contextuel, vous disposez des commandes suivantes pour la simulation :

Fig. 4-52 Simulation EasySim : menu contextuel

La fenêtre de simulation s'ouvre en cliquant sur « Ouvrir ».

Fig. 4-53 Simulation EasySim ouverte

L'affichage des entrées et sorties d'EasySim s'effectue en cliquant sur le point de menu
« Afficher les E/S » ou sur le bouton de commande « E/S »

Fig. 4-54 Simulation EasySim : affichage des entrées et sorties

4-42 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

Pour ouvrir le mode Expert de la simulation, cliquez sur le point de menu « Afficher le mode
Expert » ou sur le bouton de commande « Mode Expert ». Ce mode permet de représenter
les déroulements temporels en relation avec les états d'entrée et de sortie simulés.

IB PN SIM 4.26.3 Réalisation d'une reprise à froid

Pour activer le projet, il est nécessaire de procéder à une reprise à froid.


• Pour ce faire, cliquez sur le bouton « Froid » du dialogue de contrôle du projet.

Fig. 4-55 Dialogue de contrôle du projet

S'il est impossible de mettre le système en marche à cause d'une erreur d'installation, une
signalisation d'erreur correspondante apparaît dans l'affichage de diagnostic (dans le cas
de contrôleurs à affichage de diagnostic) et dans la « Fenêtre de message » de PC WorX
ainsi que dans Diag+.

La signification de la signalisation d'erreur se trouve dans le guide de diagnostic


(IBS SYS DIAG DSC UM F, référence 2747837).

Le contrôleur ILC 350 ETH, par exemple, est mis en service avec succès lorsque la LED
verte PLC RUN est allumée.
La communication vers les périphériques PROFINET IO a été établie avec succès lorsque
la LED BF ne clignote sur aucun des périphériques PROFINET IO.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-43


PC WorX

Simulation après une Le projet est enregistré dans la mémoire de travail simulée du contrôleur lors de son envoi.
reprise à froid Une fois la reprise à froid réussie, vous pouvez simuler le comportement de votre applica-
tion.

La simulation ne représente que les états des variables globales reliées à une adresse
physique (entrées/sorties) dans l'affectation des données de process.

La fig. 4-56 représente le mode Expert de la simulation d'un exemple de projet avec, dans
la partie inférieure, la séquence de temps des différents états d'entrée et de sortie.

Fig. 4-56 Simulation EasySim : affichage E/S – mode Expert

4-44 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

IB PN SIM 4.27 Fonctionnement

IB PN SIM 4.27.1 Configuration des propriétés de la tâche

Si vous n'avez pas procédé à une configuration de la tâche, vous travaillez avec une tâche
par défaut. Modifiez les propriétés de la tâche si nécessaire (dans l'exemple suivant, vous
passez d'une tâche par défaut à une tâche cyclique).

• Passez à la zone de travail Programmation CEI.


• Sélectionnez l'élément « STD_TSK : DEFAULT »
• Sélectionnez ensuite l'élément « Propriétés » dans le menu contextuel.

Fig. 4-57 Tâche standard : Propriétés

• Dans l'onglet Type, sélectionnez « Cyclic ». Vous venez de sélectionner une tâche
cyclique.

Fig. 4-58 Tâche standard : Type « Cyclic »

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-45


PC WorX

• Acceptez le réglage en cliquant sur « Appliquer ».


• Sélectionnez le point « Propriétés » du menu contextuel de la tâche standard
(voir tableau 4-57 à la page 4-45).
• Modifiez la configuration du chien de garde, par ex. en réglant 1000 ms.

Fig. 4-59 Modification du réglage

• Confirmez la configuration avec « OK ».


• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid.
Si le process se déroule trop lentement, modifiez la configuration.
• Sélectionnez le point « Propriétés » du menu contextuel de la tâche standard.
• Modifiez la configuration du chien de garde, par ex. en réglant 250 ms.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid.

4-46 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

IB PN SIM 4.27.2 Mode débogage

Le mode débogage est accessible uniquement si vous avez créé un programme dans votre
projet. Le mode débogage permet de surveiller le fonctionnement du programme.

• Activez le mode débogage.


• Passez à la zone de travail Programmation CEI.
L'état de toutes les variables globales utilisées dans le programme est affiché dans la
« Fenêtre de l'arbre de projet », dans la feuille de travail des variables sous « MainV ».

Fig. 4-60 Variables en mode de débogage : Variables globales (VAR_EXTERNAL)

Il est possible, pour les périphériques PROFINET IO, d'affecter par ex. la variable sys-
tème PNIO_DATA_VALID. L'état peut alors être lu ici. Ce bit doit impérativement être ac-
tivé pour que le périphérique PROFINET IO fournisse des données valides et que les
autres valeurs de process soient elles aussi valides. Vous pouvez vérifier dans cette fe-
nêtre si tous les périphériques PROFINET IO fournissent des données valides. Des re-
marques concernant les variables système se trouvent dans l'annexe B « Informations
d'état d'un système PROFINET IO ».

Fig. 4-61 Variables en mode débogage : variables système des périphériques


PROFINET IO

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-47


PC WorX

L'état du programme d'une UOP s'affiche à l'ouverture de la feuille de travail du programme


(dans la fig. 4-62 : sous « Main » dans la « Fenêtre de l'arbre du projet » ou «Main:Main»
dans l'onglet situé dans la zone de travail).

Fig. 4-62 Variables en mode débogage : variables de programme

L'état de toutes les variables globales se trouve sous «Global_Variables» dans la «Fenêtre
de l'arbre du projet».

Fig. 4-63 Variables en mode débogage : Variables globales

• Passez à la fenêtre qui fournit au mieux les informations nécessaires.

IB PN SIM 4.27.3 Stop/Run de l'API

Lorsque l'API est en état STOP, toutes les sorties sont dans leur état sûr. Lorsque l'API dé-
marre, les valeurs de process sont émises.

4-48 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Déroulement de la création de projet

SIM 4.28 Passage de la simulation au matériel réel

Une fois la simulation de votre programme achevée avec succès, vous pouvez passer au
matériel réel. La condition est que la configuration réelle du bus corresponde à la configu-
ration simulée.
• Stoppez le mode débogage. Pour ce faire, actionnez le bouton de commande
« Débogage marche/arrêt ».
• Stoppez la simulation. Pour ce faire, cliquez sur le bouton de commande « Stop » du
dialogue de contrôle de projet.
• Fermez le dialogue de contrôle de projet.
• Terminez la simulation, par ex. à l'aide du point « Terminer » dans le menu contextuel
du symbole de simulation dans la barre des tâches.
• Passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Communication ».
• Sélectionnez la ligne de communication requise pour permettre la communication
entre PC WorX et votre matériel (voir chapitre « Configuration de la ligne de
communication » à la page 4-26).
• Envoyez le projet au contrôleur puis effectuez une reprise à froid (voir chapitre
« Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la page 4-40).

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 4-49


PC WorX

4-50 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet pour un système INTERBUS

5 Exemple de projet pour un système INTERBUS


La création d'un projet est décrite en détail au chapitre 4, « Déroulement de la création de
projet ».
Le présent chapitre contient
– toutes les étapes à effectuer avec un renvoi aux sections correspondantes du
chapitre 4, « Déroulement de la création de projet »,
– les paramètres spécifiques au projet,
– les remarques concernant un projet INTERBUS et ses particularités.

5.1 Description du projet

Dans les sections qui suivent, nous allons développer un exemple de projet à l'aide du
« langage blocs fonctions (FBD) » servant à la programmation.

Veuillez utiliser les noms et les désignations cités dans ce manuel afin d'obtenir les
meilleurs résultats.

Nom du projet Quickstart

Matériel requis pour ce – Contrôleur : Contrôleur Inline ILC 390 PN 2TX-IB


projet – Modules d'E/S : IB IL 24 DO 16, IB IL 24 DO 8, IB IL 24 DI 8

PC with
PC WorX

ILC 390 PN 2TX-IB


ETH 1 PLC
MRESET
LNK RUN
ACT
STP FAIL I1 I5 I9 Q1 E US 1 D 1 1 1 1 D 1 1 1 1 D 1 1 1
I2 I6 I10 Q2 UM 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
100 RUN / PROG I3 I7 I11 Q3 UL 3 3 3 3
I4 I8 I12 Q4 4 4 4 4
10/100

LNK
ACT INLINE CONTROL
ILC 390 PN 2TX-IB 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22
100
Ord. No.: 2985314

RESET 1 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 1

IB RB IN RB OUT
2 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 2
xxxxxxx (Seriennr.)

RC IL
PRG 3 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 3
BA RDY / RUN
RD BSA
4 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 44 4
TR FAIL
PF

5 55 55 55 5 5 55 55 55 5

6 66 66 66 6 6 66 66 66 6

IB IL 24 DO 16
IB IL 24 DO 8
IB IL 24 DI 8 7127B002

Fig. 5-1 Exemple de structure de bus

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 5-1


PC WorX

Entrées et sorties / Entrées et sorties utilisées dans l'exemple y compris les données de process et les va-
Données de process riables attribuées

Appareil Entrées et sorties Signal sur Variable Donnée de pro-


conformément à la cess
fiche technique de
l'appareil
ILC 390 PN 2TX-IB Entrée IN11 Co 3 B 1.4 ONBOARD_INPUT_BIT10 3.1.4
IB IL 24 DI 8 Entrée IN2 Co 1 B 2.1 IN2 1.2.1
Entrée IN5 Co 3 B 1.1 IN3 3.1.1
IB IL 24 DO 8 Sortie OUT1 Co 1 B 1.1 OUT1 1.1.1
Sortie OUT6 Co 3 B 2.1 OUT2 3.2.1
IB IL 24 DO 16 Sorties  Co 1 à 4  V0 ~DO16
OUT1 à OUT16 B x.1 et x.4
Aucune affectation requise T1
T2

Co Connecteurs mâles
B Borne
x En ligne sur le connecteur Inline

5.2 Déroulement de la création du projet INTERBUS

La fig. 5-2 représente le déroulement de la création du projet INTERBUS.


Lors de l'exécution du projet, une partie des tâches peut se dérouler hors ligne (sans
connexion au système INTERBUS). Toutes les tâches relevant de la communication doi-
vent être effectuées en ligne (via une connexion au système INTERBUS).
Dans la fig. 5-2 et dans la description contenue dans ce chapitre, il a été considéré que le
système est entièrement installé et que tous les travaux se déroulent en ligne. Il s'agit de la
méthode la plus rapide pour mettre en service un système INTERBUS.
Si le système INTERBUS n'est pas encore installé ou si vous souhaitez effectuer le plus de
travaux préliminaires hors ligne, suivez la procédure décrite au chapitre 4, « Déroulement
de la création de projet ».

5-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet pour un système INTERBUS

Généralités

HORS LIGNE EN LIGNE


Start

IB PN SIM
IB PN SIM IB PN
Définition d'un
Non Équipement Oui
nouveau projet Simulation ? INTERBUS inséré ?

IB PN SIM
Oui Non
Saisie des informations SIM IB PN
sur le projet
Configuration de la
Lire INTERBUS
ligne de communication
IB PN SIM

Vérification/modification des
paramètres IP du contrôleur A

IB PN SIM IB PN

Oui IB PN Oui
Programme créé ?
Système installé ? Données de process
Affectation d'une
adresse IP au contrôleur affectées ?

Non Non
PN IB PN IB PN

Insertion de Configuration de la
ligne de communication Création d'un programme
périphériques ES

PN IB PN
PN
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Affectation des
Périphériques Oui
des périphériques ES données de process
ES insérés ?
IB PN SIM
Non A
Insertion manuelle PN
d'équipements INTERBUS IB PN SIM
Lecture de Compilation et envoi
IB PN SIM
périphériques ES d'un projet, reprise à froid

Création d'un programme PN


IB PN SIM
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Fonctionnement
IB PN SIM (fin)
Affectation des
données de process
PN
7127B020
Transfert des noms d'appareil
PROFINET / des paramètres IP

Fig. 5-2 Déroulement de la création du projet INTERBUS

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 5-3


PC WorX

5.3 Définition d'un nouveau projet

Voir également le chapitre « Définition d'un nouveau projet » à la page 4-3.

• Sélectionnez la commande « Nouveau projet… » dans le menu « Fichier ».


• Sélectionnez le contrôleur (ici : ILC 390 PN 2TX-IB Rév. > 01/4.6F/3.00) et confirmez la
sélection avec « OK »).
• Sélectionnez la commande « Fichier … Enregistrer/compresser projet sous … ».
• Attribuez le nom « Quickstart » à votre projet et enregistrez-le.

5.4 Saisie des informations sur le projet

Voir également le chapitre « Saisie des informations sur le projet » à la page 4-4.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Modifiez ces informations en fonction de votre projet.

5.5 Vérification/modification des réglages IP du


contrôleur

Voir également le chapitre « Vérification/modification des réglages IP du contrôleur » à la


page 4-7.

Les paramètres IP destinés au contrôleur sont réglés lors de la conception du projet.

IMPORTANT : Les modifications des informations relatives au projet ne sont pas


reprises automatiquement.
Si vous procédez à des modifications des informations du projet ayant des répercussions
sur les paramètres IP du contrôleur, un avertissement vous en informe. La modification
n'est alors pas appliquée automatiquement. Les réglages standard nécessaires à la créa-
tion d'un nouveau projet sont disponibles dans les paramètres IP.

Adaptez ces réglages en cas de besoin.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Sélectionnez le nœud du contrôleur.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Paramètres IP ».
• Vérifiez les paramètres IP et procédez aux modifications éventuellement nécessaires.
• Si aucune adresse IP n'a été attribuée, assignez-en une conformément aux indications
figurant au chapitre « Affectation d'une adresse IP au contrôleur » à la page 5-5.

L'adresse IP que vous réglez ici pour le contrôleur est également utilisée comme adresse
IP pour la ligne de communication via TCP/IP.

5-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet pour un système INTERBUS

5.6 Affectation d'une adresse IP au contrôleur

Voir également le chapitre « Affectation d'une adresse IP au contrôleur » à la page 4-23.

Il est indispensable d'affecter une adresse IP au contrôleur pour que la communication soit
réalisable.
Sur le contrôleur ILC 390 PN 2TX-IB dont il est question ici, la fonction BootP pour l'affecta-
tion de l'adresse IP via Ethernet est activée à la livraison. Le premier réglage de l'adresse
IP peut dans ce cas avoir lieu à l'aide d'un serveur BootP. C'est cette procédure qui est dé-
crite ici. Pour toutes les autres possibilités, veuillez consulter le chapitre « Affectation d'une
adresse IP au contrôleur » à la page 4-23.
• Établissez une connexion Ethernet entre le PC et le contrôleur.
• Dans la barre de menus, sélectionnez 
« Outils, Configuration BootP/SNMP/TFTP ».
• Cochez la case « Utilisation d'un serveur BootP ».
• Passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur (par ex. « ILC 390 PN 2TX-IB »).
• Sélectionnez ensuite l'onglet « Paramètres IP dans la fenêtre « Détails sur l'appareil ».
• Entrez l'adresse MAC du contrôleur. Celle-ci est inscrite sur l'autocollant apposé sur
l'appareil. Elle commence par « 00.A0.45 ».
• Effectuez une remise à zéro du contrôleur.
Le contrôleur reçoit temporairement l'adresse IP indiquée pour le contrôleur dans le projet.
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Réglages étendus » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
L'entrée « Affectation manuelle des paramètres TCP/IP » affiche les paramètres attribués.
• Confirmez les paramètres IP affichés ou vos modifications en cliquant sur le bouton
« Émettre ».
L'adresse IP est alors enregistrée durablement sur la mémoire de paramétrage du contrô-
leur.

