Vous êtes sur la page 1sur 83

Ministère de l‘Enseignement Supérieur,

BURKINA FASO
de la Recherche Scientifique et de
-=-=-=-=-=-=-=-=-
L’innovation (MESRSI)
Unité Progrès Justice
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Secrétariat Général
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Institut Supérieur de Technologies La POSTE Burkina
-=-=-=-=-=-=- =-=-=-=-=-=-=-=-=-

MÉMOIRE DE FIN DE CYCLE


En vue de l’obtention du Diplôme d’Ingénieur de Travaux Informatiques

OPTION : Réseaux et Systèmes Informatiques

Thème

Mise en place d’une solution de monitoring Réseaux et système :

Cas de la POSTE Burkina

Présenté par : KABORE Mahamadi

Maître de stage : Professeur de Suivi :


M. KONDE Jean Eric M. ILBOUDO Ibrahim
(Chef de service informatique à la POSTE Burkina) (Enseignant à l‘IST)

Année académique 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Dédicace

Je dédie ce présent document


académique à mes parents,
honorables et aimables en
témoignage de mon profond
amour.

KABORE Mahamadi I Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Remerciement

Je tiens à adresser mes remerciements à l’endroit de Dieu tout puissant pour sa protection
et sa miséricorde.
Mes remerciements s’adressent également aux parents pour leur amour et leur soutien, à
mes frères et sœurs pour leur encouragement, a toute la famille et les amis pour leurs conseils et
soutien.
Mes vifs remerciements à :
 M. COMPAORÉ Issa, le directeur général de l’institut supérieur de technologie pour
la qualité de la formation ;
 M. BANHORO Siaka, responsable de la Direction des Systèmes d’Information de
la POSTE Burkina, qui a bien voulu m’accepter comme stagiaire ;
 À mon maître de stage M. KONDE Jean Eric, pour ses conseils et son suivi ;
 À mon professeur de suivi M. ILBOUDO Ibrahim, pour son accompagnement durant
la période de la rédaction de ce document ;
 A mon père M. KABORE Guétwendé,
 À mon oncle M. KABORE T Justin, pour ses conseils ;
 À mon grand frère M. KABORE Souleymane, pour ses conseils et soutiens ;
 M. GUE Emmanuel Olliver, informaticien de la POSTE pour ses conseils ;
 M. YOUGBARE W Cédric, informaticien de la SONABEL pour ses conseils ;
 M. BAMBARA Alec, Directeur informatique de la SONAR Vie pour son guide ;
 Tout le personnel de la POSTE pour leur disponibilité et leur encouragement ;
 Aussi je ne saurai oublier toute l’administration de l’Institut Supérieur et de Technologie
plus précisément les responsables de la formation de la filière Réseaux et Systèmes
Informatiques ;
 Je remercie aussi mes professeurs pour leurs enseignements de qualité.

Merci à tous ceux qui me sont chers et qui m’ont soutenu d’une manière ou d’une autre.

KABORE Mahamadi II Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Résumé

La taille des réseaux informatiques ne cessant de grandir de jour en jour avec l’accueil de
nouveaux projets et l’importance de celui-ci dans l’entreprise prenant une place prépondérante,
le besoin de contrôler en temps réel sa qualité et son état sont rapidement devenus une priorité.
C’est dans ce but qu’est apparu, il y a maintenant une vingtaine d’années, le concept de
supervision de réseaux. Nous expliquerons dans ce document ce qu’est la supervision de
réseaux informatiques ainsi que le déploiement d’un outil de supervision performante et open
source. Pour ce faire, la définition du concept et la notion de la supervision de réseaux s’avèrent
nécessaires, une étude comparative sur les différentes solutions de supervision des réseaux
disponibles sur le marché sera déployée en vue de choisir la meilleure solution. Ensuite, nous
allons procéder à une étude approfondie de la solution choisie. Enfin arrive l’étape de sa mise
en œuvre en tenant compte de l’architecture de la société.

KABORE Mahamadi III Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Abstract

As the size of computer networks continues to grow with new projects and the importance of the
latter in the enterprise taking a prominent place, the need to monitor its quality and condition in
real time has quickly become a priori ty. It is for this purpose that the concept of supervision of
networks began to emerge some 20 years ago. We will explain in this document what is the
supervision of IT networks as well as the deployment of a powerful and open source supervision
tool. To do this, the definition of the concept and the concept of network supervision are
necessary, a comparative study on the different network supervision solutions available on the
market will be deployed with a view to choosing the best solution. Then, we will carry out an in-
depth study of the chosen solution. Finally comes the stage of its implementation, taking into
account the architecture of the company.

KABORE Mahamadi IV Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Sigles et abréviations
ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line
Ad/Ds Active Directory/Domain Services
ASN Abstract Syntax Notation
BLR Boucle Locale Radio
BTS Brevet de Technicien Supérieur
CPU Central Processing Unit
DSI Directeur des Services Informatique
EON EyesOfNetwork
+-
FAN File Area Network
nnsyste====================================================
FTP File Transfert Protocol
=======
Glpi Gestion libre de parc informatique
GNU/Linux GNU’s Not UNIX (GNU n’est pas UNIX)
GPL  General Public Licence
HTTP Hypertext Transfert Protocol
IETF Internet Engeneering Task Force
IP Internet Protocol
ISO International Organization for Standardization
IST Institut Supérieur de Technologie
ITIL Information Technologie Library
MIB Management Information Base
MYSQL My Structured Query Langage
NNTP Network News Transfert Protocol
OCS Open Computer and Software
OS Operating System (système d’exploitation)
POP3 Post Office Protocol 3
RAID Redundant Array of Independant Disk
RAM Random Access Memory
SGBD Système de Gestion de Base de Donnees
SMTP Simple Mail Transfert Protocol
SNMP Simple Network Management Protocol
UDP User Datagram Protocol
VM Virtual Machine
DHCP Dynamic Host Configuration Protocol
HTTP/S HyperText Transfer Protocol Secured

KABORE Mahamadi V Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Liste des images

Figure I : organigramme de l’IST………………………………………………….………….5


Figure II : organigramme de la POSTE BF………………………………………………......9
Figure III : principe de la supervision………………………………………….…………….14
Figure IV : architecture de SNMP…………………………………………………………..16
Figure V : structure d’un OID…………………………………………….…………………18
Figure VI : les échanges entre le manager et l’agent SNMP……………………………......19
Figure VII : les composants de la gamme Eyes………………………..…………………….28
Figure VIII : composant et rôle de EyesOfNetwork………………………………………….29
Figure IX : fonctionnement de EON……………………….………………………...………30
Figure X : synopsis résumant les scenarios dans EyesOfNetwork…………………………..32
Figure XI : architecture de Nagios……………………………………………………….….34
Figure XII : présentation des graphs sur CACTI……………………………………….……35

Capture 1 : image de EON…………………………………………………………………...36


Capture 2 : sélection de l’image de EON…………………………………………………...36
Capture 3 : démarrage de l’installation de la solution….…………………………………...37
Capture 4 : résumé des paramètres des différentes sections………………………………....37
Capture 5 : liste des modules de EON………………………………………….……………38
Capture 6 : vue section réseau et configuration des identifiant utilisateur et root……..……38
Capture 7 : test de l’accessibilité du server EON à travers l’adresse IP……………….……39
Capture 8 : tableau de bord d’EyesOfNetwork………………………………..……………39
Capture 9 : tableau de bord du pare-feu PfSence…………………………………………....40
Capture 10 : configuration de l’agent SNMP sur le pare-feu………………………..………41
Capture 11 : validation de la configuration………………………………………….………41
Capture 12 : ajout du SNMP pour Windows 7, 8 et 10……………………………..……….42
Capture 13 : configuration des propriétés du Service SNMP pour Windows…………….....43
Capture 14 : aout du nom de la communauté et de l’adresse IP……..………………………43
Capture 15 : configuration de NCLIENT++……………………………………….......……44
Capture 16 : interface de configuration de Nagios…………………………………………..45
Capture 17 : configuration SNMP dans Nagios ressources………………………………….46
Capture 17 : interface de configuration du nom de la communauté………………………...47
Capture 18 : affichage de la liste des équipements sur Nagios………………...……………47
Capture 19 : liste des équipements sur Nagios………………………………………………48

KABORE Mahamadi VI Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Capture 20 : ajout d’un équipement sur Nagios…………………………………………….48


Capture 21 : remplissage des champs……………………………………………………….49
Capture 22 : remplissage des champs pour la découverte automatique d’équipement …..…49
Capture 23 : vu onglet et tableau de bord dans EON……………………………………..…50
Capture 24 : vue de l’état des équipements……………………………………………….…51
Capture 25 : vue de l’état des services………………………………………………………51
Capture 26 : création d’un équipement dans Cacti………………………………………….52
Capture 27 : les a remplir pour crée un équipement dans CACTI…………………………..52
Capture 28 : importation d’équipements Nagios vers Cacti………………………………...53
Capture 29 : affichage des informations SNMP des différents composants………………..53
Capture 30 : création de graphs pour un équipement…………………………………….....54
Capture 31 : création de graphe dans Cacti……………………………………………........54
Capture 32 : liste des graphes de PfSence…………………………………………..……....54
Capture 33 : vue tableau de bord crée avec Thruk……………………………………….….55
Capture 34 : sélection de weathermap………………………….……………………………55
Capture 35 : interface d’édition de weathermaps…………………………………………...56
Capture 36 : interface de configuration et création de Map……………………………...…56
Capture 37 : vue des options de paramètre sur Maps……………………………………….57
Capture 38 : carte réalisé avec weathermap…………………………………………………57

KABORE Mahamadi VII Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Liste des tableaux

Tableau N° 1 : division et attribution de la DSI………………………………………......….8


Tableau N° 2 : comparaison des différentes solutions de supervision………………….…...26
Tableau N° 3 : récapitulatif du coût de déploiement de la solution………………………......58
.

KABORE Mahamadi VIII Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Liste des annexes

ANNEXE 1 : tableau de bord de EyesOfNetwork du serveur physique…………………..….65


ANNEXE 2 : vue des différents serveurs supervisés…………………………………….……65
ANNEXE 3 : vue des différents équipements superviser……………………………………...66
ANNEXE 4 : vue du GLP logiciel de gestion de parc inclus dans EON……………………..66
ANNEXE 5 : vue OCS logiciel de gestion d’inventaire inclus dans EON……………………67
ANNEXE 6 : vue des différentes machines utiliser…………………………………………...67

KABORE Mahamadi IX Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Sommaire
Dédicace………………………………………………………………………………….……I
Remerciement…………………………………………………………………………….….II
Résumé……………………………………………………………………………………....III
Abstract……………………………………………………………………………………...III
Glossaire…………………………………………………………………………..……....… IV
Liste des images……………………………………………………………………………....V
Liste des tableaux…………………………………………………………………………..VII
Liste des annexes…………………………………………………………………….…….VIII
Sommaire………………………………………………………………………………….....IX

Introduction générale………………………………………………………………...1
Chapitre I : Présentation Des Structures D’accueil………..……………1
Introduction………………………………………………………………………………1
I. Présentation de l’IST……………………………………………………………………….1
II. Présentation de LA POSTE Burkina Faso……………………………………………....6

Conclusion……………………………………………………………………………..….9
Chapitre II : Étude du thème…………………………………………………....10
Introduction……………………………………………………………………………..11
I. Étude préalable………………………………………………………………...………….11
II. Généralité sur la supervision informatique…………………………………………….12
II.1. Définitions……………………………………………………………………………....12
III. Méthodes de supervision informatique………………………………………………...15
III.1. Les différentes méthodes de supervision………………………………………….....15
III.2. Le protocole SNMP………………………………………………………………..….15
IV. La norme ISO…………………………………………………………………………....20
V. Étude de solutions de supervision et justification du choix……………………………21
V.1. Étude des solutions…………………………………………………………………..…21
V.2. Solution retenue………………………………………………………………………...24

