Vous êtes sur la page 1sur 32

Un supplément pour le jeu de rôle Scion

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Crédits
Concept et design originaux : Kelley Barnes-Herman,
Carl Bowen, Bill Bridges, John Chambers, Ken Cliffe, ™

Ned Coker, Conrad Hubbard, Michael Lee, Matt


Millberger, Rich Thomas, Mike Todd et Aaron Voss
Développeur : John Chambers
Directeur artistique : Rich Thomas
Responsable de gamme : Carl Bowen
MESSAGE DE L’AUTEUR
C Maquette anglaise : Matt Milberger
R Cette aide de jeu ne reflète en rien la complexité
É Version française de la culture gauloise. De nombreuses libertés ont
été prises afin de créer un panthéon cohérent avec
D l’univers de Scion. Si vous souhaitez en savoir plus,
I nous vous recommandons de vous plonger dans la
T fascinante histoire des Gaulois, grâce aux ouvrages
suivants (liste non exhaustive) :
S
Directeur de publication : Mathieu Saintout Bande dessinée
Auteur : Fabien Marteau • Silvio Luccisano, Laurent Libessart et Christophe
Illustrations (couverture, symbole et fresques) : Robakowski, Le casque d’Agris (éd. Assor BD)
Olivier Peru (http://olivierperu.blogspot.com/)
Crédits photographiques : (Fotolia) AlienCat, diter, Littérature
Carl Durocher, Pavel Losevsky, michelangelus, Yuriy • Jean-Louis Brunaux, Les Gaulois (éd. Belles
Panyukov, Anja Roesnick, starush Lettres, coll. Guide des civilisations)
Maquette : Stéphanie Lairet • Jean-Louis Brunaux, Les religions gauloises : rituels
Relecture-réécriture : Michaël Croitoriu pour Kaneda celtiques de la Gaule indépendante (éd. Errance)
• Jean-Louis Brunaux, Nos ancêtres les Gaulois (éd.
Remerciements : Julien Drouet, Sabine Dupont,
Seuil, coll. L’univers historique)
Virginie Girardon, Jérôme Gloton, Antoine Guthux et • Jean-Louis Brunaux, Dominique Garcia, Chris-
Natalie Ritzdorf pour votre temps. tian Goudineau et Bernard Lambot, Religion et
société en Gaule (éd. Errance)
Remerciements particuliers à Merry Luong de White Wolf • Jules César, La guerre des Gaules, livres I et II (éd.
Belles Lettres, coll. Classiques Poche 21)
Première édition française : septembre 2009 • Divi Kervella, Emblèmes & symboles des bretons &
Imprimé en UE. des celtes, par (éd. Breizh, coll. Les indispensables)
• Franck Mathieu, Le guerrier gaulois, du Hallstatt
à la conquête romaine (éd. Errance, coll. Histoire
Retrouvez de nombreuses vivante)
aides de jeu gratuites sur : • Jean-Paul Persigout, Dictionnaire de mythologie
celtique (éd. Imago)
www.scion-jdr.fr • Patrick Pion, Celtes et Gaulois (éd. Fleurus, coll.
Voir l’histoire)
• Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois
(éd. Éditions de la différence)

Presse
• Dossier Pour la Science n° 61 (octobre-décembre
2008) : « Gaulois qui étais-tu ? »

© 2007-2009 White Wolf, Inc. Tous droits réservés. Sous licence Bibliothèque Interdite © 2009. Toute reproduction, totale ou
partielle, de ce livre ainsi que son traitement informatique et sa transcription, sous n’importe quelle forme et par n’importe quel
moyen électronique, photocopie, enregistrement ou autre, sont rigoureusement interdits sans l’autorisation préalable et écrite du titu-
laire du copyright et de l’éditeur. Cette interdiction exclut les articles de presse d’information ainsi que la reproduction des fiches de
personnage vierge à des fins personnelles. White Wolf est une marque déposée de White Wolf, Inc. Tous droits réservés. Scion, Scion
Héros, Scion Demi-dieu et Scion Dieu sont des marques déposées de White Wolf, Inc. Tous droits réservés. Tous les personnages,
noms, lieux ainsi que les textes de cet ouvrage sont des marques déposées de White Wolf, Inc.

Toute mention à une marque ou une société réelle n’est en rien une contestation de la propriété intellectuelle concernée. Cet ouvrage
contient des éléments de fiction dans ses thèmes, sujets et personnages. Ces éléments de fiction, mystique ou surnaturelle ne sont
mentionnés qu’à des fins de divertissement. Cet ouvrage s’adresse à des lecteurs avertis.

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


LES NEMETONDEVOS
LE PANTHÉON GAULOIS

D ifficile de dire avec exactitude à


quelle époque sont apparues
les divinités gauloises. Les
plus anciennes (telles Taranis et
Cernunnos) étaient déjà vénérées
ce ne fût pas leur talent le plus évident
contrairement à l’équitation ou au
travail des métaux et du bois.
Bien qu’assimilés aux Celtes,
les Gaulois ne possèdent pas le
L
E
il y a plus de trois mille cinq cents même panthéon (cf. les Tuatha Dé S
ans, alors que les dieux plus Danann dans un supplément à
« jeunes » (comme Gobnhios et venir), même si de nombreuses
Andarta) ne sont apparus qu’il similitudes existent et qu’il leur
N
y a deux mille huit cents ans arrive de s’entraider. Les Neme- E
tout au plus. Leur panthéon tondevos ne se soucient guère M
ne possède pas de nom, c’est des autres panthéons mais E
pourquoi on les nomme ils entretiennent un profond
Nemetondevos, « les dieux du ressentiment vis-à-vis du Dode- T
Sanctuaire Sacré », en référence katheon qui influença grande- O
à leur royaume situé dans le ment Rome, prenant part à la N
Monde inférieur. Descendants conquête de la Gaule et à l’assi- D
d’un Titan profondément lié milation de la culture gauloise
aux domaines de la Mort, jusqu’à sa quasi disparition. E
des Ténèbres et de la Magie Une tâche rendue aisée par l’ab- V
du nom d’Orgos, il n’est pas sence d’écrits parmi le peuple O
étonnant que les dieux gaulois gaulois qui, privilégiant la tradi-
soient parfois enclins à pratiquer tion orale, s’est vu imposer un
S
des rites cruels et accueillent les nouveau mode de vie particulière-
ténèbres de la nuit comme un père. ment codifié qui a rapidement pris
Ils ont d’ailleurs adopté le calendrier le pas sur l’ancien. Insulte suprême,
lunaire et non solaire. Leur maîtrise de les dieux du Dodekatheon traitent
l’astronomie était également connue bien que souvent leurs homologues gaulois

ORGOS ET LA « DÉESSE MÈRE »


Le Titan Orgos (avatar oublié du Titan primordial Soku-no-Kumi, incarnation des Ténèbres) est le géniteur
de tous les Nemetondevos. Il fut longtemps associé par erreur à Dis Pater, l’un des noms d’Hadès, une
erreur compréhensible de par la faible puissance d’Orgos et les domaines que le Titan et la divinité du
Dodekatheon partagent.
Bien entendu, un Titan comme Orgos, grandement dépourvu de la puissance créatrice permettant d’en-
gendrer une progéniture aussi fantastique que divine, a probablement joint sa Légende à l’un des avatars
de Terra, la Titanide primordiale créatrice de toute vie sur Terre. Cette union explique en partie pourquoi
les Nemetondevos, bien que probablement conçus initialement dans le Monde supérieur, furent enfantés
sur Terre, parmi la race des Hommes.
C’est peut-être à cause de leur quasi-méconnaissance du Monde supérieur que les dieux du Sanctuaire
Sacré se sont naturellement rapprochés des humains, s’appuyant sur le peuple gaulois afin de construire
leur Légende.
Nul ne sait ce qu’il advint d’Orgos, mais le fragment d’un pilier monumental dédié au Taureau-aux-
Trois-Grues (cf. page 21), et retrouvé il y a peu, porte l’inscription suivante, malheureusement incomplète :
« (Début du fragment)… et le Père des Ténèbres, par un grand sacrifice, engendra seul son dernier
enfant. Belle, elle illuminait la nuit, mais dépourvue du sang de la terre, elle ne put rejoindre ses frères et
sœurs. À jamais privée de leur affection, elle s’embrasa d’une douleur telle qu’elle consuma les Ténèbres
qui l’enfantèrent. Depuis, dans l’obscurité de la nuit, elle veille sur le peuple du Sanctuaire Sacré. Seule et
silencieuse, inconnue des dieux, elle attend la fin des temps pour s’embraser à nouveau et étreindre ceux
qu’enfin elle pourra guider vers une nouvelle… (la fin du texte est illisible) »
3

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


de barbares, un qualificatif qui a le don de les irriter au inférieur. Si ce cycle a quasiment pris fin après l’assimila-
plus haut point car rien ne pourrait être plus éloigné de tion des peuples de la Gaule par la puissante Rome, l’éva-
la vérité. sion des Titans de leur prison millénaire, le chaos qui en a
Quoi qu’il en soit, écœurés par la rapide disparition/ résulté dans le Monde inférieur et l’urgence de protéger le
assimilation de leur culture, les Nemetondevos se sont Monde des mortels, ont sorti de leur torpeur les Nemeton-
repliés dans leur sanctuaire souterrain, laissant leurs devos. Dès lors, les âmes (ou plutôt l’essence légendaire) de
descendants disparaître peu à peu dans un combat culturel leurs plus valeureux héros défunts se sont immédiatement
perdu d’avance. Leur résurgence, après presque deux millé- réincarnées dans leurs descendants lointains, éparpillés
naires, n’est finalement due qu’à une particularité transmi- dans le monde. Bien sûr, les dieux du Sanctuaire Sacré
L gratoire : les âmes des héros gaulois se réincarnaient après ont dû pratiquer de nombreuses Visitations pour éveiller
un court passage par leur royaume situé dans le Monde l’ichor très faible de leurs nouveaux héros, nimbés de
E
S
TOUS LES SCIONS DES NEMETONDEVOS
N SE RÉINCARNENT-ILS ?
E Au commencement, les dieux gaulois vivaient aux côtés des hommes pour leur apporter les enseignements
M qui feraient d’eux un grand peuple. Ils ne possédaient pas de royaume dans le Monde supérieur comme
E les autres panthéons puisqu’ils avaient été engendrés sur la terre des mortels, venant invariablement au
T monde lors d’étranges nuits. Ainsi, Taranis naissait au milieu d’une nuit paisible, soudainement fendue par
la foudre et rythmée par le tonnerre dont le grondement faisait trembler les montagnes. Cernunnos s’éveilla
O pour la première fois lors de la nouvelle lune sous des constellations réalignées pour saluer son arrivée.
N Quant à Belenos, lorsqu’il vint au monde, la nuit s’illumina et une douce brise s’éleva pour soigner les
D maux des hommes.
E Les dieux partageaient leurs bienfaits avec les mortels, engendrant également de nombreux scions. Puis,
V lorsqu’il devint évident que les tribus gauloises avaient achevé de grandes choses et qu’il était temps de les
affranchir de la présence constante de leurs dieux, ces derniers se retirèrent sous la conduite de Sukellos
O vers un endroit reculé du récent Monde inférieur, créé autour de la prison des Titans. Ils le façonnèrent
S selon leurs goûts pour y accueillir les âmes de leur peuple dont ils ne pouvaient rester à jamais éloignés,
les côtoyant alors dans la mort et renvoyant vers la lumière les plus méritants et puissants d’entre eux (les
scions) afin que leur peuple soit toujours guidé par de grands chefs. Un cycle de réincarnation nécessaire
puisqu’une fois retirés vers le Monde inférieur, les dieux du Sanctuaire Sacré engendraient moins de scions.
Il serait dès lors tentant de penser que tous les scions descendants des divinités gauloises se réincarnent
encore de nos jours. En fait, le scion réincarné (ou plutôt sa Légende) repartait tout simplement à zéro dans
un nouveau corps (il ne conserverait aucun souvenir de son ancienne vie, « purifiée » lors du passage dans
le Monde inférieur). En revanche, ce corps devait être l’un de ses descendants dont l’ichor s’éveillait alors
naturellement vers la fin de l’adolescence (mais il était ensuite impératif que son parent d’origine vienne
le Visiter dans les plus brefs délais, sans quoi ce scion potentiel terminait invariablement entre les griffes
des Titans). Dès lors, un scion du panthéon des Nemetondevos qui ne possédait aucune descendance et
mourait, portait un coup dur à son camp car sa Légende se « perdait ».
Après la destruction de la culture gauloise, le rythme des réincarnations s’est brutalement interrompu car,
finalement, à quoi servent les chefs lorsqu’ils n’ont plus de tribus à guider ? On murmure néanmoins les
noms de personnages célèbres dont l’influence sur la France et les contrées alentour (et dans une moindre
mesure le Monde) fut importante, insinuant qu’ils pourraient faire partie des très rares scions des Neme-
tondevos à s’être réincarnés durant les siècles situés entre la disparition de leur civilisation et le réveil des
Titans. Ces « guides » portaient en eux la rage de liberté qui habite leurs parents divins et faisaient face à
l’envahisseur, qu’il vienne de l’extérieur… ou de l’intérieur.
Inutile de préciser qu’avec la destruction de leur prison et les ravages commis dans le Monde inférieur,
les Titans ont mis un terme à ce cycle de réincarnations (si l’on excepte la libération massive de l’essence
légendaire des plus valeureux scions des Nemetondevos qui se sont réincarnés immédiatement et pour la
dernière fois après près de deux mille ans d’absence). Les dieux du Sanctuaire Sacré doivent donc procréer
à nouveau avec des mortels, d’autant que, peut-être à cause d’un coup du Destin, ils ne peuvent pas
adopter de scions, contrairement à ce qui est écrit en page 63 de Scion : Héros.
Enfin, pour répondre à la question qui brûle certaines lèvres, il existe effectivement deux origines pour
les scions des Nemetondevos arpentant aujourd’hui le Monde. Les premiers sont réincarnés et les suivants
sont engendrés par leurs dieux. Les scions réincarnés bénéficient d’un respect particulier de leurs pairs,
même s’ils n’ont généralement plus aucun souvenir de leur vie antérieure. Après tout, ce sont des héros
légendaires nés pour la première fois il y a plusieurs millénaires.
4

