Vous êtes sur la page 1sur 30

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEURE ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI TIZI-OUZOU


FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE
GESTION
DEPARTEMENT DES SCIENCES DE GESTION

RAPPORT DE STAGE

OPTION: FINANCE ET COMPTABILITE

Thème
Le système d’information comptable et
financier dans l’entreprise publique cas de
l’entreprise nationale de l’industrie de
l’électroménager(ENIEM)

Réalisé par: Dirigé par:


Mlle: Mr:

Année universitaire: 2015/2016

1
Remerciements

Avant d’assujettir je tiens à remercier «ALLAH» qui ma donné la force et le courage


pour réaliser ce travail.
Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de mon stage et
qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce rapport.

Tout d'abord, j'adresse mes remerciements à mon professeur, Mr DAHAK de


l'Université Mouloud MAMMERI de TIZI-OUZOU  qui m'a beaucoup aidé dans ma
recherche de stage et m'a permis de postuler dans cette entreprise. Son écoute et ses conseils
m'ont permis de cibler mes candidatures, et de trouver ce stage qui était en total adéquation
avec mes attentes.

Je tiens à remercier vivement mon maitre de stage, Mr TAIBI, responsable de


département finance et comptabilité au sein de l’entreprise nationale des industries de
l’électroménager (ENIEM), pour son accueil, le temps passé ensemble et le partage de son
expertise au quotidien. Grâce aussi à sa confiance j'ai pu m'accomplir totalement dans mes
missions. Il fut d'une aide précieuse dans les moments les plus délicats.

Je remercie également toute l'équipe de département finance et comptabilité de


(ENIEM) pour leur accueil, leur esprit d'équipe.

Enfin, je tiens à remercier toute l’équipe pédagogique de l'Université Mouloud


MAMMERI de TIZI-OUZOU et les intervenants professionnels responsables de la
formation finance et comptabilité, pour avoir assure la partie théorique de celle-ci.

2
Dédicace

Je dédie ce humble travail avec grand amour,

sincérité et fierté :

A mes chers parents, sources de tendresse,

de noblesse et d’affectation

A mes sœurs, en témoignage de la fraternité, avec mes souhaits

de bonheur de sante et de succès.

Et a tous les membres de ma famille

A tous mes amis, tous mes professeurs

Et a tout qui compulse ce modeste travail

3
Sommaire

Introduction

I. Présentation de l’organisme d’accueil


I.1. évolution et historique
I.2.Objectifs, mission et produits
I.3.présentation de la structure organisationnelle de l’entreprise

II. Présentation du l’unité Froid 


II.1. Ligne de montage et atelier de fabrication 
II.2. Gamme de produits 
II.3. Organigramme de l’unité froid
II.4. Le processus de production de l’unité froid 

III. La Fonction Finance et Comptabilité de l’ENIEM


III.1.L’organigramme de département finance et comptabilité 
III.2. Couverture et Limite de la Fonction Finances et Comptabilité
III.3.Objectifs généraux du système d’information (SI) 

Conclusion

4
Introduction générale

Dans le cadre de la formation initiale de chaque étudiant, les cours théoriques sont complètes par
l’analyse de cas pratiques, par des visites d’entreprises, et surtout par des stage en entreprises qui
permettront a ses lauréats de confronter des situation réelles, de nouer des relations nouvelles et d'affronter
des difficultés concrètes.

Dans ce sens, le cursus universitaire de l’université Mouloud MAMMERI de TIZI-OUZOU ; faculté


SECG a inséré dans son programme des stages pratique ayant pour principal but la familiarisation de
l’étudiant avec le monde des affaires et le développement de l’esprit de l’équipe et du sens de créativité.

Cependant, j’ai opté pour effectuer un stage pratique au sein de l’entreprise nationale des industries de
l’électroménager (ENIEM) de Oued-Aissi Tizi-Ouzou qui d’est déroulé durant tout le mois de juillet
2016.l’objectif réel est l’acquisition d’une expérience professionnelle, et d’avoir une vision globale et claire
sur le monde du travail et sur la structure et les activités de l’entreprise.

En effet, la bonne santé de l’entreprise peut s’expliquer par : des marchés fiables et le respect des
engagements ; des stocks réduits et peu contraignants ; des ressources financières ; des individus motives et
performants ; des échanges d’information pertinents et utiles ; et aussi de suivre les objectifs que se sont
fixés les responsables a tous les niveaux de l’entreprise par un instrument de mesure qui est le système
d’information comptable et financier.

