Vous êtes sur la page 1sur 11

1-Quel est le traitement d’urgence d’une intoxication aiguë par le monoxyde de carbone ?

A. Epuration extrarénale
B. Corticoïdes injectables
C. Bleu de méthylène en intraveineux
D. Oxygénothérapie
E. Vitaminothérapie C

Bonne(s) réponse(s) :D

2- L’intoxication aiguë par l’alcool éthylique peut être responsable :

A. D’un syndrome cérébelleux


B. D’une ataxie aiguë
C. D’une hypoglycémie
D. D’une hépatite aiguë
E. D’une pancréatite aiguë

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

3- La toxicomanie à la cocaïne :

A. S’accompagne d’une tolérance


B. Peut se compliquer d’un trouble de l’humeur
C. Peut entraîner des idées délirantes de persécution
D. Peut entraîner une hypersomnie
E. Peut entraîner une hyperactivité

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

4- Parmi les signes suivants, lequel (lesquels) est (sont) habituellement présent(s) dans le
syndrome de sevrage alcoolique ?

A. Fièvre
B. Tremblement
C. Mydriase
D. Arthralgies
E. Confusion mentale

Bonne(s) réponse(s) :ABE

5- Quel est le paramètre de la respiration le plus modifié au cours d'une intoxication opiacée aiguë ?

A. Le volume courant
B. La fréquence respiratoire
C. Le débit expiratoire de pointe
D. La capacité vitale
E. Aucun de ces paramètres

Bonne(s) réponse(s) :B

6- Parmi les produits suivants utilisés au cours des toxicomanies, le(s)quel(s) donne(nt) un
syndrome de sevrage ?
A. Cocaïne
B. Opiacés
C. Barbituriques
D. Hallucinogènes
E. Benzodiazépines

Bonne(s) réponse(s) :BCE

7- L'intoxication aiguë par le monoxyde de carbone peut être responsable de :

A. Atteinte coronarienne aiguë


B. Signes d'irritation pyramidale
C. Rhabdomyolyse
D. Hémolyse
E. Oedème aigu pulmonaire

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

8- Donnez parmi les propositions suivantes celles qui peuvent être la conséquence du tabagisme :

A. Hyperréacivité bronchique
B. Métaplasie malpighienne de la muqueuse respiratoire
C. Augmentation du risque cardiovasculaire
D. Hyper-leucocytose sanguine
E. Augmentation des risques foetaux au cours de la grossesse

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

9- La diurèse osmotique alcaline est indiquée en cas d'intoxication par :

A. Barbituriques lents et intermédiaires


B. Barbituriques rapides
C. Carbamates
D. Benzodiazépines
E. Salicylés

Bonne(s) réponse(s) :AE

10- La consommation des cigarettes peut être impliquée dans la survenue d’une :

A. Polyglobulie
B. Polynucléose neutrophile
C. Augmentation du volume globulaire moyen
D. Thrombopénie
E. Eosinophilie

Bonne(s) réponse(s) :AB

11- Parmi les substances suivantes, laquelle(lesquelles) peut (peuvent) être responsable(s) de
cancer des voies urinaires excrétrices :

A. Arsenic
B. Benzène
C. Chlorure de vinyle
D. Aminés aromatiques
E. Chrome

Bonne(s) réponse(s) :BD

12- L'inhalation répétée de fumée de cigarettes peut être responsable :

A. D'une diminution du nombre de macrophages recueillis par lavage alvéolaire


B. D'un cancer de la vessie
C. D'une rétention accrue de particules atmosphériques dans le poumon profond
D. D'un taux de CO plasmique élevé
E. D'une augmentation du risque de cancer lié à une exposition professionnelle à l'amiante

Bonne(s) réponse(s) :BCDE

13- Parmi les syndromes suivants, lequel (lesquels) fait (font) évoquer un alcoolisme chronique ?

A. Baisse des fonctions intellectuelles


B. Troubles de la mémoire
C. Accès d'irritabilité
D. Troubles sexuels
E. Tremblements matinaux

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

14- Indiquer la (les) proposition(s) exacte(s) concernant l'action de la nicotine au cours du


tabagisme :

A. Agent responsable de la dépendance au tabac


B. Action inhibitrice sur la sécrétion gastrique
C. Inhibition des macrophages alvéolaires
D. Action athérogène
E. Réduction de la motilité ciliaire de l'épithélium respiratoire

Bonne(s) réponse(s) :AD

15- Le tabac augmente le risque :

A. De cancer bronchique à petites cellules


B. De bronchite chronique obstructive
C. De mésothéliome
D. De fibrose interstitielle diffuse
E. De syndrome ventilatoire restrictif

Bonne(s) réponse(s) :AB

16- Parmi les signes suivants, quel est (ou quels sont) celui (ceux) en faveur d'une intoxication
digitalique ?

