Vous êtes sur la page 1sur 22

[document issu de différents articles]

La Vyshyvanka, la chemise brodée ukrainienne


La pièce la plus importante du costume traditionnel ukrainien est
une chemise généralement fabriquée en lin ou autre tissu naturel.
Elle est portée par les hommes et les femmes et elle est décorée de
broderies : c’est pourquoi on l’appelle chemise brodée ou
vyshyvanka. La vyshyvanka est considérée comme étant le
vêtement traditionnel des Ukrainiens. C’est un reflet de leur
système de valeurs, traditions, culture et histoire.

Chaque année, les Ukrainiens du monde entier maintiennent les


traditions nationales et célèbrent le jour de la Vyshyvanka. Cette
fête se déroule le troisième jeudi de mai. Pendant cette journée, les
Ukrainiens portent des vyshyvankas pour montrer leur amour pour
leur pays et leur patriotisme. Il peut y avoir des concerts, des
parades et des compétitions.

La chemise brodée est un symbole de santé et de beauté,


l’expression d’un destin heureux et du bien-être familial, de
l’honneur et de la décence.

De plus, la Vyshyvanka est comme une amulette pour les


Ukrainiens. Ils la considèrent comme un objet sacré et la
transmettent de génération en génération.

L’histoire de la Vyshyvanka ukrainienne


La broderie ukrainienne à la main a une longue histoire. Selon les
chercheurs, elle existe depuis les temps anciens. Dans l’Antiquité,
les Ukrainiens s’exprimaient grâce aux motifs brodés sur les
chemises des hommes et des femmes. La plupart des femmes
faisaient de la broderie depuis leur enfance. C’était leur désir de
rendre la vie quotidienne plus belle, et cela démontrait un riche
monde intérieur.

Chaque région d’Ukraine a ses caractéristiques distinctives de


points de couture et motifs dans les vêtements brodés, avec des
variations dans les couleurs et les techniques de broderie utilisées.
Les Ukrainiens peuvent porter des chemises de tous les jours ou de
fête.

Et chaque ornement a une signification et une magie spéciales. Les


Ukrainiens pensaient que cela pouvait les protéger du mal et des
mauvais esprits. Les ornements brodés du costume national
ukrainien sont très riches et variés. La chemise est principalement
décorée de broderies sur les manches, ainsi qu’à l’encolure du cou,
autour de la poitrine et autour des poignets. Les Ukrainiens portent
souvent une belle veste ou zhupan/joupan (manteau court et
chaud) par-dessus la chemise. Les femmes non mariées portaient
la Vyshyvanka sur leur jupe, mais après le mariage elles devaient la
rentrer dans la jupe.

Techniques de broderie
La broderie occupe une place spéciale parmi les arts décoratifs
ukrainiens. Les motifs brodés représentent des symboles écrits
particuliers. Des motifs d’herbe et de fleurs colorés, d’oiseaux de
feu et de coqs sont le trésor originel des Ukrainiens.

Les points de broderie, qui forment la technique de broderie, ont


une influence décisive sur le type d’ornement. Il existe environ cent
techniques de

broderies différentes en Ukraine et chaque région a ses points


préférés. Mais le plus populaire est le point de croix. Cette
technique est apparue au milieu du 19ème siècle. Les motifs des
chemises brodées contiennent une, deux ou plusieurs couleurs.
Cinq couleurs de base sont utilisées dans la broderie ukrainienne :
le noir, le rouge, le blanc, le bleu et le jaune. Chacune a une valeur
symbolique et sa signification propre. Notons que par le passé, on
pouvait déduire des informations sur le caractère et les envies
d’une personne en observant le motif qu’elle portait.
Les figures décoratives
Ces figures ont été créées il y a des siècles et représentent de
nombreux symboles uniques. C'était à une époque où les ancêtres
avaient un lien magique étroit avec le monde de la Nature: plantes,
animaux, champs et corps célestes. Ils ont dessiné leur destin en
utilisant des symboles du soleil, de la terre, de l'univers et de la
famille, en les reproduisant sur des tissus, créant ainsi de
mystérieux symboles ancestraux, tels que des amulettes, comme
une sorte de code de la famille.
Les chercheurs disent que, dans l'Antiquité, la broderie était un
rituel effectué certains jours. Les maîtres brodeurs ne pouvaient
s'asseoir au travail que si leurs pensées étaient pures et
lumineuses, leur énergie positive et créative.
Il est intéressant de noter que les brodeuses ne copiaient pas les
patrons des autres. Leur travail était très individuel. Chaque femme
avait son propre «langage d'écriture décorative», où elle créait, à
l'aide de couleurs, de lignes et de motifs, un objet unique, codé
pour assurer la bonne fortune de sa mère et de ses proches. Copier
le modèle d'une autre personne signifiait prendre en charge la vie
et le destin de quelqu'un d'autre.
La broderie n'était pas considérée comme un travail ou une étude,
mais bien par la magie et le mystère, une manière de transmettre
ses dispositions et son énergie intérieure en codant des signes et
des symboles sur des tissus. C'est vraiment étonnant quand on
regarde l'étymologie du mot «vyshyvka», dérivé de «vyshniy»
(divin / céleste) et traduit en grec par «cosmos».
Un trait caractéristique de la broderie ancienne est sa perfection
concise. Il n'y a rien de superflu; chaque détail est intentionnel. Les
motifs de broderie représentent des symboles écrits spéciaux. Il
n’est pas surprenant que les brodeuses Hutsul (=peuple de
montagnards ukrainiens) disaient: «Je vais écrire cette chemise».
Par conséquent, des images d’animaux, de personnages, d’étoiles,
de plantes, etc. ont été «écrites» dans les ornements.

