Vous êtes sur la page 1sur 11

Résistance des matériaux 4A - P2021

RAPPEL RESISTANCE DES MATERIAUX

1- Notions
 Liaisons Degrès De Libertés (DDL)

Appuis simple (pivot glissant) (𝑈𝑥 ≠ 0, 𝑈𝑦 = 0, 𝜃𝑧 ≠ 0)

Appuis double (pivot fixe ou rotule) (𝑈𝑥 = 0, 𝑈𝑦 = 0, 𝜃𝑧 ≠ 0)

Encastrement (𝑈𝑥 = 0, 𝑈𝑦 = 0, 𝜃𝑧 = 0)

 Lois d’équilibre statiques PFS

⃗⃗ 𝑦
∑ 𝐹⃗ = 0 ; ∑ 𝑀/𝐺 = 0
𝑥

2- Efforts internes
 Torseur de cohésion

𝑁𝑥 ∶ effort normal à la seciton (traction/compression)


𝑁𝑥 𝑀𝑡𝑥
𝑇𝑦 , 𝑇𝑍 ∶ efforts tranchant selon les axes 𝑦 et 𝑧
𝐶 = { 𝑇𝑦 𝑀𝑓𝑦 } … .
𝑀𝑡𝑥 ∶ moment de torsion au tour de l′ axe 𝑥
𝑇𝑧 𝑀𝑓𝑧
{ 𝑀𝑓𝑦 , 𝑀𝑓𝑧 ∶ moments flechissant autour des axes 𝑦 et 𝑧

Dans le cas 2D, poutre en flexion : 𝑇𝑧 = 0 ; 𝑀𝑡𝑥 = 𝑀𝑓𝑦 = 0

 Convensions de signe
𝑴𝒇𝒛 𝑴𝒇𝒛 𝑻𝒚
G 𝑵𝒙 𝑵𝒙 G

𝑻𝒚

Page 1 / 11 O. SAIFOUNI
Résistance des matériaux 4A - P2021

3- Calcul des contraintes


 Contraintes normales 𝑦
𝑦
1. Traction / compression :
𝜎(𝑦)
𝑁𝑥
𝜎= 𝑥 𝑧
𝑆
𝑁𝑥
𝑆 : section transversale de la poutre 𝑦
𝑥
𝑦
2. Flexion simple :
𝜎(𝑦) 𝑀𝑓𝑧
𝑀𝑓𝑧
𝜎(𝑦) = − 𝑦 𝑥
𝑧
𝐼𝐺𝑧
𝑥
𝐼𝐺𝑧 : Moment quadratique selon l’axe 𝑧

𝑦
3. Flexion déviée : 𝑧 𝑦
𝑀𝑓𝑧 𝑀𝑓𝑦 𝜎(𝑦)
𝜎(𝑦, 𝑧) = − 𝑦+ 𝑧 𝜎(𝑧) 𝑀𝑓𝑧
𝐼𝐺𝑧 𝐼𝐺𝑦
𝑥 𝑥
𝑧
𝐼𝐺𝑦 : Moment quadratique selon l’axe 𝑦
𝑥 𝑀𝑓𝑦
4. Flexion composée :
𝑦
𝑁𝑥 𝑀𝑓𝑧 𝑦
𝜎= − 𝑦
𝑆 𝐼𝐺𝑧 𝜎(𝑦)
𝑀𝑓𝑧
𝑧
𝑥
𝑁𝑥
 Contraintes de cisaillement
𝑥
1. Section soumise à un effort tranchant :

Cisaillement simple, 𝛥𝑥 est très petits : entre les points d'application de la force :

𝑦 𝑇𝑦

𝛾 𝑥

𝑇𝑦
𝛥𝑥

Conditions d'application du principe de Saint-Venant ne sont pas vérifiées. La contrainte est uniforme :

𝑇𝑦
𝜏=
𝑆

Si 𝛥𝑥 est suffisamment grand, on a de la flexion (moment de couple 𝑇𝑦 × 𝛥𝑥) :

Page 2 / 11 O. SAIFOUNI
Résistance des matériaux 4A - P2021

Principe de Saint-Venant : on est loin des points d'application des forces, les conditions d'équilibre
imposent que la contrainte sur une surface libre soit perpendiculaire à cette surface, donc 𝜏 = 0 en haut
et en bas, et elle est maximale sur la fibre neutre :

