Vous êtes sur la page 1sur 23

UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF

Durée 1H30 M1-S1


Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Exercice 1 :
2 2
L’écoulement d’un liquide de viscosité dynamique   2.10 N.s m sur une
plaque plane fixe, est caractérisé par le profil de vitesse donné par le schéma ci-
contre. Si l’épaisseur de l’écoulement est e=5 cm, déterminer la valeur de la
contrainte de cisaillement :
1) A la paroi, 2) à une distance de 2 cm de la paroi, 3) à une distance e de
la paroi

Exercice 2 :
Soit un écoulement plan d’un liquide de viscosité cinématique   5.104 m2 s et de masse volumique   103 Kg m3
sur une plaque plane. Le profil de vitesse est donné par u  y   0,5y 3 .
Déterminer la valeur de la tension de cisaillement à la paroi, et à 7 cm de la
paroi.

Exercice 3 :
Sur une plaque plane lisse, faisant avec l’horizontal un angle α, en
mouvement permanent bidimensionnel établi et sous une épaisseur e, coule
sous l’effet de la pesanteur, un liquide de viscosité cinématique  .
Déterminer le débit par unité de la largeur et la vitesse débitante
(moyenne) ?

Exercice 4 :
Soit l’écoulement de poiseuille en régime laminaire d’une huile dans un tube
de diamètre 2R=12 mm, et de longueur L. le tube est incliné d’un angle α par
rapport à l’horizontale, avec sin   0,0445 . Si la pression statique à l’intérieur
est constante tout le long du tube, et le débit mesuré égal à QV=20 L/h,
déterminer la viscosité cinématique  de cette huile ?

Exercice 5 :
Soit un tube cylindrique de 3 Km de longueur, et de diamètre 10 cm,
parcouru par un liquide de viscosité dynamique   0,4 Po (poises). On
suppose que la distribution des vitesses dans la section droite du tube
est donnée par l’équation parabolique u  y   10y  y 2 en unité CGS,
avec u étant la vitesse à la distance y de la paroi. Calculer :
1) La contrainte de cisaillement à la paroi.
2) Contrainte tangentielle à 2 cm de la paroi.
3) La force totale de frottement s’exerçant sur le tube ?

1/3
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Exercice 6 :
Un fluide visqueux de masse volumique ρ et de
viscosité µ d’écoule dans l’espace annulaire entre
deux cylindre coaxiaux. Le rayon externe du cylindre
interne est R1, et le rayon interne du cylindre externe
est R2. L’écoulement est considéré comme
permanent, laminaire et du type de couette.
P 2
u r  C1 ln  r   C2
4  .L
1) Etablir la relation donnant le rayon pour lequel la vitesse est maximale ?
2) Trouver la loi du débit volumique de cet écoulement annulaire et en déduire la vitesse moyenne de débit ?

Exercice 7 :
De l’huile de masse volumique   900Kg m3 ,
s’écoule dans un tube de diamètre d = 1 cm incliné d’un
angle θ par rapport à l’horizontale. La différence de
pression entre les sections (1) et (2) est donnée par
H  106 mm C Hg (C Hg : colonne de mercure), le débit
volumique de l’huile est QV=65 cm3/s.
1) Déterminer la viscosité dynamique µ de l’huile.
2) Calculer le nombre de Reynolds Re.

Exercice 8 :
Soient deux plaques planes et parallèles, inclinées d’un
angle α avec l’horizontale et dont l’une se déplace à la vitesse
UP par rapport à l’autre. L’espace entre les deux plaques et
rempli par une huile de masse volumique ρ et de viscosité
dynamique µ, déterminer :
1) Le sens de l’écoulement de l’huile.
2) Le profil (ou la répartition) des vitesses, la vitesse
maximale, le débit et la vitesse moyenne de l’huile.
3) Le profil des contraints tangentielles.
Les Données : µ = 0,9 Pa.s ; UP = 1,5 m/s ; e = 10 mm; ρ
=1260 Kg/m3 ; P1 =25 .104 Pa ; P2 =8 .104 Pa ; H = 1 m.

