Vous êtes sur la page 1sur 64

MARDI 21 mars 2017 / Edition Bruxelles / Brabant wallon / Quotidien / No 68 / 1,60 € / 02 225 55 55

ALCOOLISME : UN MÉDICAMENT DIMINUE L’ENVIE DE BOIRE P. 10


ÉTATS-UNIS
Le FBI enquête sur
la « Russian connection »
1 er
JOURNAL
de l’équipe Trump
À BRUXELLES P. 12

DIABLES ROUGES

© PATRICK KOVARIK/EPA.
Six options
pour remplacer
Eden Hazard
P. 23 & 24

Un long débat
sans vainqueur
François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon (de dos), Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont débattu trois heures durant.
Malgré quelques attaques frontales, aucun des protagonistes n’a pris clairement le dessus sur ses opposants. P. 11

DÉBAT
Attentats : les
huit jours qui
ont ébranlé
Donations : Les nouveaux
médias
sont-ils les alliés
de la langue
la Belgique

L
e 15 mars 2016, la police
contrôle une planque à
Forest. Ils tombent nez à
+ 162 % à Bruxelles française ?
P. 20 & 21

nez avec Salah Abdeslam et ses


complices. Une fusillade éclate.
Le Franco-Molenbeekois de 26
La baisse des droits de donation, effective depuis 2016, CINÉMA
ans, ancien patron de bar et épi- porte ses fruits. Les recettes fiscales ne suivent pas encore. Thierry Michel
cier failli, qui aurait renoncé à se
faire sauter devant le stade de
au « Soir » :
France, s’échappe. Le 18, il sera epuis le 1er janvier 2016, proches (ligne directe, époux et La hausse du nombre de dona- duit pourtant que par une « Mon côté
arrêté à Molenbeek.
Mais le 22, c’est l’horreur des
attentats de Zaventem et de
D la Région applique de
nouvelles règles en ma-
tière de donations immobilières.
cohabitants) et tous les autres.
Les taux ont été abaissés (le
maximum 27 % pour la première
tions est au rendez-vous.
Entre 2015 et 2016, l’augmen-
tation s’élève à 162 %, passant de
hausse légère des recettes fis-
cales, +3 % de 2015 à 2016.
Beaucoup de petites donations
chrétien
de gauche
Maelbeek. Se sachant découverts
et traqués, les terroristes ont en
Elle a simplifié son système et a
aligné ses taux sur ceux qui sont
catégorie, 40 % pour la seconde).
L’objectif de la mesure est
827 à 2.174. En 2016, ce sont en
moyenne 181 donations immobi-
en ligne directe sont en effet
moins génératrices de recettes
n’a pas résisté
effet choisi de frapper pour ne pratiqués par la Flandre depuis d’activer les capitaux qui lières qui ont été effectuées fiscales que quelques grosses do- à Mai 68 »
pas « pourrir en prison ». ■ le 1er juillet 2015. dorment et de favoriser les dona- chaque mois, contre 68 l’année nations entre parents éloignés. ■
Il n’existe plus que deux caté- tions entre personnes de leur vi- précédente.
P. 18 & 19
P. 6 À 8 NOTRE RÉCIT gories de bénéficiaires : les vant. Cette « explosion » ne se tra- P. 3 NOS INFORMATIONS

TBC Post veut engager 900 personnes d’ici trois ans


uite à la libéralisation complète du postal en Belgique. timbres. ger énormément de facteurs pour y arriver.

S secteur en 2011, bpost n’est plus seul


sur le marché du courrier postal.
Depuis 2013, il affronte un concurrent :
Cette licence lui permet d’assurer les le-
vées, le tri, le transport et la distribution du
courrier. TBC Post a tous les attributs d’un
Son patron, Thierry Brugma, affiche ses
ambitions de façon décomplexée : 10 % de
parts de marché dans les trois ans. Pour ce
On a calculé qu’il nous faut 700 facteurs
pour couvrir tout le pays (contre 95 actuel-
lement), auxquels il faut ajouter 350 per-
TBC Post. Cette PME de 110 personnes ba- « grand » : des centres de tri (7), des fac- faire, il envisage de progresser pas à pas en sonnes pour les tâches annexes (tri, quar-
sée à Zaventem est la première et la seule teurs (95), des boîtes aux lettres (300) à ses concentrant ses efforts sur le courrier des tier général…). » ■
entreprise à ce jour à avoir obtenu une li- couleurs (le bleu pour se différencier des administrations communales. Et annonce
cence de prestataire du service universel boîtes rouges de bpost) et ses propres que l’emploi suivra : « On va devoir enga- P. 16 NOTRE ENTRETIEN

DISPARITION
L’ÉDITO La chorégraphe
Béatrice Delvaux que les informations diffusées d’un entourage qui s’est efforcé, C’est hélas bien de cela qu’il Unis comme pour le reste du Trisha Brown avait
ÉDITORIALISTE EN CHEF en direct au monde entier par
le président des États-Unis, sur
depuis la sortie de son chef,
d’habiller son accusation sans
s’agit, même si ce n’est pas ce
toc qui pourrait avoir raison de
monde.
S’il établit la réalité de ces
amené la danse
sa mise sur écoute par son jamais apporter le moindre sa présidence. contacts, le FBI permettra de dans l’espace
prédécesseur Barack Obama,
étaient fausses. James Comey,
complément de preuve, esti-
mant que le tweet présidentiel
La voie vers un éventuel im-
peachment, façon Watergate,
mettre hors jeu un personnage
qui était prêt, par stupidité et
public
le directeur du FBI, n’a pas parlait de lui-même ! devrait plutôt venir de l’enquête ambition personnelle, à donner P. 17
biaisé : « Je n’ai aucune preuve menée sur les liens entre la les clés de l’équilibre mondial à
qui soutienne ces tweets. Nous Sa crédibilité vient campagne de Donald Trump et une puissance étrangère et
avons regardé attentivement à donc de tomber un sacré le gouvernement russe, enquête n’est donc absolument pas
LE CHEF DU MONDE l’intérieur du FBI et les agents cran plus bas dont le FBI a également confir- qualifié pour présider au destin
n’ont rien trouvé qui soutienne mé l’existence hier. Une confir- d’une superpuissance.
TWEETE cela. » Président enfant ou président mation officielle d’une enquête Pour le reste du monde, il éta-
DES ÂNERIES En résumé donc, pour le FBI et de reality show, cet homme qui en cours, tout à fait inhabi- blirait la réalité de la déstabili- Retrouvez notre dossier
le département de la Justice, le zappe compulsivement devant tuelle, justifiée par le patron du sation des démocraties occiden- « 22 mars, un an
ake news ? Tel est pris qui président des Etats-Unis tweete sa télé à la Maison-Blanche, FBI, au nom de « l’intérêt public tales à l’œuvre en ce moment après ».
Finstances
croyait prendre. Hier, deux
officielles améri-
des… âneries. La crédibilité déjà
très entachée de l’homme qui
s’indigne de ce qu’il entend dire
par les quelques médias qui ont
en cause ».
Cette investigation sur la Mai-
et dont la Russie a fait son
objectif numéro un, en jouant
Analyses, décodages,
interviews et enjeux
caines, le FBI et le département tient entre ses mains une partie ses faveurs et fait connaître son-Blanche et son président sur une utilisation ciblée et (comment
de la Justice, ont déclaré de- de la destinée du monde, vient illico ses jugements du café du actuel est d’une gravité poten- raffinée d’internet.
se reconstruire,
vant la Commission du rensei- donc de tomber un sacré cran Commerce par des tweets ra- tiellement très lourde. Mais elle Rien de ceci, hélas, n’est signé
gnement du Congrès américain plus bas. Tout autant que celle geurs ? est essentielle pour les Etats- John le Carré.
ce qui a changé
dans nos vies) ainsi
que les « carnets
d’identités », réalisés
12 MARCHÉS 14 SUDOKU 22 NÉCROLOGIES 26 TÉLÉVISIONS 30 & 31 en collaboration
MÉTÉO 22 BANDE DESSINÉE 22 PETITES ANNONCES 26 LOTERIE 31 avec l’ULB.
MOTS CROISÉS 22 BON À DÉCOUPER 22 RÉGIONS 27 À 29 PETITE GAZETTE 32
5 413635 081224
1
Le Soir Mardi 21 mars 2017

2 L’ACTU
LE KROLL INTERVIEW EXPRESS
Vers un label EVRAS
contraignant ?
Vendredi, les députés bruxellois Barbara
Trachte (Ecolo) et Julien Uyttendaele (PS)
ont interpellé la ministre bruxelloise Cé-
line Fremault sur le futur label EVRAS
(Education à la vie relationnelle, affective
et sexuelle). Ils faisaient suite à l’article
du « Soir » du 25/02 qui révélait les pra-
tiques du groupe catholique « Crois-
sance » dans les écoles.

Pourquoi ce label vous paraît-il important ? Julien Uyttendaele, député bruxellois PS.
L’EVRAS est un outil essentiel en termes de santé © BELGA.
et de développement affectif et sexuel. Il est impé-
ratif que les groupes qui font des animations contraignant ?
EVRAS dans les écoles aient une formation rigou- La ministre Fremault a répondu que cela se jouait
reuse, qu’on mette en place un socle commun de davantage du côté de la Fédération Wallonie-
contenus et que la labellisation soit contraignante. Bruxelles. Certes, tout n’est pas entre ses mains
Un Groupe comme « Croissance » n’a pas sa place (les négociations ont lieu entre les ministres
dans les écoles : il bafoue nos lois et présente un Schyns, Greoli, Simonis, Fremault, Prévot et Jo-
vrai danger. Il y a ensuite une question plus laïque : dogne, NDLR) mais à partir du moment où elle
les questions de sexualité doivent être abordées de peut défendre une position, nous l’invitons vrai-
façon neutre et « terre à terre », pas à travers des ment à défendre un label contraignant. Sinon,
considérations bibliques d’il y a 2.000 ans ! quelle utilité, si des groupes extrémistes peuvent
continuer à entrer dans les écoles ? ■
Vous craignez qu’on se dirige vers un label non ELODIE BLOGIE

J’Y VOIS CLAIR


L’ACTEUR

EL OTHMANI, UN PSYCHIATRE
Cinq mois : depuis AU CHEVET DU MAROC Pourquoi
les dernières élec-
tions législatives Saad-Eddine El Othmani a reçu El Othmani fera-t-il mieux que Saad-Eddine El Othmani cédera le nombre
marocaines d’oc- l’onction royale ce 17 mars à Benkirane ? Les observateurs, au devant les exigences de ce der-
tobre dernier, le Rabat. C’est lui qui, désormais, se royaume, le trouvent en tout cas nier et donc, en fait, du Roi. Ven- d’accidents est-il ALINE BRUGMANS (ST.)
pays, privé de retrouve devant la tâche ardue de plus diplomate, plus pondéré, dredi soir, après sa désignation
nouveau gouver- composer une majorité gouver- plus consensuel que son prédé- par le souverain, il n’a pas caché à la baisse ?
nement, vit en nementale qui conviendra au roi cesseur. Mais le nouveau Premier sa surprise, avouant qu’il n’avait
affaires courantes. Mohamed VI. Numéro 2 du parti ministre désigné hérite des pour le moment « aucune straté- Le nombre d’accidents de la route n’a jamais été aussi
Le Roi a tranché, islamiste PJD (Parti de la justice mêmes difficultés que Benkirane. gie ». Mais, dès le lendemain, les bas, selon le nouveau baromètre de la sécurité routière
vendredi dernier : et du développement) arrivé en Ce dernier avait résisté aux pres- instances de son parti, dont le publié par l’IBSR (l’Institut belge pour la Sécurité Rou-
un islamiste rem- tête aux deux derniers scrutins sions d’en haut (lire : du palais chef reste… Abdelilah Benkirane, tière). Les événements dramatiques impliquant des
place l’autre. Exit législatifs, il prend la place de son royal) pour inclure dans sa majo- n’ont pas montré d’indication jeunes conducteurs sont aussi en nette baisse, alors
Benkirane, voici El coreligionnaire Abdelilah Benki- rité une série de partis politiques qu’elles désavoueraient la ligne que le nombre d’accidents impliquant des cyclistes est
Othmani. Un psy- rane, Premier ministre sortant, hétéroclites dont l’USFP (socia- inflexible du Premier ministre en hausse.
chiatre à la place qui a échoué à réunir assez de liste) et pour en exclure une sortant.
d’un physicien. partis politiques pour mettre en autre, le parti Istiqlal (conserva- El Othamni, 61 ans, présente un
Pour la même place une coalition majoritaire au teur). Et qui donc insistait pour le curriculum vitæ d’une grande Quelles sont les améliorations ? En 2016, on dénombre sur
difficulté à ré- parlement. Les Marocains at- remodelage de la majorité ? Un richesse. Son diplôme de méde- les routes belges 640 tués contre 732 en 2015, soit une
soudre : composer tendent un nouveau gouverne- certain Aziz Akhannouch, mi- cin psychiatre en poche, l’homme baisse de 13 %, ce qui témoigne d’une nette amélioration
une majorité qui ment depuis le 8 octobre, au nistre sortant de l’Agriculture et s’était investi dans les années 80 par rapport aux années 2014 et 2015. Cette évolution rap-
plaît au souverain. lendemain du dernier scrutin. chef du petit parti RNI (Rassem- dans des études islamiques di- pelle la baisse record qui a eu lieu entre 2011 et 2012 et qui
blement national des indépen- verses et poussées. Parallèlement avait vu le nombre de tués baisser de 131 unités. Le nombre
dants). Ce dernier, seconde for- à sa profession, il était entré dans d’accidents impliquant des jeunes automobilistes marque
tune du Maroc et ami personnel la mouvance de l’islam politique également une baisse, cette fois de 4,5 %, que ce soit en
du Roi auprès duquel il aime pour finalement intégrer les semaine ou pendant le week-end. Ces derniers résultats
s’afficher, posait ainsi ses condi- instances du PJD. Député puis sont le reflet d’une tendance baissière entamée en 2012.
tions à Benkirane depuis cinq ministre (2012-13), mais des Pourquoi les jeunes conducteurs font-ils moins d’acci-
mois. L’islamiste avait certes Affaires étrangères tout de dents qu’auparavant ? Le premier facteur qui influence le
besoin de plusieurs partis pour même, il perdra son poste de comportement des jeunes conducteurs est lié aux cam-
arriver à boucler une majorité, secrétaire général au PJD au pagnes de prévention telles que les campagnes Bob. Il
mais il refusait de passer sous profit de Benkirane en 2008. existe aussi d’autres initiatives, telles que des compagnies
les fourches caudines du Roi Depuis, hors sa brève prestation d’assurances qui offrent des réductions aux jeunes conduc-
dressées par l’entremise ministérielle, il restera no 2 du teurs affichant un comportement responsable sur la route.
d’Akhannouch. parti islamiste qui devint le pre- L’évolution du mode de sortie des
On devrait assez vite voir si mier parti du Maroc en 2011 et jeunes constitue un autre facteur L’évolution
bénéficie, à ce titre, du poste de explicatif : « Au lieu de parcourir du mode de sortie
chef du gouvernement. parfois plus de cent kilomètres pour des jeunes constitue
Un poste qui n’incarne pas, loin aller dans une discothèque, ils pré- aussi un facteur
de là, la réalité du pouvoir exécu- fèrent aujourd’hui sortir plus près de explicatif
tif au Maroc. Car dans la très chez eux dans des cafés ou des pe-
royaliste « démocratie » maro- tites brasseries », explique Benoît Godart, porte-parole de
caine, le souverain continue de l’IBSR. Il faut aussi noter que les jeunes obtiennent leur
faire la pluie et le beau temps, permis plus tard qu’avant.
avec l’aide de ses conseillers, qui Les cyclistes en danger ? En règle générale, la Région de
forment un cabinet parallèle à Bruxelles-Capitale est le mauvais élève avec une hausse
l’influence tutélaire considérable. des accidents de 3,1 % et du nombre de blessés de 1,8 %.
Il faut ainsi comprendre les ma- Le nombre de tués, en revanche, a baissé de 47,6 %. La
nœuvres visant à imposer une Wallonie et la Flandre voient aussi ce chiffre baisser. On
coalition décidée d’« en haut » : déplore aussi que le nombre d’accidents impliquant des
le palais se méfie d’un parti (le cyclistes est en nette hausse à Bruxelles, soit 19,2 %, ce qui
PJD) un peu trop puissant et est en lien direct avec le nombre croissant de cyclistes. Ces
d’un homme (Benkirane) un chiffres sont également à la hausse en Flandre (+2,2 %),
peu trop populaire. Le discret contrairement à la Wallonie (-2,3 %).
El Othmani jouera-t-il le rôle Quels sont les objectifs pour les années à venir ? « Nous
que le palais a écrit pour lui ? ne devons pas nous reposer sur nos lauriers. De nombreux
BAUDOUIN LOOS efforts devront encore être fournis pour atteindre les objectifs
fixés par les États généraux, à savoir pas plus de 420 tués en
2020 », déclare le ministre de la Mobilité, François Bellot.
Cet objectif serait difficilement réalisable selon l’IBSR,
surtout suite au statu quo de 2014 et 2015. Mais l’IBSR
© REUTERS. reste positif puisque, à l’échelle d’une décennie, les décès
par accident affichent une vraie tendance à la baisse – de
1.071 morts sur les routes belges en 2007 à 640 en 2016.

GROUPE Rédaction centrale Ce journal est protégé par le droit d’auteur, tous droits réservés.
Tél. : 02-225.54.32 © Rossel & Cie S.A. – Le Soir, Bruxelles, 2017. Si vous souhaitez copier un article, une photo, Pour toute question,
Directeur général Fax : 02-225.59.14 une infographie, etc., en de nombreux exemplaires, les utiliser commercialement, nous avons une solution
et directeur de la rédaction ou 02-225.59.10
SA ROSSEL ET C ie
PUBLICITÉ les scanner, les stocker et/ou les diffuser électroniquement, veuillez contacter Copiepresse
Service clientèle
Annonces Jean-Pierre Miranda Courrier des lecteurs au 02-558.97.80 ou via info@copiepresse.be. Plus d’infos : http://www.copiepresse.be.
Rue Royale, 100 Rossel Advertising Du lundi au vendredi de 8 h à 18 h.
1000 Bruxelles Tél. : 02-225.55.55 Rédacteur en chef Fax : 02-225.59.14 Prix de vente à l’étranger Prix de l'abonnement Premium
Annonces téléphonées ou 02-225.59.10 et le samedi de 8 h à 12 h.
Président et éditeur responsable Fax : 02-225.59.08 Christophe Berti France 2,50 € (en semaine) (papier + PDF + accès au Soir+) Tél.: 078-05.05.10
Tél. : 02-225.55.00 forum@lesoir.be
Patrick Hurbain ou 02-225.59.00 2,80 € (le week-end) 29,50 €/mois soit 1,18 €/jour Fax: 02-225.59.01
Fax : 02-225.59.06 Rédacteurs en chef adjoints lesoir.be (internet) Luxembourg 1,80 € (en semaine) e-mail: abonnements@lesoir.be
Administration générale annonces.tel@lesoir.be Publicité nationale Philippe Laloux http://www.lesoir.be 2,80 € (le week-end) Site: www.clubdusoir.be
Rue Royale, 100 - 1000 Bruxelles Tél. : 02-542.10.10 Véronique Lamquin Tél. : 02-225.54.32
Tél. : 02-225.55.55 Fax : 02-542.10.11 François Mathieu internet@lesoir.be Membre de

2
Le Soir Mardi 21 mars 2017

L’ACTU 3

Les donations immobilières


ont le vent en poupe
HABITATION Entre 2015 et 2016, la hausse est de 162 % à Bruxelles, de 51 % en Wallonie
La baisse des taux nations immobilières qui ont été effec- pourtant espérée par les élus politiques. parenté entre le donateur et le donataire. MODE D’EMPLOI
tuées chaque mois, contre 68 l’année Selon les chiffres communiqués par le Beaucoup de petites donations en ligne
de donation, effective précédente. En revanche, il y a eu un peu cabinet de Guy Vanhengel, la Région a directe sont beaucoup moins productives Des taux moins élevés
depuis le 1er janvier 2016, moins de donations de biens meubles engrangé, en 2016, 77.415.107 euros de pour nos recettes que quelques grosses Depuis le 1er janvier 2016, les taux
porte ses fruits. (un tableau ou une somme d’argent, par recettes liées aux donations, soit une donations entre parents éloignés », dé- de donation ont réduit significati-
exemple) en 2016 qu’en 2015 (1.339 hausse de 3 % par rapport à 2015 taille-t-on chez le ministre Guy Vanhen- vement tant à Bruxelles qu’en
A ce stade, la pratique reste contre 1.549). Pour ce type de bien, les (75.078.759 euros). L’augmentation gel. Wallonie. A la capitale, ils
plus courante en ligne directe. règles ont été changées en 2005. Lors- n’est donc pas fulgurante, le total des Justement : les cas de donations entre s’élèvent à 3 % pour la tranche
Les recettes fiscales qu’on regroupe les deux catégories, les gains a déjà été plus important sous la personnes avec un lien de parenté plus 1-150.000 euros, 9 % pour la
donations sont globalement à la hausse précédente législation. éloigné ou sans aucune connexion fami- tranche 150.000-250.000 euros,
ne suivent pas encore. (+47 %). Une situation qu’on peut expliquer via liale, nettement plus accessibles depuis 18 % pour la tranche 250.000-
la nature des donations : « Les tarifs le changement de législation, restent 450.000 euros et 27 % pour les
« Des gens toutes les semaines » sont progressifs – plus on donne, plus le marginaux, selon les experts que nous sommes supérieures. Ces taux
Sur le terrain, les notaires sentent les tarif est élevé – et dépendent du lien de avons contactés. « Quand vous donnez, valent pour la ligne directe, entre
’est l’un des axes de la réforme fis- effets de la réforme. « J’ai des gens qui vous donnez, il n’y a pas de marche ar- époux et entre cohabitants lé-

C cale bruxelloise portée par le mi-


nistre du Budget Guy Vanhengel
(VLD) : la baisse des droits de donation
viennent toutes les semaines pour des
donations immobilières, explique Gaé-
tan Bleeckx, notaire et porte-parole de la
rière possible, observe le notaire Olivier
Neyrinck. Avec des enfants, il y a un lien
de confiance qui ne va pas forcément de
gaux. Pour toutes les autres per-
sonnes, les taux grimpent à res-
pectivement 10, 20, 30 et 40 %
pour biens immobiliers. En effet, depuis Fédération. Avant, cela n’arrivait que de soi avec des tiers. Si vous êtes un céliba- pour les mêmes tranches. Le
EN WALLONIE législateur wallon a décidé de
le 1er janvier 2016, la Région-Capitale a temps en temps et il s’agissait surtout de taire âgé et sans enfant, et que vous sou-
simplifié son système et a aligné ses taux biens meubles. Aujourd’hui, il y a beau- haitez léguer votre bien à un neveu éloi- garder davantage de catégories.
sur ceux qui sont pratiqués par la coup de personnes âgées qui viennent au
Non libératoires gné, il est préférable d’opter pour un tes- En ligne directe, les taux sont de
Flandre depuis le 1er juillet 2015. Désor- bureau pour demander une donation de La Wallonie a également réformé tament. Celui-ci peut toujours être modi- 3 % pour la tranche 1-25.000
mais, il n’existe que deux catégories de leur vivant. » ses règles pour la donation immobi- fié, au cas où le neveu en question se euros, 4 % pour 25.000-100.000
bénéficiaires : les proches (ligne di- Cette « explosion » ne se traduit pas lière au 1er janvier 2016. Il y a égale- révèle moins charmant quelques années euros, 9 % pour 100.000-
recte, époux et cohabitants) et tous les (encore) par une hausse des re- ment une hausse des donations, plus tard… Plus le lien est éloigné, plus 175.000 euros, 12 % pour
mais elle est inférieure à celle ob- 175.000-200.000, 18 % pour
autres (frères et sœurs, oncles et tantes, cettes fiscales, une c’est compliqué. »
servée en Région bruxelloise : 200.000-400.000, 24 % pour
étrangers…). Les taux ont été abaissés conséquence Bref, selon Gaétan Bleeckx, la baisse 400.000-500.000 et enfin 30 %
+ 51 % entre 2015 et 2016 (les
(le maximum est de 27 % pour la pre- des taux est positive, même si la dona- pour les biens d’une valeur supé-
chiffres sont passés de 3.926 à
mière catégorie et de 40 % pour la se- tion n’est pas adaptée à tous les profils
s 5.956). Certains taux sont restés rieure. Il existe trois autres grilles

lle
conde). Les tarifs wallons ont égale- (lire ci-contre). « Le grand public n’ac- pour les donations entre frères et
plus élevés qu’à Bruxelles : ils
ment changé (lire ci-contre). grimpent à 50 % pour les donations cepte plus le niveau des taux de succes- sœurs, oncles, tantes, neveux et
L’objectif de la mesure est
d’activer les capitaux qui xe de biens à grande valeur entre les sion, considérés comme confiscatoires. Et
cela se comprend : les taux n’ont pas évo-
nièces et les personnes sans lien

u étrangers ou les personnes avec un de parenté (à consulter sur

Br
dorment et de favoriser les lien de parenté plus éloigné. En lué depuis 1920. » Ce sont désormais les www.notaire.be). La taxation
donations entre personnes Wallonie, les donations ne sont pas Régions qui sont compétentes pour fixer maximale est de 50 %, contre
de leur vivant. libératoires, à l’inverse de la capi- ces derniers. A Bruxelles, aucun change- 80 % par le passé.
Les effets de la réforme tale. Cela signifie que si le donateur ment n’est prévu pour l’instant, même si
commencent à être vi- décède dans les trois ans qui la déclaration de politique générale pré- Prudence avec
sibles. Selon les chiffres de
la Fédération royale du
notariat belge, le nombre
de donations en Région
+ 162 % suivent le don, le bien doit être
déclaré dans la succession, ce qui
est moins avantageux. Les dona-
tions ont le plus augmenté dans le
voyait, en 2014, « une réforme visant à
pouvoir progressivement et équitable-
ment réduire les droits de succession et
de donation ». ■
le logement familial
On le voit, les taux sont devenus
plus intéressants qu’avant. Pour
autant, il n’est pas toujours perti-
bruxelloise a augmenté de Brabant wallon (+84 %). La hausse ANN-CHARLOTTE BERSIPONT
162 % entre 2015 et 2016, nent de procéder à une donation.
est de 56 % dans le Hainaut, de « Lorsqu’une personne n’a qu’un
passant de 827 à 2.174. En 50 % à Liège, de 49 % dans le
2016, ce sont en moyenne 181 do- seul bien – la maison familiale –, on
Luxembourg. L’augmentation est conseille généralement de ne pas le
plus faible en province de Namur donner, commente le notaire
(+27 %). Sur l’ensemble de la Ré-
Hausse gion, les biens meubles font l’objet
de moins de donations (-3,5 %
jettois Olivier Neyrinck. D’autant
que le logement familial est taxé de
des donations entre 2015 et 2016).
manière plus favorable. » Il ob-
serve que certains clients dé-
cident de le faire malgré tout,
entre 2015 pour éviter les tracas de succes-
sion à leurs enfants et tout orga-
et 2016 niser de leur vivant. A ce mo-
ment-là, cela peut être légère-
ment plus avantageux qu’une
succession classique mais la
décision doit être mûrement

i e réfléchie.

n
« Tout cela dépend de la valeur de

lo la succession et du nombre de

al
bénéficiaires, poursuit le notaire.
Si vous avez un appartement de

W 150.000 euros et quatre enfants,


vous n’allez pas gagner grand-
chose. Mais comme les droits de
succession sont plus élevés que

+ 51 % ceux de donation, cela peut être


intéressant de procéder à une do-
nation pour un petit immeuble. »

Les questions à se poser


Les deux premières questions que
le donateur potentiel doit se
poser sont donc : est-ce que cette
donation va me permettre de
réaliser des économies par rap-
port à une succession classique ?
Si oui, de combien ? Puis-je me
passer de ce bien financièrement
à l’avenir ? Les personnes qui
arrivent le plus facilement à ré-
pondre positivement à cette
dernière question sont, le plus
souvent, les multipropriétaires.
Dans ce cas-là, l’avantage est de
pouvoir effectuer des choix de
son vivant : « Par exemple, si vous
avez plusieurs immeubles et trois
enfants, vous pourriez décider de
donner la maison se situant à côté
de l’entreprise familiale à votre fille
ou fils qui travaille avec vous, dé-
taille le notaire Neyrinck. La dona-
tion permet alors de mieux organi-
ser le partage. »
A-C B.

3
Le Soir Mardi 21 mars 2017

4 LABELGIQUE

Daerden, Labille, Bolland, les « bigs »


renoncent à emmener le PS liégeois
PARTIS On ne se bouscule pas pour prendre la tête de la « fédé » ravagée par les affaires
Jean-Pierre Hupkens, dants ont jusqu’à ce mardi 16 plein vu l’état des lieux, « et je ne à Liège. La guerre des roses n’au- du conflit au chaos… crivent en futur vice-président de
heures pour se déclarer auprès du suis pas en mesure de m’y consa- ra pas lieu. Jean-Pascal Labille Un peu la même philosophie Jean-Pierre Hupkens à la tête de
échevin de la culture secrétaire fédéral, Marc Som- crer comme cela s’impose ». reste à sa tâche à la direction des anime Frédéric Daerden. Le dé- la fédération. Un peu la pax lié-
et de l’urbanisme, breffe, mais le moins que l’on Mutualités socialistes (où il se puté-bourgmestre de Herstal, at- geoise. Et la volonté de constituer
est assuré de l’emporter. puisse dire, c’est que la fédération Frédéric Daerden heurte à Maggie De Block et au tendu, annoncé, a choisi de se malgré tout une « équipe » au-
n’est pas sujette à de fols assauts. est décrit en futur gouvernement fédéral, ce n’est vouer à son travail parlementaire, tour du candidat proche de Willy
L’élection aura lieu On parle d’une éventuelle can- vice-président pas rien), cela d’autant plus que la comme à sa campagne commu- Demeyer et de Jean-Claude Mar-
les 21 et 22 avril. didature côté Jeunes socialistes de Jean-Pierre Hupkens mise à l’écart de Stéphane Mo- nale, et s’est laissé convaincre (on court. Lequel préside depuis peu
Le PS liégeois (Pierre Etienne, ou Zoé Istaz reau et d’André Gilles (emportés parle d’une rencontre avec Jean- la fédération provinciale du PS,
Slangen), voilà tout. Lundi, Marc Même chose pour ce qui par le scandale Publifin), ses ad- Claude Marcourt et Willy De- qui chapeaute Liège, Verviers,
aux urgences. Bolland, bourgmestre de Blegny, concerne Jean-Pascal Labille. versaires irréductibles dans le meyer lundi) de ne pas compli- Huy-Waremme et les germano-
cité ces derniers jours, nous ex- D’après nos informations, le pa- carré liégeois, n’a pas diminué quer la complication. Le fils de phones. Une « position de force »
es absents ont toujours pliquait qu’il ne se lancerait pas tron de Solidaris laisse béton lui pour autant, on l’a dit, l’hostilité « Papa », qui n’a eu de cesse de pour le ministre wallon de l’Eco-

L tort, mais à l’impossible


nul n’est tenu. Ni Jean-
Pascal Labille ni Frédéric Daer-
dans la course pour des raisons de
« disponibilité » : le job à la di-
rection de la fédération (non ré-
aussi, renonçant à ce qui pouvait
s’apparenter à une candidature-
choc, vu la personnalité de l’inté-
du groupe dirigeant sortant à son
égard, Willy Demeyer en tête.
Bref, la voie n’est pas libre. Philo-
plaider en faveur de la réforme au
PS liégeois, avait le profil pour al-
lumer la campagne. Il en a un
nomie, pour autant que l’on
puisse encore s’exprimer en ces
termes sur ces terres battues. ■
den, les deux « formats » pres- munéré, notons-le) est à temps ressé et les rivalités qu’elle suscite sophie du jour : inutile d’ajouter autre : plusieurs nous le dé- DAVID COPPI
sentis – en tout cas, qui avaient
laissé planer le suspense jusqu’à DAERDEN
présent –, ne prendront part à la
course à la présidence de la fédé- « Je me dois
ration liégeoise du PS. d’être honnête
Ravagé par les affaires, désaxé et transparent »…
après la suspension du parti de
Dans un communiqué, Frédé-
Stéphane Moreau et André
ric Daerden motive son
Gilles, deux pièces maîtresses,
choix : « J’ai réclamé, avec
menacé d’être dépassé dans les d’autres, qu’une nouvelle dyna-
intentions de vote par le PTB mique se mette en place avec le
voire Ecolo (ou l’inverse), le PS renouvellement complet des
liégeois a un genou à terre et instances redonnant la parole
l’autre fléchit. A moins de deux aux militants. Ce processus
ans des communales d’octobre indispensable pour restaurer la
2018, suivies par les législatives confiance est en route. Depuis
de mai 2019, la plus grande fédé- lors, j’ai reçu de nombreuses
ration du PS, jusqu’à nouvel marques de sympathie de
ordre, peut-elle se redresser et re- camarades me demandant
devenir compétitive ? d’incarner à la présidence un
Pour cela, paradoxalement, elle changement d’orientation dans
commence par éviter la compéti- le fonctionnement de la Fédé.
tion en interne… C’est le trait de Je les en remercie du fond du
l’élection présidentielle qui se cœur. Je me dois toutefois
profile après le départ de Willy d’être totalement honnête et
Demeyer. Echevin de la culture et transparent avec eux. La Fédé-
de l’urbanisme, Jean-Pierre ration a besoin d’une dyna-
Hupkens est seul candidat offi- mique nouvelle. Pour la mettre
ciellement à ce stade. Il n’aura pas en route et la faire vivre, elle a
à castagner pour s’imposer les 21 besoin d’un(e) Président(e) qui
et 22 avril, quand les affiliés se- pourra y consacrer beaucoup
ront appelés aux urnes pour une de temps. Un investissement
élection en principe à deux tours total. Mon engagement au
(le second, une semaine plus Parlement et à Herstal ne me Frédéric Daerden : « Mon engagement au Parlement et à Herstal ne me permettront pas d’assumer cette mission. » Jean-Pascal Labille,
tard) mais qui n’en comportera permettront pas d’assumer patron de Solidaris, tient le même raisonnement. © MICHEL TONNEAU ET SYLVAIN PIRAUX.
qu’un, on le pressent. Les préten- cette mission. »

« La cohésion sociale, ce n’est pas que lutter contre la précarité »


WALLONIE Ecolo s’oppose au changement de l’instrument de mesure des besoins de cohésion sociale
ette fois, on y est ! La ré- communes qui, par rapport à qui concernaient le vivre en- Cette proposition fera l’objet Paul Furlan. Politiquement, il se-
C forme des plans de cohésion
sociale (PCS) entre dans la der-
d’autres critères, avaient bien be-
soin d’un PCS, s’inquiète la dé-
semble et pas la seule précarité. »
Le parlementaire vert plaide
d’un amendement parmi la ving-
taine déposée par le mandataire
ra plus aisé pour lui de prendre
ses distances avec une copie ini-
LE CLASSEMENT
Les besoins les plus
nière ligne droite. Le décret sera putée Véronique Salvi (CDH). pour qu’on maintienne la défini- Ecolo (avec également le main- tiale dont il n’est pas l’auteur et criants à Charleroi,
examiné ce mardi en commis- Les communes rurales, notam- tion de la cohésion sociale éta- tien de l’obligation d’un diagnos- qui inquiète jusque dans les
sion du Parlement wallon, ment, ont d’autres besoins que ne blie en 2008, lors de l’élabora- tic local pour éviter les initiatives rangs socialistes. Car, pour Farciennes et Liège
quinze jours après les dernières prend pas en compte ce seul cri- tion de cette politique, avec le faisant double emploi). l’heure, bien malin qui pourrait ISADF. L’indicateur synthé-
auditions. « Et il n’a quasiment tère. » Ainsi, dans certaines loca- concours de l’Iweps (l’Institut « Prenez l’exemple des “repair dire quelles communes seront tique d’accès aux droits
pas changé », s’inquiète Mathieu lités, l’offre de transports publics lésées par ce changement de cri- fondamentaux a été élaboré
Daele, député Ecolo. et la vie culturelle ou associative tères de financement. « Cela dé- en 2008 par l’Iweps pour
En Wallonie, les plans de co- justifiaient jusqu’ici le finance- « On risque de sanctionner des populations pend de la définition des 5 % de mesurer la cohésion sociale
hésion sociale financent des pro- ment d’un PCS, même si le loge- qui ont besoin de cohésion sociale » M. DAELE (ECOLO) logements sociaux, avance l’élu dans les communes wal-
lonnes. Cet indicateur est
jets touchant à l’inclusion so- ment public y est peu présent. écologiste. Tiendra-t-on compte construit au départ de six
ciale, à l’intergénérationnel et au Mais c’est dans l’opposition wallon de l’évaluation, de la cafés”, continue-t-il. Cela permet des lits dans les maisons de repos critères : le droit à un revenu
vivre ensemble. Cela va d’initia- qu’on se montre le plus remonté prospective et de la statistique). de lutter contre l’obsolescence des CPAS ou des seules habita- digne ; à la protection de la
tives visant la jeunesse dans les contre cette réforme. « Nous « Cela donnait une très bonne programmée en réparant des ob- tions sociales ? » santé et à l’aide sociale et
quartiers défavorisés à des ac- sommes en désaccord avec ce re- définition de la cohésion so- jets et contre la précarité, mais Tout n’est pas sombre pour au- médicale ; à un logement
tions de prévention de la toxico- centrage des PCS sur la précarité, ciale », insiste le député (lire ci- cela développe aussi le lien so- tant dans ce dossier. Voici quinze décent et à un environne-
manie ou d’aide aux sans-abri, insiste Mathieu Daele (Ecolo). contre), en plaidant pour que le cial. Même chose pour les pota- jours, le ministre a confirmé son ment sain ; au travail ; à
en passant par des potagers Cela vide de sa substance les PCS ministre conserve ces critères. gers communautaires. Cela par- intention de limiter, voire d’an- l’éducation et à la forma-
communautaires. Chaque com- ticipe du vivre ensemble autant nuler l’économie imposée aux tion ; à l’épanouissement
mune développe des activités que de la lutte contre la précari- PCS en transférant des moyens culturel et social. A cela
correspondant à ses besoins. té. » Mathieu Daele craint dès entre les différents départe- s’ajoute un facteur de
Cette politique, le gouvernement lors de voir les PCS transformés ments dont il a la charge. Pour risque : la présence sur la
wallon entend la revoir (Le Soir afin de « remédier aux carences rappel, lors de l’élaboration du commune de trois publics
du 29 décembre 2016). En réfor- du Plan wallon de lutte contre la budget 2017, il avait été décidé cibles (familles monoparen-
mant notamment les critères pauvreté » et de servir pour par- de réduire de 10 % l’enveloppe tales, isolés âgés de 65 ans
d’éligibilité au financement, tie à son financement, encore in- de 27 millions allouée à cette po- et plus, demandeurs d’asile).
pour la fin de la programmation certain selon lui. « On risque de litique. Un choix qui reste toute- Ces critères et facteurs se
en cours et pour la suivante sanctionner des populations qui fois à confirmer lors de l’ajuste- nourrissent de 23 variables
et 18 indicateurs différents.
(2020 - 2024). Avant sa démis- ont besoin de cohésion sociale ment budgétaire de mai pro-
Classement. L’Iweps a ainsi
sion, la volonté du ministre Fur- pour des choix du politique dans chain. ■ obtenu un classement des
lan (PS) était de lier ce finance- d’autres domaines. » PASCAL LORENT
communes ayant un déficit
ment à la présence d’au moins Le débat est loin d’être clos. pour l’accès à ces droits. Et
5 % de logements sociaux sur le « Lors des échanges qui ont suivi donc de cohésion sociale.
territoire de la commune. les auditions, voici quinze jours, Les dix premières : Charleroi,
Ce qui ne manque pas d’in- le ministre a semblé prendre en sur lesoir.be Farciennes, Liège, Seraing,
quiéter au sein même de la ma- compte les critiques », estime Vé- La carte interactive de la cohésion Colfontaine, Quaregnon,
jorité régionale. « Le critère du ronique Salvi. Car c’est Pierre- sociale dans les différentes communes Châtelet, Dison, Boussu et
logement public va amener la Dans certaines communes, le plan de cohésion sociale (PCS) Yves Dermagne (PS) qui officie de Wallonie est à consulter Saint-Nicolas.
Région à exclure une série de permet de financer des « repair cafés ». © MICHEL TONNEAU. désormais en lieu et place de sur notre site internet P.LT

