Vous êtes sur la page 1sur 19

TD : COMPTABILITE DES SOCIETES

DOSSIER I : CONSTITUTION D’UNE SARL


Le 1er Mai, il est formé entre RIM et SCOM une société ONTAND à
responsabilité limitée au capital de 30.000.000F (1.500 parts de
20.000F). RIM apporte 20.000.000F qu’il dispose en banque alors que
SCOM apporte du matériel évalué à 10.000.000F. Les frais de
constitution s’élèvent à 700.000F réglés par chèque le 15 Mai.
TAF : Enregistrer les opérations au journal de la société
CONSTITUTION D’UNE SA CAS SIMPLE
1er janvier : Création de la société anonyme AUREL au capital de
100.000.000F, divisé en 2.000 actions de 50.000F. La moitié du capital
est appelée lors de la constitution (il n’y a que des actions de
numéraire). L’actionnaire principal qui détient 30% des titres se libère
intégralement par anticipation. Les fonds sont déposés au "crédit
Lyonnais"
15 janvier : Paiement des frais de constitution 1.500.000F (chèque
bancaire)
1er Juin : Appel du 3e quart, tous les actionnaires se libèrent dans les
délais pour le 15 Juin.
1er décembre : Appel du dernier quart. Tous les actionnaires se libèrent
dans les délais pour le 15 décembre.
TAF : 1) Enregistrer ces opérations dans le journal de la société AUREL
2) Présenter l’extrait de la balance au 30 Juin puis au 31 décembre, en
cumul et en soldes concernant les comptes : 1011, 1012, 1013, 109,
4613, 4616.
CONSTITUTION D’UNE SA :
VERSEMENTS ANTICIPES – DEFAILLANCE
REMY exploite un commerce de gros. Le développement de l’affaire
l’amène à créer avec ses amis en Août 1997, la société anonyme
REMY SA au capital de 150.000.000F composé d’actions de 50.000F.
REMY se décide à conserver la direction de l’entreprise et souscrit à
55% des actions émises.
REMY apporte à la société la situation active et passive suivante :
Fonds commercial : 70.000.000
Agencements : 15.000.000
Stocks (1) : 20.000.000
Créances clients (2) : 7.850.000
Dettes envers les fournisseurs : 18.000.000
Dettes envers établissement de crédit : 30.000.000
(1)Les stocks avaient une valeur de 24.000.000F dans la comptabilité
de l’apporteur
(2)La valeur nominale des créances est de 8.500.000F
Le complément de son apport est effectué en numéraire.
Les autres actions souscrites sont des actions de numéraire
Toutes les actions sont à libérer du minimum légal ; cependant, DUMAS
se libère en totalité.
Les frais de constitution s’élèvent à 7.500.000F
1er Juin 98, la société appelle le second quart qui est à verser pour le 15
Juin. Les actionnaires répondent à l’appel à l’exception de RODIN
souscripteur de 200 actions. La société adresse la mise en demeure de
payer le 1er Juillet. L’actionnaire n’y répond pas.
Les titres de RODIN sont vendus le 1er septembre pour 4.800.000F.
La sociétémet à sa charge des intérêts de retard calculés à 12% et
récupère 250.000F de frais déboursés.
Le 1er octobre la société adresse un chèque pour solde de tout compte à
RODIN.

TAF : 1) Comptabiliser toutes les opérations relatées


2) Indiquer le montant du chèque adressé à RODIN
3) Calculer le résultat de l’opération réalisée par l’actionnaire

CONSTITUTION D’UNE SA;


Apports divers – défaillance d’un actionnaire, cas de synthèse.
La société anonyme SIMI a été constituée le 13 avril N. Son capital
divisé en actions de 10.000F est de 100.000.000F. Le
principal actionnaire Monsieur SI, qui a souscrit 60% des actions a
apporté l’ensemble des actifs et des passifs de son entreprise
individuelle.
- Fonds commercial : 35.000.000F
- Matériels divers : 19.000.000F
- Stocks marchandises : 10.000.000F
- Créances clients : 5.000.000F
- Emprunts bancaires : 6.000.000F
- Dettes fournisseurs : 8.000.000F

