Vous êtes sur la page 1sur 12

MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Ces exercices sont regroupés par thème (série de TD). Chacun des thèmes est introduit par un
personnage historique

Nicolas Copernic (1473-1543)

Copernic énonce la théorie selon laquelle le Soleil se


Pr. Dr. Imad

trouve au centre de l'univers, et la Terre, que l'on croyait


auparavant centrale, tourne autour de lui.
ENSAM de Meknès

Page 1
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Travaux dirigés Mécanique de point


Série-1
Exe r cice 1

1- Déterminer une base orthonormale directe dont le premier vecteur est colinéaire au vecteur
(1,2,2).

2 - Pour quelles valeurs de a les vecteurs (1,0,a), (a,1,0) et (0,a,1) sont-ils coplanaires ?

Exe r cice 2
Pr. Dr. Imad

Le point M est mobile par rapport au référentiel cartésien R (𝑜, 𝑖⃗, 𝑗⃗, 𝑘⃗⃗): ses coordonnées
cartésiennes ( x, y, z), cylindriques (ρ ,ϕ , z) et sphériques (r ,θ , ϕ).
ENSAM de Meknès

1- Déterminer les coordonnées cylindriques du point M (3, 2,4)

2- Déterminer les coordonnées sphériques du point M (1, 2, 4)

Exe r cice 3
Par rapport au repère (𝑖⃗, 𝑗⃗, 𝑘⃗⃗ ) orthonormé direct, soit ⃗⃗⃗⃗
𝑈 =(0,3,1) et ⃗⃗⃗⃗
𝑉 =(0,1,2)

1- Calculer ⃗⃗⃗⃗
𝑈 . ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ , ⃗⃗⃗⃗
𝑉 et l’angle 𝜑 = (𝑈 𝑉 ).

2- Déterminer les cosinus directeurs de ⃗⃗⃗⃗


𝑈 et ⃗⃗⃗⃗
𝑉.

3- Calculer les composantes de ⃗W


⃗⃗⃗ = ⃗⃗⃗⃗
𝑈 ∧ ⃗⃗⃗⃗
𝑉 ; puis ⃗W
⃗⃗⃗ par deux méthodes différentes.

⃗⃗⃗⃗ , ⃗⃗⃗⃗
4 - Calculer le produit mixte (𝑈 𝑉 , ⃗W
⃗⃗⃗ ).

Page 2
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Exe r cice 4
Soient les vecteurs ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ (6,-3,2)
𝑈 (2,2,-1) et 𝑉
⃗⃗⃗⃗ sur ⃗⃗⃗⃗
1- Quelle est la projection de 𝑈 𝑉

2- Déterminer le vecteur unitaire orthogonal au plan formé par ⃗⃗⃗⃗


𝑈 et ⃗⃗⃗⃗
𝑉.

Exe r cice 5
Dans un repère orthonormé (𝑜, 𝑖⃗, 𝑗⃗, 𝑘⃗⃗)on donne trois points A, B, C de l’espace ayant pour
coordonnées: A (1, 3, 4), B(-1, 4, -2), C( 0, 1, 1). Soit (π) un plan défini par ces trois points et
⃗⃗⃗⃗ la normale à celui-ci.
𝑛
1- Déterminer les composantes du vecteur ⃗⃗⃗⃗
𝑉 =(3,1,-4) dans le plan(π)
Pr. Dr. Imad

2- Déterminer les composantes du vecteur ⃗⃗⃗⃗


𝑉 =(3,1,-4) suivant la normale au plan(π).

Ex e r cic e 6

1- Représenter les points A et B de coordonnées polaires : (1, 0) et (2, 4
)
π
2- Représenter les points C et D de coordonnées cylindriques : (2, 2 ,2) et (2, π,− 2)
3- Exprimer les vecteurs ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑂𝐴 et𝑂𝐵 ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ dans les repères locaux correspondant.
π π π 3π
4 - Représenter les points E et F de coordonnées sphériques: (2, 4 , 4) (1, 3 , 4 )
ENSAM de Meknès

⃗⃗⃗⃗⃗⃗ dans le repère local (𝐸, 𝑒⃗⃗⃗⃗,


5- Exprimer le vecteur 𝐸𝐹 𝑟 ⃗⃗⃗⃗⃗,
𝑒𝜃 ⃗⃗⃗⃗⃗)
𝑒𝜑

Exe r cice 7

Dans un repère orthonormée directe R(O,i⃗, ⃗j, k⃗⃗), on considère deux vecteurs unitaires perpendiculaires

er et ⃗⃗⃗⃗
⃗⃗⃗ eθ tournant dans le plan (xOy) de telle sorte que le trièdre ቀe⃗⃗⃗, eθ , k⃗⃗ቁ soit direct (voir figure).
r ⃗⃗⃗⃗⃗

eθ dans la base (i⃗, ⃗j) et inversement.


