Vous êtes sur la page 1sur 75

Métrologie

• Évaluation
• Correction
• Rappel
• Statistique
• L’incertitude de mesure – Le calcul
Le processus de mesure
demande de résultats de
mesure mesure

expression Méthode Matière Milieu exploitation


du besoin des
résultats

Moyen Main d'oeuvre


processus amont processus de mesure processus aval
VIM ISO 9000 GUM ISO 57 25 ISO 17 025
Comparaisons (ex guide ISO/CEI25)
Vocabulaire Assurance Qualité Guide sur les incertitudes Compétences des
de mesure interlaboratoires laboratoires

ISO 10 012
Guide ISO 30 Guide ISO 43
Système de maîtrise de la
Vocabulaire utilisé Essais d’aptitude
pour les matériaux
mesure des laboratoires
de référence

NF X 07-010 NF ENV 13005 NF EN 4500x


NF X 07-001 Fonction métrologique dans Incertitudes de mesure
l ’entreprise
NF EN 45-014
certificat de
ISO 14 253.1/2 conformité
Déclaration de conformité

NF X 07-011 NF X 07-012 NF X 07-013 NF X 07-014 NF X 07-015 NF X 07-016 NF X 07-017 NF X 07-018 Guides et


Constat de Critères de choix recommandations
Certificat Optimisation des Raccordement Procédures Etalonnage Fiches
vérification COFRAC
d ’étalonnage entre vérification et intervalles de aux étalons des balances de vie
étalonnage étalonnages
confirmation

NF X 07-019 NF X 07-0O8 NF X 07-028 NF X 07-029


NF X 07-022 NF X 07-021
Relations Arborescence des Etalonnage Etalonnage
Utilisation de Aide à la démarche pour
clients normes et travaux des thermométres des thermométres
l’incertitude l ’estimation et l ’utilisation
fournisseurs sur la métrologie incertitudes procédure
des incertitudes de mesure et
des résultats d ’essais
NF X 07-024 NF X 07-025

Qualité des logiciels Programme


technique de
2/2 vérification
Projet
Le besoin de raccorder ses mesures ...
Le pouce était jadis
basé sur:
"la longueur de la dernière articulation du pouce"

La brasse était :

"la distance entre les extrémités des doigts


majeurs lorsque les bras sont étendus"

Le yard était :
"la distance entre le bout du nez et l'extrémité des
doigts lorsque le bras droit est tendu"
Le besoin de raccorder ses mesures...

La mesure de la valeur du “pied ” au 18ème siècle :


- le pied du roi de France 32.48 cm
- le pied romain 29.63 cm
- le pied bordelais 35.70 cm
- le pied de Lorraine 28.60 cm
- le pied de Vienne (Autriche) 31.50 cm

A quoi bon réaliser des mesures si c’est pour exprimer quelque


chose qui n’a pas la même signification pour tout le monde ?
Raccordement aux étalons nationaux

Principe de raccordement
Assurer la traçabilité métrologique des moyens de mesure
de contrôle et d’essais, au moyen de comparaisons
successives (chaîne d’étalonnage)