5.7 Configuration de la ligne de communication

Voir également le chapitre « Configuration de la ligne de communication » à la page 4-26.

En présence d'un contrôleur qui supporte Ethernet (par ex. z. B. ILC xxx ETH,
ILC 390 PN 2TX-IB, RFC 4xx), la ligne de communication est automatiquement préré-
glée sur « Ethernet » avec l'adresse IP indiquée dans la configuration IP du contrôleur. Si
vous souhaitez envoyer votre projet au contrôleur par le biais de la liaison Ethernet, il est
inutile de régler la ligne de communication.
Si vous n'utilisez pas cette option, veuillez suivre les indications figurant au chapitre
« Configuration de la ligne de communication » à la page 4-26.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 5-5


PC WorX

5.8 Lecture INTERBUS

Voir également le chapitre « Lecture INTERBUS » à la page 4-36.

• Sélectionnez la commande « Bus connecté » dans le menu « Affichage » pour lire


l'INTERBUS raccordé.
• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre « Bus connecté » (ici : « ILC 390 PN »).
• Ouvrez le menu contextuel puis sélectionnez la commande « Reprendre dans le pro-
jet…Avec description d'appareil ».
La fenêtre « Sélectionner l'appareil » affiche une liste de modules correspondant à la des-
cription des appareils connectés.
• Sélectionnez l'appareil véritablement connecté à l'INTERBUS puis répétez cette procé-
dure jusqu'à ce que tous les appareils soient reliés à vos descriptions. Conformément
à l'exemple, les modules d'E/S suivants sont raccordés : IB IL 24 DO 16, IB IL 24 DO 8,
IB IL 24 DI 8.
• Coupez la liaison avec le contrôleur en sélectionnant « Hors ligne » dans « Sélection
de l'API » de la fenêtre « Bus connecté ».

Fig. 5-3 Structure complète du bus dans l'exemple de projet

5.9 Compilation après création de la structure du bus

Voir également le chapitre « Compilation après création de la structure du bus » à la


page 4-16.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

5.10 Création d'un programme

Pour programmer l'exemple de programme, procédez comme décrit au chapitre « Exemple


de programme » à la page 8-1.
• Réglez la variable V0 sur la valeur initiale 1. Ce bit réglé se déplace vers la gauche lors
du déroulement du programme.

La suite de ce document présuppose que vous avez créé le programme. Si vous omettez
ce point, les résultats peuvent diverger !

5-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet pour un système INTERBUS

5.11 Compilation après achèvement du programme

Voir également le chapitre « Compilation après la création du programme » à la


page 4-17.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

5.12 Affectation des données de process

Voir également le chapitre « Création des variables et affectation des données de


process » à la page 4-18.

• Passez à la zone de travail Affectation de données de process pour assigner les va-
riables aux données de process.
• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre supérieure droite. La configuration standard
s'affiche alors dans la fenêtre supérieure gauche « Symboles/Variables ».
• Sélectionnez la ressource standard dans la fenêtre supérieure gauche
« Symboles/Variables » (dans l'exemple : STD_RES ILC390PN).
• Dans la fenêtre supérieure droite, sélectionnez l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables (dans la fig. 5-4 : IB IL 24 DI 8).
• Sélectionnez la donnée de process à relier (dans la fig. 5-4 : 3.1.1).
• Des variables sont définies par la création du programme. Via Glisser & Déplacer, re-
liez la variable sélectionnée à l'une des variables représentées à gauche (dans la
fig. 5-4 : IN3).
Si vous souhaitez relier d'autres données de process alors que les variables correspon-
dantes n'existent pas, sélectionnez « Créer variable » dans le menu contextuel.
La variable ainsi créée s'affiche dans la fenêtre inférieure gauche.
• Répétez cette procédure pour toutes les entrées à exploiter et toutes les sorties à com-
mander.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 5-7


PC WorX

Données de process Le résultat de l'affectation des données de process est représenté dans la figure suivante.
affectées

Fig. 5-4 Toutes les données de process utilisées affectées aux variables

Dans la mesure où la variable ONBOARD_INPUT_BIT10 est une variable système,


elle n'est pas représentée dans la fig. 5-4.

5.13 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid

Voir également le chapitre « Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la


page 4-40.

Compilation du projet

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

Envoi d'un projet

• Ouvrez le « Dialogue de contrôle de projet ».


• Dans la zone « Projet », cochez la case « Inclure projet d'amorçage ».
• Appuyez sur le bouton de commande « Télécharger » situé dans la partie gauche.

5.14 Fonctionnement

Voir chapitre « Fonctionnement » à la page 4-45.

5-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6 Exemple de projet d'un système composé de


PROFINET IO et d'INTERBUS
La création d'un projet est décrite en détail au chapitre 4, « Déroulement de la création de
projet ».
Le présent chapitre contient
– toutes les étapes à effectuer avec un renvoi aux sections correspondantes du
chapitre 4, « Déroulement de la création de projet »,
– les paramètres spécifiques au projet,
– les remarques concernant un projet contenant PROFINET IO et INTERBUS et ses par-
ticularités.

6.1 Description du projet

Dans les sections qui suivent, nous allons développer un exemple de projet à l'aide du
« langage blocs fonctions (FBD) » servant à la programmation.

Veuillez utiliser les noms et les désignations cités dans ce manuel afin d'obtenir les
meilleurs résultats.

Nom du projet Quickstart_PN

Matériel requis pour Définissez la structure du système au cours de la planification. Un système contenant
ce projet PROFINET IO et INTERBUS est composé du contrôleur PROFINET IO (commande), de
périphériques PROFINET IO et d'équipements INTERBUS. L'exemple de système est re-
présenté dans la fig. 6-1.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-1


PC WorX

PC
PC WorX
ILC 390 PN 2TX-IB FL SWITCH MCS 16TX
ETH 1 PLC
MRESET 1 3 5 7 9 11 13 15
LNK RUN FL SWITCH MCS 16TX
Ord. No. 28 32 70 0
ACT
STP FAIL I1 I5 I9 Q1 E US
I2 I6 I10 Q2 UM
100 RUN / PROG I3 I7 I11 Q3 UL
I4 I8 I12 Q4
10/100
MODE
LNK
ACT INLINE CONTROL 2 4 6 8 10 12 14 16
ILC 390 PN 2TX-IB 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22 11 22
100
Ord. No.: 2985314 MAC US1 US2 FAIL
Address 00.A0.45.1B.D2.1D
RESET 1 11 11 11 11 11 1
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
IB X17 X18 X19
RB IN RB OUT US1 GND US2 GND R1 R2 V.24 ACT 100 FD
2 22 22 22 22 22 2
xxxxxxx (Seriennr.)

RC IL
PRG 3 33 33 33 33 33 3
BA RDY / RUN
RD BSA
4 44 44 44 44 44 4
TR FAIL
PF

5 55 55 55 5

6 66 66 66 6

IB IL AO 1/SF

ILB PN 24 DI16
FL IL 24 BK-PN-PAC DIO16-2TX
FL PN/IBS
US D D
1 1
UM 2 2 UL RDY/RUN
3 3 BSA
RESET UL 4 4
DO4 DI4
FAIL
PF
100
1 2 1 2 1 2
100
INTERBUS
FD
FD Reset REMOTE

COL 1 1 1 1 COL
XMT
XMT RCV
2 2 2 2
RCV

LNK 3 3 3 3 3 3
10/100 10/100

00A0451B8D
4 4 4 4 4 4

INTERBUS LB D LB LB D LB

IB IL 24 DI 4-ME IN OUT IN OUT

IB IL 24 DO 4-ME U LS
US E
U LS U LS
US E
U LS

I1 I2 I1 I2

I3 I4 I3 I4

01 02 01 02

03 04 03 04

UA UA11 UA UA UA11 UA

IN UA12 OUT IN UA12 OUT

DIO 4/4 DIO 4/4

FLS IB M12 FLS IB M12


DI 8 M12 DO 8 M12-2A
7127G001
Fig. 6-1 Exemple de système

Appareils de l'exemple de système :

Switch : FL SWITCH MCS 16TX


Contrôleur PROFINET IO : ILC 390 PN 2TX-IB
Périphérique PROFINET IO : FL IL 24 BK-PN-PAC,
ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX
Périphérique PROFINET IO :  FL PN/IBS
Proxy INTERBUS
Équipement INTERBUS sur le ILC 390 PN 2TX-IB : IB IL AO 1/SF
sur le IB IL 24 DO 4-ME,
FL IL 24 BK-PN-PAC : IB IL 24 DI 4-ME
sur le FL PN/IBS : FLS IB M12 DI 8 M12,
FLS IB M12 DO 8 M12-2A
Il est possible d'inclure plusieurs contrôleurs PROFINET IO dans un projet. Le présent
exemple contient uniquement un contrôleur PROFINET IO.

6-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

Entrées et sorties / Entrées et sorties utilisées dans l'exemple y compris les données de process et les va-
Données de process riables attribuées

Appareil raccordé à Entrée/Sortie Signal sur Variable Donnée de


selon fiche process
technique de
l'appareil
FL SWITCH MCS 16TX
ILC 390 PN 2TX-IB Entrée IN11 St 3 KP 1.4 ONBOARD_ 3.1.4
INPUT_BIT10
ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX Sortie OUT1 à Co 1 à 4  V0 ~DO16
OUT16 B x.1 et x.4
IB IL AO 1/SF ILC 390 PN 2TX-IB
IB IL 24 DO 4-ME FL IL 24 BK-PN-PAC Sortie OUT3 B 1.4 OUT1 1.4
IB IL 24 DI 4-ME FL IL 24 BK-PN-PAC Entrée IN1 B 1.1 IN2 1.1
FLS IB M12 DI 8 M12 FL PN/IBS Entrée IN3 F 3 broche 4 IN3 IN3
FLS IB M12 DO 8 M12-2A FL PN/IBS Sortie OUT3 F 3 broche 4 OUT2 OUT3
Aucune affectation requise T1
T2

Co Connecteur mâle
B Borne
F Femelle

6.2 Déroulement de la création du projet PROFINET

La fig. 6-2 représente le déroulement de la création du projet PROFINET.


Lors de l'exécution du projet, une partie des tâches peut se dérouler hors ligne (sans
connexion au système PROFINET IO). Toutes les tâches qui nécessitent une communica-
tion doivent être effectuées en ligne (via une connexion au système PROFINET IO).
Dans la fig. 6-2 et dans la description contenue dans ce chapitre, il a été considéré que le
système est entièrement installé et que tous les travaux se déroulent en ligne. Il s'agit de la
méthode la plus rapide pour mettre en service un système PROFINET. Cette méthode est
représentée en foncé dans la fig. 6-2. Les autres méthodes possibles sont grisées.
Si le système PROFINET n'est pas encore installé ou si vous souhaitez effectuer le plus de
travaux préliminaires possible hors ligne, suivez la procédure grisée. Elle est décrite en dé-
tail au chapitre 4, « Déroulement de la création de projet ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-3


PC WorX

Généralités

HORS LIGNE EN LIGNE


Start

IB PN SIM
IB PN SIM IB PN
Définition d'un
Non Équipement Oui
nouveau projet Simulation? INTERBUS inséré ?

IB PN SIM
Oui Non
Saisie des informations SIM IB PN
sur le projet
Configuration de la
Lire INTERBUS
ligne de communication
IB PN SIM

Vérification/modification des
paramètres IP du contrôleur A

IB PN SIM IB PN

Oui IB PN Oui
Programme créé ?
Système installé ? Données de process
Affectation d'une
adresse IP au contrôleur affectées ?

Non Non
PN IB PN IB PN

Insertion de Configuration de la
ligne de communication Création d'un programme
périphériques ES

PN IB PN
PN
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Affectation des
Périphériques Oui
des périphériques ES données de process
ES insérés ?
IB PN SIM
Non A
Insertion manuelle PN
d'équipements INTERBUS IB PN SIM
Lecture de Compilation et envoi
IB PN SIM
périphériques ES d'un projet, reprise à froid

Création d'un programme PN


IB PN SIM
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Fonctionnement
IB PN SIM (fin)
Affectation des
données de process
PN
7127B021
Transfert des noms d'appareil
PROFINET / des paramètres IP

Fig. 6-2 Déroulement de la création du projet PROFINET

6-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.3 Définition d'un nouveau projet

Voir également le chapitre « Définition d'un nouveau projet » à la page 4-3.

• Sélectionnez la commande « Nouveau projet… » dans le menu « Fichier ».


• Sélectionnez le contrôleur (ici : ILC 390 PN 2TX-IB Rév. > 01/4.6F/3.00) et confirmez la
sélection avec « OK »).
• Sélectionnez la commande « Fichier… Enregistrer/compresser projet sous… ».
• Donnez à votre projet le nom « Quickstart_PN » puis enregistrez le projet.

6.4 Saisie des informations sur le projet

Voir également le chapitre « Saisie des informations sur le projet » à la page 4-4.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Modifiez ces informations en fonction de votre projet.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », affectez à la rubrique « Domaine Postfix »
le nom destiné au à l'appareil PROFINET (ici : quickstart.de).

6.5 Préparation du PC à la communication

Voir également le chapitre « Préparation du PC à la communication » à la page 4-6.

• Dans le menu « Options, Configuration PROFINET… » de PC WorX, sélectionnez la


carte réseau de votre ordinateur destinée à assurer la communication.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-5


PC WorX

6.6 Vérification/modification des réglages IP du


contrôleur PROFINET IO

Voir également le chapitre « Vérification/modification des réglages IP du contrôleur » à la


page 4-7.

Les paramètres IP destinés au contrôleur sont réglés lors de la conception du projet.

IMPORTANT : Les modifications des informations relatives au projet ne sont pas


reprises automatiquement.
Si vous procédez à des modifications des informations du projet ayant des répercussions
sur les paramètres IP du contrôleur, un avertissement vous en informe. La modification
n'est alors pas appliquée automatiquement. Les réglages standard nécessaires à la créa-
tion d'un nouveau projet sont disponibles dans les paramètres IP.

Adaptez ces réglages en cas de besoin.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Sélectionnez le nœud du contrôleur.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Paramètres IP ».
• Vérifiez les paramètres IP et procédez aux modifications éventuellement nécessaires.
• Si aucune adresse IP n'a été attribuée, assignez-en une conformément aux indications
figurant au chapitre « Affectation d'une adresse IP au contrôleur PROFINET IO » à la
page 6-7.

L'adresse IP que vous réglez ici pour le contrôleur est également utilisée comme adresse
IP pour la ligne de communication via TCP/IP.

6-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.7 Affectation d'une adresse IP au contrôleur


PROFINET IO

Voir également le chapitre « Affectation d'une adresse IP au contrôleur » à la page 4-23.

