Vous êtes sur la page 1sur 4

USTHB - Faculté de Mathématiques - 2 Lic TELECOM - Sections A & B - Mai 2016

Epreuve …nale de MNA

Remarque : Faire les calculs avec cinq décimales.

Dans tout le sujet, ' désigne la fonction dé…nie dans [0; 1] par
1 1 1
'(x) = + :p
2 2 1 + x2

Partie 1 : (3:5 + 2 + 1:5) = (7 points)


On considère le processus itératif (
x0 2 [0; 1]
(P)
xn+1 = ' (xn )
1. Montrer que le processus (P) converge, pour tout x0 2 [0; 1] ; vers l’unique point …xe de la fonction ' dans l’intervalle
[0; 1] :
2. Pour x0 = 0; calculer x3 et estimer l’erreur d’approximation.
3. Montrer que est l’unique racine d’une équation f (x) = 0; x 2 [0; 1] ; où f est un polynôme de degré 3 à trouver.

Partie 2 : (5:5 + 4 + 3:5) = (13 points)


On considère la table de valeurs associée à la fonction '
1 1 2 3
xi
4 3 3 4

yi 0:98507 0:974 34 0:916 03 0:90000

On donne
9 p 0
1
max '(4) (x) = ; ln x + x2 + 1 =p
x2[0;1] 2 1 + x2

1. On note par P le polynôme d’interpolation de ' en ces quatre points.


a) Donner une bonne majoration de l’erreur d’interpolation "(x) = '(x) P (x) dans [0; 1] :
b) Trouver l’expression du polynôme P:
1 1
2. On rajoute le point ; ' à la table précédente.
2 2
1 1 1 2 3
a) Trouver le polynôme Q qui réalise pour la fonction ', aux cinq noeuds : ; ; ; ; , la meilleure approximation
4 3 2 3 4
discrète au sens des moindres carrés dans l’ensemble P1 .
b) En déduire une approximation de la solution de l’équation x = '(x):
p
3. Dans ce qui suit, on cherche à approximer ln(1 + 2):
p
a) En utilisant la formule de Simpson simple, déduire une approximation de ln(1 + 2) ainsi qu’une estimation de l’erreur
commise.
p
b) En utilisant le polynôme Q; déduire une autre approximation de ln(1 + 2):
p
c) Dire laquelle, parmi ces deux méthodes, donne la meilleure approximation de ln(1 + 2).
USTHB - Faculté de Mathématiques - 2 Lic TELECOM - Sections A & B - Mai 2016
Correction de l’épreuve …nale de MNA

Partie 1 :
1) Il s’agit de véri…er les hypothèses du théorème du point …xe.
H1 : ' contractante dans [0; 1] H2 : [0; 1] stable par ' 0:5 pt : On a

1 1 1
'(x) = + :(1 + x2 ) 1=2
=) '0 (x) = x:(1 + x2 ) 3=2
2 2 2
On remarque que '0 est négative dans [0; 1] ; ' est donc décroissante. De plus, on a
1 1
'"(x) = ((1 + x2 ) 3=2 + x:( 3x):(1 + x2 ) 5=2
)= (1 + x2 ) 5=2
:(2x2 1) 1 pt
2 p 2
'"(x) = 0 , x = 1= 2

On a le tableau de variations généralisé à ' et '0


p
x 0 1= 2 1
'" (x) +
0 1
p = 0:177
'0 (x) & % 4 2
1
3(3=2 )
= 0:193

1
&
' (x) &
& 1
+ 1
p = 0:85355
2 2 2

On en déduit que
1 1
max j'0 (x)j = '0 ( p ) = (3=2) = K = 0:193 1 pt
[0;1] 2 3
' est donc contractante dans [0; 1]. De plus, '0 étant négative dans [0; 1], ' est décroissante dans [0; 1] et on a