De délicates mains féminines ont transféré ces codes sacrés sur le


linge blanc depuis des siècles, de génération en génération jusqu'à
nos jours, reproduisant et préservant ainsi les pouvoirs sacrés de la
famille, l'énergie de la nature et l'origine divine de l'homme et de la
nature. La chemise brodée ukrainienne est vénérée et respectée
pour ces mêmes raisons, portée fièrement lors de fêtes, de
célébrations… et à tout moment.

CERCLES

Nous savons que les symboles les plus anciens sont des dessins
géométriques simples. Le cercle est l'un des principaux signes. Il
représente le Soleil, issu des religions païennes, où il incarne une
énergie divine, source de vie. Le cercle fait également référence à
la continuité de la vie et de l'éternité.
Globalement, ce symbole peut être décrit de différentes manières
et a plusieurs significations. Un cercle avec un point au milieu
représente le centre de l'univers; dans le symbolisme ukrainien,
c'est aussi un symbole du soleil. Le cercle est un symbole de la
pureté divine porté comme une couronne par la mariée. Le cercle
est le Soleil entouré de rayons lumineux divergeant vers l'extérieur
qui confèrent force et énergie. Cependant, les rayons du soleil qui
convergent vers l'intérieur capturent et emprisonnent l'énergie afin
qu'un tel cercle puisse symboliser la vacuité.
Le cercle peut être trouvé dans la broderie (mais plus sur les
articles en bois sculpté et pysanky), généralement en conjonction
avec d'autres figures dans le cadre d'un motif plus complexe. Nous
pouvons voir des cercles dans l'arbre de vie, en particulier dans les
serviettes de mariage.
CARRES

Cette figure est l'un des motifs ornementaux centraux de


nombreuses cultures. Il symbolise la perfection, l'harmonie et
l'ordre. Un carré avec une croix, souvent brodé sur des chemises
pour hommes, symbolise un «champ terrestre». Dans les traditions
ukrainiennes, la Terre est souvent décrite comme un carré. Cette
figure est parfaitement divisée en parties égales (champs).
Spirituellement, le carré symbolise la matière, alors que le cercle
est la perfection, c'est-à-dire l'esprit. Ainsi, le cercle est contraire
au carré.
Le carré représente également le numéro 4, que les Ukrainiens
reconnaissent comme le symbole des principaux éléments: les
quatre points cardinaux, les saisons, les cycles de la vie, des
moments de la journée…

En broderie, les carrés peuvent être disposés en série ou en tant


qu'éléments plus complexes.

ARBRE DE VIE

Ce symbole se retrouve dans l'art national où l'univers contient


trois composants: le monde souterrain, le monde terrestre et le
royaume céleste. L'arbre représente les racines - le passé, le tronc
- le présent et la couronne - le futur. Dans la broderie ukrainienne,
ce symbole peut être reconnu non seulement dans les branches
(elles peuvent être symétriques ou asymétriques), mais également
dans les tiges de blé, les gerbes, les brindilles ou les vignes. L'arbre
de la vie contient la vérité et l'unité des trois mondes et reflète
l'image de la vie et de la famille. Il existe des compositions plus
complexes dans lesquelles le motif de l'arbre est remplacé par une
image féminine - une femme aux bras levés.C'est la Grande Déesse
ou Mère Originale, l'incarnation de la vie elle-même.
Les motifs des arbres brodés se trouvent principalement sur de
grandes serviettes brodées de trois à quatre mètres qui décorent
les maisons et les églises. On les trouve couramment en Ukraine
centrale.

