Vous êtes sur la page 1sur 1

1

INSTITUT SUPERIEUR DE MANAGEMENT (ISM) – THIES


MBA 2 – INGENIERIE FINANCIERE
Module : Gestion de portefeuille d’actifs financiers
ETUDE DE CAS N°2

Un investisseur disposant d’un fonds de cent (100) millions de FCFA décide de le mettre en gestion auprès
d’un gérant d’actifs. Ce dernier lui propose une panoplie de supports alternatifs de placements présentant
les caractéristiques suivantes :
 L’acquisition de titres obligataires standardisés émis au pair sur une période de 5 ans au taux
d’intérêt annuel brut de 6% ; l’impôt sur le revenu des valeurs mobilières (IRVM) ressort à 10%
pour des commissions de gestion fixées à 2% des gains bruts générés ;
 Le placement à terme de ce même fonds auprès d’un établissement bancaire de la place sur une
période de maturité de 5 ans et au taux d’intérêt annuel créditeur de 6% ; la taxe sur les opérations
bancaires (TOB) est exceptionnellement ramenée à 10% (pour des raisons de comparabilité) et le
taux de commissions de gestion demeure inchangé à 2% du revenu brut produit ;
 L’achat d’actions générant des dividendes bruts de 6 millions de FCFA à la fin de la première
année ; 5 millions de FCFA à la fin de la deuxième année ; 8 millions de FCFA à la fin de la
troisième année ; 7 millions de FCFA à la fin de la quatrième année, puis 4 millions de FCFA à la
fin de la cinquième année. Par ailleurs, la cession définitive des actions sur le marché à la fin de
cette cinquième année dégage une plus-value brute de 18 millions de FCFA. On rappelle que
l’IRVM ressort toujours à 10% pour les dividendes bruts servis, la taxe sur la plus-value de cession
reste fixée à 30% et les commissions de gestion s’établissent à 2% des gains bruts générés ;
 Enfin, l’investissement de cette somme de cent (100) millions de FCFA dans un fonds indiciel
(benchmark) qui est passé de 180 points à 225 points sur les 5 années de maturité, pour un IRVM
de 10% et des commissions de gestion inchangées à 2%.
Travail à faire :
On vous demande de :
1) Déterminer le rendement net apparent globalement généré par chacun de ces placements au bout
des cinq années de maturité retenues ;
2) Calculer la performance financière nominale (ou apparente) globalement générée par chacun de
ces investissements ;
3) Que constatez-vous ?
4) Quel est l’indicateur pertinent qui aurait pu permettre d’effectuer une véritable comparaison des
performances financières enregistrées par ces différents placements ? Justifiez votre réponse.
5) Pour chacun de ces produits financiers, mettez en équation la relation mathématique permettant de
calculer cet indicateur de performance pertinent identifié à la question précédente (question n°4).
6) Résoudre chacune des équations précédemment établies et procéder à un classement des supports
proposés par le gestionnaire de portefeuille en termes de rentabilité effective décroissante.
7) Sur la base des résultats précédents (obtenus à la question n°6), quels conseils auriez-vous
prodigués à l’investisseur si vous aviez été à la place dudit gestionnaire de portefeuille, en tenant
notamment compte à la fois du profil risque et du profil temporel de ce dernier ?

BON COURAGE

Professeur M. Lamine A. SAKHO Page 1

Vous aimerez peut-être aussi