4
Le Soir Mardi 21 mars 2017

LABELGIQUE 5

Feu vert syndical au Pacte LESBRÈVES

Viande
ÉCOLE Les organisations choisissent de continuer les négociations brésilienne :
Les syndicats marché scolaire et la concur-
l’UE veille
rence entre écoles « restent les
ont analysé la nouvelle a Commission euro-
mouture du Pacte
d’excellence.
grands oubliés du pacte ».
Le syndicat répète sa « volonté
d’y mettre fin ».
Pour le Setca de l’enseigne-
L péenne a demandé lundi
aux autorités brési-
liennes de s’assurer que les
Verdict ? Le « non sauf ment libre (Sel), le texte, même entreprises impliquées dans
si… » est devenu « oui amendé, reste « insuffisant ». Il un scandale de viande avariée
a toutefois décidé de laisser l’un au Brésil n’exportent plus vers
mais… méfiance ». l’UE. Le démantèlement ven-
de ses représentants à la table et
il charge ce représentant d’adop- dredi d’un vaste réseau de
ette fois, ça passe. Sans ter une « position offensive » et viande avariée a immédiate-

C enthousiasme délirant,
mais ça passe. Recalé par
les syndicats au début février, le
de « combattre toutes les mesures
qui détérioreraient le statut et les
conditions de travail des
ment fait réagir les parte-
naires commerciaux du Brésil.
Le géant sud-américain est le
premier exportateur mondial
Pacte d’excellence, revu et amen- membres du personnel ».
dé, passe enfin la rampe. Les Le Pacte est un compromis, dit de viande bovine et de vo-
cinq syndicats sont passés du équilibré, entre les syndicats, les laille. La Chine et le Chili ont
« non sauf si » à une sorte de PO et les parents. Ceci ne doit suspendu lundi toute impor-
« oui mais… méfiance ». Ils ont pas entraver les syndicats, dit le tation. Aucune alerte n’a
décidé de rester à la table des né- Sel : « Lors des discussions, il se- encore été déclenchée sur des
gociations pour contrôler l’exé- rait inacceptable qu’à l’occasion produits importés et commer-
cution de la réforme. de chaque critique, il soit repro- cialisés dans l’UE. (afp)
Rappelons que le Pacte a été ché à son auteur que celle-ci re-
rédigé par les représentants des met en cause les équilibres du SANTÉ
syndicats, des pouvoirs organi- Pacte. » Moins d’un adulte sur deux
sateurs (PO) et des fédérations La CSC est sur la même ligne a vu son dentiste en 2016
de parents. Le gouvernement de que les autres organisations. Plus d’un adulte sur deux
la Communauté française est le Lundi soir, le syndicat chrétien a (57,4 %) résidant en Wallonie
commanditaire de la réforme. Et Amendé, le Pacte d’excellence passe un peu mieux du côté syndical. Mais juste... un peu. © M. GOLINVAUX. fait savoir qu’il continuait à né- ou en Région bruxelloise n’ont
il en sera aussi l’exécutant. Le gocier même si, « à ce stade, il eu aucun contact avec un den-
Pacte contient une centaine de un nouveau texte a été rédigé et nouveau texte, la procédure est tions, la CGSP accepte de rester n’y a toujours pas de confiance et tiste en 2016, selon la Mutuali-
suggestions de mesures. C’est le a été soumis non plus aux affiliés mieux cadrée). Ils ont obtenu à la table des négociations, pour d’adhésion suffisantes aux ré- té chrétienne. Celle-ci rappelle
politique qui va les transformer des syndicats, mais à leurs ins- aussi un calendrier clair des ré- surveiller l’exécution du pacte. formes envisagées ». La CSC que consulter le dentiste au
en décrets, arrêtés ou circulaires. tances internes (délégués régio- formes. « La poursuite des travaux se poursuivra le débat avec le poli- moins une fois par an est re-
Ce travail incombera en particu- naux, etc.). Les deux syndicats libéraux fera sous haute surveillance », tique, les PO et les parents, no- commandé pour effectuer des
lier à Marie-Martine Schyns (SLFP et Appel) ont allumé le dit le syndicat. Il fait valoir que tamment pour « défendre les soins courants, détecter
(CDH), la ministre de l’Educa- « A ce stade, il n’y a feu vert dès vendredi. les conditions de travail, « extrê- conditions de travail des person- d’éventuels problèmes aux
tion. Un travail de longue ha- toujours pas de confiance Lundi, se sont exprimés, dans mement difficiles », autant pour nels, relayer et soutenir les posi- dents et aux gencives et éviter
leine – si les premières mesures et d’adhésion suffisantes l’ordre, la CGSP-enseignement, l’enseignant que l’élève, devront tions de nos affiliés, exiger des aussi un remboursement
doivent entrer en vigueur dès aux réformes envisagées » le Sel (Setca de l’enseignement être évoquées dans le cadre des textes précis avec des progres- moindre pour des soins den-
2017, d’autres ne commenceront LA CSC libre) et la CSC-enseignement. traditionnelles négociations sec- sistes et réalistes ». ■ taires l’année suivante. (b)
à agir que d’ici une quinzaine Comme les autres organisa- torielles. La CGSP note que le PIERRE BOUILLON
d’années. Un chantier colossal et Des avancées, les syndicats en
que les syndicats ont choisi de ont obtenu. Ils ont obtenu la ga-
surveiller de près en restant à la rantie que l’emploi sera mainte-
table des négociations. nu. Ils ont obtenu que la Com- 

Le feu rouge syndical, exprimé munauté dégage les moyens


début février, avait porté les au- qu’il faut pour amorcer les ré- www.volkswagen.be
teurs du pacte à amender le pro- formes. Ils ont fait corriger le
jet à la lumière des critiques passage sur l’évaluation de l’en-
émises par les profs. Le 8 mars, seignant par le directeur (dans le

Le nouveau Crafter.
TEC : de 85
à 15 administrateurs 100% Volkswagen. Condition
de lancems
WALLONIE La majorité cale sur la fusion
e nt
arlo Di Antonio (CDH) convaincre la majorité d’avancer.
C compte sur le conseil des
ministres de ce jeudi pour
Le PS est favorable à une ré-
forme de la gouvernance et à une
convaincre le gouvernement PS- réduction du nombre d’adminis-
CDH d’avancer sur la réforme trateurs, guère plus pour l’ins-
des structures du groupe TEC. A tant et sûrement pas à une fu-
l’heure où les questions de gou- sion. Au CDH, le parti du mi-
vernance hantent tous les débats nistre, l’on craint que la centrali-
politiques en Wallonie, le mi- sation des prises de décision soit
nistre de la Mobilité proposera néfaste aux zones rurales.
une avancée rapide et symbo- La semaine dernière, le conseil
lique, mais modeste : la réduc- d’administration de la SRWT a
tion drastique du nombre d’ad- écrit au ministre pour lui donner
ministrateurs. son point de vue unanime, et
Le groupe compte actuelle- donc toutes tendances politiques
ment six sociétés (la SRWT et confondues : « L’intégration
cinq TEC) et 85 administrateurs. dans une même structure est pré-
Il devrait dans un proche avenir maturée. » La société faîtière es-
être dirigé par un conseil d’ad- time que la modernisation de
ministration unique de quinze l’entreprise est en marche et qu’il
membres (avec garantie de re- ne faut pas précipiter le mouve- 2017
présentation de chaque pro- ment. On se dirige donc tout
vince) tandis que cinq « succur- droit vers un scénario « 2 bis »
sales » opérationnelles seraient chèvrechoutiste : une réorgani-
conservées sur le terrain. Reven- sation au niveau des conseils
diquée de longue date par l’op- d’administration et une réflexion
position MR, cette réorganisa- sur une fusion complète.
tion devrait faire l’objet d’un ac-
cord au sein de l’exécutif. Conserver un ancrage « local » Le nouveau Crafter. La nouvelle dimension.
Le ministre travaille sur base Il faut s’attendre à terme à des
d’une étude réalisée par le évolutions sensibles : la centrali- Le nouveau Crafter est vraiment l’équipier qu’il vous faut. Avec un
consultant Ernst & Young qui a sation des fonctions de support
habitacle totalement repensé et plus de 15 systèmes d’aide à la conduite -
couché sur le papier sept scéna- comme le marketing et l’infor-
rios pour la modernisation de matique. Mais à l’inverse, majo- dont le Side Protection -, le Crafter n’a vraiment pas volé son titre de
l’entreprise. Deux ont été rete- rité comme opposition veulent « Van of the Year 2017 ». Il offre une large gamme de transmissions :
nus. Le premier assurait le conserver un ancrage « local » 4MOTION, traction ou propulsion, toutes disponibles en boîte manuelle
maintien des sociétés actuelles aux décisions opérationnelles. 6 vitesses ou avec la boîte automatique 8 rapports. Le nouveau Crafter vous
mais sur base d’une réorganisa- En Flandre, ont noté ce lundi
tion interne. Le second envisa- plusieurs députés, De Lijn a déjà attend pour un essai chez votre concessionnaire Volkswagen Utilitaires.
geait la fusion intégrale. Di An- centralisé ses activités, mais ré-
tonio privilégie « la société fléchit à une marche arrière pour
unique comme perspective à long rapprocher la gestion des réalités
terme. » Mais il doit mettre de vécues par les usagers. ■ Informations environnementales (A.R. 19/03/2004): www.volkswagen.be
l’eau dans son vin s’il veut ERIC DEFFET

5
Le Soir Mardi 21 mars 2017

6 UN AN APRÈS

En sept jours, la Belgique bascule de l’espoir


15 mars-22 mars : de encombrée d’un fatras d’objets
divers. Depuis l’assaut donné à la

15

Av. Van Volxem


de mettre fin à la cavale de Salah Abdeslam Parc rue du Dries, ils se savent tra-
à l’horreur des attentats. BRUXELLES
Duden qués. Pour Salah, qui porte désor-
Les terroristes voulaient préserver la Belgique. mais la barbe, il n’est pas pen-
sable de sortir : il serait fatale-

au
Ils choisissent de frapper pour ne « pas pourrir

e
ment reconnu dans son quartier

uss
FOREST
en prison » 60, rue du Dries
60

Ro
or et sans doute dénoncé. Il a de-
/03 Av.
Vict mandé à son cousin de lui fournir

talle
e fut le début de la fin. La police scientifique ratisse une arme de poing pour contrer

ers
L’espoir excitant d’en ter- large : tous les objets et les sur- une éventuelle intervention poli-

Ne
miner avec cette longue faces susceptibles d’avoir été tou- Fusillade cière.

de
Ch.
traque de quatre mois du chées par les occupants sont pas- UCCLE A l’extérieur, les policiers
seul survivant des commandos sés au peigne fin. Un verre révèle rue du Dries 200 m maps4news.com/©HERE
veillent. L’opération d’arrestation
des attentats de Paris du 13 no- les empreintes papillaires et des Depuis la découverte d’un de Salah est prévue pour le same-
vembre, Salah Abdeslam, le Fran- traces de l’ADN du fuyard le plus atelier de fabrication de faux di matin. Le parquet fédéral ne
co-Molenbeekois de 26 ans, l’an- recherché d’Europe : Salah Ab- papiers d’identité à Saint- veut pas passer à l’action dès le
cien patron de bar et épicier failli, deslam a bien été hébergé récem- Gilles, mis au jour dans une vendredi, dans ce quartier popu-
qui aurait renoncé à se faire sau- ment rue du Dries. Il est proba- affaire de criminalité ordi- laire, un jour de prière, à proxi-
ter devant le stade de France. blement l’homme à la capuche naire, les fausses identités mité d’une école. Trop de risques.
En ce 15 mars 2016, les huit po- blanche aperçu prenant la fuite de certains des suspects ont Les enquêteurs espèrent aussi
liciers, dont des Français, réunis en escaladant une clôture au fond permis d’identifier des que la mise sous cloche du 79, rue
au sein d’une Equipe commune des jardins. caches à Auvelais, Charleroi En fuite : Salah En fuite : des Quatre-Vents va peut-être
d’enquête (ECE) mise sur pied Son comparse de cavale est So- ou Schaerbeek louées grâce Abdeslam Sofiene Ayari permettre de localiser les autres
après les attentats de Paris, qui se fiene Ayari, un djihadiste tuni- à de faux documents. La membres de la cellule qui a
présentent au 60 rue du Dries sien. Pour la deuxième fois, Salah maison de la rue du Dries, à contribué aux attentats de Paris :
savent que l’adresse est potentiel- échappe de peu à la police. Forest, fait partie de la liste Laachraoui, Abrini, les frères Ba-
lement chaude, qu’elle figure Comme au lendemain des atten- des « safe houses » à contrô- kraoui, ces braqueurs discrète-
dans leurs tablettes comme l’un tats de Paris lorsqu’il avait été ler. Toutes étaient vides. ment identifiés comme les loca-
des lieux de passage possible du contrôlé par des gendarmes fran- Dans celle de Forest, les taires, sous un faux nom, des safe
terroriste, comme tant d’autres çais, le 14 novembre 2016, à 9h10 8 policiers belges et français houses de la rue du Dries ou de la
déjà visitées. Cette maison mo- à une station-service de l’auto- tombent nez à nez avec Tué : Mohamed rue du Fort à Charleroi. Ils ne
deste, aux murs blancs décrépis, route Paris-Bruxelles, à Cambrai, Salah Abdelsam et ses com- Belkaïd viendront pas.
est censée être vide. Le gaz et dans la voiture de ses complices plices. Une fusillade éclate. Le vendredi 18 mars, à 13h20,
l’électricité y ont été coupés Mohammed Amri et Hamza At- le site du Nouvel Obs affirme que
quelques semaines plus tôt. Elle tou, les Molenbekois venus le ré- les empreintes de Salah Abdes-
n’est pas réputée être un lieu de cupérer dans la capitale fran- lam ont été retrouvées dans la
vie, mais peut-être un repaire, çaise. Pour la deuxième fois aussi, cache de la rue du Dries. Cette af-
une ancienne « safe house » louée celui qui aurait renoncé à se faire dans une tombe anonyme, Bra- défection, Brahim n’a pas provo- des participants : dans le but de firmation rejoint les supputations
par Khalid El Bakraoui sous un sauter devant le stade de France, him Abdeslam, le frère de Salah qué le carnage espéré. Le maga- présenter cette vidéo à Salah ? La généralement émises dès le 15
faux nom comme il l’a fait pour renonçant à ses intentions suici- dont le corps vient d’être rendu à zine de propagande Dabiq, or- police est présente en masse. mars sur l’identité d’un des
l’appartement de la rue du Fort, à daires en abandonnant son gilet la famille par les autorités fran- gane de l’Etat islamique qui glori- Tous les véhicules des partici- fuyards, mais repoussées par le
Charleroi, où Abdelhamid explosif à Montrouge, ne sou- çaises. Brahim s’est fait exploser fie les neuf « martyrs » des atten- pants sont contrôlés. De précieux parquet fédéral qui craint un
Abaaoud séjourna avant de haite pas mourir en martyr, les le 13 novembre à la terrasse du tats de Paris dans son édition du renseignements sont collectés. geste désespéré de Salah Abdes-
prendre la route pour Paris en armes à la main comme le veut la bar le Comptoir Voltaire, n’y fai- 20 janvier, ignore Salah en fuite. Le soir, à la rue des Quatre- lam. Une équipe de télévision est
novembre. mythologie djihadiste. sant que deux blessés graves et Dans la parcelle confession- Vents, les policiers constatent aussi repérée dans le quartier de
Pour les enquêteurs belges, la dix blessés légers. Seule sa charge nelle musulmane du cimetière, qu’Abid Aberkane est allé cher- la rue des Quatre-Vents.
fuite de Salah Abdeslam dorsale a explosé, lui réservant de une vingtaine d’amis des Abdes- cher vers 23 h des pizzas. Elles
Fusillade à Forest confirme leurs certitudes : il n’a
jamais quitté la Belgique et sa
longues minutes d’agonie. Son gi-
let explosif a dysfonctionné.
lam sont présents. Certains sont
masqués pour éviter d’être photo-
sont trop nombreuses pour les
seuls besoins de sa mère. Salah,
Opération avancée
Depuis le 13 novembre et la
traque entreprise en Belgique « zone de confort », Molenbeek et Le bilan des Abdeslam est dé- graphiés par la presse. Abid se rassurent-ils, est bien là. De- Le parquet fédéral, qui sait que
pour identifier le présumé com- ses environs, où il dispose de soli- plorable au regard des objectifs Aberkane est l’un de ceux qui puis son arrivée, lui et son com- le Nouvel Obs va lâcher son infor-
plice survivant des attentats de darités locales et familiales. que leurs commanditaires leur portent le cercueil du terroriste. plice en fuite ont coupé leurs télé- mation, décide de lancer l’opéra-
Paris et ses complices, aucune Depuis le 13 novembre des avaient fixés : Salah aurait fait La cérémonie est filmée par l’un phones. Ils logent dans une cave tion d’arrestation. Les unités spé-
perquisition en lien avec le réseau commentateurs l’avaient prédit
terroriste à démanteler n’est qua- de retour en Syrie, réfugié aux
lifiée de « routine ». A Forest, ce Pays-Bas ou en Allemagne. Des
15 mars, aucun dispositif renfor- spéculations l’avaient donné pour
cé (unités spéciales, police locale) mort, puni par l’Etat islamique
n’a été prévu. Le quartier n’offre pour ne pas avoir exécuté la mis-
pas de difficultés particulières. sion qui lui était assignée.
Huit policiers expérimentés Les services belges, vilipendés à
doivent suffire à cette tâche de vé- l’excès pour ne pas avoir pu arrê-
rification. Lorsqu’ils pénètrent ter Salah Abdeslam depuis quatre
dans la maison, ils essuient les mois, sont encore raillés pour
tirs nourris d’un homme couché à cette opération qui marie l’échec
terre qui les arrose de balles de de sa fuite et la neutralisation
kalachnikov. Deux hommes d’un terroriste de premier plan
sautent par une fenêtre et impliqué dans les attentats de Pa-
prennent la fuite à travers les jar- ris.
dins potagers. Les unités spé- Qu’importe : le gibier est dé-
ciales déboulent sur place. Au sormais privé de son repaire. Il
terme de près de 3 heures de est fragilisé. La cache de la rue du
siège, l’espoir d’emporter la red- Dries a aussi révélé une précarité
dition du tireur semble éteint. Le des moyens dont il dispose et la
furieux, qui dispose de 11 char- frugalité de ce qui fait son quoti-
geurs et d’un stock de munitions, dien de fuyard depuis tant de
repousse les approches des unités temps.
de la CGSU qui progressent, pro-
tégées par un bouclier anti-balles. L’imprudence
Quatre policiers ont été blessés.
Le terroriste, lui aussi atteint
de Salah
dans les premiers échanges, La surveillance des proches est
cherche à tuer. Un tireur d’élite amplifiée. Salah Abdeslam, aux
posté dans un bâtiment qui sur- abois, commet une imprudence.
plombe la maison séditieuse Il appelle Abid Aberkane, son
l’aligne dans la mire du viseur de cousin. Il lui dit : « Je suis dans la
son fusil de précision. L’ordre de m... » Salah a épuisé toutes les
tirer lui est donné. C’en est fini de ressources dont il croyait dispo-
ce Fort Chabrol sans issue. ser. Le risque qu’il prend est
Le tireur est identifié comme considérable : il doit savoir que
étant Mohamed Belkaid, recher- son entourage est depuis long-
ché sous le nom de Samir Bouzid. temps sous surveillance. Aber-
C’est sous cet alias que l’Algérien, kane cède, au nom de la solidarité
revenu de Syrie, avait effectué au familiale. Il accueille d’abord les
lendemain des attentats de Paris deux fugitifs à son domicile de
un virement au profit de Hasna Koekelberg avant de les emmener
Aït Boulhacen, la cousine d’Ab- dans la cave de la maison qu’oc-
delhamid Abaooud tuée aux côtés cupe sa mère, 79 rue des Quatre-
de son parent lors de l’assaut Vents à Molenbeek, à moins de
donné à Saint-Denis (Paris) cinq 500 mètres du domicile des Ab-
jours après les attentats de Paris. deslam. La police a intercepté
Dans la maison, les enquêteurs l’appel et met la maison des Aber-
retrouvent un drapeau de l’Etat kane sous surveillance. Abid est
islamique, un manuel de l’organi- aperçu la nuit même apportant
sation terroriste, un fusil à des victuailles.
pompe. Le 17 mars, Abid est présent au
cimetière d’Evere pour y enterrer,
6
Le Soir Mardi 21 mars 2017

e l’espoir à l’horreur absolue


ciales de la police (CGSU) inves- dans son honneur flétri. A ses cô- vons pas frapper en Belgique. La
tissent la rue des Quatre-Vents. tés, François Hollande ne tarit Belgique sera toujours la base ar-

17
Le quartier est bouclé à 15h45. EVERE cht pas d’éloges sur la réussite de rière où nous pouvons nous re-
e
L’évacuation de l’école située au Ha cette opération inespérée, sur la plier. Nous y trouverons toujours
71 est assurée par les unités de la h . de BRUXELLES coopération européenne et fran- des safe houses, comprends-tu ? Si
C

Av.
III
Brigade anti-banditisme (BAB) Bor co-belge (la PJ de Paris se trou- nous frappons en Belgique, tout

J.
old
de la zone Bruxelles-Ouest. d vait dans le dispositif de la rue sera fini. »

eop

et
Bd L
Le porte-voix du négociateur des Quatre-Vents). L’opération de Laachraoui énonce les projets
de la CGSU enjoint aux occu-
pants de la maison de la mère /03 Cimetière
de Bruxelles BRABANT
FLAMAND
police réussie permet aussi une
opération de communication
qu’il forme avec ses « frères » :
frapper durant la Coupe d’Eu-
d’Aberkane de sortir les mains en utile. rope de football qui doit s’ouvrir
l’air. Ils veulent prendre les fugi- Cimetière d’Evere Au cinquième étage de l’appar- en juin. « Ce serait la première
tifs vivants. Salah, réfugié dans la Funérailles à Evere vai n tement situé dans l’immeuble fois qu’une Coupe d’Europe serait
e Lou E40
cave, tente une sortie par l’arrière Après sa fuite de la rue du Dries, Ch . d 500 m
formant le coin (no4) de la rue annulée. Ce serait une immense
maps4news.com/©HERE
du bâtiment surveillé par la po- Salah Abdeslam contacte son Max Roos et Maurice des Om- perte financière. Ce serait aussi
lice, dont des tireurs d’élite. La cousin Abid Aberkane, lui de- biaux, à Schaerbeek, Najim Laa- une leçon pour ceux qui at-
cour arrière n’offre aucune possi- mandant de lui trouver une chraoui, Ibrahim El Bakraoui taquent l’Etat islamique », dit-il.
bilité de fuite. Des policiers planque. Aberkane conduit les suivent avec angoisse l’évolution La cible du football : le stade de
veillent en surplomb depuis les deux fuyards depuis son domicile des événements. Ils savent, de- France avait été visé lors des at-
bâtiments voisins. de Koekelberg jusqu’à la maison puis le 15 mars et l’intervention tentats du 13 novembre. C’était
Salah retourne dans la maison de sa mère 79, rue des Quatre- de la rue du Dries, que les mailles aussi celle (un match amical
et tente une sortie désespérée par Vents, à Molenbeek. L’appel de du filet policier sont en train de France-Brésil) de la cellule dé-
la porte de rue qu’il sait sous la Salah a été capté par les enquê- resserrer. Ils ont établi dans cet mantelée à Verviers le 15 janvier
garde de la CGSU. Il fait mine de teurs. Le 17, Abid Aberkane porte Le cousin, Abid appartement, loué par El Ba- 2015, une semaine après les at-
fuir en courant mollement. Un tir le cercueil, au cimetière d’Evere, Aberkane kraoui sous le faux nom portugais tentats commis contre Charlie
d’immobilisation l’atteint au mol- de Brahim Abdeslam, tué à Paris. de Miguel Dos Santos, leur labo- Hebdo et l’Hyper Casher. La cel-
let. L’hypothèse qu’il est porteur Les policiers renforcent leur ratoire de fabrication de TATP, lule de Verviers était bien,
d’un gilet explosif justifie ample- surveillance. cet explosif artisanal qui a déjà comme le dira le parquet fédéral
ment l’emploi des armes par la fait tant de ravages à Paris. Dans lors du procès des complices, la
police. Salah, une nouvelle fois, a des messages adressés à leur « matrice des attentats de Paris ».
tenté de fuir. C’est la dernière « émir » Abou Ahmed en Syrie Les messages à l’émir rendent
fois. Sofiane Ayari, alias Amine avant le 15 mars, et dont la trace aussi compte de l’autonomie des
Choukri ou Moni Ahmed Alaaj, audio a été retrouvée dans l’ordi- cellules djihadistes, qui semblent
se rend lui aussi. nateur abandonné dans une pou- décider elles-mêmes des cibles les
La voiture noire de la CGSU premiers soins sont prodigués à ment a entrepris, depuis les at- lande le rejoint. Une image mon- belle de la rue Max Roos le 22 plus appropriées dans un envi-
dans laquelle Salah (qui confirme son mollet blessé. Il est évacué tentats de Paris, une opération de trant Charles Michel en chemise mars, ils indiquent avoir déjà fa- ronnement qu’ils connaissent
verbalement son identité à ceux vers l’hôpital Saint-Pierre deux reconstruction de l’image écor- blanche aux côtes de François briqué 130 kilos de TATP. Ils es- bien.
qui l’ont pris en charge) a pris heures plus tard. née de la Belgique, qualifiée dans Hollande dans la situation room pèrent aboutir à la constitution
place ne peut quitter le quartier
hermétiquement bloqué. Des vé-
Dans la salle d’opération, sécu-
risée comme tout le service des
le monde entier de « base arrière
du terrorisme » à raison du ratta-
improvisée au 16, rue de la Loi est
diffusée sur Twitter.
d’un stock d’explosifs de 600 à
700 kilos. Ils demandent à l’émir
« Il n’a aucun moyen
hicules blindés bloquent la rue. urgences, tous les instruments chement de la plupart des au- d’interroger « Mahmoud », un de nous contacter »
La foule se presse au croisement
de la rue Delaunoy. Il est décidé
tranchants demeurent éloignés
du blessé, par crainte d’une ten-
teurs des attentats de Paris à Mo-
lenbeek.
« Nous avons arrêté expert en explosifs basé à Raqqa,
de leur fournir des instructions
La fusillade du 15 mars, rue du
Dries à Forest, suivie de l’arresta-
de confiner Salah dans le préau tative d’évasion désespérée. Le Ce 18 mars, Charles Michel a Abdeslam » pour confectionner des bombes à tion, trois jours plus tard, a chan-
de l’école voisine, le temps de dé- GSM et les deux batteries retrou- quitté le sommet européen qui En soirée, Charles Michel, ac- partir de bouteilles de gaz. Najim gé la donne. La Belgique, désor-
gager le passage. Salah y restera vées lors de la fouille dans son rassemble à Bruxelles les chefs compagné de François Hollande Laachraoui interroge Abou Ah- mais, n’est plus un territoire sa-
deux heures. Ceux qui l’inter- pantalon sont confiés aux équipes d’Etat européen réunis autour annonce au monde entier à la med : « Veux-tu que nous travail- cré. Laachraoui, Abrini et Hamid
rogent le disent « soulagé » techniques de la police fédérale des questions migratoires et de manière de Bush lors de la neu- lions sur le long terme. Ou veux- Bakraoui savent que Salah Ab-
d’avoir mis un terme à sa cavale. pour exploitation immédiate. climat. Il a rejoint son cabinet où tralisation de Saddam Hussein tu que nous montions plutôt une deslam ne connaît pas leur re-
Ils lui demandent où sont ses L’arrestation de Salah Abdes- il suit l’évolution de la situation (« We got him ») : « Nous avons grosse opération dans laquelle paire. Ils le disent dans un mes-
complices : « Il n’y en a qu’un et lam au terme d’une cavale de 126 avec ses principaux ministres. arrêté Salah Abdeslam. » Nous, nous mourrons tous. Nous préfé- sage audio à l’émir : « Il n’a au-
vous l’avez eu », répond-il alors jours tombe – mais c’est le ha- Dès la confirmation de l’identité c’est lui, son gouvernement, les rons travailler sur le long terme, cun moyen de nous contacter. »
que les équipes médicales le sard – au meilleur moment pour de l’arrestation de Salah Abdes- services de police et de renseigne- mais c’est toi qui décides, tu es L’analyse de son téléphone ne
placent sous oxygène et que les Charles Michel dont le gouverne- lam, le président François Hol- ment. C’est la Belgique restaurée l’émir. Je pense que nous ne de- conduit à aucun d’eux. Il n’a
d’ailleurs pas tenté de les re-
joindre dans sa fuite. La rue Max
Roos, s’il en avait connu l’exis-
tence, aurait été son point de
chute naturel, comme l’apparte-
ment de la rue des Casernes, à Et-
terbeek, où se trouvent Khalid

18
s
Bakraoui et Osama Krayem, au-
Pier rait pu l’être.
Rue
BRUXELLES Les cinq terroristes qui s’ap-
Ch

prêtent à frapper ne com-


. de

prennent pourquoi Abdeslam et


Ga n

al
Can

Ayari n’ont pas résisté, tant à Fo-


d

/03 MOLENBEEK- rest qu’à Molenbeek, face aux po-


Ru

SAINT-JEAN liciers : « Les frères qui étaient


eD

dans l’appartement de Forest.


ans
aer

Salah est arrêté 79, rue des Quatre-Vents Leur réaction, après c’est Allah
t

Bourse qui sait mieux. On ne sait pas


Une publication du site du maps4news.com/©HERE 200 m pourquoi ils sont sortis et ont
Nouvel Obs confirmant la abandonné leurs armes. Abou
fuite de Salah de la rue du Hamza (Sofien Ayari), il avait
Dries, hâte l’intervention au une kalach et six chargeurs et il
79 rue des Quatre-Vents. Le n’y a qu’Abdelaziz (Belkaid qui a
parquet fédéral aurait voulu été abattu) qui a fini avec eux. »
intervenir le samedi. Dans Dès le 16 mars, les occupants
l’après-midi, les unités spé- de l’appartement de la rue Max
ciales interviennent. Salah Roos et de l’avenue des Casernes
Abdeslam tente de fuir. Les savent qu’ils sont identifiés, bien
policiers lui tirent une balle que toujours recherchés. Le jour-
dans le mollet, par crainte nal La Dernière Heure diffuse ce
Salah Sofiene Ayari
qu’il ne soit porteur d’explo- jour-là en une la photo des deux
Abdeslam
sifs. Salah Abdeslam se dit frères El Bakraoui dont l’implica-
soulagé d’avoir été arrêté. Le tion dans le réseau n’a jamais été
Premier ministre Charles révélée. Ils sont présentés comme
Michel annonce la bonne étant soupçonnés d’être les fugi-
nouvelle à François Hollande tifs de la rue du Dries. Durant
qui, lui aussi, a quitté le trois jours, le journal s’interroge
Conseil européen, en cours à sur les raisons pour lesquelles le
Bruxelles. Le succès policier Abid Aberkan parquet fédéral refuse catégori-
est aussi un succès de com- quement de commenter cette in-
munication. formation. Cette diffusion « in-
contrôlée » de l’identité des Ba-
kraoui est « ce qui les a fait pani-
quer », estime aujourd’hui le
procureur fédéral Frédéric Van
Leeuw dans une déclaration à la
RTBF.
Durant le week-end, l’avocat de
Salah Abdeslam est arrêté. Il a vainement tenté Salah Abdeslam, Me Sven Mary,
de fuir et a été blessé par un tir dans les jambes. assure aussi que l’arrestation de
Il a pu être capturé vivant. © RTL. son client « vaut de l’or » et qu’il
collabore. Ceux de la rue Max
Roos mettent en garde Abou Ah-
med auquel Salah Abdeslam a
7
Le Soir Mardi 21 mars 2017

8 UN AN APRÈS

La guerre
la chercheuse
contre le terrorisme,
« un cercle vicieux »
Lfluentorsque les attentats frappent la Belgique, le
22 mars 2016, les messages de soutien af-
de chaque gouvernement. Mais la réaction
de la France détonne. Manuel Valls clame que
l’Europe est en « guerre contre le terrorisme ». Une
expression déjà martelée lors des attentats de
Paris et qui a de quoi surprendre, d’après Barbara
Delcourt, chercheuse au centre REPI de l’ULB :
« Après les attentats du 11 septembre, les Européens
en général ont tenté de se démarquer de la politique
de Georges W. Bush en soutenant que la guerre
contre le terrorisme ne fonctionnait pas et qu’il ne
fallait pas réagir en termes militaires à ces pro-
blèmes, mais favoriser la coopération judiciaire et
policière. Et puis, on a senti une sorte de rapproche-
ment avec le discours néoconservateur américain.
Quand la France a été touchée, tous les chercheurs
ont été extrêmement frappés par la rhétorique mar-
tiale adoptée par François Hollande ».
Ce glissement, Barbara Delcourt l’attribue en
partie à l’émergence et à la montée d’experts de la
lutte contre terrorisme au sein de l’Union euro-
péenne et de certains États. « Ces personnages ont
accumulé un savoir crédible, et sont capables de le
vendre. Ils offrent en quelque sorte des solutions clé
en main pour faire face à de nouvelles menaces, ce
qui arrange bien les politiciens démunis », explique-
t-elle. Mais ces experts, très médiatiques, favo-

22
risent une grille de lecture sécuritaire très mani-
Les attentats chéenne des conflits avec le camp du bien et celui
Les cinq terroristes se sentent traqués. Ils ne veulent pas du mal. L’ennemi, repris sous le terme de terro-
« pourrir en prison ». Leurs photos ont été diffusées. Ils ont risme, est déshumanisé ; seul le recours à la vio-
A 9h11, Khalid El Bakraoui se fait aussi appris que Salah Abdeslam collaborait avec la police. lence semble être en mesure de le vaincre. Dans
sauter à Maelbeek. © PHOTO NEWS Dans un message audio à leur émir envoyé le 21, ils font ce contexte, la réaction de la France aux attaques
part de leur décision de frapper l’aéroport et le métro de terroristes s’est traduit, de façon très prévisible,
adressé une lettre dans le passé. Ils lui /03 Bruxelles avec le TATP fabriqué rue Max Roos. Ils frappent par une intensification des frappes.
recommandent de changer de nom Bruxelles qu’ils voulaient préserver comme « base arrière ». Mais pour Barbara Delcourt, la lutte contre le
de guerre. Aéroport A l’aéroport, Mohamed Abrini renonce à se faire sauter. terrorisme est bien plus complexe qu’il n’y parait
La diffusion, le 21 mars, d’un avis Bruxelles-National Osama Krayem renonce lui aussi à faire exploser sa bombe et ne pourra être résolue par quelques bombarde-
de recherche au nom de Najim Laa- dans le métro
Rue Max Roos ments. « Le terrorisme recouvre des réalités très dif-
chroui achève de convaincre les terro- ZAVENTEM férentes. La violence telle qu’elle s’exprime en Af-
ristes qu’ils sont « complètement cra-
SCHAERBEEK ghanistan, en Syrie ou ici ne répond pas aux mêmes
més », comme ils l’expriment dans un Bruxelles-National motivations et n’a pas la même ampleur. Faire une
autre message audio adressé à Abou
BRUXELLES catégorie générique de tous ces acteurs est intellec-
Ahmed : « Allah nous a épargné jus-
tuellement absurde et politiquement dangereux, car
qu’à présent. Mais il n’y a plus de
il est alors impossible de répondre adéquatement
planque, il n’y a plus personne. Les
aux différentes situations », avertit la chercheuse.
photos circulent. On doit travailler le
Pour elle, le terrorisme est un moyen et le label
plus vite possible et on a décidé de tra- 3 km
terroriste est avant tout un outil de disqualifica-
vailler Inch’Allah, demain, mardi 22
Mort : Najim Mort : Ibrahim Mohamed tion qui n’aide pas à réfléchir en termes scienti-
mars. Nous avions des plans et des
Laachraoui El Bakraoui Abrini renonce fiques et politiques. « Il faut abandonner une fois
idées. Nous avions encore tellement à Square
S
Ambiorix
A pour toutes l’expression de guerre contre le terro-
faire, mais c’est le destin et la volonté
BRUXELLES gh risme, adapter les politiques à chaque acteur et
d’Allah. Nous devons agir ou nous ber Métro Maelbeek
ten chaque terrain et se poser les bonnes questions »,
pourrirons pour l’éternité en pri- de Cor
son. » Av. plaide-t-elle.
« Si l’objectif est de protéger les citoyens belges et
Laachraoui précise dans son mes- Rue d
e la Lo de leur procurer de la sécurité, est-il bien adéquat de
sage audio, comme Bakraoui le lui i Rond-point déployer des F16 pour bombarder les zones en
souffle, que leurs cibles sont l’aéro- Station Maelbeek Schuman conflit dans la guerre anti-terroriste que mènent les
port et le métro. « Pourquoi l’aéro- Parc du
Rue B Etats-Unis et la coalition ? », se demande ainsi la
port ? Parce qu’un frère nous a infor- elliard Cinquantenaire
Mort : Khalid Osama Krayem chercheuse. Pour elle, il s’agit d’une question à dé-
més que demain matin il y aura des 200 m
maps4news.com/©HERE
El Bakraoui renonce battre de façon démocratique. « Or, aujourd’hui, ce
vols américains, russes et israéliens.
débat est rendu particulièrement difficile, en raison
Nous allons essayer de les frapper. Si
des discours simplistes ou des postures dogmatiques
nous utilisons nos kalachnikovs, le
renvoyant à des logiques de solidarité avec les alliés
problème est que nous n’avons pas as-
ou avec l’OTAN ».
sez de chargeurs. Si nous commençons ni, Ibrahim El Bakraoui et Najim Abrini abandonne sa bombe et prend L’espoir né le 15 mars lors de la fu-
Pourtant, les actions militaires entreprises ces
à tirer dans la foule, tout le monde va Laachroui. Le chauffeur refuse d’em- la fuite. sillade de la rue du Dries, la joie sus-
quinze dernières années sont bien loin d’avoir
s’enfuir. Et puis, il y a des militaires. barquer un sac supplémentaire que le A 8h45, Khalid El Bakraoui et Osa- citée ensuite par l’arrestation de Sa-
donné les résultats escomptés : non seulement
Aussi nous avons décidé de nous infil- trio veut emporter. ma Krayem quittent l’appartement lah Abdeslam ont débouché, sept
les conséquences pour les populations locales ont
trer pour faire le plus de victimes pos- A 7h45, les trois prennent soin de des Casernes avec leurs sacs d’explo- jours plus tard, sur l’horreur absolue.
été désastreuses, mais elles n’ont pas permis
sibles. Nous nous ferons tous exploser débarquer eux-mêmes leurs sacs sifs. Krayem renonce à son arrivée à Les terroristes ont frappé Bruxelles et
d’arrêter la propagation de la violence, bien au
au même moment. » bourrés d’explosifs disposés dans le la station Pétillon. son aéroport qu’ils s’étaient promis
contraire. « Partout, on fait face à des effets de cas-
Ils vont tenir parole. coffre du taxi. A 9h11, Khalid El Bakraoui dé- d’épargner. ■
cades qui n’étaient pas du tout anticipés, à cause de
A 7h, le 22 mars, un taxi prend en A 7h58, El Bakraoui et Najim Laa- clenche sa charge dans la rame de MARC METDEPENNINGEN
ces grilles de lecture trop simplistes. On développe
charge rue Max Roos Mohamed Abri- chraoui font exploser leurs charges. métro qui quitte la station Maelbeek. (avec L.Po et C.TQ)
des stratégies et des opérations qui alimentent une
violence à laquelle d’autres vont répondre par la vio-
lence. Il s’agit d’une sorte de cercle vicieux

prévention Les cafouillages ont-ils mené au drame ? dont on ne connait pas


l’issue », affirme la
chercheuse, in-
a question de l’inéluctabilité des matisante vécue fin novembre du plosion, survenue à Zaventem, et ne le sait.
L attentats s’est posée pour
Bruxelles bien plus vite que pour Pa-
« Brussels lockdown » – et dont l’im-
pact économique a été estimé à 350
l’ordre donné par le ministre de l’In-
térieur de fermer le métro.
Ce qui par contre est certain, c’est
que la détermination des frères Ibra-
quiète. Alors faut-
il cesser d’interve-
nir à l’étranger ?
ris. Bien sûr, une attaque menée par millions d’euros, soit 0,1 % du PIB – Dans leur rapport intermédiaire him et Khalid El Bakraoui fut un élé- Pour Barbara Del-
Daesh contre la Belgique était de fut en ce sens des plus parlantes. rendu en août 2016, les experts de la ment capital dans le processus d’exé- court, c’est une ques-
l’ordre du plausible, notamment en L’attentat de Nice en juillet dernier commission chargés d’évaluer le tra- cution. Et que leur radicalisation, ap- tion qui mérite en
raison de l’engagement de nos forces a par ailleurs démontré que la portée vail des services de secours ont souli- parue à la lumière des travaux de la tout cas d’être
armées dans la coalition internatio- dissuasive du déploiement massif de gné le cafouillage des autorités dans commission parlementaire, n’a pas posée.
nale contre l’organisation terroriste policiers et de militaires dans l’espace la communication de la décision de été détectée à temps. Ibrahim pour- ANÉMONE
en Syrie. Mais, avant mars, personne public reste très limitée. Que le ren- fermeture prise à 08h52, à la STIB, tant, aurait pu – aurait dû – appa- HUBAUT
n’avait imaginé que le réseau franco- forcement des mesures de sécurité ne qui ne l’a reçue qu’à 09h23. « Mani- raître sur les radars de l’antiterro- (ULB)
belge piloté par Abaaoud et les frères représente en rien la garantie d’un festement, tant le ministre de la Sécu- risme lors de son interpellation à la
Abdeslam était loin d’être neutralisé. échec systématique de tout projet rité et de l’Intérieur que le ministre- frontière tuco-syrienne, en juin 2015. Barbara Delcourt.
Qu’il était encore capable de frapper. d’attentats, quel qu’en soit le mode président bruxellois ont supposé que Là encore, l’information n’est pas re- © © BAUDOUIN DEVILLE
Et aussi durement. opératoire. la police fédérale avait informé la montée à temps vers les services
Mais alors que la menace pesait, D’autres questions relatives à l’iné- STIB de la décision de fermer le mé- compétents. Elle s’est égarée quelque
alors que des membres du réseau po- luctabilité des attentats de Bruxelles tro », pointe le rapport. part entre Istanbul et Bruxelles. Avec
tentiellement armés étaient toujours ont été abordées devant la commis- Fermer le métro plus tôt aurait-il les conséquences que l’on connaît. ■ sur lesoir.be
activement recherchés, pourquoi ne sion d’enquête parlementaire. L’exa- sauvé des vies ? À 8h45, Khalid El L.Po Tout au long de la semaine, 24 chercheurs de l’ULB par-
pas avoir maintenu un niveau de vigi- men de la chronologie des faits a par Bakraoui et Osama Krayem se trou- tagent leurs éclairages et leurs décodages sur l’après-22
lance maximal (4) en Belgique ? exemple mis en évidence l’inadéqua- vaient déjà dans la station Petillon. mars. Retrouvez-les sur lesoir.be dans notre dossier « Car-
Intenable. À long terme, la mesure, tion du processus décisionnel qui a Comment auraient-ils réagi en ap- mets d’identités ».
à la fois coûteuse et extrêmement abouti à la fermeture du métro. Le 22 prenant la fermeture du réseau ? Au- Les attentats de Bruxelles étaient-ils inéluc- « Le Soir » et l’ULB vous offrent la possibilité de poser vos
lourde sur le plan logistique, aurait mars, cinquante-quatre minutes se raient-ils renoncé ? Se seraient-ils ra- tables? Le dossier complet dans notre édition questions Ce mardi de 12 h à 13 h: Jean-Benopit Pilet,
paralysé la nation. L’expérience trau- sont écoulées entre la première ex- battus sur un autre lieu public ? Nul numérique. professeur de sciences politique.

