Vous êtes sur la page 1sur 2

4.

La notion du stratotype et biozone:


Activité :
A partir du du doc 1 p 68 :
1. Donner la définition d’un stratotype
2. Dégager les différentes caractéristiques d’un stratotype
3. Dégager la notion du biozone à partir du doc 2p 68

Réponses :
1. Un stratotype : une série de couches sédimentaires non déformées qui présentent
une référence stratigraphique mondiale permettant la datation d’autres couches
sédimentaires en appliquant les différents principes stratigraphique par comparaison
de leur contenu fossiles aux celui du stratotype qui constitue donc la référence.
2. Les caractéristiques de stratotype :
- Série de couches sédimentaires non déformées.
- Riche en bons fossiles stratigraphiques de la base à la surface de la série
- Riche en indicateurs biologiques, biochimiques et minérales d’où son importance
dans la datation relative.
L’âge du stratotype est la période géologique correspondant à l’étage qui varie entre
3MA et 10MA
En ajoutant le suffixe ‘’ien’’ au lieu géographique de stratotype on détermine le nom de
l’étage.
Exemple : étage thoracien prend le nom den la région thouars où affleure le stratotype.

3. Biozone : ensemble de série de couches sédimentaires contenant une espèce ou un


ensemble d’espèces de fossiles stratigraphiques (ayant le même contenu fossile).

5. Les crises biologiques :


Les crises biologiques majeures permettent la subdivision du temps géologique en ères, on
en distingue :
→ Une crise majeure entre le primaire et le secondaire : qui a permis la diminution de la
biodiversité de500 familles à 300
→ Une crise majeure entre le secondaire et le tertiaire : permet une extinction moins
importante de 50 familles.
Les crises mineures, de moindre importance permettent la subdivision des ères en étages,
comme :
- La crise entre l’ordovicien et le silurien
- La crise entre le dévonien et le carbonifère.
Les crises biologiques constituent des marqueurs indispensables pour la subdivision du
temps géologique, car la disparition ou l’extinction d’un taxon biologique nécessite un
évènement de grande ampleur qui peut être de différentes origines :
 Extra-terrestre, comme le météorisme.
 Terrestre, comme un volcanisme
 Eustatique : tectonique de plaques
 - Variations climatiques.
6. les phases orogéniques :
Le globe terrestre a connu la succession de plusieurs cycles orogéniques marqués par des
discordances tectoniques et des cycles sédimentaire (transgression et régression) qui ont
permis de subdiviser le temps géologique :
- Cycles orogénique Précambrien depuis l’apparition de la terre jusqu’à -540 MA
- Cycle orogénique calédonien et hercynien de -540MA à -245MA
- Cycle orogénique alpin à partir de -250

III. l’échelle stratigraphique :


Activité : dégager les caractéristiques biologiques, chronologiques et géologiques des 4 ères
composant l’échelle stratigraphique.
Réponse :

Vous aimerez peut-être aussi