Vous êtes sur la page 1sur 5

USTHB - Faculté de Mathématiques - 2 Lic TELECOM - Section B - MNA - 2019/2020

TD4: Intégration numérique

Exercice 1 : Soit f une fonction continue sur [0; 1]:


1. Trouver la valeurs des coe¢ ceints A0 ; A1 et A2 ; pour que la formule d’intégration suivante
Z 1
1 1 3
f (x)dx = A0 f ( ) + A1 f ( ) + A2 f ( ) + R (f )
0 4 2 4
soit de degré de précision le plus haut possible. Préciser alors son degré de précision.
R 1 dx
2. En déduire une valeur approchée de l’intégrale I = 0 puis la comparer à sa valeur exacte.
1 + x2
3. Mêmes questions pour la formule de quadrature
Z 1
1 2
f (x)dx = A0 f (0) + A1 f ( ) + A2 f ( ) + A3 f (1) + R (f )
0 3 3
4. Les formules ainsi obtenues sont-elles des formules de Newton-Côtes ? Si oui, préciser lesquelles.
Exercice 2 : Soit f est une fonction continue dans [0; 1] : On considère la formule de quadrature
donnée par Z 1
f (x)dx = A0 f ( ) + A1 f (1 ) + R (f )
0
où A0 ; A1 sont des réels et est un paramètre réel, 0 < < 1:
1. Trouver les valeurs de A0 et A1 pour que la formule soit exacte dans P1 :
2. Trouver dans ce cas, les valeurs du paramètre pour que la formule soit exacte dans P2 ?
1
3. Quelles formules de quadrature reconnait-on pour = 0 et = ?
3
Exercice 3 : On considère l’intégrale
Z
2
I= sin xdx
0

1. Donner une valeur approchée de I par les méthodes


a) de Poncelet b) du trapèze (type ouvert et fermé) c) de Simpson (type ouvert et fermé)
d) des rectangles à gauche composite (4points) e) des trapèzes composite (4 points) f ) de Simpson géné-
ralisée (5 points).
2. Comparer ces résultats à la valeur exacte de I. Quelle est la meilleure approximation ?
3. Donner une majoration de l’erreur d’intégration commise pour chacune des méthodes .

Exercice 3 : .Déterminer le nombre de points qu’il faut utiliser dans la méthode des trapèzes généralisée
pour approcher l’intégrale suivante avec une précision de 10 3
Z 1
I= exp( x2 )dx
0

Exercice 4 : Déterminer le nombre de points qu’il faut utiliser dans la méthode de Simpson généralisée
pour approcher l’intégrale suivante avec une précision de 10 3
Z 2
I= x ln x dx
1
Un résumé du cours
"Intégration numérique"

Le but du chapitre est de chercher une valeur approchée de l’intégrale dé…nie

Zb
I (f ) = f (x)dx
a

où f est une fonction intégrable sur [a; b]; par des méthodes dites de quadrature ou d’intégration numérique.
Elles se basent sur l’nterpolation de la fonction f en des points de l’intervalle [a; b] :
1. Méthodes de type interpolation
1.2. Principe : On suppose que la fonction f est connue aux nœuds x0 ; x1 ; :::; xn de [a; b] ; soit Pn le
polynôme d’interpolation qui lui est associé en ces nœuds; on a donc (cf. chapitre 2)

f (n+1) ( x ) Y
n
f (x) = Pn (x) + en (x) où en (x) = (x xi ) est l’erreur d’interpolation
(n + 1)! i=0

en intégrant on obtient
Z b
I(f ) = f (x)dx = In (f ) + Rn (f )=
a
Z b Z b
In (f ) = Pn (x)dx et Rn (f ) = en (x)dx
a a

en écrivant le polynôme dans la base de Lagrange, on a cela donne


Z b Xn
In (f ) = Pn (x)dx = Ai f (xi ) ou
a i=0

Rb Y
n
x xj
où Ai = a
Li (x) dx Li (x) =
j=0
xi xj
i6=i

On aura donc
I(f ) ' In (f ) ou I(f ) = In (f ) + Rn (f )
Méthode 2 pour trouver les coe¢ cients Ai : On utilse le fait que la formule doit être exacte pour tous
les polynômes de degré inférieur ou égal à n; i:e:

Rn (f ) = 0 pour f 2 Pn

Pour cela, il su¢ t qu’on ait

R(f ) = 0 pour f 2 1; x; x2 ; :::; xn

autrement dit 8 n
> X Rb
>
> Ai = a dx
>
>
8 >
> i=0
> R(1) = 0 >
> X n
>
> >
> Rb
>
> R(x) = 0 >
> Ai xi = a xdx
>
< >
<
: i=0
, :
>
> : >
>
>
> >
> :
>
> : >
>
: n >
> :
R(x ) = 0 >
>
>
> Xn Rb
>
> Ai xni = xn dx
: a
i=0
On obtient le système linéaire
0 10 1 0 Rb 1 0 1
1 1 1 A0 dx b a
B CB C B R ba C B b2 a2 C
B x0 x1 xn CB A1 C B xdx C B 2 C
C B C B
a
B CB : C
B : : : CB : C=B : C B C
B CB C B C=B
: C
B : : : CB : C B : C B C
@ : : : A@ : A B
@ :
C @
A : A
Rb n bn+1 an+1
x0 xn1
n
xnn An x dx n+1
a

1.2. Degré de précision (ou ordre) :


Rappelons que l’erreur de quadrature est donnée par
Z b
R(f ) = I(f ) In (f ) = en (x)dx ou
a
( x) Y
(n+1) n
f
en (x) = (x xi ) dx; x 2 [a; b]
(n + 1)! i=0

On a donc Z
1 b Y
n
jR(f )j max f (n+1) (x) j n (x)j dx; où n (x) = (x xi )
(n + 1)! x2[a;b] a i=0

Toute formule de type interpolation se basant sur n + 1 nœuds est donc exacte au moins dans Pn ; elle
pourrait néanmoins être bien plus précise que cela. On dé…nit ce qu’on appelle le degré de précision comme
suit :
Dé…nition : On appelle degré de précision d’une formule de quadrature l’entier naturel k tel que la
formule est exacte dans Pk mais pas dans Pm tq m > k; i:e:

R(1) = R(x) = :::: = R(xk ) = 0 et R(xk+1 ) 6= 0

2. Formules élémentaires de Newton-Côtes


Ce sont des formules de type interpolation en des nœuds équidistants, [a; b] est donc subdivisé de
manière uniforme.
On considère x0 ; x1 ; :::; xn ; n + 1 nœuds équidistants de [a; b] ; i:e:xi+1 xi = h constante, h est appelé
pas de la subdivision.
Dans le type fermé, a et b font partie des nœuds

Dans le type ouvert, a et b ne font pas partie des nœuds

On prend alors di¤érentes vaeurs de n et on obtient les formules élémentaires suivantes.


