Vous êtes sur la page 1sur 5

COMPTE RENDU

TP N° 1
***
---
***
ELABORE PAR :
BILEL BOULEHMI
MOHAMED AMINE BEN
AYED
LES DISPERSIONS EN USINAGE
I. Introduction
La méthode de simulation d’usinage permet de
caractériser les dispersions des machines-outils avec
contrôle numérique. Il s’applique aux pièces
révolutionnaires obtenues pendant le tournage

Détermination de la dispersion aléatoire


Ni Di
1 49,22
2 49,17
3 49,16
4 49,22
5 49,53
6 49,11
7 49,38
8 49,10
9 49,32
10 49,26
11 49,20
12 49,23
13 49,24
14 49,27
15 49,30
16 49,27
17 49,27
18 49,53
19 49,55
20 49,13
21 49,22
22 49,41
23 49,25
24 49,40
25 49,68
26 49,31
27 49,29
28 49,26
29 49,55
30 49,05

Conclusion
L’objectif de cet article est de montrer l’influence de
paramètres lié au procédé sur la variation des
dispersions d’usinage en tournage. La méthode des
plans d’expérience a bien mis en évidence l’influence
statistique des paramètres liés au procédé. La prise en
compte de l’influence de ces paramètres permet
d’enrichir le modèle de simulation des dispersions
d’usinage en tournage. Rε est le plus influent d’entre
eux. Ce sont ensuite les couples matière - vitesse de
coupe et matière – avance qui influent
préférentiellement sur les dispersions d’usinage et
donc sur les côtes fabriquées. Les perspectives de ce
travail s’orientent vers l’application des modifications
(prise en compte du type d’usinage et de la géométrie
de l’outil) en terme de dispersions, pour une
simulation de gamme comportant plusieurs opérations
élémentaires en tournage. Une autre perspective
concernerait l’extension du modèle à d’autres
procédés (par exemple l’UGV) et son intégration dans
un système global de CFAO.

Vous aimerez peut-être aussi