Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice (AD-AS)

On considère le modèle suivant pour une économie fermée:


C=20+0,7 Y d ; T =0,2Y ; I =100−10 i+0,1 Y ; G=100 ; L=440+ 0,6 Y −20 i ;
15
M =200 ; Y =30 √ N ; PM N =
√N
Avec N est le facteur travail et PM N est la productivité m arg inale du travail .

1- Déterminer la courbe IS.


2- Déterminer la courbe LM.
3- Déterminer la courbe AD.
4- Déterminer la courbe de demande de travail.
5- Si le salaire nominal égal 6, dériver la fonction de la courbe AS.
6- Trouver les valeurs d’équilibre de Y, P, W/P, i et N.
7- Si la quantité du travail de plein emploi est de 400 alors que la population active est de
430, quel est le taux du chômage d’équilibre? Quel est le taux du chômage naturel? A
quoi correspond l’écart entre le taux de chômage d’équilibre et le taux de chômage
naturel?

Solution

1- La courbe IS:

On commence d’abord par calculer la courbe PE:

PE=C+ I+G=20+0,7(Y −0.2 Y )+100−10 i+0,1Y +100


PE=220+0.66 Y −10 i

A l’équilibre, on a

Y =PE ⇒ Y =220+0. 66 Y −10i


10 i=220 − 0. 34 Y
d ' où IS i=22−0 . 034 Y
2- l’équation LM s’obtient en égalisant la demande à l’offre des encaisses réelles:
M 200
=L ⇒ =440+0,6 Y −20 i
P P
200
20i= 440− + 0 .6 Y
P
10
d ' où la courbe LM i=22− + 0 .03 Y
P

3- La courbe AD: elle montre pour chaque niveau des prix donné, le niveau de production qui
assure l’équilibre simultané des marchés des biens et celui de la monnaie. AD s’obtient en
égalisant IS et LM:

10
IS =LM ⇒ 22−0. 034 Y = 22− +0 . 03 Y
P
10
=0. 064 Y
P
156 . 25 156 . 25
D ' où la fonction AD : Y= ou P=
P Y
4- La courbe de demande de travail:

L’entreprise maximise son profit.

La fonction de production présente des rendements décroissants pour le travail. Et par


conséquent, la courbe de PMN est fonction décroissante du travail. P et N positifs.

Pour déterminer la courbe de demande de travail, on égalise la PM N au salaire réel (W/P). Car,
les entreprises embauchent les travailleurs jusqu’à ce que la dernière unité de travail rapporte
(PMN) ce qu’elle coute (W/P).

Dans notre cas:

15
PM N =( Y ) ' =
√N
W 15 W
ainsi , PM N = ⇒ =
P √N P
P2
N=225 . 2
W

5- Avec un salaire nominal fixé à 6, le niveau d’emploi d’équilibre est:

P2 P2
N∗¿ 225 . =225 .
W2 36

Pour dériver la fonction AS, on remplace le niveau d’emploi d’équilibre dans la fonction de
production:

√√ P2
Y=30 N∗¿=30 225. ¿D'où la fonction AS
36
6- Les valeurs d’équilibre de Y, P, W/P, i et N.
15P 6Y
Y= ou P=
6 15

Les valeurs de Y et P s’obtiennent en égalisant au point d’intersection de AD et AS:

156 .25 6 Y
AS =AD ⇒ =
Y 15
2
6 Y =2343. 75
Le revenu ( ou production ) d ' équilibre Y =19 .76

6Y
Le prix d ' équilibre : P= =7 . 9
15

W 3
Le salaire réel : = =0 . 4
P 7.9
Le taux d 'int érêt d' équilibre s ' obtient en remplaçant soit dans IS soit dans LM :
On remplace dans IS: i=22−0. 034Y =22−0.034×19.76=21. 3
En remplaçant dans la fonction de demande de travail:

P2 7 . 92
Le niveau d ' emploi d ' équilibre : N=225 . = 225 =390
W2 62

7- Le taux de chômage d’équilibre:

Population active − l ' emploi 430−390


u= ∗100= ∗100 =9.3 %
Population active 430
Le taux de chômage naturel:

Si le niveau du plein emploi est de 400, le taux de chômage naturel est:

Population active − niveau du plein emploi 430−400


u∗¿ ∗100= ∗ 100=6 .98%
Population active 430
A quoi correspond l’écart entre le taux de chômage d’équilibre et le taux de chômage
naturel?

u− u∗¿9,3%−6.98 %=2 .32 % est le chômage cyclique.

Vous aimerez peut-être aussi