𝑇 𝑦2
𝜏(𝑦) = 𝑘𝑆 (1 − ℎ 2
)
( )
2 𝑦
ℎ : hauteur de la section 𝑦
𝑘 : coefficient de réduction de section : 𝜏(𝑦) 𝑇𝑦
 Section rectangulaire : 𝑘 = 2/3 𝑧
𝑥
 Section circulaire : 𝑘 = 3/4
 Section tubulaire : 𝑘 = 1/2 𝑥

2. Section soumise à un moment de torsion :


𝜏(𝑟)
𝑀𝑡 𝑟 𝑀𝑡𝑥
𝜏(𝑟) = 𝑟 𝑟
𝐼0
𝑥
𝑟 : Axe radial la section.
𝐼0 : Moment quadratique polaire (voir la section sur le calcul des inerties)

4- Calcul de la flèche
3. Due à un effort normal :
𝑁𝐿
𝛥𝐿 = (𝐿𝑜𝑖 𝑑𝑒 𝐻𝑜𝑜𝑘𝑒)
𝐸𝐴
4. Due à un effort de flexion :
𝑀𝑓𝑧 (𝑥)
𝑦’’(𝑥) = −
𝐸𝐼𝐺𝑧

5. Conditions limites (pour le calcul des constantes d’intégration) :


Appui simple, double ou encastrement à la position 𝑥𝑖 (translation bloquée) :

𝑦(𝑥𝑖 ) = 0

Encastrement ; extremum (pas de rotation) :

𝑦′(𝑥0 ) = 0

Page 3 / 11 O. SAIFOUNI
Résistance des matériaux 4A - P2021

5- Dimensionnement
7. En résistance : 6. En rigidité :
𝑅𝑒 𝑦(𝑥) ≤ 𝑦 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑠𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒
𝜎𝑎𝑝𝑝𝑙𝑖𝑞𝑢é𝑒 ≤ 𝜎𝑎𝑑𝑚𝑖𝑠𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒 =
coef. securité

6- Calcul des inerties


8. Moment d’inertie ou moment quadratique de la section 𝑆 :
par rapport à l’axe 𝑂𝑦 : par rapport à l’axe 𝑂𝑥 :

𝐼𝑦 = ∫ 𝑥 2 𝑑𝑆 Ix = ∫ y 2 dS
𝑆 S

par rapport au point 𝑂 (polaire) :

𝐼𝑜 = ∫ 𝑟 2 𝑑𝑆 𝑜𝑢 𝑏𝑖𝑒𝑛 𝐼𝑜 = 𝐼𝑥 + 𝐼𝑦 𝑐𝑎𝑟 (𝑟 2 = 𝑥 2 + 𝑦 2 )
𝑆

9. Formule de transport (théorème de Huygens) :


2 2
𝐼𝑋 = ∑ 𝐼𝑥,𝑖 + ∑ 𝑆𝑖 𝑑𝑦,𝑖 ; 𝐼𝑌 = ∑ 𝐼𝑦,𝑖 + ∑ 𝑆𝑖 𝑑𝑥,𝑖

10. Centre de gravité : est le point G de coordonnées (𝑋𝐺 , 𝑌𝐺 ) suivantes :

𝑋𝐺 = ∑ 𝑥𝑖 𝑆𝑖 / ∑ 𝑆𝑖 ; 𝑌𝐺 = ∑ 𝑦𝑖 𝑆𝑖 / ∑ 𝑆𝑖

11. Sections usuelles :

Rectangulaire Circulaire Annulaire

𝑦 𝑦
𝑦
𝑥
𝑥 𝑥

𝐷
𝐷 𝑑
𝑏

𝑏ℎ3 𝑏3 ℎ 𝜋𝐷4 𝜋(𝐷4 − 𝑑 4 )


𝐼𝑥 = ; 𝐼𝑦 = 𝐼𝑥 = 𝐼𝑦 = 𝐼𝑥 = 𝐼𝑦 =
12 12 64 64
𝑏ℎ 2 𝜋𝐷4 𝜋(𝐷4 − 𝑑 4 )
𝐼𝑂 = (ℎ + 𝑏 2 ) 𝐼𝑂 = 𝐼𝑂 =
12 32 32

Page 4 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

7- Exercices
Exercice N°1
On considère les poutres schématisées par les figures ci-dessous :
POUTRE 1 POUTRE 2
𝑃 𝑞
A C B A B

𝑎 𝑏 𝐿
𝐿

POUTRE 3

𝑞
A
B

1. Calculer la contrainte maximale dans les poutres


2. Déterminer l’expression de la flèche des poutres et déduire la flèche à 𝑥 = 𝐿/2
(poutres 1, à 4) et à 𝑥 = 𝐿 (poutres 5 et 6)
3. Application numérique : 𝑏 = 100 mm, ℎ = 150mm, 𝐿 = 2 m; 𝑃 = 100 kN, E = 200 GPa ,
q = 50 kN/m.