8
Le Soir Mardi 21 mars 2017

LASOCIÉTÉ 9

Plus de 300 opérations contre Daesh


DÉFENSE Depuis juillet, nos pilotes participent à la coalition anti-Etat islamique
Les six F-16 belges poursuit le pilote. On ne peut Certains ne se montrent toute-
rien dire à nos familles qui ne fois pas totalement convaincus.
déployés en Jordanie savent rien de ce que l’on fait. » Comme le député Ecolo Benoît
depuis juillet ont déjà Et le risque de bombarder des ci- Hellings : « Sur les cartes, nous
effectué 326 opérations vils ? « Je ne peux pas dire qu’il voyons que lorsqu’une zone est
est nul, mais nous avons telle- bombardée, comme Mossoul ac-
dont 45 % avec ment de verrous au-dessus de tuellement, une autre grandit.
bombardement. nous qui analysent la situa- C’est un peu comme des mé-
Le ministre tion avant de nous don- tastases cancéreuses. Par
ner l’ordre de tirer que ailleurs, je me de-
de la Défense est allé ça ne nous est pas en- 80 % mande si l’efficacité
leur rendre visite. core arrivé. Et puis des opérations des bombardements
si nous avons le ont lieu en Irak, est réelle. On
moindre doute, connaît l’utilisation
REPORTAGE
JORDANIE
nous avons le droit
de ne pas tirer. On a
20 % que fait Daesh de la
vidéo et des réseaux
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL le dernier mot. » en Syrie sociaux. N’utilise-t-il
u milieu du désert jorda- Une attitude qui contri- pas nos bombardements

A nien au sable jaune,


orange, voire parfois
noir, une tache blanche se des-
bue apparemment à la bonne ré- pour recruter ? »
putation des militaires belges Le ministre Vandeput voit, lui,
sur place, selon le général-major surtout que « nos F-16 et nos pi-
sine au milieu d’un camp mili- Fred Vansina, commandant de la lotes sont efficaces dans la lutte
taire regroupant la force multi- force aérienne. « La coalition es- contre le terrorisme. C’est pour-
nationale qui tente d’éradiquer time que si nous ne sommes pas quoi le gouvernement a décidé de
Daesh en Syrie et en Irak. C’est grands par la taille, nous le remplacer nos chasseurs et que le
Snow City, le nom donné par les Lundi, le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) est allé rendre visite aux militaires belges sommes par la performance. » cahier des charges vient d’être
militaires belges au lieu de vie stationnés en Jordanie. Il a également passé l’imposant matériel en revue. © BELGA. Un doute est cependant émis envoyé aux cinq candidats ».
qu’ils partagent avec leurs col- par le parlementaire SP.A Dirk
lègues néerlandais. Depuis un pas faux, mais la Belgique non matinée. Arrivés sur la piste, ils assurent plus de septante fonc- Van der Maelen : « Certaines La guerre ne s’arrête jamais
an, armées belge et néerlandaise plus n’a plus les moyens de pour- sont guidés par des techniciens tions bien précises. sources affirment que nos F-16 Pendant ce temps, les pilotes
travaillent en alternance. L’une suivre d’ici la fin de l’année. Nos afin de se garer dans d’impo- « Une mission ici dure cinq se- auraient touché des civils. » « La qui viennent d’atterrir se dés-
assure les missions aériennes hommes ont également besoin de sants hangars en forme de maines pour nous, explique un coalition ne nous a jamais repro- équipent et commencent leur
tandis que l’autre se voit confier récupérer de ces missions à répé- dômes. Il leur manque trois pilote. C’est la troisième fois que ché d’avoir touché des civils », ré- débriefing. Toutes les images
la sécurité au sol. Une collabora- tition qui sont éprouvantes. Nor- bombes. Ils n’étaient donc pas je viens ici. Auparavant, j’étais pond le général Vansina. qu’ils ont ramenées de leur sortie
tion qui prendra fin en juillet. malement, notre collaboration uniquement partis en reconnais- aussi allé en Afghanistan. C’était Depuis juillet, les F-16 ont as- de trois heures vont être décryp-
« Il a été dit que l’armée néerlan- reprendra en janvier de l’année sance. Au total, l’armée belge dé- très différent. Ici, nous ne suré 3.400 heures de vol pour un tées. Pour voir si les bombarde-
daise n’a plus les budgets pour prochaine. » ploie en permanence six F-16 de- sommes pas dans le pays que total de 326 opérations menées, ments se sont bien déroulés,
assurer la mission, commente puis son entrée dans la coalition. nous bombardons, donc les dé- dont 45 % se sont soldées par un mais aussi et surtout pour voir si
Steven Vandeput, ministre belge « On se sent utile » Une centaine d’hommes vivent placements sont plus longs. Mais bombardement de cible. En des cibles potentielles et de nou-
N-VA de la Défense, qui s’est Deux chasseurs belges s’ap- aussi simultanément dans le dé- on constate une évolution. Daesh avançant ces chiffres, la Défense velles planques de Daesh n’appa-
rendu sur place ce lundi en com- prochent dans un vacarme as- sert jordanien. Des pilotes bien recule. On se sent donc utile. » veut jouer la transparence là où raissent pas. A Snow City, la
pagnie de membres de la com- sourdissant. Ils rentrent d’une sûr, mais aussi des hommes issus Reste que de telles missions elle a parfois été accusée d’opaci- guerre ne s’arrête jamais. ■
mission parlementaire. Ce n’est mission commencée tôt dans la de treize unités différentes qui sont difficiles. « C’est très secret, té sur son action contre Daesh. FRÉDÉRIC DELEPIERRE



9
Le Soir Mardi 21 mars 2017

10 LASOCIÉTÉ

Un médicament s’avère
efficace contre l’alcoolisme
SANTÉ Une bonne nouvelle dans un domaine où les solutions ne sont pas légion
Le Baclofène, L’EXPERT
controversé, prouve
« Des
son efficacité. crampons
Six patients sur dix pour marcher
réduisent sur un
leur consommation. glacier »
Mais il manque Le docteur Thomas Orban
de médecins pour aider est vice-président de la
Société scientifique de mé-
les milliers de malades. decine générale et spécia-
liste du sevrage alcoolique.
Une excellente nouvelle…
’est une excellente nou-

C
mais pas de miracle…
velle dans un domaine Il n’y a pas de médicament
thérapeutique où les miracle contre l’alcool. C’est
solutions ne sont pas légion et une première conclusion im-
où la guérison est longue et dif- portante des résultats de ces
ficile : de nouvelles études deux études. En pratique, il
prouvent l’efficacité du Baclo- semble qu’il vaudrait mieux
fène dans la lutte contre l’alcoo- réserver ce médicament à trois
lisme chronique. Elles viennent situations. La première est la
d’être présentées au congrès présence d’un craving impor-
d’alcoologie de Paris, alors que tant (envie irrésistible de
les dernières informations à ce consommer) car les études
sujet étaient décevantes : en dé- montrent un résultat significa-
tif dans ce cas. Une autre
cembre dernier, une étude pu-
situation est la réduction de
bliée par la revue European
consommation comme objectif
Neuropsychopharmacology esti- de traitement. Le médicament
mait qu’il n’y avait « pas de n’aboutit pas à l’abstinence,
preuves » de son efficacité . mais aide à réduire la quanti-
Mais simultanément se dérou- té. Enfin, il vaut mieux l’utiliser
laient deux études françaises chez des patients ayant des
dont l’issue était attendue avec consommations fortes à très
impatience. En effet, le débat fortes, les résultats obtenus
était rude entre ceux qui es- dans ce sous-groupe étant
timent que le produit n’est pas COMMENT LE BACLOFÈNE FONCTIONNE-T-IL ? plus probants. Pas de miracle
efficace et que le seul effet donc, mais il est maintenant
constaté est un effet placebo et Un relaxateur qui fait passer le goût de l’alcool établi que ce médicament
d’autres qui ont expérimenté Le Baclofène est un dérivé de l’acide gamma-aminobutyrique présente un intérêt certain.
l’efficacité du produit. On se (GABA). C’est un myorelaxant qui agit au niveau de la moelle Réduire la consommation,
souviendra de l’impact du livre L’étude, sur 320 patients, épinière comme agoniste du récepteur GABAB inhibant les Tournesol, sèvre définitivement c’est important ? Cerveau
du docteur Olivier Ameisen qui, montre une réduction réflexes des synapses et donc favorisant la relaxation des le capitaine Haddock, n’existe grillé pour cerveau grillé…
étant lui-même sévèrement al- de la consommation de l’ordre muscles squelettiques. Mis au point en 1962, il est utilisé que dans les bédés. Dans la réa- C’est une erreur de croire cela.
coolique, s’est administré de de 56,8 % contre 35,8 % contre des troubles musculaires et contre les effets de la sclé- lité, il faut être davantage réa- Quelqu’un qui a un foie au
fortes doses de Baclofène et af- pour le placebo. © FREY/PHOTOPQR. rose en plaques. Curieusement, comme il agit en activant les liste. « La communication et la stade 3 de fibrose, par
firma avoir fait l’expérience récepteurs GABAB, il partage certains de ses effets indési- perception sociale autour du Ba- exemple, va mourir s’il conti-
d’une suppression totale de la montre une réduction significa- rables avec la drogue GHB, dite « drogue du viol », qui agit par clofène ont profondément chan- nue à boire 10 verres d’alcool
dépendance à l’alcool. Il est dé- tive de la consommation d’al- le même mécanisme. Toutefois, le Baclofène n’a pas d’affinité gé chez les médecins comme chez par jour. Mais s’il réduit sa
cédé depuis. cool, de l’ordre 55 grammes par significative pour le récepteur GHB-R, ce qui pourrait expliquer les malades, constate le profes- consommation à 3 verres, son
Les résultats présentés au- jour (vs 44 g pour le groupe pla- l’absence de dépendance que montre le médicament. seur Christophe Reynaud, qui a foie va arrêter de se dégrader,
jourd’hui lui rendent en quelque cebo). Chez les patients les plus FR.SO participé à l’essai Alpadir. Les voire s’améliorer. Le Baclofène,
c’est comme avoir des cram-
sorte hommage. La première à risques, l’impact s’avère da- patients avaient davantage ten-
pons pour marcher sur un
étude, « Bacloville », menée au- vantage marqué (89 g par jour qu’ils ne bénéficiaient pas des l’adage, un alcoolique n’est pas dance à réclamer une réduction
glacier. Ils ne vont pas gravir
près de 320 patients, montre vs 74 g dans le groupe placebo). effets de la molécule. « Tout ce foutu à vie, qu’il y a quelque de la consommation et les méde- le sommet à votre place, mais
une réduction de la consomma- qui concerne l’alcool est très chose à faire et que cela fonc- cins ne les poussaient pas à res- c’est bien plus pratique avec…
tion d’alcool de l’ordre de 56,8 % « Un résultat énorme » émotionnel, explique le docteur tionne souvent. Seuls ceux qui ter absolument abstinents (du- On doit multiplier l’emploi
contre 35,8 % pour le placebo. L’ampleur de l’effet placebo Thomas Orban, spécialiste « al- croient aux miracles rêvaient rant l’essai). Au final, seulement du médicament, alors ?
En matière de jours d’absti- peut surprendre : cela signifie cool » de la Société scientifique d’une molécule qui aurait fonc- 10 % d’abstinents sont recensés Oui, mais cela ne suffira pas.
nence, le Pr Philippe Jaury, coor- que des patients qui ont reçu un de médecine générale. Cela si- tionné dans 100 % des cas. » dans la cohorte Alpadir. Si l’effet L’alcool, c’est la plus dure des
dinateur de l’essai, souligne « faux médicament » sans le sa- gnifie que l’on peut accompa- Paradoxalement, c’est précisé- placebo apparaît important drogues dures. Et nous n’avons
« une différence significative- voir, mais qui ont reçu tous les gner le patient. 56 % de gens ai- ment parce que les attentes en- dans ces études, on s’en réjouit. toujours pas de plan alcool. Il
ment positive en faveur des uti- signes authentiques de l’atten- dés effectivement, c’est énorme vers la molécule ont été cette On a intérêt à avoir un médica- faut regarder en face le poids
lisateurs du Baclofène », tous les tion d’une équipe médicale en- pour une molécule en alcoologie, fois davantage réalistes que les ment, même modérément actif, du lobby de l’alcool dans notre
mois. Mais elle reste modeste. vers leur sevrage ont diminué où l’on ne dispose pas de nom- deux essais ont engrangé de qui permette la croyance du pa- pays, y compris dans les tra-
Menée également auprès de considérablement leur consom- breux outils. Cela signifie que, meilleurs résultats. La molécule tient en sa prise en charge. » ■ vées du parlement…
320 patients, l’étude Alpadir mation d’alcool alors même contrairement à ce que dit qui, comme celle du professeur FRÉDÉRIC SOUMOIS F.SO

Charles Michel défend Zuhal 25 évêques ont couvert des abus


Demir contre la presse turque 32 agresseurs et 339 victimes sont concernés FRANCE
n “Spotlight” à la fran- avaient eu connaissance des Si l’Eglise se défend souvent en
GOUVERNEMENT Une condamnation énergique et sans équivoque U çaise ». C’est en ces termes
que le site d’informations Me-
faits, n’en ont pas référé à la jus-
tice à l’époque. Cinq de ces 25
arguant qu’il s’agit de faits an-
ciens, l’enquête révèle que 16 des
e Premier ministre Charles sentiments nationalistes en Tur- diapart présente la nouvelle en- évêques sont toujours en poste : 32 dossiers concernent des faits
L Michel a énergiquement
pris lundi la défense de sa secré-
quie qui se pose en victime », se-
lon le chef du gouvernement.
quête choc qu’il diffuse. Trois il s’agit du très médiatisé Mgr
journalistes indépendants ont Barbarin, archevêque de Lyon,
ultérieurs à 2000. Sur les 339
victimes, 288 étaient mineures
taire d’Etat en charge de la Lutte Après les récentes critiques enquêté pendant un an de Mgr Bouilleret, ar- et seules 165 ont été entendues
contre la pauvreté et l’Egalité des turques envers l’Allemagne et les et livrent en effet des chevêque de Besançon, par la justice.
chances Zuhal Demir, accusée Pays-Bas, M. Michel estime résultats qui évoquent de Mgr Aillet, évêque de De cette enquête française res-
par la presse turque de soutenir qu’Ankara a choisi la voie de la le film de Tom Mc Car- Bayonne, de Mgr Le sort un seul nom belge : celui du
le terrorisme. Une campagne « polarisation » avec l’Europe. thy, oscar du meilleur Saux, évêque du Mans, prêtre Eric Dejaegere (photo),
qui, selon lui, s’inscrit dans la « Les références au nazisme et à film 2016. et de Mgr Fellay, supé- condamné à 19 ans de prison
stratégie de polarisation que la Srebrenica sont inacceptables », Les reporters français rieur de la fraternité pour des abus sexuels commis
Turquie mène actuellement en- martèle-t-il. révèlent que pas moins Saint-Pie-X. sur des enfants Inuit pendant les
vers l’UE. Pour Charles Michel, la situa- de 25 évêques français L’enquête dévoile les années 70 et 80. Il aurait, lui
« Ces fausses accusations sont tion des droits de l’homme, de la ont couvert des actes de Eric Dejaeger. stratégies de l’Eglise aussi, été couvert par un évêque
subversives et blessantes », a liberté d’expression et l’Etat de pédophilie au sein de © DR. pour étouffer ces scan- français.
commenté lundi le Premier mi- droit en Turquie ne corres- l’Eglise, depuis les an- dales et éviter la justice. En Belgique, depuis la mise en
nistre dans un communiqué, Le premier ministre n’a pas mis pondent plus aux standards eu- nées 60. Les faits concernent 32 Le mode opératoire n’est place, en 2012, de « points de
après des articles parus dans la de gants. © REPORTERS / GYS. ropéens, en particulier depuis agresseurs et 339 victimes. d’ailleurs pas que français : contact » pour les cas d’abus
presse turque présentant Mme juillet 2016, marqué par la tenta- La plupart des auteurs ont fi- lorsque les faits sont connus, le sexuels dans l’Eglise, 628 vic-
Demir comme un soutien au par le président Erdogan en vue tive de coup d’Etat contre le pré- nalement été inquiétés par la prêtre soupçonné est d’abord en- times se sont manifestées.
mouvement indépendantiste du prochain référendum sur l’ex- sident Erdogan. « En tant qu’Eu- justice, qu’ils soient mis en exa- voyé en « congé sabbatique », L’Eglise belge a déboursé 4 mil-
kurde PKK. Selon M. Michel, ces tension de ses pouvoirs. ropéens, nous continuerons à dé- men, fassent l’objet d’une en- avant d’être déplacé dans un lions d’euros pour les dédomma-
attaques s’inscrivent dans la « Cette stratégie consiste à fendre nos valeurs », conclut le quête ou aient déjà été condam- autre diocèse, voire à l’étranger, ger. ■
campagne menée actuellement nous provoquer pour réveiller les Premier ministre. (b.) ■ nés. Mais les évêques, qui en Afrique par exemple. E.BL.

10
Le Soir Mardi 21 mars 2017

11

MONDE
Le pape François a « imploré à nouveau le
pardon de Dieu pour les péchés et manquements
de l’Eglise et ses membres » durant le génocide
de 1994 au Rwanda, lors d’une audience lundi
avec le président Paul Kagame - la première au
Vatican entre les deux hommes. © EPA.

Emmanuel Macron surjoue


le consensus
FRANCE Le leader d’En Marche en équilibre sur son fil gauche-droite

LES MOMENTS CLÉS


Macron ne veut pas Fillon très discret L’argent fait la division
d’un ventriloque sur la moralisation Hamon, qui avait lancé la veille
Jusqu’alors, seuls Hamon et Face aux téléspectateurs, le lors de son meeting qu’il y avait
© ELIOT BLONDET/AFP
Mélenchon étaient venus titiller candidat de la droite s’est limité trop de « candidats de l’argent », a
Le Pen sur l’apprentissage du à rappeler que s’il était élu, il trouvé sur ce sujet l’occasion de
français à l’école ou sur la sécu- ferait des propositions sur la viser Macron. « Pouvez-vous
Attendu au tournant, l’échange est entré dans le vif du sujet et rité. Mais à la minute 64, Ma- prendre l’engagement ici, parmi
le leader du mouvement En Marche a prévention des conflits d’intérêts
Emmanuel Macron ne s’est cron s’est réveillé. Attaqué sur le et sur la transparence. Le Pen, ces personnes qui ont fait des
donné le change sans être jamais trop burkini qu’il était supposé ap- dons, qu’il n’y a pas de cadres de
pas laissé trop déstabiliser. déstabilisé, mouchant une première fois elle, a esquivé. Mélenchon a
prouver : « Vous étiez pour, refusé d’être mis dans le même l’industrie pharmaceutique ou
François Fillon, peu audible Marine Le Pen sur la laïcité et le burkini non ? », il a vivement répliqué : chimique ou bancaire ? » « L’ident-
(lire par ailleurs), libérant ensuite ses sac que les candidats visés par
sur le fond, a essuyé « Je n’ai pas besoin d’un ventri- ité est protégée par la loi », a
coups pour chacun des adversaires qui les affaires. « J’admire votre pru-
loque ! ». Il a alors accusé la can- riposté Macron. Mais il sera au
un scud sur les affaires. viendrait le chercher. Et ils ont été nom- didate FN de « provoquer » et de dence de gazelle quand vous dites
que la campagne est polluée par rendez-vous, « quand il s’agira de
Le duel en finale entre breux… diviser la société, tout en défen- prendre des décisions contre les
Car au milieu de l’arène, l’ancien mi- dant sa vision d’une laïcité ou- certains d’entre nous », a-t-il lancé
Macron et Le Pen à la journaliste. perturbateurs endocriniens ».
nistre de l’Économie a bien été sous le verte.
déjà installé ? feu roulant de tous ses adversaires. « Ça,
c’est pour moi ! », s’est-il même parfois Macron en sont pour leurs frais. Il a tenu il planait sur la primaire de la droite, lais- mouchée le candidat socialiste. Son ad-
amusé. Ajoutant : « Vous vous ennuie- la distance, démontrant qu’il n’était ni sant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé se versaire libéral, qui ne l’avait pas du tout
PARIS riez si je n’étais pas là ! ». La présidente une bulle, ni un hologramme. Il faudra neutraliser pour ramasser la mise. Cra- cherché sur les questions identitaires,
DE NOTRE ENVOYÉE PERMANENTE du FN l’a mouché sur son passé de ban- sans doute plus qu’un débat pour le dé- mé par les ennuis judiciaires, il s’est fait s’est chargé du réquisitoire sur l’écono-
ous les regards étaient quier, Benoît Hamon lui a re- stabiliser. bombarder par Benoît Hamon. « Avec mie. « Le programme de Mme Le Pen,

T braqués sur lui. Le plus


jeune des cinq compéti-
teurs. Le moins aguerri des
proché sa collusion avec de
riches donateurs qui ont fi-
nancé sa campagne. François
Fillon très discret
François Fillon est désormais averti.
vous c’est 32 heures, le revenu universel
dans un pays qui a 2200 milliards de
dettes », s’est risqué François Fillon. Le
c’est celui de la gauche en 81. Si son pro-
gramme était appliqué, ce serait le chaos
économique et social », a même critiqué
joutes télévisées. Le novice des Fillon a pointé la faille : « Le Et sévèrement averti. Alors qu’une place scud en retour a été violent : « Vous êtes François Fillon, moquant la présidente
courses électorales. Mais aussi J-47 problème d’Emmanuel Ma- au deuxième tour semble promise à Ma- très fort en soustraction, un peu moins en d’un Front national qui veut revenir à la
désormais le favori de l’élection cron, c’est qu’il a toujours une rine Le Pen selon les sondages, c’est à addition quand il s’agit de votre propre retraite à 60 ans et revenir au franc. Mais
présidentielle dans moins de cinq se- proposition qui plaît à tout le monde », Emmanuel Macron qu’il est censé dispu- argent ». François Fillon lui-même est celle qui survole les sondages de premier
maines. Emmanuel Macron tiendrait-il a-t-il observé. Celui qui prétend réconci- ter la seconde. Mais le candidat de la resté très discret sur le sujet, se bornant à tour a déroulé sans être inquiétée outre
le choc ? lier la France a de fait largement surjoué droite, flanqué de son épouse Penelope, a rappeler que s’il était élu il ferait des pro- mesure ses fondamentaux.
Après une première heure de débat as- le consensus, en équilibre sur son fil eu bien du mal à se faire entendre sur le positions pour la transparence et pour la À gauche, les rivaux Benoît Hamon et
sez poussive lundi soir sur TF1 où chacun gauche-droite. Mais ceux qui atten- fond et à vanter son projet de redresse- lutte contre les conflits d’intérêts. Mais Jean-Luc Mélenchon ont évité de
est prudemment resté dans son couloir, daient un effondrement d’Emmanuel ment de la France. Il est loin le temps où le moins que l’on puisse dire, c’est que le s’agresser, le second confirmant ses ta-
chapitre n’a été ni long ni incisif. Marine lents de débatteur. Il fallait creuser pour
Le Pen, elle-même inquiétée par la jus- trouver leurs désaccords. « Je suis pour
L’EXPERT tice, n’avait pas intérêt à le chercher. Et que l’on soit payé pour travailler ou étu-
même la gauche se trouve désormais em- dier », a tout de même fini par se démar-
« Difficile de sortir ment sur la sécurité incarné par A-t-il été au rendez-vous ? barrassée, le ministre socialiste de l’Inté- quer le candidat de la France insoumise,
du catalogue » Marine Le Pen et dans une moindre Il a été tel qu’il est dans cette cam- rieur Bruno Le Roux se retrouvant lui- qui n’est pas favorable au revenu univer-
mesure par François Fillon s’est pagne : à l’aise à l’oral mais avec un même visé par des révélations sur les sel, la mesure phare du candidat socia-
Le « Grand débat » opposé au point de vue classique niveau de propositions en deçà des
a-t-il été un exercice emplois de ses enfants mineurs comme liste. Une mesure qui représente, main-
de gauche de Jean-Luc Mélen- autres candidats, à droite comme à assistants parlementaires lorsqu’il était tient son auteur, « la seule idée neuve de
démocratique réussi ? chon et Benoit Hamon qui cher- gauche. Le candidat d’En Marche est
Oui et non. On a pu voir député. Il est convoqué aujourd’hui par cette campagne ». Le débat a été vif, les
chaient davantage à expliquer resté dans son rôle centriste. Mainte- le Premier ministre Bernard Cazeneuve. échanges, nourris. Un véritable mara-
des éléments de pro- les causes sociales. Au centre, nant, il faut voir comment vont réagir
grammes des candidats Marine Le Pen, révélée il y a quinze ans thon de plus de trois heures. Au point
Emmanuel Macron qui appuyait les électeurs indécis, qui hésiteraient sur un plateau de télé quand elle défen- qu’il a même fallu écourter les échanges
mais la difficulté a été l’un puis l’autre. Lors de la entre Emmanuel Macron ou François
de sortir du catalogue dait son père qualifié pour le second tour sur la place de la France dans le monde.
deuxième partie qui portait sur Fillon par exemple. Il a aussi joué sur en 2002, n’a cette fois surpris personne. Mais les jeux sont-ils faits ? « J’ai
de propositions car la les questions socio-économiques, l’occupationnel en prenant de son
Pascal Delwit, Brossant un tableau noir et anxiogène de quelques défauts, j’ai fait des erreurs », a
contradiction n’est pas la dynamique a changé et le temps de parole pour répondre à
politologue. la France, croulant sous l’explosion de confessé François Fillon en toute fin
facile à cinq. clivage s’est estompé. Marine Le Marine Le Pen à propos de son passé
Quelles ont été les
© LE SOIR. l’insécurité et de l’immigration (même le d’émission comme s’il voulait encore
Pen s’est affichée dans une de banquier ou bien à Benoit Hamon régime social des indépendants est qua- malgré tout y croire. Deux autres débats
tendances du débat et forme d’extrême droite classique, sur le financement de sa campagne.
les principales lignes d’opposition ? lifié dans sa bouche de « Serial killer »), seront organisés d’ici le premier tour, le
dans une opposition plus claire avec Contrairement à François Fillon qui elle s’est fait railler par Benoît Hamon. 23 avril. Des débats qui pourraient cris-
Elles ont évolué tout au long du dé- François Fillon et Emmanuel Macron. n’a pas répondu aux critiques impli-
bat. Dans la première partie « socié- « Que vous soyez droguée aux pages des talliser les choix des électeurs. Jusqu’ici,
Ce type de débat était une pre- cites sur l’affaire des emplois fictifs. faits divers, c’est une chose, mais je un tiers d’entre eux sont indécis. ■
té », le point de vue fermé notam- mière pour Emmanuel Macron. M. P. (ST.)
trouve que ce n’est pas très sérieux », l’a JOËLLE MESKENS

* 11
Le Soir Mardi 21 mars 2017

12 LEMONDE

Le spectre du scandale du Watergate


revient hanter le Capitole
ÉTATS-UNIS Une enquête est menée sur les liens entre l’équipe Trump et la Russie
Révélations COUR SUPRÊME
et symboles historiques
Le neuvième juge
ont dominé, lundi, passe son grand oral
l’audition du directeur Nommé par
du FBI devant le Congrès. Donald
James Comey Trump à la
Cour su-
a reconnu qu’une prême des
enquête criminelle Etats-Unis,
vise les membres le juge
conserva-
de la campagne Trump teur Neil Gorsuch (ph. afp) a
et leurs liens russes commencé lundi un grand
supposés. oral marathon en vue d’être
confirmé par le Sénat, les
Et rien ne vient étayer, démocrates le présentant
selon lui, les accusations d’emblée comme un danger
du président contre pour les libertés et les avan-
cées sociales. L’homme de
Barack Obama. 49 ans va durant plusieurs
jours être interrogé par les
e Watergate, le plus grand élus de la colline du Capitole

L scandale politique du
vingtième siècle outre-At-
lantique, demeure dans toutes
à Washington. Son passé
sera scruté à la loupe et le
magistrat sera poussé dans
ses retranchements sur des
les têtes à Washington, 43 ans
après la démission forcée du pré- questions de société telles
sident Richard Nixon. Dans la que le mariage homosexuel,
tête du président Donald Trump, la discrimination positive ou
qui assimilait ainsi – via Twitter la détention des arme. Parti-
– la mise sur écoute supposée de san de la peine de mort, le
son quartier général, en 2016, juge Gorsuch défend des
thèmes chers à l’Amérique
par son prédécesseur Barack
Obama. Dans la tête des élus ré- « J’ai reçu Le directeur du FBI, James Comey (à g.), avec à ses côtés le directeur de la NSA Mike conservatrice en matière de
famille ou de religion. (afp)
publicains et démocrates au
Congrès, qui entendaient ce lun-
l’autorisation du Rogers, a infligé, devant le Congrès, un double revers politique à Donald Trump. © EPA.

di le témoignage de deux grands


commis de l’Etat, le directeur du
ministère surément, selon
certains édiles dé-
Sentant l’importance histo-
rique de cette journée, les
Rogers, visiblement consterné,
faisant mentir son propre pré-
celle de Trump. Oui, les Russes
ont bel et bien interféré dans le
FBI James Comey et son homo-
logue à la NSA, l’amiral Mike
de la Justice de mocrates, résolus
à demander la
membres de la commission par-
lementaire sur le renseignement
sident et rappelant qu’une telle
requête auprès d’un allié proche
déroulement du scrutin, Poutine
« haïssant tellement Hillary
Rogers. Dans la tête, enfin, de
James Comey, sommé devant les
confirmer que le constitution d’une
commission d’en-
voulaient des réponses. Et James
Comey leur en a donné : oui, le
violerait les lois fédérales améri-
caines ainsi que l’accord de ren-
Clinton qu’il en concevait une
préférence claire pour le rival de
caméras de rappeler en deux
mots l’affaire du Watergate, l’en-
FBI enquête sur quête indépen-
dante, en vue
FBI mène bien depuis juillet
2016 une enquête criminelle
seignement dit « Fives Eyes »
(ou FVEY, 1946) avec la Grande-
celle-ci ». Oui, la Russie est bien
« l’adversaire » des Etats-Unis.
treprise criminelle menée par les tentatives du (bien évidem- concernant les membres de la Bretagne, le Canada, l’Australie Oui, Moscou cherche à déstabili-
Nixon contre ses adversaires dé- ment) d’une desti- campagne Trump et leurs liens et la Nouvelle-Zélande. ser l’Amérique. Et oui, enfin, les
mocrates et son départ in extre- gouvernement tution présiden- russes supposés. Non, celle-ci n’a S’excusant de ne pouvoir en Russes recommenceront sans
mis de la Maison-Blanche, juste tielle, dût-elle in- pas de fin en vue. Non, le FBI et dire plus, Comey a refusé de aucun doute en 2020 (présiden-
avant le lancement d’une procé- russe de s’ingérer tervenir à un hori- son ministère de tutelle, la Jus- commenter le cas personnel de tielle), voire en 2018 (élections
dure de destitution en bonne et zon lointain. Les tice, « ne disposent pas d’infor- conseillers de Trump tels que de mi-mandat). Pour le reste, no
due forme. dans l’élection républicains, em- mations pouvant étayer ces Roger Stone, Paul Manafort, comment, de peur, en proférant
menés par Devin tweets » incriminant Obama. Carter Page, tous soupçonnés un mot de trop, de « poser les
Les démocrates à l’offensive présidentielle Nunes et Trey d’avoir communiqué longue- deux pieds sur une mine », élu-
Car c’est bien de cela qu’il Gowdy, se sont, « Les pieds sur une mine » ment avec des émissaires de dait James Comey, souriant.
s’agit, près d’un demi-siècle plus de 2016 » JAMES COMEY eux, efforcés de Rogers, pour sa part, a énergi- Moscou. Comey, sur le gril de- « Si j’avais un ou deux conseils
tard : s’il est avéré qu’Obama a convaincre Comey quement nié une autre alléga- puis la matinée, pèse et soupèse à donner au président Trump,
fait espionner le candidat Russian connection impliquant d’admettre que les « fuites » au tion de Donald Trump, celle se- ses mots : non, il n’y a pas de confiait lundi matin sur MSNBC
Trump, alors des poursuites ju- son équipe de campagne, c’est sein de la communauté du Ren- lon laquelle l’homologue britan- preuve que les Russes aient réus- l’ancien patron de la CIA Leon
diciaires de la plus haute gravité bien l’actuel chef de l’État qui seignement constituaient une nique de la NSA, le GCHQ, au- si à affecter le vote populaire du Panetta, ce serait de faire le mé-
pourraient être intentées contre pourrait voir les nuages noirs faute grave, « terrible » même rait effectué le sale boulot contre 8 novembre dans certains swing nage parmi ses têtes de clan au
lui. A contrario, s’il est avéré que s’amonceler à l’horizon. aux yeux de Comey, qui recon- la Trump Tower durant la cam- states (Etats-clés) tels que sein de la Maison-Blanche. Et
Donald Trump a rejeté l’op- Ce chemin pourrait-il mener à naissait la nécessité d’aborder la pagne. « Nonsense ! », s’est in- l’Ohio, le Michigan ou la Penn- d’arrêter de tweeter, vraiment,
probre sur Obama pour créer une procédure comme celle diri- question des indiscrétions au surgé le gouvernement de sa Ma- sylvanie, traditionnels bastions une bonne fois pour toutes. » ■
une diversion au scandale de la gée naguère contre Nixon ? As- sein de sa propre administration. jesté. « Nonsense », a renchéri démocrates tombés dans l’escar- MAURIN PICARD

Brexit : malgré les obstacles, Theresa May tient ses délais


ROYAUME-UNI Les 27 Etats-membres de l’UE se réuniront dans les 4 à 6 semaines après l’activation de l’article 50 du Traité de Lisbonne
LONDRES Sept ? stratégie qu’elle compte adopter au t-elle faire la sourde oreille ?
DE NOTRE CORRESPONDANTE Jeudi dernier, Donald Tusk s’était cours des négociations avant le coup

F in du suspense. Il y a huit jours, le


gouvernement avait fait taire les ru-
montré très agacé par les déclarations
de Theresa May et de ses ministres se-
d’envoi des pourparlers avec Bruxelles.
4 L’UE dans les starting-blocks. A
Bruxelles, un porte-parole de
meurs selon lesquelles le déclenche-
ment du Brexit était imminent, sans
communiquer pour autant de date pré-
lon lesquelles « pas d’accord (avec l’UE)
vaut mieux qu’un mauvais accord ».
Message reçu à Londres ? Lundi, David
3 Un contexte national tendu. La nou-
velle est tombée alors que Theresa
May débutait sa tournée du Royaume-
l’Union européenne a fait savoir lundi
que « tout était prêt » pour cette activa-
tion de l’article 50. Une fois activé l’ar-
cise. Ce lundi, Downing Street a fini par Davis, le ministre chargé du Brexit, a en Uni à Swansea, au pays de Galles. La ticle 50 du Traité de Lisbonne, les diri-
révéler que la Première ministre invo- tout cas affirmé que le gouvernement cheffe de la majorité conservatrice, qui geants des 27 autres Etats membres se
querait l’article 50 mercredi prochain. voulait établir « un nouveau partena- doit se rendre en Irlande du Nord et en réuniront dans les quatre à six semaines
Malgré la contrainte imposée fin janvier riat entre le Royaume-Uni et (ses) amis Ecosse avant de déclencher les négocia- suivantes pour définir les « lignes direc-
à l’exécutif par la Cour suprême de re- et alliés de l’Union européenne ». tions avec l’UE, a assuré qu’elle voulait trices » des négociations à venir. Sur
cueillir l’aval du Parlement de West- trouver « le meilleur accord possible, un Twitter, Donald Tusk a déclaré qu’un
minster pour déclencher le Brexit, The-
resa May aura tenu le calendrier qu’elle
s’était fixé l’automne dernier.
2 Une lettre à la poste. Le 29 mars,
Theresa May notifiera le Conseil eu-
ropéen de sa volonté d’entamer des né-
accord valable pour tout le Royaume-
Uni ». « Au cours des neuf derniers
mois, il n’y a eu aucune tentative du
premier document détaillant ces lignes
directrices serait envoyé aux 27 dans les
48 heures qui suivront la réception de la
gociations en vue de la sortie du gouvernement britannique pour établir lettre de Theresa May. Un sommet spé-