A. Trouble du rythme auriculaire et ventriculaire


B. Dyschromatopsie
C. Allongement de l'intervalle QT
D. Nausées, vomissements
E. Cupule digitalique

Bonne(s) réponse(s) :ABD

17- A propos de l'intoxication par la digoxine :

A. Sa survenue est favorisée par l'existence d'une insuffisance rénale


B. Elle peut se traduire par la survenue d'un bloc auriculo-ventriculaire
C. Elle est aggravée par l'existence d'une hypokaliémie
D. Elle peut entraîner des vomissements
E. Sa survenue est favorisée par la prescription concomittante de quinidiniques

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

18- L’intoxication chronique d'origine professionnelle par le monoxyde de carbone (indiquer la ou


les propositions exactes) :

A. Est aggravée par le tabagisme


B. Est dépistée précocement par l'hémoglobinémie
C. Est diagnostiquée par la détermination de l'inhibition de la cholinestérase globulaire
D. Doit, pour être affirmée, faire appel au dosage de l'oxyde de carbone dans l'atmosphère de travail
E. Est prévenue efficacement par les substances anti-oxydantes

Bonne(s) réponse(s) :A

19- Le tabac est un facteur de risque pour :

A. Le cancer de la vessie
B. Le cancer du larynx
C. Le mésothéliome pleural
D. L’emphysème centro-lobulaire
E. Le cancer du col de l'utérus

Bonne(s) réponse(s) :ABDE

20- Le syndrome de sevrage aux opiacés comporte :

A. Des tremblements
B. Des sueurs
C. Des douleurs musculaires
D. Des douleurs abdominales
E. Une mydriase

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

21- Parmi les examens biologiques cités ci-dessous, un seul est vraiment utile pour diagnostiquer
une intoxication par le plomb (saturnisme) :

A. Numération des plaquettes sanguines


B. Numération des leucocytes sanguins
C. Dosage du complément sérique
D. Dosage des protoporphyrines érythrocytaires
E. Dosage des transaminases sériques
Bonne(s) réponse(s) :D

22- L'exposition à l'amiante est susceptible d'entraîner les cancers suivants indemnisés au titre des
maladies professionnelles :

A. Cancer bronchopulmonaire primitif


B. Cancer du rein
C. Cancer péritonéal
D. Cancer pleural
E. Cancer vésical

Bonne(s) réponse(s) :AD

23- Citer les traitements proposés dans le sevrage des pharmaco-dépendances opiacées.

A. La méthadone
B. La clonidine
C. Les anxiolytiques
D. Les opiacés à doses régressives
E. Les antispasmodiques

Bonne(s) réponse(s) :BCE

24- Parmi les substances suivantes, laquelle peut induire un épithélioma cutané ?

A. Amiante
B. Or
C. Mercure
D. Arsenic
E. Talc

Bonne(s) réponse(s) :D

25- Quel est le médicament employé dans le traitement substitutif des toxicomanies aux opiacés ?

A. Buprénorphine (Subutex®)
B. Fluoxétine (Prozac®)
C. Naltrexone (Nalorex®)
D. Halopéridol (Haldol®)
E. Chlorpromazine (Largactil®)

Bonne(s) réponse(s) :A

26- Quel est le premier produit utilisé dans une substitution au long cours des
pharmacodépendances majeures aux opiacés ?

A. Naloxone (Nalorex®)
B. Nalorphine
C. Buprémorphine (Subutex®)
D. Chlorhydrate de méthadone
E. Acide valproïque (Dépakine®)

Bonne(s) réponse(s) :C
27- Parmi les produits suivants, quel(s) est (sont) celui (ceux) qui est (sont) connu(s) comme étant
en cause dans les cancers cutanés épithéliaux d'origine professionnelle ?

A. Amiante
B. Arsenic
C. Benzidine
D. Poussières de bois
E. Suies de combustion du charbon

Bonne(s) réponse(s) :BE

28- Dans le syndrome confusionnel, dû à un sevrage alcoolique (delirium tremens), quel est le
symptôme qui n'est pas présent ?

A. Tremblement diffus
B. Désorientation temporo-spatiale
C. Déshydratation et fièvre
D. Délire paranoïde
E. Hallucinations visuelles

Bonne(s) réponse(s) :D

29- Concernant la consommation et le métabolisme de l'alcool chez l'homme, laquelle est exacte ?

