Vous êtes sur la page 1sur 17

DOSSIER PEDAGOGIQUE

CHAPITRE 1 : LE SPECTACLE

1. Résumé du spectacle
2. Note d’intention du metteur en scène
3. Présentation des comédiens

CHAPITRE 2 : LE LEXIQUE DU THEATRE

Exercice 1 : Le lexique du théâtre.


Exercice 2 : Le lexique de la représentation en générale
Exercice 3 : Le lexique de la scène.
Exercice 4 : La scénographie
Exercice5 : Le lexique de la pièce.
Exercice 6 : Quelques insultes chez Molière
Exercices 7 : Les expressions
Exercice 8 : Retrouve les répliques

CHAPITRE 3: LES NOMS DES PERSONNAGES

Exercice 1 : Crée tes noms.


Exercice 2 : Qui est-ce ?

CHAPITRE 4: MOLIERE

1. Biographie

Exercice 1 : Pièces de Molière


Exercice 2 : Devinettes
Exercice 3 : Interview de Molière
Exercice 4 : Exposé
Exercice 5 : En scène !

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 1
CHAPITRE 1 : LE SPECTACLE

1. Résumé

Scaparelle et Toinine (mari et femme), sont au service de Gorgonte, père de


Marianne et Doridas. Mais Scaparelle est bientôt mis à la porte avec fracas, aussi
décident-ils de se venger en empêchant Doridas par tous les moyens, des plus
drôles aux plus absurdes, de conquérir toutes les femmes qu’il désire. De plus,
avant de fuir, ils volent l’argent de l’avaricieux Gorgonte.

Parallèlement, touchés par la sincérité de Marianne, ils l’aideront aussi à épouser


celui qu’elle aime... A travers la langue du XVIIe siècle, on retrouve les conflits
sociaux et intergénérationnels de l’époque de Molière dans une pièce si fidèle à
son style qu’on pourrait légitimement se demander si elle n’est pas une œuvre
inédite retrouvée dans quelque malle poussiéreuse !

Car Aujourd’hui, c’est fourberies n’est pas qu’un patchwork de différentes pièces
de Molière – ici, tout y est : les quiproquos, le langage, l’humour et l’esprit du
maître de la comédie. Grâce à un jeu de trappes et d’accessoires très ingénieux,
les quatre comédiens pétillants d’énergie nous laissent imaginer qu’ils sont trois
fois plus sur scène, et le dispositif scénique en tréteau permet toutes les facéties
burlesques, et parfois anachroniques, qui servent à merveille ce spectacle pour
tous !

2. Note d’intention

La pièce est un puzzle constitué des scènes les plus connues de l’œuvre de
Molière. Nous sommes partis du théâtre : des comédiens, un espace le tréteau
qui fut une des sources d’inspiration de Molière et d’une oeuvre qui se pulvérise
matériellement au départ de l’action. Les comédiens en usant de toutes leurs
ressources : jeu, costumes, références vont reconstituer le puzzle et ainsi
composer à « l’improvisio », d’une façon post moderne une nouvelle pièce qui
est un hommage à la formidable machine à jouer que constitue le théâtre de
Molière

Eric LEBLANC (le metteur en scène)

3. Présentation des comédiens

Pascal Goethals :

- Réalisateur de nombreux téléfilms pour France 3, France 2 et Arte


- Il a écrit et réalisé plusieurs documentaires
- Il a mis en scène pour le théâtre une dizaine de spectacles.
- Il joue dans plusieurs spectacles
- Il est membre de la ligue d'improvisation de MARCQ- en-BAROEUL

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 2
Jeremy Zylberberg :

- Il a fait le conservatoire d'art dramatique de Lille.


- Il joue au théâtre de nombreuses pièces
- Il est membre de la ligue d'improvisation de MARCQ- en-BAROEUL
- Il pratique le doublage (dessin-animé, publicité…)
- Il joue dans des téléfilms et courts métrage

Cécile Berland :

- Comédienne au sein de la Cie La belle histoire, elle joue dans plusieurs


spectacles
- Comédienne au sein de la Cie Les grands enfants
- Elle anime différents stages sur le théâtre

Stéphane Van de Rosieren:

- Fondateur des « Clowns de L’Espoir


- Créateur de la Compagnie La Belle Histoire. Il joue dans plusieurs
spectacles
- Comédien de La Ligue d’improvisation de MARCQ- en-BAROEUL
- Il est metteur en scène
- Il pratique et développe le théâtre d’intervention

CHAPITRE 2 : LE LEXIQUE DU THEATRE

Exercice 1 : Le lexique du théâtre

Place les noms correspondant aux définitions suivantes dans la grille :

3
A

2 C

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 3
Définitions horizontales :

1 : Scène ne comprenant qu’un seul acteur qui parle


2 : Mot grec qui désigne ce qui dans le texte de théâtre n’est pas proféré par
l’acteur
3 : Paroles échangées au théâtre
4 : Grande division d’une pièce de théâtre elle-même divisée en scènes.