Donc, quel est le système d’information comptable et financier de l’entreprise nationale de l’industrie
électroménagère (ENIEM) ?

Le présent rapport expose en trois parties :

- la première partie qui porte sur une représentation générale de l’ENIEM ;

-la seconde partie est consacre a la représentation de l’unité froid ;

- et enfin dans cette partie je vais exposer le système d’information de la fonction finance et
comptabilité.

5
La localisation de l’ENIEM :
L’entreprise nationale des industries de l’électroménager est implanté a Tizi-Ouzou, ou elle bénéficier
de plusieurs avantages en infrastructure externe consistant dans la route nationale N °12 et la voie ferrée
Alger/ Tizi-Ouzou.

L’ENIEM occupe une superficie de 54Ha et elle est implanter sur les différents sites suivants :

 La direction générale de l’ENIEM se situe au chef- lieu de la wilaya de Tizi- Ouzou,


précisément sur le Boulevard STITTI Ali ;
 Le complexe d’appareil ménager (CAM) compose de trois unités de fabrication spécialisées,
est localisé dans la zone industrielle AISSAT Idir de Oued-Aissi, Tizi-Ouzou ;
 L’unité commerciale (UC) qui se trouve à proximité du CAM ;
 L’unité de prestation technique (UPT) implanté dans la zone industrielle AISSAT Idir, Tizi-
Ouzou ;
 La filiale lampes de MOHAMEDIA (ULM), dénommé FILAMP, localisée dans la zone
industrielle de MOHAMEDIA, wilaya de MASKARA ;
 La filiale sanitaire EIMS qui est localisée a MILIANA dans la wilaya d’AIN-DEFLA.

Cette filiale est spécialisée dans la fabrication des baignoires, des lavabos, des éviers et des receveurs
de douches.

I. Présentation générale de l’ENIEM :


Le premier point à traiter dans cette première partie consiste à la présentation des caractéristiques
générale de l’ENIEM. Cette présentation nous permettre d’avoir une idée sur l’histoire de son activité, ses
objectif, son patrimoine et ses réalisations.

I.1.historique :

L’ENIEM est l’une des plus ancienne entreprise nationale. Elle à résister a toutes les périodes de
l’économie nationale depuis la période du socialisme et de la planification centraliser a la transition vers
l’économie de marche et la libéralisation de l’économie mondiale.

L’entreprise nationale des industries électroménagères (ENIEM) est le leader en Algérie dans la
fabrication des appareils électroménagers.

I.1.1.la création de l’ENIEM :

La création de l’ENIEM remonte au 2 JANVIER 1983 par décret N°83-19-1983 après la restructuration
organique de la société nationale de la fabrication et du montage des matérielle électrique et
électronique (SONELEC). Elle fut alors chargée de la production et de la commercialisation des produits
électroménagers.
6
L’ENIEM dispose à sa création de :
 Complexe d’appareils ménagers (CAM) de Tizi-Ouzou entré en production en 1977.
 Unité de lampes de Mohammedia w.de Mascara entrée en production en 1979.
L’ENIEM est une entreprise publique, elle est passée à l’autonomie le 10 octobre 1989 et devenue société
par action au capital de 10.279.800.00DA.
I.1.2.La forme juridique :

Le désengagement de l’état de la gestion des sociétés nationale (1988), a donné naissance au


entreprises publiques économiques (EPE), qui sont considère comme une personne morale du droit
privé, doté d’un capitale sociale et de l’autonomie financière et sa gestion est gouverner par les règles
du droit privé.

L’ENIEM est transformée a une entreprise publique en 1989 sous forme juridique d’une société par
action (SPA) et dotée d’un capitale sociale de 4.000.000 de dinars (DA).l’ENIEM relève actuellement de
la SGP «INDELEC » qui détient la totalité de son capital sociale, et devenu par la suite (2015) « Elec El
Djazair ».

I.1.3.L’objet sociale et les activités de l’ENIEM :

I.1.3.1.L’objet sociale :