Il est indispensable d'affecter une adresse IP au contrôleur PROFINET IO pour que la com-
munication soit réalisable.
Sur le contrôleur PROFINET IO ILC 390 PN 2TX-IB dont il est question ici, la fonction BootP
pour l'affectation de l'adresse IP via Ethernet est activée à la livraison. Le premier réglage
de l'adresse IP peut dans ce cas avoir lieu à l'aide d'un serveur BootP. C'est cette procédure
qui est décrite ici. Pour toutes les autres possibilités, veuillez consulter le chapitre
« Affectation d'une adresse IP au contrôleur » à la page 4-23.
• Établissez une connexion Ethernet entre le PC et le contrôleur PROFINET IO.
• Dans la barre de menus, sélectionnez « Outils, Configuration BootP/SNMP/TFTP ».
• Cochez la case « Utilisation d'un serveur BootP ».
• Passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur (par ex. « ILC 390 PN 2TX-IB »).
• Sélectionnez ensuite l'onglet « Paramètres IP » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Entrez l'adresse MAC du contrôleur. Celle-ci est inscrite sur l'autocollant apposé sur
l'appareil. Elle commence par « 00.A0.45 ».
• Effectuez une remise à zéro du contrôleur.
Le contrôleur reçoit temporairement l'adresse IP indiquée pour le contrôleur dans le projet.
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Réglages étendus » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
L'entrée « Affectation manuelle des paramètres TCP/IP » affiche les paramètres attribués.
• Confirmez les paramètres IP affichés ou vos modifications en cliquant sur le bouton
« Émettre ».
L'adresse IP est alors enregistrée durablement sur la mémoire de paramétrage du contrô-
leur.

6.8 Configuration de la ligne de communication

Voir également le chapitre « Configuration de la ligne de communication » à la page 4-26.

En présence d'un contrôleur qui supporte Ethernet (par ex. ILC 350 PN,
ILC 390 PN 2TX-IB, RFC 4xx), la ligne de communication est automatiquement préré-
glée sur « Ethernet » avec l'adresse IP indiquée dans la configuration IP du contrôleur
PROFINET IO. Si vous souhaitez envoyer votre projet au contrôleur par le biais de la
liaison Ethernet, il est inutile de régler la ligne de communication.
Si vous n'utilisez pas cette option, veuillez suivre les indications figurant au chapitre
« Configuration de la ligne de communication » à la page 4-26.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-7


PC WorX

6.9 Lecture et reprise de périphériques PROFINET IO

Voir également le chapitre « Lecture et reprise de périphériques PROFINET IO » à la


page 4-29.

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », marquez le nœud PROFINETdu contrôleur.
• Ouvrez le menu contextuel et sélectionnez « Lecture PROFINET ».
Tous les périphériques PROFINET IO raccordés sont affichés. Lors de la lecture, le nom et
les paramètres IP de chaque appareil sont repris (si disponibles).
• Sélectionnez les appareils que le projet doit contenir.
• Pour accepter les périphériques PROFINET IO sélectionnés dans votre projet, cliquez
sur le bouton de commande « Coller ».
Si un appareil ne dispose pas encore d'un nom d'appareil PROFINET, vous devez lui en at-
tribuer un ici.
• Cochez la case « Nommer l'appareil ».
• Vérifiez le nom d'appareil PROFINET affiché (voir également « Nom d'appareil
DNS/PROFINET » à la page 4-10).
• Attribuez un nom à l'appareil concerné.
• Confirmez l'affichage ou la saisie avec OK.
• Fermez la fenêtre « Lecture PROFINET » en cliquant sur « Fermer ».
La structure PROFINET s'affiche dans la fenêtre « Structure du bus ».

Fig. 6-3 Structure du bus avec périphériques PROFINET IO lus

6-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.10 Vérification/modification des paramètres


PROFINET des périphériques PROFINET IO

Voir également le chapitre « Vérification/modification des paramètres PROFINET des pé-


riphériques PROFINET IO » à la page 4-34.

Lors de la lecture, les paramètres PROFINET de chaque périphérique PROFINET IO sont


acceptés avec les valeurs par défaut. Vérifiez ces paramètres et modifiez-les si nécessaire.

• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », sélectionnez le périphérique PROFINET IO.
• Dans la rubrique « Détails sur l'appareil », sélectionnez l'onglet « Paramètres
PROFINET ».
• Vérifiez les paramètres PROFINET et modifiez-les si nécessaire.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-9


PC WorX

6.11 Transfert des noms d'appareil PROFINET et des


paramètres IP aux périphériques PROFINET IO

Voir également le chapitre « Transfert des noms d'appareil PROFINET et des paramètres
IP aux périphériques PROFINET IO » à la page 4-35.

Avant qu'un périphérique PROFINET IO puisse fonctionner dans un réseau PROFINET IO,
le nom d'appareil PROFINET configuré dans PC WorX et l'adresse IP doivent être commu-
niqués à l'appareil lui-même.
• Assurez-vous que le contrôleur PROFINET IO est en mesure d'établir une communica-
tion avec les périphériques PROFINET IO.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid. Pour
ce faire, procédez comme indiqué au chapitre « Compilation et envoi d'un projet, re-
prise à froid » à la page 4-40.
Lors de la phase de démarrage, le contrôleur PROFINET attribue automatiquement aux pé-
riphériques PROFINET IO les paramètres IP définis dans le projet.
• Pour vérifier l'attribution des noms d'appareil et des paramètres IP, cliquez ensuite sur
l'onglet « Nom d'appareil PROFINET » dans la fenêtre « Détails sur l'appareil ».
La liste actualisée affiche désormais les périphériques PROFINET IO avec leur nom d'ap-
pareil PROFINET et les paramètres IP.
La liste est actualisée lorsque l'onglet est sélectionné. Si vous souhaitez actualiser une nou-
velle fois la liste, cliquez sur « Actualiser ».
Les options suivantes permettent de limiter le résultat de la recherche :

Aucune limitation Tous les appareils disponibles dans le réseau


apparaissent dans la liste.
Sans nom Tous les appareils ne possédant pas encore de nom
d'appareil PROFINET apparaissent dans la liste.
Introuvable dans le projet Tous les appareils non compris dans le projet
apparaissent dans la liste.
Même type Seuls les appareils du même type que celui sélectionné
dans la structure du bus apparaissent dans la liste.
La LED BF est maintenant éteinte sur tous les appareils PROFINET IO.
Le réseau PROFINET fonctionne.

Des informations complémentaires concernant l'attribution de noms d'appareils


PROFINET et d'adresses IP sont disponibles au chapitre « Informations
complémentaires » à la page 6-15.

6-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.12 Lecture INTERBUS

Voir également le chapitre « Lecture INTERBUS » à la page 4-36.

La lecture des modules INTERBUS raccordés à un contrôleur PROFINET IO ou à un péri-


phérique PROFINET IO est identique.

Contrôleur PROFINET IO Une fois la ligne de communication vers le contrôleur PROFINET IO établie, la lecture des
appareils INTERBUS raccordés au contrôleur est possible.

Périphérique Une fois les noms d'appareils et les paramètres IP attribués aux périphériques
PROFINET IO PROFINET IO, la lecture des appareils INTERBUS raccordés aux périphériques
PROFINET IO est possible.
• Sélectionnez la commande « Bus connecté » dans le menu « Affichage » pour lire
l'INTERBUS raccordé.
• Sélectionnez l'un des contrôleurs affichés dans la fenêtre « Bus connecté ».
• Ouvrez le menu contextuel puis sélectionnez la commande « Reprendre dans le pro-
jet…Avec description d'appareil ».
La fenêtre « Sélectionner l'appareil » affiche une liste de modules correspondant à la des-
cription des appareils connectés.
• Sélectionnez l'appareil véritablement connecté à l'INTERBUS puis répétez cette procé-
dure jusqu'à ce que tous les appareils soient reliés à vos descriptions.
• Sélectionnez successivement tous les contrôleurs auxquels des appareils INTERBUS
sont raccordés. Il s'agit à la fois du contrôleur Inline que des périphériques
PROFINET IO affichés dans la fenêtre « Bus connecté ».
• Coupez la liaison avec le contrôleur en sélectionnant « Hors ligne » dans « Sélection
de l'API » de la fenêtre « Bus connecté ».

Fig. 6-4 Structure complète du bus dans l'exemple de projet

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-11


PC WorX

6.13 Compilation après création de la structure du bus

Voir également le chapitre « Compilation après création de la structure du bus » à la


page 4-16.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

6.14 Création d'un programme

Pour programmer l'exemple de programme, procédez comme décrit au chapitre « Exemple


de programme » à la page 8-1.
• Réglez la variable V0 sur la valeur initiale 1. Ce bit réglé se déplace vers la gauche lors
du déroulement du programme.

La suite de ce document présuppose que vous avez créé le programme. Si vous omettez
ce point, les résultats peuvent diverger !

6.15 Compilation après la création du programme

Voir également le chapitre « Compilation après la création du programme » à la


page 4-17.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

6-12 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.16 Affectation des données de process

Voir également le chapitre « Création des variables et affectation des données de


process » à la page 4-18.

• Passez à la zone de travail Affectation de données de process pour assigner les va-
riables aux données de process.
• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre supérieure droite. La configuration standard
s'affiche alors dans la fenêtre supérieure gauche « Symboles/Variables ».
• Sélectionnez la ressource standard dans la fenêtre supérieure gauche
« Symboles/Variables » (dans l'exemple : STD_RES ILC390PN).
• Dans la fenêtre supérieure droite, sélectionnez l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables.
Dans le cas d'un périphérique PROFINET IO avec entrées et sorties, pensez qu'il est repré-
senté avec ses modules.

Fig. 6-5 Représentation d'un périphérique PROFINET IO avec ses modules

• Dans ce cas, sélectionnez le module sur lequel se trouvent les entrées ou les sorties
requises (dans la fig. 6-6 : DIO 16 : ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX).
• Sélectionnez la donnée de process à relier (dans la fig. 6-6 : ~DO16).
• Des variables sont définies par la création du programme. Reliez la variable sélection-
née via Glisser & Déplacer à l'une des variables représentées à gauche (dans la
fig. 6-6 : V0).
La variable ainsi créée s'affiche dans la fenêtre inférieure gauche.

Fig. 6-6 Affectation des données de process d'un périphérique PROFINET IO

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-13


PC WorX

• Répétez cette procédure pour toutes les entrées à exploiter et toutes les sorties à com-
mander.
• Attribuez, pour l'exemple indiqué, les entrées et les sorties aux variables définies
conformément à la section « Entrées et sorties / Données de process » à la page 6-3.
Le résultat de l'affectation des données de process est représenté dans la figure suivante.

Fig. 6-7 Toutes les données de process utilisées affectées aux variables

Dans la mesure où la variable ONBOARD_INPUT_BIT10 est une variable système, elle


n'est pas représentée dans la fig. 6-7.

6.17 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid

Voir également le chapitre « Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la


page 4-40.

Compilation du projet

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

Envoi d'un projet

• Ouvrez le « Dialogue de contrôle de projet ».


• Dans la zone « Projet », cochez la case « Inclure projet d'amorçage ».
• Appuyez sur le bouton de commande « Télécharger » situé dans la partie gauche.

6-14 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

6.18 Fonctionnement

Voir chapitre « Fonctionnement » à la page 4-45.

6.19 Informations complémentaires

6.19.1 Modification du nom PROFINET

Si vous souhaitez modifier des noms d'appareils après les avoir attribués, procédez de la
manière suivante :
Si un projet se trouve sur le contrôleur PROFINET IO, le contrôleur essaiera toujours de
mettre les périphériques PROFINET IO en service avec les informations contenues dans
le projet. Dans ce cas, il n'est pas possible d'attribuer des noms PROFINET. Donc, dans le
cas où il existe des connexions Ethernet entre les périphériques PROFINET IO et le contrô-
leur PROFINET IO avec le projet, vous devez d'abord défaire ces connexions. Procédez de
la façon suivante :

• Ouvrez le « Dialogue de contrôle de projet ».


• Activez le bouton « Arrêter ».
• Activez le bouton « Réinitialiser ».
Cette opération permet de défaire toutes les connexions Ethernet, puis de procéder à l'at-
tribution des noms d'appareil PROFINET.
• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans « Structure du bus », sélectionnez le périphérique PROFINET IO auquel le nom
doit être attribué.
• Sélectionnez ensuite l'onglet « Paramètres PROFINET dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Modifiez le nom de l'appareil sous « Nom d'appareil DNS/PROFINET ».
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Nom d'appareil PROFINET » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
La liste est actualisée lorsque l'onglet est sélectionné. Si vous souhaitez actualiser une nou-
velle fois la liste, cliquez sur « Actualiser ».
Les options suivantes permettent de limiter le résultat de la recherche :

Aucune limitation Tous les appareils disponibles dans le réseau apparais-


sent dans la liste.
Sans nom Tous les appareils ne possédant pas encore de nom d'ap-
pareil PROFINET apparaissent dans la liste.
Introuvable dans le projet Tous les appareils non compris dans le projet apparais-
sent dans la liste.
Même type Seuls les appareils du même type que celui sélectionné
dans la structure du bus apparaissent dans la liste.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-15


PC WorX

Fig. 6-8 Liste de tous les appareils PROFINET IO disponibles dans le réseau.

Le nom attribué au périphérique PROFINET IO dans les paramètres IP s'affiche dans la


zone « Appareil sélectionné ».
• Sélectionnez le périphérique PROFINET IO correspondant dans la liste (par ex. à l'aide
de l'adresse MAC affichée).

Fig. 6-9 Sélection d'un appareil

6-16 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

Le bouton de commande « Clignotant allumé » vous permet de déclencher un affichage cli-


gnotant sur l'appareil. Cet affichage vous permet de trouver l'appareil sélectionné sur le ter-
rain.
Lorsque le bouton de commande est activé, les appareils de l'exemple de système cligno-
tent comme ceci :
ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX LED RDY clignotante
FL IL 24 BK-PN-PAC Double zéro clignotant dans l'afficheur 7 segments
FL PN/IBS Double zéro clignotant dans l'afficheur 7 segments
Le clignotement fait également l'objet d'un signalement optique dans la liste.
• Envoyez le nom à l'appareil à l'aide du bouton de commande « Nom attribué ».

Si un message d'erreur apparaît, mettez d'abord le nom à zéro avec le bouton


« Supprimer le nom » avant d'attribuer le nom une nouvelle fois.

Le nom d'appareil PROFINET est transmis au périphérique PROFINET IO par le PC. Les
paramètres IP utilisés jusqu'ici sont encore affichés. Ils sont affectés au cours de l'étape sui-
vante uniquement.
• Attribuez un nom d'appareil PROFINET IO à tous les périphériques PROFINET.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid
(voir « Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la page 4-40).

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-17


PC WorX

6.19.2 Nouvelle numérotation des équipements

Vous avez également la possibilité de faire générer automatiquement de nouveaux para-


mètres IP (par ex. adresses IP, Domaine Postfix) pour tous les équipements. Dans ce cas,
les paramètres des informations sur le projet sont utilisés.
• Sélectionnez le nœud du projet.
• Sélectionnez « Renuméroter l'équipement, L'ensemble du projet » puis l'élément cor-
respondant à la nouvelle numérotation à effectuer (par ex. « Toutes les adresses
DNS/PROFINET »).

