Vous êtes sur la page 1sur 13

Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Disponible en ligne sur

ScienceDirect
www.sciencedirect.com

Revue générale

Analyse du risque infectieux autour du patient dans l’unité


d’hémodialyse de l’hôpital Ibn Sina de Rabat par application
de la méthode d’analyse des modes de défaillance, de leurs
effets et de leur criticité
Analysis of the infectious risk around the patient in the hemodialysis unit of Ibn Sina
Rabat hospital using the failure modes, effects and criticality analysis method
Safaa El Marnissi a,*,b, Zoubida Khomsi b, Allou Kassy Raymond Sylvestre b, Jaouad El Harti b,
Jamal Taoufik b, Aicha Chaibi a,b, Loubna Benamar c, Rabia Bayahia c
a
Service de pharmacie clinique et hospitalière, direction du centre hospitalo-universitaire, CHU Ibn Sina de Rabat, rue Lamfadel Cherkaoui, Rabat, Maroc
b
Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, université Mohammed-V-Rabat, impasse Souissi, 10100 Rabat, Maroc
c
Service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale, CHU Ibn Sina de Rabat, avenue Abderahim-Bouabid, Rabat, Maroc

I N F O A R T I C L E R É S U M É

Historique de l’article : Introduction. – L’hémodialyse est une technique d’épuration extra-rénale sujette à un risque infectieux.
Reçu le 1er juin 2019 L’objectif de cette étude est d’évaluer le risque infectieux au cours d’une séance d’hémodialyse lié à
Accepté le 1er septembre 2019 l’hygiène autour du patient en milieu hospitalier.
Méthodes. – Il s’agit d’une étude des risques a priori par la méthode de l’analyse des modes de
Mots clés : défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC), réalisée de mai à août 2018, afin de cerner au
AMDEC mieux le risque infectieux au processus de prise en charge des patients dans l’unité d’hémodialyse de
Hémodialyse
l’hôpital Ibn Sina Rabat.
Risque infectieux
Qualité
Résultats. – Vingt-huit modes de défaillance ont été mis en évidence au cours du processus
d’hémodialyse autour du patient, dont quatorze de classe de criticité de niveau 1, dix de niveau 2 et
quatre de niveau 3. Un plan de prévention et de réduction du risque infectieux a été proposé. Parmi les
quatre modes de défaillance de niveau 3, trois sont passés au niveau 1 et un au niveau 2.
Discussion. – L’AMDEC nous a permis d’identifier les risques possibles, de reconsidérer certaines
procédures et de proposer des matrices de mesures pour la prise en charge des risques les plus critiques.
Conclusion. – Cette analyse permet, par des évaluations périodiques, d’entrer dans une véritable
démarche qualité, ce qui renforce la satisfaction des patients ainsi que l’ensemble des acteurs du centre
d’hémodialyse.
C 2020 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS.

Tous droits réservés.

A B S T R A C T

Keywords:
Introduction. – Hemodialysis is a technique of extra-renal purification associated with high level of risk.
FMECA
The objective is to assess infectious risk during a hemodialysis session on hygiene around the patient in
Hemodialysis
Infectious risk hospital.
Quality Methods. – An a priori risk assessment by Failure Modes, Effects and Criticality Analysis method
(FMECA) was carried out from May to August 2018, in order to overview infectious risk during the
process of hemodialysis in the Ibn Sina Hospital (Rabat, Morocco).

* Auteur correspondant.
Adresse e-mail : safamrns@gmail.com (S. El Marnissi).

https://doi.org/10.1016/j.nephro.2019.09.005
1769-7255/ C 2020 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
106 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Results. – Twenty eight failure modes were identified during the hemodialysis process around the patient:
fourteen criticality level 1, ten level 2, and four level 3. A prevention plan has been drafted. Three of the four
level 3 failure modes were reduced to level 1 and one to level 2.
Discussion. – FMECA have enabled us to identify the potential risks, to reconsider certain procedures and to
suggest measure matrix for the coverage of the most critical risks.
Conclusion. – This analysis makes it possible, through periodic evaluations, to enter a real quality approach,
which reinforces the satisfaction of the patients as well as all the actors of the hemodialysis center.
C 2020 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Published by Elsevier Masson SAS.

All rights reserved.