Définitions verticales:

A : Pièce qui cherche à faire rire ou sourire en présentant des personnages


ordinaires qui finissent par se tirer d’affaire.
B : Pièce dont la fin est malheureuse.
C : Pièce très courte datant du 15ème siècle qui sert à distraire le spectateur
pendant la durée d’un spectacle sérieux, généralement religieux

Exercice 2 : Le lexique de la représentation

Associe chaque terme (liste1) à sa définition (liste2)

1 : La mise en scène A/ Répétition d’un spectacle dans sa globalité

2 : La dramaturgie B/ Première représentation donnée en public

3 : Une scénographie C/ Ultime répétition avant la première


représentation publique

4 : Un filage D/ Etude des rapports du texte et de la


représentation face au public

5 : Une italienne E/ Organisation d’un spectacle : places,


mouvements, jeu des acteurs

6 : Une générale F/ Répétition du texte sans les déplacements


ni les intentions de jeu. Travail de mémorisation.

7 : Une première G/ Art d’organiser l’espace de la scène

Réponses :

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 4
Exercice 3 : Le lexique de la scène

Qui sont-ils ? A vous de donner les définitions:

Métier de la scène Définitions :


Metteur en scène
Comédien
Régisseur lumière
Régisseur son
Costumier:

Exercice4 : La scénographie

Photo 1 : Place les mots suivants sur l’image ci-dessous

Tréteaux, drapés, comédiens, rideaux, perches.

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 5
Photo 2 : place les mots suivants sur l’image ci-dessous :

Avant scène, trappes, coulisses.

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 6
Exercice5 : Le lexique de la pièce

Place les noms correspondant aux définitions suivantes dans la grille


2 6

3 4

D -

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 7
Définitions horizontales :

A : Ce que l’on donne aux domestiques par an pour paiement de leurs services
B : Tromperie basse et perfide
C: union amoureuse, mariage.
D: beau fils
E: gifle de l’époque ou instrument destiné à faire du vent.
F: donner, mettre en main.

Définitions verticales:

1: Attachement excessif à l’argent, aux richesses.


2: Vieux vêtements, guenilles
3 : Bâtiment à voiles et à rames datant de l’antiquité
4 : Petite embarcation légère.
5: Projet à long terme, intention d’exécuter quelque chose.
6 : Monnaie d’or ou d’argent de l’époque.

Exercice 6 : Quelques insultes chez Molière

Que signifient-t-elles ?
Replace-les dans les bonnes répliques.

Scélérat:
Butor :
Maraud :
Péronnelle :
Impertinent :
La gaupe :
Faquin :
Bélître :

6 .1 : « Voyez un peu la ……… avec ses turqueries. »

6.2 : « Traître, insolent, trompeur, lâche, coquin, gueux, ………. , fripon , ………… ,voleur »
(L’avare)

6.3 : « Tais-toi …………. »

6. 4 : « C’est un bon …………… que ton Molière avec ses comédies. »


(Le malade imaginaire)

6.5 : « Et bien ………… où est mon argent ? »

6.6 : « Ce n’est pas toi ………….. qui t’irais jeter à l’eau par jalousie pour moi. »

6.7 : « Mais dis à ce turc que c’est un …………… »

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 8
Exercices 7 : Les expressions

Les expressions que vous retrouverez dans « Aujourd’hui, c’est Fourberie » sont
extraites de plusieurs pièce de Molière. Que signifient-elles ?

7.1: « Qui se sent morveux qu’il se mouche »


(L’Avare)

7.2 : « La faiblesse humaine est d’avoir des curiosités d’apprendre ce qu’on ne voudrait
pas savoir. »
(Amphitryon)

7.3: « Les verrous et les grilles ne font pas la vertu des femmes ni des filles. »

7.4 : « Mais là où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute. »

7 .5 : « Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage


(Les femmes savantes, acte II, sc 5)

7.6 : « Il est avec vous autres comme de ces beaux songes qui ne vous laissent au réveil
que le déplaisir de les avoir crus
(Le malade imaginaire)

7.7 : « Ah ! Quelle barbarie au milieu de la France. »