Exercice 9 :
Même questions que celles de l’exercice 8
Les Données : µ = 0,08 Pa.s ; UP = 1 m/s ; e = 6 mm ; ρ
=850 Kg/m3 ; P1 =1.5 K Pa ; P2 = 0,8 KPa ; H = 3 m.

2/3
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Exercice 10 :
On se propose de déterminer la viscosité dynamique µ d’une huile à l’aide d’un viscosimètre rotatif à cylindre
coaxiaux. Le couple mesuré au niveau du cylindre intérieur est C=910dynes, R1  77mm , R 2  80mm , L  200mm
1
, a  4mm et   tour s
30

Exercice 11 :
Un arbre de machine de rayon R  50mm , est maintenu verticalement par un coussinet de longueur
l  250mm . Le jeu radial constant est uniforme et vaut e  0,10mm . il est rempli d’huile   900Kg m3 et
de viscosité µ. Cette dernière est déterminée à l’aide d’un viscosimètre capillaire tel que D  50mm , d  3mm
et L  400mm . La charge h passe de h0 à h1 en 3880 secondes avec h0  500mm et h1  250mm .
1) L’écoulement de huile est trop lent, trouver la relation donnant le débit volumique QV dans le tube
capillaire
 K  t1  t 0 
2) Montrer qu’entre t0 et t1, h1 s’écrit : h1  h0 e , avec K  cste à déterminer.
3) En déduire la relation de la viscosité µ de l’huile et sa valeur.
4) Déterminer le nombre de Reynolds dans le tube capillaire.
5) L’arbre du coussinet tourne à   240tr min , calculer la force de frottement .
6) Calculer la puissance dissipée correspondante au couple résistant C produit par le coussinet.

tube capillaire arbre de machine

3/3
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Solution
Exercice 01

La contrainte de cisaillement est donnée par l’équation :


du
  
dy
Le profil des vitesses est obtenu à partir de l’équation différentielle :
d2u 1 dP

dy 2  dx
dP
Le gradient de la pression motrice est nul  0 , car il n’y a aucune donnée sur le gradient de vitesse dans
dx
le texte. Le profil des vitesses aura pour équation :
d2 u
0
dy 2
du
La première intégrale donne : A
dy
La deuxième intégrale : u(y)  Ay  B
Les constantes A et B sont déterminée par les contions aux limites :
u(y  0)  0  B
umax
u(y  e)  umax  Ae ou A 
e
umax
On obtient : u(y)  y
e
Si on prend deux points (M1 et M2) tel que y1  y 2 , alors d’après le schéma on a : u1  u2 , et donc

1/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

du u2  u1
 0
dy y 2  y 1

du u
   max
dy e
Application numérique :
umax  2 m / s ,   2x102 kgm1s1 ou   2x102 Ns / m
2
u y  40y
0,05
du
 40    2.102.40  0,8N m2
dy
Remarque :
du
Puisque le gradient de vitesses et la viscosité dynamique  sont constants, alors la contrainte de
dy
cisaillement est constante.
Exercice 02
Réponse
Pour y = 0 cm (à la paroi)    0
Pour y = 7 cm    3,675.103 N m2
Exercice 03
Considérons l’équation de Navier-Stokes sous la forme vectorielle :
 
dV  V     1  
  (V.grad)V  Fv  gradP   V
dt t 
Puisque l’écoulement possède une géométrie plane, décomposons l’équation vectorielle de Navier-Stokes en
coordonnées cartésiennes, soit :

2/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

 du u u u u 1 P   2u  2u  2u 
suivant Ox :   u  v  w  X    2  2  2 
 dt t x y y  x  x y z 
 dv v v v v 1 P  2v 2v 2v 
 suivant : Oy :   u  v  w  Y     2 2 2 (1)
 dt t  x y y  y   x  y z 
  2 2 2

suivant : Oz : dv  w  u w  v w  w w  Z  1 P     w2   w2   w2 
 dt t x y y  z  x y z 