1 Une courtoisie toute britannique.


Avant que le gouvernement n’officia-
lise la nouvelle, le représentant perma-
Royaume-Uni de l’UE par courrier.
D’après les médias britanniques, cette
lettre ne devrait pas excéder deux pages.
une véritable discussion ou un accord
avec les autorités décentralisées », a ré-
agi le porte-parole du parti indépen-
cial Brexit devra ensuite être organisé.
Initialement, celui-ci était prévu début
avril. Etant donné le déclenchement
nent du Royaume-Uni à Bruxelles a in- Elle reprendra les idées en faveur d’un dantiste écossais. Le Parlement écossais plus tardif que prévu de l’article 50 par
formé l’UE hier matin que la Grande- « hard Brexit » déjà exposées par la Pre- doit voter demain un texte demandant à Londres, la réunion sera sûrement dé-
Bretagne activerait l’article 50 le 29 mière ministre britannique au cours des Londres l’organisation d’un second ré- placée. Quant aux négociations, elles
mars. Ce préavis est un geste de courtoi- derniers mois. Le même jour, la numéro férendum sur l’indépendance de risquent de ne pas débuter avant l’élec-
sie. A l’approche du début des négocia- un de l’exécutif prononcera une déclara- l’Ecosse. Nicola Sturgeon, la leader in- tion du nouveau président français le
tions, les autorités britanniques se se- tion au Parlement de Westminster. Pas dépendantiste, affirme qu’elle est prête 6 mai prochain. ■
raient-elles résolues à adopter une atti- question pour autant pour Mme May, ce à négocier la date du scrutin. Pendant « J’ai fixé mes objectifs », a assuré AMANDINE ALEXANDRE
tude moins arrogante envers les Vingt- jour-là, de s’étendre davantage sur la combien de temps Theresa May pourra- Theresa May, lundi. © EPA.
12
Le Soir Mardi 21 mars 2017

LEMONDE 13
LESBRÈVES

Merkel hausse Après la saga du Ceta,


le ton contre
Ankara
a chancelière alle-
un nouveau front avec le Japon
L mande Angela Merkel
a haussé le ton lundi
et demandé à la Turquie de
COMMERCE L’Europe dira « à la planète » qu’elle est pro-libre-échange
cesser de prêter aux diri- Le Premier ministre La négociation est censée être Et puis, les opposants res- naissance mutuelle des normes ÉTAT DES LIEUX
geants allemands des « mé- entrée dans la toute dernière sortent leur épouvantail no1, qui et des régulations). Les critiques
thodes nazies », ajoutant
japonais Shinzo Abe ligne droite. Et l’Europe veut le tient d’ailleurs en suspens la rati- s’inquiètent : les produits chi- Pour Tokyo, une
que Berlin se réservait le débarque ce mardi faire savoir. Haut et fort : « Nous fication du Ceta par les Wallons : miques sont massivement revanche sur Trump
droit d'interdire les inter- à Bruxelles. saisirons cette occasion pour ex- les tribunaux spéciaux, taillés sur échangés entre les deux parties et
ventions de responsables pliquer à la planète entière que mesure pour les multinationales. la coopération réglementaire La négociation avec le Japon
turcs sur le sol allemand. Mais nous restons un continent de Les contestataires rappellent que risque d’impliquer davantage des coince encore sur une série
Berlin est de plus en plus les contestataires libre-échange et de commerce or- la Wallonie ne ratifiera pas l’ac- techniciens du commerce que de dossiers. Les Européens
irrité face aux accusations ganisé suivant des règles », avait cord avec le Canada si les juridic- des experts en santé publique ou tentent d’obtenir davantage
critiques partent d’ouverture pour leurs pro-
répétées d'Erdogan qui taxe lancé Jean-Claude Juncker au tions prévues (« ICS, Investment en environnement…
l'Allemagne de pratiques à l’assaut du projet sommet européen des 9 et 10 Court System ») pour bétonner La dernière session de cette duits agricoles et alimen-
nazies en interdisant la d’accord avec le Japon. mars. Mais la constellation d’ac- les droits des investisseurs privés difficile négociation s’est dérou- taires. L’UE veut exporter
présence de certains diri- tivistes de la société civile qui face aux Etats, ne sont lée en décembre à Tokyo, sans ses denrées, porc, bœuf,
geants politiques turcs sur avait mis le feu au Ceta et pas revues et amé- pouvoir réaliser de percée. Elle fromage ou encore du lait
– encore taxé à 126,8 % par
le sol allemand, en vue du a poussière de la bagarre au TTIP négocié avec les
1/3 liorées. Or, c’est suivait le dernier « round » de
référendum constitutionnel
du 16 avril. «Nous ne tolére-
rons pas que tous les tabous
L autour du Ceta est à peine
retombée qu’un nouveau
débat pointe le bout du nez – au-
Américains

la voix.
entend
également donner de Combinées, les
l’ICS du Ceta
qui est négocié
économies de l’UE par les Euro-
pourparlers, tenu à Bruxelles en
septembre, lorsqu’il était déjà
apparu que la « deadline » de la
le Japon. Les appels d’offres
gouvernementaux japonais
sont encore trop protégés,
estime l’UE. De leur côté, les
soient enfreints», a notam- tour, cette fois, du projet d’accord péens avec le fin de l’année n’était pas tenable
ment martelé la chance- global de libre-échange des Transparence et du Japon repré- Japon. (une conclusion pour la fin… Japonais négocient d’ar-
lière. (rtr) biens, services et investissements Rejoints par des or- sentent 1/3 du Pire : Tokyo 2015 avait également été envisa- rache-pied un meilleur accès
entre l’Union européenne et le ganisations japonaises, n’a pas encore gée). Quatre nouveaux au marché européen, spécia-
PNB mondial lement pour leurs voitures.
Japon. C’est un « gros mor- ces critiques saisissent marqué son ac- « rounds » sont déjà program-
DROITS DE L’HOMME ceau » : l’économie japonaise, 4è l’occasion de la visite de cord pour ce méca- més. Désormais, la cible, offi- L’Europe impose encore une
Israël au cœur des débats mondiale, c’est trois fois celle du Shinzo Abe pour faire part de nisme. L’ICS, avec des cieuse, c’est 2017. taxe de 10 % à l’importation
à l’ONU Canada. Combinées, les écono- leurs préoccupations. Ils dé- juges nommés par les pouvoirs Le 19 février, la commissaire des voitures made in Japan.
mies de l’UE et du Japon repré- noncent, à nouveau, le manque publics et un degré d’appel, pro- européenne en charge du Com- L’intérêt de l’Europe. Les
sentent plus d’un tiers du PNB de de transparence de la négocia- tège mieux l’intérêt général que merce assurait, aux côtés du chef Européens (et leurs entre-
la planète. Ce nouveau deal libre- tion : le mandat donné par les l’ancien système d’arbitrage pu- de la diplomatie japonaise Fumio prises !) sont particulière-
échangiste est négocié depuis Etats membres à la Commission rement privé – et souvent pipé au Kishida, que « les négociations ment demandeurs de cet
2013. Dans la discrétion. Sinon pour négocier en leur nom n’a bénéfice de multinationales. Or sont très avancées. S’il n’a pas été accord. Il devrait « renforcer
l’indifférence. La venue, à toujours pas été rendu public, dans le cadre d’un accord euro- possible de conclure pour la fin la relation économique faiblis-
Bruxelles ce mardi, du Premier tandis que du côté japonais, c’est japonais sur l’énergie, s’in- 2016, comme nous l’espérions, sante de l’Europe avec le
ministre japonais mettra toute- le black-out total. Ce sont les quiètent les activistes, Tokyo a d’énormes progrès ont été enre- Japon, le troisième marché de
fois le projet sous les feux des gouvernements qui n’ont tou- déjà porté plainte contre l’Es- gistrés au cours des derniers consommation au monde »,
projecteurs. Le libéral Shinzo jours pas donné le feu vert à la pagne à deux reprises devant ces mois. Comme souvent dans une plaide une « étude d’im-
Abe est attendu pour un dîner de publication de ce mandat. La « vieux » systèmes d’arbitrage. négociation, les quelques dossiers pact » réalisée pour la Com-
Un Rapporteur spécial de travail avec les présidents du Commission européenne, nous Autre motif de préoccupation : pendants sont les plus difficiles à mission. Les gains écono-
l’ONU a accusé lundi, devant Conseil européen Donald Tusk et dit-on de son côté, est pourtant la « coopération réglementaire » résoudre », reconnaissait Cecilia miques d’un accord avec
le Conseil des droits de de la Commission Jean-Claude en faveur de cet exercice de entre UE et Japon (en vue d’une Malmström. ■ Tokyo, ajoute l’étude, se-
l’Homme, Israël « d’assujettir » Juncker. transparence. harmonisation et d’une recon- PHILIPPE REGNIER raient d’une « ampleur équi-
les Palestiniens, les Etats-Unis valente » à ceux escomptés
dénonçant eux un « agenda avec le TTIP.
biaisé » du Conseil contre L’intérêt du Japon. Mais le
l’Etat hébreu. Le Rapporteur Japon a aussi retrouvé un
spécial de l’ONU sur les Terri- intérêt à la négociation : le
toires palestiniens occupés, le président des Etats-Unis
Canadien Michael Lynk (ph. Donald Trump a torpillé le
DR), estime en outre qu’Israël TPP, le Trans-Pacific Partner-
a intensifié la répression à l’en- ship (TPP) signé par son
contre des défenseurs des prédécesseur avec onze
droits de l’Homme. Michael économies d’Asie-Pacifique,
Lynk a présenté son rapport au Japon compris.
Conseil lors d’une réunion spé- Dans ce contexte « trum-
cifique sur Israël. (afp) pien », la conclusion du Ceta
avec le Canada a été célé-
UNION EUROPÉENNE brée dans les conclusions du
La Belgique candidate récent sommet européen
pour accueilir l’Agence comme « un signal clair à
des médicaments l’heure où des tendances
La Belgique est candidate pour protectionnistes apparaissent
accueillir dans la région de de nouveau ». Le Conseil
Bruxelles l’agence européenne européen a également voulu
des médicaments actuelle- afficher son « écoute » des
ment installée à Londres. Cette critiques et du scepticisme
institution ne peut plus rester ambiant à l’égard de la
à Londres après le Brexit. Les « mondialisation ». Les lea-
gouvernements des entités fé- ders européens ont affirmé
dérale et fédérées ont donné que les échanges devaient
lundi matin leur feu vert for- être libres mais aussi « équi-
mel, en comité de concerta- tables ». On peut compter
tion, à cette candidature, a in- sur les contestataires pour y
diqué le cabinet du Premier veiller.
ministre Charles Michel (MR), PH. R.
à l’issue de la réunion. (b) Shinzo Abe et Jean-Claude Juncker, lors de la visite du Premier ministre japonais à Bruxelles en mai dernier :
une négociation entrée dans sa dernière phase. © REUTERS.

L’Eurogroupe va avoir besoin d’un nouveau président


UE La position du Néerlandais Jeroen Dijsselbloem est fragilisée par la déroute électorale de son Parti travailliste aux Pays-Bas
’est un poste plus que stratégique Belge Johan Overtveldt, lundi, en arri- budgétaire du pays sera importante. Un Peter Kazimir. Socialiste mais adepte de
C qui va vraisemblablement se re-
trouver vacant, dans les prochains mois,
vant à la réunion avec ses pairs.
Vu le morcellement du paysage poli-
mauvais élève à la tête du cénacle
semble donc exclu, ce qui ne fera pas les
la rigueur budgétaire, il a montré son
savoir-faire le semestre dernier lorsque
après la déroute du Parti travailliste tique aux Pays-Bas, 4 partis seront sans affaires du ministre espagnol, Luis De son pays tenait la présidence semes-
néerlandais aux élections de la semaine doute nécessaires pour former une coa- Guindos, candidat déçu au poste à déjà trielle du Conseil de l’UE.
dernière aux Pays-Bas. Le Néerlandais lition. Ces discussions pourraient deux reprises. Mais l’Espagne peut se Il n’est pas bien clair à ce stade de sa-
Jeroen Dijsselbloem, l’actuel président prendre « un certain temps », selon Je- targuer d’être une des seules grandes voir si le départ de Dijsselbloem pour-
de l’Eurogroupe, au sein duquel se roen Dijsselbloem, qui gardera sa place économies de la zone euro à ne pas avoir rait donner le coup d’envoi d’une dis-
réunissent les ministres des Finances de jusqu’à ce qu’elles aboutissent. Si un de poste clé. La couleur politique de De cussion sur une réforme de la gouver-
la zone euro, a reconnu lundi qu’il était gouvernement est formé avant le mois Guindos joue toutefois contre lui. Le nance de la zone euro, avec un président
sur un siège éjectable. de janvier, et donc la fin de son mandat parti de droite et de centre droit auquel à temps plein de l’Eurogroupe. Johan
Sur papier, son mandat européen à l’Eurogroupe, les ministres devront il appartient au niveau européen a dé- Van Overtveldt est « tout à fait prépa-
court jusque janvier. Mais ses chances prendre une décision sur sa succession. sormais le monopole de la présidence ré » à discuter ce genre d’idées, a-t-il dit
de conserver son poste de ministre des des trois institutions européennes, de- lundi. Il est temps selon lui de complé-
Finances sont très minces. Or, les règles L’heure du Slovaque Kazimir ? puis le départ du socialiste Martin ter l’architecture de la zone euro. Cette
internes de l’Eurogroupe disent que le Mis à part le fait qu’il devra être mi- Schulz du Parlement européen. discussion sera pour les leaders, a toute-
candidat désigné doit être « un ministre Jeroen Dijsselbloem l’admet lui-même : nistre des Finances, le profil du candi- La presse européenne spécule donc fois précisé Dijsselbloem. ■
des Finances en poste », a rappelé le il est sur un siège éjectable... © REUTERS. dat idéal a tout d’informel. La situation sur les chances du ministre slovaque, ELODIE LAMER

13
Le Soir Mardi 21 mars 2017

14

ÉCONOMIE
Gregory Willocq, ex-présentateur
du JT et rédacteur en chef de RTL Info,
a intégré l’équipe de communication
de pharma.be, l’association coupole
de l’industrie pharmaceutique
en Belgique. © LAURA DE CLIPPELE.

TBC Post veut tailler


des croupières à bpost
SERVICE POSTAL L’entreprise veut engager 900 personnes endéans les trois ans
Le Petit Poucet vite parce que nous pensions pou- Face à ce revers, Thierry Brug- l’entreprise a adopté le recom- à la fois comme en 2013, il envi- veut éviter qu’on en arrive à des
voir décrocher un accord avec ma a changé de stratégie et a tout mandé hybride. Le client envoie sage cette fois de progresser pas à prix tels que tout le monde soit dé-
du marché postal vise bpost sur l’ouverture de leur ré- misé sur un marché de niche à son recommandé via internet et pas en commençant par le cour- goûté du courrier ».
10 % des parts seau. On aurait voulu – comme plus haute valeur ajoutée que le celui-ci est imprimé chez TBC- rier des administrations commu- Pour financer cette croissance,
de marché. cela existe dans l’électricité ou les courrier ordinaire : le recom- Post puis acheminé physique- nales. « C’est le courrier le plus Thierry Brugma, actionnaire à
télécoms – pouvoir accéder à leur mandé. Aujourd’hui, TBC Post ment au destinataire de manière simple à traiter car il reste au ni- 100 % de TBC-Post, est à la re-
Il veut mettre la main réseau de distribution à un prix couvre l’ensemble du pays et classique. La société traite encore veau local. On procède à l’enlève- cherche d’un partenaire financier
sur le courrier de gros, pour les zones que nous traite en moyenne 5.000 recom- le courrier ordinaire mais la ment en fin d’après-midi. On qui pourrait lui apporter 10 mil-
des administrations n’aurions pas couvertes nous- mandés par jour pour de gros grande majorité des volumes de amène les lettres dans nos centres lions d’euros. Mais il le reconnaît
mêmes au début. Cela n’a pas été clients comme des banques, des lettres collectés sont remis à de tri et elles repartent le soir lui-même, le secteur n’est pas très
communales. possible. Ils nous facturent toute compagnies d’assurances, Elec- bpost. même vers la commune pour être sexy… Pourquoi un investisseur
remise de lettre au tarif public trabel… « On a réussi à se faire Thierry Brugma n’a pas pour distribuées le lendemain matin miserait-il sur un marché qui est
eaucoup l’ignorent mais (prix du timbre). Ce n’est évidem- une place sur ce marché grâce à autant abandonné toute ambi- par nos facteurs locaux. On peut structurellement en déclin (- 5 %

B bpost n’est plus seul sur le


marché des lettres. Suite à
la libéralisation complète du sec-
ment pas tenable puisqu’on ne
gagne rien ».
des prix plus intéressants que
bpost ». Numérisation oblige,
tion dans le courrier ordinaire.
Plutôt que d’essayer de tout faire
ainsi progresser commune par
commune en fonction des mar-
chés qu’on décroche. On est occupé
par an) ? « Ce déclin va un jour
s’arrêter, argumente-t-il. Il y au-
ra toujours une valeur ajoutée au
teur postal en 2011, il doit affron- à les démarcher avec un argu- papier. On le voit avec les cata-
ter un concurrent : TBC Post. ment de poids : la création d’em- logues de vacances, par exemple.
Cette PME de 110 personnes ba- plois à l’échelon local ( fac- Cela fonctionne toujours très
sée à Zaventem est la première et teurs) ». bien. Les Belges veulent continuer
la seule entreprise à ce jour à Selon Thierry Brugma, 37 % à avoir un support papier. Dans
avoir obtenu une licence de pres- des lettres envoyées chaque an- ma carrière, j’en ai entendu, des
tataire du service universel postal née en Belgique sont du courrier gens qui prédisaient la mort du
en Belgique. C’était en mai 2013. communal. « Si on met la main courrier. C’est exactement ce
Cette licence lui permet d’assu- sur 10 % de ce marché, on sera dé- qu’on me disait quand les pre-
rer les levées, le tri, le transport et jà très content. Une fois qu’on au- miers fax sont arrivés sur le mar-
la distribution du courrier. TBC ra acquis des volumes suffisants, ché… Et puis ce déclin, c’est sur-
Post a aujourd’hui tous les attri- on pourra s’étendre à d’autres ca- tout un problème pour bpost qui
buts d’un « grand » : des centres tégories de courrier ». possède la totalité du marché. Vu
de tri (7), des facteurs (95), des Le patron de TBC-Post veut notre position, on ne peut faire
boîtes aux lettres (300) à ses cou- couvrir 100 % du territoire d’ici que croître ». ■
leurs (le bleu pour se différencier trois ans, contre seulement 10- JEAN-FRANÇOIS MUNSTER
des boîtes rouges de bpost) et ses 15 % aujourd’hui. « On va devoir
propres timbres… mais l’entre- engager énormément de facteurs TECHNOLOGIES
prise peine à percer et la concur- pour y arriver. On a calculé qu’il
rence qu’elle exerce est bien nous faut 700 facteurs pour cou- Un géoroute indien
faible. vrir tout le pays (contre 95 actuel-
lement), auxquels il faut ajouter Difficile de croire qu’une
« On me prédisait déjà 350 personnes pour les tâches an- entreprise aussi petite que
la mort du courrier nexes (tri, quartier général…) ». TBC Post puisse concurren-
à l’arrivée du fax » Soit une augmentation du cer en matière de prix un
THIERRY BRUGMA nombre d’employés de plus de mastodonte comme bpost.
900 unités. Réaliste ? Thierry Et pourtant, c’est possible,
Quatre ans après son lance- Brugma en est persuadé. « Cela selon Thierry Brugma. A
ment, elle pèse moins d’un peut aller très vite. Rien qu’une condition d’être malin et
pourcent de parts de marché, commune comme Gand, c’est débrouillard. « Prenons Geo-
avec un chiffre d’affaires de 6 mil- 240.000 habitants ». route, ce logiciel qui organise
lions d’euros. Ses facteurs Pour l’heure, TBC-Post tra- la tournée des facteurs de
couvrent seulement 10 à 15 % du vaille avec une seule commune bpost. Pour commencer à
territoire belge (Bruxelles, Char- (Fosses-la-Ville) mais espère si- discuter avec les Canadiens de
leroi, Gand) et l’entreprise n’est gner avec une vingtaine d’autres Georoute, il faut mettre
toujours pas rentable, même si la dans les quatre mois. « Nous vou-
500.000 euros sur la table.
situation s’améliore (équilibre). lons devenir un vrai concurrent à
Pour quelques milliers d’euros
Son patron, Thierry Brugma, bpost, insiste Thierry Brugma.
reste pourtant confiant et affiche Aujourd’hui, ils ont toujours un et beaucoup d’énergie, nous
ses ambitions de façon décom- monopole de fait. Je ne connais avons acheté à des dévelop-
plexée : 10 % de parts de marché aucun client qui ait pu négocier peurs indiens une application
dans les trois ans. quoi que soit avec eux. Notre but, mobile extrêmement perfor-
« Lorsque nous nous sommes c’est de faire en sorte que les prix mante qui offre plus de fonc-
lancés en 2013, nous nous atten- puissent baisser. Chaque année, tionnalités que Georoute ».
dions à grandir beaucoup plus Thierry Brugma, CEO de TBC-Post, ne manque pas d’ambitions. © PIERRE-YVES THIENPONT. le prix du timbre augmente. On J.-F. M.

LESBRÈVES
Philippe Lallemand dirigera Ethias
Jugement favorable à Dragone ASSURANCES La Banque nationale devrait donner son aval à cette désignation
n jugement définitif a été rendu, lundi, par le tribunal du

U commerce de Mons dans le cadre de la procédure de


réorganisation judiciaire dans laquelle s’était engagée la
société de production de spectacles de Franco Dragone. Suite au
A u terme d’un très long
conseil d’administration,
l’assureur liégeois Ethias a choisi
nos sources, la désignation de
Philippe Lallemand ne devrait
pas être remise en cause par la
millions), l’assureur a enregistré
un bénéfice net de 80 millions
d’euros (50 millions en 2015).
vote favorable de la majorité des créanciers vendredi en faveur du ce lundi son nouveau patron. BNB. L’encaissement global a légè-
plan de sauvetage présenté, du rapport du mandataire de justice Deux candidats, tous les deux de Liégeois, Philippe Lallemand rement progressé en « non-vie »
et de l’avis du procureur, le plan a été homologué par le tribunal l’interne, restaient en lice. Be- avait rejoint la compagnie d’as- à 1,31 milliard d’euros (+0,75 %),
prononçant ainsi la pérennisation de Productions du Dragon. Ce noît Verwilghen, l’actuel CEO ad surances en 1999, après avoir été mais il est en baisse dans le seg-
plan d’apurement ne menace plus les emplois au sein de la socié- interim, et Philippe Lallemand, le directeur de l’institut Emile ment « vie » à 1,14 milliard d’eu-
té. Il prévoit en outre le remboursement à 50 % des créances, une en charge des collectivités et des Vandervelde, le centre d’études ros (-2,29 %). L’encaissement to-
réduction des charges, une sécurisation des contrats et la conclu- entreprises au sein du groupe. du PS. Membre du comité de di- tal a atteint 2,45 milliards d’eu-
sion de nouveaux projets en Belgique et à l’international. (b) C’est ce dernier qui l’a emporté. rection, il est en charge de la di- ros, en léger recul (-0,69 %).
Cette désignation doit obtenir vision collectivités et entreprises, Ethias, qui s’est vu demander
FINANCES la question des fonds de pen- l’aval de la Banque nationale. la plus importante chez Ethias. par la Banque nationale (BNB)
La Belgique a jusque mai sion. Si ces trois pays n’ac- Celle-ci doit en effet accorder un Le conseil d’administration d’accroître sa solvabilité afin
pour bouger sur la taxe Tobin ceptent pas de rejoindre le statut « fit and proper » au futur d’Ethias a également validé les d’être mieux armé face aux mar-
Les ministres des Finances des consensus autour de ce compro- patron. Ces derniers mois, l’au- comptes 2016. Le résultat nor- chés financiers volatils et au
pays nécogiant une taxe sur les mis, alors « on ne pourra pas torité prudentielle s’était inquié- malisé (selon les normes comp- contexte de taux d’intérêt
transactions financières (TTF ou continuer à travailler sur une TTF tée de problèmes de gouver- tables belges) s’est contracté, à faibles, précise que sa marge de
taxe tobin) ont laissé jusque mai », affirmait lundi, le ministre au- nance au sein d’Ethias. Une si- Philippe Lallemand est en charge 254 millions d’euros, contre 291 solvabilité II s’élevait à 145 % fin
à la Belgique, à la Slovaquie et la trichien des Finances, Hans Jörg tuation qui avait conduit à l’évic- de la division collectivités et millions d’euros en 2015. Après décembre 2016, pour un objectif
Slovénie pour lâcher du lest sur Schelling, qui préside. (E.Lr) tion de Bernard Thiry, l’ancien entreprises chez Ethias. la prise en compte d’éléments à terme de minimum 150 %. ■
CEO, à la fin de l’été 2016. Selon © PHOTO NEWS non récurrents (à hauteur de 174 A.J. (avec B.)

14
Le Soir Mardi 21 mars 2017

L'ÉCONOMIE 15
Evolutions des prix les plus marquantes en 2016
En %
Fruits Ecole
de mer Université supérieure
frais ou minerval minerval Abonnement
Electricité réfrigérés & droits & droits mensuel
d'inscription d’inscription Spiritueux transports Pommes Boissons
et liqueurs Autres alcoolisées
en commun de terre
+ 28,3 + 24,9 Vins tabacs gazeuses
+ 20,4 + 20 + 17,1 + 13,8 + 13 + 10 + 9,4 + 8,9

- 3,7 - 3,9 -4 -4 - 4,4 - 4,4 - 6,9 -7 - 12


Céréales Appareil
- 17,5
Diesel Légumes Smartphone, Téléviseur Carte
pour photo Essence
surgelés GSM couleur mémoire
le déjeuner numérique Gaz
naturel Combustibles
liquides
INFOGRAPHIE LE SOIR - 21.03.17 - Source : SPF Economie

L’écart d’inflation se creuse


avec les pays voisins
CONSO La fiscalité indirecte a fortement pesé sur les prix dans notre pays l’an dernier
Les prix ont augmenté l’année dernière, la composante
de 1,8 % en moyenne « énergie » a quitté la zone néga- L’inflation de l’énergie est repassée en positif à la mi-2016
tive où elle s’était installée depuis 4
en Belgique en 2016, le début 2013 (voir l’infographie En points de pourcentage, moyennes trimestrielles et annuelles
contre 0,3 % chez ci-contre), diluant d’autant son
effet de contrepoids.
nos voisins en moyenne. L’autre fait marquant, c’est le 3
La TVA sur l’électricité net emballement des prix des
et les accises font mal. produits alimentaires transfor-
més, dont l’inflation a plus que 2
n le savait, l’inflation a doublé par rapport à 2015 (elle

O connu un net regain


dans notre pays l’an der-
nier. Après + 0,5 % en 2014 et
n’était alors que de + 1,6 %). Et là,
c’est une pierre que le rapport dé-
pose dans le jardin du gouverne- 1
+ 0,6 % en 2015, les prix se sont ment Michel.« L’inflation a sur-
emballés en 2016, augmentant tout augmenté pour les boissons
de 1,8 %. Sans l’énergie et les pro- alcoolisées et le tabac en 2016
duits alimentaires non transfor- (pour atteindre respectivement 0
més (inflation « sous-jacente »), 8,4 % et 5,5 %), principalement
la progression des prix a été de en raison du relèvement des ac-
2 % (contre + 1,6 % en 2015). Le cises, une des mesures du finance- -1
dernier rapport annuel de l’Ob- ment du tax shift, note l’Observa-
servatoire des prix apporte plus toire des prix. Sans le tabac et l’al-
de précisions sur la contribution cool, l’inflation des produits ali-
des différents groupes de pro- mentaires transformés ne se -2
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
T1-10
T2-10
T3-10
T4-10
T1-11
T2-11
T3-11
T4-11
T1-12
T2-12
T3-12
T4-12
T1-13
T2-13
T3-13
T4-13
T1-14
T2-14
T3-14
T4-14
T1-15
T2-15
T3-15
T4-15
T1-16
T2-16
T3-16
T4-16
duits et services à ce renchérisse- serait élevée qu’à 1,5 % ».
ment du coût de la vie.
Dans les faits, tous les postes Mauvais élève Produits alimentaires transformés Services
ont augmenté, sauf un : la légère De manière générale, l’infla- Biens industriels non énergétiques Energie
baisse des prix des produits éner- tion totale et l’inflation sous-ja-
Produits alimentaires non transformés Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)
gétiques (– 0,6 %) n’a pas été suf- cente (qui ne tient pas compte de
fisante pour compenser les l’évolution des prix des produits
hausses dans les produits alimen- alimentaires non transformés et tive en 2016 (– 0,1 %), alors
taires transformés (+ 3,5 %) et des produits énergétiques) « ont qu’elle restait extrêmement mo- ÉNERGIE ALIMENTAIRE SERVICES
non transformés (+ 2,6 %), les été fortement influencées par dérée tant en France (+ 0,3 %) Flambée électrique Effet « tax shift » Fort de café
services (+2,2 %) et les biens in- l’augmentation des impôts indi- qu’en Allemagne (+0,4 %). Alors que les cours des ma-
Entamée mi-2014, la chute L’inflation du groupe des
dustriels non énergétiques rects, constate le rapport. A taux « Tout comme en 2008, 2010, des cours du pétrole s’est tières premières agricoles services a atteint + 2,2 % en
(+1,0 %). Pour rappel, en 2014 et de taxation constant, leur taux 2011, 2012 et 2015, l’inflation to- poursuivie durant la première ont diminué de 5,4 % en 2016 (contre + 2,4 % en
2015, la dégringolade des prix pé- d’inflation s’élèverait respective- tale en Belgique était supérieure à partie de 2016, avant une moyenne en 2016, les prix à 2015). « En raison de son poids
troliers et la baisse du taux de ment à 1,0 % et 1,7 % seulement ». la moyenne des pays voisins, in- remontée puis une stabilisa- la production de l’industrie élevé (42,4 %), ce groupe a
TVA sur l’électricité (qui a réaug- Dans ces conditions, la Bel- dique l’Observatoire. L’écart s’éle- tion. Sur l’ensemble de l’an- agroalimentaire n’ont baissé apporté la plus forte contribu-
menté depuis) avaient tiré l’infla- gique fait encore une fois figure vait à 1,5 point de pourcentage en née, le prix du baril a baissé que de 0,1 %, tandis que les tion à l’inflation totale », note
tion vers le bas (avec respective- de mauvais élève par rapport à notre défaveur cette année ». Pour de 15,6 %. Tout bénéfice pour prix à la consommation ont l’Observatoire des prix. Dans
ment – 6,0 et – 8,0 %). Mais à ses principaux voisins. Aux Pays- tous les groupes de produits, l’in- les consommateurs : en augmenté de 3,5 %. Ce diffé- cette catégorie, la hausse des
partir du troisième trimestre de Bas, l’inflation a encore été néga- flation belge en 2016 était supé- 2016, carburants et mazout rentiel est en grande partie restaurants et cafés
rieure à la moyenne des pays voi- ont diminué de respective- attribuable à la hausse des (+ 3,2 %) pèse lourd dans la
Tout a plus augmenté en Belgique sins (voir l’infographie ci-contre). ment 5,3 % et 17,4 %. Le prix accises (effet « tax shift ») facture finale. L’inflation
L’Observatoire des prix relève sur les alcools et le tabac. Les
que dans les pays voisins que l’inflation a entamé sa re-
à la consommation du gaz a
boissons alcoolisées ont
annuelle y dépasse les 3 %
lui aussi poursuivi sa chute, pour la première fois depuis
2,0 montée dès le deuxième tri- entamée début 2013. L’an augmenté de 8,4 % en 2009. Nette augmentation
En points de pourcentage, moyennes annuelles mestre de l’année 2015. « Aux tri- dernier, le consommateur a moyenne en 2016. La hausse pour l’enseignement aussi
mestres suivants, l’inflation to- dû payer 11,8 % de moins est même de 16,8 % pour les (+ 20,2 %), essentiellement
tale s’est accélérée de manière in- qu’en 2015. Un ménage stan- spiritueux (+ 9,7 % pour le en raison du relèvement des
1,5 interrompue pour atteindre dard a vu sa facture s’alléger vin et + 3,9 % pour la bière). droits d’inscription dans les
2,0 % au quatrième trimestre On note que eaux, boissons
de 164 euros (pour un total hautes écoles et les universi-
2016, précise-t-il. En Allemagne gazeuses et jus ont augmenté
de 1.183 euros). Pourtant, té en Flandre. Autre catégo-
et en France, l’inflation totale ne de 3,3 % (effet « taxe so-
1,0 l’ensemble de la composante da »), tandis que les pains et rie en hausse : les télécom-
s’est réorientée à la hausse qu’au « énergie » de l’inflation n’a munications (+ 4,2 %). Les
troisième trimestre 2016. Et aux céréales et les produits lai-
baissé que de 0,6 % l’an tiers restaient sous contrôle opérateurs ont fortement
Pays-Bas, il a même fallu at- dernier. Pourquoi ? Parce que augmenté les prix de leurs
tendre le quatrième ». Ici encore, (+ 1,2 % et + 0,7 %). Pour les
0,5 la facture d’électricité des produits alimentaires non « packs » l’an dernier : ils ont
il faut pointer l’impact du « tax Belges, elle, a explosé. C’est coûté en moyenne 6,8 % de
transformés, l’inflation
shift » : « A taux de TVA et d’ac- que le relèvement de la TVA plus aux consommateurs. Les
(+ 2,6 %) est également plus
cises constants en Belgique, par le gouvernement Michel élevée que l’inflation totale. assurances (+ 2,7 %) et les
0,0 l’écart d’inflation avec les pays en septembre 2015 a conti- La faute à la catégorie « pois- assurances liées à la santé
voisins se serait limité à 0,7 point nué à produire ses effets. En son » (+ 7,7 %), et plus parti- (+ 2,5 %) ont également
de pourcentage », dit l’Observa- Flandre, il faut y ajouter la culièrement aux fruits de mer augmenté davantage que
toire. Problème : un tel différen- hausse de la cotisation Fonds (+ 24,9 %) : c’est l’effet de la l’inflation totale. A l’inverse,
-0,5 tiel d’inflation, s’il devait perdu- Energie. Du coup, après avoir les prix des services médi-
flambée du prix des crevettes
rer, éroderait notre compétitivité, augmenté de 11,9 % en 2015, grises (+ 40,7 % à la criée). caux et paramédicaux n’ont
alors que le « saut d’index » et les les prix de l’électricité ont Les fruits (+ 3,8 %) et les pas bougé (mais ils avaient
-1,0
Sources : CE, SPF Economie, DG Statistique-Statistics Belgium baisses de cotisations sociales pa- encore grimpé de 28,3 % en légumes (+ 2,8 %) ont égale- augmenté de 8,1 % en 2015),
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 tronales ont permis de ramener à 2016 ! Un ménage standard a ment pesé sur le portefeuille tandis que les hausses sont
zéro l’écart salarial qui s’était payé 949 euros de facture des Belges, alors que la restées modérées pour les
Biens industriels non énergétiques Services Produits aliment. transformés creusé depuis 1996 par rapport à annuelle, soit 156 euros de viande n’a augmenté que de loyers (+0,9 %) et les trans-
Produits alimentaires non transformés Energie Ensemble IPCH dans l’UE ces trois voisins. ■ plus qu’en 2015. 1,0 %. ports ferroviaires (+1,0 %).
BERNARD PADOAN B. P.

