Vous êtes sur la page 1sur 6

TRANSFORMATEURS

Sommaire

Transformateurs Triphasés ...............................................................................................................................................2

I) Présentation..............................................................................................................................................................2

I.1) Constitution :.....................................................................................................................................................2

I.2) Plaque signalétique : .........................................................................................................................................2

I.3) Couplages : ........................................................................................................................................................2

I.4) Modélisation .....................................................................................................................................................4

I.5) Bilan des puissances :........................................................................................................................................5

II) Essais .......................................................................................................................................................................5

II.1) Détermination du modèle : essais ..................................................................................................................5

II.2) Essai à vide sous tension nominale.................................................................................................................5

II.3) Essai en court circuit à courant nominal sous tension réduite .......................................................................5

II.4) Diagramme de Kapp :......................................................................................................................................6

II.5) Rendement : ...................................................................................................................................................6

II.6) Mise en parallèle de deux transformateurs ...................................................................................................6

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 1/6


Transformateurs Triphasés

I) Présentation

I.1) Constitution :
Un transformateur triphasé comporte un primaire et un secondaire qui peuvent être couplés de diverses manières.
I.2) Plaque signalétique :
La plaque signalétique nous renseigne sur :
Nom du constructeur et numéro de fabrication
La fréquence d’utilisation.
La puissance apparente S = 3V1I1N = 3V20I2N
La tension primaire nominale U1
La tension secondaire à vide U2V.
S S
Les courants nominaux I 2 N  et I1N 
3U 2 n 3U1N

I.3) Couplages :
Le rapport de transformation d’un transformateur triphasé est le
U 20
quotient m  .
U1
N2
A la différence du transformateur monophasé ce rapport n’est pas toujours égal à car il dépend du mode de
N1
couplage. VA Va

I.3.1) Notations :
A a
Une ligne correspond aux enroulements sur un noyau.
B b
A,B,C sont les bornes hautes tension et a,b,c les bornes basses tension.
Ces bornes correspondent aux bornes homologues. C c
On suppose les enroulements bobinés dans le même sens.
N n
Ainsi les tensions VA et Va sont en phases N1 N2

VAN
I.3.2) Indice horaire h:

L’indice horaire est un nombre h multiplié par 30 qui indique le déphasage  h=11 h=1
compté en sens horaire d’une tension simple ou composée du secondaire Van ou
h=10 h=2
U ab par rapport à une tension simple ou composée du primaire VAN ou U AB h=9 h=3 Van

I.3.3) Choix des couplages : h=8 h=4


h=7 h=5
 La présence du neutre dans les installations basse tension permet d’obtenir 2 h=6
types de tension : simple pour les usages domestiques usuels ou composée pour l’alimentation des petits moteurs.
 Il est intéressant en haute tension d’avoir un couplage qui fait apparaître le neutre. les parties métalliques et
magnétiques sont mises au potentiel de la terre ce qui réduit l’isolement des bobines hautes tension.
 On évite d’avoir le même couplage au primaire et au secondaire pour ne pas transmettre intégralement le
déséquilibre éventuel des courants. Sin le neutre est nécessaire des deux côtés alors le montage Yz ou Zy est alors
communément employé.

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 2/6


I.3.4) Couplages courants :
Symbole Van/VAN Montage Diagramme Vectoriel

N1 N2
VA=VAN
A a
Va=Van
N2
Yy 0 B b
N n
N1
C c Vc Vb
VC VB
N n

N1 N2
VA UAB
A a
Va=Uab
N2 UAB
Yd 1 B b /6
3 N1 N n
C c
Vc Vb
N n VC VB

N1 N2/2 N2/2

VA VAN
A a -Vb
2Van Va
3 N2 B b
Yz 11 /6
2 N1 N n
C c
Vc Vb
N n VC VB

N1 N2
VA=UAB UAB
A a -Vb
Uab Va
N2
Dy 11 3 B b /6
N1 N n
C c
Vc Vb
N n VC VB

N1 N2 UAB

VA -Vb
A a
Uab
Va
N2 UAB
Dd 0 B b
N1 N n
C c
Vc Vb
N n VC VB

N2 2UAN
N1/2 N1/2
VA
A a
Uab
Va=Van
2 N2 2VAN
Zy 1 B b /6
3 N1 N n
C c
Vc Vb
N n VC VB

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 3/6


I.3.5) Exemple : N1 N2

 Couplage étoile triangle Yd1 : A a

B b
o Les tensions sur une même colonne VA et Va sont toujours en phase : on
C c

recherche le déphasage de VAN par rapport à Van (identique à U AB par N n

rapport à U ab ). La construction de Fresnel donne U AB  VA  VB et


VA UAB

 Va=Uab
Va  U ab nous permet de déterminer  U  donc l’indice horaire est UAB
/6
ab
U AB 6 n
N

de 1 Vc Vb
VC VB

Van U N
o Rapport des tensions : comme ab  2 or U ab  3 Van donc
VAN VAN N1
Van N2

VAN 3N1

 Couplage zig zag Yz 11: N1 N2/2 N2/2

A a

o Les tensions sur une même colonne VA et Va sont toujours en


B b

phase : on recherche le déphasage de VAN par rapport à Van


C c

(identique à U AB par rapport à U ab ). La construction de Fresnel N n

Va Vb
donne VA  VAN et Van   nous permet de déterminer
2 2 VA VAN
-Vb
 2Van
V  11 donc l’indice horaire est de 11 Va
an
6 /6
VAN
N n

Vc Vb
Van V N V V
o Rapport des tensions : comme a  2 et Van  a  b VC VB
VAN VAN N1 2 2
2
 Van
2 3 N
fait apparaître un triangle isocèle dans lequel 2Van  3 Va donc  Van  Va donc  2
3 VAN N1
Van N2 3 N2 V 3 N2
soit    donc an 
VAN N  2 2 N1 VAN 2 N1
1
3

I.4) Modélisation
I.4.1) Modèle équivalent par phase:
On raisonne comme si le transformateur triphasé au secondaire était composé de trois transformateurs
monophasés où le secondaire serait monté en étoile. On utilise alors le modèle du transformateur monophasé où la
résistance et l’inductance de fuite primaires sont ramenées au secondaire.

