Vous êtes sur la page 1sur 2

CHEM - Application - Méthode des déplacements

Ce document a pour objet de fournir les efforts nodaux dans une barre encastrée – articulée ou bi-encastrée, ce
pour les situations élémentaires les plus couramment rencontrées lors de l’application de la méthode des
déplacements.

Conventions

Cas d’une poutre encastrée – articulée Cas d’une poutre bi-encastrée

A B A B
MA MA MB

RA RB RA RB
L L

Cas de charges en déplacements imposés

Cas d’une poutre encastrée – articulée Cas d’une poutre bi-encastrée

Rotation imposée : Rotation imposée :

ωA ωA

3𝐸𝐼 4𝐸𝐼 2𝐸𝐼


𝑀𝐴 = 𝜔 𝑀𝐴 = 𝜔 𝑒𝑡 𝑀𝐵 = 𝜔
𝐿 𝐴 𝐿 𝐴 𝐿 𝐴
3𝐸𝐼 6𝐸𝐼
𝑅𝐴 = 2 𝜔𝐴 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = −𝑅𝐴 𝑅𝐴 = 2 𝜔𝐴 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = −𝑅𝐴
𝐿 𝐿

Déplacement imposé : Déplacement imposé :


δB δB

3𝐸𝐼 6𝐸𝐼
𝑀𝐴 = − 2 𝛿𝐵 𝑀𝐴 = − 2 𝛿𝐵 𝑒𝑡 𝑀𝐵 = 𝑀𝐴
𝐿 𝐿
3𝐸𝐼 12𝐸𝐼
𝑅𝐴 = − 3 𝛿𝐵 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = −𝑅𝐴 𝑅𝐴 = − 3 𝛿𝐵 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = −𝑅𝐴
𝐿 𝐿

Année 2017-2018 Page 1 sur 2


CHEM - Application - Méthode des déplacements

Cas de charges par application de charges

Cas d’une poutre encastrée – articulée Cas d’une poutre bi-encastrée

Charge uniformément répartie : Charge uniformément répartie :

q q

𝑞𝐿2 𝑞𝐿2
𝑀𝐴 = 𝑀𝐴 = 𝑒𝑡 𝑀𝐵 = −𝑀𝐴
8 12
5𝑞𝐿 3𝑞𝐿 𝑞𝐿 𝑞𝐿
𝑅𝐴 = 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = 𝑅𝐴 = 𝑒𝑡 𝑅𝐵 =
8 8 2 2

Charge ponctuelle : Charge ponctuelle :

λL Q μL λL Q μL

𝑄𝐿
𝑀𝐴 = 𝜇. (1 − 𝜇2 )
2 𝑀𝐴 = 𝑄𝐿𝜆𝜇2 𝑒𝑡 𝑀𝐵 = −𝑄𝐿𝜆2 𝜇
𝑄 𝑄 𝑅𝐴 = 𝑄𝜇2 (1 + 2𝜆) 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = 𝑄𝜆2 (1 + 2𝜇)
𝑅𝐴 = 𝜇. (3 − 𝜇2 ) 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = 𝜆2 . (3 − 𝜆)
2 2

Gradient thermique linéaire : Gradient thermique linéaire :

T + ΔT T + ΔT
T T
3𝐸𝐼 𝛼Δ𝑇 𝐸𝐼 𝛼Δ𝑇
𝑀𝐴 = − 𝑀𝐴 = − 𝑒𝑡 𝑀𝐵 = −𝑀𝐴
2ℎ ℎ
3𝐸𝐼 𝛼Δ𝑇 𝑅𝐴 = 0 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = 0
𝑅𝐴 = − 𝑒𝑡 𝑅𝐵 = −𝑅𝐴
2ℎ𝐿
h, épaisseur de la poutre,
h, épaisseur de la poutre, α, coefficient de dilatation thermique
α, coefficient de dilatation thermique

Année 2017-2018 Page 2 sur 2