Exercice N°2
Calculer les moments quadratiques selon les axes 𝑥 et 𝑦 des sections suivantes :

SECTION 1 SECTION 2 SECTION 3


𝑦 𝑦
𝑦 𝑏
𝑒 𝑒 𝑒

ℎ ℎ 𝑥 ℎ

𝑥 𝑥
𝑒
𝑏
𝑏

Page 5 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

Corrigé exercice N°1


Poutre 1 :
Cas 1 : 𝑎 = 𝑏 = 𝐿/2
𝑃
𝑋𝐴 = 0 A C B

𝑃𝑏 𝑃𝑎
𝑌𝐴 = 𝑌𝐵 =
𝐿 𝐿/2 𝐿
𝐿/2
𝐿

1- Moment fléchissant :
𝐿
a- Barre AC : 𝑥 ∈ [0, ] :
2
𝑃𝑏 𝑚𝑎𝑥 𝐿 𝑃𝐿
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = 𝐿
𝑥 ; 𝑀𝑓𝑧 = 𝑀 (2) = 4
𝐿
a- Barre CB : 𝑥 ∈ [ , 𝐿] :
2
𝑃𝑎 𝑚𝑎𝑥 𝐿 𝑃𝐿
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = 𝐿
(𝐿 − 𝑥) ; 𝑀𝑓𝑧 = 𝑀 (2) = 4

2- Contrainte maximale :
𝑚𝑎𝑥
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) 𝑀𝑓𝑧 𝑃𝐿 𝑃𝐿 ℎ 3𝑃𝐿
𝜎𝑚𝑎𝑥 (𝑥) = − 𝑦𝑚𝑎𝑥 ; 𝜎𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦 =− ; 𝜎𝑚𝑎𝑥 = −
𝐼𝐺𝑧 𝐼𝐺𝑧 4𝐼𝐺𝑧 𝑚𝑎𝑥 4
𝑏ℎ3 2 2𝑏ℎ 2
12

3- Flèche :
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) 𝑃 𝑃 𝑃
𝑦 ′′ (𝑥) = − =− 𝑥 ; 𝑦 ′ (𝑥) = − 𝑥2 + 𝐴 ;𝑦(𝑥) = − 𝑥3 + 𝐴𝑥 + 𝐵
𝐸𝐼𝐺𝑧 2𝐸𝐼𝐺𝑧 4𝐸𝐼𝐺𝑧 12𝐸𝐼𝐺𝑧

Conditions limites :

Appuis simple : 𝑦(0) = 0 → 𝐵 = 0

𝐿 𝑃𝐿2
Pente nulle : 𝑦 ′ (2) = 0 → 𝐴 = 16𝐸𝐼
𝐺𝑧

𝑃 𝑃𝐿2
D’où : 𝑦(𝑥) = − 𝑥3 + 𝑥
12𝐸𝐼𝐺𝑧 16𝐸𝐼𝐺𝑧

𝐿 𝑃𝐿3
Et : 𝑦 ( ) = −
2 48𝐸𝐼𝐺𝑧

Page 6 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

Poutre 1 :
Cas 2 : 𝑎 ≠ 𝑏

𝑃
A C B

𝑎 𝑏
𝐿

1- Moment fléchissant :
a- Barre AC : 𝒙 ∈ [𝟎, 𝒂] : b- Barre CB : 𝒙 ∈ [𝒂, 𝑳] :
𝑃𝑏 𝑃𝑎
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = 𝑥 ; 𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = 𝐿
(𝐿 − 𝑥) ;
𝐿
𝑚𝑎𝑥 𝑃𝑎𝑏 𝑚𝑎𝑥 𝑃𝑎𝑏
𝑀𝑓𝑧 = 𝑀(𝑎) = 𝑀𝑓𝑧 = 𝑀(𝑎) =
𝐿 𝐿

2- Contrainte maximale :
𝑀𝑓𝑧 (𝑥)
𝜎(𝑥, 𝑦) = − 𝑦
𝐼𝐺𝑧
𝑀𝑓𝑧 (𝑥)
𝜎𝑚𝑎𝑥 (𝑥) = − 𝑦𝑚𝑎𝑥
𝐼𝐺𝑧
𝑚𝑎𝑥
𝑀𝑓𝑧
𝜎𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦
𝐼𝐺𝑧 𝑚𝑎𝑥

