Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICE 1 : Evaluation des savoirs /5 pts

1- Définir : Punctum proximum ; enceinte adiabatique 0,5pt x 2 = 1pt


2- Questionnaire à choix multiples : choisir la réponse juste parmi celles proposées ci-dessous :
NB : Bonne réponse = 0.5pt ; mauvaise réponse = -0.25pt ; pas de réponse = 0pt 0,5px4 = 2pts
i) La variation de l’énergie potentielle :
B) Dépend de l’état de référence, A) ne dépend pas de l’état de référence , C) aucune proposition exacte
ii) lorsqu’on mélange (les pertes de chaleur sont négligeables) 2L d’eau à 60 oC et 2L d’eau à 30oC, l’équilibre est atteint
lorsque la température est de : A) 45oC; B) 30oC ; C) 60oC ; D) 90oC
iii) l’image d’un objet à l’infini à travers une lentille est :
B) virtuelle , A) réelle , C) à l’infini , D) Aucune proposition n’est exacte
iv) Au cours d’une chute d’eau, l’énergie potentielle :
C) augmente, B) ne varie pas , A) diminuée , D) Aucune proposition n’est exacte
3- Expliquer clairement le mécanisme d’accommodation d’un œil. 1pt
4- La variation de l’énergie cinétique est toujours égale l’opposé de la variation de l’énergie potentielle d’un système. Répondre
par Vrai ou Faux en vous appuyant sur un exemple précis. 1pt
EXERCICE 2 : Evaluation des savoirs et savoirs faire /5 pts
Partie A : On se propose de déterminer la distance focale f d’une lentille mince en utilisant trois (03) méthodes distinctes.
Méthode 1: On dispose d’un objet lumineux AB=1cm, placé perpendiculairement à l’axe optique de la lentille et à 12cm du
centre optique O de la lentille. L’image réelle A’B’, renversée se forme sur un écran à 6cm de O.
1. Calculer la distance focale de la lentille. Est-elle convergente ou divergente ? (0,5pt + 0,25pt)
2. Construire l’image A’B’ de AB à partir de deux rayons issus de B. (0,5pt)
Méthode 2: On déplace la lentille et l’écran de manière à obtenir une image réelle, renversée et de même hauteur que l’objet.
La distance δ entre l’objet et l’écran est alors de 16cm.
1. Exprimer la distance focale en fonction de δ et calculer f. (0,5pt + 0,25pt)
2. A quelle distance de l’objet se trouve la lentille. (0,25pt)
Méthode 3 : L’objet lumineux AB et l’écran sont séparés par une distance fixe D. En déplaçant la lentille, on constate qu’il y’a
deux positions O1 et O2 de la lentille pour lesquelles on a une image nette sur l’écran.
Montrer en utilisant un schéma clair, que l’on peut exprimer la distance focale f en fonction de D et d (d=O1O2). Calculer f sachant
que D=25cm et d=15cm. (0,75pt +0,25pt)
Partie B : L’œil réduit Les limites de vision distinctes d’un enfant sont comprises entre 10cm et 2m.
1- Quel est le défaut de cet œil ? Comment se manifeste cette anomalie ? schématiser l’œil malade de cet enfant (0,75pt)
2- Donner la nature et la vergence du verre correcteur de contact correspondant. (0,5pt)
3- Déterminer la nouvelle position du PP de l’œil corrigé, puis donner le schéma de l’œil corrigé de cet enfant. (0,25pt + 0,25pt)
II- Evaluation des compétences /10points
Compétence à évaluer : Utilisation du théorème de l’énergie cinétique pour résoudre un problème
Problème 1: I-Un jeu de fête foraine permet d’évaluer sa « force » en mesurant la
vitesse d’un objet de masse m quand ce dernier frappe une cible située en haut
d’une pente comme schématisé ci-contre :
La personne qui se teste pousse un chariot de masse sur une longueur OA et le lâche en
A à une vitesse notée VA.

Epreuve de physique PD, Eval N° 4 (…….Février 2021), Page 1 sur 2


Le chariot aborde alors une pente AB pour venir, éventuellement, frapper la cible située à une altitude h. Le jeu
indique : « NUL » si le chariot ne frappe pas la cible. « FORT » si le chariot frappe la cible. « TRES FORT »
s’il la frappe avec une vitesse supérieure ou égale à 5m/s
On négligera les frottements. On prendra comme origine des altitudes ZA=0m
Jules tente sa chance et envoie son chariot avec une vitesse VA = 5m/s . .
Tache : Atteint-il la cible (notée C) située à une altitude h=2,5 du sol ? Quelle est l’indication du jeu suite au lancer de Jules
? Justifier 3 pts
II-Lors d’une excursion, le bus scolaire est garé en bas d’une falaise, Une pierre de masse m = 200 g se détache de la falaise
et tombe sur le pare-brise en un point A situé à un 2,5 m au-dessus du sol. L’altitude initiale du rocher est H = 20 m par
rapport au niveau de la mer. On prendra g= 10N.kg-1.
Le pare-brise pourra se fissurer s’il reçoit une énergie cinétique supérieure à 30 J.
Ce pare-brise sera-t-il fissuré après ce choc ? Justifier
Probléme 2: Compétence visée : Déterminer le volume du gaz parfait et son incertitude à partir du graphe
Pendant une séance de travaux pratiques dans un laboratoire de sciences physiques, les élèves de la classe de 1ére C, étudient
les variations de la pression 2 moles de dioxygène supposé gaz parfait, en fonction de la température. L’incertitude absolue
sur chaque mesure effectuée à l’aide du manomètre utilisé par le groupe est : ∆P=0,0001Pa. De même chaque température
repérée par le thermomètre à mercure à utiliser présente une incertitude absolue ∆T=1°C. Le relevé obtenu à partir du
dispositif expérimental réalisé par ces élèves est le suivant :
T (°C) 0 10 20 30 40 50

P (×103) 0 1,22 2,44 3,66 4,88 6,1


1- Construire le graphe P=f(T)
On prendra 1Cm pour 5°C et 1Cm pour 103Pa
2- Calculer la valeur du volume V et son incertitude absolue.
Consigne : Après avoir identifié la pente de la courbe P=f(T), utilisé la loi des gaz parfaits PV=nRT. Dans cette relation n
représente le nombre de mol de gaz ou sa quantité de matière.
On donne la constante des gaz parfait R=8,31J/mol.°K