Vous êtes sur la page 1sur 5

DELF B1 : Production écrite

Production écrite : " Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujet familiers ou qui
m'intéressent personnellement. Je peux écrire des lettres personnelles pour décrire
expériences et impressions." (CECRL)

DELF B1

Nature de l'épreuve : Le candidat doit être capable de rédiger un texte pour
exprimer une attitude personnelle sur un thème général (essai, courrier,
lettre,article, etc.)
Durée : 45 minutes

Note sur : 25 points

Essai

Vous allez lire un sujet type de production écrite B1:

A votre avis, faudrait-il rendre les transports en commun du


centre-ville gratuits? Est-ce une mesure qui encouragerait les gens à abandonner la voiture? Est-ce
mieux pour l’environnement? Sinon, quelles seraient les mesures à suivre pour améliorer la qualité de vie en ville ?
Vous exposerez vos arguments de manière claire et cohérente en citant des exemples. Votre texte comprendra au
moins 160 mots. 

Avant de rédiger votre travail, posez-vous les questions suivantes :


- Quel type de texte devez-vous écrire ? Une lettre formelle, une lettre amicale, un
article ou un courrier des lecteurs ?
Ici, vous devez rédiger un essai.
- Quel est le thème de l’article ? L’environnement/ les voitures
- Que devez-vous faire ? Vous devez exposer vos arguments qui répondent à la
question : « faudrait-il rendre les transports en commun du centre-ville gratuits ? »
- Ici, il y a plusieurs questions dans la consigne. La question à laquelle vous devez
répondre est la première. Les autres questions vous aident à répondre au sujet.
Maintenant que vous avez fait ce travail préparatoire, faites une liste des arguments/
des opinions que vous allez développer. Ci-dessous, vous trouverez une liste
d’arguments possibles à développer.
- D’un côté, la gratuité est une bonne idée : moins d’embouteillages, moins de voitures
en ville, c’est plus agréable pour se promener ou faire du vélo. Certaines entreprises ne
proposent pas de places de parking à leurs employés : la gratuité des transports
pourrait être une solution.
- D’un autre côté, certaines personnes ont peur de la gratuité des transports en
commun car pour eux c’est synonyme de dégradation et d’insécurité. Si tout le monde
prend les transports en commun, il y aura moins de sécurité et moins de confort.
- Les transports en commun sont très utiles mais la ponctualité n’est pas garantie. De
plus, les habitants ne sont pas à l’abri d’une grève de train ou de bus. Que faire dans
cette situation ? 
Dans le cadre d’un essai, veillez à respecter la structure suivante :
Introduction :
Vous pouvez faire une « présentation » du sujet. Par exemple : « De nos jours, les
centres villes sont envahis par les voitures » ; « Il est de plus en plus difficile de trouver
des places de stationnement en ville, ce qui crée un véritable cauchemar pour se
rendre sur son lieu de travail ou pour aller faire les boutiques ».
Développement :
A travers cette partie, vous devez démontrer votre opinion en vous appuyant sur des
exemples.
Conclusion :
La conclusion doit être le reflet de votre opinion. C’est dans ce paragraphe que le
lecteur peut lire votre « position » finale.