Chaîne d’étalonnage
Suite ininterrompue de comparaisons par niveaux successifs
reliant le résultat d’une mesure à un étalon primaire
Normes Appareils de Mesure
• NF EN 30012-1 Février 1994 Exigences d'assurance de la qualité
des équipements de mesure. Partie 1 : confirmation métrologique de
l'équipement de mesure. Statut :Homologuée
• NF ISO 10012-2 Décembre 1997 Assurance de la qualité des
équipements de mesure. Partie 2 : lignes directrices pour la maîtrise
des processus de mesure. Statut :Homologuée
• NF E 10-022 Juillet 1991 Instruments de mesurage. Fiche de vie.
Statut :Homologuée
• NF ENV 13005 Août 1999 Guide pour l'expression de l'incertitude
de mesure (Remplace XP X07-020:1996) (X 07-020) Statut
:Homologuée
Normes Appareils de Mesure
• NF X 07-010 Décembre 1992 Métrologie. La fonction métrologique dans l'entreprise.
Statut :Homologuée
• X 07-011 Décembre 1994 Métrologie - Essais. Métrologie dans l'entreprise. Constat de
vérification des moyens de mesure. Statut :Fascicule de doc.
• FD X 07-012 Novembre 1995 Métrologie. Métrologie dans l'entreprise. Certificat
d'étalonnage des moyens de mesure. Statut :Fascicule de doc.
• FD X 07-013 Décembre 1996 Métrologie. Métrologie dans l'entreprise. Critères de choix
entre vérification et étalonnage, utilisation et conservation des résultats de mesure. Statut
:Fascicule de doc.
• X 07-015 Décembre 1993 Métrologie - Essais. Métrologie dans l'entreprise. Raccordement
des résultats de mesure aux étalons. Statut :Fascicule de doc.
• X 07-016 Décembre 1993 Métrologie - Essais. Métrologie dans l'entreprise. Modalités
pratiques pour l'établissement des procédures d'étalonnage et de vérification des moyens de
mesure. Statut :Fascicule de doc.
• FD X 07-018 Décembre 1997 Métrologie. Métrologie dans l'entreprise. Fiche de vie des
équipements de mesure, de contrôle et d'essai. Statut :Fascicule de doc.
Normes Appareils de Mesure
• NF E 11-010 Novembre 1986 Instruments de mesurage de longueur - Cales étalons -
Longueurs de 0,5 à 3 000 mm. Statut :Homologuée
• NF E 11-011 Décembre 1992 Instruments de mesurage de longueur. Bagues lisses étalons.
Statut :Homologuée
• NF E 11-012 Décembre 1992 Instruments de mesurage de longueur. Tampons lisses et
disques étalons. Statut :Homologuée
• NF E 11-020 Décembre 1994 Instruments de mesurage de longueur. Calibres à limites et
étalons de travail.
Normes Appareils de Mesure
• Mesures
• NF ISO 5725-1 Décembre 1994 Application de la statistique. Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure.
Partie 1 : principes généraux et définitions. Statut :Homologuée
• NF ISO 5725-2 Décembre 1994 Application de la statistique. Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure.
Partie 2 : méthode de base pour la détermination de la répétabilité et de la reproductibilité d'une méthode de mesure normalisée. Statut
:Homologuée
• NF ISO 5725-3 Décembre 1994 Application de la statistique. Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure.
Partie 3 : mesures intermédiaires de la fidélité d'une méthode de mesure normalisée. Statut :Homologuée
• NF ISO 5725-4 Décembre 1994 Application de la statistique. Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure.
Partie 4 : méthodes de base pour la détermination de la justesse d'une méthode de mesure normalisée. Statut :Homologuée
• NF ISO 5725-6 Décembre 1994 Application de la statistique. Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure.
Partie 6 : utilisation dans la pratique des valeurs d'exactitude. Statut :Homologuée
• PROJET X 06-041-5 Septembre 1996 APPLICATION STATISTIQUE EXACTITUDE (JUSTESSE ET FIDELITE) DES