Fig. 6-10 Nouvelle numérotation des équipements

Dans cet exemple, les noms nouvellement attribués (par ex. il-ilb-dio27) sont complétés au-
tour du Domaine Postfix quickstart.de indiqué dans le nœud du projet. Cela correspond
alors au nom d'appareil PROFINET complet.
• Pour visualiser les adresses IP dans la structure du bus selon un ordre croissant, vous
devez également renuméroter les adresses IP.

Fig. 6-11 Équipements renumérotés (noms d'appareil PROFINET et adresses IP)

6-18 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et d'INTERBUS

Tous les appareils disposent à présent des bons paramètres IP dans le projet. Vous devez
maintenant réellement attribuer ces paramètres aux appareils.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid
(voir « Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la page 4-40).

6.19.3 Attribution des paramètres IP au périphérique


PROFINET IO

Afin de permettre la lecture des modules INTERBUS raccordés dans la configuration du


bus, il est nécessaire d'affecter les paramètres IP aux périphériques PROFINET IO.
Il existe deux méthodes d'affectation des paramètres IP. Sélectionnez une méthode en
fonction des conditions réunies.

6.19.3.1 Méthode 1 : Attribution des paramètres IP au cours du démarrage du


contrôleur PROFINET IO
Cette méthode fonctionne toujours à condition que le contrôleur PROFINET IO soit en
mesure d'établir une communication avec les périphériques PROFINET IO.
• Assurez-vous que vous vous trouvez dans la zone de travail Structure du bus.
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Nom d'appareil PROFINET » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ». Vous pourrez vérifier ultérieurement si les paramètres IP ont été attribués.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid. Pour
ce faire, procédez comme indiqué au chapitre « Compilation et envoi d'un projet, re-
prise à froid » à la page 4-40.
Lors de la phase de démarrage, le contrôleur PROFINET IO attribue aux périphériques
PROFINET IO les paramètres IP définis dans le projet.
• Appuyez sur le bouton de commande « Actualiser ».
La liste actualisée affiche désormais les périphériques PROFINET IO avec leur nom d'ap-
pareil PROFINET et les paramètres IP.

Fig. 6-12 Tous les appareils avec les noms d'appareil PROFINET et les paramètres IP

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 6-19


PC WorX

6.19.3.2 Méthode 2 : Attribution des paramètres IP sans projet sur le contrôleur


PROFINET IO
Cette méthode est prévue pour permettre de lire les modules INTERBUS raccordés à un
périphérique PROFINET IO sans avoir envoyé de projet au contrôleur PROFINET IO.
Cette méthode fonctionne uniquement lorsque les conditions suivantes sont réunies :
1. Aucun projet ne se trouve sur le contrôleur PROFINET IO, c'est-à-dire que le contrôleur
PROFINET IO n'a encore établi aucune connexion avec les périphériques
PROFINET IO.
ou
2. Il n'existe aucune connexion entre le contrôleur PROFINET IO et les périphériques
PROFINET IO (câble Ethernet non enfiché ou absence de tension d'alimentation sur le
contrôleur PROFINET IO).
La LED BF doit impérativement clignoter sur chaque périphérique PROFINET IO. Si la
LED BF d'un périphérique PROFINET IO ne clignote pas, il est impossible de lui assigner
des paramètres IP car il se trouve actuellement en communication.
• Sélectionnez l'appareil auquel vous souhaitez affecter les paramètres IP. Pour ce faire,
procédez comme indiqué au chapitre « Transfert des noms d'appareil PROFINET et
des paramètres IP aux périphériques PROFINET IO » à la page 6-10.
• Envoyez les paramètres IP à l'appareil avec le bouton de commande « IP attribué ».
• Affectez les paramètres IP à tous les périphériques PROFINET IO.

Fig. 6-13 Tous les appareils avec les noms d'appareil PROFINET et les paramètres IP

Vous pouvez alors lire les modules INTERBUS raccordés aux appareils.
Si un projet existait sur le contrôleur PROFINET IO et si vous avez interrompu la connexion
pour envoyer les paramètres IP, tenez compte des remarques suivantes :
Dans sa phase de démarrage, le contrôleur PROFINET IO met en service les périphériques
PROFINET IO avec les paramètres IP enregistrés dans ce projet (éventuellement ancien).
Les paramètres IP du nouveau projet sont transmis aux périphériques PROFINET IO
uniquement une fois que le projet a été compilé, envoyé et redémarré à froid.

Si des messages d'erreur s'affichent et si les paramètres IP ne sont pas acceptés :


• Vérifiez si la LED BF clignote. 
Si oui : contrôlez toutes les connexions Ethernet ainsi que le déroulement de la pro-
cédure jusqu'ici.
Si non : vous ne pouvez pas attribuer de paramètres IP. Interrompez la communica-
tion ou procédez comme indiqué au chapitre « Méthode 1 : Attribution des para-
mètres IP au cours du démarrage du contrôleur PROFINET IO » à la page 6-19.

6-20 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

7 Exemple de projet de simulation avec contrôleurs


équipés du processeur de type « IPC »
PC WorX vous permet de simuler l'intégralité d'un projet sans aucun matériel si vous utilisez
des contrôleurs équipés de processeurs de type « IPC » (RFC 4xx et S-MAX 4xx). D'autre
part, vous pouvez créer et tester un programme sans avoir réellement raccordé de matériel.
Pour cela, vous disposez de la simulation EasySim dans PC WorX.

Pour obtenir des informations détaillées sur la simulation EasySim, consultez l'aide en
ligne de PC WorX.

7.1 Description du projet

Nous allons développer un exemple de projet de simulation à l'aide du « langage blocs


fonctions (FBD) » servant à la programmation.

Veuillez utiliser les noms et les désignations cités dans ce manuel afin d'obtenir les
meilleurs résultats.

Nom du projet : SIM


Matériel requis pour ce projet :
– Contrôleur : RFC 430 ETH-IB
– Coupleur de bus : IBS IL 24 BK T/U
– Modules d'E/S : IB IL 24 DO 16, IB IL 24 DO 8, IB IL 24 DI 8

Fig. 7-1 Exemple de structure de bus

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-1


PC WorX

Entrées et sorties / Entrées et sorties utilisées dans l'exemple avec les données de process et les variables at-
Données de process tribuées

Appareil Entrées et sorties Signal sur Variable Donnée de


conformément à la process
fiche technique de
l'appareil
IB IL 24 DI 8 Entrée IN1 Co 1 B 1.1 S1 1.1.1
Entrée IN2 Co 1 B 2.1 IN2 1.2.1
Entrée IN5 Co 3 B 1.1 IN3 3.1.1
IB IL 24 DO 8 Sortie OUT1 Co 1 B 1.1 OUT1 1.1.1
Sortie OUT6 Co 3 B 2.1 OUT2 3.2.1
IB IL 24 DO 16 Sorties  Co 1 à 4  V0 ~DO16
OUT1 à OUT16 B x.1 et x.4
Aucune affectation requise T1
T2

St Connecteurs mâles
B Borne
x En ligne sur le connecteur Inline

7.2 Déroulement de la création du projet de simulation

La fig. 7-2 représente le déroulement de la création du projet de simulation.


Lors de l'exécution du projet, toutes les tâches se déroulent hors ligne (sans connexion à un
système).

7-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

Généralités

HORS LIGNE EN LIGNE


Start

IB PN SIM
IB PN SIM IB PN
Définition d'un
Non Équipement Oui
nouveau projet Simulation ? INTERBUS inséré ?

IB PN SIM
Oui Non
Saisie des informations SIM IB PN
sur le projet
Configuration de la
Lire INTERBUS
ligne de communication
IB PN SIM

Vérification/modification des
paramètres IP du contrôleur A

IB PN SIM IB PN

Oui IB PN Oui
Programme créé ?
Système installé ? Données de process
Affectation d'une
adresse IP au contrôleur affectées ?

Non Non
PN IB PN IB PN

Insertion de Configuration de la
ligne de communication Création d'un programme
périphériques ES

PN IB PN
PN
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Affectation des
Périphériques Oui
des périphériques ES données de process
ES insérés ?
IB PN SIM
Non A
Insertion manuelle PN
d'équipements INTERBUS IB PN SIM
Lecture de Compilation et envoi
IB PN SIM
périphériques ES d'un projet, reprise à froid

Création d'un programme PN


IB PN SIM
Vérification/modification
des paramètres PROFINET Fonctionnement
IB PN SIM (fin)
Affectation des
données de process
PN
7127B019
Transfert des noms d'appareil
PROFINET / des paramètres IP

Fig. 7-2 Déroulement de la création du projet de simulation

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-3


PC WorX

7.3 Définition d'un nouveau projet

Voir également le chapitre « Définition d'un nouveau projet » à la page 4-3.

• Sélectionnez la commande « Nouveau projet… » dans le menu « Fichier ».


• Sélectionnez le contrôleur RFC 430 ETH-IB et confirmez la sélection avec « OK ».
• Sélectionnez la commande « Fichier… Enregistrer/compresser projet sous… ».
• Donnez à votre projet le nom « SIM » puis enregistrez le projet.

Si vous souhaitez utiliser un autre contrôleur pour l'exemple de projet, sélectionnez un


autre modèle de projet. Notez que les descriptions suivantes risquent de diverger. 
Dans tous les cas, sélectionnez un seul contrôleur contenant un processeur de type
« IPC ».

7.4 Saisie des informations sur le projet

Voir également le chapitre « Saisie des informations sur le projet » à la page 4-4.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Modifiez ces informations en fonction de votre projet.

7.5 Vérification/modification des réglages IP du


contrôleur

Voir également le chapitre « Vérification/modification des réglages IP du contrôleur » à la


page 4-7.

Les paramètres IP destinés au contrôleur sont réglés lors de la conception du projet.

IMPORTANT : Les modifications des informations relatives au projet ne sont pas


reprises automatiquement.
Si vous procédez à des modifications des informations du projet ayant des répercussions
sur les paramètres IP du contrôleur, un avertissement vous en informe. La modification
n'est alors pas appliquée automatiquement. Les réglages standard nécessaires à la créa-
tion d'un nouveau projet sont disponibles dans les paramètres IP.

Adaptez ces réglages en cas de besoin.

• Passez dans la zone de travail Structure du bus.


• Sélectionnez le nœud du contrôleur.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Paramètres IP ».

7-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

• Vérifiez les paramètres IP et procédez aux modifications éventuellement nécessaires.

L'adresse IP que vous réglez ici pour le contrôleur est également utilisée comme adresse
IP pour la ligne de communication via TCP/IP.

7.6 Insertion manuelle d'équipements INTERBUS

Voir également le chapitre « Insertion manuelle d'équipements INTERBUS » à la


page 4-12.

Dans le cadre de ce projet, les appareils suivants sont utilisés :


– Contrôleur : RFC 430 ETH-IB
– Coupleur de bus : IBS IL 24 BK T/U
– Modules d'E/S : IB IL 24 DO 16, IB IL 24 DO 8, IB IL 24 DI 8
• Dans la fenêtre « Structure du bus », choisissez le point où vous souhaitez insérer un
équipement. Pour insérer un coupleur de bus, sélectionnez le nœud INTERBUS du
contrôleur car il s'agit du seul endroit où il est possible d'insérer le premier équipement
INTERBUS.
• Dans le catalogue d'appareils, sous « Phoenix Contact », ouvrez la famille de produits
à laquelle appartient l'équipement à insérer (par ex. IL pour Inline).
• Dans la famille de produits, ouvrez le groupe de produits concerné (par ex. coupleur de
bus, E/S TOR).
• Sélectionnez l'appareil à insérer (par ex. IBS IL 24 BK-T/U).
• Déplacez l'appareil sélectionné en maintenant le bouton de la souris appuyé jusqu'au
point d'insertion.
• Insérez tous les autres équipements souhaités. 
Dans l'exemple : insérez les modules Inline (E/S TOR) en dessous du coupleur de bus.
La configuration de bus contenant les modules INTERBUS utilisés dans l'exemple est re-
présentée dans la fig. 7-3.

Fig. 7-3 Structure complète du bus dans l'exemple de projet

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-5


PC WorX

7.7 Compilation après création de la structure du bus

Voir également le chapitre « Compilation après création de la structure du bus » à la


page 4-16.

• Sélectionnez la commande « Regénérer le projet » du menu « Code ».

7.8 Création d'un programme

Pour programmer l'exemple de programme, procédez comme décrit au chapitre « Exemple


de programme » à la page 8-1.
• Réglez la variable V0 sur la valeur initiale 1. Ce bit réglé se déplace vers la gauche lors
du déroulement du programme.

La suite de ce document présuppose que vous avez créé le programme. Si vous omettez
ce point, les résultats peuvent diverger !

7.9 Compilation après la création du programme

Voir également le chapitre « Compilation après la création du programme » à la


page 4-17.

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

7.10 Affectation des données de process

Voir également le chapitre « Création des variables et affectation des données de


process » à la page 4-18.

• Passez à la zone de travail Affectation de données de process pour assigner les va-
riables aux données de process.
• Sélectionnez le contrôleur dans la fenêtre supérieure droite. La configuration standard
s'affiche alors dans la fenêtre supérieure gauche « Symboles/Variables ».
• Sélectionnez la ressource standard dans la fenêtre supérieure gauche
« Symboles/Variables » (dans l'exemple : STD_RES : RFC430ET).
• Dans la fenêtre supérieure droite, sélectionnez l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables (dans la fig. 7-4 : IB IL 24 DO 16).
• Sélectionnez la donnée de process à relier (dans la fig. 7-4 : ~DO16).
• Des variables sont définies par la création du programme. Reliez la variable sélection-
née via Glisser & Déplacer à l'une des variables représentées à gauche (dans la
fig. 7-4 : V0).

7-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

Fig. 7-4 Variable V0

La variable ainsi créée s'affiche dans la fenêtre inférieure gauche.


• Répétez cette procédure pour toutes les entrées à exploiter et toutes les sorties à com-
mander.
Le résultat de l'affectation des données de process est représenté dans la figure suivante.

Fig. 7-5 Toutes les variables utilisées et données de process attribuées

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-7


PC WorX

7.11 Configuration de la ligne de communication

Voir également le chapitre « Configuration de la ligne de communication » à la page 4-26.

• Pour sélectionner la ligne de communication, passez dans la zone de travail Configu-


ration de bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur dans la fenêtre « Structure du bus ».
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Communication » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Sélectionnez le type d'interface « Simulation ».
• Pour activer la simulation EasySim, appuyez sur le bouton « Appliquer ».

7.12 Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid

Voir également le chapitre « Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la


page 4-40.

Compilation du projet

• Sélectionnez la commande « Code, Compiler les modifications ».

Envoi d'un projet

• Ouvrez le « Dialogue de contrôle de projet ».


La simulation EasySim démarre à l'affichage du dialogue de contrôle de projet. Elle est re-
présentée dans la barre de tâches par le symbole suivant :

Fig. 7-6 Simulation EasySim : symbole dans la barre des tâches

• Cliquez sur le bouton « Télécharger » du dialogue de contrôle de projet.


• Dans la zone « Projet », cochez les cases « Toujours autoriser violations temps réel
pendant Télécharger modifications » et « Projet d'amorçage permanent ».
• Appuyez sur le bouton de commande « Télécharger » situé dans la partie gauche.
Le projet est enregistré dans la mémoire de travail simulée du contrôleur lors de son envoi.
• Dans l'affichage E/S de la simulation, ouvrez le point de menu correspondant dans le
menu contextuel du symbole EasySim dans la barre des tâches.

