Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercices d’évaluation

Exercice 1 : Évolution annuelle en % des principaux agrégats au Maroc

Décomposition du PIB 2016 2017 2018


Produit intérieur brut (PIB) 1,1 4,2 3
Valeur ajoutée totale aux prix de base 0,1 4,4 2,8
 Agriculture -13,7 15,2 4,0
 Hors agriculture 2,1 2,9 2,6
Impôts sur les produits nets des subventions 8,8 3,1 4,6
Sources : Note de conjoncture, Ministère de l’Economie et des Finances 2019 (texte adapté)
Travail à faire :
1- Lisez les données soulignées en gras.
2- Expliquez l’évolution du PIB au Maroc.

Exercice 2 : Quelques agrégats au Maroc


Part Variation en Montant (en
A prix constants A prix courants
en % %2017/2016 MM de DH)
Dépenses de consommation finale 817,9
Agricole ? 15,4
Valeur Besoin de financement 39,6
ajoutée Impôts sur les produits nets de subventions 122,7
Non
85,2 2,7
agricole Formation brute de capital fixe 302,2
Epargne nationale brute 306,8
Valeur ajoutée agricole 120,3
PIB 100 4,1
Variation de stocks 44,3
Valeur ajoutée non agricole 820,3
Source : hcp.ma. Juin 2019

Travail à faire :
1- Lisez les données en gras soulignées.
2- Expliquez l’évolution du PIB en 2017.
3- Complétez l’annexe :

Elément Formule Calcul Résultat Lecture


PIB
RNBD
Taux d’investissement
Transferts nets en capital

4- Citez deux limites du PIB.


Exercice 3 : Hausse du besoin de financement de l’économie nationale
Le revenu national brut disponible a progressé de 2,5% durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 5,8% une année
auparavant. L’accroissement de la consommation finale nationale en valeur étant de 4% au lieu de 2,8%, l’épargne
nationale s’est située, en conséquence, à 27,3% du PIB au lieu de 28,5% durant le quatrième trimestre 2015. Compte
tenu du net accroissement de l’investissement brut à 33,3% du PIB au lieu de 30,4%, le besoin de financement de
l’économie nationale a été en augmentation, se situant à 6% du PIB durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 1,9%
une année passée.
Source : www.aujourd’hui.ma
Travail à faire :
1. Nommez le chiffre souligné en gras.
2. Relevez et expliquez les agrégats de la CN cités dans le document.

Exercice 4 : Comptes nationaux à prix courants en milliards de DH


4ème trimestre 4ème trimestre Variation en
Eléments
2015 2016 %
Produit intérieur brut 231,2 240,8 4,1
Dépenses de consommation finale 172,1 ? 2,7
 Ménages 130,9 135
 Administrations publiques 40 40,5
 ISBLM 1,2 1,3
Investissement national 74,9 84,4 12,7
Formation brute de capital fixe 64 67 4,7
Exportations de biens et services 74,9 80,9 8,0
Importations de biens et services 90,7 101,3 11,7
Epargne nationale brute 70,3 69,1 -1,7
Source : Les éco, 03/04/2017 et Note d’information sur la situation économique nationale 4ème Trimestre 2016, HCP.

Travail à faire :
1. Lisez les données soulignées en gras.
2. Nommez la donnée encadrée.
3. Calculez la donnée manquante.
4. Calculez pour le 4ème trimestre 2016 :
 La demande intérieure.
 La variation de stock.
 Le revenu national brut disponible.
5. Complétez le tableau :
Eléments Formule Calcul Résultat Lecture
Demande extérieure nette
au 4ème trimestre 2016

Taux d’épargne nationale

6. Expliquez l’effet de la baisse de l’épargne brute sur l’économie nationale.


Exercice 5 : Détérioration du solde des échanges extérieurs
Les échanges extérieurs nets des biens et services ont dégagé une contribution négative à la croissance du PIB de l’ordre
de 4,7 points en 2016 au lieu d’une contribution positive de 2,4 points une année auparavant. Les importations ont
connu une forte hausse de 15,4% en volume en 2016, nettement supérieure à celle des exportations, de l’ordre de
5,1%.
Source : www.hcp.ma. Juin 2017
Travail à faire :
1. Lisez les données soulignées en gras.
2. Expliquez la détérioration du solde des échanges extérieurs en 2016.

Exercice 6 : Aggravation du besoin de financement


Avec une augmentation de 2,8% en 2016 du PIB aux prix courants et un accroissement de 9,9% des revenus nets en
provenance du reste du monde, le revenu national brut disponible s’est accru de 3,2% au lieu de 5,9% en 2015, pour
se situer à 1 077 milliards de DH en 2016. Avec l’amélioration de 3,5% de la consommation finale nationale, l’épargne
nationale brute s’est établie à 28,8% du PIB. L’investissement brut (FBCF et variation de stocks) a constitué 33,1% du
PIB en 2016 au lieu de 30,8% en 2015. Le besoin de financement de l’économie nationale s’est ainsi aggravé, passant
de 2% du PIB en 2015 à 4,3% en 2016.
Source : www.hcp.ma. Juin 2017
Travail à faire :
1. Lisez les données soulignées en gras.
2. Expliquez l’aggravation du besoin de financement en 2016.
2.
Exercice 7 : Nette amélioration de la demande intérieure
La demande intérieure a enregistré une croissance de 5,5% en volume en 2016 contre 1,9% en 2015 sous l’effet, en
particulier, de l’augmentation considérable de l’investissement et de l’amélioration des dépenses de consommation
des ménages. Les dépenses de consommation finale des ménages ont enregistré une hausse de 3,4% en 2016 au lieu
de 2,2% en 2015, contribuant pour 1,9 point à la croissance du PIB au lieu de 1,3 point l’année précédente. La
consommation finale des administrations publiques, de son côté, s’est accrue de 2,1% au lieu de 2,4% en 2015, avec
une contribution à la croissance de 0,4 point. La formation brute du capital fixe (FBCF), deuxième composante de la
demande intérieure, a réalisé une hausse de 9,3% au lieu d’une quasi-stabilité une année plus tôt, contribuant ainsi
pour 2,6 points à la croissance en 2016 contre 0,1 point en 2015.
Source : www.hcp.ma. Juin 2017
Travail à faire :
1. Expliquez l’expression soulignée en gras.
2. Lisez les données soulignées en gras.
3. Expliquez l’amélioration de la demande intérieure en 2016.