A. L’alcoolémie ne peut être dosée qu'avec le consentement de l'intéressé


B. L'élimination de l'alcool est principalement assurée par la fonction rénale
C. L’absorption d'alcool est plus rapide en cas d'alcoolisation régulière et ancienne
D. L’alcoolémie s'élève de façon plus importante chez la femme que chez l'homme pour une quantité
consommée d'alcool identique
E. L’absorption d'alcool est plus rapide s'il est absorbé au cours d'un repas

Bonne(s) réponse(s) :D

30- La toxicité hépatique du paracétamol :

A. Est dose dépendante


B. Est retardée
C. Est majorée par l’administration de charbon
D. Est pronostiquée à partir du dosage sanguin à la 4ème et 8ème heure du paracétamol
E. Est prévue par la mesure de la paracétamolémie et l’utilisation du diagramme de Prescot et
Matthew

Bonne(s) réponse(s) :ABDE

31- L’inhalation répétée de fumée de cigarettes peut être responsable :

A. D’une augmentation du nombre de macrophages recueillis par lavage alvéolaire


B. D’un cancer de la vessie
C. D’une rétention accrue de particules atmosphériques dans le poumon profond
D. D’un taux de CO plasmatique abaissé
E. D’une augmentation du risque de cancer lié à une exposition professionnelle à l’amiante

Bonne(s) réponse(s) :ABCE

32- L’intoxication digitalique est caractérisée par une sémiologie :


A. Hépatique : élévation des transaminases
B. Ophtalmologique : dyschromatopsie
C. Cardiaque : troubles de conduction et du rythme
D. Digestive : anorexie, vomissements
E. Pulmonaire : insuffisance respiratoire aiguë

Bonne(s) réponse(s) :BCD

33 - Parmi les intoxications aiguës suivantes, quelle (s) est (sont) celle(s) où l'injection
intraveineuse de 2 ampoules de Naloxone (NARCAN) est susceptible d'améliorer l'état de
conscience ?

A. Benzodiazépines
B. Morphiniques
C. Barbituriques
D. Oxyde de carbone
E. Tricycliques

Bonne(s) réponse(s) :B

34- L'ingestion d'une substance corrosive peut provoquer la (les) lésion(s) suivante(s) :

A. Hémorragies oesophagiennes
B. Ulcérations longitudinales de l'oesophage
C. Sténose de l'oesophage
D. Nécrose en foyers de la face postérieure de l'estomac
E. Inflammation de l'antre gastrique.

Bonne(s) réponse(s) :ABCDE

35- L'intoxication aiguë par l'oxyde de carbone :

A. Se manifeste par une hypoxie aigüe


B. Se traite en urgence par le bleu de méthylène intraveineux
C. Peut se compliquer de troubles neurologiques précoces
D. Peut faire apparaître de la méthémoglobine
E. Provoque une baisse des cholinestérases.

Bonne(s) réponse(s) :AC

36- L'intoxication chronique à l'oxyde de carbone provoque :

A. Une polynévrite
B. Une anémie
C. Une hépatite
D. Des céphalées
E. Aucun de ces symptômes

Bonne(s) réponse(s) :D

37- La toxicité hépatique du paracétamol :

A. Est dose dépendante


B. Est retardée
C. Est majorée par l'administration de charbon
D. Est pronostiquée à partir du dosage sanguin à la 4ème et 8ème heure du paracétamol
E. Est prévue à la 4ème heure à partir du dosage des phosphatases alcalines sériques

Bonne(s) réponse(s) : ABD

38- L'oxyde de carbone a une fixation préférentielle sur :

A. Les muscles striés


B. Le rein
C. Le myocarde
D. Le foie
E. Les muscles lisses

Bonne(s) réponse(s) : AC

39- Quel est celui des organes suivants que dégrade de façon prédominante l'alcool éthylique ?

A. Le cerveau
B. Le foie
C. Les reins
D. La peau
E. Le tube digestif

Bonne(s) réponse(s) : B

40- Citez une étiologie des leucoses professionnelles :

A. Sulfure de carbone
B. Arsenic
C. Benzène
D. Chrome
E. Organo-phosphorés

Bonne(s) réponse(s) : C

41- Les complications psychiatriques de l'alcoolisme chronique comportent :

A. Etat démentiel
B. Dépression lors du sevrage
C. Troubles phobiques
D. Etats confuso-oniriques
E. Délire chronique de jalousie

Bonne(s) réponse(s) : ABDE

42- La voie principale du métabolisme hépatique de l'alcool est :

A. La voie de la catalase
B. La voie de l'alcool deshydrogénase
C. La glycoconjugaison
D. La sulfoconjugaison
E. Le MEOS (système d'oxydation microsomal de l'éthanol)

Bonne(s) réponse(s) : B

43- L'usage de cocaïne chez un toxicomane peut entraîner :

A. Une mydriase
B. Des altérations ECG de type ischémique
C. Une bradycardie
D. Des convulsions
E. Une hypotension artérielle

Bonne(s) réponse(s) : ABD

44- Quelles substances peuvent causer des carcinomes bronchiques ?

