Vous êtes sur la page 1sur 9

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de L'Enseignement Supérieur et de la


Recherche Scientifique
Université des Sciences et de la Technologie
d'Oran Mohamed BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE


DEPARTEMENT D'ELECTRONIQUE

Monographie FP ELN

Trigger de Schmitt

Master 1 : Instrumentation Biomédical

Groupe : 2

Réalisée par :

 Gherram Hanane
 Belgherbi Wafaa Nacera
 Boumeddane Merwa

Responsable du module : Mr A.Kaddour


Introduction 
Une bascule de Schmitt, aussi appelée trigger de Schmitt ou bascule à seuil, est un circuit
logique inventé en 1934 par Otto Schmitt, ingénieur américain.

Fig.1 : Symbole d’une bascule de schmitt

Principe 
C'est une bascule à trois entrées V, SB et SH et une sortie Q et un comparateur de seuils à deux niveaux
(haut et bas). Contrairement aux autres bascules, qui sont commandées en appliquant des signaux
logiques à leurs entrées, la bascule de Schmitt est conçue pour être pilotée par une tension analogique,
c'est-à-dire qu'il peut prendre n'importe quelle valeur (dans l'intervalle 0 – Vcc afin de ne pas dégrader
le circuit).
Les entrées SB et SH (seuil bas, seuil haut, ce dernier étant à un potentiel supérieur à SB) sont
maintenues à des potentiels fixes ; ceci peut se faire par exemple grâce à un diviseur de
tension composé de 3 résistances placées en série entre Vcc et la masse ; SH et SB sont reliés aux
points intermédiaires du diviseur.
Si l'un de ces niveaux est dépassé, l'amplificateur opérationnel basculera son niveau de sortie dans un
état prédéfini.
L'état est prédéfini par le brochage de l'amplificateur opérationnel :
 Si le montage est non inverseur : lorsque le point supérieur de basculement est atteint,
l'amplificateur opérationnel bascule son niveau de sortie dans un état haut et si le point
inférieur de basculement est atteint, son niveau de sortie est bas.
 Si le montage est inverseur : lorsque le point supérieur de basculement est atteint,
l'amplificateur opérationnel bascule son niveau de sortie dans un état bas et si le point
inférieur de basculent est atteint, son niveau de sortie est haut.
La sortie peut prendre deux états : + Vsat et – Vsat.

L’entrée inverseuse peut donc prendre deux valeurs : Vsat R1/(R1 + R2) ou - Vsat R1/(R1 + R2)

Ce sont ces deux valeurs de la tension d’entrée qui peuvent annuler ε , donc provoquer le basculement
de la sortie.

Mise en équation

ε = e+ - e- = Vs . R1/(R1 + R2) – Ve
Si Vs = + Vsat, ε > 0 tant que Ve < Vsat R1/(R1 + R2) (Seuil positif)

Si Vs = - Vsat, ε < 0 tant que Ve > - Vsat R1/(R1 + R2) (Seuil négatif)

R1 R2 - + ve vs

Fonctionnement 

L'idée fondamentale est de créer deux seuils de


basculement, l'un sur le front montant d'un
signal, l'autre sur le front descendant de ce
signal. l'instant t1, la tension présente à l'entrée
atteint le seuil de basculement VT+, la sortie
passe très rapidement du niveau logique L au
niveau logique H, bien que le seuil VT+ soit
franchi plusieurs fois au cours des oscillations
présentes à l'entrée du trigger.
Au cours du front descendant, c'est à l'instant t2 que le signal d'entrée franchit le seuil de basculement
VT- . La sortie passe alors très rapidement du niveau logique H au niveau logique L.

Les deux instants de basculement sont les deux instants où le signal franchit pour la première fois le
seuil considéré. Il est évident que plus la différence (VT+) - (VT-) est importante, plus ce circuit sera
fiable et insensible aux fluctuations parasites superposées au signal originel. Cet écart de tension entre
les deux seuils est appelé hystérésis. C'est une caractéristique propre à un trigger de Schmitt.