7-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

La simulation ne représente que les états des variables globales reliées à une adresse phy-
sique (entrées/sorties) dans l'affectation des données de process.

Fig. 7-7 État des entrées et des sorties

À l'aide des colonnes « Préréglage », vous avez la possibilité de prérégler les états des
variables d'entrée (LED vertes sélectionnées) et de les activer à l'aide des boutons de
commande correspondants.

Démarrage à froid Effectuez une reprise à froid conformément au chapitre « Compilation et envoi d'un projet,
reprise à froid » à la page 4-40.

Fig. 7-8 Réalisation d'une reprise à froid

Une reprise à froid provoque l'activation du projet. Vous pouvez démarrer la simulation.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-9


PC WorX

7.13 Fonctionnement

7.13.1 Configuration des propriétés de la tâche

Si vous n'avez pas procédé à une configuration de la tâche, vous travaillez avec une tâche
par défaut. Modifiez les propriétés de la tâche si nécessaire (dans l'exemple suivant, vous
passez d'une tâche par défaut à une tâche cyclique).

• Passez à la zone de travail Programmation CEI.


• Sélectionnez l'élément « STD_TSK DEFAULT »
• Sélectionnez ensuite l'élément « Propriétés » dans le menu contextuel.

Fig. 7-9 Tâche par défaut : « Propriétés »

• Dans l'onglet Type, sélectionnez « Cyclic ». Vous venez de sélectionner une tâche
cyclique.

Fig. 7-10 Tâche standard : Type

7-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

• Acceptez le réglage en appuyant sur « Appliquer ».


• Modifiez la configuration, par ex. en réglant 1000 ms (voir tableau 7-11 à la page 7-11).

Fig. 7-11 Modification du réglage

• Confirmez la configuration avec « OK ».


• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid.
Si le process se déroule trop lentement, modifiez la configuration.
• Sélectionnez l'élément « Configuration » du menu contextuel de la tâche standard.
• Modifiez la configuration, par ex. en réglant 250 ms.
• Compilez le projet, envoyez-le au contrôleur puis procédez à une reprise à froid.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-11


PC WorX

7.13.2 Simulation et mode débogage

Après une reprise à froid, la simulation en cours est affichée à l'aide des flèches animées
(voir la figure suivante). Celles-ci se déplacent cycliquement de gauche à droite.

Fig. 7-12 La simulation est en cours

Vous pouvez démarrer la simulation de votre programme. Commutez en mode débogage


pour surveiller toutes les variables. Le mode débogage vous permet de surveiller en ligne
l'état des variables.

• Activez le mode débogage.


• Passez à la zone de travail Programmation CEI.
• Passez à la fenêtre qui fournit au mieux les informations nécessaires. La fenêtre
« MainV » a été choisie pour la description ci-dessous.
• Configurez l'affichage à l'écran de sorte à voir simultanément les fenêtres « MainV » et
« EasySim – Affichage E/S ».

Fig. 7-13 État initial du programme

Dans l'état initial du programme, S1 = FALSE, toutes les LED ne sont pas allumées et la va-
riable V0 est réglée sur la valeur initiale « 1 » (16#0001).

7-12 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

Dans l'affichage E/S, cliquez sur la LED verte de l'entrée S1. Les actions suivantes se dé-
roulent (voir tableau 7-14 à la page 7-13) :
– Variable S1 = TRUE (voir S1 dans la fenêtre « MainV »)
– Le compteur de temps écoulé T2 démarre (voir T2 dans la fenêtre « MainV »).
– La sortie 0 du IB IL 24 DO 8 (variable OUT1) est activée.
– Le défilement des lumières démarre (voir modification de V0 dans la fenêtre « MainV »
et dans l'affichage E/S). Comme la simulation ne peut afficher que des sorties phy-
siques reliées à des variables dans l'affectation des données de process, les sorties in-
dividuelles du IB IL 24 DO 16 ne peuvent pas être affichées dans cet exemple de
projet. L'affichage a lieu à l'aide de la variable WORD V0.

Fig. 7-14 S1 a été activé

Après 15 secondes, la sortie d'impulsion (variable OUT1) est réglée sur FALSE, la sortie 0
du IB IL 24 DO 8 est désactivée et le défilement des lumières est interrompu (la variable V0
s'arrête sur une valeur finale aléatoire). Le compteur de temps écoulé T2 est passé à la va-
leur finale de 15 secondes.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-13


PC WorX

Fig. 7-15 Le déroulement du programme est terminé.

Si l'entrée S1 est réglée sur TRUE lorsque le temps maximum est atteint, T2 conserve la
valeur 15000. Dès que S1 prend l'état FALSE, T2 est réglé sur 0.
• Activez et désactivez S1 pour tester que cette partie du programme est correcte.
La partie du programme contenant l'élément ET fonctionne indépendamment de la partie
contenant l'horloge à impulsions (voir tableau 7-16 à la page 7-15).
• Activez et désactivez les LED correspondant aux entrées IN2 et IN3.
La sortie OUT5 du module IB IL 24 DO 8 réagit en fonction du résultat de la combinaison ET.

7-14 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur de type « IPC »

Fig. 7-16 Combinaison ET dans « Main »

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 7-15


PC WorX

7.14 Passage de la simulation au matériel réel

Une fois la simulation de votre programme achevée avec succès, vous pouvez passer au
matériel réel. La condition est que la configuration réelle du bus corresponde à la configu-
ration simulée.
• Stoppez le mode débogage. Pour ce faire, actionnez le bouton de commande
« Débogage marche/arrêt ».
• Stoppez la simulation. Pour ce faire, actionnez le bouton de commande « Stop » du
dialogue de contrôle de projet.
• Fermez le « Dialogue de contrôle de projet ».
• Terminez la simulation, par ex. à l'aide du point « Terminer » dans le menu contextuel
du symbole de simulation dans la barre des tâches.
• Passez dans la zone de travail Structure du bus.
• Dans la fenêtre « Détails sur l'appareil », cliquez sur l'onglet « Communication ».
• Sélectionnez la ligne de communication requise pour permettre la communication
entre PC WorX et votre matériel (voir chapitre « Configuration de la ligne de
communication » à la page 4-26).
• Envoyez le projet au contrôleur puis effectuez une reprise à froid (voir chapitre
« Compilation et envoi d'un projet, reprise à froid » à la page 4-40).

7-16 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de programme

8 Exemple de programme
Les différents chapitres précédents ont décrit chacun un exemple de projet. L'accent a été
mis chaque fois sur un sujet différent :
– chapitre 5, « Exemple de projet pour un système INTERBUS »
– chapitre 6, « Exemple de projet d'un système composé de PROFINET IO et
d'INTERBUS »
– chapitre 7, « Exemple de projet de simulation avec contrôleurs équipés du processeur
de type « IPC » »
La procédure de création du programme dans le logiciel est toutefois identique à chaque
fois. Elle est décrite dans le présent chapitre.

8.1 Description de programme

Le programme est généré avec le « langage blocs fonctions (FBD) » servant à la program-
mation.
Le programme pilote le déroulement suivant :
Lors d'un changement de front à l'entrée IN de FALSE à TRUE, un compteur de temps
(bloc fonctionnel TP) crée une impulsion émise à la sortie Q pendant la durée PT. La sor-
tie raccordée est activée pour cette durée. L'état de la sortie est signalé par les LED d'état
correspondantes.
Le temps écoulé est émis sur la sortie ET.
Si l'entrée IN passe une deuxième fois de l'état FALSE à l'état TRUE alors que l'impulsion
dure encore (donc pendant PT), ceci n'influence en rien l'impulsion générée sur la sortie Q.
Ce signal est ignoré.
Si un signal TRUE existe à la sortie Q, le bloc fonctionnel ROL est activé ; celui-ci pro-
voque la rotation vers la gauche bit par bit de l'opérande liée au paramètre d'entrée IN. Cela
signifie que, lorsque la valeur initiale est égale à 1, les sorties reliées (par ex. OUT1 à
OUT16 d'un module 16 bits) passent successivement de FALSE à TRUE et inversement.
Cette modification de l'état est signalée par un « défilement des lumières » sur les LED
d'état correspondantes.
Une fois la durée de l'impulsion écoulée, la sortie signalant l'existence de l'impulsion et le
défilement des lumières sont désactivés.
Une liaison logique ET s'établit par ailleurs entre les entrées IN1 et IN2. IN1 et IN2 repré-
sentent l'état des entrées auxquelles les commutateurs sont connectés. Le résultat de la
combinaison est émis à la sortie OUT (OUT2).

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 8-1


PC WorX

8.2 Blocs fonctionnels utilisés

Compteur de Conversion de format Rotation vers la Combinaison ET


temps gauche

Bloc fonctionnel compteur de temps TP

Tableau 8-1 Compteur de temps TP_1

Paramètres Nom de Type de Utilisation Valeur Description


variable données initiale
IN S1 * BOOL VAR_GLOBAL Démarrage : une impulsion est générée
lorsqu'un front montant est détecté.
PT T1 TIME VAR T#15000ms Durée de l'impulsion
Réglage : 15 s = 15000 ms
Q OUT1 BOOL VAR_GLOBAL Sortie d'impulsion
TRUE, lorsque IN = TRUE et ET < PT ;
FALSE, lorsque IN = FALSE ou ET >= PT
ET T2 TIME VAR Temps écoulé
* Dans l'exemple, la variable S1 est définie comme variable globale, conformément à l'exemple de simulation avec le
contrôleur RFC 430 ETH-IB donné au Chapitre 7. Ceci permet d'afficher l'état de variable dans la simulation
EasySim. 
Dans les exemples du Chapitre 5 et du Chapitre 6, une variable système est respectivement utilisée pour les en-
trées embarquées du contrôleur Inline ILC 390 PN 2TX-IB (ONBOARD_INPUT_BIT10). Si vous souhaitez utiliser
les exemples de ce chapitre pour les projets du Chapitre 5 et du Chapitre 6, vous ne devez pas connecter l'entrée
IN du bloc fonctionnel TP à la variable S1, mais à la variable système ONBOARD_INPUT_BIT10.

VAR / VAR_GLOBAL Lorsqu'une variable est utilisée seulement en interne sans être attribuée à une donnée de
(VAR_EXTERNAL) process, il est possible de la déclarer comme VAR. Par contre, si vous souhaitez surveiller
cette variable en mode débogage ou dans une simulation, vous devez la déclarer comme
VAR_EXTERNAL. C'est la raison pour laquelle les variables de l'exemple de projet liées à
une donnée de process (entrée/sortie) ont été déclarées comme VAR_GLOBAL.
Dans la feuille de travail « Variables globales », ces variables portent la désignation
VAR_GLOBAL dans la colonne « Utilisation » (voir tableau 4-63 à la page 4-48), et
VAR_EXTERNAL dans la feuille de travail de variables de l'UOP (voir tableau 4-60 à la
page 4-47).

Bloc fonctionnel conversion de format BOOL_TO_DINT


Pour pouvoir utiliser le signal de sortie du bloc fonctionnel TP_1 comme signal d'entrée du
bloc fonctionnel ROL, une conversion de format de BOOL à DINT est nécessaire.
Les variables ne sont pas déclarées pour ce bloc fonctionnel.

8-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de programme

Bloc fonctionnel rotation ROL

Tableau 8-2 Rotation vers la gauche ROL

Paramètres Nom de Type de Utilisation Valeur Description


variable données initiale
IN V0 WORD VAR_GLOBAL Valeur d'entrée
N DINT Nombre de caractères en rotation
(dans l'exemple, 0 ou 1,
défini par OUT1)
(sortie) V0 WORD VAR_GLOBAL Valeur de sortie ROL

Bloc fonctionnel liaison logique selon la logique ET AND

Tableau 8-3 Liaison logique selon la logique ET AND

Paramètres Nom de Type de Utilisation Valeur Description


variable données initiale
IN1 IN2 BOOL VAR_GLOBAL Valeur d'entrée 1
IN2 IN3 BOOL VAR_GLOBAL Valeur d'entrée 2
OUT OUT2 BOOL VAR_GLOBAL Valeur de sortie AND

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 8-3


PC WorX

8.3 Programmation

Procédez comme suit pour la programmation :

• Passez à la zone de travail Programmation CEI.


• Effectuez un double-clic sur « Main » dans la « Fenêtre de l'arbre du projet » pour acti-
ver l'interface de programmation CEI.
• Cliquez sur un emplacement libre de la feuille de travail « Main » où le bloc fonctionnel
doit être inséré.

Fig. 8-1 Zone de travail Programmation CEI

• Sélectionnez le bloc fonctionnel « TP » dans la fenêtre « Assistant d'édition » en effec-


tuant un double-clic.

8-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de programme

• Dans la fenêtre « Propriétés de variables », entrez le nom « TP_1 » pour ce bloc fonc-
tionnel et confirmez l'entrée par « OK ».

Fig. 8-2 Fenêtre « Propriétés de variables »

Le bloc fonctionnel est inséré dans la feuille de travail.

Fig. 8-3 Bloc fonctionnel dans l'espace de travail Programmation CEI

• Pour définir les propriétés des variables, effectuez un double-clic sur le paramètre d'en-
trée « IN » du bloc fonctionnel.
• Dans la fenêtre « Propriétés de variables », attribuez le nom du paramètre d'entrée
« IN » dans « Nom ».
• Attribuez le nom S1.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 8-5


PC WorX

Fig. 8-4 Fenêtre « Propriétés de variables » : S1 (VAR_GLOBAL)

• Définissez le type de données. La variable est une variable bit et donc du type de don-
nées « BOOL ».
• Sélectionnez « VAR_GLOBAL » dans le champ « Utilisation » car la variable sera re-
liée ultérieurement à des données de process.

Si une variable définie d'abord comme VAR doit être utilisée ultérieurement comme
VAR_GLOBAL, procédez aux modifications en sélectionnant « VAR_GLOBAL » dans le
champ de saisie « Utilisation » et confirmez votre saisie avec « OK ».

• Confirmez votre sélection avec « OK ».


• Pour définir les propriétés des variables, effectuez un double-clic sur le paramètre d'en-
trée « PT » du bloc fonctionnel.
• Dans la fenêtre « Propriétés de variables », attribuez le nom « T1 ».
• Le type « TIME » est entré dans le champ de sélection « Type données ».
• Sélectionnez « VAR », dans le champ « Utilisation » car la variable n'est utilisée qu'en
interne et elle n'est pas attribuée à une donnée de process.
• Entrez une « Valeur initiale » de 15s (T#=15000ms) pour la largeur d'impulsion.

Fig. 8-5 Fenêtre « Propriétés de variables » : T1 (VAR)

8-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de programme

• Confirmez votre sélection avec « OK ».


• Procédez comme suit avec les paramètres de sortie de ce bloc fonctionnel. Utilisez
pour ce faire les valeurs du Tableau 8-1 « Compteur de temps TP_1 » à la page 8-2.