L’entreprise ENIEM a été transformée juridiquement en société par action le 8 octobre 1989. Son
capital social est de 10.279.800.00DA détenu en totalité par la S.G.P.ENDELEC.
Son évolution se résume comme suite:
 La période 1977-1980 :
Phase de démarrage et de stabilisation de la production du complexe d’appareils ménagers
(CAM).
 La période 1980-1983 :
Phase de métrise de processus de fabrication et de montage par le personnel local de l’unité,
limitation de l’activité de développement.
 La période 1983-1990 :
Réalisation des opérations de développement, mise en place de la nouvelle ligne de
réfrigérateur et de congélateurs par le partenaire japonais ‘’MITSU-TOSHIBA’’ et la nouvelle
chaine de cuisinières (4 et 5 feux) par le partenaire italien « intercoop-techno gaz » ainsi que le
redéploiement des activités de l’intérieur et extérieur de l’unité.
 La période 1997-2000 :
La restructuration du complexe d’appareils ménagers (CAM) en unités de production a permis
la maitrise de celle-ci ainsi que le développement et la recherche en chaine des branches bien
déterminée. La finalisation de l’unité lampes de Mohammedia a permis à l’ENIEM de réduire les
charges de gestion ainsi, à ce jour l’ENIEM s’est vue dotée de plusieurs unités de production,
réparation dans les segments suivants : Froid, cuisson, climatisation, Commercial et prestation
7
technique sans oublier l’unité d’Ain-Defla spécialisée dans la fabrication des baignoires, de
receveurs de douches et éviers de cuisine.

I.1.3.2.A. Les activités :

L’ENIEM a pour missions principales la conception, la fabrication et le montage d’appareils


électroménagers a savoir :

 Les appareils de réfrigération ;


 Les appareils de lavage et de cuisine ;
 Les appareils sanitaires ;
 Les équipements de climatisation ;
 Les lampes à incandescence ;

En plus de ces activités, l’ENIEM assure une activité secondaire de commercialisation et de


service après-vente.

I.1.3.2.B. Le champ d’activité :

L’ENIEM exerce les activités suivantes :

 Transformation de la tôle ;
 Traitement et revêtement de surface (peinture et planification, émaillage, zingage,
chromage) ;
 Injection plastique et polystyrène ;
 Injection de mousse (isolation) ;
 Thermoformage ;
 Fabrication de pièces métalliques ;
 Assemblage

I.1.4. Objectifs et mission de l’ENIEM :

I.1.4.A. Les objectifs :

L’ENIEM évolué dans un environnement ou la contrainte budgétaire n’existait pas et l’objectif de


rentabilité n’a jamais été une priorite.les objectifs soucieux ont dominés (le maintien de l’emploi,
augmentation des salaires, etc.)

La transition de l’Algérie vers l’économie de marché, pousse les entreprises à être rentable. L’ENIEM
n’échappe pas a cette logique, la rentabilité constitue son objectif fondamentale et parmi ses objectifs :

 L’amélioration de la qualité de ses produits et le maintien de sa position sur le marché


national d’électroménager ;
 La diminution de ses coûts de production ;
 L’augmentation du chiffre d’affaire.
 Maitrise des couts de production ;
 L’amélioration de la capacité d’étude et de développement ;
 L’amélioration de la maintenance d’outil de production ;
8
 La valorisation des ressources humaines ;
 Le renforcement de la sécurité des installations et des infrastructures ;
 Le changement des désigne de réfrigérateurs ;
 La certification ISO 9001.

I.1.4.B. Les missions de L’ENIEM :

Les missions principales de L’ ENIEM sont :

 La conception ;
 Le développement ;
 La fabrication ;
 L’assemblage et la commercialisation des produits électroménagers ;
 La prise en charge de la fonction service Apres vente.

I.2.L’organisation de l’ENIEM :

Direction des DIRECTION GENERALE


Ressources Assistant DG
Humaines
Audit

Direction Département
Direction Juridique Et
Développement et
Qualité et Contentieux
Partenariat Environnement

Direction Finance Unité Froid


et Comptabilité

Direction Assistant Qualité


Et Unité
Industrielle
Environnement Cuisson
Coordinateur
Direction
Marketing et Unité
Communication Climatisation

Service
Unité
Administration
Prestations
Générale
Technique

Unité
Commerciale
Liaisons hiérarchiques Filiale FILAMP

Liaisons fonctionnelles
Filiale EIMS

9
Source : Document interne de l’ENIEM.

I.3.Mode d’organisation de l’entreprise : L’entreprise ENIEM est constituée de plusieurs unités.


I.3.1.La direction générale :
La direction générale est responsable du développement et de la stratégie de l’entreprise, elle exerce
hiérarchiquement et fonctionnellement sur l’ensemble des directions et des unités.
I.3.2.Unité cuisson :
Sa mission est la production et le développement des produits de cuisson à gaz et électrique…

I.3.3.Unité climatisation :
Sa mission est la production et le développement de produits de climatisations, de chauffage...

