Vous êtes sur la page 1sur 10

Distinction : théorie de Maslow et théorie de McGrégor

La théorie Y énonce
que les personnes
cherchent à satisfaire
ces besoins en
travaillant. L’action est
motivée par le plaisir
de travailler.

La théorie X énonce que


les personnes cherchent
à satisfaire ces besoins
en travaillant. L’action
est motivée par la
récompense, la punition
ou la pression sociale. SOUAÏ Saloua
3. Théorie des deux facteurs (bifactorielle) de
Frederick Herzberg :

SOUAÏ Saloua
Facteurs d’ambiance ou Facteurs moteurs ou de
d’hygiène (facteurs
motivation (facteurs
extrinsèques):
intrinsèques):
▪ Ce sont des facteurs
nécessaires au travail ▪ Ce sont des facteurs
mais ce n’est pas eux valorisants particuliers à
qui vont motiver les l’homme.
travailleurs.
▪ Ils sont les seules sources
▪ Facteurs qui vont éviter
de satisfaction et de
l’insatisfaction des
motivation.
salariés.

SOUAÏ Saloua
La théorie de Maslow est une théorie générale de la
motivation qui exprime que l'envie de satisfaire les besoins est
la principale variable de la motivation. En revanche, la théorie
de Herzberg sur la motivation révèle qu'il existe certaines
variables sur le lieu de travail qui entraînent une satisfaction ou
une insatisfaction au travail. SOUAÏ Saloua
III. Les modèles de motivation en management
moderne
1. Motiver les salariés en rémunérant leur performance :
La valorisation financière incite les salariés à donner le meilleur
d’eux même en termes d’efforts fournis, d'énergie déployée
et de temps consacré pour réaliser leurs missions.
•augmentation salariale venant récompenser une
implication sur la durée;
•prime exceptionnelle marquant un évènement ponctuel;
•avantages en nature…
SOUAÏ Saloua
2. motivation non financière :
Miser sur les plans de développement de carrières et de
formation :les salariés compétents et performants peuvent
disposer d’opportunités professionnelles qui leur permettront
d’évoluer dans la hiérarchie ou d’enrichir leur poste actuel,
pour acquérir de nouvelles compétences.
Il s’agit donc de s’intéresser au développement professionnel
des salariés.

SOUAÏ Saloua
Organiser des Team Building
Il est question de favoriser la cohésion et de renforcer le
lien de confiance au sein des équipes. ces actions sont
particulièrement fédératrices et renforcent le sentiment
d’appartenance qui favorisera leur engagement.

Pratiquer le feedback
Faire des retours réguliers et personnalisés, mettre en
évidence les points forts ce qui va permettre de faciliter
la correction des « axes de progression ».
SOUAÏ Saloua
Apprendre à déléguer à responsabiliser ses salariés :
La liberté, alliée naturelle de la responsabilité, produit bonheur
et performance : encourager les employés à exprimer leurs
idées, même au delà de leurs missions.
Outils : Simple boîte à idée, mur à expression, blog dans
l’intranet, toutes les solutions sont bonnes pour récolter les
propositions.

SOUAÏ Saloua
Fédérer les salariés autour d’un projet d’entreprise :

L’implication des salariés autour des objectifs est un facteur


déterminant dans la réussite du projet d’entreprise.

Ce projet doit permettre de mobiliser les salariés, les faire


participer, les responsabiliser et leur attribuer une vraie valeur
: ils vont avoir pleinement conscience de leur valeur ajoutée.

De plus, l’implication des salariés nécessitera de les tenir


informés sur les avancées et d’accorder de l’importance aux
remarques qu’ils effectuent. Il faut penser « travailler et
réussir tous ensemble ».

SOUAÏ Saloua
Laisser les salariés s’exprimer et innover :
Il s’agit ici de leur prouver que leurs paroles ont
du poids et qu’ils sont entendus au même titre
que n’importe qui d’autre au sein de
l’entreprise.

Être juste et équitable :


Les actions menées par le manager doivent être
justes et justifiées. Il faudrait éviter toute
discrimination non justifiée et prôner la
transparence et la bonne gouvernance,

SOUAÏ Saloua