Fig. 8-6 Bloc fonctionnel TP_1 avec tous les paramètres

• Ajoutez le bloc fonctionnel BOOL_TO_DINT. Une déclaration de paramètre n'est pas


requise pour ce bloc fonctionnel.
• Insérez le bloc fonctionnel ROL.
• Déclarez les paramètres requis conformément au Tableau 8-2 « Rotation vers la
gauche ROL » à la page 8-3.
• Insérez le bloc fonctionnel AND.
• Déclarez les paramètres requis conformément au Tableau 8-3 « Liaison logique selon
la logique ET AND » à la page 8-3.
Tous les blocs fonctionnels et les paramètres requis sont représentés dans la fig. 8-7.

Fig. 8-7 Tous les blocs fonctionnels avec les paramètres requis

Reliez les entrées et les sorties requises les unes aux autres selon la tableau 8-8 à la
page 8-8. Procédez de la façon suivante :
• Sélectionnez la variable OUT1 et déplacez-la environ à la hauteur du bloc fonctionnel
BOOL_TO_DINT.

• Activez le symbole « Relier » pour relier les objets.


• Cliquez à peu près sur la moitié de la ligne pour la sortie OUT1.
• Reliez ce point à l'entrée de BOOL_TO_DINT en tirant le pointeur de la souris sur l'en-
trée et en cliquant ensuite sur l'entrée.

Comme alternative, vous pouvez cliquer à environ la moitié de la ligne destinée à la sortie
OUT1 sans activer le symbole « Relier » et tirer le pointeur de la souris sur l'entrée de
BOOL_TO_DINT en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé. Relâchez le bou-
ton gauche de la souris dès que l'entrée de BOOL_TO_DINT est mise en relief.

• Reliez la sortie de BOOL_TO_DINT à l'entrée N du bloc fonctionnel ROL.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 8-7


PC WorX

Le programme définitif est représenté dans la fig. 8-8.

Fig. 8-8 Programme complet

Variables supprimées ou renommées


Lorsque vous définissez des variables lors de la création d'un programme, celles-ci sont
sauvegardées dans différentes feuilles de travail. Si vous n'effacez ou ne renommez pas les
variables dans toutes les zones de travail dans lesquelles elles sont présentes, cela pro-
voque l'émission de messages d'erreur lors de la compilation. Veuillez suivre les instruc-
tions correspondantes.

8-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Exemple de programme

8.4 Définition de la valeur initiale

Si vous souhaitez définir une valeur initiale, procédez comme suit :

• Passez à la zone de travail Programmation CEI.


• Double-cliquez sur le point « Global_Variables ».
• Définissez la valeur initiale des variables (ici : V0 prend la valeur initiale 1).

Fig. 8-9 Définition de la valeur initiale (ici : V0 = 1)

8.5 Autres possibilités avec PROFINET

Un système PROFINET IO vous permet également d'analyser les données suivantes :


– pour chaque contrôleur PROFINET IO : les variables système indiquant l'état de la
configuration,
– pour chaque périphérique PROFINET IO : des données de process prédéfinies indi-
quant l'état.

Voir également le chapitre « Informations d'état d'un système PROFINET IO » à la


page B-1.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT 8-9


PC WorX

8-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Autres fonctions du logiciel

A Autres fonctions du logiciel

A1 Réglage de l' horloge temps réel

« Réglages étendus » vous permet de régler l'heure et la date de l'horloge système interne
de la commande (du contrôleur).
Le temps actuel du contrôleur est lu une seule fois et affiché à chaque ouverture de l'onglet
« Réglages étendus ». La valeur affichée reste inchangée jusqu'au passage suivant à l'on-
glet « Réglages étendus ».
Si vous souhaitez reprendre le temps système et la date de votre PC :
Condition préalable : il existe une connexion entre le PC et le contrôleur.
• Passez dans la zone de travail Configuration du bus.
• Sélectionnez le nœud du contrôleur (par ex. « ILC 390 PN »).
• Cliquez ensuite sur l'onglet « Réglages étendus » dans la fenêtre « Détails sur
l'appareil ».
• Actionnez le bouton « Temps système ».
• Actionnez immédiatement après le bouton « Émettre » pour transmettre les données
de la zone « Réglage de l'horloge temps réel » au contrôleur.
Pour régler d'autres valeurs :
• Entrez les valeurs pour l'heure et la date.
• Actionnez le bouton « Émettre » pour transmettre les données de la zone « Réglage de
l'horloge temps réel » à l' ILC 390 PN.

Fig. A-1 Réglage de l'horloge temps réel

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-1


PC WorX

A2 Possibilités de modification d'un projet

PC WorX met à disposition deux fonctions vous permettant d'envoyer des modifications du
projet au(x) contrôleur(s) et de les activer sans devoir arrêter l'API en service.

Tableau A-1 Possibilités de modification d'un projet

Possibilités : Télécharger modifications Modifications en ligne


Particularités : Envoi du projet complet Seules les modifications
(également désigné par : effectuées sont envoyées,
Download Changes) par ex. des blocs fonctionnels
individuels
Déroulement : Mode de débogage activé : constatation d'une erreur
Mode de débogage désactivé
Modification
Compilation
Envoi via le dialogue de contrôle Envoi via le menu
du projet « Code, Modifications en ligne »
Application : Modifications importantes Modifications limitées
Avantage : Peu de restrictions Rapide

A 2.1 Télécharger modifications (Download Changes)

Pour connaître les contrôleurs pour lesquels la fonction « Télécharger modifications »


(Download Changes) est disponible, veuillez consulter la note destinée aux utilisateurs
« AH EN BASIC DATA ILC… / RFC… / FC… ».

Téléchargement

Fig. A-2 Télécharger modifications

A-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Possibilités de modification d'un projet

Avec la fonction « Télécharger modifications », les données Retain sont maintenues uni-
quement si le projet actuel a été enregistré dans la mémoire de paramétrage. 
Par conséquent, pour l'envoi, vous devez également activer « Inclure projet amorçage »
(voir tableau A-2 à la page A-2) pour éviter les incohérences. Pour de plus amples infor-
mations concernant les fonctions Retain, veuillez consulter le chapitre « Maniement Re-
tain élargi » à la page A-8.

Lors de l'envoi des modifications à un ou plusieurs contrôleurs, avant de démarrer le télé-


chargement, vous pouvez définir si le système doit assurer le comportement en temps réel
de l'API.
Si l'option « 'Télécharger modifications' en temps réel » est activée, le système tente un té-
léchargement des modifications sans affecter les conditions de temps réel des tâches exé-
cutées au niveau du contrôleur.
S'il est impossible de télécharger les modifications, par exemple parce que la quantité de
données à copier est trop importante, un message d'erreur est émis. Dans ce cas, désacti-
vez l'option « 'Télécharger modifications' en temps réel » (afin que le système tolère les at-
teintes au temps réel) pour permettre d'appliquer l'intégralité des modifications.

IMPORTANT : Atteintes au temps réel – prise en compte des conséquences


Avant d'autoriser ces atteintes, assurez-vous que l'application API fonctionne dans des
limites garantissant la sécurité. Gardez à l'esprit que toute atteinte au temps réel peut
avoir des conséquences inattendues sur le système d'automatisation car le déroulement
des tâches utilisateur peut être interrompu brièvement dans certaines conditions. Vérifiez
donc préalablement quels risques présente le fait de désactiver cette option.

Des informations complètes et détaillées concernant la fonction « Télécharger


modifications » et la garantie du temps réel se trouvent dans l'aide en ligne de PC WorX.

Le tableau suivant indique dans quelles situations utiliser et ne pas utiliser la fonction
« Télécharger modifications ».

Tableau A-2 Applications possibles et restrictions pour la fonction « Télécharger modifications »


Domaine Utiliser après avoir Ne pas utiliser après avoir
UOP – Modifié le code des UOP existantes – Utilisé une MAS-UOP dans le projet
– Utilisé de nouveaux types d'UOP dans une
ressource

Les modifications des AS-UOP sont permises en principe, mais elles peuvent conduire à des
états critiques de l'API lorsque des actions « Télécharger modifications » sont exécutées avec
l'API en service. Par exemple, l'exécution d'une séquence FBDE peut être bloquée si un pas
en cours d'exécution est supprimé. Les modifications FBDE concernées sont :
– Modification du rapport précédent-suivant.
– Modification des propriétés de pas (type).
– Modification du rapport pas-action.
– Modification des qualifiants (signe spécifiant l'action).
Un message d'avertissement est alors émis. Vérifiez le risque existant avant de poursuivre le
process et d'acquitter le message d'avertissement.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-3


PC WorX

Tableau A-2 Applications possibles et restrictions pour la fonction « Télécharger modifications » (Fortsetzung)

Domaine Utiliser après avoir Ne pas utiliser après avoir


Variables – Inséré/effacé des variables locales et globales
– Modifié des variables locales et globales (va-
leur initiale comprise)
Types de – Modifié le type de données des variables, qui
données sont alors initialisée à nouveau
– Inséré/effacé des types de données
– Modifié des déclarations de types de données
Les variables des données modifiées sont ini-
tialisées.
– Modifié la zone de données
Blocs – Déclaré de nouvelles instances BF (utilisa-
fonctionnels teur/firmware)
Programme – Modifié des commentaires dans le code du pro-
gramme
– Inséré/effacé des instances de programme
Tâches – Modifié des temps de cycle de tâche – Inséré ou effacé des tâches
– Modifié les temps de chien de garde pour des – Modifié d'autres propriétés de tâche que le
tâches temps de cycle et le temps de chien de garde
(c'est-à-dire type de tâche, priorité, numéro
d'événement, assignation SPG, taille de pile)
Configuration – Modifié des paramètres du pilote dans la confi- – Modifié des groupes VAR_CONF dans la confi-
E/S guration d'E/S guration d'E/S
– Inséré/effacé un groupe d'E/S dans la – Modifié d'autres propriétés de groupe d'E/S que
configuration d'E/S le paramètre du pilote (par ex. adresses, le pi-
lote lui-même, l'affectation de la tâche, etc.)
Autres – Inséré de nouvelles configurations et res-
sources

Si une limitation a été ignorée, le système affiche un message d'erreur dans la « Fenêtre de
message ». Appelez l'aide correspondant au message d'erreur en effectuant un clic droit
sur le texte situé dans la « Fenêtre de message » et en sélectionnant l'élément du menu
contextuel « Aide concernant les messages ». Annulez la modification responsable de l'ap-
parition du message, créez le projet à nouveau puis exécutez une nouvelle fois
« Télécharger modifications ».

Des informations plus détaillées se trouvent dans l'aide en ligne de PC WorX.

A-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Possibilités de modification d'un projet

A 2.2 Modifications en ligne

« Modifier en ligne » une UOP signifie que, en une seule étape, les modifications réalisées
dans le projet sont compilées, le code est généré et tout est envoyé automatiquement à
l'API en service. L'API poursuit son fonctionnement pendant toute la procédure ; par consé-
quent, l'exécution du programme dans l'API n'est pas interrompue pendant la compilation
et l'émission.

L'élément de menu « Modifications en ligne » est disponible uniquement en mode hors


ligne. Vous pouvez commuter la feuille de travail concernée entre les modes en ligne et
hors ligne en utilisant le symbole « Débogage marche/arrêt » situé dans la barre d'outils.

Vous pouvez appeler les « Modifications en ligne » via l'élément de menu « Code, Modifi-
cations en ligne » ou l'icône correspondante (voir chapitre « Symboles fréquemment utili-
sés pour la compilation et le débogage » à la page 3-4).
Vous pouvez utiliser la commande « Modifications en ligne » de deux manières :
1. Pour corriger des erreurs du code.
Si vous avez découvert une erreur de programmation en mode en ligne et avez com-
muté en mode hors ligne pour corriger l'erreur, vous pouvez compiler les modifications
effectuées en utilisant « Modifications en ligne ».
2. Pour poursuivre le développement d'un projet de base.
Dans certains cas, il peut être plus simple et plus convivial de développer un projet par
le biais de modifications en ligne plutôt qu'en utilisant la commande « Compiler les
modifications ». Après avoir compilé un projet pour la première fois avec « Compiler les
modifications », vous pouvez compléter ce « tronc » en éditant différentes feuilles de
travail en code UOP puis ajouter ces compléments au programme API fonctionnant
déjà sur le système cible via « Modifications en ligne ».
Dans les deux cas, les modifications sont envoyées automatiquement à l'API qui demeure
en service, c'est-à-dire que vous pouvez ensuite observer les modifications en mode en
ligne.
Le tableau suivant indique dans quelles situations utiliser et ne pas utiliser la fonction
« Modifications en ligne ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-5


PC WorX

Tableau A-3 Applications possibles et restrictions pour la fonction « Modifications en ligne »

Domaine Utiliser après avoir Ne pas utiliser après avoir


Variables – Inséré de nouvelles variables locales et glo- – Modifié des propriétés de variables
bales – Modifié des valeurs initiales de variables (il est
– Effacé des variables n'étant pas utilisées dans impossible de modifier en ligne des variables
le fichier CSV (*.csv) initialisées)
– Inséré des variables globales non disponibles
sur des entrées et sorties directes
– Supprimé des variables de la feuille de travail
du programme
– Inséré un bloc fonctionnel spécifique à l'utilisa-
teur*
* condition préalable : une instance de ce BF a déjà
été déclarée dans une feuille de travail de variable
d'une UOP quelconque de la même ressource
Fonctions – Inséré de nouvelles fonctions définies selon – Modifié les paramètres formels de fonctions
CEI – Inséré de nouveaux paramètres formels
– Inséré une fonction spécifique à l'utilisateur*
– Inséré une fonction provenant d'une biblio-
thèque de firmware ou d'utilisateur
* condition préalable : cette fonction a déjà été ap-
pelée dans une UOP quelconque de la même res-
source.
Blocs fonc- – Inséré de nouveaux blocs fonctionnels définis – Modifié les paramètres formels de blocs fonc-
tionnels selon CEI tionnels (VAR_INPUT, VAR_OUTPUT et
– Inséré un bloc fonctionnel spécifique à l'utilisa- VAR_IN_OUT)
teur* – Inséré de nouveaux paramètres formels
– Inséré un bloc fonctionnel provenant d'une bi-
bliothèque de firmware ou d'utilisateur*
* condition préalable : une instance de ce BF a déjà
été déclarée dans une feuille de travail de variable
d'une UOP quelconque de la même ressource
Autres Voir le Tableau A-4 « Règles propres au langage de – Modifié des constantes de suites de caractères
programmation » à la page A-7 ou des suites de caractères spécifiques à l'utili-
sateur
– Supprimé des UOP ou des bibliothèques
– Modifié la structure matérielle

Pour modifier des fonctions et des blocs fonctionnels, tenez compte de ceci :

Afin de permettre les modifications en ligne dans les cas mentionnés, le projet doit avoir
été compilé avec « Compiler les modifications » puis envoyé au système cible. Le mode
en ligne doit également avoir déjà été actif.

A-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Possibilités de modification d'un projet

Tableau A-4 Règles propres au langage de programmation

Langage Modification en ligne possible après avoir


Tous – Inséré des sauts de ligne et des lignes vides
– Inséré ou modifié des commentaires
Listes – Inséré ou modifié des opérateurs LI
d'instructions – Modifié la profondeur d'imbrication
ST – Modifié des instructions ou expressions
FBD (FBS) – Modifié des réseaux existants
– Modifié un graphique, par exemple déplacé des lignes ou des blocs fonctionnels
– Modifié ou inséré des réseaux
LD – Modifié des réseaux existants
– Modifié un graphique, par exemple déplacé des lignes ou des blocs fonctionnels
– Modifié ou inséré des réseaux
AS – Modifié des variables, des réseaux FBD ou LD directement liés entre eux
– Modifié des intervalles de temps pour les signes spécifiques du temps
– Modifié des noms de variables dans des blocs d'action

Utilisez « Compiler les modifications » si les modifications en ligne échouent.


