Vous êtes sur la page 1sur 2

ÉPREUVE ECRITE DU BAC

RÉDACTION D’UN DISCOURS


CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES

 Lors des épreuves communes de contrôle continu, l’expression écrite peut consister en la
rédaction d’un discours, en s’appuyant parfois sur un texte étudié préalablement en
compréhension de l’écrit. Comment s'entraîner au mieux pour réussir cette épreuve?

ÉTAPE 1 : LIRE ET ANALISER LE SUJET

1. Lis attentivement le sujet en te posant des questions : quel type de discours


me demande-t-on de rédiger (pour encourager, dénoncer, commémorer, souhaiter ?...).

a. Identifie et surligne les mots-clés du sujet proposé.


b. Souligne ce qu’on te demande de faire (rédiger, créer, dénoncer,...).

2. Identifie ton public pour déterminer la personne à laquelle tu vas t’adresser (tú,
vosotros, usted, ustedes).

ÉTAPE 2 : MOBILISER SES CONNAISSANCES

1. Choisis tes arguments, le but de ton discours. Il doit être clair et concis de
façon à ce que tu puisses l’énoncer facilement. Pense à utiliser des mots spécifiques et
des tournures qui vont te permettre de donner du poids et du dynamisme à tes propos.

a. Pour défendre quelqu’un ou quelque chose (plaidoyer), il faudra employer le lexique


de l’éloge.
b. Pour accuser, dénoncer quelqu’un ou quelque chose, il faudra employer le lexique du
blâme, des adjectifs péjoratifs, le registre polémique...
c. Pour commémorer, célébrer un événement passé, il faudra comparer le présent et
le passé.
d. Pour encourager quelqu’un, il faudra employer l’impératif, le subjonctif, des
tournures hypothétiques...

ÉTAPE 3 : STRUCTURER SON DISCOURS

1. Ordonne tes arguments du plus évident au plus subtil. Garde pour la fin
l’argument le plus original de façon à marquer les esprits.

2. Structure ton discours en faisant une introduction et en liant tes arguments avec
des connecteurs logiques.

3. Emploie quand c’est possible des chiffres, des faits indiscutables.


ÉTAPE 4 : RÉDIGER

1. Lors de la rédaction, alterne :

a. l’exclamation (pour communiquer au public sa peine, sa colère...),


b. l’interrogation (afin de faire réfléchir),
c. l’ordre (dans le but de pousser les personnes à agir)

2. N’hésite pas à ponctuer ton discours de mots tels que « juntos », « todos
nosotros », « la población entera » ...en faisant attention aux accords
sujets/verbes/compléments.

 Ceci donnera du dynamisme à ton propos, ainsi que des mots spécifiques qui vont marquer
la cohésion afin de fédérer ton public.

 La dernière phrase du discours est particulièrement importante : elle doit emporter


l’adhésion du public.