Vous êtes sur la page 1sur 21

DEPARTEMENT GENIE ELECTRIQUE

3éme année-CI :
GENIE DES SYSTEMES ELECTRIQUE

THEME :

Vidéosurveillance dans les


bâtiments

Réalisé par :
Encadré par :
BIQARBASSE Abdelali
Pr :SAAD
BELLALIOUI Mouad
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


2
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Table des matières


Remerciements .............................................................................................. Erreur ! Signet non défini.
I. Introduction. .................................................................................................................................. 3
II. Présentation et contexte général de la présentation. ........................................................................... 4
2.1 Vidéosurveillance : pourquoi ? .......................................................................................... 5
2.2 Synoptique et fonction de la Vidéosurveillance ................................................................ 5
2.3 Schéma d’installation de la Vidéosurveillance ................................................................. 7
III. Environnement matériel. ............................................................................................................... 7
3.1 La prise de vue ................................................................................................................... 7
3.1.1 Technologie et type de caméra ....................................................................................... 7
3.2 La commutation ............................................................................................................... 11
3.2.1 Sélecteur ....................................................................................................................... 11
3.2.2 Quad ............................................................................................................................. 11
3.2.3 Multiplexeur ................................................................................................................. 12
3.2.4 Matrice ......................................................................................................................... 13
3.3 L’enregistrement .............................................................................................................. 14
3.3.1 Magnétoscope de vidéosurveillance............................................................................. 14
3.3.2 Enregistreur numérique............................................................................................... 15
3.4 La transmission ................................................................................................................ 16
3.4.1 Câble coaxiale .............................................................................................................. 16
3.4.2 Ligne téléphonique ....................................................................................................... 16
3.4.3 Micro-onde (HF) .......................................................................................................... 16
3.4.4 Fibre optique ................................................................................................................ 17
3.4.5 Réseau informatique .................................................................................................. ..17
IV. Exemple d’application de vidéosurveillance .............................................................................. 20
V. Conclusion. ........................................................................................................................................... 21

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


3
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

I. Introduction.

En guise de préambule et comme étant des futurs ingénieurs d’état, nous sommes censés d’être
polyvalents sur tous les plans, aussi bien sur le plan scientifique que sur le plan manageriel, tout en possédant
d’une technicité considérable. C’est pour cela, il s’avère très primordial d’améliorer nos aptitudes
techniques en réalisant toute une panoplie de projets consistants.

Ce rapport présente le travail que nous avons effectué lors de cette présentation de réseaux de courant
faible , pendant cette période, dans laquelle nous arrivons à mettre en application nos connaissances
théoriques et à améliorer nos aptitudes techniques .

Cette présentation s’est avéré très intéressant et enrichissant pour notre expérience professionnelle. En
effet, notre formation s’inscrit précisément dans tous ce qui est électrique, grâce à ce projet, nous avons insisté
dans des situations qui nous ont permis d’entrevoir en quoi consiste la mise en œuvre de projets et les
contraintes que nous pouvons rencontre au cours de la réalisation.

Le but de ce rapport n’est pas de faire uniquement une présentation exhaustive de tous les aspects surtout
techniques que nous avons pu apprendre ou approfondir, mais aussi de manière synthétique et claire, de
faire un tour d’horizon des aspects techniques auxquels nous avons été confronté.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


4
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

II. Présentation et contexte général de la présentation.

De nos jours, la vidéosurveillance est omniprésente et on la retrouve dans de nombreux secteurs d’activité
(banque, transports, industrie, grande distribution, etc.) ou lieux de vie (villes, immeubles de bureau,
équipements collectifs, etc.). La plupart des responsables souhaitent accroître la sécurité en protégeant les
biens et les personnes par de la vidéosurveillance. Aujourd’hui, le développement technologique permet
d’obtenir de très bons résultats lorsqu’on sait exprimer un besoin et lui faire correspondre un matériel efficace
et évolutif afin de pérenniser l’installation. Mais nous sommes confrontés à une pléthore de produits venant
de tout horizon. Comment faire le bon choix lorsque les solutions techniques intègrent de l’électronique, de
l’informatique, des télécommunications, etc., sans commettre d’erreur ?