I.3.4.Unité prestations techniques :


L’unité est chargée de gérer les moyens techniques communs tel que :
 L’atelier central: chargé de la fabrication des pièces métalliques.
 Laboratoire de métrologie : permet la vérification des pièces réalisées par rapport au plan
(conformité).
 La station de production d’énergie.
 La station de neutralisation.

I.3.5.Unité commerciale :
L’unité est chargée de la commercialisation des produits de l’entreprise et elle s’occupe des ventes de
tous les produits du C.A.M et leurs services après vente.

I.3.6.Unité prestations de services :


Sa tache consiste à assurer les prestations suivantes :
 Imprimante.
 Menuiserie.
 Gardiennage et intervention.
 Médecine du travail.

I.3.7.Unité FROID :
Sa mission est la production et le développement des produits de froid domestiques.

10
II. Présentation du l’unité Froid :
L’unité FROID est issue de la direction d’exploitation, elle possède des bâtiments industriels de
stockage et des moyens adéquats à son exploitation.
La direction de l’unité de manière à optimiser l’utilisation de ressources mises à sa disposition dans le
cadre des orientations définies par la direction générale, elle est composée de trois lignes de productions et
scindée en sept départements et chaque département se compose de plusieurs services :
 le département des ressources humaines :
Il est composé de :
 service de gestion du personnel.
 services moyen commercial.
 Le département technique :
Il est composé de :
 service études et développement.
 service méthodes de fabrication.
 service laboratoire central.
 Le département maintenance :
Il est composé de :
 service bureau technique.
 service équipe de fabrication.
 service équipement matière première.
 service outillage.
 Le département qualité :
Il est composé de :
 service inspection matière.
 service inspection produit.
 service méthodes et qualité.
 Le département commercial :
Il est composé de :
 service achats.
 service gestion des stocks.
 service clients.
 service transit et douane.
 Le département finances et comptabilités :
11 Il est composé de :
 service comptabilité générale.
 service comptabilité analytique et budget.
 Le département production :
Il est composé d’un service d’ordonnancement et de 10 ateliers dans les quels œuvrent 1391 travailleur
(47,40% de l’effectif total).Chaque atelier se subdivise en chaines accomplissant différentes taches. L’atelier
pièces métalliques comportes 3 chaines.
 Chaine condenseur
 Chaine clayettes
 Chaine évaporation
II.1.Ligne de montage et atelier de fabrication :
La ligne du froid est composée de quatre lignes de montage.

 Une ligne pour les réfrigérateurs table top, petit modèle ;


 Une ligne pour les réfrigérateurs grands modèles ;
 Une ligne pour les réfrigérateurs 520 Litre ;
 Une ligne pour les congélateurs et les conservateurs.

Et des ateliers de fabrication suivante :

 Refondage et coupe en longueur de la tôle ;


 Presse et soudure ;
 Pièces métallique ;
 Traitement et revêtement de surfaces ;
 Thermoformage et moussage.

II.2.Gamme de produits :

 Réfrigérateurs 160 L/1 porte ;


 Réfrigérateurs 240 L/1 porte ;
 Réfrigérateurs 350 L/1 porte ;
 Réfrigérateurs 330 L/2 portes ;
 Réfrigérateurs 520 L/2 portes ;
 Réfrigérateurs No Frost 375 L/2 portes ;
 Réfrigérateurs 500 L/2 portes ;
 Réfrigérateurs combiné (Réfrigérateurs, congélateurs) 290 ;
 Armoire vitrée 675 L ;
 Congélateur vertical 220 L ;
 Conservateur Bahut 350 L et 468 L ;
 Conservateurs.

II.3. Organigramme de l’unité froid


12
Schéma N°02 : organigramme de l’unité « Froid »

DIRECTEUR UNITE FROID

Secrétaire de
Direction

Contrôleur de gestion

Département Production

Département Technique

Département Maintenance

Département Qualité

Département Commercial

Département Finance et
Comptabilité

Département ADM et
Ressources Humaines

Département Laboratoire
Centrale

Source : Document interne de l’unité Froid

II.4. Le processus de production de l’unité froid :

13
Le processus de production au niveau de l’unité froid est le même pour toutes les gammes de produit de
cette unité. Nous avons pu résumer ce processus de production sous forme d’étapes principales de
transformation a partir d’un document technique.

