Vous êtes sur la page 1sur 4

CHEM - Application - Corrigé Exercice - Etude d’une poutre continue à 4 travées

par la formule des trois moments

q 2q
P

2L, 4I 3L/2, 4I L, 2I L, I

Poutre à quatre travées de longueurs 2L, 3L/2, L et L. Produit d’inertie variable suivant les travées et indiqué
pour chacune ci-dessus.
Chargement tel qu’indiqué ci-dessus.

Déterminer le diagramme de moments.

On numérote les travées et les appuis suivant le schéma ci-dessous :

Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4

2L, 4I 3L/2, 4I L, 2I L, I
A0 A1 A2 A3 A4

Les sollicitations dans la poutre sont calculées en utilisant la méthode des trois moments plutôt que la méthode
des foyers : ce choix est lié au nombre de travées (4 + 1 encastrement en A0) et au nombre de travées chargées (3)
et il est proposé de traiter le problème de manière globale avec un système de 4 équations à 4 inconnues plutôt
qu’en développant 3 fois la méthode des foyers.
La poutre est hyperstatique d’ordre 4 et la poutre isostatique associée est obtenue en libérant la rotation en A0 et
en ajoutant des rotules entre travées contiguës au niveau des trois appuis A1 à A3.

On calcule pour les différentes travées, les constantes ai, bi, ci définies par les formules ci-dessous :
𝐿 𝐿 𝐿
𝑥 2 𝑑𝑥 𝑥 𝑥 𝑑𝑥 𝑥 2 𝑑𝑥
𝑎𝑖 = ∫ (1 − ) . 𝑒𝑡 𝑏𝑖 = ∫ . (1 − ) . 𝑒𝑡 𝑐𝑖 = ∫ ( ) .
0 𝐿𝑖 𝐸𝐼𝑖 0 𝐿𝑖 𝐿𝑖 𝐸𝐼𝑖 0 𝐿𝑖 𝐸𝐼𝑖
En pratique, le calcul est réalisé avec les intégrales de Mohr :
1 1 𝐿 1 1 𝐿 1 1 𝐿
𝑎1 = . . 1.1.2𝐿 = 𝑏1 = . . 1.1.2𝐿 = 𝑐1 = . . 1.1.2𝐿 =
4𝐸𝐼 3 6𝐸𝐼 4𝐸𝐼 6 12𝐸𝐼 4𝐸𝐼 3 6𝐸𝐼

𝐿 𝐿 𝐿
En synthèse : 𝑎1 = , 𝑏1 = , 𝑐1 =
6𝐸𝐼 12𝐸𝐼 6𝐸𝐼

𝐿 𝐿 𝐿
De même : 𝑎2 = , 𝑏2 = , 𝑐2 =
8𝐸𝐼 16𝐸𝐼 8𝐸𝐼
𝐿 𝐿 𝐿
𝑎3 = , 𝑏3 = , 𝑐3 =
6𝐸𝐼 12𝐸𝐼 6𝐸𝐼

Année 2019-2020 Page 1 sur 4


CHEM - Application - Corrigé Exercice - Etude d’une poutre continue à 4 travées
par la formule des trois moments

𝐿 𝐿 𝐿
𝑎4 = , 𝑏4 = , 𝑐4 =
3𝐸𝐼 6𝐸𝐼 3𝐸𝐼

Les rotations liées aux charges appliquées sur les travées rendues isostatiques sont calculées comme suit :

Travée 1
A0 A1

𝐿
𝑥 𝑑𝑥 1 1 𝑞(2𝐿)2 𝐿
𝑥 𝑑𝑥 1 1 𝑞(2𝐿)2
𝜔𝑔1 = − ∫ 𝜇1 . (1 − ) . =− . . . 1.2𝐿 𝑒𝑡 𝜔𝑑1 = ∫ 𝜇1 . . = . . . 1.2𝐿
0 𝐿 𝐸𝐼1 4𝐸𝐼 3 8 0 𝐿 𝐸𝐼1 4𝐸𝐼 3 8

𝑞𝐿3 𝑞𝐿3
Finalement : 𝜔𝑔1 = − 𝑒𝑡 𝜔𝑑1 =
12𝐸𝐼 12𝐸𝐼

Travée 2
A1 A2

𝐿 𝐿
𝑥 𝑑𝑥 1 1 3𝑃𝐿 3𝐿 𝑥 𝑑𝑥 1 1 3𝑃𝐿 3𝐿
𝜔𝑔2 = − ∫ 𝜇2 . (1 − ) . =− . . . 1. 𝑒𝑡 𝜔𝑑2 = ∫ 𝜇2 . . = . . . 1.
0 𝐿 𝐸𝐼2 4𝐸𝐼 4 8 2 0 𝐿 𝐸𝐼2 4𝐸𝐼 4 8 2

9𝑃𝐿2 9𝑃𝐿2
En synthèse : 𝜔𝑔2 = − 𝑒𝑡 𝜔𝑑2 =
256𝐸𝐼 256𝐸𝐼

2q

Travée 3
A2 A3

𝐿
𝑥 𝑑𝑥 1 1 2𝑞𝐿2 𝐿
𝑥 𝑑𝑥 1 1 2𝑞𝐿2
𝜔𝑔3 = − ∫ 𝜇3 . (1 − ) . =− . . . 1. 𝐿 𝑒𝑡 𝜔𝑑3 = ∫ 𝜇3 . . = . . . 1. 𝐿
0 𝐿 𝐸𝐼3 2𝐸𝐼 3 8 0 𝐿 𝐸𝐼3 2𝐸𝐼 3 8