La multiplicité et la complexité des produits ne permettent pas de dire si tel choix de matériel donnera une
solution optimale ou non, sans au préalable avoir fait une étude approfondie de la problématique. Il va de soi
que l’on ne traite pas de la sécurisation d’un magasin nécessitant deux ou trois caméras comme celle d’un
aéroport en demandant une centaine ! À l’heure du choix, tant pour un équipement matériel ou logiciel, il
convient de se méfier de promesses commerciales et privilégier lorsque cela est possible les options qui
pérenniseront l’installation.

2.1 Vidéosurveillance : pourquoi ?


Le besoin de renforcer les niveaux de sécurité se fait de plus en plus ressentir dans différents domaines
d’activité. Un des moyens utilisés est la vidéosurveillance. Pour quoi faire ? Pour protéger quoi ? Pour aider
qui ? Pour contrôler quoi ? Qui ? Où implanter les caméras ? Quels types de caméras utiliser ? Comment
enregistrer ? Quelle durée pour l’archivage ? Quel support de transmission utiliser ? La mise en place d’une
installation de vidéosurveillance passe par une analyse très précise afin de répondre aux exigences et aux
besoins de l’utilisateur.

Les prochains chapitres auront pour objectif de vous éclairer sur le sujet de la vidéosurveillance en détaillant
les différents produits, la terminologie et les applications spécifiques à ce domaine.

2.2 Synoptique et fonction de la Vidéosurveillance


Dans une installation de vidéosurveillance, il y a toujours trois fonctions importantes et interdépendantes :
réception, gestion, visualisation.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


5
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 1 : Synoptique d’une installation de Vidéosurveillance


v Fonction réception

La caméra est l’élément fondamental du système de vidéosurveillance. En fonction de l’environnement et


des besoins de l’utilisateur, il conviendra de choisir dans une gamme pléthorique de caméras le matériel
adéquat :

ü des caméras couleur ou noir et blanc,


ü des caméras haute définition,
ü des caméras couleur commutable noir et blanc,
ü des caméras fixes, mobiles, discrètes,
ü des caméras intérieures ou extérieures,
ü de l’environnement (éclairage, champ électrique, etc.)

v Fonction gestion
Les équipements de gestion permettent, en fonction des besoins d’exploitation, d’afficher une ou plusieurs
images sur un ou plusieurs écrans. Ce type d’affichage se fera au travers de différents matériels prédéfini lors
de l’étude et correspondra aux besoins exprimés par le client. C’est dans cette partie que viendra se greffer le
pupitre de télécommande des caméras mobiles.

v Fonction visualisation
Cette fonction est souvent agrégée au poste de garde ou au PC de sécurité. En revanche, en l’absence de ce
dernier, c’est souvent un service quelconque du site à surveiller qui en a la charge.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


6
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

2.3 Schéma d’installation de la Vidéosurveillance

Figure 2 : schéma simplifier d’une installation de Vidéosurveillance

Une installation de vidéosurveillance comprendra toujours tout ou partie des équipements suivants :

ü les caméras,
ü les moniteurs,
ü l’enregistrement analogique ou numérique,
ü les équipements de gestion,
ü l’interconnexion des différents équipements.

III. Environnement matériel.


3.1 La prise de vue
La caméra est un système de prise d’images animées qui génère un signal vidéo noir et blanc ou couleur. La
caméra capte la lumière pour la transformer en signal électrique. Elle se compose parfois d’un capteur d’image
et d’une électronique de traitement permettant de générer le signal vidéo.

3.1.1 Technologie et type de caméra


Vous pouvez trouver actuellement sur le marché pléthore de caméras. L’objectif n’est pas ici de toutes les
énumérer mais de présenter celles que l’on trouve le plus couramment dans le domaine de la
vidéosurveillance.

v Caméra CCD

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


7
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 3 : Caméra CCD


ü Capteurs CCD :

Dans le domaine de la CCTV, on trouve une grande majorité de caméras CCD(Charge Coupled
Device). La technologie CCD est un assemblage composé d’éléments photosensibles à la lumière
(figure 5.5). Le CCD est un capteur qui délivre un signal suivant le degré d’éclairement de ce
dernier.