Il a complété son apport en numéraire. Toutes les autres actions sont


des actions de numéraire souscrites par huit personnes physiques. Les
frais de constitution, réglés le 16 avril, se sont élevés à 650.000F ; ils
seront amortis sur 3ans. Les actions de numéraire ont été libérées au
minimum légal. Cependant, M. RE, titulaire de 800 actions s’est
intégralement libéré par anticipation.
Le 20juillet, la société ayant des difficultés de trésorerie accepte la
proposition de M. MI, titulaire de 1.500 actions, de se libérer
intégralement.
Le 10 septembre, la société a procédé à l’appel du 2e quart. Le 30
septembre, date limite de libération, deux actionnaires sont en retard :
- M. FA, titulaire de 400 actions
-et M. SOL, titulaire de 700 actions
La société met alors en demeure les deux actionnaires de se libérer de
leur obligation.
M. FA régularise sa situation fin octobre. La société lui impute des
intérêts de retard au taux de 12% l’an et des frais de dossier pour
8.000F. Fin novembre, M.SOL est déclaré défaillant. La société procède
à la vente de ses actions. M. MI se porte à 4.500F l’unité. Le compte de
M. SOL est soldé le 15 décembre. Il supporte les intérêts de retard à
12% l’an et des frais de dossier pour 20.000F.
Le 20 janvier N + 1, la société procède à l’appel du 3e quart. Dix jours
plus tard, tous les actionnaires concernés se sont libérés.
Le 1er juin N+1, la société procède à l’appel du 4e quart. Dix jours plus
tard, tous les actionnaires concernés se sont libérés.