Schéma N°03 : Processus de Production de l’unité  « Froid »

Matière première
+
Composants

Atelier de transformation

 Formage
 Usinage
 Soudage
 Découpage
 Cintrage tub et fils
 Pilage
 Injection plastique

Atelier de revêtement de surface

 Peinture
 Chromage

Atelier de moussage

Atelier d’assemblage
Et montage finale

Magasin

Source : Département technique de l’unité Froid de l’ENIEM

14  L’ENIEM achète de la matière première et des composants finis ;


 Transformation de la matière première a partir des procèdes de fabrication tel que :
 Le formage ;
 L’usinage
 Injection plastique ;
 Cintrage tube et fils ;
 Pliage et découpage ;

Afin d’obtenir les différents composants qui rentrent dans la fabrication du produit fini.

 Le moussage : consiste a injecter de la matière isolante dans le produit pour assurer le froid ;
 Le montage : assemblage de l’ensemble des accessoire pour avoir un produit fini ;
 Stocker : stocker les produits dans des magasins, en attendant leurs commercialisations.

III. La Fonction Finance et Comptabilité de l’ENIEM:


III.1.L’organigramme de département finance et comptabilité :

Chef de Département Finances et


Comptabilité
Secrétaire Département

Chef de Service Chef de Section Chef de Service


Comptabilité Générale Finances Comptabilité
Analytique Budget

Comptable
Cadre Cadre
Finances Cadre Cadre
Comptable Comptable
Comptable Comptable
(centralisation (Achats Stocks)
(Matières (calcul coûts)
Caisse
Comptable

Comptable Comptable
Comptable Comptable
Générale Générale
Analytique Analytiqu

Source : Document interne de Département Finance et Comptabilité

III.2. Couverture et Limite de la Fonction Finances et Comptabilité

1) Comptabilité Générale :
a) Domaines couvert :
 Imputation et comptabilisation des pièces
15  Suivi comptable des contrats
 Contrôle des factures
 Comptabilité clients et ventes
 Comptabilité matières
 Gestion comptable des stocks
 Suivi des fournisseurs
 Analyse des comptes
 Vérification des comptes
 Centralisations, Grand-livre, balance
 Suivi comptable des investissements
 Confection bilan et annexes
 Commentaire bilan
 Suivi comptable des créances
 Constitution des provisions
 Suivi comptable des comptes de liaison inter-unités
 Vérification et contrôle de la paie
 Contrôle de la conformité des pièces comptables
 Suivi des réalisations internes (compte 73)
 Déclaration fiscale – démarches fiscales et suivi règlementations fiscales
b) Limites de comptabilité générale :
 Gestion et élaboration du plan comptable particulier

2) Finance :
a) Domaines couverts :
 Suivi de la trésorerie
 Suivi financier des contrats
 Endettement
 Suivi des fournisseurs
 Gestion de la caisse
 Fonds de roulement (régies)
 Suivi des réalisations financières
 Garantie bancaires
 Condition de banque
 Commentaires bilan
 Etats de rapprochement bancaires et apurement
 Rétrocession de crédit
 Recherche des financements
 Gestion des comptes bancaires
 Relations bancaires
 Placements de fonds
 Suivi des prêtes
 Avals, cautions et retenues de garantie
 Suivi des Crédit documentaire
 Emprunts bancaires
 Suivi des flux financiers relatifs aux comptes de liaison
 Vérification et contrôle des états de paie

b) Limités de finances :
 Analyses financières
 Etude de rentabilité
16
 Plan de financement à long terme
 Dossiers crédit
 Révocation et délégation de pouvoirs de signatures
 Ouverture et clôture des comptes bancaires
 Diagnostic financier
 Ouverture Crédit documentaire
 Vérification de l’échelle d’intérêts
 Vérification agios bancaires
 Taux de change référentiel

* ces limites ne sont valables que dans la mesure où le découvert est centralisé

3) Comptabilité Analytique :

a) domaines couverts :

 Exploitation des nomenclatures et plans de travail


 Valorisation des encours (métiers premières et pièces préfabriquées)
 Comptabilisation des ordres de travail
 Calcul des coûts et prix et revient

b) limites de la comptabilité analytique :


 Dossier prix
 Méthode de calcul des coûts et prix de revient
 Détermination des sections analytiques
 Elaboration de coûts préétablis pour commercial (devis)

4) Budget :
a) domaines ouverts :
 Plan de financement
 Elaboration des budgets
 Participation à l’élaboration des programmes de production
 Participation à l’élaboration des programmes de commercialisation
 TCR et bilan prévisionnels
 Comparaison réalisation / préversions
 Analyse des écarts pour susciter des prises de décisions appropriées

b) limites de budget :
 Dossier prix
 Etudes de rentabilité.

