Vous êtes sur la page 1sur 2

Historique :

- La création du système bancaire Tunisien remonte a 1958 quand la Banque Centrale a été crée en plus de deux
institutions publiques.
-Après l’indépendance (en 1956), la priorité immédiate était de décoloniser l’économie du contrôle français et en
1958, le gouvernement a pris en main la direction du secteur bancaire
- Depuis cette date le secteur bancaire a toujours été domine par l’Etat.
- En 1967, une loi réglemente la profession bancaire
- Le secteur bancaire a fait l’objet depuis 1996 d’un vaste programme de restructuration, de renforcement de ses
assisses financières et de modernisation.

Principales caractéristiques du secteur bancaire et financier tunisien :

- Le secteur bancaire est relativement développé et couvre l’ensemble du territoire. Il comprend outre la Banque
Centrale, des banques commerciales, des banques de développement qui avaient pour vocation initiale d'apporter
des fonds propres aux jeunes entreprises créées (devenues récemment des banques mixtes), des banques
d’affaires et des banques off shore ainsi que des établissements financiers spécialisés : sociétés de factoring, de
recouvrement et sociétés de leasing.
- Les banques commerciales se caractérisent par un réseau très développé, elles comptent à elles seules 870
agences sur tout le territoire tunisien, soit une par 11,4 habitants.
- Pour les banques de développement, leur activité en tant que banques commerciales n’est pas encore très
développée du fait qu’elles n’ont eu l’agrément pour l’exercice de l’activité de banques universelles que
récemment.
- Les taux d’intérêt sont libres. Les règles prudentielles et les ratios de solvabilité sont consacrés par la loi
bancaire. Le ratio de couverture des engagements par les fonds propres est de 8 % conformément aux normes
internationales.
- Le dinar tunisien est convertible pour les opérations courantes depuis 1994 et le marché des changes assure les
opérations d’achat et de vente de devises.
- Les engagements contractés par le Tunisie s’articulent autour de trois axes : privatisation, modernisation et
amélioration de la transparence.
- Le programme de restructuration du système bancaire tout en tenant compte des spécificités des banques
tunisiennes, vise l’émergence d’un nouveau paysage bancaire qui sera marqué par une rationalisation du nombre
des institutions et une augmentation de leur taille.
- Moment fort de la restructuration du secteur : promulgation en juillet 2001 d’une loi bancaire relative aux
établissements de crédit. Cette législation a permis de mettre en place un environnement plus libéral pour
l’exercice des métiers bancaires.
- Le problème le plus important auquel les banques tunisiennes doivent faire face est celui des créances
douteuses. Le taux des créances douteuses est très élevé : 17.9% pour les banques privées et 24.1% pour les
banques publiques. (Source : FMI), la norme internationale étant un taux de 6%.

Fiche récapitulative :

52 établissements :
35 établissements de crédit (dont 20 banques universelles et
Nombre d'établissements bancaires 15 établissements financiers)
Et 17 banques spécialisées ou à statuts particulier (dont : 8
banques offshore et 9 bureaux de représentation)
Nombre total d'agences 905
Effectifs du secteur bancaire Environ 19000 (17000 banques et 2000 établissements
financiers).
Des banques essentiellement commerciales mais à statut
universel
Nature des activités des banques Des banques mixtes (anciennes banques de développement
reconverties récemment en banques mixtes)
Des banques spécialisées
Caractère des banques Il reste 4 banques publiques en Tunisie (BNA : Banque
Nationale Agricole, STB : Société Tunisienne de Banque,
BH : Banque de l'Habitat, BTS : Banque Tunisienne de
Solidarité)
BH (banque de l’habitat)
Banques à vocation spéciale BFPME : spécialisée dans le financement des PME
Elles le font suite à la conclusion d’une convention cadre de
bancassurance en 2003 :
Les banques commercialisent-elles des - assurance des risques agricoles
assurances? - assurance sur la vie et la capitalisation
- assurance assistance
- assurance crédit et caution
Certaines banques font du leasing, du factoring, du
Autres activités non bancaires recouvrement, et de l’intermédiation en bourse.
- APTBEF (Association Professionnelle Tunisienne des
Banques et des Etablissements Financiers).
- SMT : Société Monétique de Tunisie
Organisations interbancaires - SIBEL : Société Interbancaire de Télécompensation
- IBS : Inter Bank Services
- SOTUR : Société Tunisienne de Garantie

Merci à Naceur Garci, directeur central de l’Association Tunisienne des Banques pour sa collaboration.
APTBEF
Av Kh Pacha - BP 45
Tunis-Borjel- 1002 Tunisie
Tel: 71 840 422 & 71 848 935
Fax: 71 845 844