Vous êtes sur la page 1sur 60

Notions de phénomènes de transfert

Programme
01 Introduction aux phénomènes de transfert

02 Transfert de chaleur

03 Transfert de quantité de mouvement

04 Transfert de matière
Introduction
aux
phénomènes de
transfert
Questions

Pourquoi la ventilation Pourquoi l’eau change-t-


aide à réduire la elle de comportement
01 température de votre 02 plus vous ouvrer votre
chocolat chaud? robinet?

Comment les
médicament se
03 04 dans vos
distribuent
tissus?
Parmi les modes d’échange thermiques, le transfert de
chaleur est certainement l’un des plus courants. Dès qu’une
Chapitre I: différence de température apparait entre deux systèmes, le
transfert de chaleur va intervenir. Le transfert de chaleur
Transfert de est l’écoulement de la chaleur d’une région à haute
température vers une région à basse température. Le
transfert de chaleur intervient dans tous les procédés des
chaleur différents secteurs d’activités :
Chimie, pharmacie, agroalimentaire, environnement, pétrole.

Questions:

 Commet maximiser le TC de chaleur à travers une surface.


 Comment augmenter l’efficacité d’un échangeur de chaleur.
 Comment réduire les pertes thermiques. .
Modes de transfert de chaleur

Conduction
Convection Rayonnement

La conduction peut se définir comme La convection implique le mouvement


étant un transfert de chaleur sans C’est un transfert de chaleur entre
des particules de matière et par suite
déplacement des particules de matière deux corps séparés par le vide. D’une
le transfert de chaleur concerne
les unes par rapport aux autres. La manière générale, tous les corps
exclusivement les fluides : liquide et
émettent par leur surface de l’énergie
conduction est le seul mode de gaz. Dans ce cas, il y’a déplacement
transfert intervenant au sein des sous forme électromagnétiques
appréciables des molécules et le TC
milieux solides. . dépendra du régime d’écoulement. .
Sens du transfert thermique
Transfert de chaleur par conduction
Exemple: la propagation de la chaleur
le long d’une barre métallique chauffée
à une extrémité par une flamme
Transfert de chaleur par conduction
Transfert de chaleur par conduction
Transfert de chaleur par conduction

k k k k
Transfert de chaleur par convection
Transfert de chaleur par convection
Transfert de chaleur par rayonnement
Transfert de chaleur par rayonnement
Modes de transfert de chaleur
Transfert de chaleur par conduction
y
z

y + dy

y
Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur

Entrée Production d’énergie Sortie accumulation


Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur

+ +
Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur
Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur
Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur
Transfert de chaleur par conduction
Bilan de chaleur
Transfert de chaleur par conduction

y
Bilan de chaleur :

Régime permanent Tp0 Tp1


Hypothèses:
Sans production de chaleur 𝜑𝑣 =0

Transfert unidirectionnel suivant x:


z

x
e
Transfert de chaleur par conduction

(1) a, b = constantes à déterminer

Détermination des constantes :


Conditions aux limites

On remplace dans l’équation (1)

Profil de température
Transfert de chaleur par conduction

Flux de chaleur à travers le mur :


Résistance thermique à la conduction

Rth = m2

K.W -1

m W.m-1.K-1

Flux de chaleur
Transfert de chaleur par conduction

Ta1

Ta0 z x
Transfert de chaleur par conduction
Transfert de chaleur par conduction

Ta0 Ta1

e1 e2 e3
Transfert de chaleur par conduction

Trois résistance à
Deux résistance à
la conduction
la convection
Exercice d’application
e1 e2 e3
Transfert de chaleur par conduction

Hypothèses

Pas de production de chaleur


Transfert de chaleur par conduction

1
Bilan de chaleur :

Hypothèses: Sans production de chaleur Régime permanent


0

=0 1

En coordonnées =0

Transfert unidirectionnel suivant r

=0
Détermination de la constante a :
Condition aux limites
(𝑇1 −𝑇0 )
à 𝑇 = 𝑇1 : 𝑟 = 𝑟1 𝑇1 −𝑇0 = 𝑎(𝑙𝑛𝑟1 − 𝑙𝑛𝑟0 ) 𝑎=
(𝑙𝑛𝑟1 − 𝑙𝑛𝑟0 )

On remplace a dans l’équation (1)