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


l’essence légendaire de leurs aïeux. Ce phénomène explique autant tourner le dos à leurs semblables, il est vrai que les
le retour soudain d’un panthéon qui avait presque totale- dieux du Sanctuaire Sacré s’impliquent davantage dans
ment disparu et qui est à nouveau actif, prêt à en découdre la survie des mortels, quelles que soient leurs origines.
avec les engeances qui menacent l’humanité. Parfois plus humains que les mortels eux-mêmes, les dieux
Pour les Nemetondevos, leur peuple passe avant tout. du Sanctuaire Sacré sont fascinés par l’humanité dans son
Il est donc évident que son assimilation par une autre ensemble. Ne serait-ce pas là leur plus grande faiblesse ?
culture leur a porté un coup presque fatal, les condamnant Vertus : Courage, Endurance, Loyauté, Vaillance.
à rejoindre les divinités depuis longtemps oubliées. Nul ne
connaît le secret de leur survie, mais cela a peut-être un
lien avec le fait qu’ils partagent leur royaume avec les âmes ANDARTA L
de leur peuple plutôt que d’élire domicile dans le Monde ALIAS : ANDRASTA, ARDUINA
supérieur, loin de toute connexion humaine. E
Il est également plus facile d’appréhender leur ressenti- Description : déesse guerrière dont le nom pourrait signi- S
ment envers le Dodekatheon. Leur but actuel est de diriger fier « Grande Ourse », Andarta préside également à la
l’humanité vers un objectif commun : la survie. Le peuple chasse. Elle représente l’intelligence au combat, et ceux qui
gaulois possédait parmi les siens de valeureux guerriers et la vénèrent sont connus pour privilégier la tactique à la
N
des cavaliers émérites, fiers et prêts à mourir pour défendre force brutale. E
leur liberté. Les combattants n’hésitaient pas une seconde Par le passé, Andarta chevauchait parmi les tribus M
à mettre fin à leurs jours plutôt que de passer aux mains pour leur enseigner l’art de la chasse et de l’escarmouche. E
de l’ennemi (certes, la croyance dans le principe de réincar- Ses yeux sont ceux d’un prédateur, toujours à l’affût. Son
nation y faisait pour beaucoup). Et c’est d’ailleurs ce qui puissant charisme inspire à la fois le respect et la crainte. T
aurait pu se produire, à l’échelle d’un suicide de masse, si Quel que soit le groupe dans lequel elle évolue, il est clair O
Vercingétorix n’avait pratiqué la devotio (bien que sa nature que c’est elle le « mâle dominant ». Froide et sans pitié, N
de scion n’ait jamais été prouvée), un rite puissant agissant elle ne pardonne pas la lâcheté. Incarnation parfaite de la D
sur la trame du Destin et lui permettant de prendre sur guerrière, elle n’a que mépris pour les faibles mais, para-
son âme le poids de la défaite, épargnant à ses hommes doxalement, elle défendra toujours ceux qui ne peuvent E
la honte d’une réédition ainsi que leur inévitable mise à le faire eux-mêmes, tout en leur manifestant du dégoût. V
mort. Grande voyageuse, elle apprécie le confort des palais. Par O
« La liberté se gagne par le sang et dans le sang. » Voici contre, elle ne possède aucun sanctuaire, sa nature la pous-
un dicton qui conviendrait bien aux scions des Neme- sant à se mouvoir perpétuellement en quête de batailles
S
tondevos. C’est également l’une de leurs plus grandes (c’est la seule divinité des Nemetondevos à n’avoir jamais
faiblesses : la haine et la soif de sang. S’ils doivent mettre réellement quitté le Monde des mortels).
de côté leur colère millénaire envers le Dodekatheon, afin De nos jours, elle dirige l’une des agences de chasseurs
de lutter contre les Titans, ils ne sont pas prêts à s’allier de primes et de mercenaires les plus cotées. Elle n’hésite
avec eux, loin s’en faut. Et c’est l’une des failles les plus faci- pas à se réserver les « cibles » les plus difficiles et nombre
lement exploitables par les agents du Destin. De plus, leur d’entre eux sont en réalité des scions (passés dans le camp
violence les rend parfois incontrôlables, comme lorsqu’ils des Titans… ou non). Et lorsque ces scions appartiennent
sont submergés par le furor (rage de berserker), cette colère au Dodekatheon, la chasseuse de primes n’hésite pas à se
dévastatrice née de leur principale vertu, le Courage. faire assassin, mettant en péril la trêve fragile entre les deux
Les Nemetondevos ne se sentent plus concernés par panthéons. Andarta possède l’instinct d’un prédateur.
le Destin. Pour eux, il est clair qu’il s’est abattu sur leur Chasser comme combattre sont deux activités vitales pour
peuple il y a un peu plus de deux mille ans. Leur retour est elle et malheur à celui qui croise son chemin lorsqu’elle n’a
donc une véritable résurrection et une victoire éclatante pas fait couler le sang depuis longtemps !
sur la Fatalité (le nom qu’ils donnent souvent au Destin, Ses enfants possèdent le même instinct et nombreux
certains que celui-ci conduit l’humanité à sa perte). Voici sont ceux qui trouvent leur présence inconfortable. Si les
leur seconde plus grande faiblesse : ils se croient mainte- autres scions n’y sont pas particulièrement sensibles, les
nant invincibles, au-dessus des lois édictées par le Destin, humains se sentent rapidement mal à l’aise, c’est pourquoi
intouchables. Bien sûr, le Destin, qui paraît doté d’une les scions d’Andarta sont des solitaires, à l’image de leur
conscience, semble s’acharner sur eux en tissant des Nœuds mère. Ils exercent généralement les professions de tueur à
complexes et puissants autour des scions de ce panthéon. gages, mercenaire, voire détective privé. Ils éprouvent égale-
Mais ils résistent grâce à leur domaine bien particulier, ment le besoin de voyager et ne peuvent résider dans un
Deuogdonio, qui leur procure certains avantages avec les même lieu plus de deux ou trois ans.
mortels qui leur sont Prédestinés, leur permettant même Pouvoirs associés : Astuce épique, Dextérité épique, Mani-
d’influencer le Destin au prix de terribles sacrifices. pulation épique, Perception épique, Deuogdonio,
Les Nemetondevos, contrairement aux autres Guerre, Lune, Ténèbres.
panthéons, livrent leurs combats parmi les mortels ainsi Compétences : Commandement, Lancer, Mêlée, Survie,
que dans le Monde inférieur afin que les hommes puis- Tir, Vigilance.
sent à nouveau bénéficier d’un royaume par-delà la mort Rivaux : Camulos, Cernunnos ; Arès, Artémis, Athéna,
et cesser d’errer sans but parmi les vivants. Sans pour Sobek, Tezcatlipoca, Thor.

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


L
E
S

N
E
M
E
T
O
N
D
E
V
O
S

BELENOS sateur et chanteur. Son apparence fluctue entre celle d’un


ALIAS : BELISAMA, GRANNOS, homme ou d’une femme, dans la petite trentaine et très
LEUCETIUS, LOUCETIOS, MAPONOS beau. Toujours habillé avec des vêtements de marque de
grande qualité malgré son attitude humble, Belenos (ou
Description : Belenos, Maître de la puissance, incarne la Belisama sous sa forme féminine) est la parfaite incarnation
beauté, les arts et la médecine. Dieu lumineux dans un de la beauté, la bonté et l’amour entre les hommes. En tant
monde nocturne, il éclaire les ténèbres maléfiques pour que médecin, il est connu pour avoir exercé dans le monde
guider l’humanité. entier, auprès d’importants organismes humanitaires.
Belenos change souvent d’apparence. Parfois jeune et Les scions de Belenos partagent son goût pour la paix,
beau, il est l’artiste accompli. Parfois âgé, il est le médecin mais la situation avec les Titans nécessite des mesures
et le sage. Parfois, il apparaît sous les traits d’une belle parfois radicales. Utilisant leurs dons pour réparer le mal
femme et inspire l’amour. Enfin, il lui arrive de se mani- fait par les Engeances, ces scions sont capables d’actes
fester sous une forme humanoïde, faite de lumière douce d’une violence surprenante lorsque la situation l’exige. Et
et réconfortante. C’est souvent sous cette apparence qu’il ils n’expriment alors aucun remord…
accompagne les hommes décédant de mort non violente Pouvoirs associés : Apparence épique, Charisme épique,
vers l’au-delà, directement vers le sanctuaire de Sukellos où Intelligence épique, Deuogdonio, Prophétie, Santé,
ils seront jugés. Soleil.
Il fait partie des divinités les plus appréciées des Neme- Compétences : Art, Artisanat, Culture, Empathie,
tondevos. Il est également l’un des rares dieux totalement Médecine, Présence.
pacifiques de ce panthéon. Belenos est présent là où les Rivaux : Andarta, Camulos ; Apollon, Arès, Huitzilopo-
gens souffrent. Qu’ils aient besoin de soins ou de récon- chtli, Kalfu, Set, Susano-o, Vidar.
fort, il est toujours là pour exalter le courage et redonner
espoir aux hommes. Il encourage la création artistique et
l’expression. C’est grâce à lui que le peu de culture gauloise CAMULOS
que nous connaissons a pu traverser le temps. Il est égale- ALIAS : CAMULATUS, CATURIX
ment à la base de la trêve entre le Dodekatheon et les
Nemetondevos. Description : divinité de la guerre célébrée dans toute la
Actuellement, il exerce conjointement les professions Gaule et dont le nom signifie « Champion », Camulos est
de médecin, sculpteur, joaillier, top modèle, acteur, réali- également un dieu calculateur et manipulateur. C’est lui
6

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


L
E
S

N
E
M
E
T
O
N
D
E
V
O
S

qui a enseigné à son peuple l’art de la stratégie militaire et d’éliminer deux ennemis est de les monter l’un contre
il n’accepte pas l’échec. Pour lui, la défaite ne peut se solder l’autre et Camulos est passé maître dans l’art de semer le
que par la mort des vaincus. C’est pourquoi le suicide était chaos.
courant chez les guerriers gaulois, qu’ils lavent leur échec Pouvoirs associés : Force épique, Manipulation épique,
avec leur propre sang ou qu’ils accompagnent leur seigneur Vigueur épique, Chaos, Deuogdonio, Guerre.
dans la mort (cf. encadré La Clientèle et le Destin, page 13). Compétences : Commandement, Corps à corps, Lancer,
Camulos a l’apparence d’un homme robuste dans la Mêlée, Présence, Résistance.
force de l’âge, son visage est couvert de nombreuses cica- Rivaux : Andarta, Belenos ; Athéna, Hachiman, Ogoun,
trices, à peine dissimulées derrière une longue chevelure Quetzalcóatl, Thor.
noire et une barbe abondante. Son corps n’a pas été épargné
et porte les traces des nombreuses batailles qu’il a menées.
Tout comme Andarta, Camulos nourrit un profond ressen- CERNUNNOS
timent à l’encontre des divinités du Dodekatheon, ces ALIAS : CARNUNNOS, KERNUNNOS
derniers ayant participé à défaire son fils préféré, Camu-
logène, lors de la bataille de Lutèce qui précéda la chute Description : le « Grand Cornu » est l’un des dieux les plus
d’Alésia et la reddition de la Gaule tout entière. anciens de son panthéon, si ce n’est le plus ancien. Seigneur
Ses talents de manipulateur lui permettent d’imposer des animaux sauvages, il incarne la puissance et la fierté.
la guerre comme la solution évidente à tous les litiges. Divinité solitaire, Cernunnos voue une haine millénaire
Selon lui, le moindre affront doit être lavé dans le sang et à Ésus, ce dernier ayant séduit la bien-aimée du dieu-cerf.
le fort doit régner sur le faible. L’apparence de Cernunnos est celle d’un homme grand
De nos jours, on peut le voir arpenter les champs de et puissamment bâti malgré son âge avancé. Son corps
bataille dans le rôle d’un grand général ou prendre la est couvert d’une épaisse pilosité et, de son crâne chauve,
parole en tant que ministre des armées d’un pays menacé jaillissent des bois majestueux semblables à ceux d’un cerf.
et prêt à entrer en guerre. Parfois, il est celui qui attise les Il arbore un énorme torque d’or et d’argent autour du cou.
vieilles rancœurs entre deux camps parvenus à une trêve Il est le dieu à l’origine de la pensée druidique, l’har-
fragile. Camulos est aussi doué pour déclencher les conflits monie entre l’Homme, la nature et l’univers. Nul secret
que pour les régler dans un déluge de violence et de fureur. dans ce monde ne lui est inconnu et il dispense certaines
Ses scions exercent les rôles de chef militaire, agent des prophéties les plus importantes. C’est peut-être lui
double ou encore terroriste. Après tout, le meilleur moyen qui, en apportant la Magie, a empêtré les Nemetondevos
7

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


L
E
S

N
E
M
E
T
O
N
D
E
V
O
S

dans les Nœuds éternels du Destin. C’est également lui serpent), Chaos, Deuogdonio, Fertilité, Magie,
qui aurait développé le domaine Deuogdonio à partir de Mystères, Prophétie, Terre.
sa connaissance de la Magie pour tirer avantage des liens Compétences : Animaux, Corps à corps, Occultisme,
tissés autour de son peuple et d’autres mortels. Présence, Survie, Vigilance.
Tout comme Épona, Cernunnos se mêle rarement Rivaux : Andarta, Ésus, Teutatès ; Artémis, Baron Samedi,
aux mortels, préférant demeurer dans son sanctuaire du Hachiman, Loki, Osiris, Sobek, Xipe Totec.
royaume inférieur de Dubnolissos. Il apparaît parfois lors
de visions particulièrement puissantes obtenues par des
prêtresses Wicca lors de rites anciens et s’unit à elles. Il est ÉPONA
également connu pour apparaître en personne à tous ses ALIAS : ATEPOMAROS, ÉPONAE
enfants, mais une telle Visitation peut briser leur esprit et
rares sont les scions de Cernunnos capables d’appréhender Description : déesse des cavaliers, Épona est indissociable
la puissance du chaos universel qu’il leur permet d’aperce- de l’animal qui lui est lié et auquel elle donne son nom : le
voir une fraction de seconde dans ses pupilles aussi sombre cheval (epos en gaulois). Son apparence est celle d’une très
que les ténèbres dont émergea le Monde. belle jeune femme à la peau hâlée dont les cheveux bruns,
Les scions de Cernunnos sont considérés au mieux très longs et épais, caressent presque le sol et dissimulent
comme des originaux, au pire comme des fous. Mais la en partie son corps nu. Initialement associée au mythe de
plupart sont des illuminés au regard étrange, comme s’ils la déesse vierge, son incapacité à adopter des scions (cf.
étaient capables de discerner l’âme des gens. Dépositaires encadré Tous les scions des Nemetondevos se réincarnent-ils ?) l’a
d’un grand savoir occulte, ils pratiquent au moins l’un des conduite à devoir sélectionner certains partenaires mascu-
trois domaines spéciaux (Magie, Mystères ou Prophétie). lins pour pratiquer l’acte de chair et ainsi renforcer les rangs
Aussi rares que mystérieux, ces scions se font messagers de des Nemetondevos. Sans surprise, ses scions sont les plus
la parole des dieux. La plupart dirigent des sectes ravivant rares qui soient, tous panthéons confondus. Être choisi
les anciens rites hérités du paganisme ou possèdent des par Épona pour lui donner un enfant est bien plus qu’un
établissements vendant d’étranges livres et ingrédients honneur, c’est l’un des rares actes capables de faire entrer
permettant de pratiquer la magie (blanche de préférence). un humain dans la légende et les heureux élus peuvent
Pouvoirs associés : Charisme épique, Force épique, presque se compter sur les doigts d’une main au travers de
Perception épique, Vigueur épique, Animal (cerf, l’histoire. Heureusement, Épona donne toujours naissance
à des triplés (un cas très rare chez les divinités et il s’agirait
8

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


L
E
S

N
E
M
E
T
O
N
D
E
V
O
S

d’un signe particulier du Destin qui s’octroierait d’une Compétences : Animaux, Athlétisme, Commandement,
certaine manière les enfants d’Épona en les marquant de Mêlée, Pilotage, Résistance.
la trinité, mais nul n’en connaît la raison). C’est pourquoi Rivaux : Nantosuelta ; Artémis, Poséidon, Tlazoltéotl.
il existe rarement plus de trois scions servant la déesse à un
moment donné. Et ils sont tous trois frères et/ou sœurs.
La déesse n’aime pas se mêler aux mortels mais elle leur ÉSUS
a enseigné à faire corps avec le cheval (qu’elle ne reconnaît ALIAS : ÉSUMAGIUS
pas comme un don de Poséidon contrairement à ce que
ce dernier peut prétendre). Les Gaulois figuraient parmi Description : Ésus, dont le nom est une référence directe
les meilleurs cavaliers de l’Antiquité et, sans surprise, au terme « Divinité » ou pourrait tout simplement être
leur formation de base était composée de trois guerriers traduit par « Le Bon », est l’un des plus puissants et anciens
montés (c’est la trimarkisia). Il ne fait aucun doute que dieux gaulois. Il préside à la création des forces de la vie
cette formation militaire réduite soit l’œuvre des premiers et, lorsqu’il détruit quelque chose (y compris des nations),
triplés d’Épona, leur mère ayant également son mot à dire c’est pour mieux le faire renaître. Son corps puissant semble
en matière de stratégie guerrière. Rarement présente parmi tirer sa force du sol et sa taille est impressionnante, même
les mortels, la déesse parcourt régulièrement le monde pour un dieu. Il a l’apparence d’un homme musclé, dans
sous l’apparence d’une farouche cavalière montant le plus la pleine force de l’âge. Bien qu’il ne soit pas d’une beauté
rapide destrier qu’un humain (ou un scion) ait vu. exceptionnelle, la force créatrice et brutale qui émane
Les scions d’Épona sont de très bons cavaliers et ils de son être pousse facilement les femmes (et les déesses)
excellent dans le pilotage des véhicules terrestres en vers lui (mais à son grand regret, Épona semble insensible
général, motos et voitures en tête. Ils exercent le rôle de à son charme). Ésus est mû par un formidable instinct,
messager et sont également d’excellents combattants et presque animal, à pratiquer l’acte de chair (y compris avec
tacticiens. Tous les scions modernes d’Épona possèdent au les compagnes d’autres divinités, comme Cernunnos).
moins une « voiture de sport rouge », rapide et difficile à Et il va sans dire que ses scions comptent parmi les plus
dompter, comme le cheval cabré ornant le célèbre écusson nombreux. L’un des aspects les moins connus d’Ésus est
de la marque. également le plus craint : son côté destructeur. S’il estime
Pouvoirs associés : Dextérité épique, Perception épique, que quelque chose doit disparaître pour laisser place à une
Vigueur épique, Animal (cheval), Deuogdonio, œuvre nouvelle, il use de tous les moyens à sa disposition
Guerre, Psychopompe.
9

