Vous êtes sur la page 1sur 13

Cours Production 1

CHAPITRE III
LE FRAISAGE

Année 2018/2019
Page 1
Cours Production 1

I- INTRODUCTION :
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………

II- LES FRAISEUSES :

Les fraiseuses

...................................................... ………………………
...................................................... ………………………
...................................................... ………………………

………………………………………………
Elles sont destinées au travail en méthode série. ………………………………………………
Elles sont à branche verticale ou horizontale, ………………………………………………
………………………………………………
Les mouvements de chariots sont en général automatisés. ………………………………………………

……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………

II.1- LES FRAISEUSES UNIVERSELLES :


Elles tirent leur nom de la position variable que peut prendre l’axe de la broche porte-outil et de la
variété de surfaces qu’elles sont susceptibles d’usiner (surfaces planes, cylindriques, hélicoïdales, de
forme, etc...).
Les fraiseuses universelles peuvent travailler avec l’axe fraise horizontal, par fixation d’une tête
universelle, l’axe de la broche peut prendre une position verticale ou oblique comme l’indique la figure
(1).
Toutes les fraiseuses présentent la même disposition générale des organes mécaniques
(figure 2).

Année 2018/2019
Page 2
Cours Production 1

Figure 1 : Fraiseuse universelle Figure 2 : Liaisons entre les différents organes d’une
fraiseuse
II.2- Les machines mono broches
A console : La table porte pièce est
mobile en hauteur. Elles ne conviennent
pas pour supporter des pièces lourdes
(figure 1)

A banc fixe : La table porte-pièce


n’assure que le mouvement longitudinal.
Elles conviennent beaucoup mieux pour
supporter les pièces lourdes (figure 2).

Année 2018/2019
Page 3
Cours Production 1

II.3 Centre d’usinage

Lorsque les séries de pièces le justifient et


lorsque le nombre d’opérations et de
changements d’outils nécessaires à l’usinage
d’une pièce est important, on fait appel à des
machines assurant le chargement et le
déchargement automatique des outils. Ces
fraiseuses particulières sont appelées
« centres d’usinage » (figure 3).

Ces machines ne demandent pas une


présence permanente de l’opérateur

II.4- Les Machines à broches multiples


L’augmentation du nombre de têtes supports
du mouvement de coupe permet d’usiner
simultanément sur plusieurs surfaces.
Fraiseuses à table rotative (figure 4a). Elles
permettent l’usinage en continu des pièces.
Les temps de montage, démontage des
pièces sont masqués par les temps de
coupe.

II.5- Les fraiseuses à reproduire


Les fraiseuses à reproduire permettent de
reproduire suivant deux trois axes la forme
représentée par un modèle (ou gabarit). Un
pantographe permet une reproduction en
réduction ou avec symétrie.
Un palpeur est assujetti, par un dispositif
hydraulique ou électrique, à suivre le profil d’un
gabarit et à transmettre ses déplacements à
une table porte-pièces (figure 5).
Ces machines sont utilisées essentiellement
pour les travaux à l’unité (outillages de presse,
coquilles métalliques, etc.. ).

Année 2018/2019
Page 4
Cours Production 1

III- GENERATION DES SURFACES EN FRAISAGE


Le fraisage est un procédé d’usinage permettant d’obtenir des surfaces planes, cylindriques,
coniques, hélicoïdales ou spéciales.

L’usinage s’obtient par combinaison de deux mouvements :

• ………………………………………………………………………………………………………..

• ………………………………………………………………………………………………………..

L’aspect et le degré de finition des surfaces obtenues varient, en fonction des paramètres de coupe et
selon le mode de génération utilisé : travail d’enveloppe ou travail de forme.

Modes de fraisage Réalisation

• Fraisage de face
...……………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………

• Fraisage de profil
...……………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………

• Fraisage combiné

...……………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………

Année 2018/2019
Page 5
Cours Production 1

IV- POSITION RELATIVE DE LA PIECE PAR RAPPORT A LA FRAISE.

Type de fraisage Réalisation

Fraisage en opposition :

…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....

Fraisage en concordance ou en avalant :

…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....

Fraisage de face :

…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....
…………………………………………………………………………....

V- PRINCIPALES SURFACES USINEES EN FRAISAGE:

Année 2018/2019
Page 6
Cours Production 1

VI- LES OUTILS DE COUPE EN FRAISAGE :


Les outils de coupe en fraisage sont classés en deux grandes familles :
1-…………………………………………………………………………………………………………………
2-………………………………………………………………………………………………………………...
6.1 - Caractéristiques des fraises :
6.1.1- La taille : …………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
6.1.2- la forme : …………………………………………………………………………………………………..
………………………………………………………………………………………………………………………
1.3- La denture :………………………………………………………………………………………………...
……………………………………………………………………………………………………………………….
6.1.4- les dimensions :
 Pour une fraise à deux tailles : diamètre et hauteur taillé.
 Pour une fraise à trois tailles : diamètre de l’outil, épaisseur
et diamètre de l’alésage.
 Pour une fraise conique : l’angle, le diamètre de l’outil
et l’épaisseur (2).

1 2 3 4

Année 2018/2019
Page 7
Cours Production 1

Fig (7) : montage d’une fraise à alésage

Année 2018/2019
Page 8
Cours Production 1

Année 2018/2019
Page 9
Cours Production 1

Année 2018/2019
Page 10
Cours Production 1

VII- MAINTIEN DE LA PIECE EN FRAISAGE :


7.1-……………………………………………………………….

7.2- ………………………………………………………………..

7.3- ……………………………………………………………….

Année 2018/2019
Page 11
Cours Production 1

VIII – DETERMINATION DES CONDITIONS DE COUPE

……………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………

Annexe

Coefficients de correction à apporter à l’avance PAR dent fz en ébauche


*Fraise 1 taille : k = 1
*Fraise 2 tailles à queue : k = 0.4
*Fraise 2 tailles à trou : k = 0.7
*Fraise 2 dents à rainurer : k = 0.4
*Fraise 3 tailles : k = 0.4
*Fraise à profil constant : k = 0.4

Pour l’ébauche fz (ébauche) = fz.k

Pour la finition : fz = fz (ébauche) /2

Année 2018/2019
Page 12
Cours Production 1

Application :

e = d = 5mm
Soit à surfacer en ébauche et finition une pièce en bronze de longueur l = 30mm, avec une fraise 2
tailles à queue de  32 mm en A.R.S. et de Z = 5 dents.
1. Déterminer suivant le matériau de la pièce :
 La vitesse de coupe Vc pour l’ébauche et pour la finition en (m/min)
 L’avance par dent fz en (mm/dents)
2. Donner le coefficient (k) de correction à apporter à l’avance par dent fz en ébauche.
3. calculer alors l’avance par dent en ébauche fz (ébauche) et en finition fz (finition)
4. calculer la fréquence de rotation de la broche N en (tr/min) pour l’ébauche et pour la finition
5. Calculer alors la vitesse d’avance Vf en (mm/min) pour l’ébauche et pour la finition.
6. calculer le temps de coupe (tc) pour l’ébauche et pour la finition et comparez-les.

Année 2018/2019
Page 13

Vous aimerez peut-être aussi