1. Introduction processus. Cette analyse nécessite l’application du diagramme


d’Ishikawa, méthode de brainstormingqui sert à rechercher et à
L’hémodialyse est une méthode d’épuration extra-rénale du représenter les différentes causes d’un problème, d’un effet dans le
sang, proposée aux patients ayant une insuffisance rénale cas de l’AMDEC. Partant de l’effet identifié, le brainstormingest
chronique terminale. Elle remplace la fonction de filtration de conduit autour de 5 catégories de causes (mains d’œuvres, méthode,
sang normalement assurée par les reins. L’infection constitue la milieu, matériel, matière), également appelé la règle des 5 M.
deuxième complication de l’hémodialyse après les complications Le mode de défaillance est défini par un système défectueux ou
cardiovasculaires, notamment due au fait qu’il s’agit d’une qui fonctionne mal. La criticité de la défaillance est quantifiée par
méthode nécessitant un abord vasculaire et qui se réalise de triple cotation (Tableau 1) :
façon périodique : un jour sur deux [1]. En plus de la transmission
intra-individuelle, il existe une transmission des agents infectieux  note « G » : gravité ou sévérité de la défaillance, c’est une
de patient à patient, que ce soit de façon directe ou indirecte, par évaluation sur une échelle à plusieurs niveaux ;
l’intermédiaire des dispositifs médicaux ou de surfaces contami-  note « F » : fréquence d’apparition de la défaillance, il s’agit d’une
nées, ou encore par les mains contaminées du personnel [2]. évaluation du nombre de cas par unité de temps ;
Par ailleurs, le risque infectieux constitue un problème  note « D » : détection de la défaillance, représentée par un
important de santé publique en raison de sa fréquence et de son coefficient sur une échelle à plusieurs niveaux, reflétant
retentissement humain et économique. Il peut se définir comme l’atténuation de la gravité des conséquences en cas de détection
l’ensemble des causes potentielles liées à une contamination pondérée par la probabilité de détection.
microbiologique qui aboutit à des infections [3]. D’où l’importance
de l’application d’un système d’assurance qualité au sein des L’indice de criticité est obtenu par le produit des trois notes :
centres d’hémodialyse ; plusieurs méthodes sont disponibles, et C=G  F  D.
parmi les plus efficaces : l’analyse des modes de défaillance, Plus la criticité est importante, plus le mode de défaillance
de leurs effets et de leur criticité (AMDEC), qui est une méthode considéré est préoccupant.
d’analyse des risques a priori. Bien utilisée, cette approche L’AMDEC permet de maı̂triser, à titre préventif, les risques de
permettrait une gestion optimale de l’hémodialyse et une non-conformité qui peuvent affecter négativement la qualité d’une
amélioration de la qualité des soins des patients hémodialysés. séance d’hémodialyse, avant qu’ils ne surviennent.
Elle s’intègre parfaitement dans le concept d’hémodialyse adé- En pratique, nous avons appliqué la méthode selon les étapes
quate ou efficace, qui demeure la clé de voûte de la qualité de la suivantes :
survie des hémodialysés [4].
Par ailleurs, l’offre de soins en hémodialyse du secteur public au  définition de l’objectif du périmètre à étudier : le centre
Maroc se compose de plus de 110 centres, disposant d’environ d’hémodialyse ;
2000 postes ouverts, et le nombre de patients pris en charge par ces  constitution d’un groupe de travail multidisciplinaire : l’équipe
centres avoisine 7000 patients [5]. L’activité d’hémodialyse fait médicale et paramédicale. Il est à noter que l’un des membres du
l’objet d’une réglementation générale, notamment par un arrêté groupe est un qualiticien ;
ministériel fixant les normes techniques des centres d’hémodia-  détermination et analyse des étapes de réalisation du processus
lyses [6] et un cadre référentiel visant à améliorer la qualité du pour surveiller une séance d’hémodialyse. À cette étape, le
service et la sécurité d’utilisation au sein des centres [5]. groupe de travail s’est inspiré du guide de la gestion du risque
Au Maroc, la contribution à l’amélioration des conditions de infectieux en hémodialyse établi par un groupe de travail
prise en charge des patients atteints d’une insuffisance rénale régional des Pays-de-la-Loire [7], pour le découpage du
chronique terminale et traités par les techniques d’hémodialyse processus qui a été par la suite adapté au contexte de l’étude
occupe une place primordiale en santé publique. À cet effet, notre après plusieurs séances de brainstorming ;
étude a pour objectif d’analyser et d’établir une cartographie du  mise en évidence des défaillances potentielles, des causes et des
risque infectieux chez le patient lors d’une séance d’hémodialyse effets, selon le diagramme d’Ishikawa (arête de poisson). Le
afin de mettre en place des actions préventives et correctives, en diagramme d’Ishikawa permet d’identifier les causes pouvant
appliquant la méthode AMDEC. aboutir à une séance d’hémodialyse inadéquate avec un risque
infectieux élevé (Fig. 1). Les causes sont identifiées et classées
2. Matériels et méthodes par catégories :
 causes organisationnelles : matériels inadaptés et/ou insuffi-
Il s’agit d’une étude transversale menée au sein de l’unité sants, dysfonctionnement de l’organisation du travail, dys-
d’hémodialyse durant la période de mai à août 2018. Pour analyser fonctionnement des approvisionnements,
le risque infectieux, nous avons opté pour la méthode AMDEC, une  causes pédagogiques : méconnaissance des procédures et/ou
technique d’analyse préventive, qualitative et quantitative des des risques, manque de formation,
S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 107