TAF :
1)Enregistrer les opérations de constitution au journal de la société.
2)Quel est le résultat réalisé par M. Sol du fait de sa défaillance ?
3)Quel est le délai dont dispose la société pour libérer la fraction du
capital non appelée lors de la constitution ?
DOSSIER III
I/ EVALUATION DES ACTIONS : EVALUATION FONDEE SUR LES
RESULTATS OU SUR LES DIVIDENDES.
La société DONAT est une société anonyme au capital de 80.000.000F
composé de 8.000actions entièrement libérées. Ses résultats pour les
trois derniers exercices sont résumés dans le tableau suivant :
Exercice N–2 N–1 N
1. Résultat d’exploitation 51.000.000 41.600.000 64.000.000
2. Résultat financier - 8.700.000 - 9.500.000 - 9.250.000
3. Résultat courant avant Impôt 42.300.000 32.100.000 54.750.000
4. Résultat exceptionnel (HAO) 3.000.000 12.358.500 1.950.000
5. Impôt sur les sociétés 17.440.500 19.741.500 21.829.500
6. Résultat de l’exercice 27.859.500 34.870.500
7. Dividende distribué 14.400.000 12.000.000 16.800.000
NB : Par mesure de simplification, le résultat fiscal est le résultat
comptable avant impôt.
Les responsables souhaitent évaluer l’action de trois façons :
- En se basant sur la moyenne des dividendes attribués au courant des
trois derniers exercices.
- En se basant sur la moyenne des résultats courants après Impôt des
trois derniers exercices
- En utilisant le P.E.R (Price Earning Ratio) encore appelé C.C.R
(Coefficient de Capitalisation des Résultats) ou multiple de capitalisation
moyen du secteur auquel appartient l’entreprise, l’entreprise n’étant pas
cotée, et en raisonnant sur les trois derniers exercices.
Pour procéder à l’évaluation par les dividendes et par le résultat courant,
les responsables souhaitent utiliser le taux de 8% qui selon eux rend
bien compte de la rémunération attendue par un investisseur souhaitant
placer ses fonds dans la société, compte tenu du risque de son activité.
Le P.E.R moyen des sociétés cotées appartenant au même secteur que
l’entreprise est de 12
TAF :
1) Calculer la valeur financière de l’action (hors crédit d’impôt et crédit
d’impôt compris)
2) Calculer la valeur de rendement de l’action
3) Pourquoi est – il pertinent de calculer la valeur de rendement à
partir du résultat courant après impôt plutôt qu’à partir du résultat
net ?
4) Calculer la valeur de l’action en utilisant la méthode P.E.R
5) Quelle est la signification de ce calcul ?
II/ PARTICIPATIONS CROISEES ENTRE TROIS SOCIETES
Les bilans résumés de trois sociétés X, Y, Z se présente ainsi :
Actif X Y Z Passif X
Actifs 21.780.000 61.132.000 9.948.000 Capital 14.983.000
divers - 528.000 792.000 et 8.017.000
Titres : 1.050.000 - 1.260.000 Réserves 23.000.000
X à 170.000 340.000 - Passifs
13.200 62.000.000 12.000.000 divers
Y à Total
21.000 23.000.000
Z à
17.000
Total
Le capital de la société X est composé de 1.000actions, celui de
la société Y de 1.400actions et celui de la société Z de 500actions.
TAF :
Compte tenu des informations ci – dessus, calculer les valeurs
mathématiques des actions X, Y, Z.
SOLUTION :
I/
Exercices N–2 N–1 N Moyenne
Résultat courant avant 42.300.000 32.100.000 54.750.000 26.475.750
Impôt 16.285.500 12.358.500 21.078.750 27.490.500
Impôt sur le résultat 26.014.500 19.741.500 33.671.250 14.400.000
courant 27.859.500 19.741.500 34.870.500
Résultat courant après 14.400.000 12.000.000 16.800.000
impôt
Résultat de l’exercice
Dividende distribué
1) Calcul de la valeur financière de l’action
* dividende moyen attribué au courant de l’exercice : 14.400.000 / 8.000
= 1.800F
* Valeur financière crédit d’impôt compris : 1.800 / 0,08 = 22.500
* Valeur financière hors crédit d’impôt :
Dividende net = 1.800 x 0,835 = 1.503
Valeur financière correspondante : 1.503 / 0,08 = 18.787,5
2) Valeur de rendement :
* Résultat courant après impôt par action, moyen, au courant des
3 derniers exercices :
26.475.750 / 8.000 = 3.309,468
Valeur de rendement de l’action = 3.309,468 / 0,08 = 41.368,35

3)
Il est plus pertinent de calculer la valeur de rendement à partir d’un
résultat courant après impôt plutôt qu’a partir d’un résultat net car le
résultat net incorpore les éléments HAO, indépendant de la gestion
courante et de la performance normale de l’entreprise.
Le résultat courant après impôt est un excellent indicateur du résultat
récurrent (qui se reproduit périodiquement). C’est pourquoi il est souvent
utilisé dans cette approche.

4) Méthode du PER

PER = cours de l’action / Bénéfice par action


=> cours de l’action = PER x Bénéfice par action
Le bénéfice par action moyen de la société au courant des 3 derniers
exercices s’élève à 27.490.500 / 8.000 = 3.436,3125

Evaluation de l’action par la méthode du PER :


3.436,3125 x 12 = 41.235,75

Remarque :
Cette valeur est très proche de la valeur de rendement pour 2 raisons :
- il n’y a pas de grande différence entre le résultat courant après impôt et
le résultat net.
- Un PER de 12 rend compte d’un taux de rentabilité proche de 8%. En
effet, l’inverse du PER exprime une rentabilité (Bénéfice / cours) ici : 1 /
12 = 8,33%.

5) Signification du calcul

Si la société était cotée, son cours se comporterait à peu près comme


les cours des entreprises du même secteur, et son PER serait
sensiblement équivalent à celui du secteur. On peut donc déduire le
cours probable de l’action à partir du bénéfice par action et du PER
moyen du secteur.
Bien entendu, un tel raisonnement a une signification limitée.
Néanmoins, il est fréquemment utilisé par les sociétés de bourse pour
estimer le cours des actions à l’occasion d’une introduction en bourse. Il
s’agit naturellement d’une estimation parmi plusieurs possibilités.