𝑇1 − 𝑇0 𝑇1 − 𝑇0
𝑇 − 𝑇0 = 𝑙𝑛𝑟 − 𝑙𝑛𝑟
𝑙𝑛𝑟1 − 𝑙𝑛𝑟0 𝑙𝑛𝑟1 − 𝑙𝑛𝑟0 0
Profil de température
Flux de chaleur
𝑑𝑇 𝑑𝑇
𝜑 = −𝑘𝐴 𝜑 = −𝑘2𝜋𝐿𝑟
𝑑𝑟 𝑑𝑟
𝑇1
𝑟1 𝑙𝑛𝑟1
𝑑𝑟
𝜑න = −𝑘2𝜋𝐿 න 𝑑𝑇 𝜑 = −2𝑘𝜋𝐿(𝑇1 − 𝑇0 )
𝑟0 𝑟 𝑙𝑛𝑟0
𝑇0

Flux de chaleur
Conduction à travers une surface sphérique en régime permanent
Considérons un matériau solide délimité par deux surfaces sphériques. Supposons qu
e les températures intérieure et extérieure sont T0 au rayon interne r0 et T1 au
rayon externe r1.
Si k est constant en régime stationnaire sans production d’énergie
T1
Bilan de chaleur : r1
Hypothèses: Sans production de chaleur Régime permanent
r0
=0 T0
En coordonnées sphériques:

=0

Transfert unidirectionnel suivant r =0


Bilan de chaleur :
𝑑(𝑟𝑇)
𝑑𝑟
≠0
Détermination des constantes :
Conditions aux limites
:
:

On remplace b dans a:
Profil de température

On remplace a et b dans (1) :


Flux de chaleur
𝑑𝑇 𝑑𝑇
2
𝜑 = −𝑘𝐴 𝜑 = −𝑘4𝜋𝑟
𝑑𝑟 𝑑𝑟
𝑇1
𝑟1
𝑑𝑟 1 1
𝜑 න 2 = −𝑘4𝜋 න 𝑑𝑇 −𝜑 − = −𝑘4𝜋(𝑇1 − 𝑇0 )
𝑟1 𝑟0
𝑟0 𝑟
𝑇0

(𝑇0 − 𝑇1 )
𝜑 = 𝑘4𝜋
1 1 Flux de chaleur
𝑟0 − 𝑟1
Transfert de chaleur par convection

La convection est le mode de


transfert de chaleur qui se
produit uniquement au sein des
milieux fluides.
Elle intervient lorsqu’un fluide
en mouvement présente des
différences de température et
en particulier dans le cas d’un
transfert de chaleur entre une
paroi et ce fluide en mouvement
(gaz ou liquide).
Transfert de chaleur par convection
Transfert de chaleur par convection
Convection naturelle Convection forcée
Transfert de chaleur par convection
Détermination du coefficient d’échange de transfert de chaleur par convection h

Le coefficient d’échange h dépend :


Du type de convection : convection naturelle ou forcée.
Pour une convection forcée, h dépend de la vitesse du fluide en
mouvement et par suite du régime d’écoulement de fluide, laminaire ou turbulent ;

De la nature du fluide et de ses propriétés physiques : masse volumique (ρ),


Viscosité (µ), chaleur spécifique (cp), conductivité thermique (k),
considérées à la température moyenne du fluide ;
Transfert de chaleur par convection
h depend aussi du type de transfert de chaleur réalisé :

Transfert de chaleur sans changement d’état du fluide (chauffage ou refroidissement


du fluide),
Transfert de chaleur avec changement d’état du fluide (condensation d’une vapeur,
ébullition d’un liquide) ;

De la forme de la surface du solide en contact avec le fluide.


Transfert de chaleur par convection
Tous les paramètres qu’on vient de citer sont regroupés dans le coefficient d’échange de chaleur
par convection « h » ; le problème majeur préalable avant le calcul du flux de chaleur consiste à
déterminer h. par suite l’équation générale de transfert de chaleur, s’écrit :
Transfert de chaleur par convection
La résistance thermique équivalente à ce transfert de chaleur par convection e
st égale à :
Transfert de chaleur par convection

Détermination du coefficient d’échange par convection h

La détermination du coefficient d’échange par convection est un problème


relativement difficile, car h dépend d’un grand nombre de
paramètres.

La complexité des phénomènes de convection rend nécessaire l’utilisation de


techniques générales permettant de limiter le nombre des paramètres d’un
problème.

Ces techniques sont l’analyse dimensionnelle et la similitude.


