Vous êtes sur la page 1sur 9

Calcul des plaques et coques :

Etude d’un radier circulaire avec


RDM6

Réalisé par : Encadré par :

Abdelmalek TAMIM (3IT1) Mr. CHERRABI

Mehdi OUFKKIR (3IT2)


I-Présentation du sujet :

Ce travail consiste à réaliser une étude paramétrique sur le


comportement d’un radier circulaire uniformément chargé et reposant
sur un sol élastique.
L’objet de ce travail est d’étudier l’évolution du tassement différentiel Δ,
du moment radial maximal Mrmax et du moment tangentiel Mθmax en
fonction du rapport des rigidités du radier et du sol exprimé en fonction
du paramètre :


 Eb : Module d’Young du béton ;
 : Coefficient de Poisson du béton ;
 t :épaisseur du radier ;
 R : rayon du radier ;
 ks :module de réaction du solen t/m².
II-Modélisation du radier en éléments finis triangulaires :

1- Définir le matériau :
2- Définir l’épaisseur :

3- Définir les appuis :

4- Définition des charges :


5- Lancement du calcul :
III-Résultats :
1- Déplacement vertical :

2- Moment Mxx :
3- Moment Myy :

En faisant varier les valeurs de Kr, on trace les courbes suivantes :

Δ=f(Kr)

Mxxmax=f(Kr)

Myymax=f(Kr)

On obtient les résultats suivants :

- Pour un module de sol fixe et un rapport épaisseur/rayon


variable :
Epaisseur t (m) Module du sol Kr tassement dif Δ (mm) Mxxmax Myymax
(N/m)
0.1 200000 0.10989011 1.281 877.32 785.26
0.15 200000 0.37087912 1.077 1523.1 1417.1
0.2 200000 0.87912088 0.84 2334.5 2199.1
0.25 200000 1.71703297 0.621 3054.3 2986.6
0.3 200000 2.96703297 0.456 3610 3568.6
0.35 200000 4.71153846 0.343 4023.3 3999.9
0.5 200000 13.7362637 0.18 4609.8 4689.3
0.6 200000 23.7362637 0.028 4760.5 4874.3
0.65 200000 30.1785714 0.026 4806.5 4931.4
0.66 200000 31.592967 0.026 4814.2 4949.9
Δ=f(Kr) :

Δ (mm)
1.4
1.2
1
0.8
0.6 Δ (mm)
0.4
0.2
0
0 5 10 15 20 25 30 35

Mxxmax=f(Kr) :

Mxxmax (N.m)
6000
5000
4000
3000
Mxx
2000
1000
0
0 5 10 15 20 25 30 35

Myymax=f(Kr) :
Myymax(N.m)
6000

5000

4000

3000
Myy
2000

1000

0
0 5 10 15 20 25 30 35

IV-Interprétation des résultats :

- Pour un rapport de rigidité égal à 23,74, le tassement différentiel


maximal dans le radier devient négligeable (0.028 mm). Au-delà de
ce rapport, celui-ci diminue jusqu’à tendre vers zéro. Le radier a par
conséquent, au-delà du seuil cité, un comportement rigide ;

- Pour un rapport de rigidité inférieur à 23,74, le tassement


différentiel maximal est non négligeable. On en déduit que le radier
a un comportement flexible pour un Kr compris entre 0 et 23,74.