Conclusion……………………………………………………………………………….26

KABORE Mahamadi X Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

CHAPITRE III : Présentation et déploiement de EON………………27


Introduction…………………………………………………………………………......28
I. Présentation de La gamme Eyes ………………………………………………………....28
I.1. Présentation de EyesOfNetwork……………………………………………….………28
I.1.1. Fonctionnement de EyesOfNetwork………………………………………………....29
I.2. Présentation de Nagios………………………………………………………………….33
I.3. Présentation de CACTI………………………………………………………………....35
II. Prérequis et installation de EyesOfNetwork………………………………………..….36
II.1. Prérequis……………………………………………………………………………......36
II.2. Installation de la solution EyesOfNetwork……………………………………….......36
II.3. Configuration des machines hôtes et ajout des services de supervision a EON….....39
II.4 Ajout d’équipements à superviser et configuration ……………………………....47
III. Coût estimatif de la mise en place de la solution……………………………………...58

Conclusion…………………………………………………………………………….....58
Conclusion général…………………………………………………………...………59
Bibliographie………………………………………………………………………………...60
Webographie…………………………………………………………………………………60
Les sources……………………………………………………………………………...……61
Annexes……………………………………………………………………………………....63
Table des matières……………………………………………………………………………66

KABORE Mahamadi XI Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Introduction générale
Les systèmes d’informations sont tous différents par leur taille, leur nature, leur criticité. Ils ont
cependant pour point commun d’être le théâtre d’incidents à un moment ou à un autre. Un des
rôles des administrateurs réseaux et systèmes est justement de gérer cela. Ils doivent concevoir
l’architecture du système d’information de telle sorte qu’une panne ait un impact minimal sur
le reste du système.
Les administrateurs réseaux et systèmes ont un objectif clair : le maintien en production du
système d’information. Cependant, tous les éléments ne sont pas logés à la même enseigne en
ce qui concerne la criticité. Certaines parties sont vitales pour l’entreprise, comme les serveurs,
les routeurs etc. Sans outil de supervision, il est quasi impossible pour un administrateur de
garder en tête ces différents niveaux de criticité. Les outils de supervision peuvent ainsi aider
à mettre des priorités sur les interventions des administrateurs et leur permettre ainsi d’optimiser
le rendement en termes de production.
C'est pourquoi les administrateurs réseaux et systèmes font appel à des logiciels de monitoring.
Ces logiciels vérifient l'état du réseau ainsi que des machines connectées et permettent à
l'administrateur d'avoir une vue d'ensemble en temps réel de l’ensemble du parc informatique
sous sa responsabilité. Il peut être aussi informé par email et par SMS en cas de problème. Un
tel système assure une gestion proactive du système et améliore la disponibilité effective des
applications et des services opérant sur les machines. Mieux elle permet d’anticiper les
éventuels besoins en termes d’équipements pour une gestion optimale du système
d’information. . C’est dans ce contexte que ce thème nous a été proposé : << Mise en place
d’une solution de monitoring réseaux et systèmes >> à l’issue de notre stage à la POSTE
Burkina.
Afin de s’assurer de la bonne marche de cette étude et par conséquent de l’élaboration d’un
document de qualité, nous avons subdivisé notre travail en trois chapitres :
D’abord, nous présenterons les structures d’accueil ;
Ensuite, nous étudierons le thème ;
Enfin nous déploierons la meilleure solution retenue.

KABORE Mahamadi 1 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chapitre I :
PRÉSENTATION DES
STRUCTURES D’ACCUEIL

KABORE Mahamadi 2 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chapitre I : Présentation des structures d’accueil


Introduction
Dans ce premier chapitre intitulé « Présentation des structures d’accueils », il sera présenté le
cadre dans lequel s’est déroulé le stage ainsi que les différents intervenants et la présentation
de l’institut.

I. Présentation de l’IST
µ

L’institut Supérieur de Technologies (IST) est un établissement privé d’enseignement supérieur


technique et professionnel classé parmi les meilleurs instituts du Burkina par le ministère de
l’enseignement supérieur et dont 100% des diplômes sont reconnus par l’État. Il offre :

 Des formations de qualité, adaptées aux besoins des entreprises et des diplômes
internationalement reconnus ;
 Des taux de succès appréciables au BTS ;
 Un corps professoral qualifié, dynamique, et disponible ;
 Un cadre de formation studieux et confortable ;
 Un accès à une bibliothèque numérique de plus de 22 000 ouvrages ;
 Une formation complète et gratuite en création et en gestion d’entreprises ;
 Une participation gratuite au programme de renforcement de l’employabilité.

I.1. Les Départements

L’établissement compte plusieurs niveaux de formation Bac +2, Bac +3 et Bac+5 ; regroupés
dans deux départements : le département des Sciences et Technologies puis le département
des Sciences de Gestion.

 Sciences et technologies
 Réseaux Informatiques et Télécommunications ;
 Réseaux Informatique et Multimédia (RIM).
 Électronique et Informatique Industrielle ;
 Génie Électrique ;
 Génie Minier ;
 Génie civil ;
 Maintenance Biomédicale et Hospitalière (MBH)
 Maintenance Industrielle ;

KABORE Mahamadi 3 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

 Conservation et Transformation des Aliments (CTA) et Nutrition Humaine ;


 Gestion de la Micro Entreprise (GME) ;
 Gestion de l’environnement tropicale ;
 Génie biomédical
 Sciences de Gestion.
 Finance-Comptabilité, Gestion des Ressources Humaines, Marketing et Gestion
Commerciale, Gestion des projets, Banque et micro finance, Secrétariat de Direction
Bureautique ;

I.2. Partenariats

L’Institut a développé des partenariats extrêmement fructueux avec des structures de formations
et le monde des entreprises. Nous pouvons citer la CCIA-BF, la MEBF, le FAFPA, le CEDO,
le CREDO, le CEAS, l’ANPE, le RPTIC la Caisse Populaire, Ecobank, Coris Bank
International, SONAR (assurance), INJEPS, APMB, Amicale des Anciens étudiants et
stagiaires burkinabé au Maroc, UNEEP-L, l’UPB, l’UO. À l’international, l’Institut collabore
étroitement avec SACO (ONG de volontaires Canadiens), Humanitas Afrika (ONG Tchèque),
le cégep de Lanaudière au Québec, le CIESA du Nouveau Brunswick, London School of
Modern Studies (Angleterre).

KABORE Mahamadi 4 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

I.3. Organigramme

La figure ci-dessous présente l’organigramme de l’Institut Supérieur de Technologies.

Figure I : Organigramme de l’IST

KABORE Mahamadi 5 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II. Présentation de LA POSTE Burkina

LA POSTE Burkina est un établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC).


Elle est chargée de l'exploitation du service publique des postes ainsi que de la promotion et de
la mobilisation de l'épargne. Elle emploie actuellement plus de 1200 personnes avec plus de 300
guichets et près de 120 bureaux de postes à travers le territoire national. Elle administre plus
de 367.239 comptes d'épargne avec un niveau de dépôt supérieur à 38 milliards de F CFA.
Concernant le segment courrier, plus de 5 millions d'objets de correspondance et 15000 colis
sont transportés par an.

II.1. Historique

LA POSTE BF est créée en 1947 dont la direction à Ouagadougou, les postes voltaïques étaient
à l’emplacement actuel du ciné Burkina. De 1948 à 1952, le siège de la nouvelle direction
(actuel siège de l’ONATEL) fut construit. En 1957 la poste de Haute Volta devient membre de
l’Office Fédéral des Postes et Télécommunications avec pour siège Dakar (Sénégal), sous la
direction de l'office fédéral de l’Afrique occidentale française. En 1960, avec l'accès des pays
africains à l’indépendance, l’office fédéral est éclaté. La Haute Volta crée ses propres services
de postes et télécommunications, rattachés à la fonction publique avec comme directeur
Monsieur Grosset.

En 1968, par Ordonnance n° 68/023/PRES/INFO/PT du 10/06/1968, l’administration des PTT


devient un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) dotée d'une
personnalité morale et d'une autonomie de gestion dénommée Office des Postes et
Télécommunications (OPT), chargé du service public des postes et Télécommunications, avec
pour date d'effet le 1er Janvier 1969.
Ce statut restera en vigueur jusqu’en 1976. En 1977, le décret n° 77/323/PRES/PT/CAB/ août
1977 modifie le statut précédemment en vigueur, et l'OPT est désormais organisé en directions
et services.

Le 06 Février 1987, la zatu n° An IV - 024/CNR/TRANS créant l'OPT est abrogée ; le 19


Février de la même année, s'opère la scission entre la poste et les télécommunications :
 ONP (Office Nationale des Postes) ;
 ONATEL (Office Nationale des Télécommunications).

L’ONP est créé par Kiti n° IV/276/CNR/TRANS du 19/02/1987 avec le statut d’Établissement
Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ; il est chargé de l'exploitation du service
public des postes ainsi que de la promotion et de la mobilisation de l'Épargne.

KABORE Mahamadi 6 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

En 1994, l'ONP est transformé en société d’Etat par décret n° 94414/ PRES/MCC du
21/11/1994 sous la dénomination de la Société Nationale des Postes (SONAPOST).

La SONAPOST, instituée par les décrets n° 97 - 209/PRES/PM/MCC/MCIA et 97


210/PRES/PM/MCC/MCIA du 28/04/1997, a été investie des mêmes missions que l’ONP.

En décembre 2018 SONAPOST devient LA POSTE BURKINA FASO.

II.2. Les missions

La POSTE BURKINA a pour missions, pour son compte ou pour le compte des tiers :

 D’assurer dans les relations intérieures ou internationales le service public du courrier


dans toutes ses formes.
 D’assurer directement ou indirectement toute autre activité liée à son objet ;
 D’assurer la mobilisation et la promotion de l'épargne, le règlement des valeurs et
virements postaux ;
 D’offrir les prestations relatives aux moyens de paiement et de transfert de fonds aux
produits de l'épargne et des chèques postaux ;
 D’assurer toute activité financière compatible avec la gestion des services postaux ;

II.3. Organisation et Organigramme

II.3.1 Organisation

La POSTE BURKINA est organisée en administration centrale, directions régionales, centres


spécialisés et en bureaux de poste.

 Les directions techniques


Composé de :

 La Direction du Courrier (DC) ;


 La Direction des Services Financiers (DSF) ;
 La Direction Financière et Comptable (DFC) ;
 La Direction des Systèmes d'Information (DSI).

Nous avons effectué notre stage au niveau de la Direction des Systèmes d'Information (DSI).
Elle est le centre des ressources informatiques. Elle est composée de trois (03) divisions dont
les attributions sont indiquées dans le tableau suivant :

KABORE Mahamadi 7 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Division Attributions
 Recevoir, enregistrer et suivre les demandes d’intervention ;
 Traiter ou déclencher les actions de support correspondantes ;
 Gérer les bases de données informatiques ;
Division Systèmes et  Assurer la maintenance des systèmes informatiques ;
Supports aux Utilisateurs  Former et aider à la prise en main des logiciels installés ;
(DSSU)  Analyser et suivre les besoins des utilisateurs ;
 Gérer les systèmes informatiques ;
 Analyser et suivre les besoins des utilisateurs dans les
régions via la division régionale.

 Définir les architectures fonctionnelles et applicatives des


systèmes d’informations ;
 Concevoir et intégrer les composants applicatifs ;
Division Technologies de
 Assurer les maintenances applicative, corrective et évolutive
l’Information et de la
 Mettre en exploitation et gérer les serveurs, les bases de
Communication (DTIC)
données et applications ;
 Centraliser, agréger et gérer les données statistiques ;
 Gérer la sécurité, les performances et optimiser les bases de
données et les applications.

 Gérer les accès et les performances ;


 Installer les infrastructures et gérer les mises à jour ;
 Gérer les évolutions et la maintenance des infrastructures ;
 Gérer la sécurité des infrastructures ;
 Définir et superviser la politique sécurité
Division Infrastructures et
 Gérer la téléphonie ;
Réseau (DIR)
 Évaluer et analyser les risques ;
 Étudier les moyens et préconisations ;
 Auditer et contrôler la mise en œuvre de la politique des
systèmes d’information ;
 Sensibiliser et former aux enjeux de la sécurité des systèmes
d’information.

Tableau N°1 : Division et attribution de la DSI

KABORE Mahamadi 8 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II.3.2 Organigramme

La figure ci-dessous présente l’organigramme de LA POSTE BF.