Transfert de chaleur par convection
Détermination du coefficient d’échange par convection h
Transfert de chaleur sans changement d’état du fluide
L’analyse dimensionnelle a permis de mettre en évidence les nombres sans dimensions suivants :

le nombre de Nusselt, noté

dans lequel intervient le coefficient d’échange par convection h ;

le nombre de Reynolds, noté

caractérisant le régime d’écoulement du fluide dans la conduite ;


Transfert de chaleur par convection

Le nombre de Prandtl, noté

faisant intervenir les propriétés physiques du fluide ;

Le rapport entre longueur de la conduite et diamètre :


Transfert de chaleur par convection

Ensuite la relation entre ces nombres adimenssionnels peut s’écrire :


Transfert de chaleur par convection

Des études expérimentales, réalisées dans des conditions bien particulières et pour des
géométries bien précises, permettent d’obtenir les différents exposants et coefficients de
la relation:
Transfert de chaleur par convection
Les relations empiriques les plus couramment utilisées pour un TC en convection forcée pour un
fluide circulant dans une conduite sont les suivantes, en fonction du régime d’écoulement du fluide
dans la conduite :

Les propriétés physiques du fluide sont


à Tmoyenne du fluide dans la conduite

C’est la viscosité absolue du fluide déterminée


à la température moyenne de la paroi.
Transfert de chaleur par convection
Transfert de chaleur avec changement d’état du fluide

Les relations permettant d’obtenir le coefficient d’échange de


convection pour un fluide subissant un changement d’état sont
spécifiques suivant que l’on a une condensation ou une ébullition
du fluide ; ces relations sont précisées dans les ouvrages généraux.
Transfert de chaleur par convection
Convection naturelle

On parlera de convection naturelle (ou libre) lorsque le mouvement


du fluide est dû aux variations de masse volumique de ce fluide qui
résultent des différences de température par le transfert de chaleur
entre le fluide et la paroi.
Transfert de chaleur par convection
Convection naturelle
Transfert de chaleur par convection
Exemple d’application
Soit une conduite à la température ambiante, d’un diamètre de 40 mm et d’une longueur de 10 m et ayant
une conductivité thermique de 0,639 J/m.K.s, la conduite transporte de l’eau à 323 K et à une vitesse
d’écoulement u de 0,795 m/s, la viscosité dynamique de l’eau à 323 K est de 0,55 10-3 kg/m.s, sa capacité
calorifique est de 4184 J/kg.K alors que sa masse volumique est de 988 Kg/m3

1. Afin d’estimer le coefficient d’échange de chaleur par convection « h » quelle corrélation doit on
utiliser entre les deux corrélations suivantes :
0,14
𝑑 𝜇
 Corrélation de Seidel et Tate (Re<2000) : 𝑁𝑢 = 1,86 . (𝑅𝑒 𝑃𝑟 )0,33 .
𝐿 𝜇𝑝

 Corrélation de Colburn (Re>104) : 𝑁𝑢 = 0,023 . 𝑃𝑟 0,33 . 𝑅𝑒 0,8


2. Calculer le coefficient d’échange de chaleur par convection avec la corrélation adéquate
3. Calculer le flux thermique échangé entre l’eau et la conduite
Transfert de chaleur par convection
Afin de choisir la bonne corrélation à utiliser afin d’estimer le coefficient d’échange de
chaleur par convection h, il est nécessaire de calculer d’abord le nombre de Reynolds:

𝜌𝑈𝐷 988 ∗ 0,795 ∗ 40. 10−3


𝑅𝑒 = 𝑅𝑒 = = 57124,363
𝜇 0,55 10−3

Re > 104

La corrélation à utiliser est :

Corrélation de Colburn (Re>104) : 𝑁𝑢 = 0,023 . 𝑃𝑟 0,33 . 𝑅𝑒 0,8


Transfert de chaleur par convection
On calcule le nombre de Prandt Pr

𝐶𝑃 𝜇 4184 ∗ 0,5510−3
𝑃𝑟 = = = 3,6012
𝑘 0,639

Corrélation de Colburn (Re>104) : 𝑁𝑢 = 0,023 . 𝑃𝑟 0,33 . 𝑅𝑒 0,8

𝑁𝑢 = 0,023 . 3,60120,33 . 57124,363 0,8 = 224,291


ℎ𝑑 𝑘 ∗ 𝑁𝑢 0,639 ∗ 224,291
𝑁𝑢 = ℎ= = h = 3,583 103 W/m2.K
𝑘 𝑑 40.10−3
Transfert de chaleur par convection
3. Calcul le flux thermique échangé entre l’eau et la conduite

𝜑 = ℎ𝐴∆𝑇 = ℎ2𝜋𝑟𝐿 𝑇𝑖 − 𝑇𝑒 = = 3,583 103 *2𝜋*20* 10−3 * 10(323-298)

𝜑 = 112506,2 𝑊