3- Flèche :

a. Poutre AC : 𝒙 ∈ [𝟎, 𝒂] : b. Poutre CB : 𝒙 ∈ [𝒂, 𝑳] :


𝑀𝑓𝑧 (𝑥) 𝑃 𝑀𝑓𝑧 (𝑥) 𝑃 𝑎
𝑦 ′′ (𝑥) = − 𝐸𝐼𝐺𝑧
= − 2𝐸𝐼 𝑥 ; 𝑦 ′′ (𝑥) = − 𝐸𝐼𝐺𝑧
= − 𝐸𝐼 (𝐿 − 𝑥) ;
𝐺𝑧 𝐺𝑧 𝐿

𝑃 𝑏 𝑥2 𝑃 𝑎
𝑦 ′ (𝑥) = − 𝐸𝐼 [ 2 + 𝐴] ; 𝑦 ′ (𝑥) = − 𝐸𝐼 [𝑥 2 + 𝐶] ;
𝐺𝑧 𝐿 𝐺𝑧 𝐿

𝑃 𝑏 𝑥3 𝑃 𝑎 𝐿𝑥 2 𝑥3
𝑦(𝑥) = − 𝐸𝐼 [ + 𝐴𝑥 + 𝐵] ; 𝑦(𝑥) = − 𝐸𝐼 [ 2 − + 𝐶𝑥 + 𝐷] ;
𝐺𝑧 𝐿 6 𝐺𝑧 𝐿 6

Conditions limites :

a) Appui simple [poutre AC] : b) Appui simple [poutre CB]:

𝑦(0) = 0 → 𝐵 = 0 𝐿3
𝑦(𝐿) = 0 → 𝐷 = − 3
− 𝐶. 𝐿
𝑃 𝑏 𝑥3
𝑦(𝑥) = − 𝐸𝐼 [ + 𝐴𝑥] 𝑃 𝑎 𝐿𝑥 2 𝑥3 𝐿3
𝐺𝑧 𝐿 6 𝑦(𝑥) = − 𝐸𝐼 [ 2 − − + 𝐶(𝑥 − 𝐿)]
𝐺𝑧 𝐿 6 3

Page 7 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

c) Continuité de pente : 𝑦′(𝑎)𝑏𝑎𝑟𝑟𝑒 𝐴𝐶 = 𝑦′(𝑎)𝑏𝑎𝑟𝑟𝑒 𝐶𝐵

𝑃 𝑏 𝑎2 𝑃 𝑎 2
− [ + 𝐴] = − [𝑎 + 𝐶]
𝐸𝐼𝐺𝑧 𝐿 2 𝐸𝐼𝐺𝑧 𝐿
𝑎2 𝑎 𝑎2 𝑏𝑎
𝑏 [ + 𝐴] = 𝑎[𝑎2 + 𝐶] → 𝐴 = (𝐿𝑎 − + 𝐶 − )
2 𝑏 2 2

d) Continuité de flèche : 𝑦(𝑎)𝑏𝑎𝑟𝑟𝑒 𝐴𝐶 = 𝑦(𝑎)𝑏𝑎𝑟𝑟𝑒 𝐶𝐵

𝑎3 𝐿𝑎2 𝑎3 𝐿3
𝑏 [ + 𝐴𝑎] = 𝑎 [ − − + 𝐶(𝑎 − 𝐿)]
6 2 6 3

𝑎2 𝑎3 𝑏𝑎2 𝐿𝑎2 𝑎3 𝐿3
→𝑏 + 𝐿𝑎2 − + 𝐶𝑎 − = − − + 𝐶(𝑎 − 𝐿)
6 2 2 2 6 3
1 𝑎3 𝑎2 𝑏𝑎2 𝐿3
𝐶 = [ − 𝐿+ − ]
𝐿 3 2 3 3

𝑎2 𝐿2
𝐶 = [− − ]
6 3

𝑎 𝐿𝑎 𝑎2 𝐿2
𝐴= [ − − ]
𝑏 2 6 3

𝑎2 𝐿
𝐷=
6
a. Barre AC : 𝒙 ∈ [𝟎, 𝒂] :
𝑃1 𝑏 3 𝐿𝑎 𝑎2 𝐿2
𝑦(𝑥) = − [ 𝑥 + 𝑎 ( − − ) 𝑥]
𝐸𝐼 𝐿 6 2 6 3