Figure II : Organigramme de la POSTE BF

Conclusion
Au cours de ce chapitre, une présentation brève a été faite du cadre général, de l’organigramme
de la structure, de l’historique, de la mission ainsi que l’organisation de la direction de LA
POSTE Burkina Faso puis la présentation de l’Institut Supérieur de Technologies. Le chapitre
suivant sera consacré à l’étude générale de la supervision informatique, les protocoles utilisés,
puis une comparaison et choix de la solution à implémenter.

KABORE Mahamadi 9 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chapitre II :
ÉTUDE DU THÈME

KABORE Mahamadi 10 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chapitre II : Étude du thème


Introduction

Nous abordons ici, la partie étude de notre nôtre travail. Nous développerons, notre thème. Tout
d'abord, nous allons définir le concept de supervision ensuite définir et expliquer le
fonctionnement des protocoles utiliser et en fin faire une étude comparative et choisir la
meilleure solution à déployer.

I. Étude préalable

I.1. Problématique

Dans le cadre de notre stage à la POSTE Burkina il nous a été proposé de mettre en place une
solution de supervision qui permet aux administrateurs réseaux et systèmes non seulement
d’avoir une vue d’ensemble de l’état de leur infrastructure réseaux et systèmes mais également :
 D’être réactif en alertant l’administrateur par e-mail ou SMS en cas de
dysfonctionnement d’une partie du système d’information.
 D’être proactif en anticipant les pannes possibles.
 De cibler le problème dès son apparition afin d’agir rapidement de la façon la plus
pertinente possible.
Ainsi, dans l’optique de bien mener notre mission nous chercherons à appréhender la
supervision et la mise en œuvre d’une solution puissante et gratuite répondant au besoin de
l’entreprise.

 Qu’est-ce que la supervisions ?


 Quelle sont les différentes type et solution de supervisions existant ?
 Qu’est que le protocole SNMP et ainsi que rôle dans la supervision ?
 Comment installer la solution ?
 Comment configurer la solution et ses composants ?
Ce sont autant de question qui seront traitées dans ce mémoire qui synthétise les analyses et les
recherches que nous avons effectuées durant notre stage dans la Direction des Services
Informatique (DSI) de la POSTE Burkina.

KABORE Mahamadi 11 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

I.2. Objectifs
De façon global l’objectif de l’étude est de proposer en dehors des solutions propriétaires, une
solution de supervision open source complète, performant et plus spécifiquement l’étude nous
permettra de :
 Parlée de la supervision dans sa généralité,
 Faire une étude comparée des solutions de supervision open source,
 Trouver une solution de supervision qui répond aux besoins exprimer par l’entreprise,
et de déployer cette solution.

II. Généralité sur la supervision informatique

II.1. Définitions

II.1.1. Le Monitoring

Le terme Monitoring couramment utilisé, provient de l'anglais, il signifie supervision.


Cependant une précision est à apporter, car en vérité le Monitoring est composé de deux
disciplines : la métrologie et la supervision.

II.1.2. La métrologie

La métrologie est la science de la mesure. Elle définit les principes et les méthodes permettant
de garantir et maintenir la confiance envers les mesures résultant des processus de mesure. Il
s’agit d’une science transversale qui s’applique dans tous les domaines ou des mesures
quantitatives sont effectuées.

II.1.1.2. La supervision

La supervision en informatique est une technique de suivi, qui permet de surveiller, analyser,
rapporter et d'alerter les fonctionnements anormaux et normaux des systèmes informatiques au
moyen des requêtes des SNMP (Simple Network Management Protocol). Ainsi la supervision
peut être définis comme l’utilisation de ressources réseaux et système adaptées dans le but d’obtenir des
informations en temps réel ou non sur l’état de son infrastructure afin d’assurer un niveau de service
garanti, une bonne qualité et une bonne répartition optimal de ceux-ci.

KABORE Mahamadi 12 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II.2. Les types de supervision informatique

II.2.1. La supervision réseau

La supervision réseau porte essentiellement sur la surveillance du bon fonctionnement du


Système d’information (SI), la disponibilité des services en ligne, des débits, de la sécurité mais
également du contrôle des flux de données.

II.2.2. La supervision système

La supervision Système porte principalement sur la surveillance de l’état de l’ensemble des


ressources des différents systèmes d’exploitation : mémoire RAM (Random Acces Unit),
stockage de masse, type de RAID (Redundant Array of Independant Disk).

II.2.3. Supervision applicative

La supervision des applications ou supervision applicative permet de connaître la disponibilité


des machines en termes de services rendus en testant les applications hébergées par les serveurs.

II.2.4. Supervision sécurité

La supervision sécurité consiste à surveiller les attaques contre le système d’information de


l’entreprise ce qui entraine la mise en place de contre-mesures, scrutant et analysant les
différents accès permettant de détecter les tentatives d’intrusions.

II.3. Rôle et objectif de la supervision

Des phases sont importantes pour que les administrateurs soient capables d'atteindre l'objectif
voulu par la supervision à savoir :
 Surveiller le système et garantir sa disponibilité même en cas d'anomalie.
 Tenter de prévenir en cas de problème (défaillances matérielles ou interruption des
services) et garantir une remontée d'information rapide ;
 Automatiser les tâches de récupération des applications et des services en assurant des
mécanismes de redondance en une durée d'intervention minimale (par exemple : le
redémarrage des services interrompus, l'arrêt de la machine en cas de la surcharge du
CPU (Central Processing Unit), la sauvegarde des données en cas du risque de perte
d'un disque dur en miroir).

KABORE Mahamadi 13 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II.4. Aspects de la supervision

La supervision peut porter sur plusieurs aspects de l'informatique. Pour simplifier on peut les
classer dans trois catégories principales qui sont les suivantes :

La Fiabilité : Il s'agit de l'utilisation la plus courante du monitoring informatique. Une


surveillance permanente de la disponibilité de l'équipement est effectuée, et ce pour détecter la
moindre anomalie et de la signaler à l'administrateur.

La Performance : Le monitoring de performance a pour but de retourner des informations sur


le rendement d'un équipement ou d'un service comme par exemple le temps de résolution DNS
(Domaine Name Système), le temps de connexion, le temps de récupération du premier octet et
dans le cas d'une page Web le temps de récupération de la page et de l'ensemble des éléments
de celle-ci (image, scripts...). Grâce à cette analyse, on va pouvoir diagnostiquer une montée en
charge difficile ou même un surdimensionnement de votre bande passante.

Le Contenu : Dans ce dernier cas, on analyse les informations retournées par les éléments
surveillés pour détecter par exemple, la suppression d'un fichier sur un serveur FTP (File
Transfert Protocol), la modification d'une page Web ou encore la disparition d'un mot clef.

Toutes ces approches sont complémentaires et peuvent bien entendu se retrouver regroupée
dans une seule analyse. L'analyse Fiabilité étant implicitement présentée dans le cas d'une
analyse Performance et Contenu.

II.5. Principe de la supervision

Le principe de la supervision est de s'assurer du bon fonctionnement d'un système. En sommes,


superviser n’est pas seulement surveiller, encore faut-il pouvoir alerter et analyser les données
collectées sur les équipements afin d’être proactif et plus uniquement réactif. On peut résumer
la supervision par le graphe suivant.

Figure III : principe de la supervision

KABORE Mahamadi 14 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

III. Méthodes de supervision informatique

III.1. Les différentes méthodes de supervision

Il existe une panoplie de méthodes pour l’élaboration d’une politique de supervision qui sont :
 L’analyse des fichiers logs ou journaux ;
 L’exécution et la réparation des résultats des commandes réseaux et des scripts locaux
ou distants ;
 L’utilisation du protocole de gestion SNMP ;
Dans notre cas nous utiliserons le protocole de gestion SNMP.

III.2. Le protocole SNMP

III.2.1. Présentation

SNMP est le protocole de gestion de réseaux proposé par l'IETF (Internet Ingeneering Task
Force). Il est actuellement le protocole le plus utilisé pour la gestion des équipements de
réseaux. SNMP est un protocole relativement simple. Pourtant l'ensemble de ses fonctionnalités
est suffisamment puissant pour permettre la gestion des réseaux hétérogènes complexes. Il est
aussi utilisé pour la gestion à distance des applications : les bases de données, les serveurs, les
logiciels.

Les buts du protocole SNMP sont de :


 Connaître l'état global d'un équipement (actif, inactif, partiellement opérationnel);
 Gérer les évènements exceptionnels (perte d'un lien réseau, arrêt brutal d'un équipement);
 Analyser différentes métriques afin d'anticiper les problèmes futurs (engorgement
réseau) ;
 Agir sur certains éléments de la configuration des équipements.

III.2.3. Architecture

Les différents éléments que l'on peut identifier avec le protocole SNMP sont synthétisés par le
schéma ci-dessous.
 Les agents SNMP : ce sont les équipements réseau ou serveur qu'il faut superviser.
 Le superviseur SNMP : c'est une machine centrale à partir de laquelle un opérateur
humain peut superviser en temps réel toute son infrastructure, diagnostiquer les
problèmes et finalement faire intervenir un technicien pour les résoudre.

KABORE Mahamadi 15 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

 La MIB (Management Information Base) : ce sont les informations dynamiques


instanciées par les différents agents SNMP et remontées en temps réel au superviseur.

Figure IV : Architecture de SNMP

III.2.4. Le manager

Rappelons que le Manager se trouvera sur une machine d'administration (un poste de travail en
général). Il reste un client avant tout, étant donné que c'est lui qui envoie les différentes requêtes
aux agents. Il devra disposer d'une fonction serveur, car il doit également rester à l'écoute des
alertes que les différents équipements sont susceptibles d'émettre à tout moment.
Si l'on se base sur le schéma précédent, l'administrateur peut observer correctement le
comportement de ses différents équipements en réseau.
Le Manager dispose d'un serveur qui reste à l'écoute d'éventuels signaux d'alarme appelés des
"traps". Le Manager peut tout autant être installé sur une machine.

III.2.5. L’agent SNMP

L'agent est un programme qui fait partie de l'élément actif du réseau. L'activation de cet agent
permet de recueillir la base de données d'informations et la rend disponible aux interrogations.
Les principales fonctions d'un agent SNMP :
 Collecter des informations de gestion sur son environnement local.
 Récupérer des informations de gestion telle que déni dans la MIB propriétaire.
 Signaler un évènement au gestionnaire.

KABORE Mahamadi 16 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Par ailleurs même si la principale fonction de l'agent est de rester à l'écoute des éventuelles
requêtes du Manager et y répondre s’il y est autorisé, il doit également être capable d'agir de sa
propre initiative, s'il a été configuré.
Par exemple, il pourra émettre une alerte si le débit d'une interface réseau, atteint une valeur
considérée par l'administrateur comme étant critique. Plusieurs niveaux d'alertes peuvent ainsi
être définis, selon la complexité de l'agent (température du processeur, occupation disque dur,
utilisation CPU).

III.2.6. MIB (Management Information Base)

Chaque agent SNMP maintient une base de données décrivant les paramètres de l'appareil géré.
Le Manager SNMP utilise cette base de données pour demander à l'agent des renseignements
spécifiques. Cette base de données commune partagée entre l'agent et le Manager est appelée
Management Information Base (MIB).
Généralement ces MIB contiennent l'ensemble des valeurs statistiques et de contrôle définis
pour les éléments actifs du réseau. SNMP permet également l'extension de ces valeurs standards
avec des valeurs spécifiques à chaque agent, grâce à l'utilisation de MIB privées.
Un fichier MIB est écrit en utilisant une syntaxe particulière, cette syntaxe s'appelle SMI 3,
basée sur ASN.1 tout comme SNMP lui-même.
En résumé, les fichiers MIB sont l'ensemble des requêtes que le Manager peut effectuer vers
l'agent. L'agent collecte ces données localement et les stocke, tel que défini dans la MIB. Ainsi
le Manager doit être conscient de la structure (que celle -ci soit de type standard ou privée) de
la MIB afin d'interroger l'agent au bon endroit.
La structure d’une MIB est une arborescence hiérarchique dont chaque nœud est défini par un
nombre ou un Object IDentifier (OID). Chaque identifiant est unique et représente les
caractéristiques spécifiques du périphérique géré. Lorsqu'un OID est interrogé, la valeur de
retour n'est pas un type unique (texte, entier, compteur, tableau...)
Un OID est donc une séquence de chiffres séparés par des points.
Une MIB est un arbre très dense, il peut y avoir des milliers d'OID dans la MIB.
Voici un exemple de structure MIB :

KABORE Mahamadi 17 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Figure V : Structure d’un OID

Ainsi, pour interroger les différentes variables d'activité sur un appareil, il faudra explorer son
arborescence MIB. Celle-ci est généralement fournie par le constructeur mais il est aussi
possible d'utiliser un explorateur de MIB tel que « Getif MIB Browser ».
Ensuite, pour accéder aux variables souhaitées, on utilisera l'OID (Object Identification) qui
désigne l'emplacement de la variable à consulter dans la MIB. On aura par exemple sur un
commutateur Nortel Passport l'OID .1.3.6.1.4.1.2272.1.1.20 désignant le taux de charge du
CPU.

