Vous êtes sur la page 1sur 47

Introduction

Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

Chapitre 4 :
Modèle conceptuel de données : MCD

Prof. Ismail Akharraz


Université Sidi Mohamed Ben Abdellah
Faculté Polydisciplinaire de Taza, Maroc

1 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

Sommaire

1 Introduction

2 Le modèle conceptuel de donnée

3 Réalisation du modèle conceptuel du cas AGROMAR

2 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

1. Introduction

3 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

• Le MCD est un modèle qui représente le système


étudié du point de vue données au niveau conceptuel.
• Le MCD est un modèle de données global représentant
le regroupement des données et leurs relations loin de
toute influence logique (comment les données sont
organisées en document ou tout autre support).
• Le MCD est basé sur un modèle appelé Modèle
entités-associations (entités-relations). Ce modèle
utilise un ensemble de concepts :
• Entité
• Propriété ou attribut
• Clé
• Association
• Cardinalité
• Dépendance fonctionnelle
4 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

Exemple

5 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

2.1. Entité :
Un groupement d'éléments de données (propriétés)
désignant un type (entité) pour lequel il y aura
plusieurs exemplaires dans le système étudié appelés
occurrences.

• Exemple : commande, produit, client, sont des


entités dans un système de gestion commerciale.

• commande est définie par les propriétés (attributs)


num_Cde
date _com

• Certaines occurrences peuvent être :


La commande numéro 16/2007 effectuée le 18/11/2007
La commande numéro 17/2007 effectuée le 19/11/2007 6 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

7 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

8 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

2.2. La clé : Au niveau de chaque entité, il faut


identifier une propriété jouant le rôle de clé
(primaire) (c.à.d pour chaque occurrence l'attribut
clé prend une valeur différentes des autres)

L'association : est une relation qui lie des entités


pour représenter une liaison donnée. Une association
peut avoir des propriétés (attributs). La clé d'une
association est la combinaison des clés des entités
participantes à la relation.

Exemple : L'association COMMANDER lie les entités


COMMANDE à PRODUIT, elle a une propriété : Quantité
cdée . Sa clé est : Num cde, Code prod .
9 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

2.3. Cardinalités : L'objectif des cardinalités est


de montrer le nombre des occurrences entité impliquées
dans une association . Seulement on se limite aux
cardinalités minimales et maximales.

Cardinalité minimale : Le nombre d'occurrences entité


minimales pouvant participer dans une association.
Les valeurs dune cardinalité minimale sont 0 ou 1.
(graphiquement c'est ce qui est écrit à gauche).
Exemple: Est-ce qu'on peut ne pas avoir de commande
dans l'association commander?
Si oui 0 et si non 1

10 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association
2.4. Cardinalité maximale : Le nombre d'occurrences
entité maximales pouvant participer dans une
association . Les valeurs d'une cardinalité maximale
sont 1 ou n. (graphiquement c'est ce qui est écrit à
droite).
Exemple : Est-ce qu'on peut avoir une commande dans
l'association commander plusieursfois? si oui n et si
non 1.C.à.d qu'une commande peut être en relation avec
(contenir) plusieurs produits.
2.5. Dépendance fonctionnelles (DF) : Il ya deux
types :
(1) DF entre deux entités :
Une DF est une association qui a 1 comme cardinalité
maximale (c'est une liaison forte indiquant que
l'entité d'origine dépend fonctionnellement de
l'entité cible). 11 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

Exemple :
(1) Une commande dépend fonctionnellement du client
qui l'a faite (une commande est liée à un seul
client). Avec la cardinalité minimale 1, on va dire
que toute commande est liée à un et un seul client.

(2)

12 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

2.6. DF entre attributs : Une DF entre des attributs


de départ (a1 , ..., an ) vers des attributs d'arrivée
(b1 , .., bm ) est une relation notée a1 , ..., an −→ b1 , .., bm
exprimant les propos suivants :
• Les attributs a1 , ..., an déterminent les attributs
b1 , .., bm ; ou

• Les valeurs de a1 , ..., an déterminent de façon unique


les valeurs de b1 , .., bm ; ou
• A chaque ensemble de valeurs prises par les
attributs a1 , ..., an il y a un et un seul ensemble de
valeurs prises par les attributs b1 , .., bm .

13 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

Exemple

14 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entite-Association

Dénition
• Une DF est dite totale si tous les attributs de départ sont
nécessaires pour assurer la DF (Dès qu'on supprime un attribut de
départ la DF n'est plus valable).
• Une DF est dite partielle s'il y a des attributs de départ qui ne
sont pas nécessaires pour la DF (en les supprimant la DF est
toujours valable).

Remarque
• Une DF entre entités n'est autre qu'une DF entre les clés de ces
deux entités.

15 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

Remarque
• La clé d'une entité est l'attribut qui détermine par DF les autres
attributs de la même entité.
• Si dans une DF totale, les attributs de départ sont des clés des
entités, alors cette DF traduit une association entre les entités
correspondantes à ces clés et en plus :les attributs d'arrivée sont
des attributs de cette association.

Exemple

16 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

2. Modèle Entité-Association

2.7. Conclusion :
Pour trouver un modèle entités-associations (MCD) il
suffit d'étudier les DF entre les attributs =⇒ La
Normalisation.

Liste d'attributs −→ MCD bien conçu


(à partir des attributs) (Modèle entités-associations)

Pour assurer ce passage (la normalisation), il y a


essentiellement trois règles à respecter appelées :
1ère , 2ème , 3ème formes normales (1FN, 2FN, 3FN).

17 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

3.1. 1re forme normale (1FN) :


Dénition
Un système d'information respecte la 1FN si tous les attributs sont
atomiques (élémentaires ou non composables).