Figure 4 : Capteurs CCD

v Caméra IP en méga pixel


Une caméra numérique contrairement à sa consœur analogique, ne dispose pas de sortie coaxiale. En
revanche elle dispose d’une liaison via une prise RJ 45 qui permet le raccordement au réseau informatique

Figure 5 : Caméra IP LS Vision Megapixel

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


8
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

v Caméra dôme fixe ou panoramique


Ces caméras connaissent un grand succès dans le secteur de la vidéosurveillance. Nous verrons les avantages
qu’elles procurent par rapport aux caméras fixes

Figure 6 : Exemple de caméra dôme motorisée

Ce type de caméras possède plusieurs caractéristiques telles que :

ü caméra pivotant sur 360° en horizontal : fonction Pan,


ü caméra pivotant sur ±30° en vertical : fonction Tilt,
ü caméra permettant de zoomer sur l’objet : fonction Zoom.
Ces caractéristiques sont souvent appelées fonctions PTZ.
Ces équipements disposent également de système automatique de balayage qui consiste à maintenir un
mouvement de rotation automatique et perpétuel pour faciliter l’observation d’une très large zone. Il est
fortement recommandé de ne pas laisser ce système de balayage enclenché
sous peine de détériorer rapidement les équipements internes.
v Caméra discrète
Les progrès des technologies font que de nos jours une caméra peut se loger dans n’importe quel accessoire.
Les plus courants sont le détecteur d’intrusion, l’horloge et la tête de détection incendie

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


9
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 7 : caméra discrète


v Caméra CMOS
La fabrication des capteurs CCD requiert une fabrication spécifique engendrant des coûts importants. En
revanche, la technologie CMOS est très utilisée dans la fabrication de composants électroniques, ce qui la
rend économique pour la fabrication de caméras CMOS. Elles permettent une intégration à très grande échelle
et consomment une quantité minime d’énergie par rapport aux CCD ; une caméra peut fonctionner avec une
batterie au NiCd pendant une semaine tandis que la caméra CCD ne fonctionnerait que quelques heures. La
caméra CMOS génère un signal comportant du bruit nuisant à la fourniture d’une image de qualité. Cependant
des progrès sensibles se font sentir et la caméra CMOS gagne inexorablement du terrain sur sa consœur la
caméra CCD.

Figure 8 : caméra CMOS


v Caméra infrarouge de plus en plus présente

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


10
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 9 : caméra infrarouge


Les caméras infrarouges de vidéo surveillance sont nécessaires pour filmer dans les conditions de lumière
insuffisantes (le soir, la nuit). Beaucoup de modèles peuvent fonctionner même dans le noir total. La distance
de vision nocturne dépend de la quantité de leds infrarouges et de la qualité d’optique utilisée. La caméra de
surveillance infrarouge avec vision nocturne est idéale pour la vidéosurveillance dans des lieux avec faible
lumière. Grâce aux leds infrarouges, vous avez la possibilité de protéger votre propriété même dans le noir.
Certaines caméras peuvent être installées à l’extérieur grâce à leurs boîtiers étanches.

3.2 La commutation
Un commutateur vous permet de visualiser plusieurs caméras sur le même moniteur. Cet
équipement peut ne plus être requis lorsque vous optez pour un enregistreur numérique

3.2.1 Sélecteur
Le sélecteur donne une image par séquence, soit à tour de rôle selon la vitesse de sélectionnée. Avec une
option alarme, il permet une priorité à une caméra

Figure 10 : Sélecteur 8 entrées - Kramer VS-801

3.2.2 Quad
Le quad, permet de voir jusqu’à 4 images en même temps, ou une image à tour de rôle
comme le sélecteur. Avec une option alarme, il permet une priorité à une caméra. . .