Le modèle ci-dessous est celui de la phase A. Les tensions secondaires Va , Vb , Vc sont modifiées lorsque le
transformateur est chargé. Pour la phase a, on introduit V20 tension à vide phase neutre ce qui permet de faire
intervenir l’indice horaire.

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 4/6


 

  jh
V20  mV1  e j avec   VA ,Va 0  2  h  donc V20  m  e 6
V1
6
RS LS
I1 I’1  jh
 I2
A a
N1 spires

me
r1 résistances
f1 fuites

6

I1µA I1µR
V’2 =V20 V2
V1 Rµ Lµ V’1

N1 N2
N n
I.5) Bilan des puissances :
Pertes Joules
Pertes fer
PJ 1  3r1I12
3V12 U12
Pfer  3Rµ I12µA   Pertes Joules
Puissance fournie Rµ Rµ
PJ 2  3r2 I 22
P1  3U1I1 cos 1

Puissance utile
P2  3U 2 I 2 cos 2
Aux bornes de Dans Dans
l’enroulement l’enroulement Dans le fer l’enroulement Charge
secondaire
primaire primaire Puissance disponible
Q2  3U 2 I 2 sin 2

Puissance
Puissance fournie absorbée par le
Puissance magnétisante
Q1  3U1I1 sin 1 flux de fuite
Puissance 3V12 U2
QM  3V1I1µR  3Lµ I12µR   1 Qf 2  3  I 22
absorbée par le Lµ Lµ
f2

flux de fuite
Qf 1  3 f1  I12

II) Essais
II.1) Détermination du modèle : essais
II.2) Essai à vide sous tension nominale
3V12 U12
Les pertes fer Pfer  P10  Pj10 et donc Rµ car Pfer   .
Kapp R Rµ
2 µ
3r1I10

De même la puissance réactive » nécessaire à l’installation flux »


3V12
  3V 2 U 2
2
Q10  S10 2  P102   P102  3 f1  I10   1  1
2
3U1 I10
Lµ Kapp Lµ Lµ
3V12 U12
Soit donc Q10   et ainsi Lµ
Lµ Lµ R2 L2
I2CC N1 spires
r1 résistances
f1 fuites

II.3) Essai en court circuit à courant nominal sous tension réduite


P1CC
Les pertes Joule permettent de déterminer R2 RS  U’2 =mU1CC
3  I 22CC

AC
mV1CC
On en déduit aisément Z 2   R22   L2 2 I1N
2
A
AC W
I 2CC U1CC V

2 W
 mV1CC  Q1CC
donc X S  LS      RS  2
2

 I 2CC  3I 2CC
Schéma de l’essai en court-circuit

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 5/6


II.4) Diagramme de Kapp :
Comme en monophasé on obtient

V20
jLS I2

x
2 : imposé par la charge V2
RSI2
I2

II.5) Rendement :

V2  V20  V2  RS I 2 cos 2  X S I 2 sin 2 donc U 2  3V2  3  RS I 2 cos 2  X S I 2 sin 2 

Le rendement est déterminé soit :


 par la méthode des pertes séparées : essai à vide et en court circuit.

 par la méthode directe par un essai en charge.


P2 P2
 
P1 P2  PJ  Pfer

P2 3U 2 I 2 cos 2 3U 2 cos 2
  
P1 3U 2 I 2 cos 2  3RS I 2  Pfer
2 Pfer
3U 2 cos 2  3RS I 2 
I2
II.6) Mise en parallèle de deux transformateurs
Les transformateurs sont des machines statiques dont la durée de vie est très longue.
Supposons que l’on construise une usine dont l’ensemble des récepteurs absorbe une puissance apparente de 1
MVA. On installera un transformateur d’alimentation de puissance apparente légèrement supérieure à 1 MVA.
Si l’usine décide de s’agrandir et que l’ensemble des récepteurs doit absorber, 3 MVA, deux solutions se présentent.
 Une première solution est de débrancher le transformateur existant et de le remplacer par un
transformateur de puissance un peu supérieure à 3 MVA, c’est une solution ‘’chère’’.
 Une deuxième solution consiste à acheter un transformateur de puissance apparente un peu supérieure à 2
MVA et à le placer en parallèle sur le transformateur déjà en place. Cette solution est moins onéreuse.
Mais, pour que l’on puisse coupler à vide 2 transfos triphasés, il faut que leurs diagrammes vectoriels de tension
coïncident (pas de ddp entre deux bornes), il faut que les deux transformateurs possèdent le :

 Même rapport de transformation


 Même ordre de succession des phases
 Même décalage angulaire ou même indice horaire (éventuellement séparés de 4 ou 8) , ils doivent
donc appartenir au même groupe.
 De plus, pour avoir une répartition correcte des puissances entre les 2 transfos en charge, il faut aussi
qu’ils aient la même chute de tension donc pratiquement la même tension de court -circuit

Transformateur triphasé L2 //EI 2.1 et EI 2.2 6/6