𝑞𝐿3 𝑞𝐿3
En synthèse : 𝜔𝑔3 = − 𝑒𝑡 𝜔𝑑3 =
24𝐸𝐼 24𝐸𝐼

Les équations permettant la détermination des inconnues hyperstatiques (moments en A0 et sur les appuis
intermédiaires) sont obtenues en écrivant la nullité de la rotation en A0 puis la continuité de la rotation aux trois
appuis intermédiaires :

Année 2019-2020 Page 2 sur 4


CHEM - Application - Corrigé Exercice - Etude d’une poutre continue à 4 travées
par la formule des trois moments

θ =0
(encastrement) a1.M0 b1.M1
On en déduit :
𝑎1 . 𝑀0 + 𝑏1 . 𝑀1 − 𝜔𝑔,1 = 0
A0 - ωg,1

bi.Mi-1 ci.Mi ai+1.Mi bi+1.Mi+1


On en déduit, pour i = 1, 2 ou 3 :
𝑏𝑖 . 𝑀𝑖−1 + (𝑐𝑖 + 𝑎𝑖+1 ). 𝑀𝑖 + 𝑏𝑖+1 . 𝑀𝑖+1 + 𝜔𝑑,𝑖 − 𝜔𝑔,𝑖+1 = 0
ωd,i Ai - ωg,i+1

Le développement et l’assemblage des équations ci-dessus conduit au système suivant :

𝑎1 . 𝑀0 +𝑏1 . 𝑀1 −𝜔𝑔,1 =0
𝑏1 . 𝑀0 +(𝑐1 + 𝑎2 ). 𝑀1 +𝑏2 . 𝑀2 +𝜔𝑑,1 −𝜔𝑔,2 =0
𝑏2 . 𝑀1 +(𝑐2 + 𝑎3 ). 𝑀2 +𝑏3 . 𝑀3 +𝜔𝑑,2 −𝜔𝑔,3 =0
𝑏3 . 𝑀2 +(𝑐3 + 𝑎4 ). 𝑀3 +𝜔𝑑,3 −𝜔𝑔,4 =0

Après remplacement des différents coefficients, on obtient :

𝐿 𝐿 𝑞𝐿3
.𝑀 + .𝑀 + =0
6𝐸𝐼 0 12𝐸𝐼 1 12𝐸𝐼
𝐿 𝐿 𝐿 𝐿 𝑞𝐿3 9𝑃𝐿2
.𝑀 +( + ) . 𝑀1 + .𝑀 + + =0
12𝐸𝐼 0 6𝐸𝐼 8𝐸𝐼 16𝐸𝐼 2 12𝐸𝐼 256𝐸𝐼
𝐿 𝐿 𝐿 𝐿 9𝑃𝐿2 𝑞𝐿3
.𝑀 +( + ) . 𝑀2 + .𝑀 + + =0
16𝐸𝐼 1 8𝐸𝐼 6𝐸𝐼 12𝐸𝐼 3 256𝐸𝐼 24𝐸𝐼
𝐿 𝐿 𝐿 𝑞𝐿3
.𝑀 +( + ) . 𝑀3 + +0 = 0
12𝐸𝐼 2 6𝐸𝐼 3𝐸𝐼 24𝐸𝐼

12𝐸𝐼 24𝐸𝐼
Le système se simplifie comme suit (en multipliant la première équation par 𝐿
et les trois suivantes par 𝐿
):

2𝑀0 +𝑀1 +𝑞𝐿2 =0 (1)


3 27𝑃𝐿
2𝑀0 +7𝑀1 + 𝑀2 + +2𝑞𝐿2 =0 (2)
2 32
3 27𝑃𝐿
𝑀 +7𝑀2 +2𝑀3 + +𝑞𝐿2 =0 (3)
2 1 32
2𝑀2 +12𝑀3 +0 +𝑞𝐿2 =0 (4)

La résolution du système se fait comme suit :


3 27𝑃𝐿
(2) – (1) → 6𝑀1 + 𝑀2 + +𝑞𝐿2 =0 (5)
2 32
Année 2019-2020 Page 3 sur 4
CHEM - Application - Corrigé Exercice - Etude d’une poutre continue à 4 travées
par la formule des trois moments

81𝑃𝐿
6.(3) – (4) → 9𝑀1 +40𝑀2 + +5𝑞𝐿2 =0 (6)
16
151 243𝑃𝐿 7
(6) – 1.5.(5) → 𝑀2 + + 𝑞𝐿2 =0 (7)
4 64 2

243 14 2
L’équation (7) donne : 𝑀2 = − 𝑃𝐿 − 𝑞𝐿
2416 151

L’équation (5) s’écrit alors :


3 243𝑃𝐿 14 2 27𝑃𝐿 729 27 42
6𝑀1 + . (− − 𝑞𝐿 ) + + 𝑞𝐿2 = 0 𝑜𝑢 6𝑀1 + (− + ) 𝑃𝐿 + (− + 1) 𝑞𝐿2 = 0
2 2416 151 32 4832 32 302

279 65 2
Il vient : 𝑀1 = − 𝑃𝐿 − 𝑞𝐿
2416 453

279 194 2
L’équation (1) donne : 𝑀0 = 𝑃𝐿 − 𝑞𝐿
4832 453

81 41 2
Enfin, à l’aide de l’équation (4) : 𝑀3 = 𝑃𝐿 − 𝑞𝐿
4832 604

Le diagramme de moments a la forme suivante :

qL²
4 M3
3PL
8
qL²
2 M2
M1
M0

La déformée de la poutre est la suivante :

Année 2019-2020 Page 4 sur 4