II/ Participations croisées :

Nombre d’actions détenues par chaque associé


X Y Z
Actions X - (1) 40 (2) 60
Actions Y (3) 50 - (4) 60
Actions Z (5) 10 (6) 20 -

(1)528.000 / 13.200 = 40
(2)792.000 / 13.200 = 60
(3)1.050.000 / 21.000 = 50
(4)1.260.000 / 21.000 = 60
(5)170.000 / 17.000 = 10
(6)340.000 / 17.000 = 20

Soit X, Y, Z les valeurs d’une action X, Y, et Z.


Valeur des 1.000actions X :
Eléments Montants
Capital et réserves 14.983.000
Plus ou moins valeurs sur titres Y 50Y – 1.050.000
Plus ou moins valeurs sur titres Z 10Z – 170.000

ANCC
13.763.000 + 50Y + 10Z

Valeur des 1.400actions Y


Eléments Montants
Capital et réserves 34.881.000
+ ou – valeur sur titres X 40X – 528.000
+ ou – valeur sur titres Z 20Z – 340.000

ANCC
34.018.000 + 40X + 20Z

Valeur des 500actions Z


Eléments Montants
Capital et réserves 8.990.000
+ ou – Valeur sur titres X 60X – 792.000
+ ou – Valeur sur titres Y 60Y – 1.260.000

6.938.000 + 60X + 60Y

ANCC

Système algébrique

1.000X = 13.763.000 + 50Y + 10Z


1.400Y = 34.018.000 + 40Y + 20Z
500Z = 6.938.000 + 60X + 60Y

X = 15.200 ; Y = 25.000 ; Z + 18.700


Partager :
Ecrire un commentaireJ'aime13

preparation au bts evaluation des titres


Publié le 14/10/2012 à 15:12 par sucorsupkamerTags : image centerblog article société cadre compte
SOCIETESEVALUATION DES TITRES
CAS OÙ IL EXISTE DES ACTIONS AMORTIES
Lorsqu’il y a des actions amorties, il faut procéder à la répartition de
l’actif net en sachant que les actions amorties n’ont pas droit au capital.
Par contre, tout comme les autres actions, elles ont des droits sur :
- Les réserves (réserves obligatoires, réserves facultatives et R à N).
- Les plus – values ainsi que tout autre élément de l’actif net.
NB : Le poste "Capital amorti" qui apparaît au bilan a un caractère de
réserve appartenant aux actions, sauf dans le cas où la réserve utilisée
pour l’opération était une propriété commune.
Dans cette hypothèse, le poste capital amorti sera rattaché à l’actif net
commun.
Application n°1 ANCC
Au 31/12/N, le bilan de la société X se présente ainsi en KF

Actif Passif
Charges immobilisées Capital (20.000actions) 200.000
- Frais d’établissement 15.000 RL 10.000
- Charges à répartir 3.000 Autres réserves 180.000
Autres actifs R à N 500
- Immobilisations incorporelles 20.000 Subvention d’investissement 20.000
- Autres Immobilisations 430.000 Dettes financières 190.000
Stocks 55.000 Autres dettes 80.500
Créances 121.000
Trésorerie 37.000

681.000
681.000
Renseignements complémentaires
- Le fonds commercial peut être estimé à 50.000.000
- La valeur réelle des autres Immobilisations serait de 500.000.000
- Un stock d’une valeur de 20.000.000 est déprécié à 40%
- Une créance de 5.000.000 ne sera pas recouvrée
- La subvention d’équipement doit être reportée au résultat de l’exercice
prochain
- la société sera appelée à régler un litige non provisionnée de
7.000.000
1er TAF:Déterminer ANCC
SOLUTION :
Actif net corrigé Valeurs Valeurs Plus values Moins values
Comptables Réelles
Fonds commercial 0 50.000.000 50.000.000 -
Immobilisations 20.000.000 20.000.000 - -
incorporelles 430.000.000 500.000.000 70.000.000 -
Autres 55.000.000 47.000.000 - 8.000.000
Immobilisations 121.000.000 117.000.000 - 4.000.000
Stocks 37.000.000 37.000.000 - -
Créances
Trésorerie 663.000.0000 771.000.000 120.000.000
12.000.000