Si certaines de ces restrictions ne sont pas respectées, le processus de modification en
ligne est interrompu et un message d'erreur correspondant apparaît dans la « Fenêtre de
message ». 
Lorsque la commande « Modifications en ligne » est interrompue, compilez le projet avec
« Compiler les modifications » en envoyez-le manuellement à l'API. Vous pouvez alors le
modifier à nouveau en ligne.

Des informations plus détaillées se trouvent dans l'aide en ligne de PC WorX.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-7


PC WorX

A3 Maniement Retain élargi

Le mot clé RETAIN sert à déclarer des variables non volatiles. La valeur d'une variable
non volatile est maintenue également lorsque l'API est désactivé. Lors d'une reprise à
chaud, la dernière valeur des variables est utilisée.
Application : votre programme d'application est en cours d'exécution sur l'API. Des modi-
fications sont alors requises sur les variables non volatiles ou de nouvelles variables RE-
TAIN doivent être insérées.
Si le maniement Retain n'existait pas, il vous faudrait effectuer une reprise à froid après
les modifications. Ceci provoquerait une réinitialisation de toutes les variables.
Une reprise à froid de l'API n'est plus nécessaire grâce au maniement Retain du système
de programmation après la modification des variables non volatiles. En revanche, une
reprise à chaud est possible.
Le maniement Retain obtient la valeur de chaque variable non volatile symbolique en la
téléchargeant avant que le projet modifié et nouvellement compilé soit envoyé au contrô-
leur. Une fois le programme modifié envoyé à l'API, le système envoie à nouveau les valeurs
enregistrées auparavant aux adresses mémoire correspondantes.
Tenez compte des remarques suivantes :
– Lors de l'insertion de nouvelles variables non volatiles : 
Lors d'une reprise à chaud, chaque variable nouvellement insérée est initialisée avec
la valeur initiale attribuée. Si aucune valeur initiale n'a été attribuée lors de la déclara-
tion d'une nouvelle variable, elle est initialisée avec la valeur par défaut du type de don-
nées concerné.
– Lors de la modification de variables non volatiles existantes : 
Le maniement Retain identifie chaque variable non volatile grâce à son chemin d'ins-
tance, son nom de variable (sans différenciation majuscules-minuscules) et son type
de données. Si l'un des ces trois critères a été modifié, la variable non volatile est consi-
dérée comme nouvellement déclarée et est initialisée (soit avec la valeur initiale décla-
rée, soit avec la valeur par défaut comme décrit ci-dessus). 
Attention, les modifications réalisées dans un type de données spécifique ont pour
conséquence l'initialisation de toutes les variables de ce type. Exemple : une fois le
type de données d'une structure modifié, tous les éléments de cette structure sont ini-
tialisés (voir ci-dessus).
– Lors de l'effacement de variables non volatiles :
Les variables non volatiles supprimées n'influencent en rien le maniement Retain.
Il peut cependant arriver que les variables non volatiles restantes soient déplacées
dans l'image de l'API.
– Lors du déplacement de variables non volatiles :
Veillez à ce que des variables puissent être déplacées dans l'image de l'API lorsque
vous insérez, supprimez et déplacez des variables dans le tableau des variables.

Avec la fonction « Télécharger modifications », les données Retain sont maintenues uni-
quement si le projet actuel a été enregistré dans la mémoire de paramétrage.
Par conséquent, pour l'envoi, vous devez également activer « Inclure projet amorçage »
(voir tableau A-2 à la page A-2) pour éviter les incohérences.

Des informations plus détaillées se trouvent dans l'aide en ligne de PC WorX.

A-8 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Simulation

A4 Simulation

PC WorX vous offre la possibilité de développer intégralement un projet contenant un


contrôleur à processeur de type « IPC » (RFC 4xx et S-MAX 4xx) sans aucun matériel et
d'en simuler le fonctionnement. Si vous avez ensuite installé du matériel selon la structure
simulée, vous pouvez mettre votre projet en service sur le matériel en commutant la ligne
de communication utilisée.
Un exemple de simulation se trouve au chapitre 7, « Exemple de projet de simulation avec
contrôleurs équipés du processeur de type « IPC » ».

A5 Comparaison de projets

Le menu « Projet, Comparer projets » vous permet de faire comparer deux projets compilés.
• Ouvrez l'un des deux projets à comparer
• Dans le menu « Projets », ouvrez l'élément « Comparer projets ».
• Dans le dialogue qui apparaît alors, sélectionnez le deuxième projet à comparer.
• Ouvrez la zone de travail dédiée à la comparaison de projet.
Toutes les différences sont alors affichées sous forme de tableau dans la zone de travail
« Résultat de la comparaison de projet ».

A6 Visualisation

Les données créées dans PC WorX sont utilisables dans d'autres programmes, par ex.
pour visualiser des process.
Afin de pouvoir utiliser ces données, vous devez disposer du AX OPC Server et/ou d'un lo-
giciel de visualisation.

Pour obtenir des informations complémentaires au sujet de la visualisation et du AX OPC


Server, veuillez consulter : chapitre « AX OPC Server et WebVisit » à la page C-1

A7 Remplacement d'un contrôleur


(Hardware Replace)

Un assistant est à votre disposition pour vous faciliter le remplacement d'appareils com-
plexes de type commande (contrôleur). Il peut être indispensable de remplacer le contrô-
leur par exemple lorsque vous avez simulé un projet avec un RFC 450 ETH-IB et que vous
souhaitez utiliser un ILC 370 PN 2TX-IB dans le projet réel.
• Passez dans la zone de travail Configuration du bus.
• Dans la fenêtre « Structure du bus », sélectionnez le contrôleur à remplacer (dans la
tableau A-3 à la page A-10 : RFC 450 ETH-IB).
• Ouvrez le menu contextuel du contrôleur.
• Sélectionnez l'élément « Remplacer … ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-9


PC WorX

Fig. A-3 Remplacement d'un appareil

L'assistant s'ouvre.
• Confirmez la fenêtre qui s'ouvre avec « Suivant ».
Une sélection de tous les contrôleurs susceptibles de remplacer le contrôleur actuel du pro-
jet s'ouvre.

Si la fenêtre est vide, vous n'avez aucune possibilité de remplacer le contrôleur actuelle-
ment utilisé par un autre.

• Sélectionnez le nouveau contrôleur (par ex. ILC 370 PN).

Fig. A-4 Sélection du nouveau contrôleur

• Confirmez la sélection avec « Suivant ».


L'assistant procède au remplacement.

A-10 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Remplacement d'un contrôleur (Hardware Replace)

En fonction des contrôleurs concernés par l'échange, une adaptation de la topologie du bus
peut être nécessaire. Pour cela, il peut être nécessaire d'insérer des appareils supplémen-
taires.
Dans l'exemple, un coupleur de bus (IBS IL 24 BK-T/U) est raccordé au RFC 450 ETH-IB.
Le coupleur ne peut pas être simplement raccordé au ILC 370 PN 2TX-IB. Pour pouvoir
continuer à l'utiliser, l' ILC 370 PN 2TX-IB doit être équipé d'un module à dérivation de bus
interstation (par ex. IBS IL 24 RB-T) juxtaposé.
Si une telle adaptation est nécessaire, une fenêtre proposant les différents appareils
d'adaptation possibles s'affiche à l'écran.
• Sélectionnez l'appareil que vous souhaitez utiliser.

Fig. A-5 Sélection de l'appareil à insérer pour adapter la structure

L'assistant vous informe du succès du remplacement du contrôleur et attire votre attention


sur ses particularités.

Fig. A-6 Achèvement du remplacement

• Confirmez le remplacement avec « Terminer ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-11


PC WorX

La structure de bus et le nouveau contrôleur s'affichent.

Fig. A-7 Structure du bus et nouveau contrôleur

Dans l'exemple, un contrôleur INTERBUS a été remplacé par un contrôleur PROFINET IO.
En comparant les structures de bus de la fig. A-3 et de la fig. A-7, vous pouvez constater
que le remplacement du contrôleur a provoqué une adaptation correspondante de la struc-
ture. La structure purement INTERBUS a été remplacée par une structure PROFINET.
Dans l'exemple ci-dessous, il serait utile de ne pas raccorder les modules Inline par l'inter-
médiaire d'un module en dérivation et d'un coupleur de bus, mais de les juxtaposer directe-
ment au contrôleur Inline.
• Dans ce cas, adaptez la structure du bus.
• Déplacez les modules d'E/S Inline directement sur les nœuds INTERBUS du contrô-
leur.
• Supprimez ensuite le coupleur de bus (IBS IL 24 BK-T/U) puis le module de dérivation
(IBS IL 24 RB-T).

Fig. A-8 Adaptation manuelle de la structure du bus avec nouveau contrôleur

Adaptation de la Dans certains cas rares, il se peut que la « Fenêtre de message » affiche un message d'er-
ressource de reur du type suivant une fois que vous avez procédé au changement de contrôleur :
configuration  « Ressource : le type de configuration de la ressource « STD_CNF.STD_RES » n'est pas
par défaut adapté. Le type actuel est « IPC_40 ». Mais le type « ARM_L_40 » est attendu. De cas,
veuillez procéder comme suit :
• Adaptez d'abord la configuration, puis la ressource.
• Passez à la zone de travail Programmation CEI.
• Ouvrez le menu contextuel de la configuration, puis sélectionnez l'élément
« Propriétés ».

A-12 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Remplacement d'un contrôleur (Hardware Replace)

Fig. A-9 Menu contextuel de la configuration : Propriétés

• Passez dans l'onglet « API/Processeur ».


• Sélectionnez le type de processeur du contrôleur. Dans l'exemple : ARM_L_40.

Fig. A-10 Sélection du type de processeur

• Confirmez la sélection avec « Appliquer ».


Un message vous informe qu'il peut être nécessaire d'adapter certaines autres parties du
projet.

Fig. A-11 Avertissement

• Confirmez l'avertissement avec « OK ».

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-13


PC WorX

• Confirmez la sélection du type de processeur avec « OK ».


• Ouvrez le menu contextuel de la ressource puis sélectionnez l'élément « Propriétés ».

Fig. A-12 Menu contextuel de la ressource : Propriétés

• Passez dans l'onglet « API/Processeur ».


• Sélectionnez le type de processeur du contrôleur. Dans l'exemple : ILC370PN.

Fig. A-13 Sélection du type de processeur

• Confirmez la sélection avec « Appliquer ».

A-14 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Remplacement d'un contrôleur (Hardware Replace)

Un message vous informe qu'il peut être nécessaire d'adapter certaines autres parties du
projet.
• Confirmez l'avertissement avec « OK ».
• Confirmez la sélection du type de processeur avec « OK ».
• Compilez le projet pour découvrir les erreurs éventuelles.
• Si vous avez utilisé des UOP spéciales, adaptez-les également.
• Compilez le projet.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-15


PC WorX

A8 Fichiers de description des appareils

Les fichiers de description des appareils sont des fichiers FDCML ou GSD qui décrivent un
appareil dans son intégralité. Si le catalogue d'appareils ne contient aucun fichier de des-
cription d'appareil, vous devez l'importer.

A 8.1 Fichiers de description des appareils Phoenix Contact

Lors d'une nouvelle installation de PC WorX, les fichiers de description des appareils sont
installés conjointement, et ceci pour tous les appareils disponibles à cet instant. Ces des-
criptions se trouvent également dans le catalogue d'appareils. Lors de l'installation des Ser-
vice Packs de PC WorX, de nouveaux fichiers de description d'appareils sont installés dans
le répertoire « ..\FDCML10\…\Phoenix Contact ». Ces nouvelles descriptions ne sont
pas encore comprises dans le catalogue d'appareils. Importez-les selon vos besoins.
• Dans la fenêtre « Catalogue d'appareils » de PC WorX, sélectionnez « Phoenix
Contact ».
• Ouvrez le menu contextuel puis sélectionnez « Importer l'appareil… ».

Fig. A-14 Catalogue d'appareils : Importer l'appareil

• Sélectionnez le fichier de description d'appareil. Si vous avez utilisé l'installation stan-


dard proposée, celle-ci se trouve dans le répertoire 
C:\Documents et paramètres\All Users\Documents
(communs)\FDCML10\xxx\Phoenix Contact.
xxx = Système (par ex. ETHERNET, INTERBUS, PROFINET)

A-16 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Fichiers de description des appareils

Fig. A-15 Répertoire des fichiers de description d'appareils

• Confirmez votre sélection.


La « Fenêtre de message » vous indique si l'appareil a été importé avec succès.

A 8.2 Fichiers de description des appareils pour contrôleurs


Inline

Si vous avez utilisé l'installation standard proposée, les fichiers de description des appareils
et toutes les configurations possibles des contrôleurs Inline se trouvent dans le répertoire
C:\Documents et
paramètres\All Users\Documents(communs)\FDCML10\INTERBUS\Phoenix
Contact\modification

Fig. A-16 Répertoire des fichiers de description d'appareils

• Copiez le fichier de description d'appareil requis dans le répertoire 


…\FDCML10\INTERBUS\Phoenix Contact.
• Procédez comme décrit plus haut.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-17


PC WorX

A 8.3 Fichiers de description des appareils d'autres fabricants


(fichiers GSD)

Les fichiers GSD vous permettent d'intégrer des appareils de fabricants autres que
Phoenix Contact dans PC WorX.
• Copiez le fichier GSD correspondant à votre appareil, par ex. depuis Internet, sur le
disque dur de votre PC.
• Dans la fenêtre « Catalogue d'appareils » de PC WorX, sélectionnez « Phoenix Contact ».
• Ouvrez le menu contextuel, puis sélectionnez « Importer fichier GSD… ».

Fig. A-17 Catalogue d'appareils : Importer le fichier GSD

• Sélectionnez le fichier de description d'appareil et confirmez avec « Ouvrir ».


PC WorX définit une entrée pour l'appareil dans le catalogue d'appareils. L'entrée se trouve
dans le répertoire C:\Documents et paramètres\All Users\Documents (communs)\
FDCML10\… (avec l'installation standard).
La « Fenêtre de message » vous indique si l'appareil a été importé avec succès.

Lors de la lecture d'un appareil modulaire, la configuration de bus n'affiche que l'appareil,
et non ses modules.
Les modules de ces appareils doivent être intégrés manuellement. Procédez de la façon
suivante :
• Ouvrez le catalogue de modules en passant par « Affichage… Catalogue de
modules… ».
• Sélectionnez les modules de l'appareil l'un après l'autre à partir du catalogue de mo-
dules et insérez-les à un niveau inférieur, en dessous de l'entrée de l'appareil, en main-
tenant le bouton de la souris enfoncé.

A 8.4 Création d'un fichier de description d'appareil

Vous pouvez créer un fichier de description d'appareil s'il n'en existe pas encore. A cet effet,
un éditeur de description d'appareils existe sur le DVD de la Suite logicielle
AUTOMATIONWORX.