RESULTATS ET METHODES DE MESURE PARTIE 5 : METHODES ALTERNATIVES POUR LA DETERMINATION DE LA
FIDELITE D'UNE METHODE DE MESURE NORMALISEE Projet
• NF X 06-042 Février 1971 Interprétation de résultats d'essais - Estimation de la moyenne - Intervalle de confiance. Statut :Homologuée
• NF ISO 10012-2 Décembre 1997 Assurance de la qualité des équipements de mesure. Partie 2 : lignes directrices pour la maîtrise des
processus de mesure. Statut :Homologuée
• PROJET C 91-222 Avril 1996 NORME POUR L'EVALUATION DES RESULTATS DE MESURE DESTINEE A PRENDRE EN
COMPTE LES INCERTITUDES DE MESURE Projet
• XP X 07-020 Juin 1996 Normes fondamentales. Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure. Statut :Expérimentale
Normes Appareils de Mesure
• ESSAIS
• NF EN 45001 Décembre 1989 Critères généraux concernant le fonctionnement de laboratoires d'essais. Statut :Homologuée
• NF EN 45002 Décembre 1989 Critères généraux concernant l'évaluation des laboratoires d'essais. Statut :Homologuée
• NF EN 45003 Novembre 1995 Système d'accréditation de laboratoires d'essais et d'étalonnage. Prescriptions générales pour la gestion et la reconnaissance. Statut
:Homologuée
• PROJET X 50-061 Mai 1997 PRESCRIPTIONS GENERALES CONCERNANT LA COMPETENCE DES LABORATOIRES D'ETALONNAGE ET D'ESSAIS
(GUIDE ISO/CEI 25 : 1997) Projet
• NF EN 45004 Novembre 1995 Critères généraux pour le fonctionnement des différents types d'organismes procédant à l'inspection. Statut :Homologuée
• NF EN 45011 Décembre 1989 Critères généraux concernant les organismes de certification procédant à la certification des produits. Statut :Homologuée
• X 07-143 Décembre 1993 Métrologie - Essais. Conception et réalisation des essais. Pertinence et représentativité des essais. Statut :Expérimentale
• X 07-144-1 Décembre 1994 Métrologie - Essais. Conception et réalisation des essais. Essais en environnement - Partie 1 : bases de la démarche. Statut
:Expérimentale
• FD X 07-144-2 Décembre 1996 Essais. Conception et réalisation des essais. Essais en environnement - Partie 2 : coefficient de garantie. Statut :Fascicule de doc.
• FD X 07-144-3 Décembre 1997 Essais. Conception et réalisation des essais. Essais en environnement. Partie 3 : Facteur d'essai. Statut :Fascicule de doc.
• XP X 50-145-1 Décembre 1995 Essais. Conception et réalisation des essais. Partie 1 : représentativité du spécimen. Statut :Expérimentale
• X 07-143 Décembre 1993 Métrologie - Essais. Conception et réalisation des essais. Pertinence et représentativité des essais. Statut :Expérimentale
• FD X07-021 Octobre 1999 Normes fondamentales - Métrologie et applications de la statistique - Aide à la démarche pour l'estimation et l'utilisation de l'incertitude
des mesures et des résultats d'essais Statut :Fascicule de doc.
• NF X 50-142 Décembre 1990 Relations clients-fournisseurs. Qualité des essais. Lignes directives pour demander et organiser les essais. Statut :Homologuée
• PR NF ISO 16269-7 Mars 2000 Interprétation statistique des données - Partie 7 : médiane - Estimation et intervalles de confiance Projet
• NF X 06-045 Septembre 1985 Application de la statistique - Traitement des résultats de mesure. Utilisation de grandeurs de référence dans les méthodes de
mesure. Statut :Homologuée
• NF X 06-046 Septembre 1985 Application de la statistique - Traitement des résultats de mesure. Propagation des erreurs. Statut :Homologuée
• NF X 06-047 Avril 1986 Application de la statistique - Traitement des résultats de mesure. Estimation des erreurs à partir de comparaisons entre laboratoires.
Statut :Homologuée
Organisation de la métrologie
Niveau international
Niveau
international CGPM