Dettes réelles 190.000.000 190.000.000 -


80.500.000 80.000.000 - -
Dettes financières - 7.000.000 -
Autres dettes 7.000.000
7.700.000
Cautions à honorer 7.700.000
Impôt latent sur
subvention 270.500.000 285.200.000 -
(20.000.000 x 38,5%)
14.700.000
TOTAL
ANCC = capitaux Propres + Plus values – moins values – Actif fictif
= 410.500.000 + 120.000.000 – 26.700.000 – 18.000.000
= 485.800.000
Application n°2 Valeur mathématique des actions amorties.
ACTIONS PARTIELLEMNT LIBEREES
Le capital social d’une SA soit 70.000.000 est représenté par des
actions de valeur nominale 10.000F soit 3.000actions A entièrement
libérés et non amorties et 4.000actions B amorties de 50%.
Il existe des plus values latentes sur les actifs de 24.000.000. Par
ailleurs, une plus value du passif (caution évaluée à 6.000.000) doit être
prise en considération.
L’extrait du bilan est le suivant :
Capital appelé libéré et non amorti 50.000.000
Capital amorti 20.000.000
Prime d’émission 10.000.000
RL 8.000.000
Autres réserves 25.000.000
RàN 5.000.000
Dettes 80.000.000
TAF :
1) Calculer la valeur mathématique de chaque catégorie d’action
2) Reprendre la question (1) en supposant que dans les 3.000actions
A, il existe 2.000actions A1 entièrement libérées et non amorties et
1.000actions A2 libérées des 3/4.
Remarque :
Dans le cadre de la détermination de l’ANCC, certaines valeurs
comptables ne correspondent pas toujours aux valeurs réelles même si
les comptes sont réputés donner une image fidèle de l’entreprise. Cela
se justifie par :
- L’application de certains principes comptables fondamentaux
- L’application de certaines règles fiscales (réserves latentes réserves
occultes)
De plus, il faudrait tenir compte de l’incidence fiscale due au fait que :
- différents postes inclus dans les capitaux propres ne sont pas libérés
d’impôt (cas des provisions pour hausse de prix, des amortissements
dérogatoires, des subventions d’investissement). Il faut déduire les
impositions futures
- Les plus values dégagées lors des évaluations, traduisant un
enrichissement qui serait imposable en cas de réalisation ; l’impôt latent
doit être pris en compte si une cession est envisagée.
Par souci de prudence, on ne tient pas compte des économies d’impôt
possible, mais non certaines, découlant des moins values.
SOLUTION :
1)
Réserves communes 20.000.000
Capital amorti 10.000.000
Prime d’émission 10.000.000
RL 25.000.000
Autres réserves 5.000.000
RàN 24.000.000
Plus values sur les actifs 6.000.000
Plus values du passif