A-18 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Topologie Ethernet

A9 Topologie Ethernet

PC WorX offre la possibilité de reconnaître automatiquement la topologie Ethernet. Dans la


fenêtre « Topologie Ethernet », vous pouvez faire afficher tous les appareils Ethernet du
projet avec ses connexions. Pour tous les appareils avec fonction LLDP, les connexions
sont affichées automatiquement avec le numéro de port correspondant.
Pour que cela soit possible, une connexion en ligne doit être établie entre PC WorX et une
configuration de bus complète.

Vous trouverez de plus amples informations sur la vue de la topologie Ethernet dans l'aide
en ligne.
La vue de la topologie en ligne vous offre les options d'affichage suivantes que vous pouvez
sélectionner dans le menu contextuel :
Menu contextuel de l'appareil
Détails sur l'appareil La fenêtre « Détails sur l'appareil » est appelée via le menu
contextuel de l'appareil. Les propriétés indiquées sont par
ex. l'adresse IP, le nom d'appareil DNS/PROFINET, le
nom de l'équipement, la version du firmware … . Si votre
application l'exige, vous pouvez adapter ces propriétés de
l'appareil à l'aide de ce dialogue.
Web Interface Lorsqu'une Web Interface est présente pour l'appareil (par
ex. pour un switch), celle-ci peut être appelée dans le na-
vigateur à l'aide du menu contextuel.
Menu contextuel de la présentation de la topologie
Topologie La topologie Ethernet peut être mise à jour, supprimée ou
rechargée manuellement ou par cycles réglables. Vous
pouvez également enregistrer un état de topologie donné
ou en rouvrir un déjà enregistré.
Affichage en ligne La disponibilité des équipements de bus peut être repré-
sentée en ligne. Les équipements de bus non disponibles
dans le réseau sont marqués.
Les équipements disponibles sont marqués par un point
vert alors que les équipements non disponibles sont mar-
qués par un point rouge avec une croix blanche. Lorsque
la disponibilité est modifiée, le changement d'état apparaît
lorsque vous mettez l'affichage à jour.
Édition En mode Édition, vous pouvez ajouter les connexions
entre les équipements reliés si celles-ci ne sont pas affi-
chées.
Affichage Vous pouvez agrandir/réduire et imprimer la représenta-
tion de la fenêtre « Topologie Ethernet » ainsi qu'y faire af-
ficher des informations relatives au projet.
Magnifier La fonction « Magnifier » vous permet d'agrandir/de ré-
duire des sections du réseau pour une représentation dé-
taillées de certaines sections ou une meilleure vue d'en-
semble de sections de réseau de taille plus importante.
Lorsque vous cliquez sur une connexion ou un numéro de port dans la représentation de
topologie, le système affiche l'information relative à la connexion.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT A-19


PC WorX

Afin d'assurer une représentation suffisamment claire des réseaux de taille importante, les
switches superposés à une branche de réseau sont affichés dans un onglet. Pour passer
d'une branche de réseau affichée à une autre, cliquez sur l'onglet du switch correspondant.

A 10 Topologie INTERBUS

PC WorX offre la possibilité de reconnaître automatiquement la topologie INTERBUS. Dans


la fenêtre « Topologie INTERBUS », vous pouvez faire afficher la structure de l'INTERBUS.

Fig. A-18 Topologie INTERBUS pour un système INTERBUS.

Si vous utilisez cette fonction lors de l'utilisation de PROFINET, le système affiche unique-
ment la topologie INTERBUS raccordée au nœud INTERBUS du contrôleur.
Pour imprimer la structure de bus complète, vous pouvez utiliser une autre fonction dis-
ponible dans PC WorX :
• Activez le menu contextuel sur un élément quelconque dans la configuration du bus.
• Sélectionnez l'élément « Imprimer configuration de bus ».

A-20 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Informations d'état d'un système PROFINET IO

B Informations d'état d'un système PROFINET IO

B1 État du contrôleur PROFINET IO

Le contrôleur PROFINET IO dispose d'informations d'état qui indiquent son état de configu-
ration.
Ces informations peuvent être interrogées par le biais de la variable système
PNIO_CONFIG_STATUS. La variable système est disponible sous forme de mot dans
« Global_Variables » et sous forme de bits individuels décrits ci-après.

Fig. B-1 Variable système PNIO_CONFIG_STATUS

PNIO_CONFIG_ Cette variable est active lorsque l'initialisation correcte du contrôleur PROFINET IO a été
STATUS_READY possible. Aucune configuration imposée n'a été chargée par PC WorX. L'établissement de
la connexion avec les équipements est terminé.

PNIO_CONFIG_ Cette variable est active lorsqu'une configuration imposée a été chargée sur le contrôleur
STATUS_ACTIVE PROFINET IO. Dans cet état, le contrôleur PROFINET IO tente de manière cyclique d'éta-
blir une connexion vers tous les appareils de la configuration imposée (sous le symbole
PROFINET). Il essaie de trouver chacun des appareils portant un « Nom d'appareil
PROFINET » dans le sous-réseau actuel.
Si l'établissement de la liaison vers un périphérique PROFINET IO a réussi, la donnée de
process « PNIO_DATA_VALID » correspondante est activée.
Le contrôleur PROFINET IO essaie de manière cyclique d'établir une connexion vers les
appareils impossibles à atteindre à intervalles de 5 s environ.
L'établissement d'une connexion peut par exemple être impossible lorsque l'appareil cor-
respondant est prêt mais n'a pas reçu de nom d'appareil PROFINET correct.

PNIO_CONFIG_ Cette variable système est activée lorsqu'une erreur est apparue pendant la configuration
STATUS_CFG_FAULT du contrôleur PROFINET IO.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT B-1


PC WorX

B2 État d'un périphérique PROFINET IO

Vous pouvez interroger l'état d'un périphérique PROFINET IO avec des données de pro-
cess prédéfinies.

Fig. B-2 Périphérique PROFINET IO : Données de process prédéfinies

L'octet « ~PNIO_DATA_STATE » contenant les bits d'état correspondants est disponible.


Les données fournies par un périphérique PROFINET IO sont correctes uniquement
lorsque ces bits sont activés.

PNIO_DATA_VALID Avec PROFINET IO, il peut se produire au cours du fonctionnement normal qu'un périphé-
rique PROFINET IO ne puisse être adressé dans le réseau (par ex. périphériques libérés).
Avec cette variable, vous définissez pour votre application si, malgré le manque d'un péri-
phérique, les autres périphériques PROFINET IO doivent continuer de fonctionner imper-
turbablement ou non.
Dans les deux cas, le programme utilisateur doit obtenir des informations indiquant si un pé-
riphérique PROFINET IO fournit des données valides ou non. A cet effet, chaque périphé-
rique PROFINET IO présente la donnée de process PNIO_DATA_VALID.
Ce bit doit impérativement être activé pour que le périphérique PROFINET IO fournisse des
données valides et que les autres valeurs de process soient elles aussi valides.

PNIO_IS_PRIMARY Cette donnée de process est réservée aux futures fonctions de redondance.

PNIO_APPL_RUN Ce bit indique que l'application fonctionne sur le périphérique PROFINET IO.

PNIO_NO_DIAG Lorsque ce bit est activé, aucun diagnostic d'appareil n'existe.

Les bits de l'octet « ~PNIO_DATA_STATE » ne sont pas tous utilisés. Afin de ne pas uti-
liser les bits non occupés par erreur, masquez-les dans le programme du contrôleur en
établissant une liaison avec un masque de bit correspondant.

Affectez des variables aux données de process afin de pouvoir interroger l'état.
• Passez dans la zone de travail Affectation de données de process.
• Sélectionnez la ressource dans la fenêtre supérieure gauche« Symboles/Variables »
(dans l'exemple : « STD_RES : ILC390PN »).
• Dans la fenêtre supérieure droite, sélectionnez l'appareil dont vous souhaitez relier les
données de process à des variables (par ex. ILB PN 24 DI16 DIO16-2TX).

B-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Mémoire INTERBUS

• Sélectionnez la variable que vous souhaitez relier (par ex. PNIO_NO_DIAG).


• Si des variables sont déjà définies, reliez la variable sélectionnée à l'une des variables
représentée à gauche par Glisser & Déplacer.Si vous souhaitez relier d'autres données
de process alors que les variables correspondantes n'existent pas, sélectionnez
« Créer variable » dans le menu contextuel.
La variable ainsi créée s'affiche dans la fenêtre inférieure gauche.

Fig. B-3 Périphérique PROFINET IO : Variable créée pour la consultation d'état

B3 Mémoire INTERBUS

Les mémoires d'un maître INTERBUS sont disponibles directement sous forme de données
de process. Affectez les données de process aux variables du contrôleur selon vos besoins.

Fig. B-4 Mémoire INTERBUS

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT B-3


PC WorX

B4 Réglage de tous les périphériques PROFINET IO


dans un état défini

Dans de nombreux cas, une machine/installation n'est plus utilisable en cas de défaillance
de l'un des périphériques PROFINET IO. C'est le cas aujourd'hui avec INTERBUS lorsque
l'installation n'utilise aucun coupleur de bus ni d'arrêt sans rétroaction.
Dans l'exemple, la défaillance d'un périphérique PROFINET IO n'a aucune incidence sur le
fonctionnement de tous les autres périphériques PROFINET IO. Si, en cas d'erreur, vous
souhaitez régler toutes les sorties dans un état défini, vous pouvez le faire à l'aide de la va-
riable système PNIO_FORCE_FAILSAFE. Celle-ci se trouve dans la zone de travail Pro-
grammation CEI, sous « Global_Variables ».

Fig. B-5 Variable système PNIO_FORCE_FAILSAFE

Lorsque les variables sont activées, tous les périphériques PROFINET IO émettent des va-
leurs nulles ou des valeurs de remplacement définies (les valeurs de remplacement sont
actuellement préréglées sur « 0 »). Les entrées correspondantes sont réglées sur zéro.

B-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


AX OPC Server et WebVisit

C AX OPC Server et WebVisit

C1 AX OPC Server

Les conditions d'utilisation de AX OPC Server sont décrites dans la documentation corres-
pondante.
AX OPC Server comprend
– le « Configurateur OPC » destiné à établir la connexion entre et un client OPC (par ex.
Visu+) et PC WorX et
– un « OPC Test Client » destiné à tester la connexion.
Le AX OPC Server est lui aussi installé en version démo. Pour enregistrer votre licence, pro-
cédez comme suit :
• Démarrez l'« OPC Test Client ».
• Dans la barre de tâches, activez le menu contextuel de l'icône « OPC Test Client ».

Fig. C-1 Enregistrement OPC Test Client

• Sélectionnez l'élément « Register » puis entrez votre code d'enregistrement.

C 1.1 Préparatifs dans PC WorX

• Pour pouvoir utiliser une variable dans AX OPC Server, cochez la case « OPC »
– lors de l'application des variables dans la fenêtre « Propriétés de variables » (fig. C-2)
ou
– dans la feuille de travail des variables (tableau C-3 à la page C-2).

Fig. C-2 Application d'une variable pour AX OPC Server

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT C-1


PC WorX

Fig. C-3 Activation de « OPC » dans la feuille de travail des variables

• Pour télécharger le projet, cochez la case « Inclure données OPC ».

Fig. C-4 Télécharger : Inclure données OPC

C 1.2 Configurateur OPC

• Démarrez le programme « OPC Configurator ».


L'accès aux commandes du configurateur a lieu via des menus contextuels.
• Sélectionnez le type de ressource.

Fig. C-5 Sélection du type de ressource

C-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


AX OPC Server

• Ouvrez le menu contextuel de l'entrée « TestResource ».


• Sélectionnez l'élément « Settings ».

Fig. C-6 Settings

• Dans « IP Address », entrez l'adresse IP du contrôleur que vous souhaitez utiliser pour
les données OPC.

Fig. C-7 Saisie de l'adresse IP du contrôleur

Vous avez ainsi achevé la configuration permettant à un client OPC d'utiliser les données
OPC.

Fig. C-8 Configuration OPC achevée

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT C-3


PC WorX

C 1.3 OPC Test Client

Pour tester la configuration OPC, vous pouvez utiliser le client test.


• Ouvrez le programme « OPC Test Client ».
• Connectez le client test au serveur OPC en sélectionnant l'entrée « Connect » dans le
menu « Server ».

Fig. C-9 Connexion du client test

• Dans le menu « Group », sélectionnez le point « Add all Items » pour faire afficher
toutes les variables définies comme variables OPC.

Fig. C-10 Add all Items – Affichage des variables OPC

Les variables définies s'affichent.

C-4 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


AX OPC Server

Pour définir des variables dans le client test, par ex. pour tester la connexion, procédez
comme suit :
• Sélectionnez la variable à définir puis cliquez sur « Write Item ».

Fig. C-11 Variables OPC, bouton de commande « Write Item »

• Dans la fenêtre « Write Item Value », saisissez la valeur requise (dans l'exemple :
IN2 = 1 (BOOL)).

Fig. C-12 Variable OPC : définition d'une valeur

• Confirmez la saisie avec « OK ».


Le champ « Value » affiche le résultat.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT C-5


PC WorX

C2 WebVisit

Le logiciel WebVisit est destiné à visualiser les variables globales du contrôleur Inline utilisé
avec PC WorX. WebVisit est un logiciel permettant de créer des pages Internet. La compo-
sante temps réel du logiciel est un serveur web intégré dans PC WorX. La visualisation
réelle des valeurs des variables est prise en charge par un navigateur standard compatible
Java.
La visualisation de variables de votre projet PC WorX dans WebVisit est possible en co-
chant la case « PDD »
– dans la fenêtre « Propriétés de variables » (fig. C-13) ou
– dans la feuille de travail des variables (fig. C-14).

Fig. C-13 Application d'une variable pour WebVisit

Fig. C-14 Activation de PDD dans la feuille de travail des variables

Un fichier « pdd.csv » est généré lors de la compilation du projet ; il sera ensuite utilisé par
WebVisit pour la visualisation.
Dans WebVisit, entrez le projet PC WorX utilisé (recommandé) ou le fichier pdd.csv corres-
pondant.

Les informations concernant le maniement de WebVisit se trouvent dans la documenta-


tion correspondante.

C-6 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03


Commandes/contrôleurs de Phoenix Contact

D Commandes/contrôleurs de Phoenix Contact


Plusieurs variantes de différentes commandes/contrôleurs sont proposées au cours de la
création d'un nouveau projet. Ces variantes se distinguent selon la version du matériel et du
firmware utilisé. Les différentes variantes d'une commande/d'un contrôleur varient ainsi au
niveau des fonctionnalités disponibles dans PC WorX.
Pour de plus amples informations au sujet des différentes commandes/contrôleurs, veuillez
consulter la note destinée aux utilisateurs « AH EN BASIC DATA ILC… /RFC… /FC… ».
Ce document vise à vous donner un aperçu des contrôleurs utilisant la technologie de com-
mande de Phoenix Contact. Il contient les caractéristiques principales des contrôleurs de la
gamme de contrôleurs Phoenix Contactregroupés selon la classe de commande ainsi que
les références de commande des différents contrôleurs.

7127_fr_03 PHOENIX CONTACT D-1


PC WorX

D-2 PHOENIX CONTACT 7127_fr_03

Vous aimerez peut-être aussi