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


pour raser le terrain avant de reconstruire. Ainsi, les géno- deux mille ans, il y a très peu de chances qu’une relique de
cides ne lui sont pas inconnus. ce type existe.
Ésus aime à vivre parmi les humains. Il apprécie les Même s’il quitte rarement sa forge, Gobnhios
métiers d’architecte, expert en démolition, médecin obsté- n’hésite pas à passer de plus en plus de temps dans le
tricien, bûcheron, botaniste ou commandant de sous- Monde sous l’apparence d’un homme robuste, peu
marin nucléaire (métier assez rare s’il en est). Il aurait égale- bavard et de préférence torse nu (un simple ouvrier la
ment beaucoup fréquenté les banques de sperme de par plupart du temps). Il observe les nouvelles technologies
le monde, un moyen rapide et efficace pour répandre sa et, surtout, les nouvelles matières permettant de forger des
semence divine. Bien sûr, une telle propagation de scions armes et armures plus légères et solides « qu’à la bonne
L non reconnus par leur père fait surtout les affaires des vieille époque ». Si l’acier fut une vraie révélation pour
Titans qui ne manquent pas de les recruter. Un fait qui a Gobnhios, c’est la nanotechnologie qui le fascine actuel-
E contraint Ésus à stopper quelque peu sa frénésie reproduc- lement, bien qu’il n’y comprenne pas grand-chose, pour le
S trice et à pratiquer de nombreuses Visitations récemment moment. Avec un peu de patience, ses scions rattraperont
(voire à « éliminer » une partie de sa progéniture, jugée leur retard sur ceux des autres panthéons dans quelques
imparfaite). années seulement. Mais nul besoin de s’alarmer car si les
N Les scions d’Ésus sont des bons vivants et les femmes armes de Gobnhios sont un peu dépassées, elles remplis-
E apprécient tout particulièrement leur compagnie. Cepen- sent encore parfaitement leur rôle : tuer.
M dant, leurs accès de rage destructrice réguliers sont craints Les scions de Gobnhios ont pour mission de percer les
E de tous et nombreux sont ceux qui hésitent à les inviter à secrets de la science moderne afin d’améliorer l’arsenal de
une soirée bien arrosée. En ces temps troublés, leur rôle est reliques à la disposition des Nemetondevos. Ils exercent de
T de reconstruire ce qui a été anéanti par les Titans et leurs nombreux métiers, tous liés à la recherche ou à la méca-
O engeances. Ils doivent également assurer la pérennité de nique de pointe. Durant leur temps libre, ils créent certains
N l’espèce humaine en luttant contre la famine ou en déve- des objets les plus en vogue à l’heure actuelle, alliant une
D loppant l’usage médicinal des plantes dans les contrées technologie de pointe à une simplicité d’utilisation et de
n’ayant pas accès aux médicaments. design exemplaire. L’une de leurs plus grandes réussites,
E Pouvoirs associés : Astuce épique, Charisme épique, Force destinées au grand public, est connue sous le nom d’iPom,
V épique, Manipulation épique, Vigueur épique, Animal un lecteur MP3 décliné en plusieurs modèles et coloris.
O (sanglier, taureau), Deuogdonio, Eau, Fertilité, Santé, Leur but : simplifier la technologie pour la mettre à portée
Terre. de tous… surtout des militaires.
S Compétences : Commandement, Intégrité, Occultisme, Pouvoirs associés : Force épique, Intelligence épique,
Présence, Science, Vigilance. Vigueur épique, Deuogdonio, Feu, Terre.
Rivaux : Cernunnos, Taranis ; Amaterasu, Damballa, Compétences : Artisanat, Intégrité, Lancer, Mêlée,
Freyr, Geb, Odin, Osiris, Seth, Tlazolteotl, Zeus. Résistance, Science.
Rivaux : Belenos ; Freya, Héphaïstos, Ogoun, Ptah,
Susano-o, Tlazolteotl.

GOBNHIOS
ALIAS : GOBENMAGLOS NANTOSUELTA
ALIAS : ROSMERTA, SACROBENA
Description : dieu effrayant, Gobnhios est le forgeron
divin des Gaulois (goben signifie forgeron). C’est à lui que Description : la compagne du dieu Sukellos symbolise la
l’on doit la cotte de mailles (seule armure permettant de Mère, protectrice du foyer. Son nom signifie « vallée enso-
combattre efficacement à cheval) et le perfectionnement leillée ». Elle soulage les douleurs des femmes en couche,
du char à deux roues. Ses lances et épées (qui se sont allon- soigne les maux des enfants, veille à ce que les familles
gées pour pouvoir frapper de taille et non plus simplement aient au moins du pain sur la table et que l’âtre brûle
d’estoc) comptent parmi les armes les plus dévastatrices de toujours d’un feu réconfortant. Ses traits sont ceux d’une
l’époque. Enfin, le grand bouclier de forme ovoïde derrière femme vieillissante mais divinement belle. Elle est à la fois
lequel il était possible de s’abriter, leur permit de déve- la mère et la femme. Ses cheveux ont la couleur du feu,
lopper des tactiques défensives pas si éloignées de celles oscillant entre le blond et le roux. Sa poitrine est généreuse
des Romains. et ses hanches larges. Elle incarne la féminité dans toute sa
De taille moyenne, trapu et incroyablement musclé, splendeur et inspire les hommes à protéger ce qu’ils ont de
Gobnhios possède une peau aussi noire que le charbon et plus cher : leur patrie, leur femme et leurs enfants.
son regard a la couleur du fer chauffé à blanc. Peu bavard, Bien que d’une apparente douceur, Nantosuelta est
il passe son temps à forger des armes pour les dieux et leurs capable d’entrer dans une violente colère lorsque ce qu’elle
progénitures. C’est à lui que l’on doit la quasi-totalité des défend est en danger. Il est déjà arrivé qu’elle se manifeste
reliques offertes aux scions de son panthéon. C’est la raison en personne pour protéger des villages menacés d’exter-
pour laquelle ces dernières ne bénéficient presque jamais mination dans certaines contrées aux mœurs barbares.
des dernières technologies. Vous trouverez rarement parmi On peut la croiser dans la peau d’une avocate défendant
ces reliques des téléphones cellulaires, consoles portables les droits d’une famille expulsée de son logement. On l’a
ou autre armes à feu. En fait, si l’objet n’existait pas il y a également vue à la tête d’équipes venant aider à creuser
des puits dans certaines régions arides du globe. Parfois,
10

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


elle donne des cours d’accouchement sans douleur ou l’esprit de s’enfuir un instant) et c’est à lui que l’on doit les
distribue la soupe populaire. banquets arrosés qui suivent les grandes batailles.
Les scions de Nantosuelta n’ont jamais été seuls. Même Dans notre Monde, Sukellos est presque toujours vêtu
s’ils ont passé leur enfance sans connaître leur mère, ils d’un costume de facture modeste, un attaché-case à la
ont pu grandir au sein d’une famille aimante, qu’elle soit main. Il est un habile négociant en vins, un employé des
recomposée (avec leur père) ou adoptive. Durant toute leur pompes funèbres aidant la famille à faire son deuil ou un
enfance, ils ont régulièrement croisé cette gentille voisine, juge reconnu pour la grande justesse de ses sentences. Quel
cette prof qui se soucie de leur avenir, cette copine toujours que soit son rôle, il termine immanquablement sa journée
prête à les soutenir ou cette inconnue qui a su leur donner de travail au bar d’en face, discutant de tout et de rien avec
le bon conseil au bon moment. Toutes ces femmes n’étant les clients en buvant quelques verres de vin et de bière. L
autres que leur propre mère, veillant sur eux, jusqu’à leur Les scions de Sukellos ont une présence réconfortante
Visitation. pour tous ceux qui viennent de perdre un être cher. Ils trou- E
Peu de scions aiment leur parent divin autant que les vent toujours les bons mots pour atténuer la souffrance et S
enfants de Nantosuelta. Et la relation est réciproque. La remettre les gens endeuillés « dans le sens de la marche ».
déesse favorise parfois trop ses enfants, les couvrant de Et tant mieux si ça doit passer par une bonne cuite à la
privilèges. Elle peut également refuser de les envoyer en mémoire du défunt. Ces scions vouent également une
N
mission lorsque celle-ci s’avère trop dangereuse. C’est pour- haine sans commune mesure à tous ceux qui ne respectent E
quoi, tels des éternels adolescents, les scions de Nanto- pas la vie humaine. Dans le rôle d’avocats (défendant les M
suelta doivent parfois assumer leur indépendance pour victimes), ils obtiennent toujours une condamnation juste. E
lutter contre les Titans, au grand dam de leur mère qui Dans le rôle de juges, cette condamnation sera toujours la
comprend néanmoins que la guerre est inévitable. Mais, mort (ou la perpétuité). Et gare à celui qui a été jugé par T
n’étant pas de grands combattants, ces scions offrent avant un tel scion dès qu’il mettra les pieds dans le Monde infé- O
tout leur aide aux plus démunis, leur apportant nourri- rieur, car son bourreau l’y attend pour exécuter l’ultime N
ture, réconfort et protection. La plupart travaillent donc au sentence et s’assurer que cette âme ne sévira plus. En tant D
sein d’organisations humanitaires ou de services sociaux. que soldats œuvrant pour protéger le Monde, ils respectent
Pouvoirs associés : Apparence épique, Animal (abeille), toujours leurs adversaires, même s’ils les enverront dans E
Deuogdonio, Fertilité, Gardien, Santé, Soleil. l’au-delà une bonne fois pour toutes et sans sourciller le V
Compétences : Art, Artisanat, Commandement, moins du monde. O
Empathie, Politique, Présence. Pouvoirs associés : Charisme épique, Intelligence épique,
Rivaux : Cernunnos, Épona ; Amaterasu, Erzulie, Hera, Animal (corbeau), Deuogdonio, Fertilité, Justice,
S
Isis, Sif, Tlazolteotl. Mort, Psychopompe.
Compétences : Commandement, Intégrité, Investigation,
Politique, Présence, Vigilance.
SUKELLOS Rivaux : Camulos, Cernunnos, Ésus ; Hadès, Hel, Izanami,
ALIAS : SILVANUS, SUCAELUS, SUCELLOS Miclantecuhtli, Osiris, Vidar.

Description : le « Bon Frappeur », l’époux de Nantosuelta,


la déesse féconde, est le dieu qui accueille les morts et TARANIS
participes à l’immortalité de leur âme en leur offrant le vin ALIAS : TANNOS
divin provenant de son tonnelet (rappelons au passage que
le tonneau aurait été inventé par les Gaulois, maîtres du Description : Taranis, le « Tonnant » est probablement le
travail des métaux et du bois). Son apparence est celle d’un plus puissant des Nemetondevos. Il commande aux cieux,
homme barbu d’âge moyen aux longs cheveux bruns. Il que ce soit les éclairs, la lune ou même les étoiles, tout
porte une sorte de maillet (sur la tête duquel est symbolisé ce qui est au-dessus lui appartient (du moins c’est ce qu’il
un corvidé), symbole de vie et de mort, et est accompagné pense et personne n’est allé le contredire). Il est le dieu
de nombreux corbeaux (ces oiseaux étant connus pour
emmener l’âme des guerriers trépassés sur le champ de
bataille jusque dans l’au-delà). Sukellos n’est pas à propre-
MAIS OÙ EST
ment parler un dieu de la Mort, c’est plutôt un dieu de DONC LUG ?
transition, marquant le passage de la vie à la mort (jugeant Divinité indissociable des Celtes, Lug n’appa-
et accompagnant les âmes dans son propre sanctuaire ou raît pas dans la version du panthéon gaulois que
dans le sanctuaire du dieu qui correspond le mieux à leur nous avons proposée. La raison en est simple :
existence passée, tels Teutatès pour les artisans, Camulos il appartient au panthéon celte des Tuatha Dé
pour les guerriers, etc.). Il fait également régner la justice Danann développé par White Wolf (à paraître
parmi les hommes et son jugement est parfois cruel, en français chez Bibliothèque Interdite). En
mais toujours équitable. En tant que dieu de la fertilité, conséquence, nous avons préféré construire
il aide aux cultures et plus principalement à la culture les Nemetondevos autour de la  trinité Ésus/
de la vigne et de l’orge (permettant de faire la ceruesia ou Taranis/Teutatès qui partage de nombreux
cervoise). La consommation d’hydromel (obtenu à partir domaines d’influence avec le dieu Lug.
du miel d’abeilles, insecte lié à… Nantosuelta) est égale-
ment courante. Sukellos favorise l’ivresse (permettant à
11