Fig.2 : Signaux à l’entrée et à la sortie d’un trigger de schmitt

La réaction positive pour une bascule de Schmitt renforce et maintien le niveau logique bas ou haut de
sortie, c'est à dire que tant que le niveau d'entrée n'atteint pas le seuil opposé, le niveau logique de
sortie restera toujours le même. Pour qu'il y ait un changement d'état, il faut que le point de
basculement soit atteint.

 supposons qu'au départ, V soit à 0 ; Q est alors à 0 ;


 quand V augmente, Q reste à 0 jusqu'à ce que V dépasse SH ; à ce moment, Q passe à 1 ;

 Q reste à 1 jusqu'au moment où V devient inférieur à SB ; à ce moment, Q passe à 0;

 Q reste à 0 jusqu'à ce que V repasse au-dessus de SH.

Fig.3 : Chronogramme

Etude des Astables 


Les astables sont des circuits oscillant en permanence dont la sortie peut être utilisée comme : Signal
d’horloge dans les systèmes numériques. Ils peuvent être réalisés à partir de composants divers, en
fonction de la précision et de la stabilité voulue.

Le montage astable à 1 porte logique inverseuse à entrée Trigger


L’inverseur Trigger peut être obtenu à partir de portes logique ET-NON à entrée Trigger (exemple : le
circuit CMOS 4093) :

Schéma de l’astable à 1 porte logique Trigger inverseuse : La porte logique Trigger est
caractérisée par ses 2 seuils de basculement :

 le seuil bas VB
 le seuil haut VH

Hypothèse d’étude et conditions initiales :

 La porte logique est alimentée entre 0


et VDD
 A t=0 le condensateur C est
totalement déchargé ( UC(0)=0)

Fig.4 : Chronogrammes des signaux UC et US

Expression de tH et tB (pendant le régime établi) en fonction de R et C :

V ᴅᴅ−V B
tH =R.C Ln
V ᴅᴅ−V H
VH
tB= R.C Ln
VB
Remarque : dans le dans particulier où les 2 seuils du trigger sont symétriques par rapport à
VDD/2 (par exemple : VDD=12V ; VH=VDD/2 + 3V = 9V ; et VB=VDD/2 – 3V = 6V) nous
avons :
 VH+VB=Vᴅᴅ
 tH=tB=R.C.ln(VH/VB)
 δ=0,5

Et dans ce cas la période du signal carré VS est alors :

VH
T=2.R.C.Ln
VB

Simulation sur Proteus


Applications
La principale application de la bascule de Schmitt est la mise en forme de signaux analogiques pour les
appliquer à des circuits logiques (par exemple une entrée de compteur). Cette utilisation est qualifiée
quelques fois de circuit « conformateur ».

La bascule de Schmitt peut aussi être utilisée pour :

 débarrasser un signal du bruit ; il suffit que l'écart entre SH et SB soit supérieur à l'amplitude
crête-à-crête du signal ;

 réaliser des circuits de contrôle avec hystérésis : thermostats, interrupteurs crépusculaires,


maintien du niveau dans une cuve...

 le trigger de Schmitt est l'ancêtre des générateurs de musique et a été très longtemps utilisé
pour les appareils électroniques devant générer du son, comme les montres électroniques, les
sonneries des téléphones portables, les Game-Boy et consoles de jeux antérieures à la
génération 16-bit, les alarmes électroniques, les cartes de vœux parlantes, les boîtes à musique
et horloges électroniques, etc. Il ne pouvait générer que des signaux rectangulaires, appelés
dans le langage courant "sons électroniques", et ont été très longtemps associés aux jeux vidéo
même après que la bascule de Schmitt est tombée en désuétude pour ce type d'application. Le
fameux bip des premiers ordinateurs dans les années 1980 était un signal rectangulaire. On
constate un regain d’intérêt pour ce type d'oscillateurs parallèle à la mode récente
des synthétiseurs modulaires et autres instruments DIY. Les puces 4093 et 40106, portes
logiques à base de bascules de Schmitt sont largement utilisées pour construire
des oscillateurs à signaux carrés.

Utilisation en électronique numérique


Symbole d'une porte Trigger de Schmitt  : 

Le dessin contenu dans le triangle représente le cycle d'hystérésis caractéristique de ces portes


logiques :
Ces portes permettent de s'assurer de la stabilité d'un signal de sortie logique en fonction d'un signal
d'entrée analogique.

Conclusion
Les applications des bascules de Schmitt sont nombreuses et quelques-unes ont déjà été traitées. C'est
le cas lorsqu'il s'agit de débarrasser certains signaux rectangulaires de parasites ou d'améliorer des
fronts montants ou descendants qui varient trop lentement.

Vous aimerez peut-être aussi