Fv : est la résultante des forces de volume par unité de masse (N / kg) . Rappelons que ces forces agissent à
distance.
D’après le système d’axes considéré, on :
      
Fv  Xi  Y j  Zk  gcosi  gsin j  0k
Hypothèses :

 l’écoulement est permanent : 0 ,
t
 L’écoulement est plan et se fait suivant l’axe des Ox , et donc le vecteur des vitesses ne dépend que la
composante u , soit : v(x,y,z)  w(x,y,z)  0
 
Et donc : V u(x,y,z); v(x,y,z); w(x,y,z)   V u(x,y,z) 
Le système d’équation s’écrit :
 u 1 P   2u  2u  2u 
suivant Ox : u  gsin    2  2  2 
 x  x  x y z 
 1 P
suivant : Oy : 0  gcos  (2)
  y
 1 P
suivant : Oz : 0 
  z

La projection suivant montre que la pression P ne dépend de la direction suivant Oz


L’équation de continuité est :
u v w
  0
x y z
Avec v  0 et w  0 , on obtient :
u
 0 la composante du vecteur de vitesse u ne dépend de la direction Ox
x
  2u  2u 
Hypothèses : La variation de u suivant z est négligeable la variation de u suivant y  2  2 
 z y 
Le système d’équations (2) s’écrit:

3/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

 1 P  2u
 suivant Ox : 0  gsin    (3  1)
  x y 2
 (3)
suivant : Oy : 0  gcos  1 P (3  2)
  y
L’intégrale de l’équation (3.1) donne : P  gcos y  A
P(y  e)  Patm  gcos(e)  A , ou A  Patm  gcos(e)
P  gcos(y  e)  Patm (4)
L’intégrale de l’équation (3.1) donne :
 2u(y) 1 P gsin
 
y 2  x 
P   gcos(y  e)  Patm  (y  e) Patm
  gcos  0
x x x x
 2u(y) gsin
2

y 
u(y) gsin
1ere intégrale :  yA
y 
gsin y 2
2eme intégrale : u(y)    Ay  B
 2
Conditions aux limites :
A la paroi la vitesse est nulle : u(y  0)  0  B
 du  gsin 
(y)   dy     y  A 
  
 du gsin
A la surface libre la contrainte de cisaillement est nulle : (y  e)  0    e  A
 dy y e

 gsin
A   e
 
gsin y 2 gsin ge 2sin y 2 y
u(y)   ey  ( 2 2 )
 2  2 e e
Le débit est :
Q v   u(y)dS
S

dS  largeur x dy  ldy
e e
e ge 2 sin y 2 y ge 2 sin  y 3 y 2  ge 2lsin  e e  ge 3 lsin
Q v   u(y)dS   ( 2  2 )ldy      
S 0 2 e e 2  3e 2 0 2e 0  2  3 2  12
 

4/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

ge 3lsin 3
Qv   (m / s )
12
Comme la valeur de la largeur n’est pas donnée, on détermine le débit par unité de largeur ( l  1 m ):
ge 3sin  m3 / s 
Qv    
12  m 
La vitesse moyenne est : Comme la valeur de la largeur n’est pas donnée, on détermine le débit par unité de
largeur ( l  1 m ):
Q v Qv ge 2sin
Vmoy    (m / s )
S 1xe 12
On peut aussi déterminer la contrainte de cisaillement :
du d  ge 2 sin y 2 y  ge 2sin 2y 2 ge 2sin y
(y)     ( 2  2 )  ( 2  ) ( 2  1)
dy dy  2 e e  2 e e  e

du ge 2 sin y ge 2sin
A la paroi : p (y)  (y  0)    (  1)    ge 2 sin
dy y  0  e y 0 
Exercice 04

