Vous êtes sur la page 1sur 4

Problèmes de Mathématiques

Quatre équations ou systèmes avec paramètre.


Énoncé

Quatre équations ou systèmes avec paramètre.

Exercice 1 [ Corrigé ]
p √ p √
Résoudre dans R : x + 2x − 1 + x − 2x − 1 = m, avec m dans R.

Exercice 2 [ Corrigé ]
p √
Résoudre dans R l’équation x2 − p + 2 x2 − 1 = x, où p est un paramètre réel.

Exercice 3 [ Corrigé ]
x + y + z = a

Résoudre dans R le système d’équations x2 + y 2 + z 2 = b2 , avec (a, b) dans R+ .


xy = z 2

Exercice 4 [ Corrigé ] x + x
1 3 = mx2
Soit m un paramètre réel. 
 x2 + x4

 = mx3
Résoudre dans R le système (S) formé par les cinq équations x3 + x5 = mx4
 x4 + x1 = mx5



x5 + x2 = mx1

Page 1 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Problèmes de Mathématiques
Quatre équations ou systèmes avec paramètre.
Corrigé

Corrigé du problème
Corrigé de l’exercice 1 [ Retour à l’énoncé ]

A cause de la présence de 2x − 1, il ne peut y avoir de solution réelle que sur I = [ 21 , +∞[.

Donnons-nous x dans I, et posons y = 2x − 1, donc x = 12 (1 + y 2 ).
p √ p √
Posons ϕ(x) = x + 2x − 1 + x − 2x − 1. On a alors successivement :
q q q q
ϕ(x) = 12 (1 + y 2 ) + y + 12 (1 + y 2 ) − y = 12 (y + 1)2 + 12 (y − 1)2 = √1 (y + 1 + |y − 1|)
2

– Si 0 ≤ y ≤ 1, c’est-à-dire 12 ≤ x ≤ 1, on en déduit ϕ(x) = 2
√ p
– Si y > 1, c’est-à-dire x > 1, on trouve ϕ(x) = y 2 = 2(2x − 1).

Dans ce cas ϕ est une bijection strictement croissante de ]1, +∞[ sur ] 2, +∞[.
On peut alors conclure :

– Si m < 2, l’équation proposée n’a aucune solution.

– Si m = 2, l’ensemble des solutions est l’intervalle [ 12 , 1].
√ 2
il y a une unique solution : ϕ(x) = m ⇔ 2(2x − 1) = m ⇔ x = 12 + m4 .
p
– Si m > 2,

Corrigé de l’exercice 2 [ Retour à l’énoncé ]


Supposons que x soit une solution de l’équation.
Il est clair tout d’abord que nécessairement x ≥ 0 (et même x > 0.) Procédons par implications :
p √ p
x2 − p + 2 x2 − 1 = x ⇒ 4 (x2 − p)(x2 − 1) = p + 4 − 4x2
⇒ 16(x4 − (p + 1)x2 + p) = 16x4 − 8(p + 4)x2 + p2 + 8p + 16
⇒ 8(2 − p)x2 = p2 − 8p + 16 = (p − 4)2
On voit que si p ≥ 2, il n’y a pas de solution (si p = 4, x2 = 0 est à rejeter.)
4−p
On suppose donc p < 2, et on voit que la seule solution possible de l’équation est x = √ .
2 4 − 2p
p2 (p − 4)2 − 16p + 8p2 (3p − 4)2
Mais alors x2 − 1 = et x2 − p = = .
8(2 − p) 8(2 − p) 8(2 − p)
p √ |3p − 4| + 2 |p| − (4 − p)
Dans ces conditions x2 − p + 2 x2 − 1 − x = √ .
2 4 − 2p
Il reste à examiner pour quel p < 2 on a ϕ(p) = |3p − 4| + 2 |p| + p − 4 = 0.
Si p < 0, ϕ(p) = −4p > 0. Si 0 ≤ p ≤ 34 , ϕ(p) = 0. Si 43 < p < 2, ϕ(p) = 6p − 8 > 0.

Conclusion : l’équation proposée n’a de solution que si 0 ≤ p ≤ 34 .


4−p
La seule solution est alors x = √ .
2 4 − 2p

Page 2 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Problèmes de Mathématiques
Quatre équations ou systèmes avec paramètre.
Corrigé

Corrigé de l’exercice 3 [ Retour à l’énoncé ]


On trouve successivement :
x + y + z = a x + y + z = a
 

(S) : x + y + z = b ⇔ (x + y + z)2 − 2(xy + xz + yz) = b2


2 2 2 2

xy = z 2 xy = z 2
 

x + y + z = a x + y + z = a
 

⇔ a2 − 2(z 2 + z(a − z)) = b2 ⇔ 2az = a2 − b2


xy = z 2 xy = z 2
 

– Si a = 0 et b > 0, il n’y a pas de solution (à cause de la deuxième équation.)