III.2.7. Les requête SNMP

Le mécanisme de base du protocole SNMP est constitué d’échanges de type requête/réponse


appelé PDU pour Protocol Data Unit. En fonction de la version du protocole SNMP utilisé,
différentes commandes sont possibles. La structure des paquets utilisés par le protocole SNMP

KABORE Mahamadi 18 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

V1, est définie dans la RFC 1157. Les requêtes SNMP vont contenir une liste d’OID (Object
identifier) à collecter sur l’agent SNMP.

Les types de requêtes du manager SNMP vers l’agent SNMP sont :


 Get Request : Le manager interroge un agent sur les valeurs d’un ou de plusieurs objets
d’une MIB.
 Get Next Request : Le manager interroge un agent pour obtenir la valeur de l’objet
suivant dans l’arbre des objets de l’agent. Cette interrogation permet de balayer des
objets indexés de type tableau.
 Get Bulk Request : Introduite avec la version 2 du protocole SNMP, cette requête
permet de mixer la commande GET et GETNEXT pour obtenir des blocs entiers de
réponses de la part de l’agent.
 Set Request : Le manager positionne ou modifie la valeur d’un objet dans l’agent.

Les réponses ou informations de l’agent vers le manager sont :


 Get Response : L’agent répond aux interrogations du manager.
 Trap : L’équipement génère un envoi vers son manager pour signaler un événement,
un changement d’état ou un défaut. L’agent n’attend pas d’acquittement de la part du
manager.
 Notification : Introduite avec la version 2 du protocole SNMP. L’équipement génère
un envoi vers son manager pour signaler un événement, un changement d’état ou un
défaut. L’agent n’attend pas d’acquittement de la part du manager.
 Inform : Introduite avec la version 2 du protocole SNMP. L’équipement génère un
envoi vers son manager pour signaler un événement, un changement d’état ou un défaut.
L’agent attend un d’acquittement de la part du manager et il y aura une retransmission
en cas de non réponse.

Figure VI : Les échanges entre le manager et l’agent SNMP

KABORE Mahamadi 19 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

IV. La norme ISO


ISO (International Organization for Standardization) s'intéresse de près à la supervision. Dès
1988, l'organisme a publié la norme ISO7498/4 définissant les principales fonctions que doivent
implémenter les systèmes de supervision et d'administration. Ces fonctions sont :
 Gestion des performances ;
 Gestion des configurations (Management configuration) ;
 Gestion de la comptabilité (Accounting Management) ;
 Gestion des anomalies (Fault Management) ;
 Gestion de la sécurité (Security Management).

IV.1. Gestion des performances

Elle doit pouvoir évaluer les performances des ressources du système et leur efficacité. Elle
comprend les procédures de collecte de données et de statistiques. Elle doit aboutir à
l’établissement de tableaux de bord. Les informations recueillies doivent aussi permettre de
planifier les évolutions du réseau.
Les performances du réseau sont évaluées à partir de quatre paramètres :
 Le temps de réponse
 Le débit
 Le taux d’erreur par bit
 La disponibilité réseaux.
De plus, la gestion de la comptabilité autorise la mise en place de systèmes de facturation en
fonction de l’utilisation pour chaque utilisateur.

IV.2. Gestion des anomalies (Fault Management)

La gestion des fautes permet la détection, la localisation et la correction d’anomalies passagères


ou persistantes. Elle doit également permettre le rétablissement du service à une situation
normale.

IV.3. Gestion de la sécurité (Security Management)

La gestion de la sécurité contrôle l’accès aux ressources en fonction des politiques de droits
d’utilisation établies. Elle veille à ce que les utilisateurs non autorisés ne puissent accéder à
certaines ressources protégées. Elle a également pour rôle de mettre en application les politiques
de sécurité.

KABORE Mahamadi 20 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

IV.4. Gestion des configurations (Management Configuration)

La gestion de configuration permet d’identifier, de paramétrer et de contrôler les différents


objets du réseau. Les procédures requises pour gérer une configuration sont :

 La collecte d’information
 Le contrôle d’état
 La sauvegarde historique de configurations de l’état du système.

IV.5. Gestion de la comptabilité (Accounting Management)

Son rôle est de connaître les charges des objets gérés ainsi que leurs coûts de communication.
Des quotas d’utilisation peuvent être fixés temporairement ou non sur chacune des ressources

V. Étude de solutions de supervision et justification du choix


V.1. Étude des solutions

V.1.1. Les offres d’éditeur

S’assurant que la supervision est un marché porteur, les sociétés se pressent de plus en plus à
investir dans des produits permettant la supervision et une meilleure gestion des réseaux. Deux
familles apparaissent, celle proposant des solutions généralistes pour la supervision des réseaux,
des serveurs, des applications, des sites web comme les logiciels patrol (BMC), d’Unicenter
(computer associate), de la gamme openview (HP)…

D’autres offrent une supervision des domaines plus spécifiques citant comme logiciel panorama
(Altaworks) qui gère uniquement l’aspect sécurité au PathWAI (Candle) qui se penche
principalement sur la supervision des applications.
Ces solutions n’ont qu’un seul point commun : un prix élevé.
Cependant il existe des solutions de supervision libres et professionnelles. Parmi les plus
répandues, reconnues du moment nous pouvons citer Nagios, Fan, EyesOfNetwork, spicework
et shinken.
L’avantage de ces logiciels libres est la gratuité, la disponibilité du code source et la liberté
d’étudier et de modifier le code selon nos besoins et de le diffuser. De plus, il existe une
communauté importante d’utilisateurs et de développeurs qui participent à l’amélioration des
logiciels et portent une assistance par la mise en ligne des documents et les participations aux
forums.

KABORE Mahamadi 21 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Les différentes solutions commerciales déjà présentées (HPOpenview, Patrol, BigBrother)


nécessitent un investissement important pour leur mise en place, et pour des raisons propres à
l’entreprise, toutes ces solutions sont à écarter de notre liste de choix.

V.1.2. Les offres open sources

L’étude des solutions va suivre un certain cheminement logique.


Tout d’abord il faut définir des critères de sélection pour s’assurer que le produit remplit bien
des fonctions attendues, importantes pour le projet.
Ensuite nous allons définir une liste de solution les plus utilisées par la communauté et qui ont
fait leurs preuves. Puis, nous testerons les produits et nous utiliserons un tableau de vote pondéré
pour appliquer nos critères sur ces solutions.
Enfin, nous choisirons à l’aide du tableau la solution qui sera retenue pour les futurs
déploiements.

V.1.3. Critère de Sélection

Pour permettre de mieux calibrer la solution, les produits retenus, seront jugés selon les critères
suivants :

 Licence du produit
 Plateforme d’installation
 Simplicité d’installation et d’utilisation
 Importance de la communauté
 Compatibilité
 Modularité du produit
 Génération de rapport
 Droit et profil d’utilisation
 Sauvegarde du produit
 Pertinence des alertes

V.1.4. Analyse des produits

Les produits ont été présélectionnés car ils font partis des solutions les plus utilisées par la
communauté de supervision libre.
Ce sont ces mêmes produits qui seront soumis à un vote de pondération.
NB : La liste ne recensera pas l’ensemble des solutions existantes.

KABORE Mahamadi 22 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

V.1.4.1. FAN

FAN pour Fully Automated Nagios est une distribution qui permet d’installer Nagios très
rapidement avec les outils utilisés couramment pour Nagios.
Les avantages sont que l’installation est rapide et simple, il y a peu de configuration pour
commencer et cette dernière est simple.
C’est une distribution parfaite pour ceux qui débute avec Nagios, mais elle présente aussi des
inconvénients tels que la vieillesse des applications par rapports aux versions d’aujourd’hui,
l’emplacement des fichiers de configurations et différent et peut donc compliquer la vie lors de
la recherche de solution sur des problèmes de configuration.
Le plus gros inconvénient et pas des moindres est que la version de Nagios est patchée, sans
une nouvelle version de FAN, il est impossible d’upgrader Nagios.
De plus le fait que tout soit préconfiguré ne nous permet pas de bien connaitre le fonctionnement
de notre serveur.

V.1.4.2. Nagios

Nagios est un programme libre sous licence GPL (licence public général) qui fonctionne sur
linux et qui permet de surveiller le système et le réseau. Il peut surveiller des hôtes, des services
et des actifs réseaux.
Son rôle est d’alerter quand un élément supervisé à un problème. C'est un programme modulaire
qui se décompose en trois parties :
 Le moteur de l'application qui vient ordonnancer les tâches de supervision.
 L'interface web, qui permet d'avoir une vue d'ensemble du système d'information et des
possibles anomalies.
 Les plugins, mini programmes que l'on peut compléter en fonction des besoins pour
superviser chaque service ou ressource disponible sur l'ensemble des ordinateurs ou
éléments réseaux du SI.

V.1.4.3. Shinken

Shinken est une version modifiée de Nagios, il a réécrit totalement Nagios et a rajouté d’autre
fonctionnalité, mais suite au refus des développeurs de Nagios d’en faire la branche principale
du futur développement, le projet Shinken est devenu indépendant. C’est un outil très puissant
et qui évolue très rapidement.

KABORE Mahamadi 23 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

V.1.4.4. EyesOfNetwork

EyesOfNetwork (EON) est une distribution GNU/Linux dédiée à la supervision. Basée sur
CentOS, elle rassemble et intègre tous les outils dont on peut avoir besoin pour superviser son
réseau. L’avantage majeur de la solution est que l’ensemble des services est réuni au sein d’une
interface unique, l’idée sous‐jacente étant de faciliter la mise en œuvre des processus ITIL.
Elle intègre tout ce qui est nécessaire pour la supervision (Nagios, Nagvis), la métrologie (Cacti,
weathermap), la gestion d’un parc machine, Eonweb, pour l’interface Web, ou Backup
manager, qui s’occupe de la sauvegarde des configurations et des données collectées.
Le tout est fourni sous licence GPL v2. Depuis la version 3.0, la solution intègre des nouveautés
telles que Thruk 1.1.1 pour améliorer la composante supervision, mais aussi Shinken, qui est
décidément de plus en plus présent.

V.1.4.5. Spiceworks

Spiceworks propose un outil destiné à simplifier le travail des administrateurs réseaux.


L'application combine inventaire réseau, help desk, cartographie et surveillance. Spiceworks
peut également vous mettre en relation des professionnels de l'informatique pour échanger des
idées, résoudre des problèmes et décider de quelle nouvelle fonctionnalité. L’avantage principal
est la simplicité et la rapidité d’installation mais aussi la possibilité d’intégrer l’application dans
un Smartphone. L’inconvénient majeur est le fait que la solution soit uniquement disponible
pour Windows et que nous ne sommes pas maître des échanges entre le logiciel et la société qui
le développe.

V.2. Solution retenu

Les produits seront jugés et classés en fonction des critères de sélection par une note (/10) pour
chaque critère.