98.000.000
Réserves communes par action : 98.000.000 / 70.000 = 14.000
Valeur mathématique
Actions A Actions B
Non amorties Amorties de moitié
Apport non remboursé 10.000 5.000
Part des réserves communes 14.000 14.000
Valeur Mathématique 24.000 19.000
2)
Valeur Mathématique action A1 = 24.000
Valeur Mathématique action A2 = 24.000 – 10.000 x 1/4 = 21.500
DOSSIER IV : REPARTITION DE BENEFICES ET DIVERSES
VALEURS DES ACTIONS
Au 31/12, figure dans le bilan de la "société anonyme DES APPAREILS
DE PRECISION ", les postes de capitaux propres ci – après :
Capital (700actions) 70.000.000
Réserve légale 4.200.000
Réserve extraordinaire 28.850.000
Résultat de l’exercice 9.870.000
La clause des statuts relative à la répartition des bénéfices prévoit :
1) La dotation réglementaire à la réserve légale
2) La somme nécessaire pour servir aux actionnaires un intérêt de
5% sur le capital libéré et non amorti
3) La répartition du solde, après dotation de la réserve extraordinaire
décidée, le cas échéant, par l’assemblée générale, entre les
actions.
TAF :
1) Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l’exercice
sachant qu’il a été attribué à chaque action un dividende de 9.500
et qu’il n’y a pas eu de report à nouveau.
2) Calculer la valeur mathématique de l’action coupon attaché et ex-
coupon.
3) Calculer la valeur financière de l’action au taux de 6%
4) Calculer la valeur de rendement de l’action au taux de 6%
SOLUTION :
1. Tableau de répartition
Eléments de calcul Montants
Bénéfice à repartir 9.870.000
RL 10% x 9.870.000 987.000
Bénéfice distribuable
Intérêt statutaire :
5% x 70.000.000 = 3.500.000 8.883.000
+ - 6.650.000
SD (9.500 – 5.000) x 700 = 3.150.000
6.650.000 2.233.000
Réserve extraordinaire
2. Valeur mathématique :
a) Coupon attaché :
Eléments Montants
Capitaux Propres : 70.000.000
Capital 4.200.000
RL -------------- 28.850.000
Réserves extraordinaires 9.870.000
Bénéfice 112.920.000
ANCC 700
Nombre d’actions 161.314
Valeur Mathématique
b) ex-coupon :
Calcul du coupon :
- intérêt Statutaire : 3.500.000
- Superdividende : 3.150.000

Dividende total 6.650.000


Dividende de l’action : 6.650.000 / 700 = 9.500
Valeur Mathématique coupon détaché = 161.314 – 9.500 = 151.814
3) Valeur financière : taux 6%
* Crédit d’impôt compris : (9.500 x 100) / 6 = 158.333
* Hors crédit d’impôt : (9.500 x 0,835) / 0,06 = 132.208
4) Valeur de rendement
Droit d’une action sur les réserves de l’année :
(987.000 + 2.233.000) / 700 = 4.600
* Valeur de rendement crédit d’impôt compris :
(9.500 + 4.600) / 0,06 = 235.000
* valeur de rendement hors crédit d’impôt :
(9.500 x 0,835 + 4.600) / 0,06 = 208.875
Souscriptions à titre réductible et à titre irréductible (article 575).
Les actions nouvelles sont souscrites ou reparties :
- Soit à titre irréductible c'est-à-dire proportionnellement au nombre de
droits détenus en tenant compte de la demande des actionnaires.
- Soit à titre réductible pour les actions laissées par les anciens
actionnaires qui n’en veulent pas.
Partager :
Ecrire un commentaireJ'aime6

preparation au bts
Publié le 14/10/2012 à 15:08 par sucorsupkamerTags : article cadre compte image centerblog société
SOCIETESEVALUATION DES TITRES
CAS OÙ IL EXISTE DES ACTIONS AMORTIES
Lorsqu’il y a des actions amorties, il faut procéder à la répartition de
l’actif net en sachant que les actions amorties n’ont pas droit au capital.
Par contre, tout comme les autres actions, elles ont des droits sur :
- Les réserves (réserves obligatoires, réserves facultatives et R à N).
- Les plus – values ainsi que tout autre élément de l’actif net.
NB : Le poste "Capital amorti" qui apparaît au bilan a un caractère de
réserve appartenant aux actions, sauf dans le cas où la réserve utilisée
pour l’opération était une propriété commune.
Dans cette hypothèse, le poste capital amorti sera rattaché à l’actif net
commun.
Application n°1 ANCC
Au 31/12/N, le bilan de la société X se présente ainsi en KF