LES CONNECTEURS LOGIQUES


Des mots et des phrases pour argumenter

Introduire, poser le problème On parle beaucoup de… ; certains affirment que… ; dans une
étude sur…l’auteur affirme que… ; on dit que..
Introduire un exemple Par exemple ; ainsi ; comme en témoigne ; comme
l’indique ; considérons par exemple le cas de ; tel est le cas
par exemple de ; si l’on prend le cas de ; l’exemple le plus
significatif nous est fourni par ; l’exemple de… confirme
que… ; cette situation montre / prouve que…
Hiérarchiser ses arguments Commençons / on commencera par ; il faut d’abord
rappeler que ; une première remarque s’impose sur…
Marquer une transition Venons-en à présent à la question de ; après avoir traité de
la question de ; passons à…
Insister, mettre en valeur Il faut souligner que ; n’est-il pas vrai que ; rappelons que ;
on notera que ; essentiellement ; au premier chef ; non
seulement…mais aussi ; à plus forte raison ; d’autant plus
que…
Enumérer, classer Tout d’abord / de plus / ensuite / en outre / enfin ; en
premier lieu/ en deuxième lieu/ en dernier lieu ;
premièrement/ deuxièmement… ; d’une part… d’autre part ;
on sait déjà que / plus important encore / il faut aussi
compter avec…
Récapituler, résumer Au fond ; tout bien réfléchi ; toute réflexion faite ; après
tout ; en somme ; en fin de compte ; finalement ; en
définitive ; bref ; pour résumer ; en définitive ; en résumé ;
en un mot…
Exprimer un point de vue Selon moi ; en ce qui me concerne ; pour ma part ; il me
personnel semble que ; à mon avis ; personnellement je pense que ; à
mon sens…
Exprimer la certitude Il est certain / incontestable / évident que ; il va de soi que ;
je ne doute pas que…
Exprimer le doute Je doute que ; je ne pense pas que ; il est peu probable que ;
on doit s’interroger sur ; je ne suis pas tout à fait convaincu
que…
Exprimer la probabilité Il est probable / possible que ; il se peut que ; il semblerait
que ; on pourrait envisager que…
Souligner une similitude Il en va de même pour ; également ; de la même manière…
Attirer l’attention du Rappelons ; notons que ; sait-on que ; il faut signaler que ; et
destinataire n’oublions pas que…
Associer le destinataire Vous n’ignorez pas que ; nous savons tous que ; vous
conviendrez que…
Conclure Nous avons donc vu que ; ainsi ; il apparaît bien pour finir
que ; je terminerai en disant que…

Écrire une lettre :

Lettre formelle
En introduction:
À faire

 « Madame, » ou « Monsieur, » : si vous connaissez l’identité du destinataire de votre lettre, pensez à changer la
formule d’appel en conséquence.
 « Madame, Monsieur » : la formulation la plus simple et la plus efficace lorsque vous ne savez pas à qui vous
écrivez précisément.
 « Monsieur/Madame le Préfet/Proviseur/Juge » : attention, dans l’administration, l’Éducation Nationale, la
politique, certaines fonctions viennent avec un titre. Il convient à ce moment-là d’adapter la formule
d’appel au titre du destinataire

En conclusion
 « Je vous prie d’agréer, » ou « Veuillez recevoir, » ou « Je vous prie de croire, »
 « Madame, Monsieur, » : penser à utiliser la même désignation que dans la formule d’appel au début de la
lettre.
 « mes sincères/respectueuses salutations. », « l’expression de mes sentiments distingués. », « à l’expression de
mes meilleurs sentiments. »…

Lettre familière ou moins formelle


 « Cher Monsieur, » ou « Chère Madame, » : ces formulations peuvent sembler trop familières, ou bien
commerciales. À utiliser uniquement si vous connaissez bien la personne.

En conclusion

 « Cordialement » et « Bien cordialement » : à réserver pour des lettres moins formelles

Écrire un mail / courriel


 Utilisez une formule d’appel appropriée pour débuter votre
message. Il est préférable de s’adresser au destinataire par son nom.
Utilisez le titre de la personne (Monsieur, Madame, Mademoiselle,
Docteur, Maître, etc.) puis son nom suivi d’une virgule. Vous pouvez
éventuellement faire précéder le titre par « Cher » ou « Chère », selon
la personne à qui vous vous adressez et l’objet de votre email. « Bonjour
M. ou Mme X » est également acceptable dans un email. Ne vous
adressez pas directement au destinataire par son prénom mais par son
nom de famille, à moins que vous ne le connaissiez déjà bien. Si vous ne
connaissez pas le nom de votre destinataire et que vous ne savez pas
non plus s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, utilisez la formule
standard « Madame, Monsieur, » ou « Chère Madame, cher Monsieur, »
suivie d’une virgule.

 Introduisez-vous rapidement dans le premier paragraphe si nécessaire. Expliquez


aussi brièvement pourquoi vous écrivez cet email et comment vous avez trouvé
l’adresse email de votre destinataire. 
 Rédigez maintenant votre message complet. Assurez-vous d’aller directement
aux faits. Vous ne devez en effet pas tourner autour du pot ou vous répéter sans
cesse

 Utilisez une formule de politesse appropriée pour clore votre message. Celle-ci


dépendra de votre niveau d’intimité avec le destinataire. Vous pouvez par
exemple écrire :

 « Cordialement, » ou « Bien cordialement, »


 « Sincères salutations, » ou « Salutations distinguées, »« Bien à vous, »

COMPRÉHENSION ORALE
 TRAVAILLEZ : http://www.bonjourdefrance.com/exercices/les-
nouveaux-jardins-a-paris.html