Vous êtes sur la page 1sur 7

Ministère de l’Enseignement Supérieure et

de la Recherche Scientifique

Ecole Nationale Polytechnique

Département de génie de l’environnement


3eme Année G .Environnement

om
Travaux pratiques de L’Electrochimie
.c
iv

TP 03 : PH METRIE
un
dz

Année universitaire : 2009-2010


Plan du TP:

Introduction

Le but de TP

Partie théorique
om
Définition du pH
Propriétés acido-basiques
.c
Partie Pratique Matériels utilisés
iv

Produits utilisés
un

Mode opératoire
Résultats de la manipulation H2SO4 et NaOH
CH3COOH et NaOH
dz

Conclusion
1- Introduction :
L’acide phosphorique est un liquide limpide, incolore, inodore, visqueux et sirupeux (solution
aqueuse à 75%-85%). Il n’est pas combustible à haute température, mais il peut se décomposer et
former des oxydes de phosphore qui sont toxiques.
Certaines réactions chimiques peuvent libérer des gaz dangereux.
Le contact avec des métaux libère de l’hydrogène, un gaz inflammable. L’acide phosphorique est
CORROSIF pour les yeux, la peau et les voies respiratoires.
 Il peut causer la cécité et laisser des cicatrices permanentes.
 Il est utilise dans la fabrication d’engrais et de sels phosphates, de superphosphates, de
poly phosphates, de savons et de détergents, de produits pharmaceutiques, de charbon
actif, d’aliments pour animaux, de céramiques, de ciment dentaire de boissons gazeuses, il
sert aussi dans le polissage électrolytique, d’agents de protection contre le feu, de cire et de
produits à polir, de produits chimiques de traitement des eaux ….etc.
L’acide phosphorique existe en solutions aqueuses dont la concentration va de 33%à 85% ;
les concentrations de 75%, de 80% et de 85% sont les plus courantes.
L’anhydride phosphorique pur forme un semi-hydrate.

phosphorique blanc.

2- BUT DE LA MANIPULATION :
om
Il est aussi connu sous les noms d’acide ortho phosphorique, d’acide o-phosphorique, d’acide
.c
Notre but dans cette expérience est d’arriver a titré un acide fort (H 2 SO 4 à 0.1N) puis un autre
iv
faible (CH3COOH à 0.1N) en suite le mélange des deux avec une base (NaOH à 0.1N) et de
tracer les graphes pH en fonction du V base correspondant ajouté ainsi déduire la valeur du pH a
l’équilibre ainsi le Pka de chaque acide.
un

3- Partie Théorique
dz

3-1- Définition du pH :

Grandeur mesurant la concentration des ions hydrogènes dans une solution. C'est une mesure de
l'acidité de la solution. Par définition, le pH, «pouvoir hydrogène », est l'opposé du logarithme de la
concentration des ions H+ (protons) :
PH = - log 10 [H+], avec [H+] la concentration des ions H+ en moles/litre. Comme les ions H+
s'associent avec des molécules d'eau pour former des ions hydronium (H 3 O+), le pH s'exprime
souvent en fonction de la concentration de ces ions. Leur concentration peut varier entre 10-6 et
0.10 moles/litre. Elle dépend de la force de l'acide et de sa concentration dans la solution. Ainsi,
les solutions acides ont un pH variant de 6 (acides faibles) à 1 (acides les plus forts). Inversement,
une solution basique a une faible concentration d'ions H 3 O+ et un excès d'ions OH-. Le pH de ces
solutions varie de 8 (bases faibles) à 14 (bases fortes).
Le pH d'une solution peut être déterminé par titrage. Il s'agit de la neutralisation de l'acide (ou de
la base) par une quantité mesurée de solution basique (ou acide) de concentration connue, en
présence d'un indicateur (composé dont la couleur dépend du pH). Le pH d'une solution peut
également être déterminé par la mesure du potentiel électrique d'électrodes particulières
immergées dans la solution.
Grandeur mesurant la concentration des ions hydrogènes dans une solution. C'est une mesure de
l'acidité de la solution. Par définition, le pH, «pouvoir hydrogène », est l'opposé du logarithme de la
concentration des ions H+ (protons) :
PH = - log 10 [H+], avec [H+] la concentration des ions H+ en moles/litre. Comme les ions H+
s'associent avec des molécules d'eau pour former des ions hydronium (H 3 O+), le pH s'exprime
souvent en fonction de la concentration de ces ions.

3-2- Propriétés acido-basiques :

La dissociation d’un acide, en équilibre avec la protonation d’une base est une réaction
Chimique du type :
HB (aq) + H2O ⇔ H3O+ (aq) +B--(aq)
Dans ce type de réaction, HB est l’acide, il est susceptible de céder son proton, il se forme ainsi

om
une base B- qui est susceptible de capter ce proton. Ceci correspond aux définitions de Bronsted
des acides et des bases. Un acide (respectivement une base) est fort si toutes les molécules
d’acides (respectivement de base) cèdent (respectivement acceptent) facilement des protons.
Le pH, qui est égal à –log ([H3O+]) est l’information nous renseignant sur l’acidité d’une solution.
.c
L’échelle des pH varie de 0 à 14 en solution aqueuse, ces valeur limites étant imposées par le
produit ionique de l’eau. Si son pH est 0, une solution est très acide, à 7 elle est neutre, à 14 elle
iv
est très alcaline.
un

4- Etude expérimentale :
4-1 Matériels utilisés :
dz

 pissette.
 éprouvette graduée.
 burette.
 erlen de 250ml.
 fiole jaugée de 100ml.
 pipette de 25ml.

4-2- Produits utilisés :


 eau distillée.
 NaOH (0,1N)
 CH3COOH (0,1N)
 H 2 SO 4 (0,1 N)
4-3- Mode opératoire:
Prendre 10ml de la solution de H3PO4. Verser les dans une fiole jaugée de 100ml et compléter
avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge. Prélever de cette solution 25 ml et verser les dans un
erlen de 250ml. Titrer celle-ci en présence de 5 gouttes de phenolphtaline jusqu'à l’apparition de la
première coloration rose pale. Lire le volume V1 ensuite ajouter 3 gouttes de methyl-orange et
poursuivre le titrage jusqu'à la couleur rose orangée. Lire le volume V2.
Répéter trois fois le titrage.

4-4- Résultats de la manipulation :

H 2 SO 4 avec NaOH :

PH 2,8 2,85 2,97 3,03 3,11 3,2 3,32 3,5


V NaOH (ml) 0 1 2 3 4 5 6 7
PH 3,75 4,32 5,61 5,92 6,12 6,25 6,3 6,5

om
V NaOH (ml) 8 9 10 11 12 13 14 15
PH 6,71 7,14 9,33 9,81 10,13 10,35 10,42 10,56
V NaOH (ml) 16 17 18 19 20 21 22 23
PH 10,75 10,95
.c
V NaOH (ml) 24 25
iv

PH=f(v)
12
un

10
dz

0
0 5 10 15 20 25 30
CH3COOH avec NaOH:

PH 4,2 4,25 4,45 4,6 4,78 4,92 5,09 5,23


V NaOH (ml) 0 1 2 3 4 5 6 7
PH 5,41 5,65 5,95 6,42 10,12 10,8 11,2 11,41
V NaOH (ml) 8 9 10 11 12 13 14 15
PH 11 ,52 11,62
V NaOH (ml) 16 17

PH=f(v)
14

12
17; 11,62

om
10

8
.c
6

4
iv

2
un

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18
dz
5- Conclusion:

om
.c
iv
un
dz

Vous aimerez peut-être aussi