Tableau 1
Grille de cotation des risques.

Fréquence

Fréquence Score Niveau de fréquence Critères

F1 1 Peu fréquent Défaillance constatée moins d’une fois par mois


F2 2 Assez fréquent Défaillance constatée au moins une fois par semaine
F3 3 Fréquent Défaillance constatée une fois par jour
F4 4 Très fréquent Défaillance constatée plus d’une fois par jour

Gravité

Gravité Score Niveau de gravité Critères

G1 1 Mineur Conséquences mineures sans impact


Lésion ou atteinte réversible ne nécessitant pas d’acte médical
G2 2 Modéré Incident avec préjudice temporaire
Lésion ou atteinte réversible nécessitant un traitement médical
G3 3 Majeur Incident avec impact
Lésions ou atteintes irréversibles
G4 4 Critique Conséquences graves
Conséquence mortelle ou grave à court terme (< 24 heures)

Détectabilité

Détectabilité Score Niveau de détectabilité Critères

D1 1 Très détectable Défaut observable : il ne peut pas échapper à la détection visuelle


D2 2 Détectable La détection est facile à mettre en œuvre
D3 3 Peu détectable L’échantillonnage est obligatoire pour détecter le défaut
D4 4 Non détectable La défaillance n’est pas détectable

 causes professionnelles : absence de qualification, inattention, La Fig. 5 décrit la cartographie des risques du processus de la
manque d’expérience professionnelle, séance d’hémodialyse.
 causes sociologiques : comportement à risque ; Notre étude a permis de mettre en évidence 28 défaillances, de
 évaluation de la criticité de ces défaillances et la gravité pour le 3 niveaux de criticité, susceptibles d’affecter la qualité de la séance
patient et le personnel. Pour le calcul de la criticité, le groupe de d’hémodialyse pour les patients hospitalisés dans les différents
travail a fait le choix de travailler avec 4 niveaux pour la fréquence, services de l’hôpital et pour les patients régulièrement dialysés
la gravité et la détectabilité, et ce, pour s’aligner avec toutes les dans l’unité. Les 28 modes de défaillance sont répartis comme suit
études AMDEC antérieures réalisées au niveau de l’hôpital [8,9]. Une (Fig. 6) :
matrice de décision a été élaborée par le groupe de travail pour la
définition des niveaux de risque en fonction de la classe de criticité  14 modes de défaillance de classe C1 (50 %) ;
(Fig. 2). Ce travail permet de classer les risques en fonction de leur  10 de classe C2 (36 %) ;
criticité, selon les grilles de calculs établies qui servent à la  4 de classe C3 (14 %).
détermination des fourchettes de la criticité (Fig. 3) [8] :
 risque de criticité faible : niveau 1 (acceptable),
 risque de criticité intermédiaire : niveau 2 (acceptable sous 3.1. Modes de défaillance classe C1
contrôle),
 risque de criticité élevé : niveau 3 (inacceptable). Parmi les modes de défaillance de classe C1, on note :