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


L’ART DU TATOUAGE
Bien que les Gaulois n’aient jamais pratiqué l’art du tatouage, il arrivait que les membres de certaines tribus
se couvrent le visage de symboles grâce à des teintures. Bien sûr, le résultat est éphémère.
À l’inverse, les scions des Nemetondevos n’hésitent pas à graver dans leur chair les symboles dont ils sont
fiers. Il s’agit souvent d’un objet ou d’un animal qui symbolise leur parent divin. Certains (généralement
les scions de Cernunnos) optent pour des motifs extrêmement complexes dans lesquels sont dissimulés les
secrets de leurs visions.
L Chaque dieu possède un ou plusieurs symboles qui lui sont liés et font souvent l’objet d’un premier
E tatouage : Andarta (parfois un ours, sinon une lance), Belenos (des entrelacs formant un cercle, représentant
ainsi un soleil), Camulogène (le glaive et le bouclier), Cernunnos (des entrelacs très complexes dissimulant
S de nombreux symboles sacrés dont des serpents, une tête de cerf), Épona (un cheval), Ésus (un taureau,
parfois même le Taureau-aux-Trois-Grues), Gobnhios (le marteau, l’enclume), Nantosuelta (l’abeille),
N Sukellos (un maillet, un corbeau, un homme posant le pied sur un tonneau), Taranis (la roue, l’aigle, la
E foudre), Teutatès (une tête avec plusieurs visages, un tatouage prenant l’apparence d’un bijou sur le corps).
M
E
T des saisons, du jour et de la nuit. On murmure qu’il pour- TEUTATÈS
O rait contrôler la course du temps et que c’est peut-être ALIAS : ALBIORIX, MEDROS, TOUTATIS
N pour cette raison que le Destin l’a frappé pour l’éternité,
D lui et son panthéon, afin de le lier plus que tout autre au Description : « Celui de la Tribu » est sans aucun doute
cycle immuable de l’univers. Taranis est un homme grand le dieu le plus important de la culture gauloise car, sans
E et puissant. Bien que d’apparence plutôt jeune (la petite lui, point de culture. Il a enseigné aux hommes l’artisanat
V trentaine), sa barbe et ses cheveux sont blancs. Il apparaît (et non l’art à proprement parler, qui relève du domaine
O toujours avec une grande roue derrière lui (symbolisant le de Belenos), la politique et, dans une moindre mesure,
passage des jours et des saisons, ainsi que l’univers dans les sciences. Il leur a même enseigné certaines tactiques
S son ensemble) et un sceptre dans la main droite, entouré en temps de guerre, mais seulement lorsqu’il s’agissait
d’un serpent et surplombé d’un aigle, témoignant de son de résister à l’envahisseur, puisque Teutatès n’est pas un
ascendance – contestée – sur les autres Nemetondevos dieu belliqueux, mais un dieu créateur, au sens culturel
(bien qu’Ésus pourrait lui rabattre le caquet un jour). du terme. Il ne possède pas d’apparence fixe, mais une
Lorsqu’il daigne marcher parmi les mortels, c’est multitude, la seule constante est qu’il apparaît toujours
toujours sous les traits d’un homme influent, un roi, un sous les traits d’un homme. Il peut être très jeune ou très
multimilliardaire excentrique, une superstar des médias. vieux, avoir la peau claire ou foncée, être grand ou petit.
Son apparence est primordiale et il est toujours vêtu des La seule chose qui ne change jamais, à part son sexe, ce
plus beaux atours correspondant à la culture dans laquelle sont ses yeux très clairs qui semblent lire au travers des
il évolue. Nul ne connaît ses desseins, pas même ses enfants gens et y déceler un potentiel encore inconnu d’eux. On le
qu’il considère comme de simples serviteurs, mais les seuls surnomme parfois « le Dieu aux Mille Visages ».
réellement aptes à le servir. Lorsqu’il se rend parmi les peuples de l’humanité, c’est
Les scions de Taranis ont un sens exacerbé de l’ordre sous les traits d’un grand voyageur, étudiant les modes de
et de la justice. Malheur à celui qui enfreint une seule vie, prenant de nombreuses notes et réalisant des croquis
règle, car un scion de Taranis risque de s’occuper (très) d’un réalisme saisissant. Parfois, il est le photographe inter-
sérieusement de son cas. Qu’ils soient juristes, huissiers, nationalement connu qui fige le monde sous un angle
inspecteurs des impôts, représentants des forces de l’ordre nouveau. Il est l’amateur d’art premier dont la galerie
ou défenseurs de la morale, ils ne font pas de cadeau à propose des œuvres du monde entier. Il est également
ceux qui ne respectent pas les règles et immédiatement mis celui qui va édicter de nouvelles lois pour le bien de tous.
à mort n’hésitent pas à abattre littéralement sur eux les Teutatès sait que les peuples sont très différents et qu’il
foudres de la justice. est impossible que tous les hommes vivent en harmonie.
Parfois, ils remplissent des missions étranges pour le C’est cette particularité qui rend le Monde (et surtout
compte de leur père divin. Celles-ci semblent aller à l’en- les mortels) si passionnant. Il cherche à sauvegarder les
contre de l’ordre cosmique et certains prétendent que cultures tout en essayant d’ouvrir les esprits et de lutter
Taranis tente parfois de rééquilibrer à sa façon les actions contre le racisme et la xénophobie. Alors que Belenos
engendrées par le Destin lui-même. Ce qui ferait de lui une s’intéresse aux arts sous leur forme actuelle, Teutatès se
divinité très dangereuse… et folle à lier ! passionne pour l’art primitif.
Pouvoirs associés : Charisme épique, Force épique, Les scions de Teutatès sont des artisans, des bâtisseurs,
Manipulation épique, Ciel, Deuogdonio, Justice, Lune. des philosophes, des politiciens, et surtout des humanistes
Compétences : Commandement, Intégrité, Investigation, (oui, même les politiciens). Mais gare à ceux qui répan-
Occultisme, Politique, Présence. dent la haine ou s’attaquent aux faibles, car les enfants de
Rivaux : Ésus ; Loki, Raiden, Shango, Seth, Tlaloc, Zeus. Teutatès leur réservent un sort peu enviable en retournant
12

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


D
U
B
N
O
L
I
S
S
O
leurs mensonges contre eux et en leur faisant prendre Compétences : Art, Artisanat, Intégrité, Investigation, S
conscience de toute la noirceur de leur âme. Politique, Science.
Pouvoirs associés : Intelligence épique, Manipulation Rivaux : Camulos ; Amaterasu, Arès, Dionysos, Erzulie,
épique, Deuogdonio, Gardien, Justice, Terre. Horus, Tezcatlipoca, Thot, Vidar.

DUBNOLISSOS
LA COUR DU MONDE SOUTERRAIN

C e royaume, situé dans le Monde souterrain,


est le fameux sanctuaire qui donne son nom
au panthéon des Nemetondevos. Si l’on peut
traduire Dubnolissos par « Palais du Monde souterrain »,
ce nom signifie surtout « Tribunal » ou « Cour » du Monde
Agracito, la Plaine des Batailles
Sanctuaire d’Épona
Cette immense plaine battue par les vents et entourant le
Palais est le terrain de jeu préféré de la déesse qui chevauche
sans cesse. C’est ici que s’entraînent les cavaliers amenés à
souterrain. former une trimarkisia. C’est également ici que les scions
Ce lieu est plongé dans une nuit perpétuelle, sous un élus apprennent l’art de l’équitation martiale et se voient
ciel constellé d’étranges amas d’étoiles en constante muta- offrir l’une des montures fantastiques d’Épona. Un trou-
tion, et éclairé par une énorme lune, toujours pleine. Bien peau de ces équidés parcourt cette étendue sauvage, faisant
qu’il ne pleuve pas et que le soleil n’ait jamais effleuré cette trembler la terre à des kilomètres à la ronde, la frappant de
terre sacrée de ses rayons, la végétation est fort abondante leurs sabots d’or veiné d’argent. On murmure que, parfois,
et particulièrement luxuriante. Le Palais (sanctuaire de la déesse prend la forme d’une jument et que ces chevaux
Sukellos et Nantosuelta) est situé au cœur d’une immense extraordinaires sont en réalité ses enfants.
plaine, entourée d’une forêt aux arbres démesurés, s’éten-
dant à perte de vue. La température est également agréable, Bergusia, la Montagne
rappelant les belles soirées d’été. Les animaux qui peuplent Sanctuaire de Taranis
ces terres sont ceux que l’on retrouve (ou retrouvait) habi- Le sanctuaire de Taranis se trouve au sommet de cette
tuellement en Europe il y a plus de deux mille ans (avec montagne imposante qui semble caresser la voûte étoilée
une forte population de loups, cerfs, sangliers et taureaux de Dubnolissos. Le sommet est éclairé par la foudre
sauvages) En revanche, leur taille est exceptionnelle, qui s’y abat continuellement, nimbant le palais du dieu
souvent double ou triple de leurs équivalents terrestres. Taranis d’un halo bleuté. Depuis son perchoir, celui qui
Les âmes des Gaulois décédés il y a plus de deux mille se prend pour le dieu suprême des Nemetondevos observe
ans parcourent ces terres et travaillent directement pour les ses semblables, les dominant de toute sa puissance au
dieux car Dubnolissos est également le royaume des morts milieu d’une cour constituée de quelques-unes des plus
des Nemetondevos. belles femmes du Monde, jouissant de l’immortalité en son
13

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


LE GIGANTISME
La taille des animaux du Bois Divin est exceptionnelle, ce qui implique de nombreuses modifications à
leurs caractéristiques. Afin de vous faciliter la tâche, basez-vous sur les profils donnés pages 334 à 337 de
Scion : Héros en modifiant les caractéristiques de base comme suit :
Attribut original Bonus attribut
0 +0
1–2 +1
D 3–5 +2
U 6–8 +3
B 9–11 +4
N 12+ +5
O
Niveaux de santé originaux Nouveaux niveaux de santé
L
–0/–1/–2/Inval. –0/–1/–1/–2/–4/Inval.
I –0/–1/–2/–2/Inval. –0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
S –0/–1/–1/–2/–2/Inval. –0/–0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
S –0/–1/–2/–2/–4/Inval. –0/–0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
O –0/–1/–1/–2/–4/Inval. –0/–0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
S –0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval. –0/–0/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–4/Inval.
–0/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–4/Inval. –0/–0/–1/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–4/Inval.
–0/–0/–1/–1/–1/–2/–2/–4/Inval. –0/–0/–0/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–2/–4/Inval.
–0/–0/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–4/Inval. –0/–0/–0/–1/–1/–1/–1/–2/–2/–2/–2/–4/Inval.

Considérez que ces animaux absorbent les dommages comme des scions : ils possèdent une absorption
contre les dégâts graves égale à la moitié de leur Vigueur (mais arrondie à l’inférieur avec un minimum de 1).
Enfin, ajoutez également deux points à leur Volonté (maximum 10).

royaume (mais certainement pas de la liberté ou du droit C’est à Comteutavepos que Dumnorix, le Roi du
à la parole). Monde souterrain, demeure (cf. page 20).
Son palais n’est pas sans rappeler les plus beaux
temples grecs, bien que le marbre blanc soit remplacé par Devocaito, le Bois Divin
l’obsidienne la plus noire. Un parti pris architectural qui Sanctuaire de Cernunnos et Ésus
serait en fait un affront direct à Zeus en personne. Cette forêt, qui s’étend à perte de vue, entoure la plaine
au centre de laquelle se trouve le Palais. En fait, il n’existe
Comteutavepos rien au-delà et même un dieu pourrait courir pendant des
Avec la Parole du Peuple siècles sans parvenir au bout, à moins d’y être invité par
Sanctuaire de Teutatès Cernunnos ou Ésus. Cette forêt primaire demeure dans
Ce village aux proportions gigantesques est situé dans la son aspect le plus pur. Elle n’a jamais connu la souillure
Plaine des Batailles, aussi loin que faire se peut du Fort de l’Homme, si ce n’est celui de nature divine (et les rares
de Camulos. Il accueille des centaines de milliers d’âmes : âmes qui y résident).
artistes de talent (poètes, sculpteurs, musiciens, joailliers, Les animaux qui la peuplent sont pacifiques, mais
etc.), artisans, fins politiciens, bons agriculteurs, grands quiconque s’attaque à eux risque d’en subir les consé-
chasseurs ayant vécu en Gaule il y a plus de deux mille quences, leur puissance et leur taille étant phénoménales.
ans. Ils vivent avec leurs familles, épargnés par le temps, Seuls les dieux (Légende 9 et plus) sont autorisés à chasser
la maladie et la guerre. Humains immortels, ils reprodui- dans cette forêt. Tout contrevenant serait immédiatement
sent chaque jour les gestes millénaires, oubliés de tous dans mis à mort… ou pire.
notre Monde. C’est grâce à ces âmes que Teutatès, le plus Ésus s’est octroyé une immense clairière dans cette
exposé des Nemetondevos, est parvenu à subsister lorsque forêt, au détriment de Cernunnos, pour y étendre ses
le peuple gaulois a été assimilé par une autre culture. champs légendaires. Il y fait pousser des plantes incroyables
Certains des objets créés ici sont si merveilleux qu’ils se aux propriétés inconnues. Certaines peuvent guérir, alors
transforment en reliques. C’est le cas des fameux torques que d’autres comptent parmi les poisons les plus violents.
d’or, tellement appréciés des scions des Nemetondevos. Les arbres à la lisière de cette clairière portent des fruits
14

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


étranges, semblant faits de métaux ou de minéraux
précieux…
ACCÈS
À DUBNOLISSOS
Dunon, le Fort Il est possible d’atteindre le royaume inférieur
Sanctuaire de Camulos
des Nemetondevos grâce aux anciennes sépul-
Situé au sein d’Agracito, la Plaine des Batailles, le Fort de
tures gauloises. Certains passages souterrains
Camulos accueille de puissants guerriers appelés silodures.
y conduisent également, tout comme les sites
C’est dans cette place forte colossale que ces combattants
sacrés ayant autrefois accueilli un autel chto-
fantastiques s’entraînent, prêts à affronter les engeances et
nien (dédié aux divinités du Monde inférieur) et
les Titans eux-mêmes. Ce sont ces silodures qui apparais- D
les plus grands champs de bataille (comme les
sent aux côtés des scions lorsqu’ils les invoquent au travers
du privilège Suivants. alentours d’Alise-Sainte-Reine, site d’Alésia). O
Mais le lien le plus puissant entre le Monde N
Gobentegia, des mortels et Dubnolissos est sans conteste S
la Maison du Forgeron le Pilier des Nautes (exposé dans la salle du
Sanctuaire de Gobnhios frigidarium des thermes de Cluny à Paris). Cette
Creusée dans la roche réputée indestructible du mont colonne monumentale est l’un des derniers (et
Bergusia (situé en bordure du Bois Divin), la demeure de tardifs) hommages rendus aux dieux Ésus et
Gobnhios est une immense caverne où résonne le bruit Cernunnos, ainsi qu’au Tarvos Trigaranos (le
des marteaux battant le métal sur l’enclume. La chaleur Taureau-aux-Trois-Grues) et au héros Smer-
dégagée par les fourneaux y est insupportable pour qui ne tios. Étrangement, bien que ce pilier représente
possède pas le don Immunité contre le feu. C’est ici que également de nombreuses divinités romaines
le dieu forgeron et ses aides (des nains) forgent les reliques (donc des dieux du Dodekatheon), il n’est lié
des Nemetondevos, utilisant parfois les étincelles de feu qu’à Dubnolissos.
divin provenant du sanctuaire de Taranis, situé au sommet
du mont Bergusia.

Lissos, le Palais Lugonemeton,


Sanctuaire de Sukellos et Nantosuelta le Temple de Lumière
Entouré d’un fossé d’une dizaine de mètres de large, Sanctuaire de Belenos
paraissant sans fond, cet édifice aux imposants murs de Non loin de Lissos se dresse un tumulus de plusieurs
pierre et de bois possède une unique entrée, surmontée de centaines de mètres de hauteur. Mais plutôt que de terre,
crânes d’apparence humaine, si ce n’est leur taille extraor- il semble être fait de milliers d’immenses cristaux dont
dinaire. Ce « palais » est constitué d’une immense « salle » émane une douce lumière. Une simple entrée donne accès
à ciel ouvert en son centre, entourée de nombreux appar- au cœur du sanctuaire sacré de Belenos. L’intérieur, riche-
tements privés réservés à Sukellos, Nantosuelta et leurs ment décoré, est une invitation au repos et à la réflexion.
invités. Traversant l’espace à ciel ouvert, une allée bordée Le sol est couvert de tapis et de coussins, une fontaine d’hy-
d’arbres et de bosquets conduit à un autel, ou plutôt à dromel se dresse en son centre, et de nombreuses œuvres
un puits d’une trentaine de mètres de diamètre dont la d’art semblent prendre vie sous les yeux de celui qui les
profondeur est infinie. C’est ce puits sacré qui permet aux regarde. Une étrange musique, provenant des murs cris-
dieux (Légende 9 et plus) de voyager en un éclair entre tallins, apaise même les âmes les plus tourmentées. On
Dubnolissos et le Monde. dit que lorsque Belenos est dans son sanctuaire, celui-ci
devient tellement lumineux qu’il est capable d’éclairer le
Monde inférieur de Dubnolissos tel le soleil levant.