KABORE Mahamadi 24 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

FAN Nagios (Ngs) Shinken (Sken) EyesOfNetwork (EON) SpiceWorks (Spwk)

Description FAN Ngs Sken EON SpWk Remarque


Licence
Disponible sous licence GPL 10 10 10 10 10 aucune différence

Disponible facilement 10 10 10 10 5 Une inscription est obligatoire pour


Spiceworks
Installation
L’outil s’installe sous Linux 10 10 10 10 0 Spiceworks n’est disponible que sous
Windows
Les données ne transitent pas en 10 10 10 10 2 Nous ne sommes pas maître des flux
externe de données avec spiceworks
L’outil est simple à installer 8 4 4 8 10 Spiceworks reste le plus rapide à
installer ensuite nous avons EON et
FAN.
L’outil virtualisable 10 10 10 10 10 aucune différence
Paramétrage
L’outil est simple à paramétrer 8 4 4 8 10 Spiceworks est le plus simple
L’outil est modulable 8 10 10 8 2 Nagios et shiken sont plus modulable
L’outil accepte l’ajout de plugins 8 10 10 10 2 L’utilisation de plugins demande un
temps d’adaptation sur le produit
Fonctionnalités
Envoi des mails d’alertes 8 8 8 8 10 Bien définir les alertes mails avant
de les activer
Peut fédérer d’autre installation 6 6 6 6 6 Stratégie complexe à définir
Couplé à une base de 6 8 8 10 10 En natif sur EON et spiceworks
connaissance
L’outil est en français 0 0 0 10 0 Seul EON est disponible en français
nativement
Supervise des hôtes 10 10 10 10 10 aucune différence
Supervise des actifs 10 10 10 10 10 aucune différence
Supervise des services 10 10 10 10 10 aucune différence

KABORE Mahamadi 25 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Fonctionne sur Smartphone 5 5 5 5 10 Application gratuite pour


Spiceworks
Supervise les équipment 5 10 10 10 5 Certains plugins ne peuvent pas être
ajoutés
Génère des rapports 8 8 8 10 2 Format des rapports
Gère des profils d’utilisateurs avec 10 10 10 10 10 aucune différence
des restrictions de droits
Peut être sauvegardé 10 10 10 10 4 Compliquer
Total 170 173 173 193 138 EON est le mieux indiqué

Tableau N°2 : Comparaison des différentes solutions de supervision

Le choix s’est arrêté sur la solution EyesOfNetwork (EON) car elle est mieux adaptée à notre
demande. Ce dernier a eu le meilleur score total.

Conclusion
La supervision informatique est indispensable pour une entreprise et dont la défaillance d’un
quelconque de ses services informatiques et l’indisponibilité de son système d’information
influent négativement sur le rendement global de sa productivité. Pour être efficace, la
surveillance doit donc impérativement être effectuée depuis différents points de contrôle. Dans
Le chapitre suivant nous ferons une étude approfondie de la solution choisie ensuite procédé à
son installation physique et en fin terminé avec les différentes configurations et les résultats.

KABORE Mahamadi 26 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chapitre III :
PRÉSENTATION ET
DÉPLOIEMENT DE
EYEOFNETWORK

KABORE Mahamadi 27 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

CHAPITRE III : Présentation et déploiement de EON


Introduction
Dans ce chapitre on va présenter la solution retenue et la suite de ces compléments, puis nous
détaillerons les étapes de son installation, les configurations effectuées et les résultats de tests.

I. présentation de La gamme Eyes

La gamme Eyes est constituée d’un ensemble de solutions Open Source répondant aux besoins
grandissants de supervision des systèmes d’informations des entreprises. Cette gamme est
constituée de cinq (05) solutions :
 EyesOfApplication (EOA) ;
 EyesOfReport (EOR) ;
 EyesOfIndicator (EOI) ;
 EyesOFlog (EOF) ;
 EyesOfNetwork (EON).

Figure VII : les composants de la gamme Eyes

I.1. Présentation de EyesOfNetwork

EyesOfNetwork aussi connu sous le nom EON est une solution Open Source de supervision
Systèmes et Réseaux, réunissant de manière pragmatique les processus ITIL (Information
Technologie Library) et l’interface technologique permettant leur application. Il est composé
d’un bundle de produits bâtie autour de la gestion des évènements, de la disponibilité, des
problèmes et de la capacité sur un réseau informatique. Elle est accessible via une interface Web
unique dont l’objectif est de réunir les différents acteurs d’un système d’informations (DSI,
Administrateurs, Techniciens, Opérateurs).

KABORE Mahamadi 28 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chacun de ces acteurs dispose d’une vue correspondant à son métier. Toutes les informations
sont consolidées en Base de Données MYSQL ou BERKELEY.

Figure VIII : composant et rôle de EyesOfNtwork

I.1.1. Fonctionnement de EyesOfNetwork

EyesOfNetwork fonctionne grâce à des plugins. Sans eux, il est totalement incapable de
superviser et se résume en un simple noyau. Ces plugins sont des programmes externes au
serveur, des exécutables qui peuvent se lancer en ligne de commande afin de tester une station
ou service. Ils fonctionnent sous le principe d’envoi de requêtes vers les hôtes ou services
choisis lors d’un appel du processus de EyesOfNetwork, et la transmission du code de retour
au serveur principale qui par la suite se charge d’interpréter les résultats et déterminer l’état de
l’entité réseau testée.

KABORE Mahamadi 29 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

La relation entre le noyau et les plugins est assurée d’une part par les fichiers de configuration
(définitions des commandes) et d’autre part par le code retour d’un plugin.

Figure IX : Fonctionnement de EON

I.1.2. Avantage et Inconvénients de EyesOfNetwork

 Permet de regrouper tous les outils ITIL plus supervision dans une même distribution.
 Ajoute un gestionnaire de performance.
 Interface de configuration web simple qui gagner un temps précieux.
 Permet de faciliter le déploiement des outils de supervision.
 SSO (Authentification Unique ou Single Sign-On) permettant de se loguer une seule fois
et d’accéder à tous les outils d’administration.
 Noyau Linux solide et fiable.
 Auto-discovery.
 Possibilité d’administrer ses périphériques via SSH/Telnet depuis son interface web.
 Possibilité de s’authentifier via un serveur LDAP (lightweight Directory Acces
Protocol).

Les inconvénients

 Efforts d’implémentation et de configuration plus intense que la moyenne.


 Arrêt du fonctionnement de tout le système en cas de panne
 Une configuration en interface web qui ne supporte pas l’HTTPS (HyperText Transfert
Protocol Secured).

KABORE Mahamadi 30 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

I.1.3. Le rôle de EyesOfNetwork

EyesOfNetwork permet d’acquérir des informations important sur tous les équipements
réseaux.

 Au niveau des imprimantes :


 Monitorer l’état des cartouches d'impressions et afficher une alerte si le niveau d'encre
est inférieur à 20 %
 Comptabiliser le nombre de pages imprimées par imprimante en vue de créer des
statistiques.
 Une personne responsable du stock d'impression doit être avertie par mail quand le toner
d'une imprimante atteint un état critique.

 Au niveau des serveurs :


 État du client (en service ou pas) sur l'ensemble des serveurs,
 Taux d'occupation du CPU et de la mémoire. Une alerte sur l'écran Nagios sera émise
si le seuil atteint 80 % et 90%,
 Taux d'occupation des partitions physiques sur le disque dur
 Adresses DHCP restantes
 Nombre de mails envoyés par minute. Un seuil d'alerte est émis quand le nombre de
mails émis est supérieur à 300 par minutes.
 Nombre d'utilisateurs connectés au serveur de messagerie

 Au niveau des graphiques (cacti) :


Pour tous les serveurs :
 CPU, Mémoire, partitions physiques, interface réseau, processus
Pour les éléments actifs (routeur, switch, firewall) :
 Débit des ports en entrée et sorties plus erreur
 CPU, mémoire

 Au niveau des cartes (nagvis, weathermap) :


Pour nagvis :
 Afficher une alerte sur le serveur si son état ou un service atteint un seuil d'avertissement
ou critique
 Afficher sur une carte les différents routeurs et leurs états.
Pour weathermap :
 Afficher le débit en temps réel des liens entre les routeurs

KABORE Mahamadi 31 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

 Au niveau des rapports :


 La responsable du Système d'Information doit recevoir un rapport d'état de performance
du réseau tous les lundis matin et si possible au format PDF.

 Au niveau de la sauvegarde :
 Une sauvegarde des différents fichiers de configurations du serveur et des BD (Base de
données) est réalisée tous les soirs par FTP (file transfert Protocol). L'administrateur
doit recevoir un mail si la sauvegarde a été réalisée correctement.

 Divers :
 Si possible mettre une sonde ntop afin d'analyser le trafic du réseau
 Centraliser les logs des éléments actifs et des serveurs du SI sur le serveur de supervision

Figure X : Synopsis résumant les scenarios dans d’Eyesofnetwork

KABORE Mahamadi 32 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

I.2. Présentation de Nagios

I.2.1. Définition de Nagios

Nagios, le successeur de Netsaint, est un logiciel de monitoring et de supervision libre sous


licence GPL (General Public Licence).
Il offre une solution de surveillance efficace dans un système informatique complexe. Il permet
de surveiller le bon fonctionnement des services d'une ou plusieurs machines dans un réseau
hétérogène. Il est écrit en C et fonctionne grâce à un ensemble de plugins (qui eux peuvent être
écrits dans n'importe quel langage). Prévu à l'origine pour fonctionner sous Linux, Nagios
devrait fonctionner également sous les autres systèmes Unix.

Plusieurs améliorations ont été apportées à Nagios pour qu'il devienne un partenaire simple à
utiliser et remarquablement fiable et efficace.

I.2.2. Fonctionnalités de Nagios

Nagios offre à l'utilisateur plusieurs fonctionnalités, à savoir :


 Surveillance des services réseaux (SMTP, POP3, HTTP, NNTP, PING) ;
 Surveillance des ressources des hôtes (charge processeur, utilisation des disques) ;
 Permettre aux utilisateurs de développer facilement leurs propres vérifications de
services grâce à son système de plugins ;
 Paralléliser la vérification des services ;
 Possibilité de définir la hiérarchie du réseau en utilisant des hôtes "parents", ce qui
permet la détection et la distinction entre les hôtes qui sont à l'arrêt et ceux qui sont
injoignables ;
 Notifications des contacts quand un hôte ou un service a un problème et quand celui-ci
est résolu ;
 Possibilité de définir des gestionnaires d'évènements qui s'exécutent pour des
évènements sur des hôtes ou des services, pour une résolution proactive des problèmes

Rotation automatique des fichiers log ;


 Support pour l'implémentation de la surveillance redondante des hôtes ;
 Interface web optionnelle, pour voir l'état actuel du réseau, notification et historique des
problèmes, fichiers log, etc. ;
 Une interface permettant l'intégration simple de plugins ;
 De prévenir par email ou par toute autre méthode personnalisée en cas de problème ;

KABORE Mahamadi 33 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

 Déclencher des procédures personnalisées pour résoudre les problèmes ;


 La consultation des différents événements et données collectés via une interface web ;
 Archivage automatique des données collectées ;

Dans la figure suivante, les fonctionnalités de Nagios se résument :

Figure XI : fonctionnalité de Nagios

I.2.3. Les différentes parties de Nagios

Nagios est un programme modulaire de telle sorte que son évolution puisse être facile, il se
compose principalement de trois parties :

 L'ordonnanceur : c'est le moteur de l'application qui s'occupe de l'ordonnancement des


tâches de supervision.
 L'interface Web : qui permet d'avoir une vue d'ensemble du système d'information et
des possibles anomalies, Nagios s'appuie sur un simple serveur Web tel apache basé sur
des CGI.
 Les sondes : Les sondes de Nagios (Plugins ou Greffons) sont de petits scripts ou
programmes qui sont à la base des vérifications. Ces petits programmes que l'on peut
compléter selon nos besoins pour superviser chaque tache. Nagios peut aussi gérer ses
données dans des bases de données (MySQL ou PostgreSQL) ou bien dans des fichiers
textes.