Hypothèses :
 (.)
- Ecoulement permanent : 0
t
 (.)
- Ecoulement à symétrie de révolution : 0
r
 (.)
- Ecoulement à symétrie de révolution : 0

   
- Vecteur de vitesse : V  Vr n  V t  Vz k , l’écoulement se fait
suivant l’axe z mais la vitesse varie uniquement en fonction du
rayon de la conduite r .
Vr (r,,z)  0 ; V (r,,z)  0 : Vz (r,,z)  Vz (r)
L’équation différentielle est :
P* 1 d  dVz (r) 
  r 0
z r dr  dr 
1 d  dVz (r)  1 P*
r 
r dr  dr   z
d  dVz (r)  1 P*
r  r
dr  dr   z
1ère intégrale

5/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

dVz (r) r 2 P*


r  A
dr 2 z
dVz (r) r P * A
 
dr 2 z r
2ème intégrale
r 2 P*
Vz (r)   A ln  r   B
4 z
Conditions aux limites
r 2 dP*
- Sur l’axe de symétrie (r  0) , on : Vz (r)   Aln  r   B  
4 dz
Physiquement ceci est impossible, il faut donc que la constante A soit nulle ( A  0 ). L’équation du profil de
vitesses s’écrit :
r 2 dP*
Vz (r)  B
4 dz
R 2 dP* R 2 dP*
- A la paroi (r  R) , la vitesse est nulle : Vz (r  R)  0  B  B  
4 dz 4 dz
Le profil de vitesses s’écrit :
1 dP* 2 R 2 dP* r2
Vz (r)  (r  R 2 )   (1  2 )
4 dz 4 dz R
Le débit est :
R R 2 dP* r2 R 2 dP* R r3
Q v   Vz (r)dS    (1  2 )2rdr    (r  )dr
S 0 4 dz R 2 dz 0 R2
R
R 2 dP * R r3 R 2 dP *  r 2 r4  R 4 dP * D 4 dP *
Qv    (r  2 )dr   (  )     (1)
2 dz 0 R 2 dz  2 4R 2  0 8 dz 128 dz

Détermination du gradient de pression :

6/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

dP * P2*  P1* P2  gh2  P1  gh1 P2  P1  g(h2  h1 )


  
dz z 2  z1 z 2  z1 z 2  z1
P2  P1  0 , car la pression statique ou en un point est constante
dP * g(h2  h1 ) g(z 2  z1 )sin
   gsin
dz z 2  z1 z 2  z1
Les équations (1) et (2) donnent :
D4 D4
Qv  gsin  sin
128 128
La viscosité cinématique est :
D4
 sin
128Q v
Application numérique :
D=12 mm, sin   0,0445 et QV=20 L/h
4
  0,012 
 3
10x 0,0445  4.105 m 2 s
 20.10 
128  
 3600 
La vitesse moyenne est :
Qv Qv D2 dP D2
Vmoy     gsin 
S R 2 128 dz 128
Application numérique :
D=12 mm, sin   0,0445
(0,012)2
Vmoy  9,81x0,0445  0,012m s
128(4.105 )

7/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Exercice 06
Détermination le rayon maximale

(R12  R 22 )
r
R 
2ln  1 
 R2 

Le débit est :
 
 
2 P (R 22  R12 )  2 2 (R 22  R12 ) 
Qv  (R  R 2 ) 
4 z 4  1 R  
 ln  1  
  R 2  

Exercice 07

Calcul de la viscosité dynamique


128.L.Q V
P   (1)
D4
Application du théorème de Bernoulli entre (1) et (2)
1 2 1
V1  P1  H gz1  V22  P2  H gz 2  P1 2 (2)
2 2
D’après l’équation de la continuité V1 S1  V2 S2 et puisque le diamètre D1  D2  V1  V2 l’équation (2)
devient comme suite
P1  Hgz1  P2  Hgz2  P12
P  P1  P2  H g z1  z2 
 