– Si a = 0 et b = 0, la seule solution est (0, 0, 0) (revenir  à la forme initiale du système.)
a2 + b2
x + y = a − z =

2 2

a −b 
2a
– Si a 6= 0, On obtient : (S) ⇔ z = et (S 0 ) : 2 2 2
2a  (a − b )
 xy =

4a2
Ce dernier système en x, y équivaut à dire que x et y sont les solutions de l’équation :
2 a2 + b 2 (a2 − b2 )2
t − t+ 2
= 0, c’est-à-dire de (E) : 4a2 t2 − 2a(a2 + b2 )t + (a2 − b2 )2 = 0.
2a 4a
Le discriminant est ∆0 = a2 (a2 + b2 )2 − 4a2 (a2 − b2 )2 = a2 (3a2 − b2 )(3b2 − a2 ).
√ √ √ √ √ √
∆0 = a2 (a 3 + b)(a 3 − b)(b 3 + a)(b 3 − a) a le signe de δ = (a 3 − b)(b 3 − a).
√ a
 Si 0 ≤ b < a 3 ou b > √ , on a δ 0 < 0.
3
Dans ce cas (E) n’a pas de solution. Il en est donc de même de (S).
√ a
 Si b = a 3 ou b = √ , on a δ 0 = 0.
3
a2 + b 2
Dans ce cas (E) possède la solution double t = .
4a
√ a
 Si a 3 < b < √ , on a δ 0 = 0.
3
a2 + b 2 ± α p
Dans ce cas (E) ⇔ t = avec α = (3a2 − b2 )(3b2 − a2 ) > 0.
4a
On peut donc conclure :
√ a
– Si 0 ≤ b < a 3 ou b > √ , (S) n’a pas de solution (cela contient le cas a = 0, b > 0).
3
√ a a2 + b 2 a2 + b 2 a2 − b 2
– Si b = a 3 ou b = √ (avec a 6= 0) alors (S) ⇔ x = ,y= ,z= .
3 4a 4a 2a
Plus précisément :
√ a a
Si b = a 3 : (S) ⇔ x = y = −z = a ; Si b = √ : (S) ⇔ x = y = z = .
3 3
On remarque que le cas particulier a = b = 0 est inclus dans les deux cas ci-dessus.
√ a p
– Si a 3 < b < √ , alors, en posant α = (3a2 − b2 )(3b2 − a2 ) > 0 :
3
n a2 + b2 − α a2 + b2 + α a2 − b2   a2 + b2 + α a2 + b2 − α a2 − b2 o
(S) ⇔ (x, y, z) ∈ , , , , ,
4a 4a 2a 4a 4a 2a

Page 3 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Problèmes de Mathématiques
Quatre équations ou systèmes avec paramètre.
Corrigé

Corrigé de l’exercice 4 [ Retour à l’énoncé ]


On procède par éliminations successives.
La cinquième équation s’écrit x5 = mx1 − x2 .
La quatrième s’écrit alors x4 = mx5 − x1 = (m2 − 1)x1 − mx2 .
La troisième devient donc x3 = mx4 − x5 = (m3 − 2m)x1 − (m2 − 1)x2 .
La seconde équivaut alors à x2 = mx3 − x4 = (m4 − 3m2 + 1)x1 − (m3 − 2m)x2 (L2).
Enfin la première s’écrit x1 = mx2 − x3 = −(m3 − 2m)x1 + (m2 + m − 1)x2 (L1).
 2
(m − m − 1)(m2 + m − 1)x1 = (m − 1)(m2 + m − 1)x2

L1
Mais ⇔
L2 (m − 1)(m2 + m − 1)x1 = (m2 + m − 1)x2
Finalement, on a abouti à l’équivalence :
x5 = mx1 − x2



 x4 = (m2 − 1)x1 − mx2



(S) ⇔ x3 = (m3 − 2m)x1 − (m2 − 1)x2
 (m2 − m − 1)(m2 + m − 1)x1 = (m − 1)(m2 + m − 1)x2




(m − 1)(m2 + m − 1)x1 = (m2 + m − 1)x2


– Supposons m2 + m − 1 = 0, c’est-à-dire m = −1± 2
5
.
 2
m − 1 = −m
Alors (par diminution de degré)
m3 − 2m = m(1 − m) − 2m = −1
 x3 = −x1 + mx2

On en déduit (S) ⇔ x4 = −m(x1 + x2 ) .



x5 = mx1 − x2
La solution générale s’écrit :
(x1 , x2 , x3 , x4 , x5 ) = (x1 , x2 , −x1 + mx2 , −m(x1 + x2 ), mx1 − x2 )
= x1 (1, 0, −1, −m, m) + x2 (0, 1, m, −m, −1), avec (x1 , x2 ) ∈ R2

– Supposons m2 + m − 1 6= 0. x5 = mx1 − x2


 2
 x4 = (m − 1)x1 − mx2



Alors on a l’équivalence (S) ⇔ x3 = (m3 − 2m)x1 − (m2 − 1)x2




 x2 = (m − 1)x1
 2
(m − m − 1)x1 = (m − 1)x2 = (m2 − 2m + 1)x1
Cette dernière équation s’écrit (m − 2)x1 = 0.
On voit que si m 6= 2, alors la seule solution est x1 = x2 = x3 = x4 = x5 = 0.
En revanche, si m = 2, on trouve :
 x = 2x − x
 5 1 2

 x = 3x − 2x
4 1 2
(S) ⇔ ⇔ x1 = x2 = x3 = x4 = x5 .

 x3 = 4x1 − 3x2

x2 = x1
Dans ce cas les solutions sont les (x1 , x2 , x3 , x4 , x5 ) = λ(1, 1, 1, 1, 1), avec λ ∈ R.

Page 4 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.