Vous êtes sur la page 1sur 11

www.GenieCivilPDF.

com
Techniques des dessins du bâtiment : Le dessin technique

la perspective axonométriq ue reprenant les caractéristiques de la figure 1.72 est construite en suiva nt le principe de construc-
tion de la perspective isométrique.

. .. . .. . ..... . :

. • • . . • . .. ~ . . •• . • -4

Figure 1.80 -Axonométrie de la construction avec les angles de la figure 1. 73

2.6.3 Principe de la perspective cavalière

C'est une projection avec des rayons obliques sur un plan


parallèle à une face de l'objet.

1 : Plan de projection
2: Face principale de l'objet parallèle au plan de projection
3 : Projetante, d'orientation quelconque par rapport au plan de projection

Figure 1.81 - Principe de la perspective cavalière

Une des vues de l'objet, la vue parallèle au plan de projection, est choisie pour être représentée en vraie grandeur. l es a rêtes
qui son t perpendiculaires à ce pion sont des obliques (ou fuyantes) inclinées à 4 5° avec, soi t un respect de leur longueur, soit
un rapport de réduction de 0,5 ou de 2/3 (0,66).

Vue de face

Ul
<lJ
0!.....
>-
UJ
1145\ \
N
M
0
N
~~~ \__ _/
~~ Vue de face
\__ _/ ~~/
Vue de face
@
.:l:: Figure 1.82 - Les 4 options possibles pour la direction des fuyantes, rapport de réduction 0,5
O'l
ï:::
>
a. Comme les faces perpendiculaires sont réduites, selon les fuyantes, les cercles deviennent des ellipses.
0
u
Pour décrire la réa lisation d'une perspective cavalière, prenons l'exemple 1 : la maison définie dans les projections orthogonales.

l a façade du 1"' plan est prise pour référence. les autres lignes sont des parallèles ou des obliques à 45°, excepté pour les
lignes du to it.

30
Re p résent ation des objets

2.6 Les perspectives


Ce sont aussi des projections, mois avec une représentotion 1 de plusieurs faces de l'objet, plus ou moins déformées, sur un
pion dont le résultat se veut proche de noire perception visuelle, alors que les projections orthogonales visent une définition
technique de l'objet.

Seules les perspectives les plus communes sont présentées, de Io plus simple à réa liser (mo is aussi Io moins réaliste) comme
la cavalière, à celle plus complexe comme la perspective conique (plus fidèle à notre vision) en passant par la perspective
axonométrique qui se décline en plusieurs variantes.

N éanmoins, tous les types de perspectives onl pour origine la projection conique. Le principe de la perspective se résume à
3 éléments : l'objet à représenter, le cen tre de projection el le plan qui reçoit la projection.

Parmi tous les choix possibles de positionnements rela tifs de ces éléments, la première d istinction concerne le centre de projec-
tion. S'il esl à une distance infinie, les rayons sont parallèles el il s'agit d'une axonométrie avec pour cas particulier la perspec-
tive covolière2 . S'il est à une distance finie, il s'agit d'une perspective centrale (ou conique) dont l'œil est le centre.

2.6.1 Principe de la perspective axonométrique


1
C'est une projection orthogonale de l'objet, sur un pion de
projection oblique. L'orientation de la face principale de
l'objet est quelconque par rapport ou pion de projection.

1 : Plan de projection3
2 : Face principale de l'objet avec une orientation quelconque
par rapport au plan de projection
3 : Projetante, perpendiculaire (ou normale) au plan de projection

Figure 1.70 - Principe de la perspective axonométrique

Pour son exécution, le plan de la feu ille, qui correspond au plan de projection, esl d ivisé en 3 régions caractérisées par
3 ongles â , b, ê avec â + b + ê = 360°. Une direction reste verticale, les outres son t choisies selon l'importance à conférer aux