L.sin 

8/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

P  P1  P2  HgLsin  (3)
Les pressions statiques P1 et P2 est donnée par suite :

P1  P0  H gx 
  P1  P2  H g  x  y   Hg g H
P2  P0  H gy  Hg g H 

D’autre part : x  L sin   y  H

 
P1  P2  H g L sin   y   H  y  Hg g H

P1  P2   Hg  H  g H HgL sin  (4)

Application de l’équation (4) sur (3)


P   Hg  H  g H H gL sin   H gL sin 

Finalement
P   Hg  H  g H (5)

Application de l’équation (5) dans (1)


128LQ V  Hg  H  g H D 4
 Hg  H  g H   D4    128LQ V

Calcul le nombre de Reynolds :


 4Q 
  V2  D
VD  D 
Re      4Q V
  D
Application numérique :
H  900Kg m3 , Hg  13600Kg m3 , QV=65 cm3/s et H  106 mm C Hg

 13600  900  9,81x106 103 (0,01) 4


  0,099Kg m.s
128x0,5x65 106

9/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

4Q V 4x900x65 106


Re    74,68  2100
D x0,01x0,099

Donc le régime est laminaire


Exercice 08
Détermination Le sens de l’écoulement de l’huile.
dP P2  P1 P2  gh2   P1  gh1 
 
dx x 2  x1 x 2  x1
H

dP 
P  P  g  h1  h2  H
 2 1 Avec sin  
dx x 2  x1 x 2  x1

dP P2  P1
  gsin 
dx H
sin 

Application numérique :
g = 9,81m/s2; ρ =1260 Kg/m3; P1 =25 .104 Pa; P2 =8 .104 Pa; H = 1m et α=45°
4
dP  8  25 10
  1260x9,81x sin45  1,29.105 N m
dx 1
sin45
dP
 0 L’écoulement se fait de (1) vers (2)
dx

Pour déterminer le profil des vitesses, on utilise l’équation de Navier-stokes


dV V  1 P  2V 
  VgradV     2 
dt t  X  X 
P  La pression motrice P  P  gh
Les composantes de vitesse V  u,v  et les coordonnées cartésiennes X  x,y 

10/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

L’écoulement bidimensionnel
du u u u 1 P   2u  2u 
Selon ox :  u v     2  2 
dt t x y  x  x y 
dv v v v 1 P  2v 2v 
Selon oy :  u v     2  2 
dt t x y  y  x y 

Puisque le régime est permanent  0 et l’écoulement de fluide suivant ox v  u
t
u v u v
D’après l’équation de continuité   0   0 et 0
x y x y

dv v v v 1 P   2v  2v  P
Selon oy :  u v    2  2   0
dt t x y  y  x y y
 

du u u u 1 P   2u  2u   2u 1 P
Selon ox :  u v    2  2    2 
dt t x y  x  x y  y  x

 2u 1 P  2u 1 P
   
y 2  x y 2  x
Après intégration de l’équation précédente
u 1 P
 yA
y  x
Deuxième intégration
1 P 2
u y   y  Ay  B
2 x
Les conditions aux limites :
u y  0  0  B  0

1 P 2
u y   y  Ay
2 x
1 P 2
u  y  e   UP  e  Ae  UP
2 x
U 1 P 
A   P  e
 e 2 x 
Finalement l’équation générale écrite
1 P 2  UP 1 P 
u y   y   ey
2 x  e 2 x 
1 P 2 U
u y  
2 x
 y  ey   P y
e

11/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Calcul de la vitesse maximale


On peut driver l’équation précédente pour la hauteur ymax pour lequel, la vitesse est maximale
du  y  1 P U
  2y  e   P  0
dy 2 x e
1 U dx 
y max   P 2   e 
2 e dP 
Application numérique :
dP
µ  0,9 Pa.s ; UP = 1,5 m/s ; e = 10 mm;  1,29.105 N m
dx
1  1,5 2x0,9 
y max    5
 0,01  3,95mm
2  0,011,29 10 
1 1,5
umax  
2x 0,9  2