1 1
'([0; 1]) = ['(1); '(0)] = + p ; 1 = [0:85355 ; 1] [0; 1] 1 pt
2 2 2

On a véri…é les 2 hypothèses du théorème du point …xe. En conclusion, l’équation x = '(x) admet une unique racine dans
l’intervalle [0; 1] et le processus xn+1 = '(xn ) converge vers la racine pour toute valeur initiale x0 2 [0; 1] :
2) Soit x0 = 0; on a déjà x1 = '(x0 ) = 1. De plus
1 1 1 1 1
x2 = '(x1 ) = + p = 0:85355; x3 = '(x2 ) = + : p = 0:88030. 1 pt
2 2 2 2 2 1 + x21

On a l’estimation d’erreur
K 0:193
jx3 j jx3 x2 j j0:88030 0:85355j 0:00639 1 pt
1 K 0:807
'0 étant négative, la suite (xn )n est alternée autour de ; on en déduit l’encadrement

0:87530 = x3 x3 + = 0:87650

d’où l’approximation e = 0:87590 de , à comparer avec la valeur "exacte" = 0:87609:


3) L’équation f (x) = 0 est équivalente, dans [0; 1], à l’équation x = '(x) 0:25 pt , on a

1 1 1 1 p
x = '(x) =+ :p () 2x = 1 + p () (2x 1): 1 + x2 = 1 ( on a forcément 2x 1 > 0)
2 2 1 + x2 1 + x2
2 2 2
() (2x 1) (1 + x ) = 1 () (4x 4x + 1)(x2 + 1) = 1 () 4x4 4x3 + 5x2 4x = 0
() x 4x3 4x2 + 5x 4 = 0 () x = 0 ou 4x3 4x2 + 5x 4=0 1 pt

x = 0 n’étant pas racine de l’équation x = '(x) (car x > 0), on aura l’équation
5
f (x) = 0 avec f (x) = x3 x2 + x 1 = 0 ou alors f (x) = 4x3 4x2 + 5x 4 0:25 pt
4
On véri…e facilement que l’équation polynômiale f (x) = 0 n’admet qu’une seule racine réelle dans [0:1] ; ( f est monotone,
f (0). f (1) < 0)..
Partie 2 :
1-a) L’expression de l’erreur d’interpolation en 4 points où, ' 2 C 4 ([0:1]) , est donnée par
'(4) ( ) '(4) ( )
"(x) = '(x) P (x) = 4 (x): = (x x0 )(x x1 )(x x2 )(x x3 ) 0:5 pt
4! 4!
où 2 ]0; 1[ et x 2 [0; 1], on a donc
1 1 2 3 '(4) ( )
"(x) = (x )(x )(x )(x )
4 3 3 4 4!
1
Majoration de j 4 (x)j : Les noeuds étant répartis de manière symetrique autour du point milieu x = ; on e¤ectue le
2
1
changement de variable pour y ramener l’origine : On pose t = x 2 0:5 pt , ce qui donne
1 1 1 1
4 (x) = (t + )(t + (t )(t )
4 6 6 4
1 1
= (t2 )(t2 )
16 36
= e4 (t)
1 1
= (y )(y ) en posant y = t2
16 36
=ee(y) 0:5 pt
Par ailleurs, on a
1 1 1
x 2 [0; 1] , t 2 ; , y 2 0; 0:5 pt
2 2 4
et donc
max j 4 (x)j = max je4 (t)j = max e e(y 0:25 pt
x2[0;1] t2[ 2;2] y2[0; 41 ]
1 1

