Vous êtes sur la page 1sur 8

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE


FACULTE DES SCIENCES DE LA TECHNOLOGUE
DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL

TP n° : 01

Consistance et temps de prise de la pâte de ciment


EN 196-3 et NF 15-431

Réalisé par :
- Belamri seif eddine
- Benemara khalil
- Laour chaouki imed eddine
- Bellaghma slimane
- Abderrezzak ayoub

DR : Dakhmouche
2017/2018
1
Plan de travail

1/but de TP (introduction)
2/matériaux et produits
3/mode opération
3-1 préparation de la pâte de ciment
3-2 conduite de l’essai de consistance
3-3 conduite de l’essai de prise
4/Calculs-Résultats-Questions

2
1- But d’Essai de prise du ciment
-Le présent TP a pour but de mesurer le temps de prise du ciment à
l’aide de l’appareil de Vicat, autrement dit, les temps qu’il faut pour qu’il
se solidifie, pour cela, on mesurera l’enfoncement de l’aiguille dans le
ciment, du temps de gâchage, et le temps de début de prise.
-1 : Confectionner une pâte de ciment à consistance normalisée. L’essai de
consistance le plus courant utilise l’appareil de VICAT avec une sonde
cylindrique de 10mm de diamètre. Quand, sous l’effet d’une charge constante
de 500g ; la sonde s’arrête a une distance du fond du moule telle que :
d=6mm+-1mm. On dit que la consistance est normalisée
2- suivre l’évolution de la consistance d’une pâte de consistance initiale,
normalisée ; l’appareil utilisé de VICAT équipé d’une aiguille de 1,13mm de
diamètre. Quand, sous l’effet d’une charge de 500g, l’aiguille s’arrête a une
distance du fond du moule telle que : d=4mm+_1, on dit que le début de prise
est atteint. Ce moment, mesuré à partir du début de malaxage, est
appelé “temps de début de prise’’
Le temps de ’’fin de prise’’ est celui au bout duquel l’aiguille ne s’enfonce
plus que 0,50mm.

2/ appareil de vicat

Constitué de 4 parties essentielles :


- le bâti
- le moule tronconique
- la sonde de consistance(10mm) ou l’aiguille (1 ,13mm)
- la partie mobile graduée qui contient la sonde ou l’aiguille

3/ matériaux et produits :

-une salle de laboratoire a 20°C+-2°C et une humidité relative de65%


pour l’essai de consistance et 90% pour l’essai de prise
-Appareil de Vicat
-malaxeur a mortier décrit dans la normeEN196-1
-truelle
-balance
-chronomètre
-ciment
--eau : eau de réseaux public

Appareil de vicat : -malaxeur à mortier :

Truelle balance
-Chronomètre : -ciment CEM II /A :

3/mode opération :
3-1 mode opératoire :
-Régler l’appareil de Vicat muni de la sonde par abaissement de
celle-ci jusqu’à la plaque de base plane et par ajustement du repéré
au zéro de l’échelle.
-Relever la sonde en position d’attente.
-Préparation de la pâte de ciment :
- Nettoyage et séchage parfait des instruments (malaxeur, cuve…)
- Introduire la quantité d’eau choisie (fonction E/C ou C/E)
- Introduire 500g de ciment dans un laps de temps compris entre 5 et
10s
- Noter la fin de cette opération comme temps zéro
- Mettre le malaxeur en marche, vitesse lente pendant 90s
- Stopper le malaxeur et nettoyer les paroits du récipient avec le
batteur : durée 15s
- Remettre le malaxeur en marche, vitesse lente durant 90s
-Introduire rapidement la pâte dans le moule tronconique sans
tassement excessif, le moule étant placé sur la plaque de base plane
- Placer le moule et la plaque de base plan dans l’axe de la sonde de
l’appareil de Vicat
- Lâcher la sonde sur la pâte
- 30s après avoir lâcher la sonde, noter la distance d’entre l’extrémité
de la sonde et la plaque de base plane.
-Conduite de l’essai de consistance :
- Introduire la pâte rapidement dans le moule tronconique posé sur
une plaque de verre.
- Enlever l’excès de la pâte par un mouvement de va- et -vient
effectuer avec une truelle maintenue perpendiculairement à la
surface du moule.
- Placer l’ensemble sur une platine de Vicat.
- La sonde est amenée à la surface supérieure de la pâte lâchée sans
élan.
- La sonde s’enfonce alors dans la pâte.
- Quand la sonde s’immobilise, ou au plus tard 30sec après l’avoir
relâchée, on mesure la distance d entre l’extrémité de la sonde et le
fond du moule (cette distance d caractérise la consistance).
3-Conduite de l’essai de prise :
-L’aiguille est amenée à la surface de l’échantillon et relâchée
sans vitesse initiale
-Relever la distance d séparant l’extrémité de l’aiguille de la
plaque de base.
-Recommencer l’opération à intervalles de temps
convenablement espacés jusqu’à ce que d=4mm+-1mm pour le
début de prise.
-Retourner le moule, enregistrer le temps, au bout duquel
l’aiguille ne pénètre plus qu’à 0.50mm dans l’éprouvette.

4/Calculs-Résultats-Questions
4-1 Calculs :
Pour le groupe 03 :
E/C=0,27 E=500.0,27=135g.
C 500g
Pour le groupe 01 :
E/C=0.28 E=500.0,28=140g
Consistanc
Ciment E/C e début de prise fin de prise

500g 0,28 11

4-2 Résultats :
-1er essai :
E/C=0,27 E=500.0,27=135g.
-la distance d séparant l’extrémité de l’aiguille de la plaque base est :
D=11mm.
-2eme essai :
E/C=0.28 E=500.0,28=140g
-la distance d séparant l’extrémité de l’aiguille de la plaque base est :
D=2mm.
Donc on n’a pas confectionné une pâte de ciment à consistance
normalisée.
4-3 Questions :
Il faut quoi pour fonctionnée une pâte de ciment à consistance
normalisée :
Réponse : Il faut qu’on joue sur le rapport E/C pour obtenir une pâte
de ciment à consistance normalisée 
NB :
Le temps ne nous a pas permis de calculer la fin de prise du ciment.