Vous êtes sur la page 1sur 14

Ministère de l'Education Nationale,

de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

STRUCTURES METALLIQUES

CINTREUSE
A TUBE
OBM60

BTS
Conception
Réalisation
Chaudronnerie
Industrielle

Roulage Page 1
Préface

Au fil des années, le dossier machines a montré son importance aussi bien dans le cadre de la
formation que dans celui de l'examen du Brevet de Technicien Supérieur.

En effet, la préparation de la production, le choix et l'organisation des moyens de fabrication sont


des activités importantes du technicien supérieur.

Dès la première année de leur formation, les étudiants sont confrontés à des problèmes de
réalisations industrielles qui nécessitent de connaître les moyens matériels disponibles dans une
entreprise.

Cette nouvelle édition qui ne prétend pas à l'exhaustivité, vous propose des machines et outillages
supplémentaires ainsi que de nombreux barèmes de temps de fabrication.

Michel RAGE

Inspecteur Général de l’Education Nationale

Groupe Sciences et Techniques Industrielles

Le dossier a été mis à jour par :

M. Jean DESMAËLE : Professeur au Lycée ENNA Place du 8 Mai 1945 93203 Saint Denis

M. Jean-Marc GAUDIN : Professeur au Lycée Denis Papin - 93000 La Courneuve

Coordination du réseau de ressources


M. Jean Claude TÊTOT
Professeur UPEC - IUFM – SSTP

Centre National de Ressources Structures Métalliques

Place du 8 Mai 45 - BP 85 - 93203 St Denis

Téléphone 01.49.71.87.00 - Fax : 01 49 71 88 39

Site web: http://cnrsm.creteil.iufm.fr

Roulage Page 2
SOMMAIRE

Analyse des facteurs de risque………………………….………………………. 4

Fiche sécurité

Protections collectives……………………………………………. 6

Protections individuelles………………………………………….. 6

Fiche de sécurité………………………………………………….. 6

Définition de la zone de sécurité………………………………… 7

Procédure d'utilisation de la rouleuse croqueuse Picot RCS

Capacité machine……………………………………………… 8-9

La machine………………………………………………………… 10-12

Mode opératoire…………………………………………………… 13-14

Roulage Page 3
Facteur de risque: entraînement par la tôle ou par les rouleaux
 Positionner la pièce lorsque les rouleaux sont à l'arrêt.
 S'assurer que la tôle est bien alignée avant de faire fonctionner la rouleuse.
 Lâcher la tôle dès qu'elle est engagée.
 Effectuer les ajustements lorsque la machine est à l'arrêt.
 Porter des vêtements et des gants ajustés.
 Ne pas porter de bijoux.
 Attacher les cheveux longs et les contenir dans un bonnet.
 Garder l'aire de travail libre d'encombrement.

Facteur de risque: démarrage accidentel de la rouleuse


 Appliquer une procédure de consignation pendant l'entretien ou les réparations.

Facteur de risque: manutention de tôles mal ébavurées


 Ébavurer les tôles.
 Porter des gants ajustés et résistants aux coupures.

Facteur de risque: chute de tôles


 Porter des chaussures de sécurité avec embouts d'acier

Facteur de risque: mouvements des tôles en cours de roulage


 Utiliser un support pour éviter l'affaissement des viroles (tôles roulées) de grand
diamètre.
 Respecter les aires d'activité de la rouleuse (ligne jaune au sol, barrière, etc.).

Facteur de risque: projection de la tôle, de métal ou de pièces métalliques


 Respecter la capacité de la rouleuse indiquée sur la plaque signalétique.
Interdire de chauffer la tôle au chalumeau (chauffage non uniforme).

 S'assurer que la tôle est insérée sur une longueur correspondant à au moins trois
fois son épaisseur.

Facteur de risque: chute, glissade


 Réparer et nettoyer le plancher: surface inégale, trous, plancher glissant, etc.

Roulage Page 4
Recommandations afin d'éviter les risques encourus

Illustrations Recommandations Risques

Avoir pris connaissance de la


notice d’utilisation et des mesures
de sécurité spécifiques à la
machine
Pincement

Ne pas mettre les doigts entre la


tôle à rouler et les rouleaux
D’entrainement et
d’appui. d’écrasement des mains

ATTENTION Surveiller la position des mains

AUX Portez des gants

MAINS Etre attentif à son travail.

S'assurer que personne ne se


trouve dans la zone de travail

Avant de commencer à travailler,


dégagez la surface nécessaire à la
translation de la tôle et à la sortie
de la pièce.