er et ⃗⃗⃗⃗
1. Exprimer ⃗⃗⃗
2. Calculer en fonction de θ :
er  ⃗j ; ⃗⃗⃗
⃗⃗⃗ er  ⃗i ; ⃗j  ⃗⃗⃗⃗ eθ  ⃗i ; ⃗⃗⃗
eθ ; ⃗⃗⃗⃗ er . ⃗j et ⃗⃗⃗⃗
eθ . ⃗i

3. Calculer dans la base (i⃗, ⃗j) :


er ∂⃗⃗⃗⃗
∂⃗⃗⃗ eθ ∂⃗⃗⃗
er ∂⃗⃗⃗
er
, , et
∂θ ∂θ ∂t ∂t
∂θ
4. Soit 
⃗⃗⃗⃗ = ωk⃗⃗, avec ω =
∂t
, montrer que :
∂⃗⃗⃗
er ∂⃗⃗⃗⃗

= ⃗
⃗⃗⃗  ⃗⃗⃗
er et = ⃗
⃗⃗⃗  ⃗⃗⃗⃗

∂t ∂t

Page 3
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Exercice 8
→ →
Soient P et Q deux vecteurs tels que :
→ → → → → → → →
P = 2t i + 5t 2 j− 7t 3 k , Q = −4t 3 i + 10t 2 j − 2t k
1. Vérifier les relations suivantes :
→ →
d ⎛→ →⎞ d P → → dQ
⎜ P• Q ⎟ = • Q + P•
dt ⎝ ⎠ dt dt
→ →
d ⎛→ →⎞ d P → → dQ
⎜ P∧ Q ⎟ = ∧ Q + P∧
dt ⎝ ⎠ dt dt
→ ⎛→ →⎞ → ⎛→ →⎞
⎜ ⎟ ⎜ ⎟
2. Calculer les produits suivants : P • ⎜⎜ P ∧ Q ⎟⎟ et P∧ ⎜ P∧ Q ⎟
⎜ ⎟
⎝ ⎠ ⎝ ⎠
Pr. Dr. Imad

Exercice 9 :

 (Ö) = (2ÐÑ + Ò W )P + (Ð O + 2Ñ)C + (3ÐÒ O − 2)
On considère le champs de vecteurs : <

1. Calculer rot

V
2. Calculer div V
ENSAM de Meknès

Page 4
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

René Descartes (1596-1650)


Descartes définit ainsi le mouvement : "Mais si, au lieu
de nous arrêter à ce qui n'a point d'autre fondement que
l'usage ordinaire, nous désirons savoir ce que c'est que
le mouvement selon la vérité, nous dirons […] qu'il est
le transport d'une partie de la matière, ou d'un corps, du
voisinage de ceux qui le touchent immédiatement, et
que nous considérons comme au repos, dans le
voisinage de quelques autres."
Pr. Dr. Imad
ENSAM de Meknès
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Travaux dirigés Mécanique de point


Série 2
Exercice 1

Les coordonnées d’un point matériel M dans un repère orthonormé direct ℜ 𝑜, 𝚤⃗, 𝚥⃗, 𝑘⃗

sont données en fonction du temps par :

x t t 1
y t t 1
𝑧 𝑡 0

1 - Déterminer l’équation de la trajectoire de M.


Pr. Dr. Imad

2 - Déterminer les vecteurs vitesse et accélération de M.

3 - Calculer les accélérations tangentielle et normale de M.

4 - Déduire le rayon de courbure Rc de la trajectoire en fonction du temps.

Exercice 2

Les composantes du vecteur position 𝑂𝑀⃗ d’un point matériel M, en mouvement par
ENSAM de Meknès

rapport à un repère orthonormé R (O, 𝚤⃗, 𝚥⃗, 𝑘⃗), sont données en fonction du temps par :

𝑂𝑀⃗ 𝑎 cos ln 1 𝑏𝑡 𝚤⃗ 𝑎 sin ln 1 𝑏𝑡 𝚥⃗

Où 𝑎 et b sont des constantes positives non nulles.

1 - Quelle est la nature de la trajectoire de M? 