b a b a
2.1- Formule de Poncelet : On prend n = 0, h = = :
n+2 2
a+b b a
Un seul noeud : x0 = a + : =
2 2
La courbe de f est donc remplacée dans [a; b] par un segment de droite horizontale d’équation :
a+b
y=f : On trouve
2
Z b
a+b (b a)3 (2)
f (x)dx = (b a) f + f ( )
a 2 24
Cette formule est de type ouvert et elle est exacte dans P1 :
2.2- Formules du Trapèze : On prend n = 1:
Deux nœuds : x0 et x1 :
b a
i) Type fermé : n = 1; h = = b a; nœuds : x0 = a et x1 = b:
n
La courbe de f est donc remplacée dans [a; b] par le segment de droite reliant les points (a; f (a)) et
(b; f (b)) : On trouve
Z b
b a (b a)3 (2)
f (x)dx = [f (a) + f (b)] f ( )
a 2 12
h h3 (2)
= [f (a) + f (b)] f ( )
2 12
Cette formule est exacte dans P1 .
b a b a
ii) Type ouvert : n = 1; h = = ; nœuds : x0 = a + h et x1 = b h:
n+2 3
La courbe de f est donc remplacée dans [a; b] par le segment de droite reliant les points (x0 ; f (x0 )) et
(x1 ; f (x1 )) : On trouve
Z b
3h 5h3 (2)
f (x)dx = [f (x0 ) + f (x1 )] + f ( )
a 2 12
Cette formule est exacte P1 .
2.3- Formules de Simpson
Trois nœuds : x0 ; x1 ; x2 :
b a a+b
i) Type fermé : n = 2; h = ; x0 = a; x0 = et x2 = b:
2 2
La courbe de f est donc remplacée dans [a; b] par l’arc de parabole reliant les trois points (a; f (a))
a+b a+b
;f et (b; f (b)) : On trouve
2 2
Z b
b a a+b (b a)5 (4)
f (x)dx = f (a) + 4f + f (b) f ( )
a 6 2 2880
ou alors Z b
h h5 (4)
f (x)dx = [f (x0 ) + 4f (x1 ) + f (x2 )] f ( )
a 3 90
Cette formule est aussi appelée formule de Simpson 1/3 et elle est exacte dans P3 .
b a b a
ii) Type ouvert : n = 2; h = = ; x0 = a + h; x1 = a + 2h et x2 = a + 3h = b h:
n+2 4
La courbe de f est donc remplacée dans [a; b] par l’arc de parabole reliant les trois points (x0 ; f (x0 )) ; (x1 ; f (x1 )
et (x2 ; f (x2 )) : On trouve
Z b
4h 14h5 (4)
f (x)dx = [2f (x0 ) f (x1 ) + 2f (x2 )] + f ( )
a 3 45
Cette formule est exacte dans P3 .
2.4- Formules de Newton : n = 3:
Quatre nœuds : x0 ; x1 ; x2 ; x3 :
b a b a
i) Type fermé : n = 3; h = = ; nœuds : x0 = a; x1 = a + h; x2 = b + 2h; x3 = b:
n 3
Z b
3h 3h5 (4)
f (x)dx = [f (x0 ) + 3f (x1 ) + 3f (x2 ) + f (x3 )] f ( )
a 8 80
Cette formule est exacte dans P3 , elle est aussi appelée Formule de Simpson 3/8.
b a b a
ii) Type ouvert : n = 3; h = = ; nœuds :
n+2 5
x0 = a + h; x1 = a + 2h; x2 = a + 3h; x3 = a + 4h = b h:

Z b
5h 95h5 (4)
f (x)dx = [11f (x0 ) + f (x1 ) + f (x2 ) + 11f (x3 )] + f ( )
a 24 144
Cette formule est exacte dans P3 .

3. Formules composites de Newton-Côtes


On découpe l’intervalle [a; b] en N sous-intervalles supposés de longueurs égales, puis on applique une
des formules précédentes sur chaque sous- intervalle et on additionne en…n les valeurs ainsi trouvées.
La courbe de f sera remplacée par une courbe brisée, composée soit de segments de droites soit d’arcs de
paraboles.
n
Soit a = X0 < X1 < ::: < b = XN une subdivision uniforme de [a; b] ; i:e: [a; b] = [ [Xk ; Xk+1 ].
k=0
Notations : On désigne par
k l’indice des N sous-intervalles ;
b a
H= la longueur de chacun d’eux ;
N
Xk = a + kh la borne inférieure (0 k N 1) ;
mk = a + (k + 1=2)h le point milieu (0 k n 1) :
3.0- Formule composite du rectangle à gauche
Sur chaque sous intervalle [Xk ; Xk+1 ] ; on interpole la fonction f en un seul nœud : l’extrémité gauche
Xk : On obtient
Z b X1
N
b a
f (x)dx = H f (Xk ) + Hf (1) ( )
a k=0
2
Remarque : Cette formule n’est pas une formule de Newton-Cotes.
3.1- Formule composite de Poncelet (mk = a + k 12 H étant le milieu de [Xk ; Xk+1 ])
Z b X
N
b a
f (x)dx = H f (mk ) + H 2 f (2) ( )
a k=1
24

3.2- Formule composite des Trapèzes


Z b " #
1 X1
N
b a
f (x)dx = H (f (X0 ) + f (XN )) + f (Xk ) H 2 f (2) ( )
a 2 k=1
12

3.3- Formule composite de Simpson (N pair, N = 2m)


Z b " #
H
mX1 mX1 b a 4 (4)
f (x)dx = f (X0 ) + f (XN ) + 4 f (X2p+1 ) + 2 f (X2p ) H f ( )
a 3 p=0 p=1
180

Vous aimerez peut-être aussi