CIPM BIPM

Niveau national

Royaume-
Espagne USA Allemagne FRANCE Italie Brésil Portugal
Uni
CEM NIST PTB BNM CNR INMETRO IPQ
NPL

4 laboratoires nationaux
BNM-INM
BNM-LNHB Laboratoires
BNM-LPRI associés
BNM-LNE
Etalon

Définition

Mesure matérialisée, appareil de mesure,


matériau de référence ou système de mesure destiné
à...
... définir, réaliser, conserver ou reproduire
une unité ou une ou plusieurs valeurs d'une grandeur...
...pour servir de référence

VIM
Chaîne d’étalonnage
National Etalon national
Etalon national

Etalon de laboratoire
accrédité

Entreprise Pilote Etalon de référence

Service Etalon de référence


Usine de service ou d'usine

Etalon
Etalon de
de travail
travail

Equipement
Equipement de
de mesure
mesure

Résultat
Résultat de
de mesure
mesure
Chaîne d'étalonnage
National Etalon national
Etalon national
COÛTS

Etalon de laboratoire
accrédité

Entreprise Etalon de référence


PSA

Etalon de référence
de service ou d'usine

Etalon
Etalon de
de travail
travail

Equipement
Equipement de
de mesure
mesure

INCERTITUDES Résultat
Résultat de
de mesure
mesure
Etalonnage

Définition

Ensemble des opérations établissant, dans des


conditions spécifiées,

la relation entre les valeurs d'une grandeur indiquées


par un appareil de mesure ou un système de mesure
ou les valeurs représentées par une mesure
matérialisée,

et les valeurs connues correspondantes à cette


grandeur réalisée par des étalons
VIM
Volts
240

230

Valeurs mesurées

220

210

200
200 210 220 230 240 250 Volts
Valeurs conventionnellement vraies
Certificat d’étalonnage
Que doit-il comporter ?

 L’intitulé “ certificat d’étalonnage ”


 L’identification de l’entité chargée de l’étalonnage
 le n° d'identification du document
 la date d'émission
 le nombre de pages du document et de ses annexes
 l'identification du moyen de mesure étalonné : désignation, type, constructeur, numéro de série
 l'identification du demandeur du certificat (nom, adresse, etc...)
 les nom, titre et signature du responsable de l'entité chargé de l'étalonnage
 les mentions :
“ La reproduction de ce certificat n’est autorisée que sous la forme d’un fac-similé
photographique intégral . ”
“ Ce certificat est conforme au fascicule de documentation X 07-012 ”
 les informations techniques : méthodes, équipements de mesure, conditions de mesure,
résultats de mesure, incertitudes, date et lieu d ’étalonnage.
Vérification

Définition
Opération permettant de s'assurer que les écarts

entre les valeurs indiquées par un appareil de mesure,

et les valeurs connues correspondantes d'une grandeur


mesurée,

sont tous inférieurs aux erreurs maximales tolérées

(Norme NFX 07-010)


Volts
240

230

Valeurs mesurées

220

210

200
200 210 220 230 240 250 Volts
Valeurs conventionnellement vraies
Constat de vérification
Que doit-il comporter ?

 L’intitulé “ constat de vérification ”


 L’identification de l’entité chargée de la vérification
 le n° d'identification du document
 la date de vérification
 l'identification du moyen de mesure étalonné : désignation, type, constructeur, numéro de série
 l'identification du demandeur du constat (nom, adresse, etc...)
 le nombre de pages du document et de ses annexes

....
les nom, titre et signature du responsable de l'entité chargé de la vérification
Constat de vérification
Que doit-il comporter ?

....
 les mentions :
 “ La reproduction de ce constat n’est autorisée que sous la forme d’un fac-similé photographique intégral. ”
 “ Ce document ne peut être utilisé en lieu et place d’un certificat d’étalonnage. ”
 “ Ce document est réalisé suivant les recommandations du fascicule de documentation X 07-011 définissant le
constat de vérification. Il peut être utilisé pour démontrer le raccordement du moyen de mesure aux étalons
nationaux ou internationaux, sous réserve qu’il réponde aux recommandations du fascicule de documentation
X 07-015. ”
 la référence de la procédure utilisée
 les informations techniques : méthodes de mesure, moyens de vérification, conditions de mesure, les
résultats de mesure (éventuellement), les incertitudes ou référence à un document donnant ces
incertitudes.
 le jugement : l’entité chargée de la vérification porte un jugement compte tenu des limites d’erreur
tolérées et des conditions d’acceptation.
Règles de décision suite à une vérification

Equipement conforme Equipement non conforme

Remise en Ajustage Réparation Déclassement Réforme


service Calibrage
Réglage
Règles de décision
suite à une vérification
Equipement
non conforme

Réparation
Maintenance confiée à des ateliers spécialisés.