15
Le Soir Mardi 21 mars 2017

16 LESMARCHÉS
LE POINT SUR LES MARCHÉS LES INDICES
dernier indice diff. en % il y a un an
La prudence règne partout LONDRES STOCKHOLM / COPENHAGUE / HELSINKI D Euronext 100 970,38 -0,28 874,94
UFTSE 100: 7 429,81 0,07% DStockholm: 1 583,25 -0,11% U Next 150
Wall Street parvenant à repasser de peu dans le vert après l’ou- DFTSE Eurotop 100: 2 927,84 -0,27% UCopenhague: 914,02 0,12%
2709,32 +0,11 2291,56
verture lundi, le BEL 20 et ses voisins européens réduisaient leurs UHelsinki: 3 825,51 0,29%
D DJIA 20905,86 -0,04 17602,30
légères pertes matinales. « Plusieurs thématiques s’agrègent » U Nasdaq 5901,53 +0,01 4795,65
U Nasdaq 100 5413,31 +0,08 4410,83
sans qu’aucune ne prédomine, ce qui crée un « sentiment de DFRANCFORT / DAX D S&P 500 2373,47 -0,20 2049,58
prudence », a expliqué Alexandre Baradez, un analyste de IG 12 052,90 D S&P/TSK index (Canada) 909,90 -0,42 791,35
France. Sur le plan macroéconomique, il y a les questions autour -0,35% U Hang Seng (Hong Kong) 24501,99 +0,79 20671,63
de la Grèce qui reviennent sur le devant de la scène à l’occasion U Bovespa (Brésil) 64746,69 +0,84 50814,00
d’une réunion des ministres des Finances de la zone euro à U RTS (Russie) 1121,40 +0,86 885,13
Bruxelles consacrée à ce sujet, a souligné Alexandre Baradez. DPARIS / CAC 40 D Mibtel (Italie) 19968,55 -0,53 18611,34
En outre, le marché surveille de près les développements « post- 5 012,16 D Nikkei 225 (Japon) 19521,59 -0,35 16724,81
-0,34%
Fed », la banque centrale américaine s’étant montrée plutôt
moins agressive qu’attendu lors de sa réunion de la semaine DBEL 20 DEuro Stoxx 50
dernière, a relevé Alexandre Baradez. 3791,12 -8,74 (-0,23%) 3437,48 -10,93 (-0,32%)
DZURICH / MARCHÉ SUISSE BRUXELLES / AMSTERDAM
Le BEL 20 finalement 0,23 % à 3.791,12 points avec 10 de ses 8 695,04 DBel 20: 3 791,12 -0,23%
éléments dans le rouge. Aperam et Sofina, nouvelles venues au -0,04% DBel All-Share: 13 039,24 -0,75%
DBel Mid: 4 924,12 -0,16%
sein du Bel 20, étaient en hausse de 0,75 et 1,56 %, les sortantes UBel Small: 13 823,15 0,32%
Ahold Delhaize et Elia reculant pour leur part de 0,51 et 0,87 %. DMADRID / IBEX 35 ULISBONNE / PSI 20 DAEX: 515,09 -0,22%
UAMX: 740,82 0,24%
KBC et ING cédaient finalement 0,11 et 0,73 %, Ageas se dépré- 10 214,00 4 631,48
UAScX: 930,11 0,08%
-0,31% 0,38%
ciant de 0,40 %. AB InBev reperdait 0,53 % alors que Colruyt
était en hausse de 1,07 %. (afp et b)
PRIX À LA CONSOMMATION EURONEXT BRUXELLES - ACTIONS BELGES ET ÉTRANGÈRES OBLIGATIONS SECTEUR PUBLIC
Indices 02/2017 01/2017 02/2016
santé 2013 105.06 104.65 102.53 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Libellé int. facial cjour c.préc. Volume
normal 2013 104.67 104.28 101.65 BEL20 EuroPubliDis 0,20 0,20 +0,00 0,00 18997 smartphoto 1,64 1,69 -3,19 125,58 58311 04.06.17 3,50+ 100,72 100,72 14000
santé 2004 126.88 126.39 123.83 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol. Evadix 0,21 0,21 +0,00 110,00 2001 Softimat 2,33 2,35 -0,85 3,56 420 04.09.17 3,40+ 101,55 101,55 15000
normal 2004 128.12 127.64 124.42 AB InBev 104,15 104,70 -0,53 0,65 1139348 EVS Broadcast Equip. 34,78 35,00 -0,63 12,48 16529 Solvac 122,95 122,85 +0,08 36,90 638 04.12.17 3,35+ 102,33 102,33 27600
santé 1996 144.35 143.79 140.88 Ackermans & vH. 146,65 146,60 +0,03 23,80 32585 Exmar 7,45 7,36 +1,28 -5,01 19623 Spadel 119,90 119,89 +0,01 22,96 88 04.03.18 3,25+ 103,09 103,09 20000
normal 1996 147.24 146.69 142.99 Ageas 37,18 37,33 -0,40 9,76 381470 Fagron 12,24 12,12 +0,95 158,06 1048652 Suez 13,92 13,68 +1,72 -8,30 1308179 04.06.18 3,00+ 103,61 103,61 105000
santé 1988 174.04 173.36 169.85 Aperam 48,67 48,31 +0,75 50,27 321958
normal 1988 180.71 180.04 175.50 Bekaert 46,46 46,90 -0,93 34,53 89169 Floridienne 134,95 134,95 +0,00 50,05 74 SV Patrimonia 0,55 0,55 +0,00 — 500 04.09.18 2,75+ 103,97 103,97 25000
Base 1981 244.47 243.56 237.41 Fluxys 'D' 26,34 26,30 +0,15 1,74 1010 Team Kalorik 0,10 0,10 +0,00 — 260 04.12.18 3,00+ 105,06 105,11 4000
Base 74-75 376.51 375.11 365.65 bpost 23,21 23,35 -0,60 -1,15 202498 Fountain 1,79 1,80 -0,56 62,73 3046 Ter Beke 162,00 167,95 -3,54 66,58 1247 04.03.19 3,75+ 107,27 107,24 4000
Base 1971 515.80 513.88 500.92 Cofinimmo 105,75 105,40 +0,33 1,63 33629 Genkyotex 2,12 2,16 -1,85 — 37558 Tessenderlo 36,70 36,66 +0,11 17,12 39123 04.06.19 3,75+ 108,22 108,22 5000
Base 1966 613.24 610.96 595.55 Colruyt 45,24 44,76 +1,07 -9,03 229235 Gimv 52,29 51,94 +0,67 12,12 15853 Texaf 36,50 35,25 +3,55 18,73 2062 04.09.19 3,50+ 108,60 108,60 15000
Engie 12,48 12,48 +0,00 -3,54 5271538
Galapagos 76,36 76,15 +0,28 107,08 235862 Global Graphics 3,24 3,17 +2,21 46,61 70219 ThromboGenics 3,08 3,12 -1,25 -15,38 85051 04.12.19 4,20+ 111,31 111,82 9600

PRIX PÉTROLIERS
Greenyard 17,64 17,74 -0,56 29,58 46152 Tigenix 0,74 0,74 +0,81 -29,25 84282 04.03.20 3,10+ 109,11 109,11 12600
GBL 84,43 84,15 +0,33 19,01 159633 Hamon 3,60 3,55 +1,24 -12,32 1341 Total 46,05 47,36 -2,77 15,11 5869161 Rég. Wall. int. facial cjour c.préc. Volume
ING 14,28 14,38 -0,73 34,20 10562726 Home Invest Belgium 95,31 95,99 -0,71 2,90 231 Tubize (Fin.de) 64,30 65,00 -1,08 13,46 3934 28.09.19 0,66+ — — 0
Essence(euro/l) KBC Groupe 63,55 63,62 -0,11 38,37 459770 IBA 51,20 51,03 +0,33 47,60 63477 U&I Learning 1,37 1,37 +0,00 10,48 1500 08.04.30 4,25+ — 100,00 0
Ontex 31,01 30,99 +0,06 11,71 88982
Super sans plomb 95 10ppm : 1,3840 (-0,0360) ICE Concept 0,57 0,57 +0,00 -5,00 1000 Unitronics 4,91 4,87 +0,82 139,51 1445
Proximus 29,09 29,22 -0,43 1,67 546162
Super sans plomb 98 10ppm : 1,4660 (-0,0360) Iep Invest 6,37 6,09 +4,60 58,04 14315 Van de Velde 56,80 55,70 +1,97 -0,16 11242
Diesel(euro/l) Sofina 130,25 128,25 +1,56 30,97 30393 Immobel 55,36 55,26 +0,18 36,69 1280 Vastned Retail Belgium 50,10 50,16 -0,12 -4,29 1717
Solvay 111,05 111,95 -0,80 32,70 165754 Immopool 0,05 0,05 +0,00 -50,00 3812 VGP 71,40 72,55 -1,59 101,50 280
Gasoil routier à faible teneur en soufre : 1,3180 Telenet Groupe 55,53 55,52 +0,02 18,16 94493 Intervest Offices & 23,68 23,70 -0,06 2,87 8508 Vranken-Pommery 22,00 22,10 -0,45 -9,15 668
Gaz(euro/l) UCB 71,69 72,07 -0,53 5,30 233989
Umicore 52,06 52,12 -0,12 25,49 299481 Jensen-Groupe 41,74 41,20 +1,32 60,61 4365 Warehouses 61,60 61,86 -0,42 6,89 1262
LPG : 0,4830 (-0,0360) KBC Ancora 42,95 42,90 +0,12 45,74 16749 WDP 88,37 88,00 +0,42 13,39 10564
Propane Vrac >2000l : 0,4738 (-0,0414) Keyware Tech. 1,20 1,25 -3,77 -35,13 57580 Wereldhave Belgium 103,95 103,20 +0,73 -0,34 1702
Mazout(euro/l) AUTRES ACTIONS Kinepolis
Leasinvest
49,18
105,10
48,96
104,15
+0,45
+0,91
22,79
12,48
9289
1752
Zenitel
Zetes Industries
1,68
53,82
1,65
54,01
+1,82
-0,35
95,67
35,06
7010
3066
Gasoil de chauffage, min.2000 l : 0,5513 Clôt. Cl. Veil. Diff % Return Vol.
Gasoil de chauffage extra, min.2000 l : 0,5574 4Energy Invest 3,24 3,23 +0,31 3140,00 300 Lotus Bakeries 2381,00 2381,45 -0,02 34,30 127
Ablynx 11,81 11,76 +0,43 -2,96 86588 MDxHealth 5,41 5,47 -1,04 52,05 92824
ABO-Group 2,33 2,47 -5,67 -9,34 834 MediVision 0,01 0,01 +0,00 — 1000
DPétrole brent en dollar par baril Accentis
Aedifica
0,04
65,91
0,04
69,02
+1,26
-4,51
41,05
13,19
4371185
147306
Melexis
Miko
84,42
115,25
84,74
114,00 +1,10
-0,38 80,60
14,81
31426
315
51,62 -0,14 (-0,27%) Agfa-Gevaert 4,49 4,40 +2,02 15,52 585428 Montea 45,45 45,60 -0,33 23,07 1574
ArcelorMittal
Ascencio SCA
8,46
58,53
8,52
58,71
-0,69
-0,31
108,35 12058370
7,82 1524
NewTree
Nyrstar
2,10
6,22
2,10
6,31
+0,00
-1,47
38,16
-12,65
81
191580
SO SOIR ET LE SOIR
Atenor 49,75 50,10 -0,70 18,25 866 OIM 0,05 0,05 +0,00 -66,67 89580 CHAQUE SAMEDI
Banimmo A 3,98 3,96 +0,45 -25,47 3751 Option 0,19 0,20 -0,51 -11,82 321877
DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES
Banque Nationale 2911,10 2915,00 -0,13 2,64 54 Option Trading 0,47 0,47 +0,00 0,00 555 + L’ACCÈS À L’OFFRE NUMÉRIQUE
Barco 91,05 91,10 -0,05 48,85 22775 Orange Belgium 21,20 21,49 -1,35 3,92 68763
Befimmo 52,61 52,01 +1,15 -4,33 31031 PCB 5,80 5,80 +0,00 7,72 750
Belreca 100,00 100,00 +0,00 7,80 2351 Pharco 0,33 0,33 +0,00 -54,17 250
Beluga 1,30 1,30 +0,00 15,04 284 Picanol 91,50 91,49 +0,01 65,44 1099

Brederode 47,49 47,50 -0,02 22,58 6407 Quest For Growth 7,28 7,23 +0,71 -21,04 10433
TAUX D'INTÉRÊT Campine 14,00
Care Property Invest 19,95
14,00
19,68
+0,00
+1,37
33,75
21,94
350
4885
Realco
RealDolmen
18,55
25,79
18,45
25,76
+0,54
+0,12
11,43
51,04
100
3609
Celyad 20,96 20,70 +1,26 -49,86 19432 Recticel 7,18 7,17 +0,08 29,79 85549
3 mois 1 an

9€
CFE 130,05 128,65 +1,09 65,18 31817 Reibel 6,00 6,00 +0,00 -19,57 900
Couronne danoise -0,450 -0,260
Couronne norvégienne 1,000 0,450 Cie du Bois Sauvage 328,45 328,00 +0,14 35,14 319 Resilux 187,55 188,25 -0,37 30,26 748
Connect Groupe 1,03 0,99 +3,42 142,55 3007 Retail Estates 78,00 79,50 -1,89 6,84 8470
Couronne suédoise -0,520 2,305
D'Ieteren 43,90 43,30 +1,40 17,99 44798 Rosier 160,51 160,51 +0,00 -11,52 73 PAR MOIS
Dollar aus. 2,040 1,175
Deceuninck 2,42 2,41 +0,33 2,55 48001 Roularta Media 27,60 27,69 -0,33 22,47 2144
Dollar can. 0,835 0,867 Delta Lloyd 5,32 5,32 +0,00 16,50 1512845 RTL Group 73,10 73,20 -0,14 1,22 4197
Dollar H.K. 0,376 1,700
Dollar U.S. 1,085 -0,109 Dexia 10,82 10,83 -0,05 -55,09 2528 Sabca 26,70 26,70 +0,00 -1,11 378
Euribor (360j)
Euro
-0,329
-0,385
-0,645
-0,095
Eckert-Ziegler
Econocom Groupe
Emakina Groupe
8,75
13,95
14,89
8,75
14,00
14,89
+0,00

+0,00
-0,36
4,19
60,65
41,81
281
89764
50
Sapec
Settlements
Sioen Industries
178,00
13,52
26,66
169,80
13,52
26,67
+4,83
+0,00
-0,04
595,31

57,97
7624
15000
9159
Abonnez-vous sur www.sosoir.be/abo
Franc suisse -0,700 1,850
Euronav 7,50 7,68 -2,29 -9,13 634724 Sipef 67,00 67,00 +0,00 45,53 3035
Livre U.K. 0,460
Yen -0,195
Zloty polonais 1,730

BOURSES ÉTRANGÈRES
UTaux Belge 10 ans Iberdrola Madrid EUR 6,41 6,45 6,67 Verizon Comm. Nyse USD 50,24 50,39 -6,04
0,950 +0,029 (+3,15%) LES ACTIONS EUROPÉENNES ING Amsterdam EUR 14,28 14,38 26,43 LES ACTIONS AMÉRICAINES Wal-Mart Stores Nyse USD 69,98 69,89 3,62
Titre Bourse Devise Dernier Cours ± % Intesa Sanpaolo Milan EUR 2,48 2,48 -1,51 Titre Bourse Devise Dernier Cours ± % Walt Disney Nyse USD 112,71 111,76 12,21
cours précéd. 1 an L'Oréal Paris EUR 176,90 177,45 11,22 cours précéd. 1 an Yahoo! Inc Nasdaq USD 46,77 46,59 35,93
LVMH Moet Hen. Paris EUR 200,00 201,50 31,28 3M Nyse USD 193,01 192,36 17,47
ABB
Aegon
Zurich
Amsterdam
CHF
EUR
23,29
5,28
23,21 23,33
5,32 3,00 Alcoa Nyse USD 34,90 34,97 57,09 AUTRES ACTIONS
Ahold Delhaize Amsterdam EUR 20,28 20,39 1,35 Munich Re Francfort EUR 179,00 180,00 -1,77 Alphabet-Cl.C Nasdaq USD 848,40 852,12 15,50 Titre Bourse Devise Dernier Cours ± %
Air Liquide Paris EUR 105,65 105,50 10,66 Nestlé N Zurich CHF 77,45 77,20 7,97 American Express Nyse USD 78,85 79,25 31,91 cours précéd. 1 an
ALLIANZ SE NA O.N. Francfort EUR 170,10 170,40 16,91 Nokia Oyj Helsinki EUR 5,14 5,08 -6,19 Amgen Inc. Nasdaq USD 169,24 168,61 16,98 Barrick Gold Corp Toronto CAD 25,46 25,14 30,87
Norsk Hydro Oslo NOK 52,05 53,20 54,97 Bombardier Toronto CAD 2,20 2,23 61,59
Alstom Paris EUR 26,63 26,56 12,36 Novartis N Zurich CHF 75,65 75,60 6,70 Apple Inc Nasdaq USD 141,46 139,99 32,32 Canon Inc. Tokyo JPY 3538,00 3529,00 6,60
Anglo American Londres PNC 1279,00 1292,50 138,95 AT&T Inc Nyse USD 42,42 42,61 8,92 China Mobile Ltd Hong-Kong HKD 90,35 87,15 2,90
ArcelorMittal Amsterdam EUR 8,46 8,52 108,35 Orange Paris EUR 14,78 14,86 -4,83 Bank of America Corp Nyse USD 24,44 24,86 85,52 China Oceanwide Hong-Kong HKD 0,78 0,79 -7,14
AstraZeneca Plc Londres PNC 4900,00 4897,00 24,08 Philips Koninklijke Amsterdam EUR 29,46 29,25 19,06 Boeing Nyse USD 179,39 180,10 37,80
COURS INDICATIFS EN € Axa Paris EUR 23,84 23,86 10,42 RDS 'A' Londres PNC 2116,00 2123,00 22,72 Caterpillar Inc Nyse USD 95,40 92,91 22,41 Gazprom Moscou USD 4,30 4,30 10,54
Renault Paris EUR 79,73 78,65 -7,02 Gold Fields Johannesbo ZAR 43,70 43,79 -32,94
Banco Santander Madrid EUR 5,64 5,65 33,13 Repsol Madrid EUR 14,46 14,56 36,20 Chevron Corp Nyse USD 107,66 107,68 11,14 Harmony Gold Mining Johannesbo ZAR 29,05 28,89 -53,71
20/03 17/03 Barclays Londres PNC 228,30 230,40 43,46 Cisco Systems Nasdaq USD 34,28 34,23 21,43 Hitachi Tokyo JPY 624,70 634,80 18,92
Dollar US 0,9301 0,9314 BASF Francfort EUR 89,00 89,31 37,40 Roche Holding Zurich CHF 253,00 252,00 4,52 Citigroup Inc Nyse USD 59,59 60,37 40,89 Honda Motor Tokyo JPY 3534,00 3556,00 14,41
BAYER AG NA O.N. Francfort EUR 106,25 106,85 8,06 Royal Bank of Scotland Londres PNC 239,90 243,90 5,63 Coca-Cola Nyse USD 42,18 42,03 -8,17
Livre britannique 1,1522 1,1513
BBVA Banco Frances S Madrid EUR 5,03 5,03 -13,93 RWE Francfort EUR 14,66 14,68 37,20 DuPont de Nemours Nyse USD 81,50 81,25 25,79 Lukoil Moscou USD 59,35 59,35 3,94
Franc suisse 0,9328 0,9348 Saint-Gobain Paris EUR 46,63 46,74 23,12 Marubeni Corp. Tokyo JPY 723,00 723,20 18,95
Couronne suédoise 0,1052 0,1057 Sanofi Paris EUR 82,74 82,61 16,98 eBay Inc Nasdaq USD 33,81 33,70 41,84
BHP Billiton Plc Londres PNC 1336,50 1333,00 62,17 Mitsubishi Corp Tokyo JPY 2472,00 2477,00 22,50
Couronne 0,1096 0,1099 BNP Paribas Paribas EUR 59,65 60,28 30,75 ExxonMobil Corp Nyse USD 82,00 82,00 -2,50 Mitsui & Co. Tokyo JPY 1671,50 1685,00 19,52
Courone danoise 0,1345 0,1345 BP Londres PNC 461,10 463,00 28,75 SAP Francfort EUR 91,07 90,95 28,86 Facebook Nasdaq USD 139,94 139,84 25,96 NEC Corporation Tokyo JPY 286,00 290,00 1,78
Dollar canadien 0,6964 0,6995 British American Londres PNC 5188,00 5192,00 28,45 Schneider Electric Paris EUR 67,67 67,20 20,84 General Electric Nyse USD 29,74 29,88 -3,49
Yen japonais 0,0083 0,0082 Carrefour Paris EUR 21,79 21,82 -8,73 Siemens Francfort EUR 124,75 124,35 36,14 General Motors Co Nyse USD 35,71 36,33 13,67 Nomura Holdings Inc. Tokyo JPY 756,80 757,30 46,52
Société Générale Paris EUR 46,72 47,11 30,55 NTT Tokyo JPY 4910,00 4943,00 0,20
Dollar australien 0,7183 0,7174 Statoil Oslo NOK 148,30 149,40 11,91
Crédit Agricole Paris EUR 12,24 12,30 20,11 Home Depot Nyse USD 147,80 149,60 14,30 NTT DOCOMO Inc Tokyo JPY 2728,00 2743,50 7,19
Dollar néo-zélandais 0,6548 0,6528 HP Nyse USD 17,56 17,56 49,83
Daimler Francfort EUR 70,97 71,16 6,80 PetroChina Co Ltd Hong-Kong HKD 5,87 5,86 7,75
Rand sud-africain 0,0734 0,0730 Danone Paris EUR 64,00 63,21 1,81 STMicroelectronics Paris EUR 14,34 14,52 181,80 IBM Nyse USD 175,70 175,65 19,46 Sony Corporation Tokyo JPY 3639,00 3619,00 24,50
Deutsche Bank Francfort EUR 17,20 17,86 5,68 Telecom Italia Mila,n EUR 0,81 0,81 -19,64 Intel Corp Nasdaq USD 35,43 35,27 10,29
Telefónica Madrid EUR 10,46 10,60 6,53
DEuro en dollar
Deutsche Boerse AG Francfort EUR 81,33 81,29 9,07 Johnson & Johnson Nyse USD 128,07 128,06 19,97 Sumitomo Corp Tokyo JPY 1521,50 1518,50 26,79
Tesco Londres PNC 189,00 187,35 -2,90 Tokyo Elec. Power Tokyo JPY 420,00 426,00 -27,59
Deutsche Telekom Francfort EUR 16,00 16,10 1,96 Total Paris EUR 46,05 47,36 7,37 JPMorgan Chase & Co Nyse USD 90,03 90,68 54,35 Toyota Motor Corp. Tokyo JPY 6377,00 6453,00 5,84
1,0741 -0,0003 (-0,03%) Diageo Plc Londres PNC 2328,00 2319,00 23,35 McDonald's Corp Nyse USD 128,78 128,64 4,45
E.ON SE NA O.N. Francfort EUR 7,14 7,08 -16,64 UniCredit Milan EUR 14,42 14,60 -22,31 Merck & Co Nyse USD 64,11 63,90 24,01
Enel Milan EUR 4,19 4,21 7,12 Unilever Cert. Amsterdam EUR 46,55 46,38 17,52 Microsoft Corp Nasdaq USD 64,93 64,87 18,68
Engie Paris EUR 12,48 12,48 -10,47 Vesuvius Londres PNC 529,50 532,50 63,59 Nyse USD 45,23 45,66 12,44
VINCI Paris EUR 71,69 71,70 10,68
ENI Milan EUR 14,85 14,92 9,63 Vivendi Paris EUR 17,17 17,13 -9,25 Pfizer Inc Nyse USD 34,38 34,32 16,97
Ericsson A Stockholm SEK 58,05 58,00 -23,73 Procter & Gamble Nyse USD 91,22 91,00 9,97
Generali Milan EUR 14,58 14,60 5,19 Vodafone Londres PNC 210,50 211,40 -3,78 Tesla Nasdaq USD 261,92 261,50 15,51
GlaxoSmithKline Londres PNC 1688,50 1687,50 20,58 Volkswagen AG Francfort EUR 140,00 140,90 8,26 Twitter Nyse USD 15,09 15,08 -10,50
HSBC Holdings Londres PNC 659,10 659,10 46,73 Volvo A Stockholm SEK 127,70 128,10 47,07 United Technologies Nyse USD 113,51 113,45 14,78

OR : PIÈCES ET LINGOTS FONDS


cours du jour
acheter vendre
Napoleon 211,50 217,75 FONDS D'ASSURANCE ETHIAS ASSURANCES
BOOST Invest Dolce-c 1603 EUR 114,10 114,34 -1,09
FONDS D’EPARGNE PENSION
Souv. Ancien 266,75 275,25 Titre Date Devise Dernier Cours Rendement Titre Date Devise Dernier Cours Rendement
BOOST Invest Europ-c 1603 EUR 184,47 183,61 10,11
Souv. Nouv. 267,50 275,75 cours précédent 1 an BOOST Invest World-c 1603 EUR 182,28 181,36 17,22 cours précédent 1 an
50 pesos mex. 1367,50 1395,50 Argenta Pensioenspaarfonds-c 1703 EUR 118,56 118,33 9,99
ALLIANZ ING ASSURANCES Argenta Pensioenspaarfds Def-c 1703 EUR 68,44 68,35 4,09
Maple leaf 1157,00 1186,00 Capital Life Bonds Euro-c 1603 EUR 172,95 172,40 -0,07 Managed Fds-Balanced-c 2003 EUR 2,48 2,47 9,25 Belfius Pension Fd Bal Plus-c 1703 EUR 101,02 100,83 8,08
Florin 220,50 226,25 Capital Life Invest-c 1603 EUR 716,18 713,80 16,06 Managed Fds-Dynamic-c 2003 EUR 1,98 1,97 16,47 Belfius Pension Fd High Eq-c 1703 EUR 134,02 133,72 10,84
Louis suisse 214,75 220,50 Capital Life Invest Euro-c 1603 EUR 142,88 142,40 16,10 Managed Fds-Stability-c 2003 EUR 2,00 2,00 3,09 Belfius Pension Fd Low Eq-c 1703 EUR 113,93 113,77 5,07
Krugerrand 1/1 1157,00 1186,00 Capital Life Security-c 1603 EUR 221,40 220,69 -0,01 Multicolour Mix Blue-c 1603 EUR 351,23 353,31 1,40 BNPP B Pens Bal C-c 1703 EUR 185,89 185,53 5,72
50 ECU 567,00 578,75 LES AP ASSURANCES Multicolour Mix Red-c 1603 EUR 386,62 388,39 12,85 BNPP B Pens Bal F-c 1703 EUR 185,89 185,53 5,72
Belge 211,50 217,25 DVV Horizon 1-c 1603 EUR 11,40 11,41 -0,44 Multicolour Mix White-c 1603 EUR 375,71 377,87 5,09 BNPP B Pension Growth C-c 1703 EUR 157,00 156,57 8,63
Lingot (kg.) 36550,00 37120,00 DVV Horizon 3-c 1603 EUR 14,39 14,36 -1,10 DELTA LLOYD LIFE BNPP B Pension Stability C-c 1703 EUR 149,29 149,11 2,42
DVV Horizon 5-c 1603 EUR 13,76 13,71 0,36 DLL BelEquity-c 1403 EUR 830,52 815,45 20,86 BNPP B Pension Stability F-c 1703 EUR 149,29 149,11 2,42
UOr USD/once
Source: www.GoldForex.be DVV Horizon 7-c 1603 EUR 12,27 12,22 2,34 Crelan Pens Balanced Classic-c 1703 EUR 103,69 103,49 5,69
DLL Empl Ben Strat Hg-c 1403 EUR 83,23 83,84 13,04
DVV Horizon 9-c 1603 EUR 13,10 13,01 13,03 DLL Empl Ben Strat Low-c 1403 EUR 96,78 97,61 4,63 Crelan Pens Growth Classic-c 1703 EUR 104,27 103,99 8,65
DLL Empl Ben Strat Med-c 1403 EUR 91,42 92,15 9,03 Crelan Pens Stability C-c 1703 EUR 101,97 101,85 2,38
1233,90 +4,80 (+0,39%) AXA ASSURANCES Hermes Pensioenfonds-c 1503 EUR 178,71 178,37 12,90
AXA LI AXA IM Euro Eq-c 1603 EUR 51,24 50,97 11,68 DLL EuroEquity-c 1403 EUR 86,75 86,38 13,83
DLL WorldEquity-c 1403 EUR 82,18 82,64 17,37 Int-Beurs-Hermes-Pensioen-c 1503 EUR 184,93 184,52 10,43
Piazza Carmignac Inv-c 1603 EUR 178,77 178,88 12,78 Metropolitan-Rentastr Grow C-c 1703 EUR 242,35 241,69 8,69
Piazza Carmignac Patrimoine-c 1603 EUR 162,99 163,20 7,02 Pricos-c 1703 EUR 416,82 416,23 10,72
BELFIUS ASSURANCES Pricos Defensive-c 1703 EUR 90,09 90,02 3,98
Belfius Life Bds corp.Euro-c 1703 EUR 43,03 43,02 0,35 Record Top Pension Fund-c 1703 EUR 121,54 121,34 9,19
Belfius Life Bds Lg.Tm Euro-c
Belfius Life Eq.Europe Index-c
1703
1603
EUR
EUR
61,30
32,55
61,21
32,48
-6,60
12,79
L’information financière complète sur www.lesoir.be/bourse Star Fund-c
VDK Pension Fund-c
1703
1503
EUR
EUR
182,04
245,86
181,80
244,49
10,05
8,52
Belfius Life Eq.USA Index-c 1603 EUR 37,08 37,14 21,06 Les sicavs, les actions, les taux de change, ...
Calculez aussi vos prêts, votre pension, etc. Source:
16
Le Soir Mardi 21 mars 2017

CULTURE Liam Gallagher,


chanteur de Oasis et de
Beady Eye, annonce la
sortie de son premier
album solo « As you
were » amorcé par un
premier single intitulé
« Not for sale ». © D.R.

Avec Trisha Brown, la grâce


absolue naissait du travail
DÉCÈS La chorégraphe américaine disparue à 80 ans avait révolutionné la danse
La chorégraphe américaine TRISHA À CHARLEROI
est morte samedi au Texas.
De la scène à la piste
Elle avait révolutionné
1992. Trisha Brown est invitée de la
la danse dès les années 60. première biennale Charleroi-
Depuis les années 90, elle Danses. Dans la salle du Palais des
beaux-arts, c’est l’émerveillement
avait développé une relation absolu. Sur scène, la magie. Chez
forte avec la Belgique. Trisha Brown, tout le corps danse
depuis les pieds nus effleurant le
sol jusqu’au bout des doigts sans
n sourire à la fois timide et

U charmeur, une grâce évidente


dans le plus banal de ses dépla-
cements, une inventivité constante dans
cesse en mouvement. Par groupes
de deux ou trois, parfois plus, les
danseurs tissent une sorte de toile
d’araignée invisible reliée par
chacune de ses créations, une poésie l’aboutissement de chaque geste
dansée née de l’abstraction, un émer- ébauché. Ils se sourient, se re-
veillement constant dans les yeux des gardent comme des enfants émer-
spectateurs : tout cela et bien plus en- veillés par ce qu’ils sont en train de
core, c’était Trisha Brown, chorégraphe créer, l’air de se dire : « On s’amuse
américaine décédée samedi au Texas à bien, non ? » Tout est léger, doux,
l’âge de 80 ans. extrêmement sensuel, ludique. Les
Née à Aberdeen, dans l’État de Wa- corps ondulent, s’appuient les uns
shington en 1936, elle se destine très tôt sur les autres, une fille qui passe
à la danse et sort diplômée de la faculté est happée par des bras venus des
de danse du Mills College en 1958. En coulisses, de petites collisions
1961, elle arrive à New York. douces expulsent l’un ou l’autre du
Élève de Anna Halprin, elle côtoie no- plateau.
tamment Simone Forti, Yvonne Rainer Quelques minutes après le spec-
et des musiciens comme La Monte tacle, le public se retrouve au
Young ou Terry Riley. Plusieurs d’entre « Dancing Palace », un de ces dan-
eux fréquentent aussi les studios de cings itinérants du début du siècle,
Merce Cunningham où Robert Dunn, installé en face du Palais pour faire
étudiant de John Cage, dirige un atelier la fête après les spectacles. À peine
de recherche en composition duquel les arrivée, toute la compagnie se
notions de jugement qualitatif sont lance sur la piste, décidément in-
bannies. Trisha Brown, Steve Paxton, crevable. Cette fois, c’est sur Earth,
Yvonne Rainer, Judith Dunn, Simone Wind and Fire, Rita Mitsouko ou les
Forti et quelques autres forment un Stones qu’ils s’ébattent avec un
groupe informel issu de cet atelier. plaisir évident entraînant specta-
Ensemble, ils présentent une pre- teurs, organisateurs et autres dan-
mière performance en juillet 1962 à la seurs à leur suite.
Judson Church, qui deviendra bientôt le Le lendemain, nous retrouvons la
centre de toute une activité artistique. chorégraphe pour une interview.
Le groupe, naturellement baptisé Jud- Elle nous avoue n’avoir jamais en-
son Dance Theater, accueille aussi par tendu parler de Charleroi avant d’y
la suite des gens comme Lucinda être invitée et nous livre une petite
Childs, Meredith Monk, Robert Rau- anecdote : « Avant de venir ici, nous
schenberg… étions à Genève et j’ai rencontré une
dame d’une grande famille de collec-
La liberté et la recherche tionneurs d’art qui m’a déclaré que
En 1970, Trisha Brown fonde sa c’était la première fois qu’elle appre-
propre compagnie et se lance dans l’ex- nait qu’il y avait un théâtre à Vernier,
ploration de toutes les voies possibles de là où nous nous produisions. Alors
la danse contemporaine. Une danse quand on lui a dit qu’après nous
abstraite, marqué par l’improvisation et allions à Charleroi, elle est tombée
les expérimentations. Elle danse notam- des nues : mais pourquoi Charleroi ?
ment dans l’espace public, au sommet Et moi, d’un air totalement évident,
de buildings ou sur les façades d’im- j’ai répondu : mais enfin pour LE
meubles. Elle collabore régulièrement L’énergie, la grâce, la liberté : Trisha festival. Nous faisons l’ouverture ! Je
avec des plasticiens comme Robert Brown sur scène en 1978 crois qu’elle a été impressionnée… »
Rauschenberg, se lance elle-même dans dans « Water Motor ». © R. ALEXANDER J.-M.W.
le dessin, fait entrer la danse vivante
dans les musées… Au total, elle créera vail. En donnant ces cours, je retourne Et si on parlait souvent, à son propos,
une centaine de chorégraphies passant un peu à mes sources. J’apprends tou- d’une danse légère, aérienne, elle tenait
de la rue et des lieux insolites aux jours quand je donne cours parce que je à mettre les points sur les « i ». « Les
grandes salles de spectacle. Des pièces dois expliquer des choses. Habituelle- gens ne voient pas tout le travail que
comme Glacial Decoy, Opal Loop, Fo- ment, mes danseurs ne me demandent nous effectuons en studio avec les dan-
ray Forêt, Set and Reset, If You Couldn’t jamais d’explications. Hier par seurs. Ils viennent au spectacle et dé-
See Me se voient et se revoient depuis exemple, nous avons eu une discussion couvrent un univers léger et harmo-
des années avec le même bonheur. passionnée parce que peu de partici- nieux. Ils pensent que c’est magique.
Au début des années 90, Frédéric Fla- pants avaient franchi le pas que je leur Mais il n’y a pas de magie, c’est surtout
mand l’invite à la première biennale demandais et ils se demandaient pour- un énorme travail. »
Charleroi-Danses, la faisant découvrir à quoi ils devaient le faire. J’ai donc dû Un énorme travail pour inventer, sur-
tout un public qui n’avait jamais eu l’oc- argumenter. Ça me stimule. Ça me per- prendre… et rêver, comme elle nous
casion de la voir. Également habituée met de réaffirmer ma personnalité. » l’expliquait lors d’un passage à
du Singel à Anvers, c’est à Bruxelles Une personnalité forte, reconnue Bruxelles : « Une des choses que je
qu’elle va franchir un nouveau pas dans En juillet 2002 à Montpellier. © ALEX BAILLAUD dans le monde entier. Pourtant, dès n’aime pas du tout dans un certain type
sa carrière. En 1995, elle crée M.O. sur la qu’elle parlait de son travail, Trisha de danse, ce sont les effets annoncés. Je
musique de Bach. Pour la première fois, absolue qui sera suivi de plusieurs programme de P.A.R.T.S, l’école qu’elle Brown s’avérait aussi passionnée que ti- voudrais que les gens ne sachent jamais
elle quitte la musique contemporaine. autres créations d’opéra toujours ma- dirige à Bruxelles), la chorégraphe amé- mide. D’une humilité à toute épreuve, ce qui va suivre. Quand on prépare un
Bientôt, elle passe à la mise en scène giques. ricaine avait animé un atelier avec des s’inquiétant de l’intérêt de son discours, saut, il faut plier les genoux, cela se voit
d’opéra. Dans le cadre du Kunstenfesti- non-danseurs au Cifas au début des an- de sa capacité à s’exprimer clairement. et on sait que le danseur va sauter. Moi,
valdesarts, Bernard Foccroulle l’ac- De New York à Bruxelles nées 90. Une manière de renouer avec « Je crois que je doute tous les jours, j’aimerais qu’il se retrouve directement
cueille à la Monnaie. C’est là qu’elle crée Souvent présente en Belgique (Anne ses débuts : « A la Judson Church, on nous confiait-elle. Je suis humaine tout dans les airs, d’un simple claquement de
un Orfeo de Monteverdi d’une beauté Teresa De Keersmaeker avait inscrit sa choisissait des non-danseurs, nous ex- simplement. Mais en même temps, je doigt. » ■
époustouflante. Un moment de grâce technique comme l’une des bases du pliquait-elle entre deux séances de tra- crois absolument à ce que je fais. » JEAN-MARIE WYNANTS

17
Le Soir Mardi 21 mars 2017

18 LACULTURE

« Il faut refaire des films sur l


CINÉMA Après avoir filmé l’Afrique de long en large, Thierry Michel revient à ses belges racin
Son premier film, pause sabbatique, après toutes
mes années en Afrique. Je n’ai
un court-métrage, plus fait de film en Belgique de-
s’intéressait déjà puis un certain temps. En 25
aux régions minières. ans, j’en ai fait deux. Un sur
Alain Van der Biest, qui m’a va-
Avec « Les enfants lu beaucoup d’ennuis. L’autre
du Hasard », qui sort sur les neuf ans qu’a duré la
ce 22 mars, il observe construction de la gare de Liège.
J’ai donc eu besoin en quelque
une joyeuse bande sorte de me réenraciner. Et un
de gamins issus jour, alors que je visitais cette
de l’immigration mine, je rencontre, presque par
hasard, une bande de gamins
à Cheratte. avec leur institutrice. Je sympa-
thise avec celle-ci, Brigitte, qui
ENTRETIEN accepte que je vienne observer
’est un petit événement, un peu sa classe. C’est parti

C qu’il serait bien sot de ne


point saluer. Après avoir
parcouru de long en large et de
comme ça. De là, j’ai décidé de
faire un film sur les petits-en-
fants de mineurs, qui
haut en bas le monde, et ces der- font leur dernière année
nières années (surtout) l’Afrique de primaire.
noire, voici Thierry Michel qui, à
l’âge où ses compatriotes partent Pourquoi le thème de
Cinéaste
à la retraite, décide de revenir aux
sources : celles de son pays, et
l’enfance, que vous aviez
déjà traité par le passé,
de
celles de l’enfance.
Ce mercredi 22 mars, un an
vous est-il si cher ?
Parce qu’avec le thème de
l’engagement
Né en 1952 à Charleroi,
tout juste après les doubles atten- l’enfance, il y a celui de
Thierry Michel est le réalisa-
tats de Bruxelles, sortira sur nos la quête du bonheur. De-
teur d’une trentaine de films,
écrans son dernier film, Les en- puis longtemps, je pense
tournés depuis ses débuts en
fants du Hasard, coréalisé avec qu’il faut refaire des
1970 et souvent primés.
Pascal Colson. Un film que les films sur le bonheur. Je
Ses films, dont la plupart
deux hommes ont tourné dans la vais aujourd’hui vers
sont des documentaires, ne
région liégeoise, à l’école commu- l’enfance pour recher-
cachent pas leurs engage-
nale de Cheratte, face aux fasci- cher cette forme de bon-
ments, tantôt pour prôner
nants vestiges du charbonnage du heur. Et je choisis cette
les résistances aux pouvoirs,
Hasard. tranche d’âge de dix,
tantôt pour brandir le sens
Pour Thierry Michel, qui a rela- onze ans car c’est à la
de la solidarité vis-à-vis des
tivement peu filmé son pays, c’est fois le moment de la fin
plus démunis. Ils ont été
l’occasion de déclarer sa flamme à de l’enfance et du cocon
tournés notamment au
un milieu qu’il observe depuis ses scolaire, le début du
Congo, au Brésil, en Iran ou
débuts (Mines, en 1970), alors questionnement sur le
en pays de Charleroi.
qu’il n’avait pas vingt ans. L’oc- monde, et c’est néan-
casion aussi de réagir à sa façon moins encore le temps de
aux événements tragiques de l’an l’innocence et de la spon-
dernier. tanéité.
En se centrant sur le portrait de Brigitte (à gauche) et sa classe, devant la caméra de Thierry Michel et Pascal Colson. « J’ai choisi cette tranche
groupe d’enfants de l’immigra- Votre film suit ces en- d’âge de dix, onze ans, explique Michel, car c’est à la fois le moment de la fin de l’enfance et c’est encore
tion, pour la plupart musulmans fants durant une saison. le temps de l’innocence et de la spontanéité. » © DR
et d’origine turque, ce film, dont Une saison particulière,
le tournage fut secoué par le choc
du 22 mars, ambitionne de rame-
subitement interrompue
par les attentats. Com- « Ce film fait sulmans, qu’ils soient chiites ou
sunnites.
plus de quarante ans sont venus
témoigner pour dire combien
ner un peu d’espérance et de sou-
rire au sein d’un monde aujour-
ment avez-vous filmé
cette irruption brutale,
référence Votre film dresse le portrait
elle avait orienté leur destin.

d’hui dominé par l’angoisse et


tenté par le rejet de l’autre. Di-
dans le quotidien des
enfants ?
à ma mère, d’une magnifique enseignante.
L’autorité naturelle et les quali-
Quel fut votre rapport à l’école,
dans votre enfance ?
sons-le sans ambages : Michel et
Colson relèvent ce défi avec un
Nous avons commencé le
film avant les attentats,
qui était une tés de cette femme hors norme
laissent paradoxalement en-
Il était bon dans le primaire.
Plus tumultueux dans le secon-
pur bonheur. Leur film est une
vraie réussite.
qui nous ont pris par surprise,
pendant le tournage. Ce jour-là,
que le monde aille si mal. Je
crois qu’il y a toujours eu des
enseignante tendre que l’enseignement tient
moins à une méthode pédago-
daire puisque j’ai dû quitter le
collège, à la demande de la di-

