Vous êtes sur la page 1sur 5

‫الــجــمــھـــوریة الــجـــزائریــة الدیمقراطیة الشعبیة‬

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de


l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Centre Universitaire Nour Bachir, El-Bayadh

Institut : Des Sciences

2 ème année Licence Génie Civil

Module : TP Mécanique des sols

TP.4. Mesure des caractéristiques de compactage et de portance


(essais Proctor et CBR)

Réalisé par :
- Zallouta Fatima Chahra zed

- Mammeri Sara

Enseignant responsable : Bouguerba Salah Eddine


1. le but de l'essai :
L’essai PROCTOR normal a pour but d’établir la relation expérimentale entre la densité
sèche d’un sol sensible à l’eau et sa teneur en eau pour différentes énergies de
compactage. Il se pratique pour les sols entrant dans la constitution d’un remblai. A
partir de cet essai sont déterminées les caractéristiques PROCTOR (densité sèche
maximale pour une teneur en eau optimale) du sol étudié.

2. matériel utilisé :
1/Moule PROCTOR ou CBR ;

2/Dame standard ou modifiée;

3/Boite à pétri, étuve ;

4/Balance électronique.

3. mode opératoire :

 Préparation de l’échantillon: La
réalisation de la couche
nécessitera au moins 5 essais.

- Prélever une masse de 15kg de


matériau pour le Proctor Normal et 33 kg
pour le Proctor Modifié.
- Tamiser pour vérifier que le refus à 20
mm est inférieur à 25%, sinon l’essai n’est
pas réalisable (compactage hasardeux).

 Remplissage du moule (Proctor


Normal): Peser 5100 gr de
matériau. (La teneur en eau doit
être < à la teneur optimale)

- Peser le moule CBR vide sans la


rehausse.
- Diviser la prise en 3 prises de 1700 gr
chacune.
- Dans le moule C.B.R compacter une à
une les prises en effectuant pour chacune
8 cycles de 7 coups selon le plan de
compactage ci après.

 Détermination de la masse humide


nette de l’échantillon total :

Désolidariser la rehausse du moule. Araser le


matériau à l’aide de la règle. Nettoyer le moule
au pinceau. Peser le moule plein. Calculer la
masse humide nette en effectuant.

Masse humide nette = Masse du moule plein -


Masse du moule vide
 Calcul de la teneur en eau W de
l’échantillon :
Démouler le contenu du moule CBR. Prélever un [ (Mh - Ms) : Ms ] = Teneur en eau (W%)
échantillon partiel de matériau compacté situé au
milieu de la 2ème couche. Peser l’échantillon
partiel pour déterminer « Mh » sa masse
humide.
Cuire l’échantillon jusqu’à évaporation totale de
l’eau.
Peser l’échantillon partiel pour déterminer sa
masse sèche « Ms ». Calculer la teneur en eau
« W% » en effectuant le calcul ci contre.

4. les applications attachées :

Application : Les résultats d’un essai Proctor sur un sol (γs=27.2KN/m3) sont présentés dans
le tableau suivant :

La teneur en eau w(%) 2.7 5.5 8.3 10.2 12.0 13.4 14.5 18.3
Le poids volumique 18 18.8 20 20.6 20.8 20.7 20.4 19.5
humide (apparent) γ
(KN/m3 )
Le poids volumique sec 17.5 17.8 18.4 18.7 18.6 18.3 17.8 16.5
γd (KN/m3 )
19
18,7
18,5 18,6
18,4
18,3
18
17,8 17,8
17,5 17,5

17

16,5 16,5

16

15,5

15
2,7 5,5 8,3 10,2 12 13,4 14,5 18,3

la courbe Proctor γd=f(w)


l’optimum Proctor Wopt (10.2 ; 18.6) Wopt=10.2

4. Conclusion :
On conclure que les chantiers de stabilisation on exige, en généralement des densités
séche égale à 90% ou à 95% de la densité séche maximum déterminée à L’essai
proctor : d’où l’importance d’avoir au moment du comptage une teneur en eau très
voisine de la teneur en eau optimum cette condition est souvent difficile à remplir ce qui
limite les possibilités de stabilisation des sols : en périodes de pluie la teneur en eau du
sol naturel est généralement supérieure à la teneur optimum ,il faut aérer le sol pour en
faire séche ou attendre une période plus séche ,en période séche les apports d'eau sont
importants (la teneur en eau optimum varie entre 6 et 12% selon la nature de sol et
l'engin de compacte utiliser .