Or
1
1 + 1
max e e(y = max( e e( ) ; e
e(0) ; e e( 16 36 ) ) 0:5 pt
y2[0; 41 ] 4 2
1 1 25 1
= max( ; ; )= 0:25 pt
576 24 4:(576)2 24
Finalement, on a
M 9
j"(x)j max j 4 (x)j où M = max '(4) (x) =
x2[0;1] 4! [0;1] 2
1 9=2 1
: = ' 0:00781 0:5 pt
24 24 128
1-b) Calcul de P : On calcule le polynôme d’interpolation P sous la forme de Newton ; on a la table des di¤érences
divisées
0 1 2 3
xi
1
0:98507
4
( 0:01073):12 = 0:12876
1
0:97434 ( 0:04617): 12
5 = 0:11081
3 (1:5 pts)
( 0:05831):3 = 0:17493 (0:068978):2 = 0:13796
2
0:91603 ( 0:01743): 12
5 = 0:041832
3
( 0:01603):12 = 0:19236
3
0:90000
4
Le polynôme P s’écrit, relativement à la base de Newton
1 1 1 1 1 2
P (x) = 0:98507 0:12876(x ) 0:11081(x )(x ) + 0:13796(x )(x )(x ) (0:5 pt)
4 4 3 4 3 3
1 1 1
2-a) On a '( ) = + p = 0:94721.
2 2 5
Soit Q 2 P1 La meilleure approximation discrète de ' en ces 5 points dans P1 . En posant Q(x) = a0 + a1 :x , on obtient a0
et a1 en résolvant le système normal suivant
0 4 1 0 1
P P
4
P
4
1 x
B i=0 C B i=0 '(xi ) C
i
a0 B i=0 C a0
(S) : A:@ =B où A = B P
4 C ,@= B=B @ P 3
C (0:5 pt)
A
a1 @ 45 x A a1
P i xi :'(xi )
xi 2 i=0 i=0
i=0
0 1
5
B 5 2 C a0 4:72265
(S) : @ 5 103 A : = (1:5 pts)
a1 2:33035
2 72
La résolution de (S) par la méthode d’échelonnement en ligne, donne
0 1
5
B 5 2 C a0 4:72265
@ 13 A : a1 =
0:03098
0
72
La résolution de ce système triangulaire donne la solution
72 1 5
a1 = :( 0:03098) = 0:17158 a0 = (4:72225 + (0:17158)) = 1:03032 (1 pt)
13 5 2
Le polynôme Q s’écrit alors
Q(x) = 1:03032 0:17158x

2-b) Si est la solution de l’équation x = '(x), on a = '( ): '( ) peut être approché par Q( ) et on s’attend à ce
que Q( ) ' ; on résout donc l’équation x = Q(x) et on a
1:03032
1:03032 0:17158 = =) = = 0:87943 (1 pt)
1:17158
On a = 0:87609 et l’erreur j j ' 0:003.
3- a) On a, d’une part
Z 1 Z 1 p
1 1 1 1 1
I= '(x)dx = + :p dx = ( x + : ln(x + 1 + x2 ))10 =
0 0 2 2 1+x 2 2 2
1 1 p
= + : ln(1 + 2) (0:5 pt)
2 2
p p
ce qui dé…nit la valeur de ln(1 + 2) par ln(1 + 2) = 2I 1:
D’autre part, la formule de Simpson, appliquée à ', dans l’intervalle [0; 1] donne avec x0 = 0; x1 = 21 ; x2 = 1 et h = 1
2
Z x2
h h5 (4)
I= '(x)dx =
['(x0 ) + 4'(x1 ) + '(x2 )] :' ( ) 2 ]0; 1[
x0 3 90
Z 1 " p #
1 1 1 1 2 1
= '(x)dx = 1 + 4( + p )+( + 5 :90
'(4) ( ) (1 pt)
0 6 2 5 2 4 2
" p #
e I où Ie = 1 7 4 2
d’où l’approximation Ide 6 2 +
p + = 0:9404 (0:5 pt)et l’erreur d’intégration R(') = 25M:90 où M =
5 4
9 p
max '(4) (x) = , ce qui donne R(') = 0:0016 (0:5 pt). On a alors ln(1 + 2) ' 2Ie 1 = 0:88080
x2[0;1] 2
R1 R1
3-b) On peut approcher l’intégrale I par l’intégrale I(Q) = 0 Q(x)dx = 0 (1:03032 0:17158x)dx. On a

0:17158
I(Q) = 1:03032 = 0:94453
2
p
ce qui donne ln(1 + 2) ' 2I(Q) 1 = 0:88906:(0:5 pt)
p
3-c) La valeur exacte à 5 décimales prés est donnée par ln(1+ 2) = 0:88137 ; on a fait une erreur de 0:0006 en appliquant la
formule de Simpson, et de 0:008 en intégrant Q: c’est donc la méthode de Simpson qui a donné une meilleure approximation ;
ce qui est attendu vu que cette formule est exacte dans P3 mais on peut considérer que les deux approximations sont
équivalentes en terme de chi¤res signi…catifs exacts. (0:5 pt)