Vous êtes sur la page 1sur 2
Régina Louf: “Dutroux libéré ? Je m’y prépare” Lefameuxtémoin x1" en marge deratare aicscere mya, minke cen sere: Seem: eee eee, eee Seiliaede drs Sopmacactondis fp SUMeENR/ RS lectaceyti ain quelle avalt 12 ans, Il en avait coup plas fore et plus indi onaeae: ‘man bebé quand favais ans, uss cetie pensée Certains ice lmatson, Ui ve Gequjefaats eps pete: Fone, vote melatalon?. fll pouremolmeret aa. ct jenevourlspas ire aitquand i woulatet quit patigurla sure flenorme Mus ne eed pa ue less fa que ne das un pas od cngu onc aie Regina dan men souferer eset ane rdesproce dors dese pourts ps vail ou dame etd ls Efambre. Aucune ve Jud immerses. Pesome a fom? Laces au femmes hn coup fou eles batuareauy 0 sce Shireia.enrevanch, jamais eecondannt parma moetes. qu lent con sur ola que ces Cegutme manque dancer Ee prone Wine eas cauidree "comme. upables quot dpresion ene Manan, deDabou ed Tersenbe du ‘ijurul-clle qui dsait comme negrande myeho- gles alee uae? Cost avotr econ Mare Duowx mune. slorsqueles tus ans! qe al we es mele fC Michel Mihou! parm les contaeeta view aute—faasJne ers nae Brotagonises dun eau pe impuntéetsns oe ase rave oucne eda mot opie, xe age de sas. fpr Cestce gr mia ate rane pote por lt me ebro eslence Ineriew Srimeue feed, es, de fu Gnieequs por tis side stage de mat tent vce pone ede em (ul ogee yrz amu sr vate cpr qu as abr pressement avec eel Is Vioizage ean enX1°7 dome estes quisont mores, peunen vous safer pour Si mrs ah po i tele myhome fe sus ‘ene tebenent opal, seoue peor Je as "fone nt capable dete te tsar demas ‘anes nj un Slerane pourshen Combine one majormaton fare conga sont ftnena poet parma. Inara ve ‘hens Ajo es F fama ot file are ‘Mata LJ is aspera Maree re pour equ Jem dems aun 6 a manson pratt pre Dato epee repeunplstrnoiera cause monte Regia Lol © == oceans ue de dose Sins pone Desreeres Sur FADW gen jamats eu des vce ga Joes atin dicen oa: ‘pigeon Fmt oe Ses p ‘aicomme ca” ute ‘notaries non perse gu as hee retour Orn ee Tetsuro on eat anos noon ura ps omolsdenender {scams cr moet ne ‘gon ps des questions safes Cet une oc Stone gn pour mas fee tearm a tubieeteete sree me Jatin espace qu fveox Ine eget eps og {eps prdome oes oe septa arhays ‘emoipage etna’ gi ‘tno es prs aunt nous ppt conma aves el vos ent Sone sance mine chgae oa ‘tesa mae de cnaa (re ure) comme un Jie pormoct mappore one Eecapohte de padre fe Stunconcl xvas. ents amour dae sor co ajo eft rear esgic eres a dejo apprendre age ot me pes sont astoutaftmores ‘ire Ot sx Michel Clippe:"l fut se metre ds place: lea vécu des olnces maesies”, Cr-dessus,Régin 8 Vép0qus.»rcors Michel Clippe: “Louf n’a jamais été une mythomane” ancien adjudant de la BSR de Bruxelles se rappelle “les dossiers X”. Lala gueule d'un an- cen “fic” La cigarette au bec, Ie regard franc, 1 fhe miche pas ses mots, ‘Michel Clippe, 60 ans, an- cien gendarme de la BSR de Bruxelles, va pas ‘oublig “les dossiers x" et aconte: "Mon travall con: Sista éaliser des recher: ches et des wérfictions la Suite des déclarations de Ré gina Louf En ce qui me con: cere, parm tout ce qua ro. conté Régina Louf, fai pu verifier énor rmement de "4 renseigne- ments: qu'elle BEE onnaiterqus se sont reve. les exacts. Je wMichel parle bien ict Glppe.owws de fats ow sane éléments rmaterils qui talent encore verifiable.” Majoute: il me fat pré ‘ser un ponte ri de RE gina état pas linéaire. En fet, au fur et @ mesure de es auditfons et apres vérf cations, nous avons cons tate que son rect neal pas chronologique. Non pas quelle mentat, mais elle ait comme toute personne victime de faits graves qui Se sont répetes sur des an es. faut se metre d sa lace lle avéeu des volen- es massive, De ce fat elle 4 développé une memotre traumatique et elle me lange, parois, des dates, des eux, des iden, Elle fait exrémement trauma tise et sujette d des amné- sles ou des souventrs qui se Justaposaient et mélcient ypas clairs Je mien suis rendu compte avec le recul” Michel Clippe poursuit es souvenirs a vif: “Sur sixmois denguéte, en dé- iélant la pelote de laine, {ai pu constoter que son ré fit se confirmait par des reuves des eléments maté- Fels et des concondances fvee autres témoignages de X qui, apres vérfiation, ne connaissaient pas Ré- ‘gina lout” Lexenqueteur se remé- jore une aneedote: uand on se rendait sur ks eux of se seraient derou les des fats ders par RE ‘gina Lou, elle paniquat. lle huslat, se cachait en Sabaissant entre les sidges de fa voiture, Ele erat ex tremementtraumatise.” A Tafoisemuct agace,ilerie conviction wjourdhui, fe le dis haut et for: Regina Louf ria jo- ‘mais et€ une mythomane?” “0

Vous aimerez peut-être aussi