1,29 105  3,95 103    3,95 103 x 0,01 
0,01
3,95 103  1,12 m s

Détermination du débit Qv
e e
 1 P 2 U 
Q v   u  y  dy     y  ey   P y dy
0 0  2 x e 
e
1 P  y 3 y 2  UP 2
Qv    e  y
2 x  3 2  2e 0

1 P  e 3 e 3  UP
Qv     e
2 x  3 2  2

12/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

1 P  e 3  UP
Qv     e
2 x  6  2
La vitesse moyenne
QV
umoy 
e
Application numérique :
dP
µ  0,9 Pa.s ; UP = 1,5 m/s ; e = 10 mm;  1,29.105 N m
dx
1  0,013  1,5
Qv  
2x0,9
 1,29.105     0,01  4,44l s
 6  2
4,44.103
umoy   0,444m s
0,01

Le profil des contraints tangentielles.


du  1 P U 
      2y  e   P 
dy  2 x e 

1 P U
  2y  e   P
2 x e
Application numérique :
dP
µ  0,9 Pa.s ; UP = 1,5 m/s ; e = 10 mm;  1,29.105 N m
dx
1 0,9x1,5
  y  0 
2
 1,29.105   0,01 
0,01
 510N m2

1 0,9x1,5
 y  e 
2
 1,29.105   0,01 
0,01
 780N m2

13/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Exercice 10

L’équation de mouvement pour un écoulement incompressible et les coordonnées cylindrique :


Position radiale
 u u u u u2 u  P   1  2 2
 1  ur 2 u  ur 
  r  ur r   r    uz r         ru 
r   2 2
 2
 2   gr
 t r r  r z  r  r  r r  r  r  z 
Position angulaire
2 2
 u u u u ur u u  P   1   1  u 2 ur  u 
  ur    uz        ru    2 2  2  2   g
 t r r  r z    r  r r  r  r  z 
Positon axiale
 u u u u u  P  1   uz  1  2uz  2uz 
  z  ur z   z  uz z       r  2 2  2   gz
 t r r  z  z  r r  r  r  z 
Hypothèses :
 (.)
- Ecoulement permanent : 0
t
 (.)
- Ecoulement à symétrie de révolution : 0
r
 (.)
- Ecoulement à symétrie de révolution : 0

   
- Vecteur de vitesse : u  ur n  u t  uz k , l’écoulement se fait suivant l’axe z mais la vitesse varie uniquement
en fonction du rayon de la conduite r .
Vr (r,,z)  0 ; V (r,,z)  V (r) ; Vz (r, ,z)  0
L’équation différentielle est :
 1 
  ru    0
r  r r 

14/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

1ère intégrale
1
 ru   A
r r

 ru   A r
r
2ème intégrale
A 2
ru  r B
2
A B
u  r   r
2 r
Conditions aux limites
A B
u (r  R1 )  R1    R1 (a)
2 R1
A B A
u (r  R 2 )  R2   0  B   R 22 (b)
2 R2 2
Applique équation (b) dans (a)
A  R12  R 22 
   R 1
2  R1 
Les deux constantes A et B:
2R12 R12R 22
A 2 2; B 2 2
R1  R 2 R1  R 2
Le profil de vitesses s’écrit :
R12  R 22 
u  r   r  
R12  R 22  r 

Détermination de la viscosité dynamique µ


C  R1 F
Avec F les force des cisaillements F  .S , L’équation (1) écrite comme suite :
C  r..S  C  . 2.r 2 L
du (r)
Contrainte tangentielle au fond du cylindre   
dr
du (r) R 2  R 2 
 2 1 2  1  22 
dr R1  R 2  r 