𝑃 1 𝑏𝑎3 3𝐿𝑎 − 𝑎2 − 2𝐿2 𝑃 𝑎2 (𝐿 − 𝑎)2 𝑃 𝑎2 𝑏 2


𝑦(𝑎) = − [ + 𝑎2 ( )] = ⋯ = =
𝐸𝐼 𝐿 6 6 𝐸𝐼 𝐿 𝐸𝐼 3𝐿

b. Poutre CB : 𝒙 ∈ [𝒂, 𝑳] :
𝑃 𝑎 𝑥3 𝐿 2 𝑎2 𝐿2 𝑎2 𝐿
𝑦(𝑥) = − [− + 𝑥 + (− − ) 𝑥 + ]
𝐸𝐼𝐺𝑧 𝐿 6 2 6 3 6

𝑃 𝑎 −2𝑎3 + 2𝐿𝑎2 − 2𝐿2 𝑎 𝑃 𝑎2 −𝑎2 + 2𝐿𝑎 − 𝐿2 𝑃 𝑎2 𝑏 2


𝑦(𝑎) = − [ ]=− [ ]=
𝐸𝐼𝐺𝑧 𝐿 6 𝐸𝐼𝐺𝑧 𝐿 3 𝐸𝐼 3𝐿

𝐿
Si : 𝑎 = 𝑏 = 2

𝐿 𝑃𝐿3
𝑦 (𝑎 = 𝑏 = ) =
2 48𝐸𝐼𝐺𝑧

Page 8 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

Poutre 2 :

𝑞
𝑋𝐴 = 0 A B

𝑞𝐿 𝑞𝐿
𝑌𝐴 = 𝑌𝐵 =
2 2
𝐿

1- Moment fléchissant :
𝑞𝐿 𝑞𝑥 2 𝑚𝑎𝑥 𝐿 𝑞𝐿2
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = 2
𝑥 − 2
; 𝑀𝑓𝑧 = 𝑀 (2) = 8

2- Contrainte maximale :
𝑚𝑎𝑥
𝑀𝑓𝑧 𝑞𝐿2 3𝑞𝐿2
𝜎𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦 ; 𝜎𝑚𝑎𝑥 = −
𝐼𝐺𝑧 8𝐼𝐺𝑧 𝑚𝑎𝑥 4𝑏ℎ 2

3- Flèche :
𝑞 𝑞 𝐿𝑥 2 𝑥3 𝑞 𝐿𝑥 3 𝑥4
𝑦 ′′ (𝑥) = − 2𝐸𝐼 (𝐿𝑥 − 𝑥 2 ) ; 𝑦 ′ (𝑥) = − 2𝐸𝐼 ( 2
− 3
)+ 𝐴 ;𝑦(𝑥) = − 2𝐸𝐼 ( 6
− 12) + 𝐴𝑥 + 𝐵
𝐺𝑧 𝐺𝑧 𝐺𝑧

Conditions limites :

Appuis simple : 𝑦(0) = 0 → 𝐵 = 0

𝐿 𝑞𝐿3
Pente nulle : 𝑦 ′ (2) = 0 → 𝐴 = 24𝐸𝐼
𝐺𝑧

𝑞 𝑥4 𝐿3
D’où : 𝑦(𝑥) = − 12𝐸𝐼 (𝐿𝑥 3 − 2
− 2
𝑥)
𝐺𝑧

𝐿 5𝑞𝐿4
Et : 𝑦 (2) = 384𝐸𝐼
𝐺𝑧

Page 9 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

Poutre 3 :

qL2
𝑀𝐴 = − 𝑞
2 A
𝑋𝐴 = 0 B

𝑌𝐴 = 𝑞𝐿
𝐿

1- Moment fléchissant :
(𝐿−𝑥)2 𝑚𝑎𝑥 𝑞𝐿2
𝑀𝑓𝑧 (𝑥) = −𝑞 ; 𝑀𝑓𝑧 = 𝑀(0) = −
2 2

2- Contrainte maximale :
𝑚𝑎𝑥
𝑀𝑓𝑧 𝑞𝐿2 3𝑞𝐿2
𝜎𝑚𝑎𝑥 = − 𝑦𝑚𝑎𝑥 = 𝑦 ; 𝜎𝑚𝑎𝑥 =
𝐼𝐺𝑧 2𝐼𝐺𝑧 𝑚𝑎𝑥 𝑏ℎ 2