Enfin, en matière de traitement des défaillances, à la fin de  pour l’étape de l’accueil du patient : l’entrée de l’ambulancier ou
l’étude, des actions correctives et/ou préventives sont proposées au du brancardier dans la salle d’hémodialyse, la balance et/ou le
niveau des différentes étapes des processus de la séance tensiomètre sale contaminé ;
d’hémodialyse afin de diminuer le risque d’apparition de ces  concernant le personnel : le manque d’hygiène des mains ;
défaillances. Les solutions sont apportées en fonction des niveaux  au cours de la séance d’hémodialyse : la manipulation
de criticité obtenus après avoir effectué l’identification et l’analyse inadéquate des lignes de sang.
des défaillances. Après évaluation des niveaux de criticité, toutes
les étapes qui seront dans la classe de criticité 3 nécessiteront une
mesure corrective immédiate. Après correction, on peut soumettre 3.2. Modes de défaillance classe C2
à nouveau l’étape du processus à une nouvelle analyse afin de
réévaluer sa criticité, donc son acceptation. Pour les modes de défaillance de classe C2, on trouve :

 pour les locaux : l’état de propreté insuffisant ;


3. Résultats  concernant l’accueil des patients : l’hygiène défaillante du
patient et la méconnaissance de l’état infectieux des patients
Les étapes de la séance d’hémodialyse ont été découpées en hospitalisés ;
6 processus élémentaires et comprenaient 9 tâches, de l’arrivée du  au cours de la séance d’hémodialyse : les règles d’asepsie non
patient jusqu’à sa sortie avec la traçabilité (Fig. 4). respectées.
108 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Fig. 1. Diagramme d’Ishikawa. EPI : équipement de protection individuel

Fig. 2. Matrice de décision.


S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 109

Fig. 3. Niveau d’acceptabilité des risques.


D’après Allou et El Harti, 2018 [8].

Fig. 4. Les étapes d’une séance d’hémodialyse.

Fig. 5. Représentation de la cartographie du risque infectieux du processus complet.


110 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Fig. 6. Tableau d’analyse AMDEC.

3.3. Modes de défaillance classe C3 observés, pouvant entraı̂ner des conséquences majeures de type
« risque infectieux ». La phase de déroulement de la séance
Les modes de défaillance les plus critiques classe C3 du d’hémodialyse proprement dite comporte, à elle seule, 10 modes
processus sont : de défaillance relative à l’hygiène autour du patient. Dans notre
étude, les effets de défaillance mineure et tolérable constituent la
 pour l’accueil des patients : le manque d’hygiène des bras et des majorité des cas. De plus, 4 modes de défaillance critique ont été
mains des patients ; enregistrés et peuvent avoir des répercussions négatives. En effet,
 concernant le personnel : la tenue non adaptée majorant le nous avons décidé de focaliser notre travail sur le processus de la
risque infectieux ; séance d’hémodialyse relative à l’hygiène autour du patient, en
 au cours de la séance d’hémodialyse : la désinfection externe s’inspirant d’un guide de la gestion du risque infectieux en
irrégulière du générateur, et le non-respect des règles d’asepsie hémodialyse [7]. En conséquence, ces résultats doivent être
et de sécurité lors du branchement par cathéter. discutés en prenant compte de toute l’activité de la séance
d’hémodialyse, y compris l’hygiène autour du générateur de
Le Fig. 7 rapporte les différentes mesures correctives proposées dialyse.
au décours de cette analyse selon la méthode AMDEC. Une grande partie de l’efficacité de l’AMDEC réside en la mise en
commun d’informations, et donc par la création d’un groupe du
4. Discussion travail multidisciplinaire et plurifonctionnel. Notre groupe de
travail, constitué des pharmaciens formés sur les outils de la
Il s’agit, selon la littérature, de la première étude sur l’ensemble qualité et plus spécifiquement sur la méthode AMDEC, des
du processus d’une séance d’hémodialyse relative à l’hygiène néphrologues et des infirmiers, a également permis à chaque
autour du patient en milieu hospitalier, à l’exclusion d’hygiène professionnel de prendre conscience des contraintes de chacun et
autour du générateur. L’analyse des résultats de l’évaluation selon ainsi de mieux les comprendre. Son application au sein de l’unité
la méthode AMDEC nous a aidés à soulever certains risques d’hémodialyse a contribué au développement de la culture de
infectieux ayant un impact sur la sécurité du patient lors de la sécurité. Ces échanges d’informations ont favorisé la communica-
séance d’hémodialyse. Vingt-huit modes de défaillance ont été tion entre les professionnels, qui ont pu prendre conscience de
S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 111

Fig. 6. (Continued ).
112 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Fig. 6. (Continued ).
S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 113

Fig. 6. (Continued ).
114 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

Fig. 6. (Continued ).
S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 115

Fig. 7. Niveau d’acceptabilité des risques.