Pourquoi revenir aujourd’hui,


et une fois au courant des événe-
ments, je me suis rendu dans
flux et des reflux dans l’histoire
universelle. Face à des situa-
très engagée » gique qu’à la qualité humaine
d’un homme ou d’une femme.
rection. J’ai, à la suite de ça, dé-
cidé d’étudier par moi-même,
après avoir couru le monde, à l’école, où les enfants étaient tions abominables, comme au Chaque classe est une alchimie chez moi. J’ai fait le jury cen-
un sujet qui s’inscrit dans le coincés, et ne pouvaient pas en Congo et dans mon film sur le Bien sûr. Nous n’avons pas fait entre une personne et des en- tral, ce qui m’a permis de termi-
décor de la société belge ? sortir. docteur Mukwege, il y a des d’anticorps. On est ébranlé par fants. Et chaque fois tout peut se ner mes humanités à seize ans
Question de hasard et de néces- femmes qui ont eu une capacité pas grand-chose. Alors ce qui passer. Le professeur peut et d’entrer à cet âge-là à l’IAD.
sité. Le hasard, c’est le cas de le La quête du bonheur dont vous de résilience et de résistance ad- s’est passé chez nous est horrible, prendre les élèves en otage, faire Où j’ai été aussi expulsé. Globa-
dire, puisque le charbonnage parlez, elle vient aussi de là : en mirable. C’est souvent là où il y évidemment. Mais n’oublions du chantage, créer des dettes af- lement, j’avais un mauvais rap-
s’appelait le Hasard. Quand on réaction aux événements ? a le plus d’horreurs qu’il y a pas que c’est ce qui se passe tous fectives. La vocation, ça ne s’ap- port à l’autorité.
me demande quel est l’objet que Elle vient du ras-le-bol vis-à-vis aussi le plus d’espoir. les mois, sinon toutes les se- prend pas. Vous voulez que je
je voudrais garder, je réponds : d’un discours cynique, défai- maines au Moyen-Orient. Et vous dise ? Ce film fait référence Avez-vous repensé, face aux
la lampe de mineur de mon tiste, démobilisateur. Le monde Vous voulez dire que chez nous, n’oublions pas non plus que les à ma mère, qui était une ensei- enfants de l’école du Hasard,
grand-père. Au-delà de ça, j’ai va mal et on devrait se replier ? nous serions frileux face aux premières victimes du terro- gnante très engagée. Quand elle aux gosses de Rio, à qui vous
eu besoin à un moment d’une Non ! D’abord je ne crois pas drames ? risme islamique sont des mu- est morte, d’anciens élèves de aviez consacré un film, en

réalité sociale Cheratte rayonne avec la classe de Madame Pirlet


ervez-vous ! Dans le fromage il n’y a Congo pour Thierry. Un rapport frontal à aux côtés des Espagnols et Italiens. pas un problème, poursuit celle qui n’est
S pas de porc ! » Lancée à la canto-
nade, par-delà les tables emplies de pe-
la réalité sociale en lien direct avec ses ra-
cines. « Il m’a fallu trois mois de ré-
Après tant d’années passées à jeter des
ponts, Brigitte connaît la plupart des fa-
pas croyante mais milite pour le respect
mutuel. À l’école, on fête le ramadan,
tits plats pour le repas de Noël, l’invita- flexion pour accepter qu’ils viennent fil- milles. Invitée aux mariages, elle balade mais aussi Noël et le carnaval. Je fais
tion pourrait ressembler à une moquerie mer en classe. A 60 ans, je suis heureuse son appareil photo et d’un regard tendre sans cesse des parallèles entre la religion
au goût douteux. Dans la bouche de Bri- dans mon boulot, je n’ai pas envie de fixe les moments chaleureux passés avec et les valeurs. “Allah dit que” : je ne crois
gitte Waroquier, alias Madame Pirlet, prendre ma pension. Je n’avais pas spé- ses anciens élèves devenus adultes. « Je pas et pourtant je fais la même chose ! »
c’est de la bienveillance non sans cialement besoin de ce type de reconnais- connais les habitudes des familles, leurs En classe, sous les caméras de Thierry
quelques épices. Une façon douce de sance. » Après une année de tournage et contraintes liées à la religion. Je peux al- Michel et Pascal Colson, Madame Pirlet
faire du rentre-dedans, houspiller pour la vision du film où Cheratte rayonne de ler prendre un thé à la mosquée ou aller passe des conjugaisons aux attentats du
aller de l’avant. « J’aime bien que les bonheur, Brigitte ne le regrette pas. « Ce au café turc, explique celle qui s’emploie 22 mars. « Tuer les gens, ce n’est pas être
élèves participent. Il faut toujours des fut une aventure extraordinaire ! » à ouvrir des portes. Cheratte, de par sa musulman », lance Dilaï. « Et pourtant,
projets pour sortir d’un certain enferme- Cheratte, ses deux mosquées, son géographie, est un quartier fermé. C’est les terroristes, ils disent qu’ils sont mu-
ment », explique l’institutrice de 5e et 6e temple protestant et son église. Une cité important que les élèves découvrent à la sulmans », rétorque l’institutrice. À la
primaires de l’école communale de Che- coincée entre l’autoroute et la voie de fois leurs racines et sortent de leur quar- fois cash et tendre, elle secoue les en-
ratte, qui crève l’écran dans le film de chemin de fer, une rue au pied de l’ancien tier, sans que cela soit nécessairement un fants, histoire de leur donner un avant-
Thierry Michel et Pascal Colson. charbonnage du Hasard, fermé il y a pile- aller-retour pour la Turquie. » goût du grand bond dans le secondaire.
Tous deux Carolos d’origine et Liégeois poil quarante ans. « Qui prend religion Rien n’est définitivement acquis : une « J’essaie de pousser chacun au maxi-
d’adoption, Brigitte Waroquier et Thier- islamique cette année ? Tout le monde petite fille, as du ballon rond, ne peut mum de son potentiel. » Dans le film, une
ry Michel étaient faits pour se rencon- sauf Lucas et Melinda. Très bien, on sera plus y toucher depuis qu’elle est en se- des élèves échoue au CEB. « Elle a recom-
trer. Une mère engagée, institutrice pour trois comme ça », rigole Madame Pirlet à condaire. Le conservatisme n’est jamais mencé cette année et maintenant elle n’est
l’un, travailleuse sociale pour l’autre. Un l’entame de l’année scolaire. Mehmet loin… « Oui, la religion peut parfois plus en échec, elle est fière d’elle-même.
même mouvement de balancier entre le Can, Dilaï, Berat, … La plupart des en- constituer un obstacle mais je constate Elle va le réussir. Le CEB, c’est la clé de
terreau social et les échappées au fil de fants sont d’origine turque, leurs grands- que 100 % des élèves participent aux Brigitte Waroquier, alias madame Pirlet. leur avenir. » ■
l’eau, la Meuse pour Brigitte, le fleuve pères étant venus travailler dans la mine, voyages et que la mixité à la piscine n’est © DR PHILIPPE BODEUX

18

Le Soir Mardi 21 mars 2017

LACULTURE 19

e bonheur »
nes
Drake sort
un vrai-faux
nouvel album
aventureux
l’école. » C’est lui aussi qui m’a MUSIQUE « More
pris comme assistant. Life » est disponible
Vous avez évoqué le souvenir de
votre mère. Votre père a-t-il lui e week-end a donc vu le jour
aussi eu une influence sur l’être
politique que vous êtes deve-
C le nouvel album de Drake,
More Life. Enfin, « nouvel al-
nu ? bum », c’est compliqué. Selon
Mon père était très intéressé par l’intéressé, More Life est une
la politique. Mais pas vraiment playlist. Sa première. Un genre
dans le même sens. Je pense d’album qui n’en est pas vrai-
qu’il a fait, jeune, sa révolte ment un, mais plutôt une compi-
contre une certaine bourgeoisie lation de nouveaux titre (« a bo-
catholique. Mais il l’a faite en dy of work ») « qui fait le pont
faisant le choix du rexisme. Il entre des sorties majeures (major
n’a pas été collaborateur, mais il releases) ». Un peu comme une
a quand même été arrêté après mixtape, sauf que désormais on
la guerre. Rendez-vous compte dit playlist. De quoi parlons-
que des trotskistes de Gilly ont à nous ?
l’époque défendu mon père, Techniquement parlant, la
alors qu’il n’était pas dans leur playlist est une liste de chansons
camp, car il était injustement qu’on peut écouter dans l’ordre
accusé. ou en mode shuffle, à sa guise.
Mais cette appellation a proba-
Vous avez du coup grandi en blement plus à voir avec une
opposition à ce père ? stratégie marketing et la façon
J’étais en désaccord avec lui, qui de sortir le disque, à savoir uni-
était éditeur responsable d’une quement en numérique, avec un
revue de droite nationaliste bel- dispositif promo beaucoup
gicaine. Mais je n’ai pas eu de moins lourd que pour une sortie
conflit, non, ni de problème fon- « majeure » comme le multipla-
damental, dans la mesure où tiné Views de 2016. En quelque
mon père a accepté mes orienta- sorte, la forme a pris le dessus
tions. À la maison familiale, j’ai sur le contenu.
logé toute une série d’agitateurs Or, avec ses vingt-deux titres,
trotskistes. Eh bien, il ne s’y est ses invités de marque (Kanye
même pas opposé. Mon père m’a West, le master en trap Young
par contre appris, comme ma Thug, la nouvelle coqueluche
mère, la liberté. Le sens de l’ef- Sampha…) et son tube « Fake
fort. La discipline. L’autonomie. Love » sorti il y a quelques mois,
Je roulais à vélo avant tout le More Life est bien plus qu’un
monde. J’avais fini mes huma- disque bouche-trou. D’autant
nités à seize ans. À dix-sept, je que ce parti pris nouvel album
suis parti dans le Sud algérien. mais pas trop laisse à Drake plus
Je n’ai jamais eu le moindre de liberté pour s’aventurer vers
contrôle sur ma liberté… bien des terrains non balisés en lais-
au contraire. C’est paradoxal. sant plus d’espace à ses invités.
Ainsi, sans qu’il s’agisse d’une
Comment vous sentez-vous, véritable révolution, les styles
dans notre époque, celle de abordés sont ici plus larges qu’à
Trump, des migrants et du ter- l’accoutumée. Drake touche à
rorisme ? l’afrobeat, au dancehall et au
1990 ? gile : la lutte contre les mar- Je suis effrayé par le fait que les grime en plus du hip-hop et du
Oui, bien sûr. Tout en me disant chands du temple, le sens du sa- Américains ont élu Trump. Que R’nB. Les invités ne sont pas là
qu’à la fois ça n’avait rien à crifice, la défense des opprimés les Français sont dans une si- que pour leur nom, ils apportent
voir. Les gosses de Rio luttaient et des exclus. Puis, mon engage- tuation extrêmement chaotique, un vrai plus aux titres sur les-
dans les rues pour survivre, ment politique a évolué. En 68, tant culturellement qu’intellec- quels ils apparaissent et le sujet
alors que ceux de Cheratte sont j’avais quinze, seize ans. Ça m’a tuellement. On a l’impression favori du rappeur (lui-même) est
préservés. Maintenant, ce qui fort ébranlé. Mon côté chrétien qu’il n’y a plus, là-bas, un capi- quelque peu mis en mode mi-
m’a intéressé chez les deux, mais de gauche n’a pas résisté à la taine pour donner une perspec- neur. Ce qui n’est pas désa-
au fond dans toute mon œuvre, force des événements. J’ai rom- tive. Sauf, mais dans une cer- gréable. Pour le reste, si le disque
c’est le thème de la résistance hu- pu avec la religion, et me suis taine mesure, des gens comme est certes un peu fourre-tout
maine. Résistance contre l’op- engagé de façon de plus en plus Hamon ou Mélenchon, et bien (mais c’est aussi l’idée), s’il n’a
pression, l’humiliation, l’ex- radicale, ce qui m’a mené vers le que les deux soient peu compa- peut-être pas reçu le traitement
ploitation. Mes films, qu’ils syndicalisme. Je voulais partir. tibles. Le terrorisme va-t-il pou- de production léché réservé à ses
soient tournés en Iran, au Je n’avais jamais quitté Charle- voir se développer davantage ? albums « majeurs » (ce n’est pas
Congo ou ailleurs, évoquent roi. Alors à dix-sept ans, je suis En Afrique, sans doute. Il y a un non plus un mal), il mérite d’être
tous la résistance aux pouvoirs. parti et j’ai fait une année besoin, dans le monde actuel, considéré comme un album à
Pouvoirs religieux, politiques, d’usine, dans quatre entreprises d’un pouvoir plus fort. On voit part entière dans la discographie
économiques, militaires… différentes. bien que quelqu’un comme Pou- du rappeur canadien.
tine a ses aficionados. Pour re- Pour le reste, notons que le
Ce sens de la résistance vient-il Que cherchiez-vous dans ces venir au film et rester sur le titre More Life vient de l’argot ja-
de votre éducation ? expériences à l’usine ? thème de l’autorité, quand vous maïcain et signifie quelque chose
Très jeune, la révolte est arrivée Je voulais comprendre. Me rap- avez quelqu’un, comme Brigitte, comme « continuer à profiter de
chez moi avec la religion. Et procher d’un milieu social que qui assume une autorité avec la vie ». La photo de pochette re-
avec un film de Pasolini que je connaissais mal, étant un générosité, énergie, créativité, présente Dennis Graham, le père
j’avais découvert à 12 ans, en re- privilégié. C’est par là que j’ai empathie, eh bien tout va bien, de Drake, ancien batteur pour
traite scolaire : L’Evangile selon rencontré un jour Paul Meyer, tout va mieux. C’est un peu de Jerry Lee Lewis et cousin du
saint Matthieu. Il y avait ce dis- qui tournait dans le milieu syn- cela qu’on a besoin aujour- bassiste Larry Graham. ■
cours sur la montagne qui était dical. C’est lui qui m’a pris en d’hui : des consciences morales, DIDIER ZACHARIE
redoutable. Jeune chrétien cher- main, en me disant : « Mainte- qui sont comme des phares. ■
chant ses valeurs, j’ai été mar- nant tu vas arrêter de faire des Propos recueillis par More Life
qué par cette lecture de l’Evan- conneries et tu vas retourner à NICOLAS CROUSSE ✶✶✶
DRAKE
Disponible en streaming
AVANT-PREMIÈRE et téléchargement.

« En venant en Belgique, charbonnage promis à une réhabilitation –


nous avons appris à vivre » après 40 ans d’abandon – et montre ces en- LESBRÈVES
fants questionnant leurs racines en interro-
« Voir autant de belles choses qui se passent à geant leurs grands-parents. « Je me rappelle CINÉMA
Cheratte, cela fait plaisir », sourient Elif et Bey- ces camions chargés à craquer, ramenant en Monica Bellucci
han, deux mamans émues à l’avant-première Turquie les mineurs quand le charbonnage a présidente à Cannes
du film au cinéma « Le Parc » à Droixhe. Un
fermé, poursuit Elif. Comment ont-ils pu Monica Bellucci, 52 ans, sera
précipité de félicité jaillit de cette plongée en
milieu fermé où le mélange « charbonnage travailler et se comprendre avec les autres la maîtresse des cérémonies
abandonné-cité-islam-isolement-école », au mineurs ? » « En venant en Belgique, nous avons d’ouverture et de clôture du
lieu d’exploser, livre un récit apaisé, selon une appris à vivre », témoigne, au bord des larmes, 70e Festival de Cannes (17-28
alchimie qui laisse pantois. cette grand-mère interrogée dans le film par mai), fonction qu’elle a déjà
« Je suis tout de même un peu perdue », confie les enfants. occupée en 2003. En 2006
Elif, la quarantaine, qui a fait le choix, il y a Un grand-père est décédé depuis le tournage, elle fut membre du jury sous
deux ans, de porter le voile. « J’ai peur quand je à 94 ans. « Je suis heureux que les enfants aient la présidence de Wong Kar- hauts-
de-france
vois un homme barbu mais malgré tout, il faut pu le rencontrer, explique Yusuf, 43 ans. Ils wai. Elle est actuellement à
pouvoir dépasser les apparences, se parler et se connaissent ainsi leur histoire, n’oublient pas l’affiche du dernier Kusturica
comprendre », poursuit celle qui aime à discu- leurs coutumes et voient leur avenir de manière On the Milky Road. (afp)
ter avec sa voisine, fervente catholique. positive. »
Les enfants du Hasard explore les entrailles du PH.BX

19
Le Soir Mardi 21 mars 2017

20 FORUM
le débat du jour

Les nouveaux médias sont-ils


les alliés de la langue française
Les SMS, Louise-Amélie « On n’a jamais autant écrit Jean-Marie
les e-mails
et les réseaux
Cougnon
Louise-Amélie Cougnon est
qu’aujourd’hui » Klinkenberg
Jean-Marie Klinkenberg est
chargée de recherche du vec les SMS, les e-mails, niveau de la langue elle- sociaux, ils crient eux-mêmes un linguiste et sémioticien
sociaux ont FNRS. Elle est docteure en
linguistique (UCL). Sa thèse
A les réseaux sociaux, l’écrit
a pris une place qu’il n’avait
même ?
L’hypothèse sur laquelle nous
au danger, soulignent le ca-
ractère sacré de la langue et
belge. Professeur émérite de
l'Université de Liège depuis
révolutionné de doctorat portait sur l’ana- encore jamais eue, selon la avons travaillé est la sui- voient dans celui-ci une né- 2010, il y enseigne les
lyse des « écrits SMS » à chercheuse Louise-Amélie vante : il n’est pas question cessité d’intercompréhension. sciences du langage, et
la pratique travers la francophonie. Cougnon. d’incompétence mais de pluri- spécialement la sémiotique
Depuis lors, elle a lancé le compétences. Cette hypothèse Les SMS, les e-mails, les ré- et la rhétorique, mais aussi
de l’écrit. Pour projet « Vos pouces pour la Est-ce que les SMS, les e- a ensuite été testée et validée. seaux sociaux ont-ils donné un les cultures francophones.
Dans le travail que nous nouveau souffle à l’écrit ?
le meilleur ou science » qui a pour but
d’étudier « la pluricompé-
mails, les réseaux sociaux ont
modifié la langue française ? avons mené, il était question Partout dans le monde, des
Il est l’auteur de plusieurs
ouvrages, dont « La Langue
pour le pire ? tence des jeunes et moins
jeunes à l’heure du numé-
Il faut distinguer la langue et
la pratique écrite ou orale de
de voir comment des per-
sonnes de 14 à 40 ans fai-
études ont porté sur le sujet.
Auparavant, on écrivait peu,
dans la cité. Vivre et penser
l'équité culturelle » et « Pré-
La question rique ». celle-ci. À la question de sa-
voir si les SMS, les e-mails et
saient varier leurs codes écrits
en fonction de situations de
voire pas, l’écrit était le fait
des élites. Désormais, tout le
cis de sémiotique générale ».

se pose alors les réseaux sociaux ont modi-


fié la langue française, je
communication. Les résultats
sont probants. En termes de
monde ou quasiment tout le
monde écrit tout le temps. On
que débute réponds non : la langue fran-
çaise reste la langue fran-
fautes d’orthographe - par
exemple le fait de confondre
n’a jamais autant écrit. Ce
retour à l’écrit est un phéno-
l’édition 2017 çaise. Est-ce qu’en revanche,
ils ont modifié la pratique
participe passé et infinitif -
on est dans les mêmes statis-
mène extraordinaire pour un
linguiste. Au-delà, l’usage des
de « Langue écrite de cette langue, sa codi-
fication ? Oui, évidemment et
tiques qu’il y a 50 ans. Il n’y
a pas davantage d’erreurs que
technologies participe à la
survivance des langues. Dans
française de nombreuses façons. On
voit des modifications au
jadis. Il y a en revanche tout
ce jeu sur le code. Au niveau
les corpus de SMS que l’on a
pu étudier en Belgique, en
en fête ». niveau de la syntaxe de plus
en plus similaire à celle de
des jeunes, la théorie de base
voudrait que si on pratique
Suisse, au Québec, on voit
énormément de traces de par-
l’oral, plus spontanée, moins mal, on apprend mal. Mais lers régionaux, on en voit
formelle. On voit aussi des les jeunes ont une pratique de plus que d’anglicismes alors
modifications de l’ortho- l’écrit totalement normée à qu’on crie toujours à l’inva-
graphe, de la graphie et des l’école. Celle-ci continue à les sion de la langue anglaise.
jeux sur la langue basés no- instruire quand par ailleurs Pourquoi est-ce que ces nou-
tamment sur la phonétisa- ils pratiquent sur les réseaux velles technologies participent
tion. On voit encore l’inser- sociaux. Quand ils écrivent à à la survivance des langues ?
tion des « émoticônes ». Ces leurs parents ou à des profes- Parce qu’une langue, lors-
trois aspects forment les seurs, ils doivent tendre vers qu’elle ne s’écrit plus, meurt.
transformations de la pra- un écrit formel. Les enquêtes Et donc le retour à l’écrit
tique écrite de la langue. sociolinguistiques indiquent permet de recodifier des
encore que les jeunes sont les langues qui n’ont presque
Est-ce que ces modifications plus grands défenseurs de la plus de formes écrites, ou en
au niveau de la pratique ne langue française. Quand on tout cas des formes écrites très
risquent pas, à la faveur de leur demande par exemple ce variables. ■
confusions, de s’imposer qu’ils pensent des fautes d’or- Propos recueillis par
comme des changements au thographe sur les réseaux MATHIEU COLINET

la carte blanche
Marie Nagy Ex-députée, cheffe de Groupe EcoloGroen au Conseil Communal de la Ville de Bruxelles

Veut-on faire d’Ecolo le nouveau porte-drapeau du « come-bac


Les discours de certains man- lité, d’ouverture et de lutte contre la politique ? Envoyer un message comme nelle ne nous mènera qu’à des
dataires Ecolo tendent à incri- les discriminations. Dans le même ordre d’idées, celui-là à la communauté de nouvelles confrontations.
miner l’évocation du principe Dans une interview récente pa- l’évolution de mon groupe poli- confession musulmane et faire Est-ce vraiment responsable de
de neutralité comme instru- rue dans Le Vif, Philippe Lam- tique local m’inquiète. Sa posi- accroire l’idée que le principe de la part d’Ecolo de renforcer le
ment de stigmatisation berts, parlementaire européen tion sur la neutralité et la laïcité neutralité la discrimine ne va pas sentiment de discrimination
de la communauté musulmane. Ecolo, considère que la laïcité re- dans les institutions prend une faciliter, chez certains tout au chez certains jeunes musul-
Une démarche irresponsable vient à nier toute aspiration spiri- orientation qui ne me paraît pas moins, la compréhension de ce mans ? Ne devons-nous pas, au
et dangereuse pour notre vivre tuelle qu’il ne semble, au passage, être conforme aux valeurs défen- que sont les objectifs de neutrali- contraire, nous appliquer à faire
ensemble. accorder qu’aux convictions reli- dues par Ecolo en vue de rendre té dans l’enseignement public de la pédagogie avec les citoyens
gieuses. Il déclare qu’« en Europe, possible le « vivre ensemble » « qui vise à garantir le respect des et leur expliquer que la neutralité
ruxelles est une ville mar- depuis les Lumières, le combat dans le respect d’un socle com- convictions personnelles de cha- et la laïcité visent précisément à
B quée plus que toute autre
par l’immigration. Ce constat im-
pour le libre examen, pour la re-
connaissance d’un être humain
mun. J’ai porté la question de la cun et l’épanouissement de nos
ligne politique d’Ecolo en la ma- enfants ».
renforcer l’égalité et donner les
mêmes chances à chacun ? Nous
pose à ses responsables de s’ac- capable de penser par lui-même, tière au niveau des instances fé- l’oublions trop souvent : c’est le
corder sur un récit commun qui a été un combat difficile contre le dérales sans obtenir à ce jour de Conforter le sentiment que fondement du principe de la sé-
permette aux Bruxellois de se pouvoir des Eglises chrétiennes. réponse claire. Est-ce un débat la discrimination est paration du religieux et de la ges-
projeter ensemble dans leur ave- Ce combat de la laïcité devait être qui fait peur ? intentionnelle nous mènera à tion publique !
nir. Il importe, dès lors, de bien mené. Mais je pense que c’est allé Diverses interventions, en in- des nouvelles confrontations Nous, écologistes, devons être
choisir les mots. Favoriser le vivre trop loin ». terne comme en public, de porteurs d’un projet qui valorise
ensemble, bâtir une société inclu- collègues Ecolo à la Ville de Que l’on puisse contester les ré- les opportunités plutôt que d’exa-
sive fondée sur l’égalité exige de Bruxelles me posent en effet pro- sultats de cette approche laïque cerber les divisions. Nous devons
renoncer aux concepts qui di- Diverses interventions blème. Comment peut-on affir- me semble faire partie du débat nous atteler à lutter contre les
visent. de collègues Ecolo mer que « les politiques de neu- politique. Mais que, délibéré- discriminations et, avec la même
Cette question est au cœur de à la Ville de Bruxelles tralité ont comme objectif de créer ment, on la disqualifie en lui im- vigueur, réfuter tout discours qui
mon engagement. Militante Eco- me posent problème de la discrimination » ? Com- putant une volonté de discrimi- attise les peurs.
lo depuis 1982 et mandataire po- ment, depuis les bancs d’Ecolo- ner la communauté musulmane La poursuite de l’égalité de
litique à différents niveaux, j’ai la Cette tendance manifeste au Groen au conseil communal, me semble irresponsable voire traitement de tous les citoyens a
chance de parcourir Bruxelles de retour du religieux dans l’espace peut-on aller jusqu’à déclarer aux dangereux. toujours été l’un des piliers de
long en large et de rencontrer les public doit être confrontée à une autorités de la Ville qu’« au nom Pour avoir beaucoup écouté les mon action, comme d’ailleurs des
populations les plus diverses. Je approche qui cherche des solu- de ce principe de neutralité que griefs de certains jeunes ou de
suis toujours frappée par la diver- tions réelles aux défis de notre so- vous utilisez comme instrument certains groupes, je le sais, il Le retour du religieux
sité des parcours et par la déter- ciété. Veut-on faire d’Ecolo le de discrimination et de stigmati- existe une forme de haine contre dans l’espace public doit être
mination de nombreux Bruxel- nouveau porte-drapeau du sation d’une certaine commu- notre société. Elle s’exprime soit confronté à une approche qui
lois à améliorer leur vie et celle de « come-back religieux » et, ce fai- nauté , vous bafouez la dignité de par le repli, soit même par l’agres- cherche des solutions réelles
leurs proches. J’ai également tou- sant, d’une approche commu- ces femmes » ? (Compte rendu du sion. Conforter le sentiment que aux défis de notre société,
jours défendu les principes d’éga- nautariste, voire électoraliste de CC du 3/10/2016). la discrimination est intention- estime Marie Nagy. © LE SOIR
20
Le Soir Mardi 21 mars 2017

FORUM 21

alternatives
Jean-François Kahn Journaliste et essayiste

ou non Stalinisme
de droite
e? O n en découvre tous les jours.
D’abord que nos impôts
(pour une infime partie certes)
servirent à payer le mariage de la
le grand capital, le capitalisme
déchaîné et sauvage, le libéra-
lisme, l’argent, les riches, les
grandes écoles…
même de la prégnance de cette
forme de pensée excluante). Or,
qu’a-t-on vu apparaître, en
France, ces derniers temps ? Une

« Les nouveaux médias fille de l’excellent François Fillon


et les premiers loyers de son fis-
ton.
Discours classique et bien
connu disais-je… Sauf que – et là
réside l’absolue étrangeté – les
droite qui considère que tout ce
qui ne se range pas à 100 % sous
son drapeau, qui ne reprend pas

stimulent la créativité » Ensuite qu’un costume, sur


mesure il est vrai, pouvait valoir
l’équivalent de quatre mois de sa-
diffuseurs de cette musique ne
sont ni le trotskiste Philippe Pou-
tou, ni le marxiste Jean-Luc Mé-
à son compte la totalité de son
catéchisme, est de gauche, voire
gauchiste : donc François Bayrou
’après Jean-Marie Klin- langues pérennes. Les langues mement lié à ces nouvelles laire à condition que, pendant ce lenchon, ni le tenant d’une est de gauche, Emmanuel Ma-
D kenberg, l’histoire des
langues est faite d’un mariage
qui ne se sont pas dotées
d’une écriture sont mortes.
formes de médias ne pousse-
rait-il pas à l’appauvrissement
laps de temps, on ne mange rien,
ce qui rendrait, au demeurant,
gauche radicale Benoît Hamon,
mais les partisans chauffés à
cron est de gauche, Alain Juppé
est de gauche, Nathalie Koscius-
régulier avec les technologies, du langage ? inutile de l’avoir fait tailler sur blanc de l’homme aux costumes ko-Morizet est de gauche,
même si le souci d’instanta- Avez-vous des exemples En effet, mais c’est principale- mesure. Il paraît que la qualité caviar : François Fillon. François Jacques Chirac, en fait, était de
néité, inhérent à ces nouvelles concrets de stimulation de ment un problème de civilisa- de la doublure justifie le prix fa- Fillon qu’un Martien débarqué gauche, et même Marine Le Pen
formes, peut parfois se révéler l’imagination ? tion général. Ce n’est pas ramineux du costard. Fillon n’est soudain en France pourrait donc révélerait des tendances gau-
néfaste à l’esprit critique. Toutes les abréviations pour seulement une question de pourtant pas homme à retourner prendre pour un candidat com- chistes.
les SMS, comme par exemple langue, car la rapidité d’exé- sa veste. muniste stalinien de la grande Quant à ceux ou celles qui ex-
Pensez-vous que les nouveaux « 2m1 ». Cela fait penser à cution crée un nouveau rap- Et, pruneau sur le pudding, on époque, si, en lisant son pro- priment leurs doutes, prennent
médias sont les alliés de la l’invention des idéogrammes. port au temps. Nous sommes a appris que le candidat de la gramme par pure curiosité, il ne leurs distances, ils sont aussitôt
langue française ? Il y a des abréviations amu- dans une période d’accéléra- droite à l’élection présidentielle constatait que rien, absolument précipités en enfer : des traîtres,
Tout média est un allié. L’his- santes aussi, les émoticônes tion et cela crée de nouvelles s’était fait offrir cet habit de na- rien, bien au contraire, n’y est des déserteurs, des minables !
toire des langues est faite qui sont devenues presque un normes. Ce n’est pas vraiment bab par le même personnage qui, prévu contre les banques et les Or, les communistes staliniens
d’un mariage régulier avec les langage à part entière et qui un appauvrissement, car ce pendant des années, transporta banquiers, le grand capital et le n’avaient pas, eux-mêmes, de
technologies quand on re- sont dues aux nouvelles tech- sont surtout les manifesta- les valises de billets de banque capitalisme fut-il déchaîné, la mots trop forts pour diaboliser,
garde dans l’histoire de l’hu- nologies. Et elles ont donc tions particulières de la que des roitelets africains fai- haute finance, les riches, l’écono- et même criminaliser, ceux des
manité. L’invention de l’écri- engendré de nouvelles sémio- langue qui sont touchées, saient parvenir à Jacques Chirac. mie libérale… les grandes écoles. leurs qui manifestaient le
ture est allée dans tous les tiques. La langue n’est pas jamais la langue en elle- Il est évident que tout cela, On respire ! moindre désaccord : des rené-
sens, on a eu des idéo- toute seule. Elle va de pair même. J’ai plus de craintes ajouté au fait qu’on a fait salarier gats !
grammes, par exemple. Même avec d’autres moyens d’ex- quant à l’impact de l’immé- son épouse sur fonds publics Une pensée excluante Que nous disent en outre, au-
les écritures sont des analyses pression. Cela détermine aus- diateté des nouvelles technolo- pour qu’elle vous rapporte ce qui La musique est marxisto-stali- jourd’hui, les porte-parole de
de la langue. Elles réin- si des modes de lecture au gies sur l’esprit critique que se disait chez son coiffeur, finit nienne, mais les paroles doivent cette nouvelle droite ? Que l’en-
ventent la langue et tra- travers des caractères qu’on sur la langue. par plomber une campagne élec- tout à Milton Friedman. seignement de l’Histoire va se ré-
hissent forcément la réalité de regarde ou la couverture d’un torale. Ce qualificatif de « stalinien », sumer à la promotion d’un « ro-
celle-ci. Les médias d’aujour- livre, par exemple. Concrètement, avez-vous des Mais qui n’a jamais péché jette je ne l’emploie pas par hasard. Ce man national » et de ses héros
d’hui donnent de nouvelles exemples ? le premier poisson (poisson qui, qui caractérisait, en effet, le dis- emblématiques.
normes et stimulent la créati- Mais de toute manière, les Quand je reçois un courriel, comme chacun sait, pourrit tou- cours communiste du temps du Comme en Union soviétique.
vité. Lorsque l’on dispose, par gens s’adaptent en fonction par exemple, je me sens dans jours par la tête) : c’est, en fait, à stalinisme, c’est qu’il rejetait Qu’au nom d’une culture na-
exemple, de seulement du support, non ? l’obligation de répondre rela- un autre niveau que se situe la dans les ténèbres de la droite tionale identitaire, il faut bannir
quelques caractères, comme Même le plus inculte des tivement vite et, parfois, je le plus grande étrangeté de cette conservatrice – au mieux –, réac- tout multiculturalisme. C’est-à-
c’était le cas dans les SMS ou écoliers sait qu’il ne doit pas regrette. Ainsi, je ne prends campagne. tionnaire ou fasciste, tout ce qui dire toute diversité culturelle.
aujourd’hui sur le réseau écrire sa rédaction avec des pas forcément le temps, je n’ai Depuis quelques jours la ne se pliait pas à sa propre doxa. Comme en Union soviétique.
social Twitter, cela stimule abréviations. On s’adapte, pas suffisamment analysé la confrontation électorale est en Même les sociaux-démocrates Ainsi, après avoir vécu les mé-
l’invention de l’abréviation. donc. Nous mobilisons des situation, j’ai mal compris ce effet submergée par un discours, étaient traités de « social-fas- faits d’un stalinisme de gauche,
Exactement comme naguère le ressources différentes de la qu’on me demandait ou ma classique et bien connu, qui cistes ». (Il suffit de lire les tri- assistons-nous, aujourd’hui, à
télégramme, qui lui aussi a langue pour atteindre notre réponse a manqué de nuance. consiste à stigmatiser la banque bunes libres de Libération pour l’affirmation d’un stalinisme de
stimulé l’imagination, à sa objectif. Donc ça dépend à la J’ai donc plus la crainte de et les banquiers, la haute finance, s’aviser de la persistance et droite. ■
manière. Il n’y a rien de bou- fois de la technologie, des voir l’esprit critique et la
leversant. Ce sont des alliés supports et des rapports so- réflexion touchés par ce souci
car c’est nécessairement le ciaux. de l’instantanéité. ■
passage par ces nouvelles
à lire
Propos recueillis par
technologies qui rendra les Le souci d’instantanéité inti- SELIM DERKAOUI (st)

Hitler tel qu’en lui-même de superstructures – la bourgeoi-


sie, l’armée… – dépassant sa mé-
On recense plus de 10.000 publications diocre personne, tantôt comme
sur Hitler, dont quelques ouvrages de celui qui s’est simplement trouvé là
référence – au premier rang desquels « au bon endroit, au bon moment »,
trône celui de l’historien britannique Ian Ullrich se recentre sur l’homme.
Kershaw (traduit en français chez Flam- Il en ressort qu’Hitler était un dé-
marion). Pourtant, le personnage conti-
ck religieux » ? L’ascension
nue à fasciner chercheurs et éditeurs.
Témoin, cette nouvelle biographie si-
gnée par l’historien et journaliste alle-
magogue et un comédien de pre-
mier ordre, travaillant chacune de
ses prestations, qui réussit à se
1889-1939 mettre en scène comme un
combats menés par Ecolo. En VOLKER ULLRICH mand Volker Ullrich.
tant que parlementaire, j’ai dépo- « moine soldat » qui avait renoncé
Gallimard Les deux volumes offerts au public
sé ou cosigné des propositions de à tous les plaisirs personnels pour
1.232 p. (2 tomes), francophone sont consacrés à la mon-
loi pour la régularisation des se placer entièrement au service du
59 € tée en puissance du dictateur. Ullrich
sans-papiers et pour le droit de peuple et du Reich. Lorsque, à
annonce d’emblée qu’il ne propose pas
vote des citoyens n’ayant pas la d’interprétation vraiment nouvelle. Il partir de l’hiver 41-42, la guerre
nationalité belge. offre une synthèse des travaux exis- qu’il avait déclenchée vira au dé-
Nous nous sommes battus en- tants, en y intégrant quelques docu- sastre, ce mythe vola en éclats.
semble contre la discrimination ments récemment mis au jour. L’origina- Mais en attendant, il avait reçu du
et l’exclusion et encore aujour- lité de l’ouvrage réside dans son ap- peuple une sorte de blanc-seing
d’hui, nous continuons à nous proche. Alors qu’un certain nombre pour conduire la plus atroce des
battre pour l’accueil des réfugiés. d’études récentes avaient tendance à expériences politico-militaires de
Alors c’est avec confiance et en minimiser les « qualités » propres d’Hit- toute l’histoire de l’humanité…
toute amitié que j’invite Ecolo ler, le dépeignant tantôt comme le jouet WILLIAM BOURTON
– mais aussi les autres forma-
tions démocrates – à ouvrir rapi-

le tweet
dement un débat de clarification
nécessaire. De telles questions
appellent une autre réponse que
des slogans simplistes et clivants. Olivier Faure Député français (PS)
Elles exigent des capacités d’ou-
verture, de dialogue et, recon-
naissons-le, un effort supplé-
mentaire de formation à la démo- Fillon a changé de slogan et passe de la « vérité » à la « volonté » :
cratie et à la politique.
Nous, écologistes, devons ce
la volonté d’en finir avec la vérité…
débat à nos militants, à nos sym-
pathisants et à nos électeurs qui,
j’en suis convaincue, se recon-
naissent majoritairement dans
cette aspiration à bâtir ensemble La carte blanche d’Emmanuelle Bribosia (professeur de droit à l’ULB et directrice du Centre de droit européen)
une société inclusive. et Cecilia Rizcallah (aspirante FNRS rattachée à l’ULB et à l’USL-B). Les auteures estiment que l’arrêt rendu le 7 mars
Je n’aurais pas été fidèle à mon par la Cour de justice de l’UE concernant la demande d’une famille syrienne d’octroi par la Belgique d’un visa humanitaire
combat, ni loyale envers Ecolo, si ne clôt pas le débat sur l’obligation morale de l’Europe de respecter des valeurs humanistes fondamentales en matière
je n’avais pas fait entendre cette de dignité et de solidarité.
voix différente. ■
21
Le Soir Mardi 21 mars 2017

22 LADÉTENTE
LA BÉDÉ HIBAKUSHA (9) PAR THILDE BARBONI ET OLIVIER CINNA © AIRE LIBRE 2017 LES MOTS CROISÉS
Grille n° 4969 de Guy Hachette 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
FACILE
1
HORIZONTALEMENT.
1. Personne infidèle. 2. Retrouver ses racines profondes (se). 3. 2
Fournir pour sa part. 4. Efficace. Pour le contreplaqué. 5. Pris pour
un œuf ? Couvent fortifié. 6. Demi de pilier anglais. Travaille pour 3
éviter le trou. 7. Achevé. Parlez prudemment de son maire... 8. Coin
de Côte-d’Or. Bébêtes qui montent... 9. Association de blancs et de 4
jaunes. 10. Personnes choisies. Célèbre palindrome de l’Orne.
5

VERTICALEMENT. 6
1. Marqué par une émotion. 2. D’un ordre rampant. 3. Humer. 7
Adverbe de lieu. 4. À l’écart. Distributrice de friandises. 5. Sorte de
boudin indigeste. Protocoles. 6. Période des amours. Qui concerne 8
un viscère. 7. Maladies de peau. 8. Ancien lettré. Fait une place. 9.
Pour se pencher, mais pas pour plier. Contribution patronale. 10. 9
Chicaneuses.
10

Grille n° 1107 de Mathieu Rhuys 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

HORIZONTALEMENT. A
A. C’est extrêmement sérieux. B. Dont la façade a été nettoyée.
Début d’émission. C. Pierres semi-précieuses à reflets irisés. Prairie B
naturelle. D. Vêtement à manches longues et à boutons. Ils sont
C
marqués par le fer à repasser. E. Qui est donc bien arrivé. Partie
la plus élevée du sapin. F. Tiraillée de tous les côtés. G. Ils sont D
opposés aux dames. H. Les bêtes s’en repaissent. Elles sont en reste.
I. Vieil alliage. Pièce d’échiquier. J. Sans grande hardiesse. E

VERTICALEMENT. F
1. Le chien le pousse en montrant les dents. 2. Réparer un vêtement G
usagé. 3. Partie inférieure d’un cours d’eau. Etat indien réputé pour
son thé. 4. Notions de prix. Mesure chinoise. 5. Morceau d’archipel. H
Du titane. Fausse note. 6. Possessif. C’est un réel enchantement ! 7.
Pronom réfléchi. Ancien marais desséché. 8. Rabattre. Au large des I
côtes Rochelaises. 9. Passibles de châtiment. Un parfait inconnu. 10.
Elagabal fut son grand prêtre. On y prend du repos. J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1
2
LE SUDOKU 3
4
5
Remplissez la grille de sorte que

Solution n° 4968
7 4 1 6
chaque ligne, chaque colonne 7
et chaque carré contiennent les 9 6 4 8
chiffres de 1 à 9. 9
1 10

8 9 1 6 7 2 4 5 3
6 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
A D E S P O T I Q U E
3 2 6 4 1 5 8 7 9 9 2 7 4 3 B E V E I L F U T S
5 7 4 8 9 3 2 6 1 C D A N S E E E R
9 8 2 7 6 1 3 4 5 4 3 8 9 D O S T I N I T I E
4 1 5 3 2 9 6 8 7 E M I E N N E E L U
8 1 5

Solution n° 1106
7 6 3 5 8 4 1 9 2 F M O O E M U L E
6 5 7 2 3 8 9 1 4 6 7 G
H
A
G
N A
A
R
M O
M I R
U R S
O
P
1 3 8 9 4 7 5 2 6
2 4 9 1 5 6 7 3 8 5 4 6 2 I E C R A S E E O O
J R I E L T R A C E

LA MÉTÉO LES PRÉVISIONS À 8 JOURS, BELGIQUE, MONDE PLAGES www.lesoir.be

AUJOURD’HUI Ajaccio
Amsterdam
11/17 • E
6/9 • S
MERCREDI Le matin, toutes les régions profiteront de
7° / 11° Ankara 3/14 • E
belles périodes de soleil. L’après-midi, les
LEVER À 6H42
COUCHER À 18H57
Antalya 9/20 • S 12 nuages s’amoncelleront à partir du littoral et il
7° / 11° Athènes 10/20 • S finira par pleuvoir sur le Nord-Ouest. Le vent
6° / 10° de sud sera modéré à assez fort et les maxima
DERNIER QUARTIER
P.L. LE 11/04
Barcelone
Belgrade
11/17 • E
9/23 • S 2 iront de 9 à 13 degrés.
7° / 10°
Benidorm 13/21 • S
6° / 10° Berlin 9/13 • P
10 6° / 11° Berne 5/13 • E Ephémérides
Bordeaux 9/11 • P Soleil lever: 6h40 - coucher: 18h59
6° / 10°
7 Bratislava 8/17 • E Lune lever: 3h36 - coucher: 12h40
4° / 6° Bruxelles 7/10 • E Ostende marées hautes 8h11 et 20h57
6° / 9° marées basses 2h25 et 14h56
VENT MODÉRÉ DE SECTEUR OUEST
Bucarest
Budapest
5/19 • S
7/18 • E JEUDI Anvers marées hautes 10h30 et 23h05
Copenhague 5/10 • E marées basses 3h53 et 16h31
Ephémérides
8° / 9°
Dublin 0/6 • P 12
Soleil lever: 6h42 - coucher: 18h57 Florence 8/21 • E
Lune lever: 2h49 - coucher: 11h46 Helsinki -1/3 • N
Ostende marées h. 6h39 et 19h27 - marées b. 0h33 et 13h40 Héraklion 11/19 • E 3 Une perturbation ondulera sur notre pays tout
Anvers marées h. 9h06 et 21h47 - marées b. 3h02 et 15h28 Istanbul 8/18 • E
t° eau de mer: 8°C au long de la journée. Le ciel sera très nuageux
Izmir 7/22 • S et on observera par moments un peu de pluie.
Aujourd’hui, en début de journée, les nuages seront nombreux et il pleuvra encore Kiev 2/11 • E
Lisbonne 12/16 • E
Le vent sera faible à modéré d’est à sud-est et
par endroits sur la moitié est du pays. Peu à peu, le temps redeviendra sec partout et les maxima oscilleront entre 8 et 12 degrés.
Londres 3/11 • S
de larges éclaircies se propageront du littoral vers l’intérieur des terres. Le vent d’ouest
Lubiana 7/17 • E
soufflera encore en pointes de 50 km/h et les maxima varieront entre 6 et 11 degrés. Luxembourg 8/9 • P
La nuit prochaine, le temps sera sec et le ciel fera la part belle aux étoiles. Sous un
vent faible à modéré de sud, les minima seront compris entre -4 et 4 degrés.
Madrid
Malaga
7/18 • E
14/20 • S
VENDREDI
35° D 21/03 - 12:00
Manchester
Milan
1/8 • E
12/17 • C 12
Moscou 0/8 • E Les périodes de soleil prendront souvent le
30° Munich
Nice
8/15 • E
12/16 • E 4 meilleur sur les passages nuageux. Ces der-
Oslo 2/8 • E niers ne seront que très rarement menaçants.
25° 990 Palerme 13/17 • S Le vent soufflera modérément de nord-est et
Palma 5/20 • S les maxima s’échelonneront de 10 à 14 degrés.
20° 1000 Paris 8/11 • E
1000 Porto 11/14 • E
15° Prague 8/12 • E
Rabat 13/18 • E info météo : 0900 35 997 www.meteoservices.be
1010 Riga 2/9 • P
10° Rome 10/18 • S
1010
Sofia 5/20 • S 

5° 102 Stockholm 1/9 • E 


0
A Tel-Aviv 11/19 • E
bon à découper

0° Tenerife
Tirana
15/21 • E
7/21 • E VOUS SOUHAITEZ ACQUÉRIR UN LIVRE,
Tunis 11/20 • E
-5° Varsovie
Venise
7/14 • E
9/15 • E
UN CD, UN DVD OU UNE COLLECTION?
-10° Vienne 7/17 • E
Ce bon est valable pour autant de produits au choix issus de collections
Zagreb 7/22 • E
différentes* que vous le souhaitez. Remettez-le à votre libraire avec la
-15° Zurich 6/14 • E
somme équivalant au prix de votre (vos) achat(s). Avis aux libraires : ce bon
est à renvoyer dans le mois au moyen de l’enveloppe Rossel «retour bons».
0

A=averse, C=couvert,
101

-20° 2 0 *non valable pour l’achat de plusieurs produits

D
N=neige, P=pluie,
10 B=brouillard, E=éclaircie, identiques. Dans la limite des stocks disponibles.
101

-25° O=orage, S=soleil © Hergé — Moulinsart 2016


0

22
Le Soir Mardi 21 mars 2017

23

SPORTS
Zlatan Ibrahimovic n’est jamais en Retrouvez
veine de bons mots. Il a posté sur son
compte Instagram cette photo, prise aux
toute
côtés du roi d’Espagne Juan Carlos, avec ce l’actualité
commentaire tout zlatanesque : « Quand sportive
un roi en reconnaît un autre ». © D.R. sur notre appli
« Le Soir Sports »

Roberto Martinez
n’a heureusement que
l’embarras du choix pour
remplacer son capitaine.
© PETER DE VOECHT/PHOTONEWS.

