Vous êtes sur la page 1sur 7

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/319137106

L'EFFET DES FILLERS CALCAIRE SUR LA RESISTANCE A LA COMPRESSION ET


L'ABSORPTION CAPILLAIRE DU BETON

Conference Paper · September 2016

CITATIONS READS

0 1,961

4 authors:

Walid Deboucha Nordine Leklou


Université Savoie Mont Blanc University of Nantes
9 PUBLICATIONS   63 CITATIONS    64 PUBLICATIONS   310 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Khelidj Abdelhafid Mohamed Nadjib Oudjit


University of Nantes 29 PUBLICATIONS   99 CITATIONS   
159 PUBLICATIONS   2,388 CITATIONS   
SEE PROFILE
SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Structural Materials View project

The National Research Project PERFDUB View project

All content following this page was uploaded by Walid Deboucha on 25 December 2017.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

L’EFFET DES FILLERS CALCAIRE SUR LA RESISTANCE A LA COMPRESSION


ET L’ABSORPTION CAPILLAIRE DU BETON
DEBOUCHA Walid*,**, LEKLOU Nordine**, KHELIDJ Abdelhafid**, OUDJIT Mohammed
Nadjib*

* Laboratoire Bâti dans l’Environnement « LBE », Faculté de Génie Civil, université des sciences et de la
technologie Houari Boumediene, Bab Ezzouar, Alger, Algérie.
** LUNAM Université, Université de Nantes - IUT Saint-Nazaire, GeM, CNRS UMR 6183, Research Institute
in Civil Engineering and Mechanics, France.

RESUME
La réduction de la pollution de l’environnement est devenue aujourd’hui un aspect important qui doit
être pris en considération lors de fabrication de béton. Par conséquent, l’utilisation des ajouts
minéraux permettra d’obtenir l’aspect économique et écologique souhaité.
L’objectif de cette étude est d’analyser l’effet des fillers calcaire sur la résistance à la compression et
l’absorption capillaire d’un béton en substituant 2.5%, 5%, 7.5% et 10% de ciment par des fillers
calcaire.
Les résultats obtenus ont montré que la réponse mécanique des bétons avec ajout de calcaire à court
terme donnent des résultats plus ou moins similaires à celle du béton sans ajout, et qui diminue à long
terme (90 jours), l’absorption a été limiter dans le cas du béton avec ajout de calcaire.
Mots clés : béton, fillers calcaire, résistance à la compression, absorption capillaire.
INTRODUCTION
Les additions minérales sont devenus le moyen commun utilisé pour réduire l'impact
environnemental de la fabrication de ciment par la limitation des émissions de CO2 et d'accroître la
durabilité du béton (Bassuoni et al. ,2007). En Algérie, les fillers calcaire sont majoritairement utilisés,
du fait de leur grande disponibilité et de leur prix modéré.
Le premier paramètre de bonne conception du béton de la structure est la résistance à la compression,
qui est habituellement utilisée pour estimer la qualité du béton. Différents auteurs ont établi que les
fillers calcaires améliorent la réponse mécanique des mélanges cimentaire (pâtes, mortier, béton).
Michel et al (2007) ont montré que la résistance maximum est généralement atteinte avec un taux de
substitution de 10%, au-delà, les fillers entrainent une diminution de la résistance. En termes de
durabilité du béton, la grande taille des pores capillaires jouent un rôle prépondérant dans les
propriétés de transfert de béton, donc sur les performances de la durabilité. Le test d'absorption
capillaire est souvent utilisé pour évaluer les tailles des pores. Gesoğlu et al (2012) ont rapportés que
l’incorporation des fillers calcaire conduit à une diminution de l’absorption capillaire du béton.
Le but de ce travail est d’étudier l’effet des fillers calcaire en substitution du ciment sur la réponse
mécanique et l’absorption capillaire du béton.
1. MATERIEL ET METHODE
1.1 Matériaux
Les différents bétons ont été confectionnés avec un ciment CEM-I 42,5 N conforme aux exigences
spécifiées dans la norme Algérien NA 442 avec une finesse de 367m2/kg. Les fillers calcaire utilisés
dans ce travail ont été fourni par la carrière de l’entreprise ENG (Batna, Algérie), avec une surface
spécifique Blaine de 460 m2/kg. Les compositions chimiques et les propriétés physiques du ciment et
du filler calcaire utilisés sont données dans les tableaux 1 et 2.
Les graviers utilisés dans cette étude sont des graviers calcaires concassés avec une taille de particule
nominale de 8 mm (G1) et 15 mm (G2). Le béton est confectionné avec un sable naturel 0/3 mm.
CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