7.8 : « Un homme à acheter chat en poche. »


(M. De Pourcegnac, acte II, sc 7)

7.9 : « Le ciel s’est habillé ce soir en Scaramouche. »


(Le Sicilien)

7.10 : « Mais que diable allait-il faire dans cette galère. »


(Les fourberies de Scapin)

7.11 : « Quand nous serons à dix, nous ferons une croix. »


(L’étourdi, acte I, sc 9)

7.12 : « Du côté de la barbe est la toute puissante. »


(L’Ecole des femmes, acte II, sc 2)

7.13 : « Moi, votre ami, rayez cela de vos papiers. »


(Le Misanthrope acte I,sc 1

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 9
Exercice 8 : Retrouve les répliques

Retrouve les répliques des personnages qui correspondent à chaque photo.

Réplique :

a) Hé bien monsieur, c’est un conseil que je reçois !


b) Jé peux cadédis, lé faire mourir sous les coups de bâton.
c) La justice ne pleine mer, vous moquez-vous des gens?
d) A-t-on jamais vu pendarde comme celle-là ?

Réponses :

Photo 1

…………………………………………………………… …

Photo 2

……………………………………………………………….

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 10
Photo 3 :

……………………………………………………………….

Photo 4 :

……………………………………………………………….

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 11
CHAPITRE 3: LES NOMS DES PERSONNAGES

Exercice 1 :

Voici une liste 1 de personnages chez Molière ainsi que leur fonction :

Les valets : Scapin, Sganarelle, Ergaste, Sylvestre, Lubin


Les servantes : Martine, Toinette, Lisette, Dorine,
Les jeunes hommes : Horace, Cléante, Dorante, Eraste, Cléonte, Valère,Léandre,
Dorante, Alcidas.
Les jeunes filles : Mariane, Agnes, Lucinde, Angélique, Lucile, Elise, Célimène,
Elvire
Les vieillards : Oronte, Gorgibus, ,M.De Pourceaugnac, Anselme, Trufaldin,
Pandolphe, Arnolphe, Orgon, Alceste
Les cocus : Dandin, Alceste

Et voici la liste 2 des personnages dans Aujourd’hui, c’est fourberies :

Retrouve comment les noms ont été composés.

Les valets : Scaparelle


Les servantes : Toinine
Les jeunes hommes : Doridas, Octaste,
Les jeunes filles : Marianne, Angélique, Célignés,
Les vieillards : Gorgonte, Trufibus de Sottengnac, Dandolphe
Les cocus : Dandolphe, Arneste

A toi ! Amuse-toi à créer des noms de personnages à partir des listes 1 et 2 :

………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 12
Exercice 2 : Qui est-ce ?

Comble les trous en te servant des noms ci-dessous et reporte les sous la bonne
photo

Marianne, Doridas, Célignès, Octaste,Dandolphe, Toinine, Trufibus de Sotengnac,


Scaparelle, Angélique, Gorgonte, Arneste

Je suis le mari de Toinine ainsi que le valet de Doridas et Gorgonte, je m’appelle


………………

Le seigneur Dandolphe veut m’épouser mais Je suis amoureuse de Doridas, je suis


………………

Je suis le fils de Gorgonte, je suis un séducteur, je me prénomme ………………

Je suis le père avare de Doridas et Marianne, je m’appelle ………………

J’aime Marianne, mais son père Gorgonte ne veut pas que je l’épouse, je suis
………………

Je suis la servante de Doridas et la femme de scaparelle, je m’appelle


………………

Je suis le mari d’Angélique, que J’ai surpris avec Doridas, je suis ………………

Je veux épouser Célignes que j’élève depuis toujours, je me prénomme


………………

Je suis la sœur de Doridas et j’aime Octaste, je m’appelle ………………

Je suis l’épouse d’Arneste mais je suis éprise de Doridas, je suis ………………

Gorgonte m’a promis sa fille Marianne en mariage, je suis ………………

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 13
QUI SUIS-JE ?

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 14
CHAPITRE 4: MOLIERE

1) Biographie

Jean Baptiste Poquelin dit Molière


De sa naissance à sa reconnaissance

Né en 1622 à Paris, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière fils


d’un tapissier du roi fit ses études dans un collège de
Jésuites qui accueillait les fils de la noblesse et de la riche
bourgeoisie. Il se détourna de la carrière que son père lui
destinait au profit de la création d’une troupe de
comédiens : "L’Illustre Théâtre".

