Vous êtes sur la page 1sur 4

UMMTO/FACULTE DE MEDECINE/PREMIERE ANNE DE MEDECINE/ MEDECINE DENTAIRE.

LABORATOIRE D’ANATOMIE GENERALE.


DR MESSAD. 2019/2020.
GENERALITES SUR L’OSTEOLOGIE
DEFINITION

Le système osseux est l’ensemble des os et cartilages qui protègent les


organes et permettent le mouvement.

Il constitue la charpente du corps et intervient aussi dans le stockage des


sels minéraux : le calcium et le phosphore et la formation des cellules
sanguines : l’hématopoïèse.

L’ostéologie est la science qui étudie les os.

SUBDIVISION DU SQUELETTE

Le squelette adulte est composé de plusieurs os (206 os) subdivisés en 2


parties :

1. le squelette axial : situé sur l’axe longitudinal du corps, il comprend :


- le squelette de la tête formé du crâne et de la face
- l’os hyoïde situé à la partie haute du cou.
- la colonne vertébrale formée de 33 vertèbres.
- le squelette thoracique formé du sternum et des 12 paires de côtes.
2. le squelette appendiculaire : forme le squelette des membres,
- le membre thoracique (supérieur) formé par :
Le squelette de l’épaule ou ceinture scapulaire : scapula et clavicule.
Le squelette du bras : humérus.
Le squelette de l’avant-bras : radius et ulna.
le squelette de la main : carpe (8os), métacarpe (5os) et phalanges
(14os).
- Le membre pelvien (inférieur) formé par :
le squelette de la hanche ou ceinture pelvienne : os coxal uni à son
opposé.
le squelette de la cuisse : le fémur.
le squelette de la jambe : le tibia et fibula.
squelette du pied : tarse (7os), métatarse (5os) et phalanges (14os).
CLASSIFICATION MORPHOLOGIQUE

Elle est basée sur la forme des os, on distingue :

- les os longs : formés d’une diaphyse et de deux épiphyses, ils sont


creusés au centre d’une cavité médullaire qui contient la moelle osseuse.
Ex : humérus.
- les os plats : de petite épaisseur ex : scapula.
- les os courts : des petites dimensions ex : les os du carpe.
- les os irréguliers : sont polymorphes ex : les vertèbres.
- les os pneumatiques : sont creusés d’une cavité ex : le maxillaire
supérieur.
- les os sésamoïdes : de petit volume, situés au niveau des articulations et
sont contenus à l’intérieur des ligaments ou tendons ex : patella, os
sésamoïde du pouce.
- les os papyracées : très minces ex : lame perpendiculaire de l’ethmoïde.

CARACTERES MORPHOLOGIQUES DES OS

La surface des os est souvent irrégulière, elle présente des saillies ; des
dépressions, des foramens ou des incisures.

1. les saillies osseuses :


- saillies articulaires : correspondent aux surfaces articulaires, elles sont
régulières. Ex : tête humérale, condyle huméral…
- saillies non articulaires : ce sont des points d’attaches pour les muscles et les
tendons, selon leur forme on distingue :
Processus : excroissance osseuses volumineuse, ex : processus coracoïde.
Tubérosité : saillie plus ou moins prononcée, ex : tubérosité ischiatique.
Tubercule : saillie peu étendue, ex : tubercule du scaphoïde.
Epine : saillie en forme de pointe, ex : épine ischiatique.
Crête : saillie linéaire plus au moins rugueuse, ex : crête iliaque.
Bosse, éminence, protubérance : sont des saillies régulières arrondies.

2. les dépressions : peuvent être


- articulaires correspondant aux cavités articulaires ex : les glènes.
- non articulaires sous forme de fosse ou de sillon ex : fosse scapulaire et le sillon
bicipital.
3. les foramens :
Ce sont des orifices qui livrent passage à des éléments vasculo-nerveux
ex : foramen nourricier d’un os, ou à des viscères ex : le foramen magnum.
4. les incisures :
Ce sont des échancrures du bord d’un os ex : incisure ulnaire.

STRUCTURE D’UN OS

On distingue 4 éléments :

- Le périoste : enveloppe externe fibreuse, blanchâtre, richement vascularisée


et innervée. Elle recouvre l’os et se continue par le cartilage articulaire et
donne insertion aux muscles et tendons.
- L’os compact : dur et dense, on le trouve sur la diaphyse des os longs, sur les
faces des os plats, où il présente une table interne et une table externe
séparée par le diploé (tissu spongieux), ainsi qu’à la périphérie des os courts.
- L’os spongieux : partie poreuse de l’os, formée de travées osseuses qui se
croisent, on le trouve au niveau des épiphyses et à la partie centrale des os
plats et courts. Il contient la moelle rouge.
- La cavité médullaire : creusée au niveau des diaphyses des os longs, elle
renferme la moelle jaune adipeuse chez l’adulte.

OSSIFICATION DES OS

Elle commence pendant la vie intra-utérine et se poursuit à la naissance jusqu’à


la fin de la croissance(20). Elle se fait par deux modes :

- L’ossification endomembraneuse (membraneuse) : se fait à partir d’une ébauche


fibreuse et elle concerne les os de la face, de la calvaria et de la clavicule.
- L’ossification endochondrale (cartilagineuse) : se fait à partir d’une ébauche
cartilagineuse .Au niveau des os longs, il y’a apparition des points d’ossifications
primaires et secondaires.
Les points d’ossifications apparaissent à des dates précises et leur surveillance
radiologique permet de suivre la croissance des os et leurs anomalies.

CROISSANCE DE L’OS

Elle se fait en longueur grâce au cartilage de conjugaison et en largeur par le


périoste.