III.3.Objectifs généraux du système d’information (SI) :


 Enregistrement des flux physique et financiers au jour le jour.
 Situation de patrimoine à un instant donné.
 Veiller à la régularité et sincérité des comptes.
 Entre en conformité avec la législation en vigueur.
 Suivre l’évolution de l’activité de l’Entreprise.
 Fournir des indicateurs de gestion sur l’activité.
17  Etablissement des documents comptable (bilan et annexes).
 Veiller à la préservation du patrimoine.
 Suivi des flux financiers.
 Recherche des meilleurs moyens de financement.
 Gestion des ressources financières.
 Veiller à l’équilibre financier.
 Maitrise des coûts et prix de revient.
 Mesure de performance des centres d’activité.
 Veiller à la responsabilisation des centres d’activité.
 Etablir des prévisions réalistes.
 Susciter des prises de décisions appropriées.

Annexe1 : Architecture Générale Fonctionnelle 

Réservoir de
Données

Sous Systèmes

C C
O O
Approvisionnement
M M
P P
T
T
A
A
B Production
I
B
L I
B I L
U T I
Administration
D E T - Analyse et
E planificatio
G
A n financière
E N G - Etudes de
Commercial
T A E rentabilité
L N
Y E
T R
I Externe A
Q L
U E
E

Domaine Opérationnel
18
Domaine Fonctionnel

Source : Document interne de l’ENIEM

Annexe2 : Identification des sous/fonctions et leurs activités

Sous / fonction Champ Activités


Comptabilité Investissements  Contrôle et enregistrement des
générale mouvements
 Fichier
 Inventaires
 Amortissements

Stocks  contrôle et enregistrement des flux


 fichier
 inventaires
 constitution de provisions

Créances  Contrôle et enregistrement


 Fichier clientes
 Suivi comptable des créances
 Constitution des provisions

Disponibilité  Contrôle, et enregistrement des flux


 Rapprochements comptable

Fond propres  Contrôle, enregistrement et suivi


comptable

Dettes  Contrôle et enregistrement des flux


 Fichier fournisseurs
 Suivi comptable des dettes

Charges  Contrôle et enregistrement des charges


par nature
 Constitution de provisions pour pertes et
charge

Produits  Contrôle et enregistrement des produits


par nature

Fiscalité  Déclaration périodiques


 Veiller au respect de la réglementation
fiscale
 Démarches auprès de l’administration
fiscale
19
Etablissement des  Journaux
documents  Grand livre
comptables et de  Balances
synthèse  Journal générale
 Livre d’inventaire
 Bilan et annexes
 Commentaire bilan

Sous / fonction Champ Activités


Finances Investissements  Suivi financiers /commandes
 Recherche et suivi des finances

Stocks  Suivi financiers contras/ commandes


 Recherche de suivi des financements

Créances  Suivi des créances en extracomptables


 Etat périodiques

Disponibilités  Gestion des comptes bancaires


 Gestion des caisses
 Suivi des engagements P/ signature avals et
cautions
 Suivi du portefeuille chèque effets
 Contrôle des encaissements et
décaissements
 Contrôle et ordonnancement des
paiements
 Etablissement des états de rapprochement
des paiements et apurements
 Situations périodique de trésorerie
 Arrêtés de caisse
 Ouverture et suivi des CREDOCS.

endettement  Suivi des conventions et accords de


financement
 Suivi des mobilisations de crédit
 Gestion des échéanciers
 Suivi des remboursements
 Suivi dettes fournisseurs
 Situations périodique

Sous /fonction champ activités


Recueil des données  Exploitation et mises
Comptabilité analytique a jour des
nomenclatures et
20 plans de travail.
 Enregistrement des
charges par nature et
par centre d’activité.
 Centralisation
périodiques des
éléments permettant
le calcul des prix de
revient.
 Etude et choix des
clés de répartition.

Calcul des coûts et analyses  Calcul des coûts par


centre d’activité et
par produit.
 Calcul périodique des
coûts de pièces
usinées.
 Tenue et suivi du
fichier prix par pièce
et par produit.
 Etablissement des
décomptes pour
facturation.
 Détermination
d’autres coûts selon
besoin.
 Valorisation des
rebuts.
 Valorisation et
imputation des
ordres internes.