Cette troupe fut constituée en juin 1643, elle se produisit


dans deux salles. Ce fut l’échec et la faillite, et le jeune
Poquelin fut emprisonné pour dettes. Libéré après
quelques jours, il partit pour la province. La troupe où il
entre est signalée en Gascogne, en Bretagne, en
Languedoc et enfin dans la région du Rhône. En 1650, il
fut choisi par ses compagnons pour être leur chef, il
Molière abandonne son patronyme au profit de Molière.

Cette troupe est souvent présentée comme une bande de miséreux, toujours sur les
chemins, faisant presque l’aumône. C’est totalement faux ! Bien au contraire ces gens
restaient plusieurs mois dans la ville où ils se produisaient, ils y louaient une maison et
plaçaient en rente des sommes importantes.

En octobre 1658, après plusieurs années passées en province, ils jouèrent pour la
première fois devant Louis XIV, et obtinrent la jouissance de la salle du Petit-Bourbon. En
1660, ils durent la quitter, Louis XIV mit alors à leur disposition la salle du Palais-Royal,
construite par Richelieu et demeurée sans emploi depuis sa mort. C’est là que Molière
joua jusqu’à son dernier jour. Cette salle appelée de nos jours la Comédie Française, a
un autre nom qui en dit long : "La maison de Molière".

Les ennuis commencent

Très vite, il se heurta aux Comédiens du roi. Ceux-ci utilisèrent tous les moyens pour le
perdre et firent jouer des pièces où il se voyait insulté de la façon la plus ignoble. Il eut
d’autres ennemis. Les plus acharnés furent les dévots. Un curé de Paris réclama contre
lui, dans un libelle furieux, la peine du bûcher. Les médecins ne prenaient pas ses
moqueries à la légère. Les marquis, à la cour, se déchaînaient contre lui. Il eut longtemps
pour lui le soutient déclaré de Louis XIV. Mais, quand il mourut, il y avait un an que cet
appui lui manquait, toute la faveur royale allait alors à Lully.

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 15
Exercice 1 : Cite dix pièces de Molière

1)
2)
3)
4)
5)
6)
7)
8)
9)
10)

Exercice 2 : Devinettes

a. Je m’appelle Alceste, je suis le personnage principal d’une pièce de Molière, je


suis l’amant de Célimène, je joue dans ………………
b. Je fus jouée pour la première fois sur le théâtre du Palais-Royal le 26 décembre
1662, je suis ………………
c. Je suis le personnage principal d’une pièce qui porte mon nom, je suis un faux
dévot, je suis ………………
d. Je suis le personnage principal d’une pièce qui porte mon nom et on utilise mon
nom pour désigner un homme séducteur, charmeur, je suis ………………

Exercice 3 : Interview de Molière

Mets en scène une interview de Molière avec un de tes camarades qui fera le
journaliste.

Tu le présenteras au reste de la classe, et n’hésite pas à te costumer !

Tu peux t’inspirer des questions ci-dessous pour créer ton propre interview et
t’aider de ces sites pour trouver des informations: www. Site-Molière.com /
www.toutmoliere.net

1. Quel est votre véritable nom ?


2. Ou êtes-vous né ? En quelle année
3. Quel métier a exercé votre père
5. Quel genre d’études avez-vous fait ?
6. Quel théâtre avez-vous fondé avec la famille Béjart ? En quelle année ?
7. Ce fut une réussite ?

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 16
8. Quel nom a ensuite pris votre troupe ?
9. Avec quelle pièce avez-vous connu un grand succés ?
10. Où s’est installée votre troupe en 1660 ?
11. Que s’est-il passé en 1662 ? (dans votre vie professionnelle et privée)
12. Pourquoi la pièce L’Ecole des femmes ne plut-elle pas à tout le monde ?
Comment avez-vous répondu à ces critiques ?
13. Quelles ont été vos deux pièces célèbres créées en 1666 ?
14. En 1669, vous avez collaboré avec Lully , parlez nous de lui
15. En 1672, pourquoi ne pouviez vous plus créer de comédie- ballet ?
16. Citez une de vos pièces préférées, ainsi que son résumé

Exercice 4: Exposé

Choisis un thème et par petit groupe fait des recherches que tu présenteras de
manière originale au reste de la classe

- La commedia dell’arte
- La farce chez Molière
- Le Théâtre au XVII siècle

Exercice 5: la suite...

a. Observer l’illustration suivante :

Répartissez-vous les rôles dans la classe quatre par quatre et réfléchissez


quelques minutes par groupe sur la suite probable de la pièce.
Une fois validée par le professeur, mettez la en scène et jouez !

Dossier conçu par Cindy Deporteere, enseignante de français au collège et lycée de Somain 17