Déclassement
L'équipement ne satisfait plus à ses exigences
métrologiques d'origine. Il doit être confronté à une
nouvelle prescription adaptée à son utilisation.

Réforme
Un équipement de mesure réformé est inapte à toute
mesure. Il fait l'objet d'une destruction matérielle.
Répartition des étalonnages et des vérifications
National Etalon national
Etalon national Etalonnage

Etalon de laboratoire
accrédité

Entreprise Etalon de référence


PSA

Etalon de référence
de service ou d'usine

Etalon
Etalon de
de travail
travail

Equipement
Equipement de
de mesure
mesure Vérification

Résultat
Résultat de
de mesure
mesure
Synoptiques Equipement de mesure
à vérifier ou à étalonner Etalon

COMPARAISON
TECHNIQUE
Résultats
de mesure

Comparaison des résultats


à la prescription documentée

Non conforme Conforme

Actions
Réforme Déclassement
correctives

Constat Certificat
de VERIFICATION
d’ETALONNAGE
ou traces écrites de la vérification

Opération Repérage de Repérage


vérification d’étalonnage
Décision

Documents
Mise à jour de la fiche de vie
Réparation, ajustage, calibrage, réglage Mise ou remise en service
Gestion des équipements de mesure
RECEPTION SUIVI

étalonnage/vérification étalonnage étalonnage


identification
repérage
vérification vérification
surveillance

constat de vérification
création fiche de vie constat de vérification fiche de suivi, certificat d’étalonnage
certificat d’étalonnage vérification allégée,
carte de contrôle,
comparaison inter
laboratoires,
initialisation …
programme mise à jour fiche de mise à jour fiche de
étalonnage vie et planning vie et programme
vérification
Les erreurs de mesure
Dispersion des résultats de mesure
Fréquence des
résultats de mesure

Résultats de mesure
Dispersion des résultats de mesure
Fréquence des
résultats de mesure

Résultats de mesure
Valeur vraie, valeur conventionnellement vraie

valeur vraie
valeur compatible avec la définition d ’une grandeur donnée (VIM)

valeur conventionnellement vraie


valeur attribuée à une grandeur particulière et reconnue,
parfois par convention, comme la représentant avec une
incertitude appropriée, pour un usage donné (VIM)
Erreur de mesure

La notion de valeur vraie est un concept idéal

Toute opération de mesure est inéluctablement entachée d’erreurs

Résultat de mesure = valeur vraie + erreur


Erreur de mesure

L’erreur peut se décomposer en deux types de familles :

 les erreurs systématiques


 les erreurs aléatoires

Résultat de mesure = valeur vraie + erreurs systématiques + erreurs aléatoires


Erreur systématique
Définition
Moyenne qui résulterait d’un nombre infini de mesurages
du même mesurande, effectués dans des conditions de
répétabilité, moins une valeur vraie du mesurande
VIM

0 ,4

0 ,3 5

0 ,3

0 ,2 5

0 ,2

0 ,1 5

0 ,1

0 ,0 5
Valeur vraie
0
-6 -4 -2 0 2 4 6

Erreur systématique Valeur


moyenne
Erreur aléatoire
Définition
Résultat d’un mesurage moins la moyenne d’un nombre
infini de mesurages du même mesurande effectué dans
des conditions de répétabilité
VIM

0 ,4

0 ,3 5

0 ,3

0 ,2 5

0 ,2

0 ,1 5

0 ,1

0 ,0 5

0
-6 -4 -2 Valeur0 Valeur
2 4 6
moyenne mesurée
Erreur
aléatoire
Erreur systématique et aléatoire

0 ,4

0 ,3 5

0 ,3

0 ,2 5

0 ,2

0 ,1 5

0 ,1
Valeur vraie
0 ,0 5

0
-6 -4 -2 Valeur0 Valeur
2 4 6
moyenne mesurée
Erreur
Erreur systématique aléatoire

Erreur
Comment se rapprocher de la valeur vraie ?