Roulage Page 5
FICHE ROULEUSE AMB PICOT RCS

SECURITE Secteur : Réalisation d’Ouvrages Chaudronnés

RISQUES ENCOURUS

Blessures aux mains en déplaçant ou en usinant les tôles (bavures au niveau des coupes)

Ecrasement des doigts des pieds, ou doigts coupés en cas de non respect des consignes de
sécurité

PROTECTION COLLECTIVES

Eteindre la machine

Débarrasser les chutes de tôle

Nettoyer après utilisation

Nettoyer après utilisation


PROTECTION INDIVIDUELLES

-Bleu de travail

-Gants

-Chaussures de sécurité

CONSIGNES DE SECURITE

Porter des gants, des chaussures de sécurité et des vêtements de travail

Respecter la zone de travail

La personne qui utilise la machine est celle qui appuie sur la pédale de manœuvre

Ne pas dépasser les capacités machine

Débarrasser, nettoyer l'accès de la machine

DEMARCHES A SUIVRE EN CAS D'ACCIDENT

Actionner le bouton d'arrêt d'urgence.

Prévenir le professeur

Roulage Page 6
Zones de travail :
L’environnement nécessaire à la bonne utilisation de la machine doit impérativement être pris en
compte lors de l'implantation :

- la longueur devant et derrière la machine doit permettre le passage de tous les


développés des pièces avec une garde de 0,85 m.

- la hauteur au dessus de la machine doit être supérieure à la hauteur maximum des


pièces à la fin du roulage.

- La distance de dégagement du côté du palier ouvrant doit être supérieure à la longueur utile
des rouleaux avec une garde de 0,85 m.

Définition de la zone de sécurité


- La délimitation physique de cette zone est obligatoire (avec des barrières ou des chaînes
par exemple).

- Les dimensions de cette zone sont à adapter en fonction des dimensions des pièces
planes qui seront formées.

- La délimitation de la zone de sécurité est indispensable du point de vue de la protection du


personnel non opérateur sur la machine.

Son accès est formellement interdit à tout personnel non-opérateur de la machine

Roulage Page 7
ELEMENTS CARACTERISTIQUES MODELE : RCS 150-20

ROULEUSE CROQUEUSE HYDRAULIQUE

3 ROULEAUX RCS :

CAPACITE DE ROULAGE

Longueur utile de roulage mm 2050


Diamètre du rouleau supérieur (D) mm 150
Diamètre des rouleaux croqueurs mm 150
Roulage au diamètre 1.3 x D mm 5
Croquage au diamètre 1.3 x D mm 3
Roulage au diamètre 5 x D mm 5
Croquage au diamètre 5 x D mm 4
Roulage au diamètre 10 x D mm 6
Croquage au diamètre 10 x D mm 4
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
Puissance du moteur électrique kW 3
Pression hydraulique maximum bar 200
Capacité du réservoir hydraulique L 80
Couple de rotation du rouleau supérieur N.m 1000
Couple de rotation des rouleaux croqueurs N.m 2x1000
Vitesse de rotation des rouleaux Tr/min 0à4
Force d'un vérin (4 vérins par machine) Tonne 10
Vitesse de déplacement des rouleaux mm/s 0 à 20
Niveau de pression acoustique maximal poste de travail dB(A) 80

DIMENSIONS CARACTERISTIQUES
Longueur totale mm 3300
Largeur totale mm 850
Hauteur totale mm 1200
Hauteur de travail mm 840
Passage entre les rouleaux mm 55
Poids kg 2300
IMMATRICULATION
Type: RCS 150-20
Capacité standard : mm 2000x4/3
Année de fabrication : 2006
OPTIONS Montage Usine:
Traitement thermique durcissant des rouleaux 
Palier ouvrant à commande hydraulique
Butée pour roulage conique 
Pupitre électronique
Assistance Commande Numérique (CN)

Roulage Page 8
Capacité
Ces graphiques donnent des indications sur les possibilités de roulage avec une rouleuse
PICOT, en fonction de sa capacité standard.

La capacité standard d'une rouleuse PICOT est définie par l'épaisseur maximum (e) qu'il est
possible de
former dans les conditions suivantes :

- largeur de tôle égale à la longueur totale des rouleaux (Lu)

- limite élastique du matériau = 240 N/mm2 (Acier E24/S235)

- diamètre de cintrage égal à 1.3 x diamètre du rouleau supérieur (D) (valeur minimum usuelle)

Relation entre l'épaisseur


et la largeur de la tôle
Exemple :
e = 10mm avec I = 3m

équivaut à

e = 12mm avec I = 2m

La tôle doit être centrée dans les rouleaux.


Les tôles de largeurs inférieures à 1/4 de la longueur des rouleaux ne doivent pas dépasser
1.7 fois l'épaisseur nominale (risque de tordre les rouleaux)

Relation entre l'épaisseur de la tôle et


la limite élastique du matériau
Exemple :
e = 10 mm avec Re = 240 N/mm2

équivaut à

e = 6 mm avec Re = 550 N/mm2

Relation entre l'épaisseur de la tôle


et le diamètre de la virole
Exemple :

e = 8 mm avec Ø = 1.3D

équivaut à

e = 12 mm avec Ø = 10D

Il est possible dans certains cas d'épaisseurs et de matériaux d'obtenir un diamètre final de
1,1D

Roulage Page 9
LA MACHINE

Démarrage / Arrêt :

Le sectionneur sur le coffret électrique permet de mettre la


machine sous tension.
Le démarrage du groupe hydraulique se fait par le bouton
poussoir sur le coffret électrique.