LOSANGES

Le losange est une forme archaïque liée à la fertilité humaine et à la


terre. Les principes masculin et féminin servent de base pour
déchiffrer la signification de ce symbole. Il se compose de deux
triangles. Mais ce qui est le plus intéressant, c’est que pendant la
période pré-ukrainienne, on croyait que la femme tenait les trois
coins du losange (les trois coins de la maison), tandis que l’homme
tenait le quatrième, ce qui complétait l’intégrité du famille. Un
losange avec un point au centre symbolise un champ semé
extrêmement important pour nos ancêtres. Cela signifiait
abondance et prospérité.
Le losange est souvent appelé le carré Tripilsky - une sorte de
herse qui lisse la surface du sol et le prépare au semis. En plus des
pastilles simples, on voit souvent des losanges avec des crochets
(petites cornes) brodés en Ukraine. Cette conception est appelée
"zhaba" (grenouille) et symbolise la fertilité. Dans les croyances
anciennes, cette petite créature était liée à l’humidité céleste qui
donne la vie.
Des motifs en forme de pastilles étaient brodés sur les serviettes et
les robes de mariée.Les femmes enceintes portaient des chemises
recouvertes de losanges jusqu’à l’accouchement, ce symbole
servant de puissant talisman.
TRIANGLES

Dans les croyances anciennes, le triangle symbolisait la porte


étroite menant à la vie éternelle. C'était aussi le symbole de l'unité
des trois mondes: la Terre, les Enfers et les Cieux (monde
spirituel). Il représente les trois éléments - l'eau, le feu et l'air, les
trois niveaux d'être et la Sainte Trinité (dans la croyance chrétienne
ultérieure).
Le triangle a longtemps été associé au feu. Certains chercheurs
pensent que le tryzub (trident) ukrainien est une variante moderne
du triangle antique.
Les triangles, dont les pointes se touchent, rappellent un sablier,
symbole du monde et de l'anti-monde. Le point de rencontre / de
contact symbolise le lieu de transition d'un monde à un autre.
Parfois, il y a une ligne entre les triangles. Il s'appelle «l'anneau de
la grande lumière», qui symbolise un miroir où un monde se reflète
dans un autre et vice versa. On trouve souvent de tels symboles
sur des serviettes brodées dans les régions du Dnipro moyen et
dans Slobozhanshchyna.

CHEVRONS

Nous voyons souvent des figures ressemblant à des triangles dans


les anciennes broderies ukrainiennes. Ce sont des chevrons, des
triangles ouverts. Les chevrons pointant vers le bas font référence
à la féminité ou au côté matériel, tandis que ceux qui pointent vers
le haut font référence à la masculinité ou au côté spirituel.
Les chevrons pointant vers le bas font également référence aux
reins de la femme, le réceptacle où la nouvelle vie est créée et née.
Les motifs en chevron linéaire ressemblent à un motif déchiqueté,
un ruban brisé avec une gradation rythmique. Un chevron où les
lignes se croisent en haut est l'un des plus anciens symboles
ornementaux trouvés dans les images paléolithiques symbolisant
une montagne ou la Terre. Les anciennes serviettes brodées avec
des symboles en chevron étaient couramment retrouvées dans
l'oblast de Tchernihiv.

SPIRALES

Les lignes ondulées, les sigmas et les zigzags représentent l'eau.


Les chercheurs ont noté qu'une image de zigzags parallèles
disposés verticalement signifiait que la pluie tombait d'en haut,
alors que des zigzags horizontaux ou des lignes droites pouvaient
symboliser l'humidité céleste. La spirale fait également référence à
la fluidité du temps et au mouvement cyclique du disque solaire.
Nos ancêtres ont vu la spirale comme une image schématique de
l'évolution de l'univers, de son infini. Même la structure de l'ADN
humain ressemble à ce modèle: chaque cellule affiche le flux vital
de matière et d'énergie.
Les broderies anciennes avaient ce qu’on appelle des spirales
Trypilsky - un cercle ou un demi-cercle dont le diamètre a
augmenté progressivement.
CROIX

La croix (y compris ses diverses modifications) est généralement


l’une des figures les plus populaires de la culture mondiale. Il est
multiforme et inépuisable et, contrairement au cercle et au carré,
symbolise le centre et non la séparation de l’espace.
Fait intéressant, une croix droite symbolise le soleil, le créateur et
la masculinité. Une croix oblique personnifie la féminité et la lune.
Lorsque ces deux personnages se superposent, ils forment une
double croix ou une étoile à huit branches - symbole de l'union de
deux entités. On sait que, pendant la période pré-chrétienne, la
croix servait de talisman contre les mauvais esprits. Deux lignes qui
se croisent symbolisent la réunion du terrestre et du céleste. La
croix indique également l'harmonie des quatre éléments: le feu,
l'eau, la terre et l'air. Une croix dans un cercle est le symbole
astrologique de la Terre.