DONS
Nouveau domaine associé : À noter qu’il est impossible de dépenser de points de
Volonté ou de Légende (y compris dans le but d’activer une
Deuogdonio (Dieux et Hommes) vertu) pour améliorer ou relancer ces jets et que les attributs
épiques ne s’appliquent pas. En cas d’échec critique lors de
En utilisant les liens forgés autour d’eux par le Destin, les l’utilisation de ce domaine, les conséquences peuvent être
scions des Nemetondevos peuvent canaliser leur domaine fâcheuses. La force du Nœud du Destin peut être affectée,
affilié et créer divers effets sur les êtres auxquels ils sont tout comme le rôle du mortel prédestiné (faisons confiance
liés (humains et animaux). Ce domaine concerne surtout à l’imagination du Conteur) et/ou son avenir.
les « alliés » des scions, il serait dommage de renforcer un Proche de la Magie, Deuogdonio impose une limita-
ennemi prédestiné. tion terrible aux scions de niveau divin qui l’utilisent : ils ne
peuvent manifester l’avatar associé à la Magie, aux Mystères
15

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


et à la Prophétie, le Wyrd, tel que décrit dans Scion : Dieu. cible), il obtient toujours un nombre de dés supplémen-
En aucun cas le Destin n’en fera leur messager ou leur taires sur les jets liés aux dons des domaines concernés égal
instrument puisqu’ils lui ont volontairement tourné le à son niveau de Légende divisé par deux. Il peut également
dos en modifiant sa trame. Heureusement, Deuogdonio conférer ses éventuelles « immunités » dues aux domaines
procure d’autres avantages (ou désavantages selon les Eau, Feu et Terre (Respiration aquatique, Immunité contre
conditions) : au fur et à mesure que les scions maîtrisent le feu et Bien enseveli) à un (et un seul) Prédestiné tant
sa puissance, ils semblent développer une « résistance » aux qu’il le touche. Mais il doit pour cela utiliser un point de
domaines liés au Destin et visant à le manipuler (Magie) Légende par « immunité » conférée.
ou à en tirer des informations (Prophétie et Mystères). À la En outre, la difficulté pour affecter un scion possédant
D discrétion du Conteur, d’autres domaines ou pouvoirs liés Utiliser les liens du Destin avec un sort de Magie (positif
au Destin peuvent être affectés. ou négatif) augmente de 1.
O
N Percevoir la trame Armure de chair
S (Deuogdonio •••)
du Destin (Deuogdonio •)
Réserve de dés : Vigueur + Résistance + Endurance
Réserve de dés : Perception + Occultisme Coût : 1 Légende + 1 Volonté
Coût : spécial Le scion peut conférer une armure mystique et invisible
Très proche du talent Reconnaissance infaillible, ce don à l’un de ses Prédestinés mortels (humains ou animal). Il
permet de voir les Nœuds du Destin entourant le scion doit utiliser un point de Volonté et un point de Légende
qui l’utilise et de repérer avec certitude ceux qui lui sont et réussir un jet de (Vigueur + Résistance + Endurance),
liés. Pour ce faire, il doit voir la personne (y compris au chaque succès permettant d’octroyer au mortel un point
travers d’un écran de télé). Il peut alors utiliser un point de d’armure absorbant les dégâts superficiels, graves et
Légende et faire un jet de (Perception + Occultisme) pour critiques ; d’augmenter la VD de la cible de ce même
obtenir des informations plus précises. Avec un succès, il montant et d’immuniser celle-ci aux blessures handi-
connaît la force du Nœud qui les lie. Et avec trois succès, capantes (cf. Scion : Héros, pages 199 et 200). Ce don
il connaît le rôle du mortel (cf. Scion : Héros, page 226). explique pourquoi les guerriers gaulois n’hésitaient pas à
À noter qu’il faut cinq succès pour savoir que le mortel est charger l’ennemi nus. L’effet dure jusqu’à la fin de la scène
un imposteur, sinon c’est son rôle apparent qui est détecté. et ne fonctionne pas si la cible dispose déjà d’une défense
Enfin, le rôle de traître ne peut jamais être détecté (quel quelconque (y compris des vêtements de cuir ou un objet
que soit le nombre de succès sur le jet) et un autre rôle est « magique »). Augmenter davantage la VD n’empêche pas
choisi par le Conteur. La traîtrise est l’une des armes préfé- Armure de chair de fonctionner normalement.
rées du Destin et ses voies restent impénétrables. À noter que le scion peut utiliser ce don sur plusieurs
Prédestinés en même temps, tant qu’il peut utiliser de la
Utiliser les liens Volonté et de la Légende.
Exemple : Camille utilise Armure de chair sur deux humains
du Destin (Deuogdonio ••) qui lui sont prédestinés. Elle utilise donc 2 points de Légende et
Réserve de dés : — 2 points de Volonté, lance ses dix dés (Vigueur 4, Résistance 3 et
Coût : spécial Endurance 3) et obtient six succès. Les deux mortels bénéficient
Lorsque le scion utilise un don issu des domaines Animal, de bonus d’absorption de +6C, +6G et +6S et leurs VD sont
Gardien ou Santé sur un être qui lui est Prédestiné (à condi- augmentées de +6.
tion que ce don n’ait pas pour but de porter atteinte à la

LA CLIENTÈLE ET LE DESTIN
Les liens tissés par le Destin autour des scions des Nemetondevos sont puissants et nombreux. Les seigneurs
gaulois étaient connus pour s’entourer de leur clientèle. Ces hommes (ou clients) remettent leur existence
entre les mains de ces puissants seigneurs, leurs destins étant liés jusqu’à la mort.
Ceci a une énorme influence sur les Nœuds du Destin qui s’attachent plus facilement autour des scions
du Sanctuaire Sacré. Ainsi, lorsqu’un scion modifie le fil du Destin et qu’un jet de Légende doit être fait, la
Légende du scion est considérée comme étant d’un point supérieur. En outre, tous les résultats de 1 sur les
dés sont relancés.
Exemple : Catherine (Légende 3) dépense un point de Légende pour altérer le cours d’un événement et
sauver une petite fille des griffes d’une engeance. Le Conteur lance quatre dés (la Légende de Catherine + 1)
pour vérifier si la petite fille devient Prédestinée à Catherine. Le Conteur obtient 1, 8, 8 et 10, soit quatre
succès. Il relance le 1 et obtient un 9, soit un total final de cinq succès. L’enfant est Prédestinée.

16

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Acteur de son destin LA PERTE D’UN
(Deuogdonio ••••) NIVEAU DE LÉGENDE
Réserve de dés : Volonté
La perte d’un niveau de Légende affecte égale-
Coût : X Légende
ment la réserve de points de Légende car celle-
En réussissant un jet de Volonté, le scion peut transférer
ci est basée sur la valeur de Légende (s’éche-
(et donc utiliser) le nombre de son choix de points de
lonnant de 1 à 12 niveaux) au carré.
Légende de sa réserve vers un mortel. La réserve perma-
nente du scion est diminuée du nombre de points de Les pouvoirs ultimes de Deuogdonio ont un
Légende restant au mortel et il ne peut les regagner tant coût important, un dieu perdant beaucoup de
que le mortel en bénéficie encore. Ces points demeurent sa Légende en voulant s’affranchir du Destin.
D
vingt-quatre heures par succès obtenu sur le jet de Volonté O
ou jusqu’à ce qu’ils soient utilisés (ou que le mortel meurt), N
selon l’échéance arrivant à son terme en premier. S
Ces points de Légende peuvent être utilisés par le un jet de (Manipulation + Occultisme) en obtenant un
mortel pour rejouer une action ratée ou avoir accès au nombre de succès égal à la force actuelle du Nœud. Ce don
recours défensif (cf. Scion : Héros, page 122). De plus, tant peut être utilisé avec succès une seule fois sur un même
que le mortel possède un point de Légende dans sa réserve, Nœud du Destin.
il est considéré comme ayant un score de Légende de 1 (ce En outre, la difficulté pour affecter le scion possédant
qui lui permet de rajouter un dé sur les jets visant à résister Altérer la trame du Destin avec un sort de Magie (positif
à certaines capacités) et n’est plus traité comme un figurant ou négatif) augmente maintenant de 3.
(les 10 comptent comme deux succès sur ses jets, il béné-
ficie de tous ses niveaux de santé, etc.).
Un autre effet très étrange accompagne ce don : lorsque
Le parfum de l’ichor
quelqu’un utilise Mystères pour poser une question (Deuogdonio ••••• ••)
concernant le scion qui dispose d’Acteur de son destin, Réserve de dés : Volonté
il est impossible d’obtenir une réponse claire. Bien sûr, Coût : 1 à 3 Légende + 1 Volonté
si le scion possédant Acteur de son destin tente d’utiliser Le scion peut conférer à l’un de ses Prédestinés mortels
Mystères et pose une question qui le touche directement, il quelques points d’attributs épiques qu’il possède. Le
ne peut pas obtenir de réponse claire non plus. mortel ne peut pas posséder un niveau supérieur à 1 dans
chaque attribut épique et le scion doit les posséder pour les
Le prix de la vie lui octroyer. Pour ce faire, l’utilisateur de ce don doit réussir
un jet de Volonté, chaque succès permettant de créer un
(Deuogdonio •••••) point d’attribut épique chez le mortel (à concurrence d’un
Réserve de dés : — nombre de points égal à la Légende du scion divisée par
Coût : 1 Légende + 1 Volonté + 1 niveau de santé grave quatre). En outre, le scion doit utiliser un point de Volonté
Lorsqu’un mortel prédestiné au scion va mourir à cause et un nombre de points de Légende égal aux points d’attri-
d’une blessure, l’enfant divin peut utiliser un point de buts épiques transférés. Ces attributs épiques demeurent
Légende, un point de Volonté et se voir infliger un niveau durant vingt-quatre heures et donnent accès aux talents
de santé grave (qu’il ne peut prévenir) pour le sauver. Le – ou effets – suivants (que le scion les possède ou non) :
mortel est alors stabilisé au niveau Invalidité, même s’il Force épique (Bond sacré), Dextérité épique (Grâce féline),
vient de prendre un bus lancé à pleine vitesse de plein Vigueur épique (Résistance sacrée), Charisme épique (+2
fouet (ce qui risque d’étonner certains passants qui jure- en Commandement), Manipulation épique (Tromperie),
raient avoir vu le corps de la victime se disloquer et sa tête Apparence épique (+2 en Présence), Perception épique
éclater). À noter que ce don ne peut rien contre un poison, (Oreille absolue ou Palais fin), Intelligence épique
une maladie ou un environnement (feu, acide, etc.) qui (Génie des maths), Astuce épique (Caméléon social ou
continuerait à infliger des dommages au mortel. À moins Concentration méditative). Le Prédestiné n’acquiert pas
bien sûr que le scion ne soit prêt à payer plusieurs fois le de score de Légende et ces points d’attributs épiques et
prix de ce don, jusqu’à ce que le Prédestiné soit mis à l’abri talents ne sont que la manifestation surnaturelle de ce que
ou soigné. le scion est capable de ressentir ou de faire.
Exemple : Éléonore (Légende 9, Astuce épique  4, Force
Altérer la trame du épique  3) utilise ce don sur Marie qui lui est prédestinée. Elle
utilise un point de Volonté et fait son jet, obtenant trois succès. Elle
Destin (Deuogdonio ••••• •) pourrait transférer 3 points d’attributs épiques (ce que lui autorise
Réserve de dés : Manipulation + Occultisme son niveau de Légende), mais elle n’en possède que deux différents
Coût : X Légende + 1 Volonté et le niveau maximum qu’elle peut octroyer à un mortel est limité
Le scion peut augmenter ou diminuer d’un cran la force à 1. Elle donne donc à Marie Astuce épique 1 (Caméléon social)
du Nœud qui le lie à un mortel (minimum 1, maximum 6). et Force épique 1 (Bond sacré), utilisant au passage 2 points de
Pour cela, il doit utiliser un point de Volonté, un nombre Légende (un point pour chaque point d’attribut épique). Si Éléo-
de points de Légende égal à la force du Nœud et réussir nore avait possédé Intelligence épique, elle aurait pu payer un
17

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


point de Légende supplémentaire pour également donner un point En utilisant un point de Volonté, un nombre de points
dans cet attribut épique à Marie. de Légende égal à la force du Nœud le liant au mortel,
Un second effet accompagne ce don : nulle Prophétie multipliée par dix, et en réussissant un jet de (Manipula-
ne peut être faite sur un scion possédant Le parfum de tion + Occultisme) contre une difficulté égale à la force
l’ichor, à moins d’obtenir un nombre de réussites au moins de ce même Nœud, le scion brise le Nœud et choisit le
égal à la (Légende ÷ 2) du scion en question. Cela signifie « destin » de la cible. Si le jet réussit, le scion perd immé-
également que le scion possédant Le parfum de l’ichor en diatement un niveau de Légende (qu’il pourra racheter par
subit les conséquences lorsqu’il veut obtenir des informa- après avec des points d’expérience), un sacrifice divin lui
tions sur son avenir grâce à la Prophétie. permettant de déchirer la grande tapisserie du Destin de
D ses propres mains et d’en recomposer la trame.
O Indifférence L’utilisation d’un tel don a souvent des conséquences
importantes et peu plaisantes (en plus de la perte de
N (Deuogdonio ••••• •••) Légende) sur le scion qui l’utilise. Par contre, le mortel est
S Réserve de dés : — maintenant en dehors du Destin et ne peut plus devenir
Coût : — un Prédestiné. Il ne peut plus subir les affres du Destin et
Le scion n’est plus affecté par la déférence des mortels qui sa vie se poursuivra et s’achèvera exactement comme l’a
lui sont liés (cf. Scion : Héros, page 228). Cela concerne décidé le scion (dans la limite du raisonnable et avec l’ac-
également les effets positifs de la déférence (comme les dés cord du Conteur). Dès sa mort, le mortel se réincarnera
supplémentaires sur certains jets). Seule exception, si un automatiquement et sera à nouveau intégré à la trame du
Prédestiné amical (qu’il l’apprécie ou pas) est en danger et Destin. Si le Prédestiné ciblé par Nier le Destin est décédé
que le scion n’agit pas, il perd un nombre de points de (et possède un Nœud de force  6), il est immédiatement
Légende égal à la force du Nœud qui les lie, multiplié par réincarné et intégré à la trame du Destin.
son niveau dans la vertu Loyauté. Mais il peut toujours Obtenir un échec critique lors de l’utilisation de ce don
dépenser des points de Légende par la suite (s’il lui en reste). annihile à la fois le scion et le mortel. Ils disparaissent de
la grande tapisserie pour l’éternité et nul ne se souviendra
Devotio d’eux, pas même les dieux.
Cette compréhension ultime du Destin permet égale-
(Deuogdonio ••••• ••••) ment au scion possédant ce don de dépenser un point
Réserve de dés : Manipulation + Occultisme de Volonté pour annuler les effets de tout sort de Magie
Coût : X Légende + 1 Volonté + spécial l’affectant (et avant même qu’il ne commence à l’affecter)
Ce don très puissant permet à un Scion de niveau divin s’il est lancé par un scion possédant un score de Légende
de sectionner tout ou partie des Nœuds du Destin qui inférieur au sien.
le connectent à des mortels. Bien sûr, le prix à payer est
énorme.
En utilisant un point de Volonté, un nombre de points
de Légende égal à la force cumulée des Nœuds qui le lient NOUVEAU DON :
aux mortels affectés et en obtenant un nombre de succès
au moins égal à la force du Nœud le plus élevé du groupe
Trimarkisia
de mortels qu’il veut cibler, le scion sectionne ces liens,
(Guerre ••)
rendant leur « liberté » à ceux qui lui sont prédestinés. Réserve de dés : Astuce + Commandement
L’effet secondaire est que le scion perd immédiatement Coût : 2 Légende
un niveau de Légende (qu’il pourra racheter par après avec Ce don, réservé aux scions des Nemetondevos (et plus
des points d’expérience). Inutile de préciser qu’un échec particulièrement aux scions d’Épona), permet de créer un
critique lors de l’utilisation de ce don aura des effets cala- trio parfait et meurtrier.
miteux, pouvant tuer les mortels sur le coup alors que la Le scion utilisant Trimarkisia choisit — obligatoirement
Devotio est généralement utilisée pour leur épargner une — deux alliés, fait un jet de (Astuce + Commandement)
fin tragique. et utilise deux points de Légende. En cas de réussite, les
Accessoirement, la difficulté pour affecter le scion trois alliés peuvent utiliser l’action « assaut coordonné »
possédant Devotio avec un sort de Magie (positif ou (cf. Scion : Héros, page 192) avec les avantages suivants :
négatif) augmente de 5. l’inertie de l’assaut coordonné n’est que de 3 et le modi-
ficateur de VD de –0. Ces trois combattants peuvent
Nier le Destin relancer cet assaut coordonné plusieurs fois jusqu’à la fin
de la scène sans que ce don n’ait besoin d’être réactivé (ils
(Deuogdonio ••••• •••••) restent liés par un contact intuitif). Si l’un des membres
Réserve de dés : Manipulation + Occultisme de la Trimarkisia n’attaque pas (ou ne peut pas attaquer),
Coût : X Légende + 1 Volonté + spécial le don cesse immédiatement de fonctionner. La cible de
Au-delà de la Devotio, il y a ce don. Le dieu utilisant Nier l’assaut coordonné d’une Trimarkisia subit un malus de –3
le Destin se substitue à ce dernier en acceptant d’en payer à sa VD. L’utilisation de Trimarkisia nécessite une simple
le prix et d’encourir les risques énormes qui y sont liés. action réflexe (inertie 0, VD –0).