Tableau1 : Composition chimique du ciment et du filler calcaire utilisés


Constituants Ciment (%) Fillers calcaire
(%)
SiO2 21.57 2.62
Al 2O3 4.37 0.80
Fe2O3 5.27 0.63
CaO 64.31 51.45
Na2O 0.13 0.01
K2O 0.38 0.11
MgO / 1.3
So₃ 1.62 0.16
LOI 0,98 42.5

Tableau2 : Propriétés physico-mécaniques du ciment utilisé

Masse volumique 3.17


absolue (g/cm3)
Surface spécifique de 3135
Blaine (cm2/g)
Début de prise (min) 182
Fin de prise (min) 243
expansion (mm) 1.00
résistance à la compression (MPa)
2 jours 16.63
7 jours 29.71
28 jours 50.75

1.2 Confection des bétons


Afin de fournir une observation sur l’efficacité du taux de remplacement des fillers calcaire, Cinq
mélanges ont été confectionnés ayant un affaissement de 60±10 mm et un dosage de liant de 360kg
/m3. Le béton témoin contenant 100% ciment, tandis que les mélanges restant ont été préparés avec
dosage de 2.5, 5, 7.5 et 10% d’addition de filler calcaire. Les dosages des constituants sont portés dans
le tableau 3.
Tableau 3 : Formulations des bétons

Liant (kg/m3) Agrégat (kg/m3)


Fillers G1
Béton E/L Ciment Sable (0/3) G2 (8/15)
calcaire (3/8)
Ciment 0.53 360 0 673.5 443.2 664.8
2.5LF 0.53 351 9 673.5 443.2 664.8
5LF 0.53 342 18 673.5 443.2 664.8
7.5LF 0.53 333 27 673.5 443.2 664.8
10LF 0.53 324 36 673.5 443.2 664.8
CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

1.3 Confection des bétons


Les bétons ont été préparés et coulés dans des moules cubique (10 x 10 x 10cm) et cylindrique (10 x
20 cm). Les éprouvettes ont été stockées dans une salle de conservation à température et hygrométrie
contrôlées (T = 20°C, HR = 99%) jusqu’à l’âge de test.

La résistance à la compression du béton a été mesurée selon la norme EN NF 12390-3 à l’aide d’une
machine d’une capacité de 3000KN. Le test a été effectué sur des éprouvettes cubiques 10x10x10 cm
aux échéances de 7, 28 et 90 jours. La valeur de résistance à la compression a été déterminée comme
étant la moyenne de trois essais sur éprouvettes cubiques.

L’essai d’absorption d’eau par capillarité mesure le taux à laquelle l'eau est absorbée dans les pores
du béton. Pour cet essai, trois spécimens ayant des dimensions de ø10 x 6 mm découpées à partir des
éprouvettes cylindrique de ø 10 x 20cm ont été employés. Après 28 jours, les éprouvettes ont été
retirés du milieu de conservation et mises à séchage dans une étuve à 105° jusqu’à l’obtention d’un
poids constant. Les échantillons ont été revêtus de paraffine sur leurs faces latérales, afin d'assurer
l'absorption d'eau uni-axiale et immergé dans l'eau de telle sorte que leurs surfaces de coupe soient
immergées dans l'eau à une profondeur de 5 mm. Les échantillons de béton ont été pesés avant et après
l’immersion en 5, 15, 30, 60 et 150 minutes. Le coefficient d’absorption d’eau par capillarité a été
calculé à partir de la formule suivante :

Q/A=S.√t, où Q / A est la quantité d'eau absorbée par unité de surface (kg/m2), A est la surface de
l'échantillon en contact avec l'eau en (m2), t est le temps écoulé; S est le coefficient d'absorption d'eau
par capillarité (kg/m2. min1/2).