Une
première
tuile
pour
Martinez
ÉQUIPE NATIONALE Les Diables recevront
la Grèce sans l’aide d’Eden Hazard

Premier jour e retour du fils prodigue, pas de capitaine, Eden Hazard. de philosophie. Il y a des solu- Courtois. Auxquels je peux aussi peut se demander si la blessure
de rassemblement
et premier forfait. Et pas
L Radja Nainggolan, aurait
dû occulter tout le reste
pour lancer la préparation du
Son forfait planait dans l’air de-
puis le matin, lui qui n’avait pas
fait le déplacement avec Chelsea
tions de remplacement dans le
groupe et cela constituera un bon
test pour nous. » Pourtant, ce
ajouter celui de De Bruyne. »
Pourtant, derrière cette litanie
de noms se cache quand même
de Meunier n’est pas plus pro-
blématique pour le sélection-
neur. Les solutions de remplace-
des moindres puisqu’il cinquième match des qualifica- au Britannia Stadium de Stoke forfait a déjà mis en alerte le sé- un absent : Axel Witsel. Le sélec- ment sont réduites et mais là
tions pour la Coupe du monde City samedi dernier. Un coup sur lectionneur, qui envisage même tionneur ne considère pas (ou aussi, pas question d’être néga-
s’agit de celui 2018 et pourtant, c’est bien la le mollet « pas grave, mais assez un changement de système. plus) le médian de Tianjin tif. « Pour le moment, il est im-
du capitaine. blessure et la confirmation du pour le déclarer inapte pour sa- « Changer de système est une op- Quanjian comme un leader, ca- possible de savoir s’il sera remis
Et c’est là qu’on forfait d’Eden Hazard pour cette medi » a donc eu raison du mé- tion. On doit être flexible et réflé- pable de fédérer son groupe. ou pas. On verra dans les pro-
rencontre capitale face à la dian des Blues, qui, après un chir à toutes les possibilités. » Voilà donc une nouvelle rupture chains jours mais s’il est remis
se rend compte Grèce, samedi, qui a attiré toute passage éclair ce lundi, retour- Réfléchir oui, dévoiler non. On avec l’ère Wilmots, le prédéces- sur pied vendredi, le manque
du formidable potentiel l’attention. Pour les retrou- nera en Angleterre pour assurer ne change pas un sélectionneur seur de Martinez ayant fait de d’entraînement ne constituera
de cette équipe puisque vailles, ils étaient 24 Diables sur le suivi de sa blessure. en une trêve ! Fidèle à ses prin- Witsel son 3e capitaine lors de pas un problème, surtout à cette
le terrain de Tubize. Mais pas de Pour autant, le sélectionneur cipes, Martinez a laissé la porte l’Euro. période-ci de l’année. » Car, si
ce forfait n’a pas l’air Thomas Meunier, également national, Roberto Martinez n’a ouverte à tous les scénarii. Avec Kevin De Bruyne et Dries Meunier doit jeter l’éponge, c’est
de perturber blessé et pour lequel une déci- pas versé dans le catastro- Même sur le remplaçant d’Ha- Mertens, la Belgique ne manque la défense à trois qui risque
le sélectionneur. sion sera prise mercredi ou jeu- phisme. « C’est toujours un gros zard en tant que capitaine. L’Es- pas de solutions pour alimenter d’être remise en question. ■
di, pas de Marouane Fellaini, qui problème quand on perd un pagnol s’est borné à citer cinq Romelu Lukaku, ou percer la dé- STÉPHANE VANDE VELDE
avait préféré récupérer en salle joueur mais les blessures et les noms. « Je vois quatre joueurs fense grecque. Si la personnalité
après avoir joué dimanche avec suspensions font partie d’une pour guider le groupe : Verton- et le talent d’Hazard en font un P.24 LE FORFAIT DE HAZARD
Manchester United, et surtout, carrière, a-t-il dit avec beaucoup ghen, Alderweireld, Vermaelen et joueur difficile à remplacer, on REDISTRIBUE LES CARTES

Les clubs professionnels bientôt soumis à un fair-play financier


PRO LEAGUE Les sanctions iront d’une diminution de joueurs inscrits dans le noyau à un retrait de points au classement
lors qu’on attendait une fu- – seuls le Sporting d’Anderlecht Gand, Joseph Allijns de Cour- n’en gagne. Or, beaucoup de clubs pions, les formations belges League soumettra aux différents
A mée blanche au niveau des
droits télés, il faudra patienter
et le FC Bruges espèrent encore
sa suppression – qui est carré-
trai, Johan Timmermans de Ma-
lines et Paul Van Der Schueren
belges connaissent des déficits
opérationnels et ne se sauvent
pourraient également écoper de
sanctions si on considère qu’elles
acteurs de la D1A et de la D1B un
texte d’ici la fin du mois de juin.
au moins jusqu’au 24 avril, date ment renvoyé aux calendes de Louvain), les membres de la que par l’entremise de transferts ne respectent pas les règles du Et Pierre François de préciser
de la prochaine assemblée géné- grecques. D1A et de la D1B ont accepté le pour équilibrer leur budget. » fair-play financier. que les premières sanctions tou-
rale des clubs de D1A et D1B, La réunion des clubs pros de principe de la mise en place d’un Une politique malsaine à Comme c’est le cas dans le cheraient les clubs lors de la sai-
pour connaître le nom des pro- lundi n’a pourtant pas été com- contrôle financier qui se basera moyen et long terme que la Pro cadre européen, la Pro League son 2019-20. Ce qui veut dire
chains détenteurs des droits plètement vaine puisqu’une bat- en grande partie sur ce que l’UE- League est bien décidée à com- pourra contraindre un club à di- que les différents clubs visés par
– dix acteurs ont manifesté un terie de décisions a été prise et FA a mis sur pied pour les for- battre par l’entremise de sanc- minuer son nombre de joueurs la Pro League devront montrer
intérêt – et pour savoir si les notamment la mise en place d’un mations qui participent à la tions. A l’instar de ce qui s’est dé- enregistrés pour participer au patte blanche lors de l’exercice
clubs toucheront davantage que fair-play financier à la sauce Ligue des champions ou à l’Eu- jà passé au niveau continental championnat. Et cela pourrait 2018-19. ■
le montant minimum garanti belge. Sur proposition du conseil ropa League. avec des mastodontes comme encore aller plus loin. En effet, GUILLAUME RAEDTS
par MP&Silva, soit 80 millions d’administration de la Pro Pour Pierre François, CEO de Manchester City ou le Paris en cas de non-respect grave du
d’euros par saison. League (Herman Van Holsbeeck la Pro League, ce fair-play finan- Saint-Germain contraints à fair-play financier, un club enta-
C’est mieux que le sujet de la d’Anderlecht, Mehdi Bayat de cier belgo-belge est devenu in- payer des amendes et limités à merait la saison suivante avec un sur lesoir.be
division des points part deux au Charleroi, Vincent Mannaert de dispensable : « Un club ne doit 21 joueurs et non 25 dans leur retrait de trois points. Le calendrier de toutes les rencontres
terme de la phase classique Bruges, Michel Louwagie de pas dépenser plus d’argent qu’il noyau pour la Ligue des cham- Dans la pratique, la Pro de Playoffs 1, 2A et 2B.

23
Le Soir Mardi 21 mars 2017

24

SPORTS
David Goffin, toujours 12e mondial au classement de
l’ATP ce lundi et exempté du premier tour en sa qualité
de 8e tête de série, jouera contre un joueur issu des
qualifications au deuxième tour du tournoi de tennis
ATP Masters 1000 de Miami. Il est dans la première
partie de tableau avec le Suisse Wawrinka (n°1), qu’il
pourrait rencontrer en quarts de finale. © ALFREDO ESTRELLA/AFP.

BELGIQUE - GRÈCE J-4

Le forfait de Hazard redistribue les cartes


es Diables rouges vont donc tionaux (dont 8 amicaux). Pour impériaux : sur les 5 précédents, lier l’absence de son « skipper »
L devoir vivre sans Eden Ha-
zard, absent lors du grand ras-
un bilan de 7 succès, 2 partages
et 4 défaites (58,97 % des points
seul un navrant déplacement à
Tallinn s’est soldé par une dé-
sont nombreuses mais néces-
sitent sans doute quelques ré-
AU PROGRAMME
Belgique-Gibraltar septembre 2014, contre
semblement à Tubize, hier pris). Il faut d’ailleurs remonter faite (2-0). Le reste du temps, la ajustements tactiques. Placé au l’Australie, première ren-
après-midi, pour la rencontre au 29 mars 2016 (défaite 2-1 au Belgique s’est toujours impo- cœur de la stratégie offensive
sans doute à Sclessin,
contre après la Coupe du
qualificative au Mondial 2018 Portugal) pour notifier la der- sée… sans encaisser le moindre belge, Eden Hazard a l’art d’ou- le 31 août monde 2014. C’était aussi la
face à la Grèce, ce samedi soir nière absence du numéro 10. goal. La dernière rencontre qua- vrir des brèches, de créer des es- Pour cause de Mémorial Van dernière des Diables à être
au stade roi Baudouin. Toute la question est de savoir lificative pour un grand tournoi, paces et de percuter comme Damme, prévu le 1er sep- délocalisée. Il faut remonter
Un sacré handicap puisque le si ce forfait va générer une face à Andorre (10 octobre personne. Atténuer sa perte est tembre, le match Belgique- bien loin pour trouver trace
capitaine belge s’est rendu in- forme de frustration et de ner- 2014), a notamment vu les co- une mission qui ne peut être Gibraltar ne pouvait pas
dispensable ces dernières an- vosité dans le collectif de Rober- équipiers d’Eden Hazard explo- menée à bien qu’à travers un d’un match qualificatif en
avoir lieu au stade Roi Bau- dehors de Bruxelles. C’était
nées et a installé le coach fédé- to Martinez ou, au contraire, li- ser les compteurs (6-0). champ d’action collectif. Car douin, la veille, le 31 août.
ral dans un certain confort de bérer certains joueurs inca- Depuis la prise en main de personne ne dispose d’un profil en mars 2009, le funeste
Un appel d’offres a donc été
sélection (77 matchs pour celui pables de s’exprimer librement Roberto Martinez, à la sortie totalement similaire au sein du Belgique-Bosnie (2-4) qui
lancé auprès des clubs pour
qui aurait pu intégrer le top 10 face à l’hégémonie naturelle du d’un Euro 2016 qui a été fatal à noyau. avait trouvé refuge à Genk.
accueillir les Diables rouges.
des internationaux belges les Brainois. « C’est toujours embê- Marc Wilmots, ce sera donc la Son absence pourrait même Le contrat qui lie l’Union
Deux clubs se sont montrés
plus capés de l’histoire). Evo- tant car on connaît ses qualités, toute première fois que le contraindre Roberto Martinez à belge au stade Roi Baudouin
quer la grande aventure de cette assurent Koen Casteels et De- groupe belge sera orphelin de sa chambouler un 3-4-2-1 qu’il a intéressés : Genk et le Stan-
dard. Et on s’oriente vers une prévoit qu’un seul match des
génération « noir-jaune-rouge » dryck Boyata. Mais nous avons superstar de Chelsea. Titulaire à initié à Chypre et qui, depuis, a Diables puisse être délocali-
sans s’ouvrir à l’apport du des alternatives, plusieurs pions 6 reprises sous le commande- drapé d’un solide voile de réus- délocalisation à Liège.
La location du stade Du- sé par an. Mais comme il
« playmaker » de Chelsea est sont capables d’assurer à sa ment du Catalan, « Edeninho » site ces Diables rouges « new-
frasne devrait rapporter au s’agit d’un cas de force ma-
devenu totalement inconce- place. » affiche évidemment un temps look ».
vable. Lors d’un match officiel de jeu global frôlant l’excellence « Voilà un bon test pour Standard 120.000 euros. Les jeure, cela laisse la possibili-
Depuis sa toute première sé- comptant pour les éliminatoires (95,74 %) mais se montre aussi nous », résume le tacticien espa- recettes du ticketing et du té d’en délocaliser un autre.
lection (1-1 au Grand-Duché du d’un Euro ou d’une Coupe du d’une rare efficacité (3 buts et 3 gnol. C’est vrai que les solutions catering iront, par contre, Dans le viseur : Belgique-
Luxembourg le 19 novembre monde sans la présence de l’ex- passes décisives). affluent, reste à dénicher la bon- dans les poches de l’Union Tchéquie. Le cas sera étudié
2008), Eden Hazard n’a man- Lillois sur la pelouse, les Diables Les options mises à disposi- ne. ■ Belge. Le dernier match des en avril.
qué que 13 rendez-vous interna- rouges ont même souvent été tion du coach fédéral pour pal- YOUNG KRUYTS Diables à Liège date du 4 S.VDV.

LES SIX OPTIONS DE MARTINEZ POUR COMPENSER L’ABSENCE D’EDEN HAZARD


© BRUNO FAHY/BELGA.

© DIRK WAEM/BELGA.

© BRUNO FAHY/BELGA.

© VIRGINIE LEFOUR/BELGA.

© PETER DE VOECHT/PHOTONEWS.

© DIRK WAEM/BELGA.

Dries Mertens Kevin Mirallas Kevin De Bruyne Nacer Chadli Divock Origi Yannick Carrasco
▶ Ses plus ▶ Ses plus ▶ Ses plus ▶ Ses plus ▶ Ses plus ▶ Ses plus
Son état de forme. Actuel Sa complémentarité avec Son expérience et sa légiti- Son rôle en club. Avec WBA, Sa vitesse. L’attaquant de Ses repères. Si Diego Si-
meilleur buteur des Diables Lukaku. Le Liégeois porte les mité. C’est avec Eden Ha- le Liégeois a été attaché à Liverpool allie finesse tech- meone l’utilise de temps en
en club, le Louvaniste est en couleurs d’Everton depuis zard et Kevin De Bruyne que un rôle de soutien d’attaque. nique et vitesse, deux quali- temps comme deuxième
état de grâce, comme le 2012 où il côtoie tous les le coach catalan a inauguré Une position axiale qui cor- tés primordiales au moment attaquant, à côté d’Antoine
prouve son fantastique coup jours « Big Rom ». Les deux son 3-4-2-1 à Chypre. Les respond au profil recherché de sabouler le mur défensif Griezmann, le Belge est plus
franc des 25 mètres face à partenaires s’entendent à deux comparses avaient dans un système tactique en grec. Avec les Reds, il est habitué à œuvrer sur la
Empoli ce week-end. Il est merveille et aiment se proje- d’ailleurs très bien combiné 3-4-2-1. Avec autant de buts habitué à combiner avec des gauche chez les Colchone-
difficilement concevable de ter ensemble. La finesse de et permuté. « KDB » peut que d’assists cette saison coéquipiers (Sané, Coutinho, ros. Une zone d’épanouisse-
voir le staff technique natio- passe de Kevin Mirallas aussi se reposer sur son (5), Nacer Chadli est ca- Firmino) tout aussi mobiles ment qu’il a clairement et
nal se priver d’un tel atout. complète le sens du but de expérience acquise à Man- pable de peser à divers que lui. ouvertement revendiquée et
Et comme Romelu Lukaku Romelu Lukaku. L’entraîneur chester City où il évolue niveaux sur une défense. où il percute avec une rare
est inamovible en numéro 9, fédéral, qui les a coachés à dans une ligne offensive Sa taille et sa puissance. ▶ Ses moins confiance.
il doit bien reculer d’un cran. Goodison Park, sait aussi tracée derrière l’attaquant L’arrière-garde grecque, c’est Son manque de rythme et
Son style de jeu. Vivace et très bien comment (ab)user de pointe. du costaud ! La puissance de de régularité. S’il a profité ▶ Ses moins
déroutant, il dispose d’un de cette entente. l’ex-Spur est donc un avan- de la blessure de Philippe Son importance à gauche.
profil se rapprochant sensi- ▶ Ses moins tage au moment de défier Coutinho en fin d’année « YFC » est devenu le taulier
blement de celui d’Eden ▶ Ses moins La perte d’un point d’appui les Sokratis, Torosidis, etc. civile 2016 pour se montrer du couloir gauche dans un
Hazard. Face aux Estoniens, Son manque de temps de dans l’entrejeu. Contre à son avantage, le fils de 3-4-2-1 qui convient à ses
il a aussi affiché un visage jeu en sélection. Etre en l’Estonie, Roberto Martinez a ▶ Ses moins Mike est redevenu un rem- qualités d’arracheur et de
très séduisant qui s’éloignait forme au bon moment, voilà « transformé » le médian Son état de forme. Après plaçant de luxe à Anfield. En besogneux. Pour le voir
enfin de l’étiquette de « su- le leitmotiv qui guide tous citizen en lui demandant de des débuts tonitruants chez quête de confiance, il ne sait évoluer dans un rôle plus
per sub » qui lui a trop long- les internationaux. Le juge- s’exiler dans le centre du jeu, les Baggies, il a connu un pas s’appuyer sur l’accumu- offensif, il faudrait que Ro-
temps collé aux basques. ment autoritaire s’effectue à côté d’Axel Witsel. Une coup d’arrêt suite à une lation d’efforts pour y parve- berto Martinez décide de
sur un match et il faut donc position d’attente qui lui a opération au genou début nir. bousculer son schéma de jeu
▶ Ses moins répondre présent. S’il est permis de faire jouer les novembre. Depuis, il se Sa position. Divock Origi est et opte pour deux véritables
Il est déjà un titulaire en d’ordinaire titulaire chez les autres. A l’image d’un qua- montre moins régulier et habituellement utilisé en ailiers.
puissance. Le trio HLM Toffees, Kevin Mirallas n’a terback de football US, Kevin cherche à redevenir omnipo- pointe ou sur une aile. Ses
(Hazard-Lukaku-Mertens) plus été aligné dans le onze De Bruyne a transpercé les tent. Il n’a encore eu droit chances d’être titulaire aug-
était sans doute une des de base des Diables en lignes estoniennes via des qu’à 37 minutes de jeu mentent donc seulement
grandes options envisagées match officiel depuis le passes tranchantes. Ne (contre Gibraltar) sous la avec un changement de
par l’entraîneur pour débuter doit-il dès lors pas pour- houlette de Roberto Marti-
quart de finale du Mondial schéma tactique.
la partie contre la Grèce. suivre sa mue en tant que nez.
2014 face à l’Argentine…
Reste donc à dénicher le meneur reculé ?
meilleur complément pour
reformer un autre trio.
24
Le Soir Mardi 21 mars 2017

75 Tom Brady a retrouvé son maillot du Superbowl. Le quarterback des


New England Patriots se l’était fait voler après le triomphe du 5 février 25
dernier à Houston, mais une enquête menée par la NFL, les Patriots,
plusieurs forces de police et même le FBI a permis de retrouver le pré-
Alex Ferugson, 75 ans, va de nouveau s’asseoir sur le banc de Manchester United cieux maillot à Mexico. Il semble qu’un journaliste accrédité soit à l’ori-
le dimanche 4 juin, à l’occasion du jubilé de Michael Carrick. « Sir Alex » va diri- gine de sa disparition dans les vestiaires. Son prix auprès des collec-
ger l’équipe “Manchester United 2008 XI”, qui affrontera le team “Michael Car- tionneurs était estimé entre 300.000 et 500.000 dollars. © REUTERS.
rick All-Star X”, entraîné par Harry Redknapp.

Ickx : « Vandoorne a le temps LESBRÈVES

Teodorczyk
plus proche...
de construire sa carrière » d’Anderlecht
es négociations pour la

FORMULE 1 Le pilote belge a la confiance de ses glorieux aînés L levée d’option de Lukasz
Teodorczyk vont bon
train à Anderlecht. D’après
Malgré les débuts « Impossible de développer la nos informations, bien que les
voiture, si on ne la pousse pas au discussions se poursuivent,
catastrophiques de sa maximum de ses capacités le elles sont en bonne voie pour
nouvelle voiture, Thierry plus longtemps possible », dit que le meilleur artilleur du
Boutsen, Jacky Ickx Eric Boullier, le directeur sportif championnat de Belgique
de l’écurie. Or, quand elle ne prolonge, du moins contrac-
et Jérôme D’Ambrosio La grande carrière qui tombait pas en panne (son plus tuellement, son aventure chez
ne s’en font pas trop semble promise à Stoffel long « run » a été de 11 tours les Mauves. Pour rappel, le
pour Stoffel Vandoorne. Vandoorne ne s’annonce consécutifs), la McLaren rendait Polonais est prêté par le
pas sous les meilleurs près de 30 km/h en ligne droite à Dinamo Kiev jusqu’au terme
Chez McLaren, l’heure auspices, par la faute ses principales rivales ! de la saison, avec une option
est pourtant à la d’un moteur Honda d’achat fixée à 4,5 millions
recherche de solutions. particulièrement Pas de raison d’euros. Toutefois, si le club
inquiétant. Pas de quoi de s’inquiéter outre mesure ukrainien n’a pas son mot à
s’affoler, toutefois, « On va travailler, on va trou- dire quant à la levée d’option,
toffel Vandoorne est arrivé ver des solutions », dit en sub- le buteur doit, lui, être d’ac-

S
si l’on en croit
dimanche à l’aube à Mel- les spécialistes... stance l’infatigable Stoffel Van- cord avec la proposition de
bourne. L’occasion pour le © PHOTONEWS. doorne, qui avait cependant du contrat que lui ferait le Spor-
Roularien de s’acclimater à mal à cacher sa déception, même ting pour que leur aventure
l’Australie qui aborde l’automne, si ses moues étaient moins mar- commune se poursuive. On
tout en digérant le décalage ho- quées que celles de son équipier parle actuellement d’un
raire de 10 heures qui existe Fernando Alonso. On n’ose ima- contrat portant sur trois ou
entre ce continent et l’Europe. giner la réaction de l’Ibère s’il quatre saisons, qui ferait du
Comme on le sait, notre com- s’avère que le problème perdure Polonais l’un des joueurs les
patriote va sans doute vivre un et que les Japonais ne trouvent mieux payés de l’histoire
début de saison – au moins ! – pas la solution. d’Anderlecht, même s’il y a
plus difficile qu’attendu ou espé- En attendant, nous avons sou- tout de même des chances
ré. Les essais d’avant-saison qui mis la « question de confiance » que ce contrat ne soit jamais
se sont achevés à Barcelone il y a à Jacky Ickx et Thierry Boutsen, honoré puisque l’intérêt ve-
une dizaine de jours ont été un les deux plus grands champions nant d’Angleterre et d’Alle-
véritable chemin de croix pour belges qui ont signé de belles magne est grand pour le
tous les membres de l’écurie carrières en Formule 1, ain- buteur. Dans les négociations
McLaren. si qu’à Jérôme D’Ambro- actuelles, il est d’ailleurs
Selon les informations émises sio, dernier Belge question du prix que deman-
par l’écurie britannique, son par- avant Vandoorne à derait Anderlecht pour libérer
tenaire Honda a visiblement raté avoir roulé en For- le Polonais cet été.
quelque chose dans son nouveau mule 1… en 2012 C’est donc essentiellement
moteur, voire carrément raté ce- déjà ! A les lire, on une bonne affaire financière
lui-ci ! Quoi qu’il en soit, et comprend qu’on que cherche à faire le Spor-
même si une solution a été trou- n’a pas trop de ting. (Benjamin Helson)
vée par des ingénieurs japonais mouron à se faire
soumis à rude épreuve, l’écurie pour Stoffel Van-
aura beaucoup de mal à rattra- doorne qui, di- BASKET
per le temps perdu en Catalogne. manche à Mel- Charleroi reçoit Ostende
A titre d’exemple, l’écurie Mer- bourne, fêtera En match d’alignement de la
cedes championne du monde en son 25e anniver- 24e journée, les Spirous, désor-
titre, a couvert un peu plus de saire. Une bonne mais coachés par Pascal Angil-
5.000 km en 8 jours d’essais, occasion de faire la fête, lis, se mesurent, ce mardi à
alors que McLaren n’a même pas malgré tout… ■ 20h30, au leader ostendais qui
franchi la barre des 2.000 km ! THIERRY WILMOTTE n’a plus perdu depuis huit ren-
contres de championnat.
LES TROIS ANCIENS PILOTES SE VEULENT RASSURANTS POUR LE « PETIT DERNIER » DE LA F1 BELGE
CYCLISME
Cimolai domine Bouhanni
© OLIVIER BEROUD/PHOTONEWS.

© BENOIT BOUCHEZ/PHOTONEWS.

© BENOIT BOUCHEZ/PHOTONEWS.

L’Italien Davide Cimolai (FDJ)


a remporté la 1e étape du Tour
de Catalogne (WorldTour), qui
a été disputée lundi sur la dis-
tance de 178,9 km avec départ
et arrivée à Calella, en Es-
pagne. Il s’est imposé au sprint
devant le Français Nacer Bou-
hanni (Cofidis) et l’Italien Kris-
tian Sbaragli (Dimension Da-
ta). Cimolai, qui avait enlevé la
Thierry Boutsen : Jacky Ickx : Jérôme D’Ambrosio : 6e étape du Tour de Catalogne
« J’ai connu pire que ce qui l’attend » « Ça ne change rien à ses objectifs » « On ne rattrape jamais son retard » l’année dernière, compte 4 se-
condes d’avance sur Bouhanni
« J’ai connu la même situation que lui, si ce n’est que « Les essais de Barcelone ne sont certes pas à considé- « C’est clair que ça va être difficile pour Stoffel comme au général.
moi j’étais chez Arrows ! (rires) Avec McLaren et Hon- rer comme une entrée en matière idéale. Moi je suis pour Fernando et toute l’écurie. Ils méritent tous une
da, il a mille fois plus de chances (et de moyens) de certain que ça va s’arranger : je n’imagine pas un voiture qui se bat pour les points. Mais ça fait partie FOOTBALL
voir sa situation s’améliorer rapidement, même si cela instant que Honda ne va pas trouver la solution à leurs de la course. Dans le cas de Stoffel, c’est dommage, Européen, Eupen
m’étonne de voir combien les Japonais semblent dé- problèmes. Et puis je pense que Stoffel profite de deux mais cela n’aura pas d’impact sur le long terme. Il jouerait à Sclessin
passés. J’ai roulé pour Honda en F2 avec l’écurie Spirit, circonstances favorables. 1) Il a déjà pu démontrer son finira dans une bonne voiture chez McLaren. Ce sera L’AS Eupen, versé dans le
avant que le motoriste japonais n’aille chez McLaren talent, et il jouit en conséquence d’une très bonne cote frustrant, mais c’est tout. Le retard pris, on ne le rat- groupe B des Playoffs 2, a in-
avec le succès que l’on sait. C’est dire si je connais leur au sein du paddock. Pour l’heure, personne n’est en trape pas. Ils ne vont pas gagner des courses cette troduit la demande de licence
approche. C’est vrai qu’ils tolèrent difficilement la train de le regarder en souhaitant que ça se passe mal année-ci. La seule question : vont-ils remonter la
présence d’autres ingénieurs autour d’eux. Voire même européenne. Les dossiers ren-
pour lui, bien au contraire. 2) Le fait d’avoir été pris pente, et en combien de temps ? Battre Fernando ? trés par les clubs profession-
leurs conseils. Mais en général, ils s’en sortent ! Ici, je sous l’aile de McLaren lui offre une certaine garantie Non, ça ne sert à rien de s’obstiner à battre son équi-
ne comprends pas leur retard. Autre motif d’espoir : nels seront d’ailleurs évalués
sur le futur. Pas plus que vous, je ne connais la durée pier. C’est important de le faire et de faire jeu égal, ce mardi. Reste que, en cas de
l’écart qui existe entre les leaders et eux. Trois se- de son contrat. Mais on sait très bien qu’il est là pour mais ça ne sert à rien de se focaliser là-dessus. Même
condes ou plus, cela veut bien dire qu’il y a vraiment qualification pour l’Europa
plusieurs années. Il a donc le temps de construire sa si c’est sa première année en F1, il a fait ce GP l’an League en fin de saison, Eupen
un loup. Il suffit qu’ils le trouvent et résolvent le pro- carrière au sein de cette équipe. Pas besoin de se pré- dernier et tout le monde sait de quoi il est capable.
blème pour peut-être les voir revenir d’un coup aux ne pourrait pas jouer au Kehr-
cipiter ou de s’impatienter. Et puis il est jeune : il n’a Son image ne sera pas mise à mal. Je ne me fais pas weg, qui n’est pas aux normes
avant-postes. Paradoxalement, si leur retard n’était que 25 ans ! Alors bien sûr, on peut aussi voir le mau- de soucis pour dire qu’il sera dans le coup par rapport
que d’une demi-seconde, il leur serait sans doute plus de l’UEFA. Ses matchs euro-
vais côté des choses, en se disant qu’il est pieds et à la voiture qu’il aura. Ma situation était très diffé- péens auraient donc lieu au
difficile de revenir. Si cela change quelque chose pour
poings liés avec l’écurie, comme l’était Vettel chez Red rente de la sienne : c’était une année pour tenter de Standard. (O.D.)
Stoffel ? Non. Il a déjà un nom et sa réputation. Ici, il
ne doit se focaliser que sur un objectif : être plus rapide Bull, ou comme le sont d’autres jeunes, et qu’il n’a donc me faire remarquer, mais sans avoir la possibilité de le
qu’Alonso. Comme moi, à l’époque, je n’avais qu’une d’autre choix que de tenter de résoudre le problème. faire ! En un GP, il s’est déjà fait remarquer, il a gagné JUDO
chose à faire : être plus rapide que mon équipier Marc Mais je ne crois vraiment pas qu’on est dans une situa- dans les catégories précédentes, il est dans ce team Van Snick 28e mondiale
Surer. S’il y arrive quelques fois sur l’année, sa saison tion si grave que ça. Et puis son objectif ne change pas depuis 4 ans. Le fait que la voiture ne marche pas va Charline Van Snick a progressé
sera réussie, où qu’il soit au classement. Et si les malgré le contexte : il doit toujours tenter de battre seulement l’empêcher de se faire remarquer dès cette de 6 places au classement
choses tournent vraiment mal chez McLaren, il trouve- Alonso, car c’est plus valorisant que de battre Ericsson année, mais son image ne sera pas impactée. Et Stof- mondial des moins de 52 kilos
ra facilement refuge ailleurs. » ou Palmer, non ? » fel a toute sa carrière devant lui ». en se glissant à la 28e place.
T. W. T.W. T. W.

25
Le Soir Mardi 21 mars 2017

26 LESSPORTS LANÉCROLOGIE
 

2017, c’est déjà Ne pleurez pas sur ce qui n’est plus, mais souriez pour ce qui a été.

Madame Marie-Claire BEAULOYE,


« Marguerite Yourcenar »
L’amour est l’aile que Dieu a donnée à l’homme
pour monter jusqu’à Lui.
(Michel-Ange)

l’année Federer Madame Micheline BISTER


et son compagnon Dominique LIBERT,
Monsieur et Madame Patrick et Anne MOINY-BISTER,
son épouse ; Après un long et courageux combat contre la maladie
MADAME

TENNIS A 35 ans, le Suisse est irrésistible Monsieur et Madame


Olivier et Véronique d’HOLLANDER-BISTER,
Pierre BROQUET
ses filles, beau-fils et compagnon ; née Marga Strohäcker
’année 2017, l’année Roger Le Docteur Louis BEAULOYE,
L Federer : il fallait être un
sacré devin ou un amateur de
et son fils,
Monsieur Philippe BEAULOYE,
à Emmingen le 12 juin 1942 (Forêt Noire),
et pieusement décédée à Bruxelles le 17 mars 2017.