Ul 3 vues. Les parallèles sont conservées el les longueurs sont soit conservées soit réduites.
Q)

0L..
>-
LLJ
N
.--!
0
N 1 : Verticale
@
...... 2 : Fuyante orientée d'un angle  (variable entre 30 et 70°)
..c
Ol 3 : Fuyante orientée d'un angle Ê3, avec  + Ê3 + è = 360°
ï::::
>-
a.
0
u
Figure 1. 71 - Les directions d'une perspective axonométrique

1. À ce lilce, il ne 'oui pas imilec Io perspeclve dons un cadre exdus'vemeff molhémolique lgéomélre, équolions el olgèbrel, mois mentionner son rôle dons les
orls figurolifs.
2. les différences viennenl ov loil ove les rayons sonl ou ne sonl pas oerpend·cv aires ou pion de orojeclion el que le pion de projeclion esl obi.que ov porollèle
è une des faces de l'ob'el.
3. Pour une meilleure leclure de cette ligure, le olon de pro·ec1ion esl ramené ver-icol.

27
Techn iques des dessins du bâtiment : L e dessin technique

Si les 3 angles sont égaux (360°/3 = 120°), la perspective est dite isométrique, di métrique pour 2 angles égaux et !rimétrique
pour les 3 angles différents.

Figure 1. 72 -Angles d'une perspective axonométrique et d'une perspective isométrique

l es facteurs de réduction des longueurs varient selon les angles choisis. l a perspective isométrique, qui donne une importance
égale à toutes les vues, est adoptée aux tracés des réseaux ou aux pions de montage. Elle est beaucoup moins utilisée pour
une perspective extérieure car, dans Io réalité, un observateur voit pri ncipalement les façades el nettement mo ins la couverture .

·· ·"" ··. ..

301 : 896
/ 1 : Vue en plan orientée
2 : Angles de la perspective axonométrique
3 : Correspondance pour le facteur de réduction de la longueur
4 : Correspondance pour le facteur de réduction de la largeur
5 : Contour de la construction contenu dans le rectangle capable
6 : Exemple de point singulier à reporter sur la perspective (respect
du facteur de réduction par construction, sans calcul)

Figure 1.73 - Facteurs de réduction des longueurs


pour cette axonométrie

Ul
Q)

0L..
>-
LLJ
N
.--!
0
N
/ 1 : Vue en plan orientée
@ 2 : Correspondance pour le facteur de réduction de la longueur
......
..c 3 : Correspondance pour le facteur de réduction de la largeur
Ol
ï::::
>- 4 : Contour de la construction
a.
0 5 : Exemple de point singulier à reporter sur la perspective
u

Figure 1.74 - Facteurs de réduction des longueurs pour une isométrie

28
Représentation des objets

2.6.2 Construdion d'une perspedive isométrique


4
1 : Origine de la perspective
2 : Verticale
3 : Angles (égaux ; 360°13 =120°)
4 : Fuyante de gauche
5 : Fuyante de droite

Figure 1.75 - Éléments de base d'une isométrie


Soit les faces sont construites de proche en proche, soit la perspective est contenue dans le volume capable qui sert de base
à tous les tracés.

1: Origine
2 : Ligne verticale
3 : Fuyantes à 60° ou 120° selon la verticale (120° + 60° =180°)
ou 30° selon l'horizontale (90° + 30° =120°)
4 : Lignes parallèles aux lignes de base
5 : Lignes de construction de l'altitude du fârtage
6 : Ligne du faîtage, parallèle à la longueur du bâtiment

Figure 1.76 - Construction du volume capable

1 : Angle d'un mur (obtenu par le report du point 5 de la figure 1.73) qui
intercepte le sol et le toit. De ces 2 points, des parallèles aux lignes du volume
capable de la figure 1.75 déterminent la suite du contour de la construction.
2 : Même procédure pour cette arête du mur

Figure I. 77 - Premières lignes particulières de l'isométrie


positionnées dans le volume capable

Ul
Q)

0L..
>-
LLJ
N
.--!
0
N
@
...... Figure I. 78 - Isométrie de la construction, à l'intérieur du volume capable
..c
Ol
ï::::
>-
a.
0
u

Figure 1. 79 - Isométrie de la construction seule

29

Vous aimerez peut-être aussi