Pour supprimer une erreur systématique, il faut appliquer une


correction sur le résultat de mesurage,

Pour diminuer la dispersion due aux erreurs aléatoires, il faut


répéter les mesures et utiliser la moyenne des résultats de
mesure.
Justesse et fidélité

Ni juste, ni fidèle Juste mais non fidèle

Fidèle mais non juste Juste et fidèle


Justesse et fidélité
Répartition des Valeur
mesures vraie Valeur
vraie

0 , 4 0 , 4

0 , 3 5 0 , 3 5

0 , 3 0 , 3

0 , 2 5 0 , 2 5

0 , 2 0 , 2

0 , 1 5 0 , 1 5

0 , 1 0 , 1

0 , 0 5 0 , 0 5

0 0
- 5 - 4 - 3 - 2 - 1 0 1 2 3 4 5 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 0 1 2 3 4 5

Valeur Valeur
Valeur moyenne
moyenne mesurée
Valeur
vraie
0,4 0,4

0,35
Valeur
0,35

vraie 0,3 0,3

0,25 0,25

0,2 0,2

0,15 0,15

0,1 0,1

0,05 0,05

Valeur
0
-5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5

moyenne Valeur
moyenne
Justesse et fidélité
Répartition des Valeur
mesures vraie Valeur
vraie

0 , 4
Ni juste, 0 , 4 Juste mais
0 , 3 5

0 , 3
ni fidèle
0 , 3 5

0 , 3
non fidèle
0 , 2 5 0 , 2 5

0 , 2 0 , 2

0 , 1 5 0 , 1 5

0 , 1 0 , 1

0 , 0 5 0 , 0 5

0 0
- 5 - 4 - 3 - 2 - 1 0 1 2 3 4 5 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 0 1 2 3 4 5

Valeur Valeur
Valeur moyenne
moyenne mesurée
Valeur
vraie
0,4 0,4

0,35
Valeur
0,35

vraie 0,3 0,3

0,25 0,25

0,2
Fidèle mais 0,2
Juste et
0,15
non juste 0,15
fidèle
0,1 0,1

0,05 0,05

Valeur
0
-5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5
Valeur
-5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5

moyenne Valeur
mesurée moyenne
Répétabilité

Comment l’obtient-on?
On l’obtient par la répétition des mesures sur un même
mesurande en gardant les mêmes conditions de mesure :

• même méthode de mesure


• même opérateur
• même instrument de mesure
• même lieu
• même condition d’utilisation
• répétition durant une courte période de temps
Reproductibilité

Comment l’obtient-on?
On l’obtient par la répétition des mesures sur le même
mesurande en faisant varier au moins une des conditions de
mesure :

• méthode de mesure (durée, nombre d’opérateurs,...)


• instrument de mesure (résolution, étalonnage, température,...)
• opérateur (expérience, formation, vue, pression de mesure,...)
• étalon de référence
• lieu
• conditions d’utilisation (température, hygrométrie, vibration,...)
L’incertitude de mesure

A quoi ça sert ?
Comparaison de deux résultats de mesure
Emission
polluant

véhicule 1 véhicule 2
Comparaison de deux résultats de mesure
Emission
polluant

véhicule 1 véhicule 2
Comparaison de deux résultats de mesure :
Règles de décision

1 2 3 4 5 6

U1
U2
y1 y2
U2
U1

Non significativement différents Significativement différents


Spécifications
Spécifications

U U
Spécifications
Spécifications
Spécifications
Spécifications

U U U U

U U

zone de conformité garantie


U : incertitude de mesure zone d’incertitude
zone de non conformité garantie
Capabilité d’un processus de mesure

Définition

Aptitude d’un processus de mesure à vérifier la


conformité d’une caractéristique à sa spécification.

(E 10-202)
Capabilité d’un processus de mesure

0,4

0,35

0,3

0,25

0,2
0,15

0,1

0,05

U U
-6 -4 -2 0 2 4 6

Intervalle de tolérance
Pourquoi faut-il connaître l ’ incertitude de
mesure ?