2 - En déduire le rayon de courbure .

3 - Déterminer les expressions des vecteurs vitesses 𝑉⃗ 𝑀/R) et accélération 𝛾⃗ 𝑀/R).

4 - Exprimer, en fonction du temps, l’abscisse curviligne S(t), comptée à partir du point

A (a,0,0).

5 - Déterminer les modules des accélérations tangentielle et normale.


MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Exercice 3

Un point matériel 𝑀 est repéré dans un référentiel fixe ℜ 𝑜, 𝚤⃗, 𝚥⃗, 𝑘⃗ par ses
coordonnées cartésiennes (𝑥,,𝑧) données par :

𝑥 𝑡 Rcosφ
y t Rsinφ
z t hφ

Où 𝜑, 𝑅 et h sont des constantes positives. On suppose aussi que le point 𝑀 parcourt


la courbe dans le sens des 𝜑 croissants, soit 𝜑̇ une constante positive.
Pr. Dr. Imad

1 - Représenter la projection de cette trajectoire dans le plan (𝑥𝑂𝑦).


2 - Exprimer les vecteurs vitesse et accélération de 𝑀 dans ℜ en fonction de 𝑅, h, 𝜑 et

𝜑̇ Dans la base cartésienne 𝚤⃗, 𝚥⃗, 𝑘⃗ et dans la base cylindrique 𝑜, 𝑒𝑟⃗, 𝑒𝜑⃗, 𝑘⃗ .

3 - Montrer que l’angle 𝛼 = 𝑣⃗, 𝑘⃗ que fait le vecteur vitesse avec le vecteur 𝑘⃗ est
constant.

4 - Exprimer 𝑠 l’abscisse curviligne de 𝑀 en fonction de 𝑅, h et de 𝜑 sachant que


ENSAM de Meknès

S(𝜑 =0)=0.

5 - Exprimer le rayon de courbure 𝑅𝑐 de la trajectoire au point 𝑀 en fonction de 𝑅 et h.

Exercice 4

Un mobile a pour trajectoire la courbe décrite, en coordonnées polaires, par :


𝐝𝛉
r r0 e , avec une vitesse angulaire , 𝛚 𝐜𝐭𝐞
𝐝𝐭

1 - Déterminer dans la base des coordonnées polaires :

les composantes radiale et orthoradiale de la vitesse ;

les composantes radiale et orthoradiale de l’accélération.

2 - Calculer la distance parcourue par le mobile entre l’instant t = 0 et t = 4/.


MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Exercice 5

S o i t u n r e p è r e f i x e ℜ0 𝑜, 𝑥, 𝑦, 𝑧 d e b a s e 𝚤⃗, 𝚥⃗, 𝑘⃗ et M un point défini


d a n s ℜ0 p a r s e s c o r d o n n é e s :

x t cosα
y t sin α
1 cos 2α
𝑧 𝑡
2
α=α t un paramètre réel.
Pr. Dr. Imad

Soit M0 la position de M pour α 0, et 𝑠 𝑀 𝑀 son abscisse curviligne.

1 - Trouver les vecteurs unitaires 𝑇⃗et 𝑁⃗de la base Serret-Frenet en M

2- Calculer le rayon de courbure pour α 0


ENSAM de Meknès
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Isaac Newton (1642 - 1727)

En 1687, Newton met en évidence que des forces universelles


régissent les mouvements de toute masse dans l'univers. Il
énonce la théorie de la gravité dans son ouvrage intitulé
"Philosophiae Naturalis Principia Mathematica". Il donne
ainsi naissance à la "mécanique newtonienne" dite aussi
Pr. Dr. Imad

"mécanique classique".
ENSAM de Meknès
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Travaux dirigés Mécanique de point


Série 3

Exercice 1
Un pendule simple est constituué d’un point matériel M de masse m, placéee à l’extrémité du fil
inextensible de longueur l. L’’autre extrémité du fil est fixée en O’.Le poinnt O’ est origine du
 , ellle se déplace sans frottement sur la verticalee Ox de manière que
repère mobile R′ O’; ı, ȷ, k
OO  acosωt ı où a et ω sont des constantes positives. Le repère RO; ı, ȷ, k  est supposé
galiléen, et on prendra R′′ M; e  comme repère de projection.
 , e. , k