18

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


NOUVEAUX SORTS Un guerrier n’est jamais désarmé. Ce sort permet, en
dépensant un point de Légende, de matérialiser une arme
Les scions des Nemetondevos possèdent une compréhen- de mêlée (ne comportant aucun élément mécanique) dans
sion particulière de la façon dont le Destin tisse sa trame la main du scion. L’arme demeure jusqu’à la fin de la
autour d’eux grâce à leur domaine Deuogdonio. Lorsqu’ils scène, après quoi elle disparaît. Un seul succès est néces-
ont recours à la Magie, ils peuvent se lier à des lieux ou saire, mais chaque trois succès supplémentaires (4, 7, 10,
des objets de façon à produire des effets rares. Le lien n’est etc.) permettent d’améliorer l’une des caractéristiques de
pas très puissant (force 1) mais sa durée varie grandement l’arme d’un point (précision, dégâts, défense ou inertie),
et certains sont même permanents. Les lieux et objets avec une amélioration maximale de 2 par caractéristique.
ainsi liés attirent souvent l’attention de certaines entités Hormis les éventuelles améliorations, l’arme « magique » D
et il se produit parfois des choses étranges à leur contact. possède les mêmes caractéristiques que les modèles « clas-
Heureusement, le faible niveau des liens limite l’impact du siques » tels que décrits dans Scion : Héros. O
Destin. Pour pouvoir utiliser ce sort, il faut avoir spécialement N
À noter, qu’il est souvent nécessaire d’utiliser de courts préparé une arme équivalente (mais pas une relique) à S
rituels pour pouvoir bénéficier de ces sorts et seuls les celle qui est matérialisée grâce à un court rituel : le scion
scions ayant accès au domaine Deuogdonio peuvent les s’inflige une blessure grave et utilise un point de Légende,
maîtriser (l’ichor des Nemetondevos doit couler dans leurs répandant son sang sur l’arme avant de la sceller dans une
veines). À part ça, ils fonctionnent exactement comme les boîte faite d’acier. Si les scellés de la boîte sont brisés, le
autres sorts et découlent bien du domaine de la Magie (les sort ne fonctionne plus et il faut recommencer le rituel.
attributs épiques s’appliquent normalement). Il est possible de préparer un nombre d’armes égal à la
moitié de la Légende du scion et d’invoquer ensuite celle
Coffre aqueux nocturne (•) que l’on désire. Le scion et l’arme sont liés par un Nœud
de force 1 tant qu’il est capable de matérialiser sa version
Réserve de dés : Astuce + Occultisme magique (le lien disparaît si la boîte est descellée ou si
Coût : 1 Légende l’arme matérialisée est détruite). Lorsque le lien est brisé,
Selon les légendes, les Gaulois cachaient leur or dans les il faut recommencer le rituel pour matérialiser l’arme
lacs. Grâce à ce sort, une quantité de matériaux pouvant à nouveau. Les scions possédant Percevoir la trame du
être contenue dans un cube de 20 centimètres d’arête par Destin (Deuogdonio •) ressentent immédiatement que le
succès, est liée, par une nuit de pleine lune, à une impor- lien est brisé. Les autres auront la surprise de la découverte
tante quantité d’eau « stagnante » située sous la voûte lorsqu’ils essayeront d’invoquer leur arme…
céleste (une grande fontaine, un lac, une piscine, etc.) Ces
matériaux ne doivent pas craindre l’eau et « disparaissent »
une fois placés sous la surface. Pour y avoir à nouveau
Le savoir de mon
accès (de n’importe quel endroit autour du même point ennemi (•••)
d’eau), il faut réutiliser ce sort (toujours de nuit et sous
la pleine lune, que cette dernière soit visible ou non) et Réserve de dés : Manipulation + Occultisme
un seul succès suffit. Si l’étendue d’eau disparaît, les maté- Coût : 2 Légende
riaux qui y sont plongés sont perdus à jamais. Ce sort Selon certains anciens mythes, les guerriers gaulois tran-
fonctionne grâce au lien ténu qui unit l’utilisateur au chaient la tête de leurs ennemis les plus valeureux pour les
point d’eau et à l’objet (Nœuds de force 1), tant que ce conserver en trophées, augmentant ainsi leur puissance.
dernier est immergé. Plusieurs scions peuvent utiliser un Lorsqu’un scion vainc un ennemi (ou participe à sa
même point d’eau pour y dissimuler des objets, mais il est défaite de façon flagrante) ayant un score de Légende supé-
impossible pour un scion de créer plus d’une cache person- rieur au sien et lui tranche la tête (s’il en possède une),
nelle. S’il veut en créer une nouvelle, il doit utiliser ce sort il peut utiliser deux points de Légende et utiliser ce sort
sur une autre étendue d’eau. (une fois par tête et par ennemi, même si ce dernier en
La raison pour laquelle Coffre aqueux nocturne possède plusieurs) pour gagner quelques connaissances. Il
ne peut être utilisé que lors des nuits de pleine lune est doit obtenir un nombre de succès égal à la différence entre
inconnue. Il est possible que les scions du Sanctuaire Sacré le niveau de Légende de la victime et le sien, multipliée
soient en quelque sorte liés à la nuit et à la lune et que ces par deux. En cas de réussite, il gagne immédiatement un
liens fassent partie intégrante du sort, l’astre nocturne agis- nombre de points d’expérience égal à cette même diffé-
sant sur l’élément liquide d’une étrange façon. rence plus un, qu’il peut utiliser pour augmenter certaines
Enfin, il est impossible d’accéder à la « cache » d’un compétences possédées par le défunt propriétaire de la
autre scion avec ce sort, bien que détruire le point d’eau tête (Art, Artisanat, Culture, Médecine, Occultisme, Poli-
suffise à faire disparaître ce qui y a été dissimulé. tique, Survie et Science). Il est impossible d’augmenter une
compétence à un niveau supérieur à celui que possédait
Pas de guerrier la victime. Les compétences nécessitant une spécialisation
peuvent être apprises normalement, tout comme celles que
sans arme (••) ne possédait pas encore l’utilisateur de ce sort. Si la compé-
Réserve de dés : Astuce + Occultisme tence bénéficie d’une diminution en coût d’expérience
Coût : 1 Légende + spécial due au parent divin du scion, cette diminution s’applique
normalement lorsqu’il dépense les points d’expérience
19

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


acquis avec ce sort (le talent Étudiant devant l’éternel
fonctionne également). Il est possible de « mettre de côté »
Vestiges d’un lointain
les points d’expérience gagnés pour augmenter d’un coup passé (••••)
une compétence possédée par deux (ou plus) ennemis Réserve de dés : Astuce + Empathie
vaincus. Le Conteur devrait conserver les caractéristiques Coût : 1 Légende + 1 Volonté
des ennemis jusqu’au moment où le scion veut dépenser Parfois, un scion réincarné est capable de faire appel aux
ses points d’expérience afin que ce dernier sache quelles bribes de souvenirs de sa (ses) vie(s) antérieure(s). En réus-
compétences il peut augmenter. sissant un jet de (Astuce + Empathie) et en utilisant un
L’utilisation de ce sort exige de pratiquer un rituel point de Volonté et un point de Légende, il peut retrouver
N d’une heure sans interruption (sans quoi il est nécessaire certains des liens du Destin encore enroulés autour de
de recommencer). La tête doit être en bon état, si le crâne a ses anciennes vies auxquelles il est en quelque sorte relié
O subi des dommages, ce sort ne fonctionne pas. Il est impos- par sa Légende. Faisant appel à l’expérience de plusieurs
U sible d’utiliser deux fois ce sort sur une même tête, les liens existences, le scion bénéficie d’un nombre de relances
V résiduels de l’esprit sont « aspirés » la première fois. En gratuites sur ses jets de compétences égal au nombre de
E outre, ce sort doit être lancé dans les vingt-quatre heures succès obtenu sur son jet, divisé par deux. Il est possible
A suivant le trépas de la victime. de relancer plusieurs fois le même jet, mais seul le dernier
jet s’applique. Ces relances potentielles disparaissent à la
U fin de la scène et ne s’appliquent, ni à des compétences
X que le scion n’aurait pu pratiquer il y a près de deux mille
ans (pilotage d’un F16, piratage informatique, tir avec un
P colt .45, etc.), ni à des jets servant à activer des dons ou sorts.
R
I
V
I
NOUVEAUX PRIVILÈGES
L
È CRÉATURE Attaques :
Morsure : précision 9, dégâts 4G, VD de parade —, inertie 5
G Sabot : précision 6, dégâts 8G, VD de parade —, inertie 2
E Monture d’Épona Absorption : 1C/3G/5S
Niveaux de santé : –0/–0/–0/–2/–2/–4/Inval.
S (Créature •••) VD d’esquive : 5 Volonté : 5
Ces chevaux très rares et magnifiques ne sont offerts Légende : 2 Points de Légende : 4
qu’aux scions des Nemetondevos à la condition que leur Autres notes : une monture d’Épona se déplace à près de
cavalier possède un score de Pilotage (équitation) au moins 110 km/h (les plus rapides chevaux de course attei-
égal à 4. gnent les 60 km/h). Elle parcourt 30 mètres en sprint
On ne sait combien de ces chevaux foulent les terres et 7 mètres lors d’un mouvement de base. En outre,
des dieux gaulois. Ces créatures représentent un certain elle bénéficie continuellement du talent Sprinter
statut parmi les Gaulois et seuls les cavaliers les plus éclair sans avoir à utiliser de point de Légende et peut
émérites ou les généraux ont accès à ces montures. Ces se déplacer sur l’eau tant qu’elle maintient sa course.
dernières ressemblent beaucoup aux chevaux terrestres si Leurs sabots d’or veiné d’argent octroient un bonus de
ce n’est qu’ils seront toujours les plus grands et les plus +1 aux dommages (déjà comptabilisé dans les dégâts,
beaux, la couleur de leur robe varie grandement mais est tout comme le bonus de +1 de base).
toujours des plus chatoyantes. Leurs sabots d’or et d’argent
sont très prisés par les chasseurs des autres panthéons.
Attributs : Force  5, Dextérité  5, Vigueur  4 ; Charisme  1, RELIQUES
Manipulation  1, Apparence  3 ; Perception  3, Intel-
ligence 2, Astuce 3 Broche de Teutatès (•)
Vertus : Courage 3, Endurance 2, Loyauté 3, Vaillance 1
Compétences : Athlétisme 4, Corps à corps 3, Intégrité 3, Ces broches de très belle facture
Investigation  1, Présence  2, Résistance  3, Survie  2, sont l’un des dons préférés du
Vigilance 3 dieu Teutatès. Généralement
Pouvoirs surnaturels : faites d’argent, une pierre
Attributs épiques : Dextérité épique 1 (Sprinter éclair), Force précieuse ou semi-précieuse
épique 1 (Puissance de soulèvement), Vigueur épique 1 est enchâssée au centre. Elles
(Résistance sacrée) confèrent à celui qui les porte
Course fantastique : la vitesse d’une monture d’Épona un dé de bonus sur tous les jets
est impressionnante. On considère qu’elle possède liés à la compétence Artisanat.
un point supplémentaire en Dextérité épique pour Si le porteur ne possède pas la
calculer ses déplacements. compétence Artisanat, il peut
Engagement : 6 tout de même faire un jet en
20

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


bénéficiant d’un dé de bonus, comme s’il possédait la lumière semble en sortir pour se liquéfier et devenir parfai-
compétence au niveau un (avec n’importe quelle spécialisa- tement incolore et inodore.
tion), mais sans pouvoir appliquer les succès automatiques
dus à ses attributs épiques. Triskèle (•••)
Étincelle divine (••) Le triskèle, symbole courant
chez les peuples celtes, dont
Cette étincelle provient des les Gaulois, se présente géné-
éclairs créés par Taranis en ralement sous la forme d’un
personne. Il s’agit en réalité pendentif d’argent. En tant
d’une petite roche noire brillant que relique, il donne toujours N
d’une étrange lueur bleutée et accès à trois domaines (au O
ne dégageant aucune chaleur. choix à la création). Les tris- U
Souvent portée en pendentif, kèles sont de loin les reliques V
cette étincelle permet d’utiliser les plus courantes avec les
les domaines du Ciel et du Feu. torques.
E
Bien que Taranis en fasse don à A
ses scions, il est parfois possible Maillet de justice (••••) U
de trouver ces étincelles au pied X
de Bergusia. C’est l’une des rares reliques qui puisse être Ce petit maillet en bois,
trouvée plutôt qu’octroyée.
Il est bien sûr possible de la tailler pour l’enchâsser
semblable à celui utilisé
par les juges, détient une
P
dans un bijou. Une étincelle peut être divisée en plusieurs fraction de la puissance du
R
éclats, mais un seul conservera ses pouvoirs, les autres deve- maillet divin de Sukellos. I
nant inertes (bien que décoratifs). Il permet de canaliser les V
domaines de la Justice et I
Cristal chatoyant (••) de la Mort et possède un
pouvoir unique. Lorsque
L
Ce petit cristal provient le possesseur du maillet
È
du sanctuaire de Belenos. frappe ce dernier sur une G
Il permet de canaliser surface dure, il produit un E
le domaine du Soleil son assourdissant pour les S
et possède un pouvoir criminels. Toutes les personnes coupables d’un crime de
unique. Lorsqu’il est à sang (peu importent ses justifications) dans les dernières
proximité d’un artiste tota- quarante-huit heures et présentes dans un rayon de dix
lement méconnu ayant un mètres par point de Légende du scion utilisant le maillet,
grand Destin devant lui, il tombent comme renversées par le poids de la justice.
se met à chanter très doucement (ce chant n’est perceptible Quelqu’un possédant un score de Légende supérieur ou
que par un être possédant un score de Légende). égal à l’utilisateur peut dépenser un point de Volonté pour
Ce cristal est le plus souvent enchâssé dans une boucle ignorer les effets du Maillet de justice.
d’oreille (permettant de l’entendre facilement), ou éven-
tuellement dans un pendentif, mais certains des plus
anciens ressemblent à de simples éclats bruts de cristaux
Dubisama, l’épée
pendant au bout d’une lanière de cuir. de Dumnorix (•••••)
Dubisama, « la Très Noire », est
Fruit de vie et de mort (••) l’épée du roi Dumnorix. Forgée
à partir des sombres étincelles
Cette pierre précieuse d’un de Taranis par Gobnhios en
rouge profond est en réalité personne, elle semble irradier
l’un des fruits poussant sur une puissance extraordinaire.
les arbres d’Ésus. Il permet Dubisama possède les carac-
de canaliser le domaine téristiques suivantes : précision
de la Santé et possède un +1, dégâts +5G, défense +2,
pouvoir unique. Une fois inertie 4. Elle donne accès aux
par semaine, le fruit laisse domaines de la Guerre et des
tomber une goutte inco- Ténèbres, permet de contacter Dumnorix (avec le privilège
lore et inodore lorsqu’on Guide adéquat) et possède un pouvoir unique : en utili-
le presse. Cette simple goutte est un poison aux effets équi- sant un point de Légende (action réflexe), le possesseur
valents à l’arsenic (cf. Scion : Héros, page 183). de Dubisama augmente sa VD de +2 contre la prochaine
Ce fruit du jardin d’Ésus dégage une légère luminosité. attaque dont il fait l’objet durant cette scène (même s’il ne
Lorsqu’on le presse pour en extraire le poison, une douce la voit pas venir).
21

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Torque (•••••) doté de Légende, une nouvelle entaille apparaît sur son
manche.
Le torque est le symbole
le plus célèbre des
Nemetondevos et presque
chaque scion de ce SUIVANTS
panthéon en possède
un. Toujours fait d’or, il
permet d’utiliser certains
Silodures
domaines, mais contient (Suivants •••• à •••••)
N souvent des pouvoirs Ces guerriers (au nombre de cinq ou de dix selon le coût
O uniques. Les plus courants de ce privilège) font office de gardes du corps. Leur appa-
U augmentent la VD du propriétaire, confèrent une protec- rence est toujours celle de guerriers anciens, torses nus et
V tion invisible, permettent de se soigner ou encore de armés d’un bouclier, d’une épée et d’une lance. Ils combat-
E neutraliser les poisons. tront jusqu’à la mort pour protéger leur « seigneur », mais
A Les torques offerts en privilège par Cernunnos coûtent n’hésiteront pas à l’abandonner s’il fait preuve de lâcheté
U ••••• et donnent généralement accès aux domaines ou de couardise. Si le scion est vaincu et que ses silodures
X Animal, Fertilité, Terre et à l’un des trois domaines sont encore en vie, ils mettent fin à leurs jours et disparais-
spéciaux (Magie, Mystères ou Prophétie). En outre, il sent ainsi que tout leur équipement.
A neutralise immédiatement un poison non magique dans Attributs : Force  5, Dextérité  4, Vigueur  5 ; Charisme  2,
N le corps de son porteur une fois par semaine. Il peut, à Manipulation  2, Apparence  2 ; Perception  3, Intel-
T la place, neutraliser un poison magique d’une toxicité ligence 3, Astuce 4
inférieure ou égale à la Légende de son porteur, mais Vertus : Courage 3, Endurance 2, Loyauté 3, Vaillance 2
A son pouvoir ne pourra être réutilisé avant un nombre de Compétences : Athlétisme 4, Commandement 3, Corps à
G semaines égal à cette même toxicité. corps 4, Intégrité 3, Investigation 1, Lancer 4, Mêlée 4,
O Présence 3, Résistance 4, Vigilance 4
N Miletomaros, la lance Engagement : 8
I Attaques :
S de Camulogène (•••••) Étreinte : précision 8, dégâts 6S, VD de parade —, inertie 6, P
T C’est armé de cette lance Mains nues, légère : précision 9, dégâts 6S, VD de parade 4,
E légendaire que Camulogène, inertie 4
S fils préféré du dieu Camulos, Mains nues, lourde : précision 7, dégâts 9S, VD de parade 3,
menait ses troupes au combat. inertie 5
Miletomaros, qui signifie Bouclier : précision 7, dégâts 8S, VD de parade 5, inertie 6
« Grande en destruction », est Épée : précision 9, dégâts 10G, VD de parade 4, inertie 4
entièrement faite d’acier et sa Lance : précision 9, dégâts 8G, VD de parade 4, inertie 5, P
fusée (sa poignée) est recou- Absorption : 4C/4G/7S
verte de dizaines d’entailles, Niveaux de santé : –0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
une pour chaque ennemi VD d’esquive : 5 Volonté : 7
doté d’une Légende dont elle a pris la vie. Elle permet d’ac- Autres notes : les silodures bénéficient d’une protection
céder au domaine de la Guerre, d’invoquer des silodures magique qui leur octroie l’équivalent d’une cuirasse
(il faut posséder le privilège Suivants), et possède les carac- antique (+4G/+2S inclus dans le profil). Leur bouclier
téristiques suivantes : précision +2, dégâts +5G, défense +0 (semblable au scutum) augmente leur VD de parade et
et inertie 3. À chaque fois qu’elle prend la vie d’un être d’esquive de +1 (inclus dans le profil).

