Vous êtes sur la page 1sur 2

11

3 Les mots invariables


J’observe
1 a. Récrivez la phrase ci-dessous en transposant au pluriel les mots variables.
Derrière la maison de mon voisin a été planté un jardin potager.

..Derrière
. . . . . . . . . .les
. . . . maisons
. . . . . . . . . . . . de
. . . . mes
. . . . . . voisins
. . . . . . . . . .ont
. . . . . été
. . . . . plantés
. . . . . . . . . . .des
. . . . . jardins
. . . . . . . . . .potagers.
..............................................

b. Relevez les mots invariables

..Derrière,
. . . . . . . . . . .de
. . . sont
. . . . . . . deux
. . . . . . .mots
. . . . . . . .invariables.
............................................................................................

J’apprends
■■ Les mots invariables ne varient ni en genre, ni en nombre, ni en personne, ni en mode, ni en temps.
Leur orthographe ne change jamais.

1. Les prépositions
EXOS 2/3 ■■ Les prépositions (à, de, dans, en, par, pour, avec, sur, sous, vers, sans…) introduisent un nom, un groupe
nominal, un pronom ou un infinitif avec lesquels elles forment un groupe prépositionnel complé-
ment (complément d’objet indirect, du nom, complément circonstanciel…).
Il écrit avec un stylo à encre.
Votre exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2. Les conjonctions et les adverbes de coordination


■■ Ilsrelient des mots, des groupes de mots, des propositions de même classe et de même fonction
grammaticales. Les plus fréquents sont : mais, ou, et, donc, or, ni, car, pourtant, cependant…
Cécile a pris un parapluie car il pleut.
Votre exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3. Les conjonctions de subordination


EXO 4 ■■ Elles introduisent une proposition subordonnée qu’elles rattachent à une proposition principale.
(que, quand, parce que, si bien que, afin que…)
Pierre viendra quand il aura le temps.
Votre exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4. Les adverbes
■■ Ils modifient le sens d’un mot (verbe, adjectif, autre adverbe, préposition), d’une proposition ou d’une
phrase en apportant une information supplémentaire de lieu, de temps, d’intensité… (➔ fiche 4, p. 12)
Il est rentré hier.
Votre exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

5. Les interjections et les onomatopées


EXO 5 ■■ Les interjections expriment une réaction, un sentiment vif : ah ! oh ! eh ! hélas ! aïe !

■■ Les onomatopées imitent un son : boum ! crac ! snif !


Ah ! Quelle erreur ! Snif ! Que je suis triste !
Votre exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

10
© Nathan 2013 – Photocopie non autorisée.
Grammaire

Je m’exerce

AIDE
2 Soulignez les groupes prépositionnels et indiquez leur fonction grammaticale.
Ne confondez pas 1. Faute de temps, il n’a pas terminé son contrôle. : . .complément
. . . . . . . . . . . . . . . . circonstanciel
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .de
. . . .cause
......................
COI et complément
du nom. 2. Ils ont réfléchi aux décisions qu’ils devaient prendre. : . .complément
. . . . . . . . . . . . . . . . d’objet
. . . . . . . . . .indirect
.............................

3. La venue des vacanciers est imminente. : . . complément


. . . . . . . . . . . . . . . . .du
. . . .nom
. . . . . . venue
............................................

3 Complétez ces phrases afin d’exprimer l’idée circonstancielle entre parenthèses.


1.
par
Il nous a surpris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (cause) son courage . . . . . . . . .sur
. . . . . . . . . . . . . (lieu) le ring de boxe. –

2. . Afin
. . . . . . de
. . . . . . . . . . . . . . . (but) réussir, cet élève a mis toutes les chances de son côté . . . . . pendant
. . . . . . . . . . . . . . . . . (temps)

ses révisions. – 3. J’ai repeint les murs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (moyen) un rouleau.


avec

4 Précisez le type de conjonction employée dans les phrases ci-dessous.


1. J’ai compris que je m’étais trompé. : conjonction de . subordination
.........................................................

2. Je vais rester chez moi car j’ai des devoirs. : conjonction


coordination
de. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2. Aussitôt que tu seras là, nous dînerons. : conjonction subordination


de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3. Tu es en colère mais tu devrais te calmer. : conjonction de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


coordination

5 Trouvez les onomatopées correspondant aux descriptions suivantes.


vroum
Bruit d’un moteur : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bruit produit par un plongeon : ..plouf
........................

Bruit produit par un coup répété sur une porte : .toc,


. . . . . .toc
...........................................................

Bruit produit par une sonnette :


dring ..................................................................

EXO Défi 6 Indiquez la classe grammaticale des mots composant chaque série.
adverbes
1. tant, vite, assez, trop, fortement : .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

onomatopées
2. dring !, bang !, splatch !, paf ! : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3.
néanmoins, en effet, c’est pourquoi, par conséquent : . .adverbes
. . . . . . . . . . . .de
. . . .coordination
.......................................

4.
puisque, dès que, de telle sorte que, afin que : . conjonctions
. . . . . . . . . . . . . . . . . .de
. . . .subordination
............................................

5.
prépositions
chez, envers, pendant, malgré, dans, sur :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Socle 7 Dictée préparée


5. Manifester sa
compréhension Soulignez les interjections et précisez le sentiment qu’elles expriment.
d’un texte

La terre était humide, le hangar ouvert de toute part, la bise plus fraîche à chaque instant.
Le bonhomme ôta sa redingote et en enveloppa Cosette.
– As-tu moins froid ainsi ? dit-il.
– Oh oui, père !
– Eh bien, attends-moi un instant. Je vais revenir.
Victor Hugo, Les Misérables.

..Oh
. . . .souligne
. . . . . . . . . . . la
. . . .joie,
. . . . . le
. . . plaisir
. . . . . . . . .de
. . . .Cosette
. . . . . . . . . . .qui
. . . . .a. .bien
. . . . . .chaud
. . . . . . . . .enveloppée
. . . . . . . . . . . . . .dans
. . . . . . . la
. . . redingote
. . . . . . . . . . . . . de
. . . . Jean
..............

..Valjean. ;
. . . . . . . . . . . Eh
. . . . .(bien)
. . . . . . . .indique
. . . . . . . . . .la
. . .joie,
. . . . . .le. . soulagement
. . . . . . . . . . . . . . . . . .de
. . . .Jean
. . . . . . .Valjean
. . . . . . . . . qui
. . . . .voit
. . . . . Cosette
. . . . . . . . . . . .heureuse.
.......................

8 Expression écrite
Imaginez la suite du dialogue précédent (ex. 7), en employant plusieurs interjections.
11
© Nathan 2013 – Photocopie non autorisée.