Afin d’approfondir notre compréhension de l’effet des fillers calcaire sur la résistance à la
compression et l’absorption capillaire, le flux de chaleur résultant des réactions d’hydratation des pâtes
cimentaires a été mesuré à 20°C à l’aide d’un microcalorimètre isotherme multi-canal de type TAM
Air. Immédiatement après le malaxage, deux échantillons sont prélevés du mélange, placés dans des
flacons et pesés, avant d’être introduits dans le microcalorimètre. Le dégagement de chaleur des
échantillons, caractéristique de la vitesse de réaction du liant, est mesuré automatiquement et permet
de quantifier l’influence des fillers calcaire sur la réactivité du liant au jeune âge. Les courbes de flux
de chaleur, rapportées à la masse de liant (ciment et filler calcaire) présent dans les pâtes et analysées
dans la suite de l’article, sont des courbes moyennes obtenues à partir de deux essais menés en
parallèle.

2. RESULTATS
2.1 Résistance à la compression
La résistance à la compression du béton témoin et des bétons contenants des fillers calcaire en
fonction de l’âge est présentée dans la figure 1. Une première analyse des résultats, conduit aux
observations suivantes :

Les résistances de tous les bétons augmentent régulièrement avec l’âge. Cela peut être attribué au
temps nécessaire à l'hydratation du ciment et de son durcissement.
On constate aussi que l'analyse de l'évolution de la résistance à la compression des bétons étudiés
indique que les mélanges contenants 2.5% et 5% de fillers calcaire développent des résultats plus ou
moins similaire à celle du béton témoin à toutes les échéances. Ceci est dû essentiellement aux
caractéristiques des fillers calcaires qui forment un noyau où se cristallise tout autour la portlandite
(Soroka et al, 1977). Par conséquent, provoquer une accélération de l'hydratation des grains de ciment
(Bonvetti et al, 2003) Cependant, les mélanges contenants 7.5% et 10% des fillers calcaire accordent
une moins résistance par rapport au mélange de référence. Cette réduction de la résistance à la
compression des mortiers à liant binaire s’explique par leur dosage en ciment Portland plus faible, qui
induit une diminution de la production d’hydrates.
CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

7 jours 28jours 90 jours


60
résistance à la compression (Mpa)
50

40

30

20

10

Mélanges

Figure 1: Variation de la résistance à la compression des mélanges étudiés.

2.2 Absorption capillaire

Les résultats d'absorption capillaire des mélanges de béton avec les fillers calcaire à l’âge de
28 jours sont illustrés dans la figure 2. Il est à noter que la plus grande valeur d’absorption
d'eau par capillarité de 3.32kg/m2 a été observée au mélange du béton témoin.
L’incorporation des fillers calcaire diminue l’absorption d’eau par capillarité, en particulier
pour le béton avec 5% de substitution où l'absorption capillaire diminue de 18% par rapport
au béton témoin. 1/2
L'évolution du coefficient d'absorption d'eau par capillarité des bétons contenants des
quantités différentes des fillers calcaire est présentée dans la Figure 3. Les résultats de
coefficient d'absorption capillaire ont été également fortement influencés par l’ajout de
calcaire ; en comparaison avec le béton témoin, le coefficient d’absorption d’eau a été
amélioré par l’utilisation de 2.5% et 5% des fillers calcaire en substitution du ciment. Ce qui
signifie que les fillers calcaire donnent une très bonne étanchéité, une matrice imperméable et
de compacité élevée.
3,5
Ciment 100% 2.5LF 5LF 7.5LF 10LF
Eau absorbée par unité de surface

2,5
(kg/Kg/m2)

1,5

0,5

0
2,2 3,1 3,8 5,4 7,7 9,4 10,95 12,2
Temps ( Min1/2 )

Figure 2: Eau absorbée par unité de surface des mélanges étudiés.


CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

0,25

coefficient d'absorption par capillarité 0,2


(kg/m2. min1/2).
0,15

0,1

0,05

Mélanges

Figure 3: Coefficient d’absorption d’eau par capillarité des mélanges étudiés.

2.3 Chaleur d’hydratation


La Figure 4 présente les courbes de chaleur d’hydratation et de flux de chaleur des pâtes de
ciment en fonction du temps, pour des taux de substitution massique du ciment de 5 et 10%,
respectivement. Par effet de dilution (Ballim et Graham, 2009 ; Mounanga et al., 2011), la
chaleur dégagée par les pâtes contenant le filler calcaire est plus faible que celle dégagée par
la pâte de ciment pur (CIMENT 100%). La diminution du flux de chaleur dégagée et de la
chaleur de réaction s’accentue à mesure que le taux de substitution du ciment par des filler
calcaire augmente. Les résultats obtenus montrent également une accélération à l’apparition
du principal pic d’hydratation des courbes microcalorimétriques des liants binaires, par
rapport à celui de la courbe microcalorimétrique du ciment pur (Tableau 4). Ceci indique
notamment que, pour les systèmes cimentaires considérés, l’ajout étudié a tendance à
accélérer la cinétique d’hydratation aux premières heures d’hydratation.

3 150
Ciment 100% 5LF 10LF
125
Chaleur dégagée (J/g )
Flux dégagé (mW/g )

2 100

75

1 50

25

0 0
0 8 16 24 32 40 48 56 64 72 80
Temps (heures)

Figure 4: Coefficient d’absorption d’eau par capillarité des mélanges étudiés.


CITEDUB3 Alger, 26 et 27 Septembre
2016

Tableau 4 : Age et intensité du principal pic d’hydratation des courbes microcalorimétriques

Pâte de ciment CIMENT 100% 5LF 10LF


Age du pic d’hydratation (h) 10.06 9.45 9.32
Intensité du pic d’hydratation
2.46 2.39 2.39
(mW/g de liant)

3. CONCLUSION
Cette étude a permis d’évaluer l’effet des fillers calcaire sur la réponse mécanique et
l’absorption capillaire. Les résultats montrent que le béton préparé au un taux de 5 % des
fillers calcaire améliore la résistance à la compression et l’absorption capillaire. Au-delà, on
remarque une diminution de la résistance à la compression et une augmentation de
l’absorption capillaire.

4. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Bassuoni, M., T., Nehdi, M.L. (2007) ,Resistance of self-consolidating concrete to sulfuric acid attack with
consecutive pH reduction, Cement and Concrete Research , Vol 37, pp:1070–1084.
Bonavetti V.,Donza H., Menendez G., Cabrera O. and Irassar E.F. (2003), Limestone filler cement in low w/c
concrete: A rational use of energy. Cement and Concrete Research, Vol 33, pp:865–871.
Ballim Y. et Graham P.C. (2009), The Effects of Supplementary Cementing Materials in Modifying the Heat of
Hydration of Concrete, Materials and Structures, Vol 42, pp: 803-811.
Gesoğlu M., Güneyisi E., Kocabağ M.E., Bayram V. and Mermerdaş K. (2012), Fresh and hardened
characteristics of self-compacting concretes made with combined use of marble powder, limestone filler, and fly
ash, Construction and Building Materials, Vol 37, pp: 160–170.
Michel F, Pierard J, Courard L., Pollet V. (2007), Influence of physic-chemical characteristics of limestone
fillers on fresh and hardened mortar performances, Proceedings of 5th International RILEM Symposium on
SCC, Ghent, Belgium, 205-210.
Mounanga P., Khokhar M.I.A., El Hachem R., Loukili A. (2011), Improvement of the early-age reactivity of fly
ash and blast furnace slag cementitious systems using limestone filler, Materials and Structures, Vol 44, pp:437-
453.
Soroka I. and Stern N. (1977), the effect of fillers on strength of cement mortars. Cement and Concrete Research,
Vol 7, pp: 449–456.

View publication stats

Vous aimerez peut-être aussi