116 S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117

l’ensemble des risques auxquels sont confrontés les patients et le ressources organisationnelles, humaines et méthodologiques
personnel de l’unité. Cette méthode a aussi augmenté la vigilance importantes, afin d’assurer un bon fonctionnement du processus
du personnel face à l’émergence des défaillances. de la séance d’hémodialyse. Le délai de mise en œuvre de ces
mesures correctrices est de 3 mois.
4.1. Conséquences des modes de défaillance Certaines tâches du processus nécessitent des protocoles pour
éviter l’apparition des défaillances à leur niveau, notamment
Dans notre étude, nous avons regroupé les conséquences des l’hygiène des locaux, l’entretien du matériel de literie et l’isolement
modes de défaillance par des effets, afin de détecter et d’identifier des patients porteurs d’un germe transmissible.
l’effet potentiel le plus recherché, qui se représente par le risque Concernant les actions correctives envisagées pour les modes
infectieux autour du patient. En détaillant les conséquences, cela de défaillance à un risque de criticité élevé :
permet de mieux comprendre l’effet du risque infectieux :
 l’hygiène des mains des patients constitue, selon l’analyse
 parmi les modes de défaillance acceptable dans le contexte de AMDEC effectuée, un point critique à surveiller et à prévenir en
notre étude, c’est-à-dire à faible fréquence et facilement organisant des séances de formations pour les patients, en
détectable : vérifiant l’état de propreté des bras avant chaque séance de
 la mauvaise gestion du liquide biologique a comme consé- dialyse, en assurant une aide aux patients dépendants, ainsi
quences majeures la contamination du personnel et du qu’en fournissant des équipements sanitaires complets et
patient par le liquide biologique, en augmentant ainsi le accessibles permettant le lavage du bras ;
risque des accidents d’exposition au sang (AES), et la  la tenue du personnel constitue également une défaillance
contamination des générateurs par les reflux sanguins mal critique à prévenir par des séances de sensibilisation du
gérés et mal contrôlés, personnel de l’unité. En outre, parmi les mesures correctives
 la manipulation inadéquate de la ligne de sang au cours de la adoptées : l’organisation du travail autour des patients à risque,
séance de dialyse peut engendrer comme conséquences les l’utilisation des sur-blouses, notamment pour les actes à risques,
risques d’AES pour les soignants, et l’utilisation stricte des solutions hydro-alcooliques ;
 le débranchement temporaire du patient peut entraı̂ner une  la désinfection externe du générateur nécessite un respect des
contamination des abords veineux, donc par la suite une infection procédures d’entretien avec une supervision entre les séances
du patient, avec un risque d’AES pour le soignant en manipulant d’hémodialyse de deux patients différents pour le même
la ligne de dialyse, et aussi l’infection du circuit du sang ; générateur, ainsi que l’enregistrement des cycles de désinfection
 pour les modes de défaillance tolérable sous contrôle, ils ont et de l’entretien des générateurs ;
comme conséquences :  afin de maı̂triser le risque infectieux au branchement du dialysé,
 concernant l’hygiène défaillant du patient, cela peut entraı̂ner la procédure des soins du cathéter exige une asepsie stricte avec
une contamination de la voie d’abord, et une contamination une surveillance bactériologique. De plus, pour maı̂triser le
croisée entre les patients, risque, des séances de formation sur le protocole de bran-
