Vous êtes sur la page 1sur 2

Prof : Ouanes SERIE: N° : 6 : BAC-math- : PH-20-21

E
EXERCICE : 1 : K1
I- On considère le montage ci-contre.
A- On ferme K1 pendant une durée C L
relativement importante. A K2
a- Nommer le circuit et le phénomène B
observé au niveau du condensateur C=0,1mF.
b- Interpréter l’observation au niveau A K3
de l’aiguille de l’ampèremètre. R
B- On ouvre K1 et on ferme K2.
1) Faire les connexions nécessaires à l’oscilloscope pour observer R

la tension uc(t). 50ms


2) L’oscillogramme obtenu est représenté sur la figure ci-contre.
a- Justifier la nature et le régime des oscillations électriques observées.
b- Montrer que les oscillations sont sinusoïdales qui peuvent s’écrire
sous forme uc(t)=Ucmsin(𝝎𝟎 𝒕 + 𝝋𝒖𝒄 ). Nommer et donner l’expression
de 𝝎𝟎 et déterminer l’expression numérique de uc(t). 0
c- Déduire les expressions numériques de q(t) et i(t).
d- Discuter les déphasages entre q(t) et uc(t) puis entre i(t) et q(t). Sensibilités verticales : 5V.div-1.
e- Déterminer les grandeurs caractéristiques de la bobine et du générateur.
𝑇
3) a- Montrer, par deux méthodes que l’énergie se conserve, la calculer et montrer : 𝑇é𝑛𝑒𝑔𝑖𝑒.é𝑙𝑒𝑐𝑡𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒 = 20 .
𝑻 𝑻 𝑻
b- Préciser les transformations mutuelles d’énergies dans les intervalles [𝟎, 𝟒𝟎 ] , [ 𝟒𝟎 , 𝟐𝟎 ].
4) Compléter la figure ci-dessous.
E(mJ) ……… ……… u(V)


t(ms)
0
..…
………

………

5) a- Représenter, sur le même graphe et en le justifiant, les allures des courbes Ec=f(q), EL=g(q) et E=h(q).
b- Représenter, sur le même graphe et en le justifiant, les allures des courbes Ec=f(q2), EL=g(q2) et E=h(q2).
c- Représenter, sur le même graphe et en le justifiant, les allures des courbes Ec=f(i), EL=g(i) et E=h(i).
d- Représenter, sur le même graphe et en le justifiant, les allures des courbes Ec=f(i2), EL=g(i2) et E=h(i2).
e- Représenter l’allure de la courbe i2=f(q2). Justifier cette allure.
C- On décharge complétement le condensateur puis on ferme K1 jusqu’à charge complète ensuite on l’ouvre
et on ferme K3 tel que K2 étant ouvert.
1) Justifier la nature des oscillations électriques.
𝒅𝟐 𝒒(𝒕) 𝒅𝒒(𝒕)
2) l’équation différentielle s’écrit dans ce cas : 𝒅𝒕𝟐 + 𝟐𝟓𝟎 𝒅𝒕 𝟐, 𝟓𝟏𝟎𝟒 𝒒(𝒕) = 𝟎
Retrouver la valeur de L et donner une valeur approchée de la durée de la charge du condensateur.
1
EXERCICE : 2 :
Le circuit de la figure-1- ci-contre comprend une bobine d’inductance L et de résistance U0=2V
négligeable et un condensateur de capacité C.
I- K sur position 1. Figure-1-
a- Nommer le phénomène physique qui se produit au niveau du condensateur. A B (1)
K
b- Représenter l’allure de la courbe uc=f(t).
i (2)
II- A t=0 on ferme le commutateur K sur la position 2.
A- 1) Préciser, en le justifiant, la nature et le régime des oscillations du circuit. L
2) a- Indiquer, sans démonstration, pourquoi peut-on dire que le système est non dissipatif.
b- Ecrire l’expression de l’énergie totale de cet oscillateur. Déduire l’équation différentielle vérifiée par q(t).
𝝅
c- Cette équation admet comme solution q(t)=Qmsin(ωo t+φq). avec : φq= 𝟐 𝒓𝒂𝒅.
Montrer que la période propre de l’oscillateur s’écrit : 𝑻𝟎 = 𝟐𝝅√𝑳𝑪.
3) On mesure l’énergie électrique pour diverses valeurs de 𝐜𝐨𝐬(𝝎𝟎 𝒕). Les mesures ont permis de tracer la
courbe de l’évolution de l’énergie électrique emmagasinée dans le condensateur en fonction cos2(ω0t) (fig-2-)
a- Déterminer les valeurs de l’énergie électromagnétique E de l’oscillateur et la charge initiale de l’armature A.
b- Représenter sur la figure-2-, la courbe de l’évolution de l’énergie magnétique en fonction de cos2(𝝎𝟎 𝒕).
Justifier.
4) A l’aide d’un oscilloscope, on enregistre la courbe de l’évolution de uc en fonction de temps (voir figure-3-)
a- Déterminer la sensibilité verticale de l’oscillogramme correspondant.
b- Déterminer la valeur de l’inductance L puis la valeur de la capacité C du condensateur.
c- Représenter en le justifiant, sur la figure-3-, la courbe d’évolution de la tension aux bornes de la bobine uL(t).
d- A quelle date le courant i prend sa valeur maximale pour la vingtième fois. Déterminer la valeur algébrique
de l’intensité du courant à cette date. 2 Ee(10-6j)
y
Ee (10 -6J)
2.5 2

2 Figure-3- 1.8
Figure-2-
1.5 1.6

1
1.4
0.5
1.2

1
-0.5

-1
0.8 0,8
0.6
-1.5

Cos2(𝝎𝟎 𝒕)
0.4
-2

-2.5 se nsibilité horizontale 1ms.div -1 0.2

Sensibilité horizontale : 1ms/div 0


0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5 0.55 0.6 0.65 0.7 0.75 0.8 0.85
cos2(w0t)x
0.9 0.95

B- On donne la figure-4- ci-dessous.


1) a- Identifier la courbe d’énergie représenter sur cette figure-4-.
b- Compléter, sur cette figure-4-, l’évolution au cours du temps des deux autres courbes d’énergies.
Préciser, en le justifiant, les échelles verticale et horizontales de ces courbes.
c- Pour t [ 0, To ], déterminer par deux méthodes, les instants de dates pour les quels EC=EL.
2) Montrer que l’énergie électrique oscille au cours du temps autour de 1𝝁J.
3) On varie la phase initiale de q. La courbe Ec=f(t) débute à t=0 de la valeur 0,5µJ dans le sens descendant.
Déterminer la nouvelle valeur de 𝝋𝒒 .
Figure-5-
Energie ( µ J) )
Figure-4-

t(ms)
0
𝒅 𝟐 𝒖𝑳
C- Représenter en le justifiant, sur la figure-5-, la courbe =f(uL).
𝒅𝒕𝟐
2

Vous aimerez peut-être aussi