Vous êtes sur la page 1sur 2

Module : Méthodes Numériques pour l’Ingéieur MNI

T.D : Résolution numérique des équations non linéaires f (x) = 0.

Niveau : 3ème année A Année universitaire : 2019-2020

Exercice 1 :

On se propose de résoudre numériquement l’équation (E) : f (x) = 0 dans l’intervalle I = [1, 2],
avec f (x) = ex − 2x − 2.
1. Montrer que (E) admet une unique solution x∗ ∈]1, 2[.
2. Déterminer le nombre des itérations nécessaires par la méthode de dichotomie pour avoir
une valeur approchée de x∗ avec une précision de 10−2 .
3. Ecrire la méthode de Newton détaillée pour la résolution de (E) avec le bon choix de x0 .
4. Déterminer la suite des deux premiers itérés par la méthode de Newton dans l’intervalle
]1, 2[.

Exercice 2 :

On se propose de résoudre numériquement l’équation (E) : f (x) = 1 − x dans [0, 1], où la
fonction f est donnée par :
f (x) = x3 ∀x ∈ [0, 1].
1. Montrer que l’équation (E) admet une solution unique x∗ ∈]0, 1[.
2. Application de la méthode de dichotomie : estimer le nombre d’itérations nécessaire pour
déterminer x∗ avec une précision de ε = 10−3 .
3. Application de la méthode de Newton :
— Décrire la méthode de Newton pour la détermination de x∗ et déterminer x0 , une
valeur initiale assurant la convergence de cette méthode.
— Déterminer x∗ avec une précision de ε = 10−3 .

Exercice 3 : (Examen MNI : Session janvier 2020)

On se propose de résoudre numériquement l’équation (E) : f (x) = 0 dans I = [0, π3 ], où la


fonction f est donnée par :
f (x) = cos(x) − 3x ∀x ∈ I.
Il est á noter que la variable x est exprimée en radian.
1. Montrer que l’équation (E) admet une solution unique x∗ ∈]0, π3 [.

En utilisant la méthode de dichotomie :


2. Estimer le nombre d’itérations nécessaire pour pour déterminer x∗ avec une précision de
ε = 10−3 .
3. déterminer x∗ avec avec une tolérence de ε = 10−3 .

1
Application de la méthode de Newton :
4. Ecrire le schéma itératif de la méthode de Newton.
5. Etudier la convergence de la méthode.
6. Choisir une valeur intitiale x0 assurant la convergence de la méthode.
7. Déterminer x∗ avec une précision de ε = 10−3 .
8. Comparer les résultats obtenus par les deux méthodes en terme de nombre minimal
d’itérations.

Vous aimerez peut-être aussi