NOUVEAUX ANTAGONISTES
Diviciacos de la part de César en personne et prend la tête d’un parti
pro romain.
Bien étrange personnage que ce Diviciacos dont le nom Il bénéficie de l’oreille et de l’estime de César, ce qui
signifie « le Vengeur ». Ce scion de Cernunnos exerçait la lui permet à maintes reprises de sauver la vie de son frère,
fonction de druide. Il était versé dans l’art de la Prophétie Dumnorix, qui complote contre Rome et souhaite prendre
et de la Magie, et bénéficiait de toute la confiance de sa le pouvoir sur les Éduens, puis sur toute la Gaule.
tribu, les Éduens, alors alliés de Rome. Diviciacos, pour son rôle joué en faveur de Rome, fut
Grâce à sa grande popularité et ses talents d’orateur, disgracié par les Nemetondevos. Lors de sa mort, son âme
il est parvenu à influencer une partie de son peuple en ainsi que son essence légendaire furent annihilées par son
leur vantant la puissance de Rome et les bienfaits d’une propre père, le Dieu Cornu. Du moins, c’est ce que ce
alliance durable. Très vite, il obtient un immense pouvoir dernier pensait.
22

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Avant sa mort, grâce à ses connaissances importantes choisir au hasard). Les scions avec une Légende de 7
en Magie et avec l’aide d’un dieu du Dodekatheon, Divi- ou plus sont immunisés à ce pouvoir. Diviciacos peut
ciacos parvint à transférer une partie de son âme dans une interrompre ce pouvoir à tout moment.
statue réalisée à son effigie et faite de marbre en provenance Engagement : 8
du Pentélique (une montagne grecque qui a fourni, entre Attaques :
autre, le marbre nécessaire à la construction de l’Acropole). Étreinte : précision 8, dégâts 6S, VD de parade —, inertie 6, P
Lors de la « destruction » de l’âme de Diviciacos, la statue Mains nues, légère : précision 9, dégâts 6S, VD de parade 5,
fut investie d’une puissante Légende, prit vie et devint un inertie 4
nouveau Diviciacos de chair et de sang. Mains nues, lourde : précision 7, dégâts 9S, VD de parade 3,
Depuis, il voue son existence à la destruction des inertie 5 N
dernières traces laissées par les tribus gauloises. Le retour Absorption : 8C/12G/15S
des Nemetondevos est pour lui une très mauvaise nouvelle Niveaux de santé : –0/–0/–0/–0/–0/–0/Inval.
O
et il est récemment entré au service du Titan Mikaboshi VD d’esquive : 8 Volonté : 9 U
(avatar de Soku-no-Kumi) afin d’en apprendre plus sur Légende : 7 Points de Légende : 49 V
Orgos et l’origine des divinités gauloises. Notes : Diviciacos possède une peau très dure, comme si sa E
Nature : Fanatique chair était encore faite de pierre bien qu’elle paraisse A
Attributs : Force  5, Dextérité  4, Vigueur  6 ; Charisme  4, souple et tiède au toucher. Cette armure naturelle lui U
Manipulation  6, Apparence  3 ; Perception  4, Intel- procure une protection de +5C/+5G/+5S (incluse X
ligence 6, Astuce 4 dans le profil).
Vertus : Ambition 3, Fanatisme 4, Malice 2, Rapacité 2 A
Compétences : Animaux  1, Athlétisme  4, Comman-
dement  4, Corps à corps  4, Culture  5, Empathie  3,
Les Propétides N
Intégrité  5, Investigation  3, Médecine  3, Mêlée  2, Ces femmes sans vertu, auteurs d’actes infâmes tels que le
T
Occultisme  5, Politique  5, Présence  4, Résistance  4, cannibalisme et la prostitution (le commerce de la chair
A
Survie 1, Vigilance 4 — tout comme sa consommation — était très mal vu à G
Privilèges : Diviciacos n’a plus besoin de reliques pour l’époque), furent changées en pierre par Aphrodite car elles O
utiliser ses dons. Il est servi par les Propétides (cf. plus refusaient de célébrer son culte. Diviciacos, grâce à une N
loin). puissante magie, leur rendit leur corps de chair afin qu’elles I
Pouvoirs surnaturels : puissent le servir et se livrer à nouveau à des actes que la S
Attributs épiques : Apparence épique 2 (Centre d’attention, morale réprouve. T
Impression durable), Charisme épique 2 (Bénédiction Mais, plus que de E
d’importance, Bénéfice du doute), Force épique  3 simples débau- S
(Destruction sacrée, Poigne écrasante, Puissance de chées avides de
soulèvement), Intelligence épique  4 (Enseignement chair humaine
prodige, Génie des maths, Mémoire parfaite, Puits (et divine), ces
de science), Manipulation épique  3 (Honnêteté des Propétides, au
dieux, Ordre direct, Tromperie), Perception épique 2 nombre de douze,
(Avertissement subliminal, Reconnaissance infaillible), incarnent chacune
Vigueur épique 3 (Auto-guérison, Bien-être solipsiste, l’extrémité d’une
Résistance sacrée) vertu et peuvent faire
Dons : Bien enseveli, Façonnement, Magie  6, Mystères  3, ressortir le pire chez leur
Nid de frelons, Œil de la victime.
tempête, Prophétie 5. Nature : Libertine
Sorts : tous les sorts de niveau 1 Attributs : Force 2,
à 6 (excepté ceux réservés Dextérité 4, Vigueur 3 ;
aux Gaulois). Charisme 4, Manipulation 4,
Aura de vice : quiconque se Apparence 5 ; Perception 3,
trouve à moins de 35 Intelligence 3, Astuce 3
mètres de Diviciacos Vertus : Ambition 2, Fanatisme 2,
doit réussir un jet Malice 3, Rapacité 4
de Volonté avec Compétences : Art
un malus en dés (chant) 3, Art (danse) 3,
de (7 — Légende Athlétisme 2, Corps à
de la cible) ou corps 1, Culture 3,
succomber Empathie 3, Intégrité 3,
immédiate- Mêlée 1, Occultisme 4,
ment à l’ex- Politique 2, Présence 4,
trémité de sa Résistance 2,
vertu la plus Vigilance 3
élevée (en
cas d’égalité,
23

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Pouvoirs surnaturels : étrange présence autour de lui et s’éteint alors que son sang
Attributs épiques : Apparence épique 3 (Aguicheur, Centre se déverse lentement dans la terre de Gaule.
d’attention, Impression durable), Charisme épique 2 Son âme est recueillie et accompagnée jusqu’au
(Bénéfice du doute, Charmeur), Manipulation royaume de Dubnolissos par Sukellos en personne.
épique 2 (Honnêteté des dieux, Ordre direct) Camulos lui confie une armée personnelle, Épona deux de
Regard impudique : celui qui croise le regard d’une Propétide ses montures merveilleuses pour guider son char et Gobn-
doit réussir un jet de Volonté ou subir les effets de l’ex- hios lui offre ses plus puissantes reliques. Enfin, Teutatès
trémité de la vertu correspondant à cette Propétide. en fait un roi. Dumnorix embrasse enfin son Destin et
Si la cible de ce pouvoir possède la vertu en question, devient le roi du Monde inférieur, plus haute influence
N elle subit un malus en dés à son jet de Volonté égal au après les dieux eux-mêmes.
niveau de cette dernière. L’effet de ce pouvoir dure une Dumnorix qui, toute sa vie, avait nourri de la jalousie
O heure. Les êtres possédant une Légende de 5 ou plus envers son frère et de la haine à l’encontre de son père,
U sont immunisés au Regard impudique. comprit bien vite que le Dieu Cornu avait entrevu son véri-
V Engagement : 6 table Destin et qu’une Visitation aurait privé Dubnolissos
E Attaques : de son Roi.
A Étreinte : précision 5, dégâts 3S, VD de parade —, inertie 6, P Depuis, il guide les scions les plus épris de liberté, ceux
U Mains nues, légère : précision 6, dégâts 3S, VD de parade 3, qui ne reculent devant rien pour lutter contre les tyrans,
X inertie 4 les dictateurs et les envahisseurs de toutes sortes. Il règne
Mains nues, lourde : précision 4, dégâts 6S, VD de parade 2, également sur les âmes des défunts sans distinction de
A inertie 5 classe ou de métier.
N Dague : précision 6, dégâts 5G, VD de parade 3, inertie 4
T Absorption : 0C/2G/3S
Niveaux de santé : –0/–1/–1/–2/–2/–4/Inval.
Les Matrones
A VD d’esquive : 5 Volonté : 7 (Guide •••••, spécial)
G Légende : 4 Points de Légende : 16 Au nombre de trois, les Matrones perpétuent le principe
O de trinité indo-européenne de déesses (cf. Scion : Héros,
N page 297) et rejoignent les Moires grecques et les Nornes
I scandinaves.
S Bien sûr, étant donné les relations qu’entretiennent
T les Nemetondevos avec le Destin, les Matrones ne sont
E plus aussi vénérées que par le passé et elles en gardent un
S profond ressentiment. Pire, elles ont été remplacées dans
le cœur des anciens Gaulois par deux autres trinités : les
déesses Andarta (la colérique), Épona (l’impétueuse) et
Nantosuelta (la bienveillante), et les dieux Ésus (fertilité),
Taranis (puissance) et Teutatès (tradition).
Dès lors, de nombreux scions (et les dieux eux-
mêmes) pensent que les Matrones ont un rôle important
dans l’acharnement dont fait montre le Destin contre le
panthéon des Nemetondevos. Si l’on considère qu’elles
Dumnorix (Guide ••••) apparaissent et endossent le rôle de Guide auprès des
scions ayant juré la perte des Nemetondevos ou de
Pour une raison inconnue, le frère de Diviciacos n’a jamais certains de leurs membres, le doute n’est plus permis. Bien
reçu la Visitation de son père. Il n’en demeurait pas moins sûr, si servir les Trois est toujours dangereux, servir les
l’un des plus importants, influents et cruels chefs gaulois, Matrones est suicidaire. Auparavant déesses de fécondité
en témoigne son nom qui signifie « Roi du Monde souter- et de fertilité, elles exercent désormais leurs talents dans
rain ». les « domaines » de la mort, des ténèbres et de la destruc-
Encore jeune, Dumnorix s’entoure très vite de puis- tion. Leurs anciens noms ont disparu, remplacés par des
sants alliés et amasse une fortune considérable. Il feint patronymes plus parlants : Belatriga (Reine de la Mort),
de s’allier à Rome pour mieux les trahir le moment Dumnariga (Reine des Ténèbres) et Miletriga (Reine de la
venu. Malheureusement, il est percé à jour et son frère Destruction).
doit intervenir pour le sauver. Dès lors César en fait son Leurs origines sont inconnues, mais il est prouvé
prisonnier de marque, « l’invitant » à le suivre dans tous qu’elles sont sœurs. Leur présence serait antérieure à la
ses déplacements. Dumnorix est un homme trop impor- naissance du premier des Nemetondevos (probablement
tant pour être exécuté comme tous les traîtres, pourtant Taranis) et elles étaient reconnues comme de puissantes
il sera tué pour avoir refusé de s’embarquer pour l’île de divinités telluriques par les mortels. Elles auraient entre-
Bretagne avec César. Fuyant avec ses plus fidèles cavaliers, tenu des relations plus ou moins cordiales avec les dieux
il est rattrapé par la cavalerie romaine et exécuté avec ses du Sanctuaire Sacré avant de se faire lentement mais sûre-
hommes, non sans avoir emmené avec lui une douzaine ment évincer. Une étrange rumeur lierait l’une des sœurs à
de soldats ennemis. Lorsqu’il déclare, mourant, « qu’il Orgos en personne. De leur union serait née Épona.
est libre et appartient à un peuple libre », il ressent une
24

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Smertios (Guide ••••) de Volonté) en manifestant des symboles et images dont il
faut tirer la signification. Une telle visite laisse souvent plus
Smertios est le scion de Camulos le plus célèbre (avec de questions que de réponses, mais quiconque la décrypte
Camulogène, qui pourrait bien s’être réincarné). On le y gagne à coup sûr.
compare souvent à Héraclès car son arme de prédilection
est également une massue, un choix bien étrange parmi les
Gaulois, férus d’épées et de lances.
Tarvos Trigaranos,
Héros auteur d’exploits incroyables, Smertios a atteint le Taureau-aux-Trois-Grues
le statut de demi-dieu quelques siècles avant que la Gaule Cette créature fantastique est le trait d’union entre les
ne tombe définitivement aux mains de Rome. Retiré à forces créatrices et la connaissance. Elle symbolise égale- N
Dunon, la demeure de son père, il entraîne éternellement ment les trois anciennes phases de la lune (nouvelle, pleine
les âmes des guerriers gaulois décédés. et vieille) et est profondément liée au peuple gaulois. Elle
O
Smertios fut parmi les premiers à se rendre au Tartare tient son nom de son étrange apparence : un taureau tita- U
lors de l’évasion des Titans avec ses meilleurs hommes pour nesque sur lequel sont perchées trois magnifiques grues au V
retenir certaines de leurs engeances les plus puissantes. plumage immaculé. E
Actuellement, il s’assure que le Monde inférieur n’est Tarvos Trigaranos aurait été créé par Orgos et appar- A
plus envahi par les engeances et veille à la protection de tient en partie au panthéon des Nemetondevos. Bien que U
Dubnolissos. Il sert quelquefois de messager pour son père bénéficiant d’une puissance équivalant celle d’un dieu, son X
auprès de ses frères les plus méritants. rôle est avant tout symbolique et il n’est pas rare qu’il appa-
raisse en songe (y compris aux dieux) afin d’annoncer d’im- A
Le Serpent-Tête- portants changements. Il ne peut être pris pour Guide,
mais peut enseigner les domaines Ciel, Fertilité, Lune,
N
de-Bélier (Guide ••••) Mystères et Terre aux scions qu’il juge digne de servir sa
T
Étrange animal divin associé à Cernunnos, le Serpent-Tête- cause. Il pourrait être lié au Destin, ce qui expliquerait
A
de-Bélier symbolise le cycle naturel, la fertilité et la puis- pourquoi il n’a pas intégré le panthéon des Nemetondevos G
sance. Il apparaît souvent aux scions du Dieu Cornu afin bien qu’il puisse parfois être aperçu dans les forêts de O
de les guider. Il peut également leur enseigner les dons issus Dubnolissos. Il semble également immunisé à la Magie et N
des domaines Fertilité, Mystères et Terre. Certains disent toutes les tentatives faites pour le retrouver ou le lier grâce I
qu’il est issu de l’union de Cernunnos avec un puissant à elle ont échoué. S
esprit tellurique, peut-être même une engeance de Gaïa. Une rumeur persistante prétend que le Taureau-aux- T
Ses proportions gigantesques, un puissant corps de Trois-Grues serait né de l’union entre Ésus et l’ancienne E
serpent d’une quinzaine de mètres de long, surmonté compagne de Cernunnos. De cette dernière on sait peu S
d’une énorme tête de bélier, en font un adversaire impres- de chose si ce n’est qu’il pourrait s’agir de l’une des trois
sionnant. Mais le Serpent-Tête-de-Bélier refuse toujours le Matrones. Si la rumeur dit vrai, voilà qui explique les
combat, pouvant disparaître en un clin d’œil dans un autre connaissances étendues de Cernunnos en Magie, Mystères
univers. et Prophétie ; le lien qui unit Tarvos Trigaranos au Destin ;
Il s’exprime directement dans l’esprit des gens (il est et pourquoi cette déesse a subitement disparu sans que
possible de bloquer sa présence mentale avec un jet réussi personne n’ose y faire la moindre allusion.