L'arrêt se fait soit par action sur un dispositif d'arrêt général, soit
en coupant le
sectionneur général de la machine.

Sectionneur général

Voyant de mise sous tension

Mise en marche du groupe hydraulique

« Coup de poing » arrêt d’urgence

Roulage Page 10
Les commandes:
Les mouvements de la machine sont commandés par les manettes situées sur le bâti
droit de la machine ; une plaque repère les fonctions des manettes :
Ouverture du palier ouvrant / déplacement du rouleau avant / déplacement du rouleau arrière /
rotation des rouleaux.

Ces commandes sont à retour automatique à "zéro" :


sans action de l'opérateur, aucun mouvement n'est possible.

Indicateurs numériques :
Deux indicateurs numériques permettent de visualiser la position en hauteur des rouleaux
croqueurs ; l'indicateur affiche "zéro" lorsque le rouleau croqueur est en contact avec le rouleau
supérieur.
Ces indicateurs permettent de prendre des repères pour des travaux de série.
Remarque :
La précision des repères dépend fortement de la régularité des caractéristiques des tôles.

Extraction de viroles
- Lorsque la pièce est terminée, dégager la pression dans les rouleaux, en baissant
les rouleaux croqueurs.
- Pour les modèles RCS 135/150/170 avec ouverture du palier ouvrant manuelle,
retirer la came de verrouillage.
- Actionner progressivement la manette d'ouverture du palier jusqu'à l'ouverture complète.
- Arrêter le groupe hydraulique de la machine en actionnant un dispositif d'arrêt général.
- Retirer complètement la pièce en position horizontale.
- Redémarrer le groupe hydraulique et refermer complètement le palier ouvrant

Roulage Page 11
Réalisation de cônes :
Avec l'option "Equipement pour réalisation de cônes" la machine est équipée de
- une butée escamotable située entre les rouleaux croqueurs, sous le rouleau supérieur, sur le
bâti droit. Cette butée est soit manuelle, soit hydraulique (son fonctionnement est alors couplé
à celui du palier ouvrant).
- deux volants à compteur de réglage de l'inclinaison des rouleaux. Les rouleaux sont réglés en
position parallèle en usine avec comme valeur "zéro" aux compteurs des volants.
- Chaque rouleau est réglé indépendamment.

Butée escamotable

Réglage :
- En tournant les volants, et en déplaçant ensuite les rouleaux, un décalage de hauteur se crée
entre les deux vérins d'un même rouleau.
- Pour la réalisation de cônes (rouleaux plus haut du côté du bâti droit), tourner les volants en
sens horaire
- Manœuvrer le rouleau en descente et en montée. Celui-ci prend une inclinaison plus ou moins
importante en fonction du nombre de tours réalisés.
- Pour revenir parallèle, remettre l’indicateur à zéro, et manœuvrer en descente et
montée pour rétablir l’équilibre hydraulique.

Attention !
Faire un seul tour de volant à la fois avant de faire manœuvrer le rouleau pour incliner celui-ci.
La valeur indiquée sur le volant n'a pas de relation avec l'angle du cône réalisé ; l'angle final
dépend de l'épaisseur et du matériau utilisé.

Remarque :
L’utilisation de faible valeur d'inclinaison permet de calibrer des viroles dont l’épaisseur,
variant d’une extrémité à l’autre, se ferme plus d’un côté que de l’autre.
Ces dispositifs permettent également d’ajuster le parallélisme de chaque rouleau.

Roulage Page 12
MODE OPERATOIRE

Techniques de roulage
- Positionnement de la tôle
- Vérification de l'équerrage
(équerre ou positionnement en butée contre un
rouleau)

Serrage de la tôle sans cintrage et approche en


limite d’échappement

Mise en position de croquage : position asymétrique


- Pinçage de la tôle entre deux rouleaux
- Approche en limite d'échappement

Croquage du premier bord :


- Montée du deuxième rouleau croqueur pour
définir le rayon de croquage.
- Avance de la tôle sur une distance courte
(environ 20 fois l'épaisseur de la tôle)

- Relâchement du rouleau croqueur


Dans certains cas, plusieurs passes de croquage
peuvent être nécessaires pour atteindre le rayon
souhaité.
- Retour en position symétrique :
- Relâchement du deuxième rouleau croqueur
- Serrage de la tôle sans cintrage
Remarque :
Dans certains cas, il peut être bénéfique de réaliser
une première passe de roulage entre les deux
opérations de croquage.

Avance de la tôle jusqu'à l'autre extrémité, en limite


d'échappement.

Amorçage du croquage

Roulage Page 13
Croquage du deuxième bord

Retour en position symétrique


Serrage de la tôle pour la première passe de
roulage

Avance de la tôle jusqu'à l’autre extrémité, en


limite d'échappement

Généralement, plusieurs passes de roulage sont


nécessaires pour atteindre le diamètre souhaité
avec une bonne qualité de résultat.

Il faut alors augmenter le serrage de la tôle après


chaque avance, à chaque extrémité de la
circonférence de roulage.

Roulage Page 14