Résultats et analyses  Rapprochements des


charges avec la
comptabilité
générale.
 Analyse des coûts et
prix de revient.
 Collecter, organiser,
communiquer des
informations
nécessaires au
contrôle budgétaire.
 Etablissement des
états par centre
d’activités.

champ Activités
21
Budget Programmation et  Détermination des
planification centres d’activité ;
 Recueil des données
prévisionnelles ;
 Etablissement de
budget par centre
d’activité ;
 Bilans et TCR
prévisionnels ;
 Suivi des réalisations
et actualisations ;
 Comparaison
réalisations
/prévisions ;
 Analyse des écarts ;

Annexe 3 : Schéma détaille fonctionnel avec identification des flux internes de la fonction finance et
comptabilité 

22
Origine de la Destination de la liaison
liaison
finances Comptabilité analytique budget

 Rapprochement du G.L  Charges par nature et  Documents de


Comptabilit avec les états par centre d’activité. synthèse 
é général financiers :  Consommation Périodique :
 Brouillard de banque matières  Grand Livre
 Brouillard de caisse  Amortissements  Balance
 Fichier fournisseurs et  Autres charges  Bilan et
autres dettes  Produits par nature et annexes
 Fichier clients et par centre d’activité
autres créances  Transmission des états
 Echéancier de d’inventaire des
remboursement encours pour
 Effets à payer valorisation
 Effets à recouvrer  Communication de la
 Cheque en portefeuille production physique
 Transmission des
documents de
synthèse périodique
 Transmission des
documents se
synthèse périodique
 Grand Livre
 Balance
 Bilan et annexes

finances Comptabilité général Comptabilité analytique budget

 Rapprochement des  Situation des


états financiers G.L réalisations
 Transmission pour périodiques pour
comptabilisation suivi du plan de
 Factures financement
 Notes de débit et
crédit inter-unîtes
 Avis de débit et de
crédits avec pièces
justificatives
 Documents de
règlement par chèques
 Pièces de caisse
 Etat des frais financiers
échut non décaissés
23
 Echéanciers définitifs et
provisoires pour suivi

Comptabilit  Valorisations des  Déterminatio


é encours n des
Annexe 4 : Identification des flux externes 

COMMERCIAL
ADMINISTRA-
ENTREPRISE TION

1 1
3
1 2 2 3
4
3
2
4
4

FINANCES 1 PRODUCTION
2
3
4
1 2
3 2 1

3 3 4
2
4 APPROVISIO-
NNEMENT

EXTERNES A
L’ENTREPRISE DIRECTION

1 Suivi et contrôle des documents et information reçues.

2 Directives et orientations.

3 Transmission de documents pour comptabilisation et /ou paiement.

4
Transmission de documents et d’information pour exploitation.

Source : Document interne de l’ENIEM.

24
Annexe 5 : Facteurs clés ayant un impact déterminant sur le plan stratégique

DOMAINE CLE/ACTIVITE FLUX CLE


COMPTABILITE GENERALE  Contrôle imputation et
enregistrement (saisie)
1. Comptabilisation  Inventaire permanent des stocks
 Tirages périodique
 Journaux
 Grand livre
 Balance

2. Travaux d’inventaires  Prisse d’inventaires physiques


 Analyse des comptes et provisions
 Tirage bilan et annexes
 commentaires

3. fiscalité  déclarations fiscales


 laisses fiscales

COMPTABILITE ANALYTIQUE  Enregistrement des charges et


produit par section analytique
1. Coûts et prix de revient  Détermination des coûts et prix de
rient des pièces et produits finis
 Valorisation des encours et rebus

2. Analyse des résultats  Editions des comptes de gestion


(résultats analytiques par section)
 Analyse des charges et produits
 Divers rapprochements
(comptabilisation générale et
budget)

FINANCES  Suivi des commandes et contrats


 Suivi des endettements et créances
1. Suivi financier  Suivi des réalisations et financières
 Conditions de banque et
engagements par signature

2. Gestion de la trésorerie  Suivi mouvements des comptes de


trésorerie
 Etats de rapprochements et
apurements
 Arrêtés de caisse
 Situation périodiques
 Fonds de roulement (régies)

3. Sources de financement  Elaboration des différance budget


pas section budgétaire et
synthèse
 Elaboration plan de financement
25  Elaboration bilan et TCR
prévisionnels
 Suivi et actualisation du plan de
financement
 recommandations

BUDGET  Elaboration du différent budget par


section et synthèse
 Budget et prévisions  Elaboration plan de financement
 Elaboration bilan et TCR
prévisionnels
 Suivi et actualisation de plans de
financement
 Recommandations

Annexe 6 : Identification de la fonction finance 

Finance

Comptabilité Finance Comptabilité Budget


Générale Analytique

Source : Document interne de l’ENIEM.

