Vous êtes sur la page 1sur 2

REPONDEZ DIRECTEMENT SUR LA FEUILLE D’EXAMEN

Partie 1. Vrai/Faux : Répondez par vrai ou faux aux affirmations suivantes tout en
justifiant brièvement votre choix (8 points)

1- Une marque qui a beaucoup de concurrents devrait adopter une optique production.

Faux : un marché où la concurrence est importante nécessite une optique marketing.


L’optique production n’est possible que lorsque la demande est supérieure à l’offre, comme
dans le cas de monopoles.

2- Un consommateur impliqué dans l’achat d’un cadeau à offrir à une très chère personne
achète sans perdre du temps à rechercher de l’information et à évaluer les différents
choix.

Faux : un consommateur impliqué se sent très concerné par l’achat et passe beaucoup de
temps à chercher l’information et comparer les alternatives pour faire le meilleur choix
possible.

3- La dissonance cognitive est un sentiment post-achat positif pour le consommateur.

Faux : la dissonance cognitive est un sentiment post-achat négatif, c’est une sorte
d’insatisfaction qui met le consommateur dans une situation de distorsion : être insatisfait et
tenter de se convaincre du contraire.

Partie 2. Mini cas : Apple : un marketing d’élite (12 points)

Dès les premières années durant lesquelles Apple a commencé à se transformer d'une petite
société créée dans un garage par des passionnés en un géant de la micro informatique, Steve
Jobs a choisi les meilleurs pour se charger de son marketing, mais ce dernier a toujours été le
dernier décisionnaire pour valider ou non les campagnes, en ayant toujours comme principale
exigence de rester simple et original ("Think different"). On peut dire que les produits d'Apple
sont de grande qualité, dotés d'une finition irréprochable et d'un design épuré ils se
rapprochent grandement de produits de luxe. Plus que pour ces caractéristiques techniques, les
produits Apple sont largement achetés pour leur design, et pour l'image que le produit permet
de véhiculer (estime de soi). On est concrètement devant des comportements d'achats
provenant du monde du luxe, la cible étant exigeante, innovatrice et jouit d’un bon pouvoir
d’achat. Le positionnement prix des produits Apple est tout aussi significatif d'un marketing
de luxe, les coûts de productions étant très élevé mais une forte marge pour Apple est tout de
même assurée. La publicité réalisée par Apple reste très proche des publicités de luxe, bien
que ayant évolué avec les publicités de l'Iphone 4, on peut constater que les publicités sont
très épurées, très simples, très évocatrices et que le produit en lui même est montré sous toutes
ses coutures comme un objet de mode. Il est présenté comme un produit unique et rare. Apple
dispose de ses propres magasins pour vendre ses produits.
Enfin, point important de la stratégie marketing d'Apple, la rareté. La marque américaine joue
volontairement avec des stocks réduits pour favoriser l'attente et le désir. En effet, à chaque
lancement de nouveau produit, une semaine de vente suffit à vider les stocks et créer de la
frustration chez ceux qui sont arrivés trop tard.

Source : http://bigbrands.blog-idrac.com/lesgrandesmarques/79

1/2
1- Quels ont été les critères de segmentation du marché utilisés par Apple ? (3 points)

Critères sociodémographiques : Age, Catégorie socio professionnelle, Revenu, pouvoir


d’achat.

Critères psychographiques : style de vie

2- Quel est le positionnement d’Apple (avantage compétitif) ? (2 points)

Produit simple et original, différent « think different »

3- Présentez brièvement les éléments du Marketing Mix de la marque Apple. (4 points)

Produit : un produit de qualité avec un bon design

Prix : élevé

Communication : publicités épurées et simples véhiculant l’image d’un produit luxueux

Distribution : exclusive dans ses propres boutiques

4- Quels sont, d’après vous, les facteurs qui peuvent influencer les consommateurs lors
d’un achat du produit Apple ? (3 points)

Les facteurs qui peuvent influencer les consommateurs lors de l’achat du produit apple sont :
Facteurs psychologiques : Motivation (être motivé par l’achat d’un produit durable et de
bonne marque)
Facteurs socioculturels : groupes de référence (lorsque le consommateur fait partie d’un
groupe de personnes qui sont fidèles à la marque) , image de soi (tenter de faire passer un
message via la consommation du produit apple)
Facteurs situationnels : vendeur (convaincants), environnement d’achat stimulant…

2/2

Vous aimerez peut-être aussi