1. Quel est le mouvement du reepère mobile R’ par


Pr. Dr. Imad

rapport à R.
2. Montrer que le repère mobilee R’ est non galiléen.
3. Déterminer par la loi de com
mposition des vitesses,
la vitesse absolue de M.
4. Faire un bilan des forces apppliquées à M dans R’
en les exprimant dans R’’.
5. Appliquer le P.F.D. dans R’ et le projeter.
6. Montrer que l’équation difféérentielle du
mouvement peut se mettre souss la forme :
θ  w ! "1  ht%&'(θ  0 où ω0 et h(t) sont à

2
ENSAM de Meknès

E x e r c i c e (Devoir
Problème à ren
ndre)
  un repèree orthonormé direct supposé galiléen. Un anneaau assimilé à un point
Soit R O; ı , j , k
matériel M de masse m se dépllace sans frottement le long d'une tige OA dee longueur L . La tige
tourne dans le plan horizontal x0Oy0, autour de son extrémité O avec une vitesse angulaire 1
et on repère M par son abscissse x (OM
epère RO; ı, ȷ, k
constante. On lie à la tige le rep   x ı). On
prendra R comme repère de projection. A l'instant initial t=0, l'anneau est im mmobile sur la barre
et il se trouve dans une positionn x0.
1. Etude cinématique
1.1.Par la méthode de compossition des mouvements
calculer :
- la vitesse vM/R  et l’accéélération γM/R 
2. Etude dynamique
. 2.1. Appliquer le principe foondamental de la
dynamique dans le repère relaatif R.
2.2. En déduire l'équation diffférentielle en x du
mouvement. Quelle est sa soluution x(t).

2.3. Calculer le moment cinétiique en O de M par rapport à R.


2.4. Déterminer la réactionR de la tige sur l'anneau, à partir du théorème duu moment
cinétique.
3. Etude énergétique
3.1. Calculer l'énergie potentieelle de M par rapport à R.
3.2. Calculer l'énergie cinétiquue de M par rapport à R
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Mécanique de point - Travail à rendre

Exercice 1:
Le mouvement d’un point matérriel M se déplaçant dans le plan (XOY
Y), rapporté au repère
R(O ; ı, ȷ), est décrit par les coord
données cartésiennes suivantes :

    



    
où t est le paramètree temps positif.

Pr. Dr. Imad

1. Établir l’équation de la trajectooire du point M et préciser sa nature. Traccer son allure.


2. Établir les expressions du veecteur vitesse v M/R et du vecteur accélération γ M/R  en
fonction du temps t. En déduiree leurs modules.
3. Déterminer l’expression de l’abbscisse curviligne S(t) sachant que S(0) =0..
4. Déterminer les expressions de l’accélération tangentielle  et l’accéléraation normale  de M.
5. Déterminer à l’instant t le rayoon de courbure ρ(t) de la trajectoire du poiint M.
6. Quel est l’hodographe de pôlee O du mouvement de M et tracer son alluure.
ENSAM de Meknès

Exercice 2:

Un mobile M se déplace dans unn plan (XOY) rapporté au repère orthonorrmé direct R(O ; ı , ȷ. Le
péré par ses coordonnées polaires   et $  . Les équations
mouvement du mobile M est rep
horaires cartésiennes du mobile M sont :
     
 , où a et ω sont des constantes positives.

     

1/2
MANSSOURI & Benaissa EL FAHIEME

Mécanique de point - Travail à rendre

1. Exprimer les vecteurs e& et e' dans la base cartésienne ı , ȷ).


 
2. Exprimer les vecteurs dérivés ()),*+- et ()),*/- dans la base polaire (e& , e' ).
. .

3. Déterminer les coordonnées polaires r(t) et $( ) en fonction des paramètres a, et du temps t.


4. Montrer que le vecteur position du point matériel M s’écrit: 01 =   .
5. Déterminer le vecteur vitesse v(M/R) et le vecteur accélération a(M/R) dans la base polaire
(e& , e' ). En déduire les normes de ces deux vecteurs.
6. Tracer sur la même figure le vecteur vitesse v(M/R) et le vecteur accélération a(M/R).
7. Exprimer les vecteurs de la base de Frenet (τ, n) dans la base polaire (e& , e' ).
Pr. Dr. Imad

8. Déterminer les expressions de l’accélération tangentielle  et l’accélération normale  de M.


9. Déterminer le rayon de courbure 4(t)et le centre de courbure 54 ( 4 ,
4 ) de la trajectoire de M.
10. Déterminer l’expression de l’abscisse curviligne S(t) sachant que S(0) =0.
ENSAM de Meknès

2/2

Vous aimerez peut-être aussi