KABORE Mahamadi 34 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

I.3. Présentation de CACTI

I.3.1. Définition de CACTI

Cacti est un logiciel libre de mesure de performances réseau et serveur basé sur la puissance de
stockage de données de RRDTool. C'est un logiciel de métrologie qui est bien souvent utilisé
avec des logiciels de supervision (par exemple Nagvis), mais il ne fait pas de supervision en
tant que tel. Il ne fait pas de corrélation d'incidents ni d'alerte en cas d'incident (bien que des
plugins existent, ce n'est pas son but premier). Par ailleurs, il permet de faire l'étude d'indicateurs
sur une période donnée (moyenne sur le mois par exemple, ou maximum de la semaine).

Figure XII : Présentation des graphs sur CACTI

I.3.2. Les utilités de CACTI

Il permet de représenter graphiquement divers états de périphériques et équipements réseau


utilisant SNMP pour connaître la charge processeur, le débit des interfaces réseau, utilisation
de la Qualité de service sur une ligne, la qualité d'une liaison (CRC/s) ou encore la latence
réseau. Une grande force de Cacti est sa faculté d'utiliser des autres outils dans des plugins
intégrés à son interface. L'avantage sera alors de pouvoir gérer plusieurs logiciels avec une seule
plate-forme.
Sur le site web www.cactiusers.org , vous pouvez trouver et télécharger un grand nombre de
plugin pour Cacti.

KABORE Mahamadi 35 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II. Prérequis et installation de EyesOfNetwork

II.1. Prérequis

II.1.1. Logiciel
EON est téléchargeable sur le site : http://www.eyesofnetwork.com/?page_id=48&lang=fr
Consulter le 02/12/19. Cette image pèse environ 1GB.
Deux (2) images sont disponibles l’une appelée (« src ») comprend seulement l’OS (Système
d’exploitation), l’autre appelée (« bin ») comprend tous les paquets additionnels et peut être
installée sans connexion réseau.

Capture 1 : Image de EON

II.1.2. Matériel

Une machine physique permettant d’exécuter EON (serveur) et des équipements à superviser
quels qu’ils soient (switch, serveurs, pare-feu, postes, etc.).

II.2. Installation de la solution EyesOfNetwork

L’installer de EON nécessite un ordinateur et le CD d’installation ou le boot de l’image du


logiciel sur une clé USB. Pour débuter l’installation il faut au préalable insérer le CD ou
brancher la clé USB. Démarrer l’ordinateur puis sélectionner l’image du système à installer ou
du lecteur contenant l’image puis cliquer sur ouvrir. Une fois l’ISO sélectionner vous cliquez sur
next, cliquer encore sur next si vous souhaiter garder les paramètres par défaut.

Capture 2 : Sélection de l’image de EON

KABORE Mahamadi 36 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Une fenêtre comme celle-ci dessous se présentera sélectionner install eyesofnetwork 5.2 et
cliquer sur entre. Démarrage de l’installation

Capture 3 : Démarrage de l’installation de la solution

Choisir la langue, puis cliquer sur Poursuivre. Le menu principal d’installation va donc
apparaitre, il est composé de plusieurs sections.

Le menu principal d’installation va donc apparaitre, il est composé de plusieurs sections.

Capture 4 : résumé des paramètres des différentes sections


Dans la section Logiciel, cliquer sur la section « sélection de Logiciels » pour choisir des
modules supplémentaires à l'installation de base qui comprends déjà Nagios, Cacti, Thruk,
Panorama, Ged agent.

KABORE Mahamadi 37 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Pour ce qui nous concerne, nous n’aurons pas besoin de modules supplémentaire vu que
notre travail se portera uniquement sur les modules Nagios et Cacti.
Cliquer sur « Terminé » si vous ne voulez pas ajouter de modules complémentaire tel que OCS

Capture 5 : liste des modules de EON

Inventory, Glpi, Fusion Inventory et d'autres.


Après la sélection des modules de supervision, nous lançon l’installation. En activant d’abord
la carte réseau puis cliquer maintenant sur démarrer

Capture 6 : vue section réseau et configuration des identifiant utilisateur et root

KABORE Mahamadi 38 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Après la fin de l’installation et redémarrage de EON, nous nous connectons au compte « root »,
puis nous exécutons la commande ifconfig pour vérifier si la carte réseau « eth0 » est bien
monté. C’est par cette interface que nous accéderont à l’interface eonweb.
Après vérification de la connexion par un Ping nous pouvons accéder à l’interface de
configuration de EyesOfNetwork via le navigateur.

Capture 7 : test de l’accessibilité du server EON à travers l’adresse IP

Affichage du tableau de bord d’EyesOfNetwork en tapant l’adresse IP 192.168.20.20

Capture 8 : Tableau de bord d’EyesOfNetwork

II.3. Configuration des machines hôtes et ajout des services de supervision a EON

II.3.1. Configurations SNMP des machines

Avant de commencer la configuration d’EON il faut au préalable activer et configurer le


protocole SNMP sur toutes les machines clientes.

KABORE Mahamadi 39 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

SNMP est un protocole de communication qui permet aux administrateurs réseau de gérer les
équipements du réseau, de superviser et de diagnostiquer des problèmes réseaux et matériels à
distance.
Généralement, un serveur de supervision comme EON utilise SNMP pour connaitre rapidement
l’état d’un parc informatique (switch, routeur, serveurs) comme l’occupation RAM, CPU,
Disque, etc.

Le protocole SNMP se base sur 3 éléments :

 Un gestionnaire SNMP (NAGIOS) aussi appelé serveur de supervision.


 Les agents SNMP (serveurs, switch, imprimantes, etc.)
 Une base d’informations (MIB)

NB : Pour que la communication soit opérationnelle entre l’agent et le gestionnaire, il faut définir
le nom de la communauté. Dans notre cas nous le garderons par défaut (EyesOfNetwork)

II.3.1.1. Installation du protocole SNMP sous linux

 PfSence et Ubuntu

Activation du service SNMP (agent) sur Pfsense (Firewall).


Il suffit juste d’ajouter le nom de la communauté dans le service SNMP de Pfsense.

Capture 9 : tableau de bord du pare-feu PfSence

KABORE Mahamadi 40 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Ajoute du nom de la communauté et validation

Capture 10 : configuration de l’agent SNMP sur le pare-feu


Cliquer sur SAVE en bas à gauche et c’est terminer.

Capture 11 : validation de la configuration


 Activation du service SNMP (agent) Ubuntu

Nous allons installer les paquets SNMP : SNMP et SNMPD sous un système linux Ubuntu 14.04
: ouvrir une console et taper la commande : sudo apt-get install snmp snmpd
Ensuite nous allons éditer le fichier snmpd.conf avec la commande :

 Sudo vi /etc/snmp/snmpd.conf

Et rentrer les paramètres suivant :


#com2sec paranoid default public n l,
#com2sec readonly default public
com2sec readwrite default EyesOfNetwork-

Ici on autorise en lecture et écriture la communauté EyesOfNetwork. Nous allons aussi éditer
le fichier /etc/default/snmpd
 Sudo vi /etc/default/snmpd

KABORE Mahamadi 41 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Chercher la ligne et remplacez 127.0.0.1 par l’adresse IP de l’interface réseau utilisée pour
communiquer avec le serveur de supervision (généralement l’IP de notre machine).
SNMPDOPTS='-Lsd -Lf /dev/null -u snmp -I -smux -p /var/run/snmpd.pid 127.0.0.1
Redémarrer le service SNMP
sudo /etc/init.d/snmpd restart
Pour tester SNMP sur le serveur linux, on rentre la commande :
 snmpwalk -v 2c -c EyesOfNetwork localhost
Pour tester que cela fonctionne du serveur de supervision, on rentre la commande :
 snmpwalk -v 2c -c EyesOfNetwork ip_du_poste_supervisé

Remarque : Les configurations sont légèrement différentes en fonction de la distribution linux.


Ici il s’agit d’un système Ubuntu.

II.3.1.2. Installation et paramétrage du SNMP agent sous Windows 7, 8 et 10

Methode 1 :

Aller dans le panneau de configuration>programmes>Activer ou désactiver des


fonctionnalités Windows, cocher ensuite la case correspondant au protocole SNMP, puis
cliquer sur ok.

Capture 11 : ajout du SNMP pour Windows 7, 8 et 10

KABORE Mahamadi 42 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Dans cette fenêtre ouverte, chercher le service SNMP et faire un clic droit/propriété pour
accéder à la configuration.

Capture 12 : configuration des propriétés du Service SNMP pour Windows


Aller dans l’onglet sécurité, ici l’on va renseigner la communauté que possède notre serveur
de supervision et lui accorder les droits en lecture et écriture.
Nous allons aussi renseigner l’IP de notre serveur de supervision, qui est le 192.168.20.20.

Capture 13 : aout du nom de la communauté et de l’addresse IP

KABORE Mahamadi 43 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Méthode 2 :

Télécharger et installer NSCLIENT++ (X64), chercher le service Nsclient++ et faire un clic


Droit/propriété pour accéder à la configuration. Et dans l’onglet Connexion coché Autoriser le
service à interagir avec le Bureau.

Capture 14 : configuration de NCLIENT++

II.3.2. Configuration SNMP de la solution

La configuration SNMP de la solution est un point important, en effet si cette partie est mal
paramétrée, vous risquez de ne pas avoir de remontés Cacti, Nagios, …
Elle met (03) parties distinctes bien qu’en relations entre elles :
Le fichier /etc/snmp/snmpd.conf

Ce fichier gère la communauté et le type de SNMP activé en local sur EON. Par défaut la
communauté est « EyesOfNetwork » en SNMP v1 et v2c. Pour la modifier remplacer le nom
de communauté par celle désirée pour être cohérent avec votre parc.

KABORE Mahamadi 44 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Puis redémarrer le service SNMP par l’interface administration eonweb


(Administration -> Généralités -> Processus) ou en ligne de commande
systemctl restart snmptrapd
Le fichier /etc/snmp/snmptrapd.conf

Ce fichier gère la communauté SNMP des « traps » reçus par EON depuis les équipements de
votre parc. De la même manière que précédemment remplacez « EyesOfNetwork » par le nom
désiré.

NB : Différence entre SNMP ET SNMPTRAP

Quand on configure un service SNMP cela implique qu’une application extérieure (dans notre
cas un script Nagios) va accéder à ce service pour lire des informations, c’est de la supervision
active. SNMPtrap lui envoie directement des informations à votre serveur suite à un évènement,
on parle dans ce cas de supervision passive.
Redémarrer le service SNMPtrap par l’interface administration eonweb (Administration ->
Généralités -> Processus) ou en ligne de commande :
systemctl restart snmptrapd

Les variables de la solution EON : Elles définissent la communauté utilisée par nagios par
exemple. Si vous avez précédemment modifiés la communauté SNMP de EON pour
correspondre à votre parc, pensez à mettre à jour la variable $user2$ de la configuration
Nagios en allant dans la section « Administration -> Configuration Nagios » de eonweb.

Capture 15 : Interface de configuration de Nagios

KABORE Mahamadi 45 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Sélectionnez maintenant « Nagios Resources ». Vous trouverez la variable $user2$ avec la


valeur « EyesOfNetwork ». Si vous avez modifié le snmpd.conf mettez la même chose

Capture 16 : configuration SNMP dans Nagios ressources


Une fois la variable changée, cliquez en bas sur « Update Resource Configuration ». Allez
ensuite dans la section « Administration -> Appliquer la configuration ». Faites enfin un export
vers Nagios via un restart du job d’export Nagios.

Nous avons maintenant la même communauté locale EON que celle utilisée par nos commandes
Nagios.

Il est de même souhaitable de modifier aussi la communauté SNMP par défaut de Cacti qui est
elle aussi sur « EyesOfNetwork ». Pour cela allez dans la section « Administration -> Liens
externes -> Cacti » de « eonweb ».
Dans Cacti allez dans la partie « Settings »

KABORE Mahamadi 46 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Capture 17 : Interface de configuration du nom de la communauté


Remplacez la valeur présente dans « SNMP Community » par celle désirée. Cliquez en bas
sur « Save ».
La configuration de Nagios est faîtes pour des équipements compatibles SNMPv1 où
SNMPv2.
Cependant les équipements SNMPv3 peuvent fonctionner si l’authentification n’est pas
nécessaire pour pouvoir effectuer les commandes de checks.