3- Flèche :
𝑞
𝑦 ′′ (𝑥) = − (𝐿2 − 2𝐿𝑥 + 𝑥 2 )
2𝐸𝐼𝐺𝑧

𝑞 𝑥3
𝑦 ′ (𝑥) = − 2𝐸𝐼 (𝐿2 𝑥 − 𝐿𝑥 2 + 3
)+ 𝐴
𝐺𝑧

𝑞 𝐿2 𝑥 2 𝐿𝑥 3 𝑥4
𝑦(𝑥) = − 2𝐸𝐼 ( 2
− 3
+ 12) + 𝐴𝑥 + 𝐵
𝐺𝑧

Conditions limites :

Appuis simple : 𝑦(0) = 0 → 𝐵 = 0

Pente nulle : 𝑦 ′ (0) = 0 → 𝐴 = 0

𝑞 𝐿2 𝑥 2 𝐿𝑥 3 𝑥4
D’où : 𝑦(𝑥) = − 2𝐸𝐼 ( 2
− 3
+ 12)
𝐺𝑧

𝑞𝐿4
Et : 𝑦(𝐿) = − 8𝐸𝐼
𝐺𝑧

Page 10 / 11 O. SAIFOUNI
4A MBE - P2020

SECTION 2
Corrigé exercice N°2
𝑦
SECTION 2 𝑒
𝑑𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒
La section est doublement symétrique 𝑥

Les axes (𝑥, 𝑦) passent bien par le centre de gravité

Calcul des moments quadratiques :


𝑏
 Ailes :

𝑏𝑒 3 𝑒3𝑏 ℎ−𝑒
𝐼𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 12
; 𝐼𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 12
; 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 = 𝑏𝑒 ; 𝑑𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 0 ; 𝑑𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 2

 Lame

(ℎ−2𝑒)3 𝑒 (ℎ−2𝑒)𝑒 3
𝐼𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 = ; 𝐼𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 = ; 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒 = 𝑏𝑒 ; 𝑑𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 = 0 ; 𝑑𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 = 0
12 12

 Profilé en I
2 2
𝐼𝑥 = 2(𝐼𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 + 𝑑𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 ) + 𝐼𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 + 𝑑𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒

2 2
𝐼𝑦 = 2(𝐼𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 + 𝑑𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 ) + 𝐼𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 + 𝑑𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒

SECTION 3
𝑦
SECTION 3
𝑒
 Calcul du centre de gravité du profilé en T : 𝒅𝒚,𝑨𝒊𝒍𝒆
𝑏
(𝑏𝑒+(ℎ−𝑒)𝑒)
ℎ 𝐺 𝒅𝒚,𝑳𝒂𝒎𝒆
∑ 𝑥𝑖 𝑆𝑖 𝑏
𝑋𝐺 = ∑ 𝑆𝑖
= 2(𝑏𝑒+(ℎ−𝑒)𝑒) → 𝑋𝐺 = ;
2

𝑒 (ℎ−𝑒) 𝑒 1
𝑥
∑ 𝑦𝑖 𝑆𝑖 (ℎ− )(𝑏𝑒)+( )((ℎ−𝑒)𝑒) 𝑏(ℎ− )+ (ℎ−𝑒)2
𝑌𝐺 = = 2 2
→ 𝑌𝐺 = 2 2 𝑒
∑ 𝑆𝑖 (𝑏𝑒+(ℎ−𝑒)𝑒) (𝑏+(ℎ−𝑒))
𝑏
 Calcul des moments quadratiques
 Aile

𝑏𝑒 3 𝑒3𝑏
𝐼𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 12
; 𝐼𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 12
; 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 = 𝑏𝑒 ; 𝑑𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 = 0 ; 𝑑𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 = ⋯

 Lame

(ℎ−2𝑒)3 𝑒 (ℎ−2𝑒)𝑒 3
𝐼𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 = ; 𝐼𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 = ; 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒 = 𝑏𝑒 ; 𝑑𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 = 0 ; 𝑑𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 = ⋯
12 12

 Profilé
2 2
𝐼𝑥 = (𝐼𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 + 𝑑𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 ) + 𝐼𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 + 𝑑𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒

2 2
𝐼𝑦 = (𝐼𝑦,𝐴𝑖𝑙𝑒 + 𝑑𝑥,𝐴𝑖𝑙𝑒 𝑆𝐴𝑖𝑙𝑒 ) + 𝐼𝑦,𝐿𝑎𝑚𝑒 + 𝑑𝑥,𝐿𝑎𝑚𝑒 𝑆𝐿𝑎𝑚𝑒

Page 11 / 11 O. SAIFOUNI