Vous êtes sur la page 1sur 3

Module : Université de Tunis Carthage Niveau :

Comptabilité analytique de gestion 2ème année LSG

Enseignante responsable :
Christine VAI
Année universitaire :
Chargée de TD : 2020-2021
Safa BEN HAMIDA TD N°2
Meriem RHOUMA
Ventilation des charges incorporables – non incorporables et supplétives
Résultat de comptabilité analytique et de la comptabilité générale
Exercice 1 : Cocher les charges selon leur typologie (incorporables, non incorporables et supplétives)
Types de charges Charges Charges non Charges
incorporables incorporables supplétives
Achat d'emballage
amende fiscale
amortissement des frais d’établissement
assurance vie des dirigeants
Carburant
Charges CNSS trimestrielles
Charges exceptionnelles
Charges financières sur crédit à moyen terme
d'équipement de production
Charges financières sur crédit à moyen terme des
frais préliminaires
charges nettes sur cession d’immobilisations
corporelles et incorporelles
Charges sur cession des valeurs mobilières…
Dotation aux amortissements des camions
Dotations aux provisions pour dépréciation de
certains éléments d'actif (fonds de commerce,
terrain)
Facture internet
Importation de matière première
Impôts sur les sociétés
Loyer
moins values sur cessions d’immo.
Paiement de la STEG
Pertes extraordinaires
Prime d'assurance vie pour l’entrepreneur
provisions pour dépréciation de stock
provisions pour litige
Provisions pour litiges.
rémunération conventionnelles des capitaux
propres
Rémunération des capitaux propres
Salaire du directeur production
Salaire fictif de l’exploitant dans les entreprises
individuelles

1
Exercice 1 : Cas SACOM
L’entreprise individuelle SACOM est dirigée de fait par Mr. Chandoul, qui a le statut de salarié.
L’entrepreneur, Mr. Ghanmi assure lui même les activités commerciales de la société.
On estime à 50 000 TND/an les salaires qui seraient versés pour ce travail par des sociétés
comparables. Le taux de charge patronale est de 16.57%%.
Par ailleurs, la femme de M. Ghanmi perçoit une rémunération annuelle de 6 000TND, bien que
n’exerçant aucune activité réelle pour la société.
La société finance en partie ses activités par des emprunts, les intérêts versés annuellement sont de
12 000 TND.
Le capital de l’entreprise est de 80 000 TND. On estime que ces fonds propres pourraient être
rémunérés au taux annuel de 6% auprès des établissements financiers.

Travail à faire :
1- quels sont les charges non incorporables, incorporables et supplétives ?
2- Pourquoi qualifie-t-on le travail de M. Ghanmi de charge supplétive ?

Exercice 2 : Cas GRAVIER


On extrait de la comptabilité générale de l’entreprise GRAVIER les données suivantes au 31/12/N :

 les sorties de stocks sont valorisées au cout de remplacement, soit 775 950TND
 les charges d’assurances, ainsi que les locations, sont constatées au mois de janvier

Travail à faire
1- Quels sont les montants de matières premières et autres approvisionnements consommées au cours
de l’exercice ?
2- quelles sont les charges abonnées ? quels en sont les montants ?
3- quels est la conséquence de la valorisation des sorties de stocks au coût de remplacement ?

Exercice 3 : cas «ABC »


Les résultats analytiques par activité de l’entreprise « ABC» sont les suivants :
• Résultat sur Activité 1 : 110 260 TND
• Résultat sur Activité 2 : 50 120 TND

- Ces résultats, ne tiennent pas compte des charges exceptionnelles qui s’élèvent à 65 000 TND, de
même les dotations aux amortissements des frais d’établissement d’un montant de 15 000 TND n’ont
pas été incorporées.

2
- Les produits exceptionnels de l’exercice, retenus par la comptabilité générale uniquement, se sont
élevés à 76 000 TND.
- Les charges financières de l’exercice, retenues par la comptabilité générale uniquement, se sont
élevées à 82 080 TND.
- Les produits financiers de l’exercice, retenus par la comptabilité générale uniquement, se sont élevés
à 16 000 TND.
- Une rémunération fictive des capitaux propres (2 000 000 TND) au taux de 8.5% a été incorporée
aux calculs des coûts analytiques.
- L’inventaire physique des stocks a dégagé les différences suivantes par rapports aux fiches de
l’inventaire permanent :
Matière M1 : Excédents 3010 TND et
Matière M2 : Manquants 16 201 TND.
- La répartition des charges indirectes a dégagé des frais résiduels après imputation de 891TND.

Travail à faire :
1. Déterminer le résultat global de la comptabilité analytique.
2. 2. Retrouver le résultat de la comptabilité générale avant impôt
3. 3. Déduire le résultat net de la CG sachant que l’impôt sur le bénéfice est évalué à 65 200TND.

Vous aimerez peut-être aussi