A. Fer
B. Nickel
C. Amiante
D. Cobalt
E. Goudrons
F. Bonne(s) réponse(s) : BCDE

45- Au cours de l'intoxication tabagique, la nicotine a le (ou les) effet(s) suivant(s) :

A. Cancérigène
B. Assuétude
C. Complications cardio-vasculaires
D. Diminution du taux d'oxyhémoglobine
E. Elévation de la concentration sanguine de thiocyanate

Bonne(s) réponse(s) : BC

46- L'alcoolisme chronique est susceptible d'augmenter l'incidence de :

A. Cardiomyopathies
B. Xanthomatose tendineuse
C. Tumeurs malignes de la cavité buccale et du pharynx
D. Embryofoetopathies
E. Hépatomes

Bonne(s) réponse(s) : ACDE

47- En diminuant la consommation de tabac, on peut diminuer les risques de survenue de :

A. Cancer du corps de l'utérus


B. Maladies cardio-vasculaires
C. Cancer de l'estomac
D. Cancer du poumon
E. Cancer de la vessie

Bonne(s) réponse(s) : BDE

48- Le sevrage alcoolique peut entraîner la (les) manifestation(s) clinique(s) suivante(s) :

A. Désorientation temporo-spatiale
B. Somnolence avec apathie
C. Tremblement
D. Délire onirique
E. Elévation thermique

Bonne(s) réponse(s) : ACDE

49- Les gaz du sang artériels, après intoxication oxycarbonée montrent :

A. Chute de la Pa02
B. Elévation de la PaC02
C. Diminution de la saturation en 02
D. Normalité du pH
E. Aucune de ces réponses n'est exacte

Bonne(s) réponse(s) : CD

50- La consommation régulière de tabac est associée à un risque accru d'une ou plusieurs
propositions parmi les suivantes. Laquelle ou lesquelles ?

A. Récidive d'un ulcère gastroduodénal


B. Maladie de Parkinson
C. Maladie de Hodgkin
D. Cancer de la vessie
E. Accouchement de nouveau-nés hypotrophiques

Bonne(s) réponse(s) : ADE

51- Parmi les produits suivants, quels sont ceux qui sont susceptibles d’occasionner une
dépendance physique ?

A. Le haschich
B. Le LSD
C. Le bromazépam
D. Les amphétamines
E. L’héroïne

Bonne(s) réponse(s) : CE

52- A propose des intoxications par la cocaïne :

A. Les signes d'intoxications aiguës comprennent excitation, logorrhée


B. La mydriase, l'insomnie, parfois des dysesthésies
C. Il n'existe pas de délire en cas de surdosage
D. Par contre lors d'un surdosage l'agitation est habituellement croissante
E. Les troubles cardiaques peuvent se rencontrer au cours de l'intoxication par la cocaïne

Bonne(s) réponse(s) : ABDE

53- Quels sont, parmi les suivants, les toxiques dépresseurs du système nerveux central ?

A. Les opiacés
B. Les champignons hallucinogènes
C. Les barbituriques
D. Le café
E. Les amphétamines

Bonne(s) réponse(s) : AC

54- Le paracétamol en cas d'intoxication grave entraîne :

A. Une mydriase
B. Des troubles de la conscience
C. Une cytolyse hépatique retardée
D. Des troubles du rythme ventriculaire précoces
E. Une néphropathie tubulaire aiguë

Bonne(s) réponse(s) :C

55- Quels sont les traitements prescrits au cours des intoxications pures non compliquées par
benzodiazépines ?

A. Diurèse osmotique alcaline


B. Lavage gastrique
C. Charbon activé per os
D. Naloxone
E. Anéxate (Flumazénil)

56- Les complications que l’on peut observer au cours de l’intoxication par barbituriques
comportent :

A. Une pneumopathie d’inhalation


B. Un coma hypotonique, hyporéflexique
C. Une rhabdomyolyse
D. Une hypothermie
E. Des troubles du rythme respiratoire

Bonne(s) réponse(s) : ABCDE

57- Noter la (les) proposition(s) exacte(s) concernant l’intoxication chronique au plomb en milieu
extraprofessionnel :

A. L’homme absorbe le plomb par voie respiratoire


B. L’homme absorbe le plomb par voie alimentaire
C. Le lait peut être un véhicule du plomb
D. Le saturnisme peut représenter un accident domestique grave chez l’enfant
E. La concentration minimale admissible au plomb dans l’eau de boisson est de 0,1 mg/litre en
France

Bonne(s) réponse(s) : ABCD

58- Toutes les manifestations indiquées ci-dessous peuvent être observées lors d’un syndrome de
manque aux opiacés sauf une. Laquelle ?

A. Douleurs abdominales
B. Diarrhée
C. Dépression respiratoire
D. Mydriase
E. Troubles du sommeil

Bonne(s) réponse(s) : C