25

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


PERSONNAGES PRÉTIRÉS
ALEX PARISI,
SCION DE CERNUNNOS
A Alex ne sait rien de ses parents. Il a grandi dans un orphelinat de la région parisienne, dont il s’est enfui vers l’âge de
douze ans pour « vivre libre ». Habitué à se débrouiller par lui-même, Alex a toujours subi les brimades des autres enfants
L sans jamais se plaindre ni même verser une larme, et ce malgré la violence des humiliations dont il fut l’objet. Sa fugue,
E lors d’une nuit d’orage, le mena vers un groupe de sans-abri qui le recueillit brûlant de fièvre et délirant. D’abord désireux
X de se débarrasser de ce poids encombrant, les indigents furent surpris par les bribes de phrases qu’il parvenait à murmurer
dans son délire fiévreux. La vitesse avec laquelle Alex se rétablit fut moins une source d’interrogation que les paroles qu’il
avait prononcées sous l’emprise de la fièvre. Il semblait tout connaître des gens qui l’entouraient dans ce squat impro-
P visé, faisant référence à des événements qu’eux-mêmes avaient jusqu’à maintenant gardés
A secrets, répondant même à certaines de leurs questions, restées en suspend depuis des
R années.
Intégré dans cette nouvelle communauté, Alex se découvrit pour la première
I fois une famille. Contribuant à l’effort collectif via de nombreux petits boulots
S (et quelques vols), Alex fut rapidement apprécié des siens. Sa rapidité d’esprit, sa
I capacité à trouver des solutions aux problèmes les plus insolubles, l’ont propulsé
très jeune parmi les légendes de la rue. Il apparaît, à peine âgé de seize ans, à la
tête de groupes exigeant la mise à disposition d’appartements vides situés dans les
beaux quartiers. Consulté par de nombreux sans-abri, son aura n’a fait que
grandir jusqu’à ce qu’il soit soupçonné d’être le chef d’une nouvelle cour
des miracles menaçant la bonne société parisienne et préparant des actes
terroristes.
Son arrestation engendra un soulèvement populaire, vite maté par
les forces de l’ordre. C’est en cellule, le jour de ses vingt et un ans,
qu’il reçut en songe la Visitation de son Père Cornu. À son réveil, il
se trouvait au milieu d’un grand parc et le monde lui apparut dans
toute sa splendeur. Depuis, Alex sent qu’un événement impor-
tant va se produire très bientôt et il recherche un groupe de
scions qu’il pourrait intégrer pour en savoir plus quant à cette
éventuelle fin du monde dont il a eu la vision très claire.
Conseils d’interprétation : dès votre plus jeune âge,
vous ne vous sentez pas à l’aise avec vos semblables
et ils vous le rendent bien. Mis à l’écart, traité
comme un pestiféré ou tout simplement ignoré,
vous avez grandi en paria, parmi les déshérités, et
avez du mal à accorder votre confiance. La révélation
de votre véritable nature fut un soulagement, vous étiez
persuadé d’être différent, d’avoir un grand destin. D’ailleurs, vos rêves
étaient souvent emplis de faits héroïques.
Vous avez soif d’aventure et les questions se bousculent dans votre
tête. Vous êtes très curieux vis-à-vis des autres scions et aimez les observer,
voire les étudier, ce qui les agace souvent. Votre corps est couvert en de
nombreux endroits de tatouages dont les entrelacs complexes ont pour
vous une signification très précise.
L’un de vos rêves secrets est de voyager parmi les étoiles et vous pouvez
rester des heures à les contempler, surtout cette petite étoile que vous
semblez être le seul à voir et qui murmure à votre oreille des histoires
de fin du monde et de résurrection, chaque nouvelle révélation faisant
l’objet d’un nouveau tatouage.
Privilèges : Alex possède deux reliques très simples. La première est
un pendentif d’argent en forme de triskèle qui lui donne accès aux trois
domaines spéciaux Magie, Mystères et Prophétie. La seconde est un
simple anneau d’or lui permettant d’accéder aux domaines Fertilité
et Terre.
26

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


TM

Alex Parisi Prophète errant Nemetondevos


Nom Vocation Panthéon
Visionnaire Cernunnos
Joueur Nature Dieu

ATTRIBUTS
Physique Social Mental
A Force oooooooooo Charisme oooooooooo Perception oooooooooo A
L Dextérité oooooooooo Manipulation oooooooooo Intelligence oooooooooo
L
E oooooooooo Apparence oooooooooo Astuce oooooooooo E
Vigueur
X X

P COMPÉTENCES P
A Animaux ooooo Discrétion ooooo Pilotage ( ) ooooo A
R Art ( ) ooooo Empathie ooooo Politique ooooo R
I Art ( ) ooooo Intégrité ooooo Présence ooooo I
Artisanat ( ) ooooo Investigation ooooo Résistance ooooo
S Artisanat ( ) ooooo Lancer ooooo Science ( ) ooooo
S
I Artisanat ( ) ooooo Larcin ooooo Science ( ) ooooo I
Athlétisme ooooo Médecine ooooo Science ( ) ooooo
Commandement ooooo Mêlée ooooo Survie ooooo
Corps à corps ooooo Occultisme ooooo Tir ooooo
Culture ooooo Pilotage ( ) ooooo Vigilance ooooo

PRIVILÈGES ARMES
Relique (Triskèle – Magie, Mystères, Prophétie) 3, Couteau long : précision 7, dégâts 6G,
Relique (Anneau – Fertilité, Terre) 2 VD de parade 4, inertie 4
Glock : précision 8, dégâts 4G, portée 20,
inertie 4, P

T ALENTS DONS VERTUS


Avertissement subliminal, Bien enseveli, Courage ooooo
Bénéfice du doute, Main verte, Endurance ooooo
Bond sacré, Magie 1, Loyauté ooooo
Conversion des dégâts, Mystères 1, Vaillance ooooo
Fourneau interne, Prophétie 1
Puissance de soulèvement VOLONTÉ
Sorts : Œil grand ouvert
oooooooooo
LÉGENDE
ABSORPTION SANTÉ oooooo
oooooo
C 2 G 4 S 6 0
Points de Légende
ARMURE
0
0 9 /––––(actuels)
(total)––––
0

-4
0 EXPÉRIENCE
I Total
C G S
Restants
Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)
CAMILLE D’ARTIOS « BRENNOS »,
SCION D’ANDARTA
Camille est, pour ainsi dire, née soldat. Fille d’un colonel influent issu de l’ancienne noblesse française, elle a grandi
parmi les militaires et voyagé dans le monde entier. Bénéficiant de précepteurs et d’une mère au foyer, elle n’est jamais
allée à l’école et n’a donc quasiment jamais côtoyé d’enfants. Son univers était composé
d’adultes, c’est pourquoi elle a mûri très vite, faisant preuve d’une grande intel-
C ligence et d’une vivacité d’esprit exceptionnelle. Sa voie était toute tracée
et c’est sans surprise qu’elle est sortie major de sa promotion de Saint-Cyr
A Coëtquidan, une brillante carrière s’ouvrant alors à elle. Mais un événement
M allait tout changer…
I Une nuit, Camille reçoit la visite d’une femme terrible qui se dit être
sa véritable mère et lui révèle le secret de sa naissance, éveillant la puissance
L de l’ichor millénaire qui sommeillait en elle. Elle est la descendante et
L la réincarnation d’un puissant scion d’Andarta, un guerrier et stra-
E tège légendaire dont son corps de jeune femme abrite désormais la
Légende.
L’esprit envahi de batailles et hauts faits de gloire, Camille
D comprend immédiatement qu’elle ne peut plus obéir à l’auto-
‘ rité des mortels et quitte l’armée pour intégrer la société militaire
A privée SacredGrove à un poste important : directrice des opérations
R Europe. Outre la mise à disposition de régiments de mercenaires,
la société propose également ses services dans la protection rappro-
T chée. Quant à Camille, sous le nom de code « Brennos », elle gère
I directement tous les contrats noirs, ceux que sa société nie en
O bloc et qui concernent les assassins œuvrant directement pour
SacredGrove.
S Camille a de qui tenir et, malgré les deux millénaires qui se
sont écoulés, le sang d’Andarta est toujours puissant en elle.
D’ailleurs, les scions rencontrant Camille pour la première
fois ont tous les mêmes mots à la bouche : « telle
mère, telle fille. »
Conseils d’interprétation : vous êtes une
compétitrice dans l’âme. Vous savez que vous êtes
la réincarnation du héros Brennos et vous gardez
un goût amer de la défaite (face à Rome, face au
retour des Titans). Mais plutôt que de recourir
à la violence pour vous calmer, vous préférez
conserver votre calme légendaire pour relever
les défis et prouver que vous êtes la meilleure
dans tous les domaines. Vous ne reculez devant
aucune mission, guidant votre groupe en chef
accompli, jusqu’à la victoire.
Vous supportez très mal l’échec, synonyme
d’humiliation, et n’hésitez pas à recourir à
toutes les méthodes pour arriver à vos fins.
Parfois, même vos (très rares) amis ont peur
de vous…
Privilèges : Camille possède un torque d’or lui donnant accès aux
domaines Guerre, Lune et Ténèbres. Elle possède également deux
armes : une épée (caractéristiques de la Spathe avec +1 en précision et
+1 en dégâts) et une mitraillette (caractéristiques de H&K MP5 avec
précision +1 et dégâts +2).
Notes : Camille est l’une des très rares progénitures des Nemeton-
devos à posséder une relique moderne (si ce n’est la seule). Gobnhios en
aurait fait cadeau à Andarta qui l’aurait ensuite offerte à Camille lors de
son accession au rang de demi-déesse.

28

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


TM

Camille d’Artios « Brennos » Chasseuse de primes Nemetondevos


Nom Vocation Panthéon
Compétiteur Andarta
Joueur Nature Dieu

ATTRIBUTS
Physique Social Mental
C Force oooooooooo Charisme oooooooooo Perception oooooooooo C
A A
Dextérité oooooooooo Manipulation oooooooooo Intelligence oooooooooo

M M
I Vigueur oooooooooo Apparence oooooooooo Astuce oooooooooo I
L L
L COMPÉTENCES L
E Animaux ooooo Discrétion ooooo Pilotage ( ) ooooo E
Art ( ) ooooo Empathie ooooo Politique ooooo
D Art ( ) ooooo Intégrité ooooo Présence ooooo D
‘ Artisanat ( ) ooooo Investigation ooooo Résistance ooooo ‘
A Artisanat ( ) ooooo Lancer ooooo Science ( ) ooooo A
Artisanat ( ) ooooo Larcin ooooo Science ( ) ooooo
R Athlétisme ooooo Médecine ooooo Science ( ) ooooo
R
T Commandement ooooo Mêlée ooooo Survie ooooo T
I Corps à corps ooooo Occultisme ooooo Tir ooooo I
O Culture ooooo Pilotage ( ) ooooo Vigilance ooooo O
S S
PRIVILÈGES ARMES
Relique (Mitraillette) 3, Relique (Épée) 2, Épée : précision 10, dégâts 10G,
Relique (Torque d’or – Guerre, Lune et Ténèbres) 3 VD de parade 9, inertie 4
Carl Gustav M/45 : précision 10, dégâts 6G,
portée 50, chargeur 50, inertie 5, P

T ALENTS DONS VERTUS


Adversaire intouchable, Armure de chair, Courage ooooo
Auto-guérison, Avertissement Bénédiction de courage, Endurance ooooo
subliminal, Concentration Cri de guerre, Loyauté ooooo
méditative, Conversion des Idéal guerrier, Vaillance ooooo
dégâts, Génie des maths, Interférence des marées,
Investigateur intuitif, Manœuvre Miroir fumant, VOLONTÉ
stratégique, Mémoire parfaite, Percevoir la trame du Destin,
Ordre direct, Oreille absolue, Utiliser les liens du Destin,
Yeux de la nuit
oooooooooo
Puanteur coupable, Puits de
science, Réflexes éclair,
Résistance sacrée, Sprint éclair, LÉGENDE
Tireur d’élite, Tromperie
oooooo
ABSORPTION SANTÉ oooooo
C 3 G 6 S 8 0
0
Points de Légende
36 /––––(actuels)
(total)––––
0
ARMURE 0 EXPÉRIENCE
0
0 Total
C G S I Restants
Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)
TM

Nom Vocation Panthéon

Joueur Nature Dieu

ATTRIBUTS
Physique Social Mental
Force oooooooooo Charisme oooooooooo Perception oooooooooo
Dextérité oooooooooo Manipulation oooooooooo Intelligence oooooooooo

Vigueur oooooooooo Apparence oooooooooo Astuce oooooooooo

COMPÉTENCES
Animaux ooooo Discrétion ooooo Pilotage ( ) ooooo
Art ( ) ooooo Empathie ooooo Politique ooooo
Art ( ) ooooo Intégrité ooooo Présence ooooo
Artisanat ( ) ooooo Investigation ooooo Résistance ooooo
Artisanat ( ) ooooo Lancer ooooo Science ( ) ooooo
Artisanat ( ) ooooo Larcin ooooo Science ( ) ooooo
Athlétisme ooooo Médecine ooooo Science ( ) ooooo
Commandement ooooo Mêlée ooooo Survie ooooo
Corps à corps ooooo Occultisme ooooo Tir ooooo
Culture ooooo Pilotage ( ) ooooo Vigilance ooooo

PRIVILÈGES ARMES

TALENTS DONS VERTUS


ooooo
ooooo
ooooo
ooooo

VOLONTÉ
oooooooooo
LÉGENDE
oooooo
ABSORPTION SANTÉ oooooo
C G S 0 Points de Légende
-1 (total)–––– /––––(actuels)
-1
ARMURE -2
-2
EXPÉRIENCE
-4 Total
C G S I Restants
Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)
w ww.scion-jdr.fr
S C I O N  : D I E U
2 0 1 0

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)


Affrontez le Destin
Les dieux gaulois sortent de leur retraite
pour se joindre à la lutte contre les Titans.

Les héros du passé se mêlent à ceux du présent dans


un combat dont l’enjeu est le sort de l’humanité.

Mais est-il possible de faire fléchir le Destin ?

Ce supplément inclut :
• Un écran du conteur www.scion-jdr.fr 20,00 €
en couleur.
• Un livret en couleur de 32 pages incluant
une description du panthéon gaulois des
Nemetondevos, deux personnages prêts à
jouer et une fiche de personnage avancée.

Terentius Avenelius Paladius (order #28598021)

Vous aimerez peut-être aussi