Le fait d'annoncer un résultat avec son incertitude permet de


prendre les bonnes décisions notamment pour :

 comparer des résultats de mesure entre eux,


 s’assurer de l’adéquation du processus de mesure par rapport aux
spécifications
 déclarer la conformité des produits aux spécifications
L’incertitude de mesure

Méthode de calcul
Démarche générale

Définition du mesurande et de
l ’incertitude de mesure acceptable
par rapport au besoin


Choix des moyens/méthodes

Analyse complète du
 Méthodes
processus de mesure et outils


Identification des causes • diagramme cause-effet
d ’erreurs


 • retour d ’expérience
Sélection des causes
les plus importantes • méthode statistique

• méthode de l ’étendue
Calcul de l ’incertitude de  • méthode globale
mesure en prenant en compte • méthode PUMA
• méthode GUM
les facteurs sélectionnés • méthode GUM simplifiée
• comparaisons interlaboratoires
• méthodes statistiques
Ordre de grandeur • méthode basée sur l’expérience
satisfaisant par rapport à 
non l ’incertitude acceptable

oui

Expression de l ’incertitude de U = 2.uc
mesure
Matière Méthode Milieu

erreurs

Moyen Main d'oeuvre


Méthode de l ’étendue
Avantages Inconvénients

 il n’est pas nécessaire d’appliquer une  Il est nécessaire de connaître le


correction (l’erreur de justesse est besoin (limites admissibles
comprise dans l’incertitude de inférieures et supérieures).
mesure annoncée).  D’un point de vue pratique, il est
 méthode simple d’application, pas de nécessaire de faire varier
calcul. l’ensembles des facteurs retenus.
 Cette méthode ne permet pas de
connaître le poids relatif des
causes d’erreurs.
 Cette méthode donne une
incertitude de mesure pénalisante
Exercice : méthode de l’étendue

• Un métrologue utilise un voltmètre.


– EMT = 2 V
– Il lit une tension de 218 V

– Quelle est l’incertitude associée à ce résultat ?


Exercice : méthode de l’étendue

• EMT = 2V

• U = 2 X 2V = 4 V

• Résultat = 218 v +/- 4 V


Méthode GUM « simplifiée »
Avantages Inconvénients

il faut :
 méthode basée sur le GUM
 que les facteurs retenus aient la même
 donne une bonne estimation
unité de mesure que le mesurande.
de la valeur d ’incertitude
 Cette méthode consiste à quantifier les
 calculs simplifiés
erreurs améatoires. Il faut donc
 permet de quantifier la
appliquer des corrections pour
contribution relative de
supprimer les erreurs systématiques,
chaque cause d’erreur
et notamment corriger l’erreur de
justesse grâce à l’étalonnage ou
prouver que cette erreur est
négligeable.
Méthode GUM « simplifiée »

Etape 6 de la démarche générale :

• calculer les incertitudes types uA et uB


Méthode GUM « simplifiée »

Comment calculer les incertitudes-types ?

Méthodes de type A : méthodes d’évaluation de l’incertitude par


l’analyse statistique de séries d’observations

Méthodes de type B : méthodes d’évaluation de l’incertitude par des


moyens autres que l’analyse statistique de séries
d’observations
Méthode GUM « simplifiée »
Méthodes de type B
Ecart
Lois Cas d’application
-type
Tout type d’erreurs dépendantes d’un nombre
0,4
Normale 0,35
0,3 a important de paramètres, chacun étant de faible
0,25
0,2
0,15 effet individuel.
0,1 3
99,8% 0,05
0 A utiliser en l’absence d’informations sur les
-5-a 00 a5 phénomènes physiques engendrant ces erreurs.
(a = 3)-10 10

Résolution d’un appareil numérique.


a Instrument vérifié conforme à une classe.
Uniforme
Géométrie de machine.
3
-a 0 a Dérive supposée d’un étalon.
Méthode GUM « simplifiée »

Etape 6 de la démarche générale :