Les principales règles de gestion :

 Respect des procédures de travail


 Vulgarisation des préoccupations liées a la fonction
 Codification des investissements
 Respect du PCN et PCP
 Respect et réglementation
 Situation :
 Balance, grande livre (mensuels, trimestriels, selon les besoins)
 Bilan et annexes : annuel
 Etats de rapprochement bancaires : mensuels
 Plan de financement : trimestriel
 Bilan + TCR provisionnels : trimestriel
 Situations financières : hebdomadaire ou mensuelles
26
 Déclarations fiscale : selon réglementation
 Prix de revient production finis et pièces : semestriels
 Respect de revient délais normatifs dans la transmission des documents vers et par fonction
finances

Annexe 7 : Contribution du système d’information a l’atteinte des objectifs stratégiques de l’entreprise
cas ENIEM

OBJECTIFS DU PLAN IMPLICATION ORGANISATIONNELLE REPONSE ATTENDUE DU


STRATEGIQUE SYS TEME
 Sincérité  Mise en place de procédures de  Fluidité dans la
régularité des travail formalisées l’information et
comptes  Motivation du personnel des documents
 Situation  Revalorisation de la fonction  Délimitation des
financière saine  Formation et recyclage du taches
 Equilibre personnel  Renforcement du
financier  Dotations en moyen matériels contrôle interne
 Fiabilité des  Optimisations de l’utilisation des  Rapidité dans le
prévisions capacités existences du système traitement de
 Prises de informatique l’information
décisions  Développer des applications  Assurer la fiabilité
appropriées informatiques de l’information
rentabilité  Délimitation des responsabilités
et prérogatives et chaque
structure

Annexe 8 : Identification des technologies novatrices dans la fonction finance et comptabilité

DESNGNATION TECHNOLOGIES FONCTION / SOUS – FONCTION


 Généralisation de l’information  Comptabilité générale
 Finances
 Comptabilité analogique
 budget

Annexe 9 : Actions, préconisation, orientations pour la mise en œuvre du système d’information et de
l’organisation

programmation CT MT LT
désignation actions
 organigramme X
 mise en place des effectifs X
 procédures de travail X
 dotation en moyens X
matériels
 ouverture des comptes X
bancaires
 plans comptable X
27 particulier
 définition des règles X
régissant les relations
inter unité
 duplication des systèmes X
informatique actuels
 bilans d’ouverture
 nouvelles applications X
informatiques X
 automatisation de
l’édition du bilan et X
annexes
 formation et
perfectionnement. X X

CT : les actions a courts terme concernent les mesures préalables a la mise en ouvre du CAS ;
Ex : règles de codification, procédures transitoires.
MT : les actions à moyen terme concernent les mesures devant accompagner la mise en œuvre pour
atteindre les objectifs stratégiques.
Ex : extension du système informatique.
LT : les actions a long terme concernent l’évolution et a la Maintenance du système.

28
Conclusion générale

Le stage que j’ai effectue m’a permis d’accomplir mes connaissances, de tester mes capacités dans
mon futur métier, et vivre une expérience réelle dans un milieu professionnel ; il m’a donné l’occasion
d’appliquer tous ce que j’ai appris pendant toute ma formation.

Ce stage a été mon premier contact avec le monde de travail, il ma donne l’occasion d’affronter le
milieu professionnel, afin de me se préparer pour s’intégrer dans ce monde.

Enfin, je ressors que le SICF de l’ENIEM n'est qu'un point stratégique de la pérennité de celle-ci. Un
mauvais paramétrage par exemple d'un logiciel de gestion peut avoir des implications très graves sur le
système financier et par conséquent sur sa performance. Et dans un souci d'une bonne application du
système ou du logiciel, un manuel de procédures doit être mis en place ; afin de donner une certaine
polyvalence dans le traitement et une bonne compréhension des informations.

Bref, face à la complexité de l'environnement, aux différences structurelles et au phénomène de


mondialisation, un système ne saurait être statique pour une longue période ; raison pour laquelle il mérite
d'être évalué de temps en temps afin d'assurer sa performance et sa bonne adaptation.

29
Bibliographie:
 Document interne de l’entreprise (ENIEM) ;
 Les cours du système d’information comptable et financier, Master finance
d’entreprise ;
 Reix R. Système d’information et management des organisations, 5 eme édition
Vuibert. 2002.

Remarques :

- Travail acceptable
- Revoir les marges des feuilles, vous avez dépassé les normes
- Utilisez la police « Times New Roman» au lieu de « Calibri (Corps) »
- Enlever le cadre sur toutes les feuilles

Bon courage

30