Actif Passif
Charges immobilisées Capital (20.000actions) 200.000
- Frais d’établissement 15.000 RL 10.000
- Charges à répartir 3.000 Autres réserves 180.000
Autres actifs R à N 500
- Immobilisations incorporelles 20.000 Subvention d’investissement 20.000
- Autres Immobilisations 430.000 Dettes financières 190.000
Stocks 55.000 Autres dettes 80.500
Créances 121.000
Trésorerie 37.000

681.000 681.000
Renseignements complémentaires
- Le fonds commercial peut être estimé à 50.000.000
- La valeur réelle des autres Immobilisations serait de 500.000.000
- Un stock d’une valeur de 20.000.000 est déprécié à 40%
- Une créance de 5.000.000 ne sera pas recouvrée
- La subvention d’équipement doit être reportée au résultat de l’exercice
prochain
- la société sera appelée à régler un litige non provisionnée de
7.000.000
1er TAF:Déterminer ANCC
SOLUTION :
Actif net corrigé Valeurs Valeurs Plus values Moins values
Comptables Réelles
Fonds commercial 0 50.000.000 50.000.000 -
Immobilisations 20.000.000 20.000.000 - -
incorporelles 430.000.000 500.000.000 70.000.000 -
Autres 55.000.000 47.000.000 - 8.000.000
Immobilisations 121.000.000 117.000.000 - 4.000.000
Stocks 37.000.000 37.000.000 - -
Créances
Trésorerie 663.000.0000 771.000.000 120.000.000
12.000.000

Dettes réelles 190.000.000 190.000.000 -


80.500.000 80.000.000 - -
Dettes financières - 7.000.000 -
Autres dettes 7.000.000
7.700.000
Cautions à honorer 7.700.000
Impôt latent sur
subvention 270.500.000 285.200.000 -
(20.000.000 x 38,5%)
14.700.000
TOTAL
ANCC = capitaux Propres + Plus values – moins values – Actif fictif
= 410.500.000 + 120.000.000 – 26.700.000 – 18.000.000
= 485.800.000
Application n°2 Valeur mathématique des actions amorties.
ACTIONS PARTIELLEMNT LIBEREES
Le capital social d’une SA soit 70.000.000 est représenté par des
actions de valeur nominale 10.000F soit 3.000actions A entièrement
libérés et non amorties et 4.000actions B amorties de 50%.
Il existe des plus values latentes sur les actifs de 24.000.000. Par
ailleurs, une plus value du passif (caution évaluée à 6.000.000) doit être
prise en considération.
L’extrait du bilan est le suivant :
Capital appelé libéré et non amorti 50.000.000
Capital amorti 20.000.000
Prime d’émission 10.000.000
RL 8.000.000
Autres réserves 25.000.000
RàN 5.000.000
Dettes 80.000.000

TAF :

1)Calculer la valeur mathématique de chaque catégorie d’action


2)Reprendre la question (1) en supposant que dans les 3.000actions
A, il existe 2.000actions A1 entièrement libérées et non amorties et
1.000actions A2 libérées des 3/4.

Remarque :

Dans le cadre de la détermination de l’ANCC, certaines valeurs


comptables ne correspondent pas toujours aux valeurs réelles même si
les comptes sont réputés donner une image fidèle de l’entreprise. Cela
se justifie par :
- L’application de certains principes comptables fondamentaux
- L’application de certaines règles fiscales (réserves latentes réserves
occultes)
De plus, il faudrait tenir compte de l’incidence fiscale due au fait que :
- différents postes inclus dans les capitaux propres ne sont pas libérés
d’impôt (cas des provisions pour hausse de prix, des amortissements
dérogatoires, des subventions d’investissement). Il faut déduire les
impositions futures
- Les plus values dégagées lors des évaluations, traduisant un
enrichissement qui serait imposable en cas de réalisation ; l’impôt latent
doit être pris en compte si une cession est envisagée.
Par souci de prudence, on ne tient pas compte des économies d’impôt
possible, mais non certaines, découlant des moins values.