Pour le cylindre intérieur de rayon R1

R12  R 22 
   1 
R12  R 22  R12 

15/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

L’intégration de l’équation précédente :


C  . 2.R12 L

 R 12  R12  R 22  L
C  2
R 12  R 22
La viscosité dynamique est donnée par :
C  R12  R 22 

2R12  R12  R 22  L

Application numérique
1
C  910 dynes. cm C=910 dynes, R1  77mm , R 2  80mm , L  200mm , a  4mm et   tour s
30
910 107  0,0772  0,082 
  0,0022 Pa.s
2 1
4 0,077  0,077  0,08  0,2
2 2 2

30

Exercice 11

Ecoulement de poiseuille
P 4 P 4
QV = R  d (1)
8L 128L

Le liquide est pratiquement au repos dans le récipient de diamètre D

Pe  Ps  gh

Par conséquent

P  Ps  Pe  P0  P0  gh (2)

Application (2) dans (1)

16/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

d4 d4
QV = gh  gh
128L 128L

L’écoulement étant incompressible, il y a conservation du débit volumique


dh
QV   S Loi de vidange
dt

dh D2 d4
Soit   gh
dt 4 128L

dh g d4
 dt
h 32L D2
Intégration
h1 t
1 g d4 1 h1 g d4 t1
 h dh   32L D2 t dt  ln  h  h0   32L D2 T t0
h0 0

4
g d
 h1  g d4 
32  L D2
 t1  t 0 
ln      t 1  t 0   lne
 h0  32 L D 2

g d4
Avec K 
32LD2
 K  t1  t 0 
h1  h0 e

Donc la viscosité cinématique

gd4  t 1  t 0 

h 
32LD2 ln  1 
 h0 

Application numérique :

g  9,81m s2 ; d  3mm ; dt  3880s ; L  400mm ; h0  500mm ; h1  250mm ;   900Kg m3

9,81x  0,0034   3880 


  1,39 104 m2 s
 0,25 
32x0,4x  0,052  ln  
 0,5 

    1,39 10 4 x900  0,1251 Pa.s

Détermination du nombre de Reynolds Re


Application du théorème de Bernoulli entre l’entrée et la sortie
1 2 1
Ve  Pe  ghe  Vs2  Ps  ghs
2 2

17/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

Les deux pressions Pe et Ps sont des pressions atmosphériques Patm  1bar et Ve pour les surfaces libres est nuls Ve  0
l'équation de Bernoulli devient :

Vs  2g  he  hs   2gh0

Application numérique

g  9,81m s2 ; h0  500mm

Vs  2x9,81x0,5  3,132m s

Le nombre de Reynolds Re c’est un nombre adimensionnel est désigné par


Vs d
Re 

Application numérique

d  3mm ;   1,39 104 m2 s

3,132x0,003
Re   67,60
1,39 104

Détermination du profil des vitesses

Le jeu radial constant est uniforme donc :


u(r)  Ar  B ¨

Les conditions aux limites :

u(r  R)  A  R   B  R (a)

u(r  R  e)  A  R  e   B  0  B  A  R  e  (b)

Applique (b) dans (a)

18/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

R
 A  e   R  A  
e

R R
A ; B R  e 
e e

Le profil de vitesses s’écrit :


R
u(r)   R  r   R
e

Calcul de la force de frottement


du
F  .S
dr
du(r) R

dr e

La surface S  2RL

R 2
F  2L
e
Application numérique

 240x2  2
   0,05 
60 
F  2x0,1251x0,25   123,46N
0,0001

Calcul du couple
C  F.R
Application numérique

19/19
UNIVERSITE IBN KHALDOUN TIARET UEF
Durée 1H30 M1-S1
Faculté des Sciences Appliquées Fiche TD 01 1.1.1.1
Département de Génie Mécanique Matière :MDF App Energétique

C  123,46x0,05  6,17N.m

20/19

Vous aimerez peut-être aussi