Cette dernière devra être renseignée dans les paramètres de Nagios et sur chacun des
équipements à superviser.

II.4. Ajout d’équipements à superviser et configuration

II.4.1. Ajout d’équipements dans Nagios et interprétations des résultats

Pour ajouter les différents hôtes et équipements qui vont être supervisé il existe deux

méthodes.la première consiste à se rendre dans Administration puis Configurations Nagios.

Puis dans Équipements et Lister.

Capture 18 : affichage de la liste des équipements sur Nagios

KABORE Mahamadi 47 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

La liste des équipements va donc s'afficher, on peut voir notre serveur de supervision sous le nom
de localhost. Pour en ajouter il faut cliquer sur Add A New Child Host.

Capture 19 : liste des équipements sur Nagios


Remplir les champs suivants :

Name (nom de l’équipement),

Host Description (description de l’équipement),

Adresse (adresse IP de l’équipement),

Lui attribuer un Template le plus adapté (définit le type d’équipement supervisé). Pour

finaliser son ajout cliquer sur Add Host.

Capture 20 : ajout d’un équipement sur Nagios

KABORE Mahamadi 48 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Pour ajouter l’hôte dans un groupe, il faut retourner sur la page ou tous les équipements
sont lister dans Administration, Équipements et Lister.

Puis de cocher les équipements souhaités pour les mettre dans le groupe.

En choisissant les options dans Object to Add laissé HostGroup puis mettre le nom du groupe
dans le champ libre, de cliquer sur Do it.
La seconde méthode consiste à scanner le réseau. Pour pouvoir scanner le réseau, il faut se
connecter sur l’interface web d’EON. Lilac va nous permettre de découvrir automatiquement le
réseau car il s’appuie sur le logiciel Nmap qui est un scanner de port.
Dans Administration -> Nagios --> configuration ;
Cliquez sur « Tools » puis « Auto Discovery »

Capture 21 : remplissage des champs


Ensuite dans la fenêtre suivante nous allons remplir les champs suivant :

Capture 22 : remplissage des champs pour la découverte automatique d’équipement

KABORE Mahamadi 49 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

 Job name : nom du travail


 Job description : description du travail
 Nmap binary location : emplacement de l’exécutable Nmap (laisser par défaut)
 Target spécification : adresse que l’on souhaite superviser,
 Exemple : 192.168.20.0-192.168.20.255
Cliquez ensuite sur « add target » puis sur « Begin auto-discovery job »
Le processus démarre, il faut maintenant attendre la fin du processus pour pouvoir exporter les
hôtes dans Nagios.

Teste de fonctionnement

Après avoir installé et configurer nos machines il nous est alors aisé de superviser l’état de notre
infrastructure. Ainsi l’onglet tableau de bord nous donne une synthèse de nos équipements
dans Nagios. Donnant ainsi l’état, le nombre et les statistiques de nos équipements et services
actifs.

Capture 23 : vu onglet et tableau de bord dans EON


Permet de créer des vues personnalisées pour une visualisation rapide des évènements.
En effet Nagios offre bon nombre d’informations assez pointues sur la disponibilité de nos
équipements et services par exemple les fichiers logs de nos serveurs le pourcentage mémoire,
CPU utilisé, les services critiques…Tout un tas d’informations qui permettent à
l’administrateur d’anticiper et de résoudre les différents incidents qui surviennent sur son
infrastructure réseau et système.
Les images suivantes illustrent l’état des différents équipements supervisés.

KABORE Mahamadi 50 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Illustration 1

Capture 24 : vue de l’état des équipements


Illustration 1

Capture 25 : vue de l’état des services

KABORE Mahamadi 51 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II.4.2. Ajout d’équipements dans Cacti et configuration

Rendez-vous dans l’interface de Cacti soit en cliquant sur « Capacités » puis sur « cacti »
dans la rubrique « Vue Graphiques » soit en cliquant sur « Administration » puis sur « cacti »
dans le menu « Liens externes ».

Pour utiliser le logiciel Cacti ainsi que ses plugins il est nécessaire de créer des «
Devices ». Par défaut, ce programme n’a que le localhost de détecté.
Si l’on veut créer des graphiques pour les équipements présents dans Nagios il existe 2
possibilités soit l’on ajoute chacun des équipements que l’on veut superviser soit l’on effectue
une importation.

Capture 26 : création d’un équipement dans Cacti


Pour créer un équipement dans Cacti cliquez sur « Devices » puis sur « Add » comme ci-
dessus. Une fenêtre comme celle-ci-dessous devrait apparaître, remplissez les champs en
pensant à mettre l’adresse IP de l’hôte, le nom de la communauté, la version SNMP et en
choisissant

Capture 27 : les a remplir pour crée un équipement dans CACTI

KABORE Mahamadi 52 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Un Template à défaut choisissez « Generic SNMP ».


Pour valider cliquez sur « Create ».
Cliquez ensuite sur « devices » pour voir si l’équipement à bien été créé et répond au SNMP.
« Administration » puis sur « Synchronisation Cacti ». Sélectionnez les équipements à
importer et choisissez un Template.

Capture 28 : Importation d’équipements Nagios vers Cacti

Si l’équipement est détecté comme Down dans Cacti certains paramètres ont dû être mal
complétés.
Dans le cas où l’équipement est UP cliquez sur le nom de l’équipement.
Une nouvelle fenêtre va apparaître.
Faîtes défiler la page jusqu’au bas pour voir apparaître une ligne comme celle-ci-dessus.

Capture 29 : affichage des informations snmp des différents composants

Par défaut, Cacti crée une ligne concernant les interfaces réseaux. Le statut de cette requête peut
être « Success » mais ne pas contenir d’items ou d’enregistrements pour mettre à jour ces données
cliquez sur le rond vert. Maintenant que les données concernant l’hôte sont bien remontées, il faut
créer le ou les graphiques. Pour créer un nouveau graphique remontez en haut de cette page
et cliquez sur « Create Graphs for this Host ».

KABORE Mahamadi 53 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Capture 30 : création de graphs pour un équipement


Une fenêtre comme celle-ci-dessus devrait apparaître

Capture 31 : création de graphe dans Cacti


Choisissez les éléments dont vous voulez afficher les graphs de leurs services, pour ce faire
cochez la case correspondante puis cliquer sur « Create »
Un message vous indiquera la création du graphe.
Teste de fonctionnement
Pour visualiser ce graphe cliquez sur « Graphs » Un graphe de ce type va apparaître.

Capture 32 : Liste des graphes de PfSence

KABORE Mahamadi 54 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

L’option graph filtrers permet d’afficher le graphe de l’équipement que l’on souhaite
Plusieurs icônes sont présentes à la droite des graphes de l’équipement :
 L’icône loupe va permettre d’avoir un zoom sur ce graphe.
 L’icône bleu va permettre d’exporter le graphique au format .CSV.
 L’onglet représenté par une clé va permettre d’afficher les détails du graphique.
 Le quatrième symbole est relatif à l’un des plugins de Cacti « Real Time ».
Real Time permet d’avoir un aperçu sur une plage de temps allant de 5 secondes à 2 minutes.

II.4.3. Configuration du logiciel Thruk

Le logiciel Thruk permet de créer un tableau de bord avec des vues personnalisées.
Pour créer un tableau de bord, cliquez sur « disponibilités » puis sur « panorama ».
Un nouvel onglet devrait s’ouvrir et permettre l’édition du tableau de bord.

Capture 33 : vue tableau de bord crée avec Thruk


II.4.4. Configuration de weathermap

Pour la configurer rendez-vous à la section « Tableau de bord ->administration>cartographie>


et cliquer sur weathermap ».

KABORE Mahamadi 55 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Capture 34 : sélection de weathermap


Cliquer sur add pour créer un nouveau Maps, ou sur weather maps editor

Capture 35 : interface d’édition de weathermaps

Une fenêtre apparait, à partir de cette fenêtre vous pouvez crée copier et modifier une carte dans
notre cas i s’agit d’une création de carte
Pour crée une carte il vous suffit maintenant d’entré le nom et de cliquer sur create

Capture 36 : interface de configuration et création de Map

KABORE Mahamadi 56 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

En suite cliquer sur le nom de la carte en bas (simple.conf) et vous aurez accès aux différentes
options qui vous permettra de crée le type carte souhaité.

Capture 37 : vue des options de paramètre sur Maps

NB : Avant d’utiliser Weathermap il est nécessaire d’avoir configuré au préalable un


équipement Sous CACTI.
Pour la création du nom d’une carte il faut obligatoirement le nom suivi de. conf
Carte réalisé avec weathermap

Capture 38 : Map final d’un réseau

KABORE Mahamadi 57 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

III. Coût estimatif de la mise en place de la solution

Le coût estimatif pour le déploiement de notre solution pour la POSTE Burkina est la suivante.

Désignations Quantité Coût unitaire Coût total


Ordinateur HP ProBook 450 G4
RAM : 8 GB ;
Disque : 1 To HDD ; 1 500.000 500.000
Processeur : Core I7-7500U
/2.7 GHz
ISO EyesOfNetwork Version 5.3 1 000 000
Main d’œuvre 1 2.300.000 2.300.000
Maintenance 1 500.000 500.000
Formation 1 700.000 700.000
Cout Total 4 4.000.000 FCFA 4.000.000 FCFA

Tableau N°3 : récapitulatif du cout de déploiement de la solution

Conclusion
EyesOfNetwork est un outil qui permet de superviser son réseau tout en y intégrant une
approche ITIL, il est idéal pour tout administrateur souhaitant avoir une approche «
management » tout en voulant contrôler ses équipements. Sa simplicité d’installation ainsi que
son interface web de configuration permet de faire gagner un temps précieux. Malgré ses
quelques défauts nous pouvons donc dire qu’EON est un produit abouti pour la supervision et
la gestion de son système d’information.

KABORE Mahamadi 58 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Conclusion Général
En définitive, nous pouvons dire qu’avoir un réseau c’est bien, mais se munir de puissants outils
d’administration et de décision c’est encore mieux. Par conséquent la qualité des dispositifs de
sécurité ne peut pas protéger de façon optimale un réseau s’il n’est pas correctement supervisé.
En effet, la sécurité d'un système informatique ne se résume pas qu'au piratage, elle correspond
à un vaste domaine qui englobe beaucoup de notions.
Ainsi, la sécurité d’un réseau repose d’une part sur l’architecture et son adéquation aux besoins
des composants qui le constituent, mais aussi sur l’administration et la supervision, continue et
efficace de ces équipements.
La supervision du réseau, doit prendre une part très importante au sein de l'administration d'un
parc informatique, il aide à anticiper les pannes et réagir rapidement tout en donnant une
meilleure disponibilité et une meilleure qualité de service.
La supervision vous permet aussi dans un temps différé d'avoir une vision synthétique de la vie
de votre parc informatique car elle vous permettra par exemple de mieux calibrer vos lignes ou
au contraire restreindre l'utilisation de celles-ci lorsqu’elles sont polluées, Il est sans
contestation le plus qui vous permettra de vous distinguer des autres.
Aujourd'hui, ce n'est plus un luxe mais une nécessité dans cette guerre à la disponibilité et de la
sécurité informatique.
Au terme de ce projet, nous avons eu la satisfaction de bien apprendre un outil géant de la
supervision ainsi que sa configuration et son fonctionnement. Mais plus que cette satisfaction,
on a eu le plaisir de travailler dans un domaine passionnant qui est le Supervision des Réseaux
informatiques.
En effet, ce stage nous a permis de concilier l’idée de devenir administrateur réseaux et
systèmes, la mise en place de serveurs, la gestion de parc informatique, l’établissement de
diagnostics, la mise en œuvre de sécurité, tant de notion qui permettent de valoriser ce métier à
part entière. Nous pensons qu’il serait judicieux de passe des certifications telles que linux et
Cisco, afin d’établir une véritable preuve sur notre niveau et nos aptitudes en plus de nos
bagages techniques qui s’est perfectionner durant les différents stages.