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


11
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 10 : Powervox Quad-Processor

Figure 11 : Affichage de type "quad"

3.2.3 Multiplexeur
Le multiplexeur vous offre l’affichage jusqu’à 16 images à la fois avec une multitude de fonctions
supplémentaires intéressantes. Il importe de mentionner que certain multiplexeur n’offre pas l’option multi-
écran en mode d’enregistrement.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


12
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 12 : Multiplexeur 16 entrées

3.2.4 Matrice
Le sélecteur matriciel (matrice) est un commutateur programmable qui résout les problèmes de distribution
d’affichage sur plusieurs postes de travail et moniteurs. Les systèmes matriciels offrent une diversification
plus étendue tant qu’à la distribution des images incluant une hiérarchie dans le contrôle.

Figure 13 : Matrice 16x20

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


13
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 14 : Matrice 8x8 avec commande PTZ

3.3 L’enregistrement
L’enregistreur que vous choisirez a un impact direct sur le rendement que vous vous attendez d’un système
de caméra puisque la quantité d’images recueillies et leur qualité sont le résultat attendu pour une identification
adéquate d’individus ou d’évènements. La technologie de l’enregistrement à temps échelonné a beaucoup
évolué ces dernières années. Le mode d’enregistrement analogique a disparu en achat de matériel neuf.

3.3.1 Magnétoscope de vidéosurveillance

Figure 15 : Installation CCTV : magnétoscope, caméra, écran

Un magnétoscope standard enregistre en continu le signal vidéo à raison de 50 trames par seconde (une
image = deux trames).

Les caractéristiques de ces appareils sont :


Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad
14
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

ü vitesse d’enregistrement réglable, de temps réel jusqu’à 960 heures.


ü Enregistrement sur événements (entrées alarmes disponibles),
ü Gestion des alarmes,
ü Recherche sur alarmes,
ü Recherche sur date/heure,
ü Enregistrement du son,
ü Recherche rapide.

Ce matériel est encore en fonction mais est peu à peu remplacé par des enregistreurs numériques

3.3.2 Enregistreur numérique


L’enregistreur numérique vous libère des stockages de vidéocassette encombrant. Un choix de plus en plus
imposants s’offre à vous mais il importe de considérer le résultat de l’enregistrement. La différence est dans
la méthode de compression de l’image utilisée et est directement relié au rendu de la qualité de l’image.

Figure 16 : Enregistreur Vidéo DVR9008V


La technologie numérique permet un certain nombre de fonctions telles que :
ü analyse d’images (reconnaissance d’objet, reconnaissance faciale, lecture de plaques
minéralogiques),
ü programmation de la détection de mouvement,
ü recherche indexée de tout événement enregistré, etc.,
ü archivage sur tout support informatique et copie sans dégradation de l’enregistrement,
ü paramétrage du choix de la qualité d’enregistrement (compression, nombre d’images par seconde,
etc.), meilleure sécurisation des accès aux équipements techniques par des mots de passe et
hiérarchisation d’accès…

Les systèmes numériques de vidéosurveillance ne sont pas des systèmes cloisonnés ;ils permettent une
multitude de possibilités d’évolution et facilitent la convergence d’autres fonctions de sécurité, telles que :

ü système de contrôle d’accès,


ü système de détection d’intrusion,
ü système de détection d’incendie,
ü supervision, etc.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


15
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

3.4 La transmission
Un volet tout ainsi important est la transmission du signal vidéo des caméras. Plusieurs options peuvent être
utilisées tout dépend du degré de difficulté d’installation sur le site et du ou des lieux de réception des signaux.

3.4.1 Câble coaxiale


Le câble coaxial est le moyen le plus couramment utilisé puisqu’il est le plus efficace et le moins coûteux.
Par contre la longueur du parcours est cruciale selon le type de câble utilisé. Chaque câble a également ses
spécifications et une longueur maximale doit être respectée. Des amplificateurs de signaux sont installés
lorsque la course dépasse le seuil critique de la qualité de la transmission. Si les distances et les exigences
physiques deviennent hors norme d’autres types de transmission peuvent être alors utilisés.