Monsieur et Madame Pierre BEAULOYE-BERNY, Vous en font part avec une profonde tristesse :
paris extrêmes pour oser se lan- et leurs filles, Pierre Broquet, son époux ;
cer dans ce prono. Pour rappel, la belle-famille de Monsieur BISTER ;
le Suisse sortait d’une saison Stéphane Broquet (1),
Sophie et Nicolas, Christine et Jean-Sébastien, Pierre, Candice
Yves et Sasha Broquet-Bokhan,
pourrie par un genou qui l’a re- et Benjamin, Marine, Kimberley,
Edmond et Henri,
poussé hors du top 15 pour la ses petits-enfants ;
Claus et Silvia Broquet-Favret,
Camille, Pauline, Juliette et Archibald,
première fois en 15 ans ! Et à ses arrière-petits-enfants ;
Noemi et Emilie, ses enfants et petits-enfants ;
35 ans, on parlait plus de re- Monsieur et Madame Hubert (1) et Rose-Marie (1) Broquet-Thirion,
traite annoncée pour le Suisse Jean (1) et Ginette BISTER-BALON-PERRIN, ses beau-frère et belle-sœur ;
que de relance d’une mer- leurs enfants et petits-enfants, Philippe Broquet et Sandra Borrelli,
veilleuse carrière. Certes, on n’a Federer est plus jeune Monsieur et Madame Vincent, Raphaël et Adèle,
joué que les trois premiers mois que jamais. © KEVORK DJANSEZIAN/AFP. Raymond (1) et Francine (1) HALLET-BISTER, Alexandre Broquet, ses neveux et nièces ;
leurs enfants et petits-enfants,
de cette saison, mais s’il y a un son frère, sa sœur, son beau-frère et sa belle-sœur ; Claude et Annie Viano-Carlier,
nom à retenir, c’est celui de Fe-
derer ! Voici le pourquoi et le
comment.
3 Il profite de l’étonnante mé-
forme de Murray et Djoko-
vic, no1 et no2. Qui aurait pu
Les familles apparentées
vous font part avec tristesse du décès de
Thierry Viano,
Eddy Callier et Marie Mahieu,
Dominique Callier,
MONSIEUR Jean-Louis Callier, ses cousins et cousines ;
prédire qu’Andy Murray (no1) et

1 En trois mois, il a récolté


plus de points ATP que le
Novak Djokovic (no2) ne dépas-
seraient le stade des huitièmes
Michel BISTER Les familles apparentées.
Roland (1) und Irmgard Rentschler-Strohäcker,
reste du Big Four ! Open d’Aus- de finale à aucun des trois gros Ingénieur Civil ULg Ihre Kinder und Enkelkinder,
tralie et premier Masters 1000 premiers tournois de la saison né à Namur le 20 juin 1928 et décédé à Wavre le 18 mars 2017. Willi und Amalie Schächinger-Strohäcker,
Ihre Kinder und Enkelkinder,
de la saison à Indian Wells : les (Open d’Australie, Indian Wells La cérémonie religieuse sera célébrée Hilde Schuon-Strohäcker und Ihre Kinder,
deux premiers gros tournois de et Miami, où ils sont forfait) ? en la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre Irene Kerwin-Strohäcker, und Ihre Kinder,
la saison sont dans la poche de Les deux leaders de l’ATP ont le jeudi 23 mars 2017 à 10 heures. Werner Schuler (1),
Federer ! En Californie, le laissé d’énormes forces dans la ba- Réunion à la basilique à 9 h 45. Manfred und Lina Nitzio-Strohäcker,
Maître suisse a confirmé qu’il garre de la saison dernière pour le (Rue du Calvaire à 1300 Wavre) Ihre Kinder und Enkelkinder,
Ihre Schwestern, Ihre Schwager, Kusins und Kusinen.
n’avait pas triomphé à Mel- trône mondial et le payent aujour- L’inhumation aura lieu dans la plus stricte intimité familiale.
bourne par hasard. Il a encore d’hui avec chacun une blessure au La célébration eucharistique aura lieu
Michel repose au funérarium Devroye, le vendredi 24 mars 2017 à 11 heures
battu (sèchement) Nadal et aus- coude droit ! Ils sont ainsi forfait avenue des Acacias, 21 à 1300 Wavre. en l’église Sainte-Anne, place de la Sainte-Alliance à Uccle.
si une nouvelle fois son ami pour le Masters 1000 de Miami,
La famille y sera présente les mardi 21 et mercredi 22 mars 2017 La crémation aura lieu ensuite dans l’intimité familiale.
Stan Wawrinka, 3e joueur mon- qui commence cette semaine. La de 17 à 19 heures.
dial et dernier lauréat de l’US concurrence au top est subitement Réunion à l’église à 10 h 45.
Ses proches remercient de tout cœur le Docteur SUNDAR RAJ
Open. Après trois mois, Federer moindre et c’est Federer qui en et Madame Véronique VERVLOET pour leur dévouement Le présent avis tient lieu de faire-part .
caracole en tête de la « Race », profite le mieux pour l’instant, lais- et leurs bons soins prodigués. B-1180 Uccle - avenue Jacques Pastur, 20.
soit le classement qui tient juste sant derrière lui les Nadal, Wa- Mail : m_bister@hotmail.com P. F. Lefevre et Fils. 02/374.53.26 - 02/375.08.06.
compte de la saison 2017 avec wrinka, Dimitrov, Tsonga, Thiem, 1300 Wavre - chemin du Ry, 3
3.045 points, soit 1.410 points Carreno-Busta ou Goffin (soit dans P. F Devroye - Wavre - 010/22.25.13. www.pfdevroye.com 
de plus que Nadal deuxième ! l’ordre, les huit premiers joueurs
Le Bâlois a même récolté plus actuels à la « Race »). Miami sera,
de points tout seuls que les à ce titre, un nouveau grand révé-

trois autres membres du « Big lateur. Sans Murray, ni Djokovic
Four » (Nadal 2e, 1.635 points, (mais aussi sans Tsonga ni Mon- La famille
Murray 10e, 840 points et Djo- fils), ça ouvre bien des perspectives. Brigitte VOGEL,
vous annonce avec grande tristesse le décès de
kovic 18e, 475 points) ! Le 20 Qui va en profiter ? Federer rede- Benny et Véronique KLENER-VOGEL,
janvier dernier, alors qu’il de- vient l’homme à battre ! MONSIEUR Sandrine VOGEL,
Philippe et Nathalie VOGEL-FLACHS, ses enfants ;
vait affronter Berdych au 3e
Emile VERHOEVEN
tour à Melbourne, Federer ris-
quait de sauter du top 30. Ce
20 mars, il est déjà redevenu le
4 Il continue de battre ou
d’approcher de fabuleux re-
cords et ça le stimule. 90e titre à
veuf de Madame Odette STROOBANT
né à Bruxelles le 7 mai 1925
Maxime,
Nathalie et Laura,
Manon, ses petits-enfants ;
6e joueur mondial, à nouveau son palmarès, 5e sacre à Indian et décédé à La Hulpe le 18 mars 2017. Margot REILING-VOGEL, sa sœur ;
devant Nadal ! La performance Wells, plus vieux vainqueur La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière Huguette VANDEN BROECK, sa compagne ;
est remarquable puisque le d’un Masters 1000… : Roger de Woluwe-Saint-Pierre, aura lieu en l’église Saint-Pierre le jeudi ont la tristesse de faire part du décès de
Suisse n’a disputé que 3 tour- Federer continue d’aligner les 23 mars 2017 à 10 heures.
nois en 2017 et a tout de même
subi un couac au 2e tour à Du-
records et comme tout grand
champion, ça le stimule évi-
Réunion à l église à 9 h 45. Henry VOGEL
Parvis Saint-Pierre à 1150 Woluwe-Saint- Pierre. né à Köln le 5 novembre 1932
baï, battu par le Russe Donskoy, demment. Vainqueur, à Mel- et décédé à Anderlecht le 18 mars 2017.
116e mondial. Preuve que cette bourne, d’un 18e titre en Grand 1200 Bruxelles - avenue Albertyn, 13.
saison n’est pas une saison Chelem derrière lequel il cour- Funérailles Stroobant - 1000 Bruxelles - 02/512.37.73 La cérémonie d’adieu aura lieu
le mercredi 22 mars 2017 à 13 h 45.
comme les autres… rait depuis près de cinq ans,
voilà le Suisse qui a un fabuleux Réunion au crématorium à 13 h 30.
(avenue du Silence à Uccle-Calevoet)
2 Il a pris le temps de bien se
soigner en 2016 et d’amélio-
rer son tennis. Si les résultats et
objectif no20 en tête. Et dans la
forme qui est la sienne actuelle-
ment (et la méforme de la Madame Carine D’HAESELEER,


Ni fleurs ni couronnes.
Les personnes désirant témoigner leur sympathie, peuvent
Madame Nicole D’HAESELEER, ses filles ; verser un don au compte BE47 0001 0350 7080 des Amis de
les chiffres qu’on vient d’évo- concurrence), ce rêve semble
quer ne trompent pas, la ma- tout d’un coup à nouveau acces- Roxane SOUDANT, sa petite-fille ; l’Institut Bordet (Recherche contre le cancer) avec la mention
« En souvenir de Henry VOGEL ».
nière non plus. Son retour en sible. La place de no1 mondial ? Diane, Alessia, Yanis, ses arrière-petits-enfants ;
force au premier plan, Federer Federer reste très humble à ce Le présent avis tient lieu de faire-part.
ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de
le doit en grande partie à une sujet car il sait qu’il va se ména- Pompes Funèbres Générales de Belgique S.A. 02/537.05.64
MADAME
énorme sagesse concernant sa ger durant la saison sur terre
revalidation en 2016 et à un battue pour mieux se concen- Suzanne BISCAMP
vrai regard sur la suite de sa
carrière, à 35 ans. Quand il s’est
trer sur Wimbledon, son tour-
noi favori. « Il faudrait sans
veuve de Monsieur Guy D’HAESELEER LESAVISDECÉRÉMONIE
blessé à nouveau au genou (il doute encore gagner un titre du née à Boma (Congo belge) le 16 mai 1931 

et décédée à Mons le 17 mars 2017.


avait été opéré début février) en Grand Chelem pour viser cet ob- On nous prie d’annoncer le décès de
demi-finale de Wimbledon, Fe- jectif dans ces conditions » Les funérailles religieuses, suivies de l’incinération au
derer n’a pas mis longtemps à concède le Suisse. Federer n’au- crématorium de Mons, seront célébrées en l’église paroissiale de MONSIEUR
Saint-Symphorien ce vendredi 24 mars 2017 à 10 heures.
déclarer que sa saison était ter-
minée, alors que les Jeux de Rio
ra surtout aucun point à dé-
fendre sur toute l’autre moitié Réunion à l’église à 9 h 50. René TOCK
et l’US Open se profilaient à de saison au contraire des Les personnes qui désirent rendre un dernier hommage à la La messe de funérailles sera célébrée en l’église Saint-Paul,
défunte pourront se recueillir au funérarium Borgno, Mons (7000), avenue du Hockey, 96, à Woluwe-Saint-Pierre,
l’horizon ! Une décision très autres. Et là, ça pourrait faire le mercredi 22 mars 2017 à 9 h 30.
rue des Arquebusiers, 2, entrée par l’avenue d’Hyon, ce jeudi
dure (il a terminé l’année au 16e mal… 23 mars 2017 de 17 à 19 heures.
rang mondial), mais nécessaire
Le présent avis tient lieu de faire-part.
pour un joueur jusque-là épar-
gné par les blessures grâce à la
fluidité de son tennis. Il a
5 Son principal moteur,
l’amour du tennis malgré
1.339 matchs ! On peut écrire
Funérailles Borgno, Mons. 065/33.63.18.
Déposez vos condoléances sur www. funéraillesborgno. be. LESPETITESANNONCES
d’abord pris le temps de bien se tout ce qu’on veut sur la longé-
soigner avant de travailler très vité de Federer et ses in- SAUNAS
VIAGERS
dur physiquement. En compa- croyables performances, le mo- Rubrique nécrologique MASSAGES
gnie de son staff, il n’a pas ou- teur de toute cette fabuleuse OFFRES/DEMANDES OFFRES
blié le tennis non plus. Federer
encore plus fort à 35 ans ? Oui,
carrière, ça reste l’amour pur du
tennis ! A l’entraînement, et ce
Pour transmettre un avis
c’est possible quand on a le ta- sont des joueurs comme David dans cette rubrique, adressez- vous Rixensart Viager occupé,
2 têtes âgées 70/71 ans.
Maison 2ch. +/- 7,9 ares. Bou-
Elég., jol, dist., câline, douce, se
déplace de 10 h à 2 h du mat.

à la société de pompes funèbres


0475-36.21.43. 2259811
lent du Suisse ! Il a continué Goffin ou Lucas Pouille qui le quet: 30.000 €. Rente: 815 €.
Sensualité savoir-faire,
Idéal comme investissement.
d’améliorer son jeu vers l’avant, révèlent, Roger Federer conti- volupté. Jeux érotiques.

de votre choix.
VIAGER HOME 0479/49.14.24
2287894 www.massagesmarianne.be
travail initié par Stefan Edberg. nue de s’amuser comme un ga- Bxl Schuman 0474-052. 143.
2267086
Il a encore progressé au niveau min. Il a beau avoir disputé
de son revers (ce qui a complè- 1.339 matchs dans sa carrière Présence dans Le Soir et sur le site enmemoire.be
DIVERS
tement déstabilisé Nadal, battu (1.093 victoires pour 246 dé- Un avis nécrologique est déjà possible à partir de 250 € HTVA Le coup de pouce à vos
6-2, 6-3 à Indian Wells) et en faites), chaque fois qu’il monte OFFRES petites annonces.
coup droit (même Wawrinka ne sur un court, il n’a qu’un objec- Nous contacter en direct :
trouve pas la parade). A 35 ans, tif en tête : bien jouer. Et dans du lundi au vendredi de 9 à 18 h, le dimanche et jours fériés de 14 à 18 h
Part. ach. gds vins Bordeaux Bour-
gogne Petrus - DRC - Jayer 0475- 02/225 55 00
Federer a remis la barre très la tête de « Rodger », ça veut Mail: necrologie@rossel.be - Fax: 070/22 44 54 - Tél. : 02/225 53 12 505.964 ou 0478-310.279 2290858
haut, et ça, c’est aussi le secret dire très bien jouer… ■
de sa longévité. YVES SIMON

26
Le Soir Mardi 21 mars 2017

BRUXELLES 27

Collecte des déchets : Stib,


entreprise
sans racisme
les syndicats prêts à durcir le ton SOCIÉTÉ
es délégués syndicaux et les

PROPRETÉ Les tournées seront perturbées jusqu’à ce mardi, au moins L trois organisations syndi-
cales CSC, FGTB et CGSLB ont
annoncé lundi la signature d’une
Charge de travail « Déclaration intersyndicale
contre le racisme au travail »
trop lourde, manque pour travailler ensemble et faire
d’infrastructures, de la Stib une entreprise sans ra-
le personnel cisme. Cet engagement symbo-
lique a été pris à la veille de la
de Bruxelles-Propreté Journée internationale de lutte
gronde. contre les discriminations ra-
La socialiste Fadila ciales.
A travers cette signature, et
Laanan dit miser pour garantir l’égalité de traite-
sur le dialogue pour ment dans leur entreprise, les
sortir du conflit. trois délégations syndicales de la
Stib s’engagent à ne jamais bana-
liser le racisme et les discrimina-
e lundi, les sacs-poubelles tions, à agir concrètement pour le

C sortis par les Bruxellois et


les Bruxelloises sont res-
tés sur le pavé dans nombre d’ar-
prévenir et le combattre. Elles
s’engagent également à mettre en
place un plan d’action pour que
tères de la capitale. Les collectes leur lieu de travail soit et de-
ont ainsi été fortement pertur- meure une entreprise exempte de
bées indique l’Agence Bruxelles- racisme et de discriminations.
Propreté qui invite les habitants Chaque travailleu(r)(se) doit
concernés, d’une part, à rentrer avoir les mêmes chances, les
leurs sacs-poubelles s’ils n’ont mêmes possibilités, les mêmes
pas été collectés, et d’autre part, droits, quels que soient son ori-
à ressortir leurs sacs-poubelles gine, son genre, sa nationalité, sa
lors de la prochaine collecte. culture ou sa couleur de peau.
En cause le mécontentement « Cette Déclaration, c’est un outil
d’une large frange du personnel de travail, pas une médaille. C’est
qui estime que la réforme enga- un engagement à travailler sur la
gée, en janvier dernier, par la se- question, une manière de souli-
crétaire d’Etat à la Propreté Fa- gner que nous sommes une entre-
dila Laanan (PS) nuit clairement SÉCURITÉ prise où on parle du racisme
à ses conditions de travail (Le quand le problème se pose. Que la
Soir de lundi). « L’impact des ac- Exit le 80 litres question est prise au sérieux, syn-
tions est déjà assez important, Dans la famille des sacs dicalement. Ce qui ne veut pas
reconnaît Michel Piersoul, du blancs, c’est le plus dodu dire qu’il n’y a jamais de pro-
syndicat libéral (CGSLB). Nous qui disparaît. L’agence blèmes » explique un délégué
verrons pour la suite avec les tra- Bruxelles-Propreté an- syndical.
vailleurs sachant que des actions nonce ainsi que le mo- Les délégués syndicaux de la
seront certainement prévues ce dèle de 80 litres ne sera Stib sont les premiers à signer
mardi et le dispositif pourrait plus commercialisé. Une cette déclaration intersyndicale,
encore s’alourdir par la suite fois rempli, celui-ci pèse qui a été mise en place dans le
même si ce n’est pas que nous Estimant que la réforme des collectes est aujourd’hui mal ficelée, les agents de Bruxelles-Propreté souvent de 15 kilos et cadre de la campagne intersyndi-
souhaitons. Aujourd’hui nous ont décidé de laisser les camions au dépôt, ce lundi. © RENÉ BRENY représente donc un cale « Racism, Game Over », sou-
avons pris la population en danger pour les tenue par le gouvernement de la
otage, ce n’était pas notre souhait sans parler des odeurs générées turne. « Par exemple pour le ganisations syndicales et la di- éboueurs. Les modèles Région de Bruxelles-Capitale. Au
mais trois mois d’attente sans la alors que le printemps et l’été se jaune, ce qui permettrait aux rection de l’Agence, la Secrétaire de 35 et 60 litres restent moyen de différents outils, les dé-
moindre écoute, ça ne passe pas. profilent ». Du coup, déplore commerçants qui ferment à d’État a très clairement indiqué bien sûr disponibles. légués sont encouragés à parler
Nous avons fait preuve de pa- notre interlocuteur, les tra- 18h30 de sortir leurs papiers et qu’elle était prête à augmenter P.LE de racisme au travail à des mo-
tience mais lorsque l’on s’énerve vailleurs sont sur le pont plus cartons. Cela allégerait aussi les encore le nombre d’agents et de ments informels, durant les for-
cela peut aller rapidement cres- longtemps et pour des tournées tournées du matin ». camions par rapport à la propo- suasive. « La seule chose qu’elle mations syndicales et au sein des
cendo », prévient le représentant plus longues. Parmi les griefs avancés par les sition faite, si les syndicats l’esti- nous a proposé c’est de lui dire organes formels de concertation,
libéral. maient nécessaire ». Même combien de personnel supplé- tels que le Conseil d’entreprise ou
La réforme a notamment pour « Je suis une femme de dialogue et non une femme de chose pour les infrastructures mentaire serait nécessaire pour le Comité pour la prévention et la
but de supprimer l’alternance de conflits » FADILA LAANAN destinées à les accueillir. « Nous que la réforme fonctionne mais protection au travail. Les déléga-
ramassage des sacs jaune et des réfléchissons notamment à la c’est le monde à l’envers, ce n’est tions syndicales de la Stib ont mis
bleu qui sont désormais collectés « D’autant que rien n’a été syndicats, le manque de person- construction de vestiaires pour pas à nous de fixer cela », tonne sur pied un comité « Entreprise
chaque semaine. « Nous n’avons analysé au préalable comme le nel mais aussi des infrastruc- les agents supplémentaires ». Michel Piersoul. Quant aux in- sans racisme ». L’objectif est de
rien contre mais fallait-il pour prévoit pourtant le code du bien- tures inadaptées pour l’accueil Et Fadila Laanan de miser sur frastructures… « Elles sont effec- travailler dans les prochains mois
autant tout changer ? », s’inter- être en cas de réorganisation. des nouveaux venus. le dialogue pour sortir de l’im- tivement blindées aujourd’hui. avec le personnel et, si possible en
roge Michel Piersoul. Toute modification importante De son côté, la secrétaire passe. « Je suis une femme de J’ai entendu que la secrétaire collaboration avec la direction.
Pointés par le syndicaliste, la au sein d’un service public doit d’Etat Fadila Laanan dit déplo- dialogue et non une femme de d’Etat demandait à son admi- À partir de cet exemple
collecte des sacs orange (déchets obtenir un avis favorable una- rer les actions de protestation conflits. Je suis convaincue nistration de réfléchir pour concret, la campagne « Racism,
organiques) couplée à celle des nime alors, ils ne l’ont jamais ob- menées ce lundi « alors que les qu’un dialogue constructif per- construire des vestiaires. Mais Game Over » veut à terme faire
sacs verts. « Si on veut motiver tenu. Je rappelle aussi que deux discussions concernant l’appli- mettra de concilier les intérêts cela ne se fait pas comme cela, on signer dans chaque entreprise
les Bruxellois à se lancer dans nouvelles tranches horaires cation de la réforme des collectes des habitants et ceux des tra- n’est pas chez David Copper- bruxelloise une déclaration inter-
l’organique, il est clair que les (5h30 et 6 heures du matin) ont sont toujours en cours. Lors de la vailleurs » La socialiste va en field ». ■ syndicale contre le racisme au
sacs orange doivent être ramas- été imposées. Rien que pour cela, réunion du 10 mars avec les or- tout cas devoir se montrer per- PATRICE LEPRINCE travail. (b) ■
sés en même temps que les blancs on aurait pu foutre bordel ».
soit le matin et non pas l’après- Du côté des syndicats, on ne
midi comme actuellement, de 15 demande pas le retour pur et
à 20h30 car du coup ce sac reste simple en arrière mais des adap-

sur la rue toute la journée. Est-ce tations substantielles comme le
l’image d’une ville plus propre, retour d’une tranche en noc-
Photo Michel Gibert, used as a reference only. Special thanks: Architecte : www.christophebernard.eu.

DU 17 AU 27 MARS
Huit communes
privées de courant DES PRIX TRÈS SÉDUISANTS SUR LA
NOUVELLE COLLECTION 2017

BRUXELLES/BRABANT FLAMAND
ne panne de courant a frap- Sibelga, et le service de commu-
U pé lundi vers 11 heures dif-
férentes communes de Bruxelles
nication d’Eandis.
En cause, le poste de Berchem-
et du Brabant flamand. Etaient Saint-Agathe qui ne recevait
concernées Dilbeek, Grand-Bi- plus d’électricité car Elia, ges-
gard, Itterbeek en Flandre, ainsi tionnaire du réseau de transport
que Berchem-Saint-Agathe en d’électricité en Belgique, n’était
premier lieu mais aussi des par- plus en mesure de l’alimenter. A
ties de Molenbeek-Saint-Jean, l’origine, un court-circuit en
de Koekelberg et une rue d’An- Flandre a eu des conséquences
derlecht pour la Région bruxel- sur ses infrastructures. Sibelga et
loise. Eandis ont en réaction trouvé BRUXELLES / UCCLE - LIÈGE - ANVERS
Le courant a été rétabli entre des solutions alternatives pour
11h30 et 11h45, ont indiqué Phi- réalimenter les habitations tou-
lippe Massart, porte-parole de chées. (b) ■
27
Le Soir Mardi 21 mars 2017

28 BRUXELLES
LESBRÈVES

Deux policiers Un passage sous voies condamné


condamnés FOREST Le comité de quartier durable Wiels demande son maintien
eux anciens inspec-

D teurs de la police de
Bruxelles-Ixelles ont
été condamnés lundi par le
Une pétition de 1.200 signatures pour le maintien d’un passage sous voies
qu’ils rêveraient d’affecter aux cycliste et piétons.
Le passage Orban-Luttre
tribunal correctionnel de Ils interpellent le collège forestois en termes de mobilité globale dans le Projet d’école
Bruxelles à deux ans de pri- quartier.

lxem
« De Puzzel»
son, dont la moitié avec sur-

an Vo

de
sis, pour vols. Agés 27 et 25

éro
ans, les deux agenst ont

Ave n ue V

eM
« Divercity » Tunnel
commis au moins deux bra-

ed
Ru
quages, les 10 et 20 dé-
cembre 2015. Ils ont arrêté un
véhicule sous prétexte d’un e A v . W i e l e m a n s - C e u p p ens

is
Den

tr
contrôle. Les passagers ont

L ut
St-
dû mettre tous leurs objets de

t de
Rue
valeur sur le tableau de bord, Rue

Pon

Av . Va n Vo lx em
du C
puis sortir du véhicule. L’un harro

du
i n
ele

Av.
des agents attirait une per- a
a nH
sonne vers l’arrière du véhi-
m eV
cule, pendant que l’autre i llau
dérobait tous les objets de Gu
Bd
valeur. Les deux hommes ont
ainsi amassé près de 5.300
euros. (b) RÉACTION
Le passage est

© D.R.
SOCIAL
Manif des taxis ce jeudi actuellement
La Fédération belge des taxis interdit au public.
(FeBeT) a déposé un préavis © D.R.
de grève et manifestera à
Bruxelles le jeudi 30 mars pour
dénoncer la situation « totale-
ment hors de contrôle » du n doute parfois de la re- routier pour les piétons et cy- deux sens de circulation, alors En réponse à l’observation des
transport rémunéré de per-
sonnes. Les membres de la fé-
dération déplorent le manque
O présentativité des comi-
tés de quartier. A en
croire l’activité de sa page Face-
clistes (notre infographie). Mais,
problème : l’école à construire
condamnera définitivement ce
que leur proposition résoudrait,
elle, le problème en ces lieux
étroits et intensément fréquen-
autorités communales selon la-
quelle l’achat et l’entretien du
passage sous voies coûteraient
de dialogue avec Pascal Smet, book et le nombre de ses passage. tés par les véhicules automo- cher, le comité de quartier de- « Loin d’être idiot »
le ministre de la Mobilité. La membres (2110 ce lundi), celle biles. Autre exemple : la traver- mande encore si ce coût a fait
Le Premier échevin Ecolo
FeBeT et ses membres sou- du comité « quartier durable Problème : l’école sée de l’avenue du Charroi vers la l’objet d’une évaluation. Il s’in- Jean-Claude Englebert paraît
haitent se réunir le jeudi 30 Wiels », qui réunit des riverains à construire place Saint-Denis, qui est actuel- terroge en outre sur l’incompati- perturbé par la pétition. Car
mars devant le cabinet du mi- du centre culturel du même nom condamnera lement décrite comme très dan- bilité affirmée du maintien du s’il considère que la de-
nistre, à proximité de la gare à l’angle des avenues Van Volxem définitivement ce passage gereuse. « Comment comptez- passage et de la construction mande des riverains est
du Nord. La Fédération belge et du Pont de Luttre à Forest, vous améliorer cette traversée et d’une école. « Existe-t-il des « loin d’être idiote », il sou-
des taxis a décidé de manifes- n’est pas contestable. Son com- Armés d’une pétition qui a re- offrir un degré de sécurité équi- prescrits en la matière et, si oui, ligne que le passage appar-
ter à la suite d’un « incident ex- bat actuel contre le projet – déjà cueilli quelque 1.200 signatures, valent à la solution que nous n’est-il pas possible d’y déroger tient à Infrabel qui ne sou-
trêmement grave » entre un bien avancé – de la commune et le comité de quartier et le Fiest- proposons, impliquant une tra- afin de concilier le passage et haite pas son maintien pour
chauffeur roulant pour la pla- de la Vlaamse Gemeenschaps- sersbond Brussel-Zuid, soutenus versée décalée à hauteur de la rue l’école, premier bénéficiaire de ce des raisons d’entretien et de
teforme Uber et un agent commissie d’implanter une nou- par le Gracq, Trage Wegen et Saint-Denis, qui expose moins passage ? », questionne-t-il. Et sécurité. Il rappelle égale-
contrôleur de la Région de velle école primaire néerlando- Sentiers.be, ont donc introduit les usagers faibles et leur permet de suggérer, de construire l’école ment que la construction
Bruxelles-Capitale. L’anarchie phone, « De Puzzel », derrière le une demande d’interpellation ci- de poursuivre leur cheminement sur un autre terrain disponible, d’une école est prioritaire
et un sentiment d’impunité site de Divercity, fait donc parler toyenne pour le prochain conseil sur une voirie plus adaptée ? », entre le Wiels et le Brass, sur dans le cadre du boom dé-
s’installent sur le terrain, de lui. C’est que, dans cette zone communal, qui aura lieu le 28 interrogent-ils. l’avenue Van Volxem… mographique que connaît
constate le porte-parole de la en pleine revitalisation urbaine mars prochain. Et leur argumen- Ce terrain, qui appartient à Bruxelles. La nouvelle école
FeBeT, Sam Bouchal. « Nous mais proche de sites industriels tation, qui porte sur la mobilité une société immobilière, la com- accueillerait en effet les
voulons éviter qu’un drame ne se et striée de voies de chemin de globale dans le quartier, est mune envisage en effet de l’ac- élèves de l’école néerlando-
produise. Le ministre Smet sait fer, dans cette zone où le trafic de charpentée. Par exemple, alors quérir dans le cadre d’un contrat phone située à l’angle des
qu’Uber contourne les réglemen- voitures et de camions est im- que le ministre de la Mobilité de revitalisation urbaine. Mais rues de Fierlant et du Mon-
tations mais il a inventé la notion portant, la mobilité douce peine Pascal Smet (SP.A) a dans ses pour le transformer en espace tenegro, laquelle deviendra
de ’pas tout à fait illégal’. Notre à trouver sa place. Et ses adeptes cartons le projet de réaménager vert, « dont manque cruellement une école francophone. Il
secteur est en pénurie de main- rêvaient de voir un jour exploité la place Wielemans et de re- le quartier », assure le Premier rappelle enfin que le dossier
d’œuvre et le ministre continue à un passage percé sous la butte du fondre l’avenue du Pont de Le débat sur la mobilité à échevin Jean-Claude Englebert est vieux de six ans, et es-
rendre l’accès à notre profession chemin de fer parallèle à l’ave- Luttre, les riverains doutent Bruxelles a aussi lieu sur nos (Ecolo). ■ time qu’on ne peut le re-
extrêmement compliqué. » (b) nue Van Volxem, à hauteur de la qu’une piste cyclable séparée du sites internet et sur notre page PIERRE VASSART mettre en cause pour « un
rue Alfred Orban, afin de créer trafic et un trottoir confortable Facebook www.facebook.com/ projet qui n’existe pas ».
un itinéraire éloigné du trafic puissent y être intégrés dans les bruxelles.onbouge P.V.



Dépôt métro à
GRANDETombola Erasme : c’est parti
STIB 26 rames y seront accueillies en 2019
Photos non contractuelles. Les prix ne seront ni cessibles ni échangeables ni transformés en espèces.

2017 du journal Le Soir au bénéfice des personnes handicapées a Région bruxelloise et la zone d’entretien à même d’ac-

Comment acheter
L direction de la Stib ont as-
sisté lundi au premier coup de
cueillir simultanément 7 rames.
Tant le hall d’entretien que le
1.000 lots vos billets ? pelleteuse symbolique en vue de dépôt seront construits en sous-
la construction du futur dépôt sol, ce qui nécessitera une orga-
à gagner ! > Dans le hall d’accueil de Rossel
dès le jeudi 25 février 2016, rue Royale 100 à de métro souterrain Erasme, si- nisation du chantier par phases
1/4 kg d’or (*), 1000 Bruxelles [du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 heures] tué à proximité de la station de afin de ne pas interrompre le
1 séjour au soleil,
> Par virement au compte
métro, terminus de la ligne 5, et trafic qui sera maintenu partiel-
2 vélos électriques, de l’hôpital du même nom. lement sur le boulevard Simo-
BE36 3101 2770 0081
2 minitrips, du journal Le Soir [prix du billet : 3€ + 0,79€ Selon le ministre bruxellois de net, sous lequel une partie du
des livres, des BD, de frais quel que soit le nombre de billets commandés]. la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), dépôt long de quelque sept
des places de cinéma... Dernier jour de vente : le jeudi 20 avril 2017.
cette nouvelle infrastructure de cents mètres, sera aménagée.
> Cette année, nous offrons en plus : stockage et d’entretien du ré- Seul le bâtiment administratif
un billet de couverture gratuit
Prix du billet 3 € (*)
1/4 kg d’or
(valeur au 14.02.2017 : 9.428,00€)
par carnet de 10 billets. Tirage spécial pour les lots
seau de métro bruxellois est in-
dispensable pour permettre à la
du complexe situé au coin du
Boulevard Henri Simonet et de
Tirage le 25 avril 2017 de couverture : 1 chaîne hi-fi et 49 appareils photo
et parution des résultats dans [prix du carnet : 30 € + 0,79€ de frais, quel que soit Stib d’accroître son offre de la rue Scholle, sera visible en
Le Soir du 26 avril 2017. le nombre de carnets commandés].
transport sur les lignes 1 et 5, surface. Le vaste chantier pré-
Arrêté royal n° 2977537.

afin de rencontrer une demande voit aussi l’aménagement d’une


sans cesse croissante et de por- voie d’essai de 1.200 mètres de
ter la fréquence de passage sur long, à côté de la voie de che-
ces lignes à deux minutes en mins.
heures de pointe. La construction du dépôt sera
La société bruxelloise a com- achevée durant le second se-
mandé 43 rames de métro sup- mestre 2019. Elle mobilisera
plémentaires qu’elle ne sera pas quelque 100 millions d’euros et
en mesure de stocker dans ses dix millions supplémentaires
s
rsonne deux dépôts existants de métro pour le réaménagement du bou-
our 2 pe
au soleil p
1 séjour abritant 66 rames (Delta et levard Simonet sous lequel le
2 minit
rips pour
2 person
nes
Jacques Brel), a rappelé le CEO dépôt sera aménagé par phases
de la Stib, Brieuc de Meeùs. successives pour permettre le
Le nouveau dépôt pourra en maintien partiel du trafic auto-
abriter 23. Il sera équipé d’une mobile. (b) ■
28
Le Soir Mardi 21 mars 2017

BRABANT WALLON 29
« Bouger pour
apprendre »
avec Erasmus
L’accueil des bambins,
à l’Ipes
WAVRE FederalTruck
public ou privé, est la priorité
déjà renseigné avec PROVINCE Plus de 13 millions d’euros consacrés à cette fin depuis 2011
Jnadaemam’étais
sœur qui est partie au Ca-
via Erasmus. J’avoue que Un enjeu économique
cela me tente aussi comme expé-
rience. Il me semble que c’est im-
et démographique, selon
portant d’approcher d’autres Tanguy Stuckens (MR).
cultures. Si je le fais, je souhaite Le député provincial
en tout cas aller dans un pays
qui ne me fera pas trop penser estime que l’ONE devrait
aux vacances. J’ai envie d’ap- intervenir
prendre, pas de me la jouer co- dans les milieux
ol ! »
Jonathan, un élève de 6e année non subventionnés.
secondaire, option langues, à
l’Institut provincial d’enseigne- ans l’aide de la Ville,
ment secondaire (Ipes), à Wavre,
a pris le bus ce lundi matin. Un
bus fédéral, baptisé le #Federal-
S l’aventure ne vaudrait
même pas le coup. Il y a des
mois où l’on touche 400 euros,
Truck, mis en place par la Chan- d’autres 1.800 euros. Cela dépend
cellerie du Premier ministre du nombre d’enfants présents ou
pour aller vanter les mérites du si l’on part en congé. Et c’est brut
programme européen de mobili- car on doit déduire les repas, les
té Erasmus+ dans les écoles de charges de chauffage, l’achat des
Wallonie. jouets… Ce n’est pas facile. No-
Un bus où les élèves débutent tamment pour obtenir un prêt
l’animation par un quiz sur l’Eu- d’une banque pour l’achat d’une
rope, pendant lequel, comme in- maison, car on n’a pas de revenus
vitée exceptionnelle, la Commis- fixes. Pourtant, l’on doit pour- LES CHIFFRES
saire européenne pour l’Emploi, tant bien payer le loyer… »
Marianne Thyssen (CD&V) a
bien essayé de favoriser son
Aurore et Laurence sont les
deux co-accueillantes, puéricul- 49
équipe en répondant à la ques- trices de formation, des « Pata- En pourcentage, le taux de
tion de la devise européenne – choux », une structure pour 9 à couverture des enfants
« Unie dans la diversité » – mais 10 bambins, ouverte à Ways disposant d’une place
c’était en bougeant devant l’écran grâce à l’aide de la Ville de Ge- d’accueil en Brabant wal-
qu’on engrangeait des points ! nappe et de la Province du Bra- lon. C’est le meilleur taux
« J’encourage vraiment tous bant wallon. La première met le de la Fédération Wallonie-
les étudiants, les enseignants, les bâtiment à disposition, tandis Bruxelles. Le BW compte 10.107 enfants
formateurs et les animateurs de
faire usage de l’offre Erasmus qui
que la seconde a financé sa mise
en conformité (70 % du coût, 13 âgés de 0 à 2,5 ans. Seulement
5.584 sont inscrits dans des
ENTRETIEN
fête ses trente ans, a-t-elle expli- avec un maximum de 1.000 eu- En millions d’euros, le milieux d’accueil.... © J.-P. D.V. « Un métier accidents de travail et acci-
qué. En 1984, 58 jeunes Belges ros par place concernée, soit montant investi par la de cœur » dent pour les enfants.
ont pu en profiter. L’an passé, ils 40.000 euros), à condition que la Province dans le secteur vées sont tentées d’en répercuter Un effort suffisant ?
étaient 16.000… L’avantage, c’est première maintienne ce lieu ou- de la petite enfance de- les coûts sur les parents, dont cer- Outre On met le paquet, mais ce
que l’offre s’ouvre aux élèves du vert pendant trois ans à dater de puis 2011. tains doivent payer 800 euros 57 places en n’est pas suffisant. Aujour-
technique et du professionnel, la fin des travaux. Et la Province par mois, plus les langes, pour crèches pri- d’hui, nous avons 180 de-
comme ici à l’Ipes. Non plus avec offrira encore 1.000 euros cette 1,5 faire garder leurs enfants ! Et
vées, la Ville de
Genappe dispose avec les
mandes en attente. Toutes ne
viennent pas des parents de
trois semaines, qui ressemblent année aux deux co-accueillantes En million d’euros, le mon- certaines ferment car les parents Patachoux d’une capacité
davantage à des vacances, mais au titre de « participation aux tant encore prévu pour ce ne savent pas suivre. Par ses Genappe, et certains font des
d’accueil de bambins de inscriptions multiples, mais
pendant six mois pour avoir une frais de téléphone et autres frais secteur dans le budget aides, la Province impose dès lors 79 équivalents temps plein.
vraie formation différente. » non couverts par le statut ». provincial de 2017. le respect de ne pas dépasser le ta- force est de constater que
Entretien avec l’échevine certains parents viennent déjà
De quoi intéresser Romy Pir- Pour Tanguy Stuckens (MR), le rif mensuel moyen, lequel est de Stéphanie Bury (MR-IC), qui
lot, la directrice de l’Ipes : « C’est député provincial, en charge de nouvellement créée. Depuis 647,34 euros en 2017. » nous contacter avant même la
dispose d’un budget annuel procréation…
un peu trop tard pour cette an- la petite enfance, « il s’agit là 2014, ce sont 1.483 places qui au- Et de se demander si l’ONE ne de 250.000 euros. 42 lits en vue pourtant…
née, mais ce bus permet déjà de d’une astuce juridique pour nous ront été financées et 3.374 autres pourrait pas faire un effort pour Pourquoi ce co-accueil ? La Maison communale d’ac-
véhiculer l’idée permettre d’aider les ac- mises en conformité. Que ce soit subsidier les milieux non sub- C’est pour permettre du choix cueil de l’enfance Les Mini
jusqu’aux pro- cueillantes qui ne disposent tou- dans les milieux public et privé. ventionnés sur les frais de fonc- et des services pour nos bouts Pouces, à Bousval, devrait être
fesseurs. C’est jours pas d’un statut réel. Ce qui tionnement : « C’est clairement de choux. Mais c’était impor- accessible à la fin de l’année.
eux qui pour- les décourage de travailler de Normes plus strictes la priorité en Brabant wallon. tant que la Province nous aide. Les 16 enfants des Flibustiers –
ront, les années 7 h 30 à 18 h, voire plus quand les « Les normes sont de plus en Avec un enjeu économique pour Les accueillantes n’ont pas de qui pourraient devenir un
prochaines, parents sont coincés dans des em- plus strictes, précise Tanguy Stu- permettre aux deux parents de salaire, juste une indemnité nouveau co-accueil – y seront
sensibiliser bouteillages. On ne compte plus ckens. On connaissait déjà celle pouvoir continuer à travailler. journalière de 20,75 euros par logés. Cela fait donc 26 nou-
leurs élèves au que 241 accueillantes en BW, de l’Office de la naissance et de Et un enjeu démographique aus- jour et par enfant présent. veaux lits en plus, pour
fait que bouger mais depuis quatre ans, on a pu l’enfance (ONE) et les mesures si pour maintenir en Brabant C’est un métier de cœur… La 1,4 million d’euros, dont
pour ap- stopper l’hémorragie grâce à ces anti-incendie. S’y sont ajoutées wallon une classe moyenne et des Ville offre, elle, 1.250 euros 730.000 euros de subsides de
prendre, c’est Marianne aides. » celles de l’Agence fédérale pour la familles jeunes, déjà découragées après 18 mois d’activité, et la Région et 260.000 euros de
un must ! » ■ Thyssen dans La Province intervient encore sécurité de la chaîne alimentaire par le coût de l’habitat. » ■ prend en charge les assu- la Province.
J.-P. D.V.
le bus. © J.-P. D.V. jusqu’à 10.000 euros par place (Afsca). Du coup, les crèches pri- JEAN-PHILIPPE DE VOGELAERE rances responsabilité civile, J.-P. D.V.



APPRENDRE
à
PRÉSENTE

PHILOSOPHER ÉTHIQUE, LIBERTÉ, JUSTICE

“ Pensez le monde autrement


avec les grands philosophes ”

UNE COLLECTION QUI EXPLIQUE CLAIREMENT


Le volume 2
LES IDÉES DES GRANDS PHILOSOPHES NIETZSCHE

WWW.LESOIR.BE/PHILO 9
SEULEMENT!

,99*
* A l’achat du journal Le Soir, suivant disponibilités. 1,99€ (1er tome Platon) et 9,99€ (tomes suivants).
Offre valable du 18/03 au 24/03/2017

29
Le Soir Mardi 21 mars 2017

30 LATÉLÉVISIONMARDI
cl u b
8.00 Le 8-9 9.00 C’est vous 8.30 La boutique 9.00 Best of 6.45 Cut Un homme bien. 7.13 7.05 Maya l’abeille 3D La 15.50 Les Schtroumpfs 16.15 12.40 Shopping Hours 14.25 6.15 X:enius Les kilos en trop
qui le dites 11.00 On n’est pas Shopping 10.15 La boutique Force obscure. 7.40 Déshonneur. cabane d’Henri. 7