KABORE Mahamadi 59 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Bibliographie
 Guillaume LEROY (2017) « Gestion de déploiement d’une solution de supervision réseau
multi-sites ». 148 pages
 Alexandre COURCOUL (11/03/2016) « Guide d’installation d’un serveur EON ». 62 pages
 Lefort Alexis « aide à la configuration eyesofnetwork ». 47 pages
 Anthony Leduc (2011) « Eon - Configuration et administration » 90 pages
 SALLAUD Jérémy (19/02/2014) « eyesofnetwork 4.0 document d’installation et de
configuration » 24 pages
 Patrick IRSAPOULE (7 juillet 2014) « mise en place d’un outil de supervision et de contrôle
distant »

Webographie

 http://www.o00o.org/monitoring/bases.html consulter le 02/12/19


 http://www.frameip.com/snmp/ consulter le 30/11/19
 http://ram-0000.developpez.com/tutoriels/reseau/SNMP/ consulter le 25/11/19
 http://www.eyesofnetwork.com/eonrepo/FR%20-%20Eon%20v4%20Installation.pdf
consulter le 15/10/19
 http://www.eyesofnetwork.com/eonrepo/FR%20-%20Eon%20v4%20Configuration.pdf
consulter le 22/10/19
 http://www.eyesofnetwork.com/eonrepo/FR%20-%20Eon%20v4%20Utilisation.pdf
consulter le 29/10/19
 http://doc.ubuntu-fr.org/ consulter le 20/10/19
 www.youtube.com consulter le 10/12/19
 www.slideshare.net consulter le 16/11/19
 https://forum.eyesofnetwork.com/ consulter le 27/11/19
 http://www.supinfo-projects.com/fr/2006/supervision_reseau/ consulter le 10/11/19

KABORE Mahamadi 60 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Les Sources

Figure I : Organigramme de l’IST


 Source : https://istburkina.com/list/consulter le 20/11/19
Tableau N°1 : Division et attribution de la DSI
 Source : La POSTE Burkina
Figure II : Organigramme de la POSTE BF
 Source : La POSTE Burkina
Figure III : principe de la supervision
 Source : Réalisation personnelle
Figure IV : Architecture de SNMP
 Source : https://searchnetworking.techtarget.com/definition/SNMP consulter le 25/11/19
Figure V : Structure d’un OID
 Source : https://www.memoireonline.com/02/17/9637/m_Mise-en-place-d-un-systeme-d-
audit-et-d-inventaire-dans-une-infrastructure-reseau-d-entreprise16.html Consulter le
30/11/19
Figure VI : Les échanges entre le manager et l’agent SNMP
 Source :https://www.google.com/search?q=snmp&tbm=isch&ved=2ahUKEwiAu8yf5ernAh
WZBhoKHRFqCwMQ2cCegQIABAA&oq=snmp&gs_l=img.3..0i67j0l9.717774.719181..71
9697...0.0..0.328.1026.2-3j1....3..0....1..gws-wiz-img.....0.E- consulter le 25/11/19
Tableau N°2 : Comparaison des différentes solutions de supervision
 Source : https://fr.slideshare.net/abdessamadIDRISSI/rapprot-satgesupervision-de-rsau-par-
eyesofnetwok consulter le 30/11/19
Figure VII : les composants de la gamme Eyes
 Sources : https://www.eyesofnetwork.com/fr consulter le 01/11/19
Figure VIII : composant et rôle de EyesOfNtwork
 Source :http://aatogether.free.fr/EON%20%20Configuration%20et%20administration%20d%
27un%20logiciel%20de%20supervision%20reseau.pdf consulter le 30/11/19
Figure VIIII : Fonctionnement de EON
 Source : https://www.youtube.com/watch?v=2RKCr5P2FKA consulter le 02/12/19
Figure X : Synopsis résumant les scenarios dans d’Eyesofnetwork
 Source : http://www.ec2lt.sn/wp-content/uploads/2016/11/RAPPORT_EON.pdf consulter le
30/12/19

KABORE Mahamadi 61 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Figure XI : fonctionnalité de Nagios


 Source :https://www.google.com/search?q=NAGIOS&tbm=isch&ved=2ahUKEwi9wLuz7er
nAhUMfBoKHT_XAAYQ2cCegQIABAA&oq=NAGIOS&gs_l=img.3...0j0i67j0l2j0i67j0l5
.54064.56168...56455...0.0..0.266.1396.2....3..0....1..gwswizimg.....0..0i3.Nxqij5xi3pY&ei=1
RpUXv2BCYz4abugzA&bih=632&biw=1349&hl=fr#imgrc=rcDukdA3XvnMnM consulter
le 26/11/19
Figure XII : Présentation des graphs sur CACTI
 Source : http://www.o00o.org/monitoring/solutions.html consulter le 26/11/19
Figure XIV : carte réalisé avec weathermap
 Sources : http://o00o.org/monitoring/solutions.html consulter le 02/12/19
Tableau N°3 : récapitulatif du cout de déploiement de la solution
 Source : Personnelle

KABORE Mahamadi 62 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Annexes
ANNEXE 1 : Tableau de bord de EyesOfNetwork du serveur physique

ANNEXE 2 : Vue des différents serveurs supervisés

KABORE Mahamadi 63 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

ANNEXE 3 : Vue des différents équipements superviser

ANNEXE 4 : Vue du GLP logiciel de gestion de parc inclus dans EON

KABORE Mahamadi 64 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

ANNEXE 5 : Vue OCS logiciel de gestion d’inventaire inclus dans EON

ANNEXE 6 : Vue des différentes machines virtuelles utiliser pour le test EON

KABORE Mahamadi 65 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Table des matières

Dédicace………………………………………………………………………………….……I
Remerciement…………………………………………………………………………….….II
Résumé……………………………………………………………………………………....III
Abstract……………………………………………………………………………………...III
Glossaire…………………………………………………………………………..……....… IV
Liste des images……………………………………………………………………………....V
Liste des tableaux…………………………………………………………………………..VII
Liste des annexes…………………………………………………………………….…….VIII
Sommaire………………………………………………………………………………….....IX
Introduction générale…………………………………………………………………………1
Chapitre I : présentation des structures d’accueil………………………………………….3
Introduction…………………………………………………………………………………...3
I. Présentation de l’IST…………………...………………….…………………………………3
I.1.Les Départements…………………………………………………………………………...3
I.2.Partenariats…………………………………………………………………………………4
I.3.Organigramme……………………………………………………………………………...4
II. Présentation de LA POSTE Burkina………………………...……………………………...6
II.1. Historique…………………………………………………………………....……………6
II.2. Les missions………………………………………………………………………………7
II.3. Organisation et Organigramme…………………………………………………………...7
II.3.1 Organisation……………………………………………………………………………..7
II.3.2 Organigramme…………………………………………………………………………...9
Conclusion………………………………………………………………….………………….9

Chapitre I : Étude du thème………………………………………………………………...11


Introduction…………………………………………………………………………………...11
I. Étude préalable……………………………………………………………………………...11
I.1. Problématique…………………………………………………………………………….11
I.2. Objectifs…………………………………………………………………………………..12
II. Généralité sur la supervision informatique………………………………………………...12
II.1. Définitions……………………………………………………………………………….12
II.1.1. Le Monitoring………………………………………………………………………….12
II.1.2. La métrologie………………………………………………………………………….12

KABORE Mahamadi 66 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

II.1.1.2. La supervision………………………………………………………………..………12
II.2. Les type de supervision informatique……………………………………………………13
II.2.1. La supervision réseau………………………………………………………………….13
II.2.2. La supervision système………………………………………………………………..13
II.2.3. Supervision applicative………………………………………………………………..13
II.2.4. Supervision sécurité……………………………………………………………………13
II.3. Rôle et objectif de la supervision………………………………………………………..13
II.4. Aspects de la supervision………………………………………………………………..14
II.5. Principe de la supervision……………………………………………………….……….14
III. Méthodes de supervision informatique…………………………………………………..15
III.1. Les différentes méthodes de supervision……………………………………………….15
III.2. Le protocole SNMP…………………………………………………………………….15
III.2.1. Présentation…………………………………………………………………………...15
III.2.3. Architecture…………………………………………………………………………...15
III.2.4. Le manager……………………………………………………………………………16
III.2.5. L’agent SNMP………………………………………………………………………...16
III.2.6. MIB (Management Information Base)………………………………………………..17
III.2.7. Les requête SNMP……………………………………………………………………18
IV. La norme ISO……………………………………………………………………………..20
IV.1. Gestion des performances………………………………………………………………20
IV.2. Gestion des anomalies (Fault Management)……………………………………………20
IV.3. Gestion de la sécurité (Security Management)…………………………………………20
IV.4. Gestion des configurations (Management Configuration)……………………………..21
IV.5. Gestion de la comptabilité (Accounting Management)………………………………...21
V. Étude de solutions de supervision et justification du choix……………………………….21
V.1. Étude des solutions………………………………………………………………………21
V.1.1. Les offres d’éditeur……………………………………………………………………22
V.1.2. Les offres open sources………………………………………………………………..22
V.1.3. Critère de Sélection……………………………………………………………………22
V.1.4. Analyse des produits…………………………………………………………………..22
V.1.4.1. FAN…………………………………………………………………………………23
V.1.4.2. Nagios………………………………………………………………………………..23
V.1.4.3. Shinken………………………………………………………………………………23
V.1.4.4. EyesOfNetwork……………………………………………………………………...24
V.1.4.5. Spiceworks…………………………………………………………………..………24

KABORE Mahamadi 67 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

V.2. Solution retenu………………………………………………………………………….24


Conclusion…………………………………………………………………………………..26

CHAPITRE III : Présentation et déploiement de EON……………………………..……28


Introduction…………………………………………………………………………….……28
I. présentation de La gamme eyes…………………………………………………………….28
I.1. Présentation de EyesOfNetwork………………………………………………………….28
I.1.1. Fonctionnement de eyesofnetwork……………………………………………………..29
I.1.2. Avantage et Inconvénients de EyesOfNetwork………………………………………...30
I.1.3. Le rôle de EyesOfNetwork……………………………………………………………..31
I.2. Présentation de Nagios…………………………………………………………………...33
I.2.1. Définition de Nagios……………………………………………………………………33
I.2.2. Fonctionnalités de Nagios………………………………………………………………33
I.2.3. Les différentes parties de Nagios……………………………………………………….34
I.3. Présentation de CACTI…………………………………………………………………...35
I.3.1. Définition de CACTI…………………………………………………………………...35
I.3.2. Les utilités de CACTI…………………………………………………………………..35
II. Prérequis et installation de EyesOfNetwork……………………………………………….36
II.1. Prérequis…………………………………………………………………………………36
II.1.1. Logiciel………………………………………………………………………………...36
II.1.2. Matériel………………………………………………………………………………...36
II.2. Installation de la solution eyesofnetwork………………………………………………..36
II.3. Configuration des machines hôtes et ajout des services de supervision a EON…………39
II.3.1. Configurations SNMP des machines……………………..……………………………39
II.3.1.1. Installation du protocole SNMP sous linux…………………………..……………..40
II.3.1.2. Installation et paramétrage du SNMP agent sous Windows 7, 8 et 10………..……42
II.3.2. Configuration SNMP de la solution………………….………………………………..44
II.4. Ajout d’équipements à superviser et configuration……………………………………...47
II.4.1. Ajout d’équipements dans Nagios et interprétations des résultats…………………….47
II.4.2. Ajout d’équipements dans Cacti et configuration……………………………………..52
II.4.3. Configuration du logiciel Thruk……………………………………………………….55
II.4.4. Configuration de weathermap…………………………………………………………55
III. Cout estimatif de la mise en place de la solution…………………………………………58
Conclusion……………………………………………………………………………………58
Conclusion Général………………………………………………………………………….59

KABORE Mahamadi 68 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

Bibliographie…………………………………………………………………………………60
Webographie…………………………………………………………………………………60
Les Sources…………………………………………………………………………………...61
Annexes………………………………………………………………………………………63

KABORE Mahamadi 69 Année 2018-2019


ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UNE SOLUTION DE MONITORING RÉSEAUX ET SYSTÈME :
cas de LA POSTE Burkina

KABORE Mahamadi 70 Année 2018-2019

Vous aimerez peut-être aussi