Figure 17 : Constitution d’un câble coaxial

3.4.2 Ligne téléphonique


La transmission par ligne téléphonique est une bonne option lorsqu’un réseau téléphonique se trouve près
des équipements de contrôle. Également suggéré pour surveiller des endroits différents du lieu de contrôle,
cette solution permet à prix relativement modique d’éviter l’ajout d’un enregistreur sur les lieux surveillés.

3.4.3 Micro-onde (HF)


A transmission par micro-onde (HF) est requise, entre autre, pour les sites difficiles d’accès et qu’aucun
câblage ne peut être installé. Un transmetteur de signaux fixé aux caméras envoi le signal vidéo par onde, tel
les radios diffuseurs, à un récepteur qui capte et restructure les signaux pour le traitement conventionnel par
un commutateur (exemple : protocole WIFI )

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


16
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 18 : Caméra WIFI

3.4.4 Fibre optique


La fibre optique est un autre moyen mais très efficace pour conserver une grande qualité d’image lorsqu’une
distance considérable doit être parcourue ou qu’une qualité d’image optimale doit être exigée.

Figure 19 : Fibre optique

3.4.5 Réseau informatique


Le réseau informatique est la technologie qui adhère au marché de la surveillance pour tous les besoins de
moyenne et grande entreprise. Maintenant disponible, une interface branchée entre un système conventionnel
et un ordinateur peut transmettre les images captées par voie électronique à n’importe quelles stations ayant
une adresse IP.

Il est possible de réaliser un système de surveillance entièrement contrôlé par informatique et étendu sur le
réseau de votre choix (LAN, WAN, Intranet, Internet, etc...)

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


17
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 20 : Association d’un réseau dédié à la surveillance sur IP et d’un réseau à vocation générale

Il est indéniable que lorsque le réseau est suffisamment dimensionné la pose d’une caméra IP est nettement
moins coûteuse qu’une caméra analogique. En outre les avantages qu’offre la technologie numérique sont la
qualité de l’image ainsi que la gestion de cette dernière

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


18
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

Figure 20 : Installation CCTV avec caméras analogiques et IP.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


19
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

IV. Exemple d’installation d’une vidéosurveillance.

Ø Choix du caméra :
Les caméras IP directement connectées au réseau Internet grâce au wifi.

Ø La démarche :
Pour pouvoir installer une vidéosurveillance dans une habitation if faut suivre les étapes suivantes :

Étape 1 : connecter la caméra IP à un réseau Internet


Pour connecter votre caméra IP de vidéosurveillance à un réseau Internet, vous aurez soit la possibilité de la
brancher à un câble Ethernet ou tout simplement de la connecter grâce au réseau wifi.

Étape 2 : renseigner l'adresse IP


Une fois que la caméra IP sera connectée au réseau, l'ordinateur ou le téléphone auquel la caméra sera
reliée demandera de renseigner l'adresse IP.

Cette adresse IP directement sur le manuel d'installation de votre caméra de vidéosurveillance. Il se peut
que cette adresse IP ne fasse pas partie du réseau. Dans ce cas, il faudra la changer.

Étape 3 : configurer la caméra de vidéosurveillance


Étape 4 : Installer la caméra à l'endroit souhaité
Il est maintenant temps d'installer la caméra à l'endroit le plus stratégique d’habitation afin d'assurer la
sécurité.

Étape 5 : Piloter la caméra IP directement depuis l’ordinateur ou smartphone

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


20
Année universitaire : 2020/2021
Rapport : Vidéosurveillance dans les bâtiments

V. Conclusion.
Pour clore ce rapport nous daignerons présenter nos penses à propos de ce travail :
Ce travail nous a été prolifique, non seulement sur le plan professionnel mais aussi sur
le plan relationnel.
Sortir de la monotonie des cours théoriques et le tas d’informations utopiques digéré
pendant les séances du cours, pour les mettre en œuvre dans une présentation à caractère
Professionnel est une initiative à saluer.

Réalisé par : BIQARBASSE Abdelali - BELLALIOUI Mouad


21
Année universitaire : 2020/2021