SOLUTION :

1)
Réserves communes
Capital amorti 20.000.000
Prime d’émission 10.000.000
RL 10.000.000
Autres réserves 25.000.000
RàN 5.000.000
Plus values sur les actifs 24.000.000
Plus values du passif 6.000.000

98.000.000

Réserves communes par action : 98.000.000 / 70.000 = 14.000

Valeur mathématique
Actions A Actions B
Non amorties Amorties de moitié
Apport non remboursé 10.000 5.000
Part des réserves communes 14.000 14.000
Valeur Mathématique 24.000 19.000

2)
Valeur Mathématique action A1 = 24.000
Valeur Mathématique action A2 = 24.000 – 10.000 x 1/4 = 21.500
DOSSIER IV : REPARTITION DE BENEFICES ET DIVERSES
VALEURS DES ACTIONS
Au 31/12, figure dans le bilan de la "société anonyme DES APPAREILS
DE PRECISION ", les postes de capitaux propres ci – après :
Capital (700actions) 70.000.000
Réserve légale 4.200.000
Réserve extraordinaire 28.850.000
Résultat de l’exercice 9.870.000

La clause des statuts relative à la répartition des bénéfices prévoit :


1)La dotation réglementaire à la réserve légale
2)La somme nécessaire pour servir aux actionnaires un intérêt de 5%
sur le capital libéré et non amorti
3)La répartition du solde, après dotation de la réserve extraordinaire
décidée, le cas échéant, par l’assemblée générale, entre les
actions.

TAF :
1)Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l’exercice
sachant qu’il a été attribué à chaque action un dividende de 9.500
et qu’il n’y a pas eu de report à nouveau.
2)Calculer la valeur mathématique de l’action coupon attaché et ex-
coupon.
3)Calculer la valeur financière de l’action au taux de 6%
4)Calculer la valeur de rendement de l’action au taux de 6%

SOLUTION :

1.Tableau de répartition

Eléments de calcul Montants


Bénéfice à repartir 9.870.000
RL 10% x 9.870.000 987.000

Bénéfice distribuable
Intérêt statutaire : 8.883.000
5% x 70.000.000 = 3.500.000
+
SD (9.500 – 5.000) x 700 = 3.150.000
6.650.000 - 6.650.000
Réserve extraordinaire 2.233.000

2.Valeur mathématique :
a)Coupon attaché :

Eléments Montants
Capitaux Propres :
Capital 70.000.000
RL -------------- 4.200.000
Réserves extraordinaires 28.850.000
Bénéfice 9.870.000

ANCC 112.920.000
700
Nombre d’actions
161.314
Valeur Mathématique

b)ex-coupon :
Calcul du coupon :
- intérêt Statutaire : 3.500.000
- Superdividende : 3.150.000

Dividende total 6.650.000


Dividende de l’action : 6.650.000 / 700 = 9.500
Valeur Mathématique coupon détaché = 161.314 – 9.500 = 151.814
3)Valeur financière : taux 6%

* Crédit d’impôt compris : (9.500 x 100) / 6 = 158.333

* Hors crédit d’impôt : (9.500 x 0,835) / 0,06 = 132.208


4)Valeur de rendement

Droit d’une action sur les réserves de l’année :

(987.000 + 2.233.000) / 700 = 4.600

* Valeur de rendement crédit d’impôt compris :

(9.500 + 4.600) / 0,06 = 235.000

* valeur de rendement hors crédit d’impôt :

(9.500 x 0,835 + 4.600) / 0,06 = 208.875

Souscriptions à titre réductible et à titre irréductible (article 575).


Les actions nouvelles sont souscrites ou reparties :
- Soit à titre irréductible c'est-à-dire proportionnellement au nombre de
droits détenus en tenant compte de la demande des actionnaires.
- Soit à titre réductible pour les actions laissées par les anciens
actionnaires qui n’en veulent pas.

Vous aimerez peut-être aussi