SWARGA/CROIX GAMMEE

Communément appelée croix gammée, la swarga est une croix en


mouvement. C'est un symbole du culte du soleil, dont les pouvoirs
magiques ont été vénérés par de nombreux peuples anciens. Dans
l'histoire ancienne de l'Ukraine, il était associé au foyer et à la
fortune de la maison et de la famille. Le swarga peut être orienté à
gauche ou à droite.Une swarga tournée vers la droite fait référence
au mouvement du soleil. On pensait qu'un swarga faisant face à
gauche symbolisait une flamme spirituelle.
Très souvent, dans la broderie ukrainienne, on voit le swarga dit
complet (un svastika face à la gauche superposé à une croix
gammée à la droite). Dans le folklore ukrainien, on l'appelle
«krutorizhka» (symbole de l'harmonie) créé par deux lignes fluides
égales. Dans la broderie ukrainienne, on l'appelle «koliadnyk»,
symbole de l'unité avec la sagesse ancestrale. Le swarga est un
très ancien symbole de force et d'énergie.

CLES/SERPENTS/S

Les brodeurs de différentes régions de l'Ukraine ont fait référence à


ce motif de différentes manières: en Podillia, ils étaient appelés
«hesyky» (figures en S), dans les régions du Dnipro - «klyuch»
(clés) et ailleurs, «vuzhi» (serpents). La forme ressemble à une
moitié de croix gammée ou à la moitié du chiffre 8. Elle était donc
considérée comme «le chemin de la perfection».
La figure en S est une ligne ondulée, symbole des eaux terrestres
«lourdes», l’humidité maternelle de la Terre qui donne vie aux
champs et aux cultures. Les chemises brodées avec des symboles
«clés» étaient censées protéger l'énergie humaine des influences
négatives.
Les chercheurs disent que, dans l'Antiquité, les signes «sigma»
symbolisaient également un serpent, associé à l'eau. Le serpent
était le gardien des enfers et symbolisait l'essence, la fertilité et la
fécondation de l'homme. Il apparaissait souvent comme un éclair
dans un ciel sombre et pluvieux. À Podillia, des chemises pour
femmes étaient brodées avec des rangées de sigmas, qui avaient le
pouvoir de protéger la femme et la maternité.
MAUVES/ETOILES

La mauve ou l'étoile à huit branches est formée en superposant une


croix droite (symbole de la masculinité et du soleil) et une croix
oblique (symbole de la féminité et de la lune). La jonction de ces
deux entités donne naturellement vie. La mauve entière est
également connue sous le nom d'étoile de la mère.
L'étoile octogonale est l'un des motifs géométriques les plus
populaires de la broderie ukrainienne. 8 n'est pas un nombre
aléatoire. Les biophysiciens disent qu’une telle étoile, l’octaèdre, est
le modèle d’un champ énergétique construit autour de tout
organisme vivant. Le zygote humain subit sa première division
cellulaire, formant 8 cellules, 8 flux d'énergie, qui façonnent alors
l'essence physique et spirituelle de l'embryon.
LIGNES DE DANSE

Ce motif est aussi appelé "bezkonechnyk" (ligne infinie) ou


méandre. Le mot "méandre" vient du grec décrivant la rivière
Meander en Turquie. Les spécialistes ont montré que ce symbole
était populaire sur le territoire ukrainien il y a plus de 20 000 ans.
Dans les anciennes traditions ukrainiennes, ses courbes douces
sont également associées à l'eau, un flux harmonieux de la vie. Il
forme un motif infini qui serpente comme le fil du destin, mais qui
revient toujours à la source. Il décrit le chemin de la vie et
représente la vie éternelle.
Ce motif est appelé «danse sinueuse» car il est étroitement lié à la
danse rituelle traditionnellement pratiquée par les filles
ukrainiennes au printemps, chargeant la Terre de leurs
mouvements gracieux. Le symbole «infini» se retrouve souvent
dans les broderies Hutsul, Volyn, Kyiv, Poltava et Kuban. Les motifs
de méandres décorent généralement les chemises pour hommes,
symbolisant et conférant force et vitalité.

A chaque région son style!