 pour la méconnaissance de l’état infectieux du patient, elle chement de cathéter sont organisées pour les soignants, en
peut engendrer une transmission d’un germe pathogène avec insistant sur la présence d’un médecin lors du branchement et
une absence d’alerte du personnel, sur l’antisepsie des voies d’abord.
 relativement au non-respect des règles d’asepsie et de
sécurité lors du branchement par une fistule artério-veineuse, Des actions correctives et préventives sont d’ores et déjà
qui est de criticité de 12 grâce à sa rareté qui se représente par réalisées, portant sur le respect de la réglementation générale de
une fréquence de 1, cette défaillance est tolérée et gérable. Elle l’unité d’hémodialyse, et notamment la signalisation des zones
a comme conséquence majeure l’infection des voies d’abord protégées ou interdites, la formation continue du personnel sur
du patient allant jusqu’à l’apparition d’une bactériémie ; l’hygiène des mains, la préservation d’un stock permanant
 à propos des quatre modes de défaillance inacceptable dans d’équipement de protections individuelles, le recrutement d’une
notre étude, l’auto-contamination et la contamination croisée, aide-soignante et la rédaction du protocole d’hygiène des locaux
ainsi que le risque d’infection des voies d’abord, constituent les par le Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN), en
principales conséquences à mettre en évidence. notant une nette augmentation de la consommation des savons,
des produits hydro-alcooliques, des désinfectants et des Équipe-
ments de protection individuels (EPI). L’unité d’hémodialyse est
4.2. Actions correctives et préventives donc devenue l’un des plus gros consommateurs des produits
d’hygiène à l’hôpital.
Par ailleurs, le calcul de la criticité a orienté l’équipe de travail à
proposer des mesures préventives et des actions correctives. Ces 4.3. Avantages et limites de la méthode AMDEC
propositions ont pour objectifs de diminuer fortement la cotation
de la criticité et d’améliorer de façon continue le système de Cette méthode rigoureuse de travail en groupe est très efficace,
management de la qualité mis en place. Elles sont adaptables pour notamment grâce à la mise en commun de l’expérience et des
l’unité d’hémodialyse. Elles permettent une rénovation des connaissances de chaque participant. Avant la réalisation de ce
pratiques ainsi qu’une certaine régularité dans le processus de travail, la qualité était perçue par le personnel comme un élément
la séance d’hémodialyse concernant l’hygiène autour du patient. conceptuel, qui ne pouvait pas être applicable directement dans un
Les actions correctives suggérées sont principalement d’ordre travail quotidien. Cette étude a permis une appréciation de la
pédagogique, insistant sur des formations théoriques et pratiques, qualité par les membres du service, en l’incluant dans chacune des
et reposent sur l’organisation des réunions et des ateliers de tâches effectuées.
sensibilisation du personnel pour l’adoption de bonnes pratiques, La mise en parallèle des risques identifiés par l’AMDEC et des
permettant ainsi de diminuer de moitié la criticité de ces déclarations des effets indésirables au niveau de l’unité d’hémo-
défaillances critiques en agissant sur leur fréquence d’apparition. dialyse de l’hôpital a permis d’avoir une valeur informative
L’application de ces propositions d’actions correctives des supplémentaire dans la démarche d’assurance qualité et sécurité
modes de défaillance critique nécessite la disponibilité de des soins adoptée. Cette approche permet d’identifier des risques
S. El Marnissi et al. / Néphrologie & Thérapeutique 16 (2020) 105–117 117