• calculer les incertitudes types uA et uB

• calculer l ’incertitude type composée uc

uC   A  B
u 2
 u 2

• calculer l ’incertitude élargie U


Exercice 1 : méthode GUM simplifié

• Thermomètre étalonné
• Ej = 0.3 °C
• Ue = 0.2 °C (k=2)
• Résolution = 0.1 °C
• 5 mesures (moyenne : 25,1 °C, s =0.1 °C)
• Evaluez, l’incertitude de mesure élargie avec la méthode du GUM simplifié
(parametre : répétabilité, quantification, incertitude d’étalonnage)
• Inscrire le résultat de mesure tel qu’il doit être inscrit sur le rapport de
mesure
Exercice 1 : méthode GUM simplifié

Type Erreur Loi Incertitude


Répétabilit A r = 0.1mm Normale type0.04 °C
Quantificatio
é B Q = 0.1mm Rectangulair 0,03 °C
Incert
n B Ue = 0.2 mm Normale
e 0,1 °C
étalonn
Incertitude type 0,11 °C
composée
Incertitude élargie (k =2) 0,22 °C
°C

Le résultat de mesures est donc : R = (25.1-0.3)°C +/- 0.22 °C mm


Exercice 2 : méthode GUM simplifié
• Un métrologue effectue une mesure de diamètre en utilisant un pied à coulisse
étalonné.(capacité : 150 mm, résolution 0.02 mm)
• Le certificat d'étalonnage indique :
– une erreur de justesse ej = 0.02 mm
– une incertitude d'étalonnage de 0.01 mm.(avec un facteur d'élargissement k = 2)

• Le métrologue réalise 5 mesures :
• Moyenne : 32.22 mm
– Écart type des 5 valeurs = 0.05 mm


• 1 – Estimez l'incertitude de mesure associée à la moyenne du résultat en utilisant la
méthode du GUM simplifié (détaillez chaque incertitude type)
• 2 – Indiquez le résultat de mesure obtenu tel qu'il doit être inscrit sur le rapport de
mesure.
Exercice 2 : méthode GUM simplifié

Type Erreur Loi Incertitude


Répétabilit A s = 0,05 Normale type0,022mm
Quantificatio
é B Q
mm = 0,02 Rectangulair 0,006mm
Incert
n B Ue
mm = 0,01 Normale e 0,005mm
étalonn mm
Incertitude type 0,02 mm
composée
Incertitude élargie (k =2) 0,05 mm

Le résultat de mesures est donc : R = 32,20 mm +/- 0,05 mm


Méthode PUMA
Avantages Inconvénients

 méthode reconnue internationalement.  méthode orientée dimensionnel.


 elle permet :  le processus de mesure doit être
 d’optimiser l’incertitude de mesure en maîtrisé
fonction de l’incertitude de mesure
visée
 de quantifier la contribution relative de
chaque cause d’erreur
Méthode PUMA

Etape 6 de la démarche générale :

• calculer l ’incertitude type composée uc

uc  uEMT
2
  uB2
Avec
 uc : incertitude composée
 uEMT : incertitude type liée aux erreurs maximales tolérées
 uB : incertitude de type B

• calculer l ’incertitude élargie U


Exercice : Méthode PUMA

• Un professionnel de maintenance effectue une mesure de surveillance dans


une armoire électrique dont la tension préconisée est : 220 V  10 V.
• Il utilise un voltmètre vérifié selon les spécifications : EMT =  2 V, la
résolution est de 0.5 V. La voltmètre indique une valeur de 222 V.

• 1 – La tension dans l'armoire est elle conforme ? pourquoi ?
• 2 – Estimez l'incertitude de mesure obtenue en utilisant la méthode
de l'étendue.
Exercice : Méthode PUMA

Type Erreur Loi Incertitude type


Instrument B EMT = +/- 2 V Rectangulaire 1,15 V
Quantification B Q = 0,5 V Rectangulaire 0,14 V

Incertitude type composée 1,16 V

Incertitude élargie (k =2) 2,32 V


Expression d’un résultat de mesure

Incertitude
de mesure

Y=yU (SI) Unité

Résultat Valeur Plage


d'un mesurage mesurée d'incertitude

Vous aimerez peut-être aussi