Exemple
1) Num_prod et Qté_Cdé sont atomiques.
2) L'attribut Nom et Prénom n'est pas atomique =⇒ deux
attributs atomiques : l'attribut Nom et l'attribut Prénom.
Remarque
Date,Adresse et Heure sont des attributs non atomiques, mais mais
puisque les SGBD daujourdhui prévoient les types dans ce sens , en
général, on va les considérer comme atomiques.
18 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation
Conclusion
Pour respecter la 1FN, tous les attributs non
atomiques doivent être décomposées en attributs
atomiques.
Remarque
Pourquoi l'atomicité ? Soit la relation pour gérer les fournisseurs :

Select Liste_délais
FROM Fournisseur
Where NFRS = 'F100' AND Liste_code_article = 'A8' =⇒ ?
19 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Select délais
FROM Fournisseur
Where NFRS = 'F100' AND code_article = 'A8'
20 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Ce dernier select est possible car tous les attributs


sont atomiques, c à d que la table fournisseur
respecte la 1FN. Cependant la table comprend plusieurs
redondances (répétitions). Pour éviter cette
redondance il faut que la table respecte la 2FN et la
3FN.
Un autre exemple :

Chercher les frs qui sont à Fès?


Select * FROM Fournisseur
Where adresse like '%Fès%'
d'où le besoin à rendre l'adresse 'Atomique'
21 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Règles complétant la 1FN :


En plus de l'atomicité des attributs il faut :
• Toute entité doit avoir un attribut clé.
• Tout attribut doit avoir un sens (une valeur par
occurrence au moins à long terme).
Exemple : Dans un SI de gestion d'une école, une
entité telle que :

22 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

3.2. 2me forme normale (2FN) :


Un SI respecte la 2FN si :
• Il respecte la 1FN.
• Toute association a toutes les DF de sa clé vers ses
attributs sont totales (la clé étant la combinaison
des clés des entités qui la compose).
Exemple :

23 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation
Pour respecter la 2FN l'association (ou la table) sera
formée de N◦ Frs, code _ article, délais.
Les autres attributs vont se trouver dans des entités
(ou tables) à part :
Entité : N◦ Frs, nom Frs, ville, région.
Entité : code _ article, nom _ article. Le résultat
est de deux entités et une association :

24 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Soit trois tables (BD) :

25 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

3.3. La 3me forme normale : 3FN


Dénition
Une DF entre attributs est dite directe (non transitive) s'il n'y a pas
d'autres attributs interrnédiaires pour déduire la DF par transitivité.
num_Cde −→ Adresse est une DF non directe, car
num_Cde −→ num_Clt
num_clt −→ Adresse
Dénition
Un SI respecte la 3FN si :
• Il respecte la 2FN.
• Toute entité est formée de la clé et des attributs dépendant
directement de cette clé (les attributs dépendant par transitivité de
la clé doivent se retrouver dans d'autres entités par décomposition).
26 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Exemple.
le problème de la 3FN se pose dans l'entité Frs car :

L'attribut région ne doit pas figurer dans Frs; il y a


alors deux entités.

27 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Au niveau tables :

28 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

3. Normalisation

Un modèle entités/associations (MCD) est dit normalisé


(ou : bien conçu) s'il respecte les trois premières
formes normales (1FN, 2FN et 3FN).
Remarque
Une fois le MCD est bien conçu, la déduction de la base de données
normalisée est automatique (ça se fait dans les autres niveaux de
MERISE).

29 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Pour réaliser un MCD; il y a deux façons selon la


complexité du problème (système) :
(1) La façon de réaliser le modèle à partir de toute
la liste des attributs. C'est ce qu'on a fait jusqu'à
présent et c'est ce qui est conforme avec les petits
systèmes.
(2) La façon de réaliser le modèle par document, puis
fusionner les modèles de tous les documents pour
obtenir le modèle global (MCD)
Dans la suite nous allons voir comment appliquer la
deuxième méthode. La première a été pratiquée en TD.

30 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Remarque
La fusion peut engendrer des conits qu'il faut bien sûr résoudre au
niveau du dictionnaire de données.

31 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Modèle du catalogue
Le document est :

Les attributs sont atomiques et le graphe de


couverture est :

32 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Le modèle est le suivant :

Modèle du bon de commande : Le document est :

33 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Les attributs sont supposés atomiques. On a un


conflit de polysémie :

Le graphe est le suivant :

34 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Le modèle est le suivant :

35 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Modèle du bon de Livraison : Le document est :

Les attributs sont supposés atomiques. On a un


conflit de polysémie :
36 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Le modèle est le suivant :

37 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Modèle de la Facture : Le document est :

38 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Les attributs sont supposés atomiques et le graphe est

39 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Le modèle est le suivant :

40 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Modèle de la fiche client


Le document est :

Les attributs sont atomiques, le graphe et le modèle


sont

41 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Modèle du journal de vente


Le document est :

42 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Le modèle est le suivant :

43 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

MCD Total :
Les conflits :
Synonymie
• Produit = Article
• Num_prod = code _art
• Dsignation = libell
• Code _clt = num_clt
• Num_fact = Code _fact
• TotalHT = MtHT
• TotalTTC = MtTTC
• TVA = MtTVA

44 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Polysémie
Date :
Date_fact
Date_Liv
Date_Cde
Quantité :
Qté_facturée
Qté_Cdé
Qté_livrée
Atomicité
Adresse :
Numéro local
Rue
Code postal
45 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

Trantisitivité

MCD global avec résolution des conflits et Fusion :

46 / 48
Introduction
Modèle Entité-Association
MCD du cas AGROMAR

4. MCD du cas AGROMAR

47 / 48