passés inaperçus par les déclarations, notamment le manque d’une promouvant d’effectuer des réajustements en vue d’améliorer la
traçabilité périodique et rigoureuse de la désinfection externe des prise en charge des patients hémodialysés. Il conviendrait de
générateurs du centre, ainsi que la non-mise à jour des procédures réaliser une étude similaire sur l’hygiène autour du générateur de
d’entretien des locaux et des équipements. dialyse afin de compléter l’analyse du risque infectieux pour
La subjectivité présente le côté délicat de la méthode AMDEC, à l’ensemble du processus de l’hémodialyse.
la fois pour le choix des défaillances, mais également pour la
cotation de la criticité [10]. De plus, il s’agit d’une méthode laissant
Déclaration de liens d’intérêts
échapper des scénarii non encore observés. En effet, l’évaluation
des modes de défaillance et leur cotation dépendent des
Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.
connaissances et de l’expérience professionnelle des personnes
composant le groupe de travail, ainsi que leur expérience en
gestion des risques. Remerciements
La mise en place de l’analyse AMDEC nécessite une formation et
une aide méthodologique. Ses étapes sont en effet primordiales, Les auteurs adressent leurs sincères remerciements à tous les
même si elles sont chronophages. Par ailleurs, un dernier point membres de l’équipe paramédicale de l’unité d’hémodialyse de
essentiel, qui constitue une limite de cette méthode, est qu’elle ne l’Hôpital Ibn Sina Rabat ainsi qu’à toutes les personnes qui ont bien
prend pas en compte l’évolution d’un système au cours du temps. voulu participer à la mise en œuvre de cette étude.
Cependant, pour l’appliquer à un processus lié au système de santé,
elle nécessite d’être exécutée de façon périodique, car ce dernier Références
fait souvent l’objet de nombreux changements. Dans notre étude,
cette limite est confirmée, car l’analyse AMDEC n’a pris en compte [1] Grenêche S, D’Andon A, Jacquelinet C, Faller B, Fouque D, Laville M. Le choix
entre dialyse péritonéale et hémodialyse : une revue critique de la littérature.
le contexte de l’unité d’hémodialyse qu’au moment de l’étude.
Nephrol Ther 2005;1:213–20.
[2] Société française d’hygiène hospitalière (SFHH). Recommandations de la SFHH.
5. Conclusion Bonnes pratiques d’hygiène en hémodialyse. Hygiènes 2005;13:2.
[3] Magis R, Ducel G. L’appréciation du risque et sa gestion. Techniques hospita-
lières 1997;617:47–52.
Le système de santé est soumis à un seul enjeu : la satisfaction [4] Canaud B. Contrôle de qualité en hémodialyse : démarche assurance qualité.
de l’usager ainsi que le développement personnel et professionnel Néphrologie 2000;21:8.
de ses acteurs. Cependant, l’équation gestion efficace et enjeux [5] Ministère de la Santé du Maroc. Référentiel des centres d’hémodialyse. Géné-
rateurs - UTE - Médicaments - Dispositifs médicaux.;www.sante.gov.ma/
atteints nécessite un système qualité hospitalier associant Publications/Guides-Manuels/Documents/2018/09/
vigilance et sécurité. L’outil proposé dans ce travail est basé sur Cadre%20r%C3 %A9f%C3 %A9rentiel%20 %C3 %A9quipements%20dialyse.pdf.
l’analyse du risque infectieux par la méthode AMDEC qui se [6] Direction de la réglementation et du contentieux. Arrêté du ministre de la
santé no 808-02 du 25 Hija 1423;www.sante.gov.ma/Reglementation/
présente également comme un puissant moyen d’aide à la Sang_Hum/Documents/sang%20(fr)/ARRETES/808-02.pdf.
conception des plans d’action. En outre, la démarche suivie avec [7] Direction générale de la santé. Direction de l’hospitalisation et de l’organisa-
la méthode AMDEC rentre aujourd’hui davantage dans un cadre tion des soins. Gestion du risque infectieux en hémodialyse ; groupe de travail
régional des Pays de la Loire. Ministère de la santé protection sociale
règlementaire et obligatoire pour les établissements de santé,
française;https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/hemodialyse.pdf.
plutôt que dans une démarche purement scientifique. En pratique, [8] Allou KRS, El Harti J. Cartographie de la gestion des risques de la pré-désin-
l’utilisation de cet outil nous a permis d’acquérir une meilleure fection des dispositifs médicaux en milieu hospitalier. Cas de la stérilisation
centrale de l’hôpital Ibn Sina Rabat. Pharma Clin Hospital 2018;53:279–87.
maı̂trise des procédés à l’aide de la cartographie établie. La
[9] Khomsi Z, El Marnissi S, El Harti J, Allou KRS. Cartographie de la gestion des
dynamique insufflée par cette analyse de risque doit être pour- risques de la stérilisation des dispositifs médicaux à l’exclusion du lavage. Cas
suivie dans la durée. Enfin, le caractère collectif et pluridisci- de la stérilisation centrale de l’hôpital Ibn Sina Rabat. Pharma Clin Hospital
plinaire de ce travail a permis d’impliquer plus largement l’équipe 2019;54:241–9.
[10] Bonnabry P, Cingria L, Ackermann M, Sadeghipour F, Bigler L, Mach N. Use of a
de l’unité d’hémodialyse dans cette démarche prioritaire à l’heure prospective risk analysis method to improve the safety of the cancer chemo-
actuelle dans le système de soins de santé marocaine, en therapy process. Int J Qual Health Care 2006;18:9–16.